Une lettre de l'enfer

 

AfrikaansShqipአማርኛالعربيةՀայերենAzərbaycan diliEuskaraБеларуская моваবাংলাBosanskiБългарскиCatalàCebuanoChichewa简体中文繁體中文CorsuHrvatskiČeština‎DanskNederlandsEnglishEsperantoEestiFilipinoSuomiFrançaisFryskGalegoქართულიDeutschΕλληνικάગુજરાતીKreyol ayisyenHarshen HausaŌlelo Hawaiʻiעִבְרִיתहिन्दीHmongMagyarÍslenskaIgboBahasa IndonesiaGaeligeItaliano日本語Basa Jawaಕನ್ನಡҚазақ тіліភាសាខ្មែរ한국어كوردی‎КыргызчаພາສາລາວLatinLatviešu valodaLietuvių kalbaLëtzebuergeschМакедонски јазикMalagasyBahasa MelayuമലയാളംMalteseTe Reo MāoriमराठीМонголဗမာစာनेपालीNorsk bokmålپښتوفارسیPolskiPortuguêsਪੰਜਾਬੀRomânăРусскийSamoanGàidhligСрпски језикSesothoShonaسنڌيසිංහලSlovenčinaSlovenščinaAfsoomaaliEspañolBasa SundaKiswahiliSvenskaТоҷикӣதமிழ்తెలుగుไทยTürkçeУкраїнськаاردوO‘zbekchaTiếng ViệtCymraegisiXhosaיידישYorùbáZulu

«Et en enfer, il lève les yeux, étant dans les tourments, et voit Abraham de loin, et Lazare dans son sein. Et il pleura et dit: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, afin qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et qu'il refroidisse ma langue; car je suis tourmenté dans cette flamme. ~ Luc 16: 23-24

Alors il dit: Je te prie donc, père, de l'envoyer dans la maison de mon père: Car j'ai cinq frères; afin qu'il leur témoigne, de peur qu'ils n'entrent aussi dans ce lieu de tourment. ~ Luc 16: 27-28

 Ce soir, en lisant cette lettre, la mère, le père, la soeur, le frère ou le plus cher des amis de quelqu'un chuteront dans l'éternité pour prendre leur décision en enfer.

 Imaginez recevoir une lettre comme celle-ci de l'un de vos proches. Écrit par un jeune homme à sa mère craignant Dieu. Il est mort et est allé en enfer… Qu'il ne soit pas dit de vous!

Une lettre de l'enfer

Chère maman,

Je vous écris de l'endroit le plus horrible que j'ai jamais vu et plus horrible que vous ne pouvez l'imaginer. C’est NOIR ici, si sombre que je ne peux même pas voir toutes les âmes dans lesquelles je me heurte constamment. Je sais seulement que ce sont des gens comme moi issus de SCREAMS. Ma voix est partie de mes propres cris alors que je me tordais de douleur et de souffrance. Je ne peux même plus demander de l'aide, et ce n'est de toute façon pas utile, il n'y a personne ici qui ait de la compassion pour ma situation difficile.

La DOULEUR et la souffrance dans cet endroit sont absolument insupportables. Cela consume tellement chacune de mes pensées que je ne pourrais pas savoir s'il y avait une autre sensation à venir sur moi. La douleur est si intense qu'elle ne s'arrête jamais ni jour ni nuit. Le tournant des jours n'apparaît pas à cause de l'obscurité. Ce qui peut être rien de plus que des minutes ou même des secondes semble être des années sans fin. La pensée que cette souffrance continue sans fin est plus que je ne peux supporter. Mon esprit tourne de plus en plus à chaque instant qui passe. Je me sens comme un fou, je ne peux même pas penser clairement sous cette charge de confusion. J'ai peur de perdre la tête.

La peur est aussi grave que la douleur, peut-être même pire. Je ne vois pas comment ma situation pourrait être pire que celle-là, mais je crains constamment que cela puisse arriver à tout moment.

Ma bouche est sèche et ne le deviendra que davantage. Il est si sec que ma langue se fend du toit de ma bouche. Je me souviens de ce vieux prédicateur disant que c’était ce que Jésus-Christ a enduré en s’accrochant à cette vieille croix accidentée. Il n'y a pas de soulagement, pas même une seule goutte d'eau pour refroidir ma langue enflée.

Pour ajouter encore plus de misère à ce lieu de tourment, je sais que je mérite d'être ici. Je suis puni à juste titre pour mes actes. La punition, la douleur, la souffrance ne sont pas pires que ce que je mérite à juste titre, mais admettre que maintenant ne soulagera jamais l'angoisse qui brûle éternellement dans mon âme misérable. Je me déteste d'avoir commis les péchés pour gagner un destin si horrible, je déteste le diable qui m'a trompé pour que je finisse dans cet endroit. Et autant que je sache que c'est une méchanceté indicible de penser une telle chose, je déteste le Dieu même qui a envoyé son Fils unique pour m'épargner ce tourment. Je ne peux jamais blâmer le Christ qui a souffert, qui a saigné et est mort pour moi, mais je le déteste quand même. Je ne peux même pas contrôler mes sentiments que je sais être méchants, misérables et vils. Je suis plus méchant et plus vil maintenant que je ne l'ai jamais été dans mon existence terrestre. Oh, si seulement j'avais écouté.

Tout tourment terrestre serait bien meilleur que cela. Mourir d'une mort lente et douloureuse du cancer; Mourir dans un immeuble en flammes, victime des attaques terroristes 9-11. Même être cloué sur une croix après avoir été battu sans merci comme le Fils de Dieu; Mais pour choisir ceux-ci sur mon état actuel, je n'ai aucun pouvoir. Je n'ai pas ce choix

Je comprends maintenant que ces tourments et ces souffrances sont ce que Jésus a ennuyé pour moi. Je crois qu'il a souffert, a saigné et est mort pour payer mes péchés, mais sa souffrance n'était pas éternelle. Au bout de trois jours, il est sorti vainqueur de la tombe. Oh, je crois, mais hélas, il est trop tard. Comme le dit la vieille chanson sur les invitations dont je me souviens avoir entendu tant de fois, je suis un jour trop tard.

Nous sommes TOUS croyants dans cet endroit terrible, mais notre foi ne vaut rien. C'est trop tard. La porte est fermée L'arbre est tombé et il gisera ici. En enfer. Perdu pour toujours. Pas d'espoir, pas de confort, pas de paix, pas de joie.

Il n'y aura jamais de fin à ma souffrance. Je me souviens de ce vieux prédicateur comme il lirait: «Et la fumée de leur tourment monte pour toujours et à jamais: Et ils n'ont pas de repos ni jour ni nuit»

Et c'est peut-être la pire chose à propos de cet endroit terrible. JE ME RAPPELLE. Je me souviens des services religieux. Je me souviens des invitations. J'ai toujours pensé qu'ils étaient si ringards, si stupides, si inutiles. Il semblait que j'étais trop «difficile» pour de telles choses. Je vois tout différemment maintenant, maman, mais mon changement de cœur n’a aucune importance pour le moment.

J'ai vécu comme un fou, je faisais semblant comme un fou, je suis mort comme un fou, et maintenant je dois subir les tourments et l'angoisse d'un fou.

Oh, maman, le confort de la maison me manque tellement. Je ne saurai plus jamais ta tendre caresse sur mon front enfiévré. Finis les petits déjeuners chauds ou les repas maison. Je ne sentirai plus jamais la chaleur de la cheminée par une nuit d'hiver glacée. Maintenant, le feu engloutit non seulement ce corps en péril déchiré par une douleur sans égale, mais le feu de la colère d'un Dieu Tout-Puissant dévore mon être intérieur d'une angoisse qui ne peut être décrite correctement dans un langage mortel.

Il me tarde de flâner dans un pré verdoyant au printemps et de regarder les belles fleurs, en m'arrêtant pour respirer le parfum de leur doux parfum. Au lieu de cela, je suis résigné à l'odeur brûlante de soufre, de soufre et d'une chaleur si intense que tous les autres sens me manquent tout simplement.

Oh, maman, adolescente, j'ai toujours détesté devoir écouter les plaintes et les gémissements des petits bébés à l'église et même à la maison. Je pensais qu'ils étaient un inconvénient pour moi, une telle irritation. Combien de temps je veux juste voir pour un bref moment un de ces petits visages innocents. Mais il n'y a pas de bébés en enfer, maman.

Il n'y a pas de bibles en enfer, chère mère. Les seules écritures à l'intérieur des murs calcinés des damnés sont celles qui résonnent dans mes oreilles heure après heure, minute après minute. Ils n'offrent aucun réconfort, cependant, et ne servent qu'à me rappeler à quel point je suis fou.

Sans la futilité de leur mère, vous pourriez autrement vous réjouir de savoir qu’il ya une réunion de prière sans fin ici en enfer. Peu importe, il n'y a pas de Saint-Esprit à intercéder en notre nom. Les prières sont si vides, si mortes. Ils ne sont rien de plus que des appels à la miséricorde dont nous savons tous qu’il ne sera jamais répondu.

S'il vous plaît avertir mes frères maman. J'étais l'aîné et je pensais que je devais être «cool». S'il vous plaît, dites-leur que personne en enfer n'est cool. Merci d'avertir tous mes amis, même mes ennemis, de peur qu'ils ne viennent aussi dans ce lieu de tourments.

Aussi terrible que soit cet endroit, maman, je vois que ce n'est pas ma destination finale. Alors que Satan se moque de nous tous ici et que des multitudes nous rejoignent continuellement en ce festin de misère, il nous est constamment rappelé qu'un jour de l'avenir, nous serons tous convoqués individuellement pour comparaître devant le Trône du Jugement de Dieu tout-puissant.

Dieu nous montrera notre destin éternel écrit dans les livres à côté de toutes nos mauvaises œuvres. Nous n'aurons aucune défense, aucune excuse, et rien à dire à part confesser la justice de notre damnation devant le juge suprême de toute la terre. Juste avant d'être jetés dans notre destination finale de tourments, l'étang de feu, nous devrons regarder le visage de celui qui a volontairement subi les tourments de l'enfer pour que nous puissions être délivrés d'eux. Alors que nous nous tenons là dans sa sainte présence pour entendre le prononcé de notre damnation, vous serez là maman pour tout voir.

S'il vous plaît, pardonnez-moi de m'avoir pendu la tête de honte, car je sais que je ne pourrai pas supporter de vous regarder le visage. Vous serez déjà conforme à l'image du Sauveur et je sais que ce sera plus que ce que je peux supporter.

J'aimerais quitter cet endroit et me joindre à vous et à tant d'autres que je connais depuis quelques années sur la Terre. Mais je sais que cela ne sera jamais possible. Puisque je sais que je ne pourrai jamais échapper aux tourments des damnés, je dis avec larmes, avec une douleur et un désespoir profond qu’on ne peut jamais décrire complètement, je ne veux plus jamais vous revoir. S'il vous plaît, ne me rejoignez jamais ici.

Dans une angoisse éternelle, votre fils / fille condamné et perdu pour toujours

Chère âme,

Cela ne doit pas être votre destin. Le fait même que vous lisiez ceci indique qu'il est temps d'accepter le Seigneur Jésus comme votre Sauveur.

Pourtant, si vous ne croyez pas au Seigneur, vous allez en enfer. Il n'y a pas de manière agréable de le dire.

L'Écriture dit: «Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.» ~ Romains 3:23

"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé." ~ Romans 10: 9

Ne vous endormez pas sans Jésus tant que vous n'êtes pas assuré d'avoir une place au ciel.

Ce soir, si vous souhaitez recevoir le don de la vie éternelle, vous devez d’abord croire au Seigneur. Vous devez demander que vos péchés soient pardonnés et placez votre confiance dans le Seigneur. Pour croire au Seigneur, demandez la vie éternelle. Il n'y a qu'un seul moyen d'accéder au ciel: le Seigneur Jésus. C'est le plan merveilleux du salut de Dieu.

Vous pouvez commencer une relation personnelle avec lui en priant du fond du cœur une prière comme celle-ci:

«Oh mon Dieu, je suis un pécheur. J'ai été pécheur toute ma vie. Pardonne-moi, Seigneur. Je reçois Jésus comme mon sauveur. J'ai confiance en lui comme mon Seigneur. Merci de me sauver. Au nom de Jésus, Amen.

Si vous n'avez jamais reçu le Seigneur Jésus comme votre Sauveur personnel, mais que vous l'avez reçu aujourd'hui après avoir lu cette invitation, veuillez nous en informer. Nous aimerions avoir de vos nouvelles. Votre prénom suffit.

Aujourd'hui, j'ai fait la paix avec Dieu ...

Comment commencer votre nouvelle vie avec Dieu ...

Cliquez sur le "GodLife" ci-dessous

disciple

Comment échapper à l'enfer?
Nous avons eu une autre question qui nous semble liée: la question est: «Comment échapper à l'enfer?» La raison pour laquelle les questions sont liées est parce que Dieu nous a dit dans la Bible qu'Il a fourni le moyen d'échapper à la peine de mort de notre péché et c'est à travers un Sauveur - Jésus-Christ notre Seigneur, parce qu'un HOMME PARFAIT devait prendre notre place. . Nous devons d'abord considérer qui mérite l'Enfer et pourquoi nous le méritons. La réponse est, comme l'Écriture l'enseigne clairement, que tous les hommes sont des pécheurs. Romains 3:23 dit: «VOIR TOUT ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Cela signifie vous et moi et tout le monde. Ésaïe 53: 6 dit que «nous tous comme les brebis se sont égarés».

Lisez Romains 1: 18-31, lisez-le attentivement, pour comprendre la chute pécheresse de l'homme et sa dépravation. De nombreux péchés spécifiques sont énumérés ici, mais ce ne sont même pas tous. Cela explique également que le début de notre péché concerne la rébellion contre Dieu, tout comme cela a été le cas avec Satan.

Romains 1:21 dit: "Car bien qu'ils connaissaient Dieu, ils ne l'ont ni glorifié comme Dieu ni ne l'ont remercié, mais leur pensée est devenue vaine et leurs cœurs insensés ont été obscurcis." Le verset 25 dit: «Ils ont échangé la vérité de Dieu en mensonge, et ont adoré et servi les choses créées plutôt que le Créateur» et le verset 26 dit: «Ils n'ont pas pensé qu'il valait la peine de conserver la connaissance de Dieu» et le verset 29 dit: «Ils sont devenus remplis de toutes sortes de méchanceté, de mal, d'avidité et de dépravation.» Le verset 30 dit: «Ils inventent des moyens de faire le mal», et le verset 32 ​​dit: «Bien qu'ils connaissent le décret juste de Dieu selon lequel ceux qui font de telles choses méritent la mort, non seulement ils continuent à faire ces mêmes choses, mais ils approuvent également ceux qui pratiquent. leur." Lisez Romains 3: 10-18, dont je cite des parties ici: «Il n'y a pas de juste, personne, personne… personne ne cherche Dieu… tous se sont détournés… personne qui fait le bien… et il n'y a pas de crainte de Dieu avant leur yeux."

Esaïe 64: 6 dit: «Tous nos actes justes sont comme des chiffons sales.» Même nos bonnes actions sont souillées de mauvais motifs, etc. Ésaïe 59: 2 dit: «Mais vos iniquités vous ont séparé de votre Dieu; vos péchés vous ont caché sa face, afin qu'Il n'entende pas. Romains 6:23 dit: «Le salaire du péché, c'est la mort.» Nous méritons la punition de Dieu.

Apocalypse 20: 13-15 nous enseigne clairement que la mort signifie l'enfer quand il dit: «Chaque personne a été jugée selon ce qu'il avait fait… l'étang de feu est la seconde mort… si le nom de quelqu'un n'a pas été trouvé écrit dans le livre de vie , il a été jeté dans l'étang de feu.

Comment s'échapper? Louez le Seigneur! Dieu nous aime et a fait un moyen de s'échapper. Jean 3:16 nous dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.»

Nous devons d'abord clarifier une chose. Il n'y a qu'un seul Dieu. Il a envoyé un seul Sauveur, Dieu le Fils. Dans les Écritures de l'Ancien Testament, Dieu nous montre à travers ses relations avec Israël que Lui seul est Dieu, et qu'eux (et nous) ne devons adorer aucun autre Dieu. Deutéronome 32:38 dit: «Voyez maintenant, je suis Lui. Il n'y a pas de dieu à côté de moi. Deutéronome 4:35 dit: "Le Seigneur est Dieu, à part lui il n'y en a pas d'autre." Le verset 38 dit: «Le Seigneur est Dieu dans le ciel en haut et sur la terre en bas. Il n'y en a pas d'autre. Jésus citait Deutéronome 6:13 lorsqu'il a dit dans Matthieu 4:10: «Tu adoreras le Seigneur ton Dieu et tu le serviras seul». Ésaïe 43: 10-12 dit: «Vous êtes mes témoins», déclare le Seigneur, et mon serviteur que j'ai choisi, afin que vous puissiez me connaître et me croire et comprendre que je suis lui. Avant moi, aucun dieu ne s'est formé, et il n'y en aura pas après moi. Moi, même moi, je suis le Seigneur, et en dehors de moi il y a aucune Sauveur… Vous êtes mes témoins », déclare le Seigneur,« que je suis Dieu ». "

Dieu existe en trois personnes, un concept que nous ne pouvons ni comprendre ni expliquer pleinement, que nous appelons la Trinité. Ce fait est compris dans toute l'Écriture, mais pas expliqué. La pluralité de Dieu est comprise à partir du tout premier verset de la Genèse où il est dit Dieu (Elohim) a créé les cieux et la terre.  Elohim est un substantif pluriel.  Echad, un mot hébreu utilisé pour décrire Dieu, qui est généralement traduit par «un», peut également signifier une seule unité ou plus d'un agissant ou étant comme un. Ainsi, le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont un seul Dieu. Genèse 1:26 rend cela plus clair que toute autre chose dans les Écritures, et puisque les trois personnes sont désignées dans les Écritures comme Dieu, nous savons que les trois personnes font partie de la Trinité. Dans Genèse 1:26, il est dit: «Que us faire l'homme à notre image, ressemblance », montrant la pluralité. Aussi clair que nous pouvons comprendre qui est Dieu, qui nous devons adorer, Il est une unité plurielle.

Ainsi, Dieu a un Fils qui est également Dieu. Hébreux 1: 1-3 nous dit qu'il est égal au Père, son image exacte. Au verset 8, où Dieu le Père parle, il est dit: Ce sont des Il a dit: 'Ton trône, ô Dieu, durera pour toujours.' «Dieu appelle ici Son Fils Dieu. Hébreux 1: 2 parle de lui comme du «créateur agissant» en disant: «par lui, il a créé l'univers». Ceci est rendu encore plus fort dans Jean chapitre 1: 1-3 lorsque Jean parle de la «Parole» (identifiée plus tard comme l'homme Jésus) en disant: «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Il était avec Dieu au commencement. »Cette personne - le Fils - était le Créateur (verset 3):« Par lui, toutes choses ont été faites; sans Lui, rien de ce qui a été fait n'a été fait. Puis au verset 29-34 (qui décrit le baptême de Jésus), Jean identifie Jésus comme le Fils de Dieu. Au verset 34, il (Jean) dit de Jésus: «J'ai vu et témoigne que celui-ci est le Fils de Dieu.» Les quatre auteurs de l'Évangile témoignent tous que Jésus est le Fils de Dieu. Le récit de Luc (dans Luc 3: 21 & 22) dit: «Maintenant, quand tout le peuple était baptisé et que Jésus aussi avait été baptisé et priait, les cieux se sont ouverts et le Saint-Esprit est descendu sur lui sous forme corporelle, comme une colombe, et une voix vint du ciel disant: 'Tu es mon Fils bien-aimé; avec toi, je suis bien content. «Voir aussi Matthieu 3:13; Marc 1:10 et Jean 1: 31-34.

Joseph et Marie l'ont identifié comme Dieu. Joseph a dit de le nommer Jésus "Car il enregistrer Son peuple de leurs péchés.»(Matthieu 1:21). Le nom Jésus (Yeshua en hébreu) ​​signifie Sauveur ou «le Seigneur sauve». Dans Luc 2: 30-35, on dit à Marie de nommer son Fils Jésus et l'ange lui dit: «Le Saint qui naîtra sera appelé le Fils de Dieu.» Dans Matthieu 1:21, il est dit à Joseph: «Ce qui est conçu en elle vient du Esprit Saint."   Cela met clairement la troisième personne de la Trinité dans l'image. Luke rapporte que cela a également été dit à Mary. Ainsi Dieu a un Fils (qui est également Dieu) et ainsi Dieu a envoyé Son Fils (Jésus) pour être une personne pour nous sauver de l'Enfer, de la colère et du châtiment de Dieu. Jean 3: 16a dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique.

Galates 4: 4 & 5a dit: «Mais lorsque la plénitude des temps fut venue, Dieu envoya son Fils, né d'une femme, né sous la loi, pour racheter ceux qui étaient sous la loi.» I Jean 4:14 dit: «Le Père a envoyé le Fils pour être le Sauveur du monde.» Dieu nous dit que Jésus est le seul moyen d'échapper aux tourments éternels en enfer. I Timothée 2: 5 dit: "Car il y a un seul Dieu et un seul médiateur entre Dieu et l'homme, l'homme, le Christ Jésus, qui s'est donné lui-même une rançon pour nous tous, le témoignage donné en temps voulu." Actes 4:12 dit: «Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a pas d'autre nom sous le ciel, donné parmi les hommes, par lequel nous devons être sauvés.

Si vous lisez l'Évangile de Jean, Jésus a prétendu être un avec le Père, envoyé par le Père, pour faire la volonté de son Père et donner sa vie pour nous. Il a dit: «Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne vient au Père, mais par Moi (Jean 14: 6). Romains 5: 9 (NKJV) dit: «Puisque nous avons maintenant été justifiés par son sang, combien plus serons-nous sauvé de la colère de Dieu à travers Lui… nous avons été réconciliés avec Lui par la mort de Son Fils. Romains 8: 1 dit: "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus." Jean 5:24 dit: «En vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit en celui qui m'a envoyé a la vie éternelle et ne viendra pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.»

Jean 3:16 dit: "Celui qui croit en lui ne périra pas." Jean 3:17 dit: «Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais pour sauver le monde par lui», mais le verset 36 dit: «quiconque rejette le Fils ne verra pas la vie car la colère de Dieu demeure sur lui. . » I Thessaloniciens 5: 9 dit: «Car Dieu ne nous a pas désignés pour souffrir de la colère mais pour recevoir le salut par notre Seigneur Jésus-Christ.»

Dieu a fourni un moyen d'échapper à sa colère en enfer, mais il n'a fourni qu'un seul moyen et nous devons le faire à sa manière. Alors, comment est-ce arrivé? Comment cela marche-t-il? Pour comprendre cela, nous devons retourner au tout début où Dieu a promis de nous envoyer un Sauveur.

Depuis le moment où l'homme a péché, même depuis la création, Dieu a planifié une voie et a promis son salut des conséquences du péché. 2 Timothée 1: 9 et 10 dit: «Cette grâce nous a été donnée en Christ Jésus avant le commencement des temps, mais elle a maintenant été révélée par l'apparition de notre Sauveur, le Christ Jésus. Voir aussi Apocalypse 13: 8. Dans Genèse 3:15, Dieu a promis que «la semence de la femme» «écraserait la tête de Satan». Israël était l'instrument (le véhicule) de Dieu par lequel Dieu a apporté au monde entier Son salut éternel, donné de telle manière que tout le monde puisse Le reconnaître, afin que tous les gens puissent croire et être sauvés. Israël serait le gardien de la promesse de l'alliance de Dieu et l'héritage par lequel le Messie - Jésus - viendrait.

Dieu a d'abord donné cette promesse à Abraham quand il a promis qu'il bénirait le monde par Abraham (Genèse 12:23; 17: 1-8) par qui Il a formé la nation - Israël - les Juifs. Dieu a ensuite transmis cette promesse à Isaac (Genèse 21:12), puis à Jacob (Genèse 28: 13 et 14) qui a été rebaptisé Israël - le père de la nation juive. Paul y a fait allusion et l'a confirmé dans Galates 3: 8 et 9 où il a dit: «Les Écritures prévoyaient que Dieu justifierait les païens par la foi et annonçait l'évangile à Abraham: 'Toutes les nations seront bénies par toi.' Ainsi, ceux qui ont la foi sont bénis avec Abraham. ”Paul a reconnu Jésus comme la personne par qui cela est venu.

Hal Lindsey dans son livre, La promesse, dit-il ainsi, «ce devait être le peuple ethnique par lequel le Messie, le Sauveur du monde, naîtrait.» Lindsey a donné quatre raisons pour lesquelles Dieu a choisi Israël par qui le Messie viendrait. J'en ai une autre: à travers ce peuple sont venues toutes les déclarations prophétiques qui le décrivent, ainsi que sa vie et sa mort, qui nous permettent de reconnaître Jésus comme cette personne, afin que toutes les nations puissent croire en lui, le recevoir - recevoir la bénédiction ultime du salut: le pardon et sauver de la colère de Dieu.

Dieu a ensuite fait une alliance (traité) avec Israël qui leur a enseigné comment ils pouvaient approcher Dieu par le biais de prêtres (médiateurs) et de sacrifices qui couvriraient leurs péchés. Comme nous l'avons vu (Romains 3:23 et Esaïe 64: 6), nous péchons tous et ces péchés nous séparent et nous aliénent de Dieu.

Veuillez lire les chapitres 9 et 10 d'Hébreux qui sont importants pour comprendre ce que Dieu a fait dans le système de sacrifices de l'Ancien Testament et dans l'accomplissement du Nouveau Testament. . Le système de l'Ancien Testament n'était qu'une «couverture» temporaire jusqu'à ce que la vraie rédemption soit accomplie - jusqu'à ce que le Sauveur promis vienne et assure notre salut éternel. C'était aussi une préfiguration (une image ou une image) du vrai Sauveur, Jésus (Matthieu 1: 21, Romains 3: 24-25 et 4:25). Ainsi, dans l'Ancien Testament, tout le monde devait suivre la voie de Dieu - la manière que Dieu avait établie. Nous devons donc aussi venir à Dieu à sa manière, par son Fils.

Il est clair que Dieu a dit que le péché doit être payé par la mort et qu'un substitut, un sacrifice (généralement un agneau) était nécessaire pour que le pécheur puisse échapper au châtiment, parce que «le salaire du péché est la mort». Romains 6:23). Hébreux 9:22 dit: "sans effusion de sang, il n'y a pas de rémission." Lévitique 17:11 dit: "Car la vie de la chair est dans le sang, et je vous l'ai donnée sur l'autel pour faire l'expiation pour vos âmes, car c'est le sang qui fait l'expiation pour l'âme." Dieu, par sa bonté, nous a envoyé l'accomplissement promis, la chose réelle, le Rédempteur. C'est ce dont parle l'Ancien Testament, mais Dieu a promis une Nouvelle Alliance avec Israël - son peuple - dans Jérémie 31:38, une alliance qui serait accomplie par l'Élu, le Sauveur. C'est la Nouvelle Alliance - le Nouveau Testament, les promesses, accomplies en Jésus. Il éliminerait le péché, la mort et Satan une fois pour toutes. (Comme je l'ai dit, vous devez lire les chapitres 9 et 10 d'Hébreux.) Jésus a dit, (voir Matthieu 26:28; Luc 23:20 et Marc 12:24): «Ceci est le Nouveau Testament (Alliance) dans mon sang qui est versé pour vous pour la rémission des péchés.

En continuant à travers l'histoire, le Messie promis viendrait également par le roi David. Il serait le descendant de David. Nathan le prophète a dit cela dans I Chroniques 17: 11-15, déclarant que le Roi Messie viendrait par David, qu'Il serait éternel et que le Roi serait Dieu, le Fils de Dieu. (Lisez Hébreux chapitre 1; Ésaïe 9: 6 & 7 et Jérémie 23: 5 & 6). Dans Matthieu 22: 41 et 42, les pharisiens ont demandé de quelle lignée le Messie viendrait, de quel fils Il serait le Fils, et la réponse était de David.

Le Sauveur est identifié dans le Nouveau Testament par Paul. Dans Actes 13:22, dans un sermon, Paul explique cela quand il parle de David et du Messie en disant: «à partir du descendant de cet homme (David, fils d'Isaï), selon la promesse, Dieu a suscité un Sauveur - Jésus, comme promis . » Encore une fois, Il est identifié dans le Nouveau Testament dans Actes 13: 38 & 39 qui dit: «Je veux que vous sachiez que par Jésus le pardon des péchés vous est proclamé» et «par Lui quiconque croit est justifié.» L'Oint, promis et envoyé par Dieu, est identifié comme Jésus.

Hébreux 12: 23 & 24 nous disent aussi qui est le Messie quand il dit: «Vous êtes venu à Dieu… à Jésus, le médiateur d'une nouvelle alliance et au sang aspergé qui better parole que le sang d'Abel. Par l'intermédiaire des prophètes d'Israël, Dieu nous a donné de nombreuses prophéties, promesses et images décrivant le Messie et ce qu'Il serait et ce qu'Il ferait pour que nous le reconnaissions quand Il est venu. Celles-ci ont été reconnues par les dirigeants juifs comme des images authentiques de l'Oint (ils les appellent des prophéties messianiques}. En voici quelques-unes:

1). Le psaume 2 dit qu'il serait appelé l'Oint, le Fils de Dieu (voir Matthieu 1: 21-23). Il a été conçu par le Saint-Esprit (Ésaïe 7:14 et Ésaïe 9: 6 et 7). Il est le Fils de Dieu (Hébreux 1: 1 & 2).

2). Il serait un vrai homme, né d'une femme (Genèse 3:15; Esaïe 7:14 et Galates 4: 4). Il serait le descendant d'Abraham et de David et serait né d'une Vierge, Marie (I Chroniques 17: 13-15 et Matthieu 1:23, «elle enfantera un fils»). Il naîtra à Bethléem (Michée 5: 2).

3). Deutéronome 18: 18 & 19 dit qu'Il serait un grand prophète et ferait de grands miracles comme l'a fait Moïse (une personne réelle - un prophète). (Veuillez comparer cela à la question de savoir si Jésus était réel - un personnage historique.) Il était réel, envoyé par Dieu. Il est Dieu - Emmanuel. Voir Hébreux chapitre un et l'Évangile de Jean, chapitre un. Comment pourrait-il mourir pour nous comme notre substitut, s'Il n'était pas un vrai homme?

4). Il y a des prophéties de choses très spécifiques qui se sont produites pendant la crucifixion, comme le tirage au sort pour ses vêtements, ses mains et ses pieds percés et aucun de ses os n'a été brisé. Lisez le Psaume 22 et Ésaïe 53 et d'autres Écritures qui décrivent des événements très spécifiques de sa vie.

5). La raison de sa mort est clairement décrite et expliquée dans les Écritures d'Ésaïe 53 et de Psaume 22. (a) Comme substitut: Ésaïe 53: 5 dit: «Il a été transpercé pour nos transgressions… le châtiment de notre paix était sur lui.» Le verset 6 continue, (b) Il a pris notre péché: «Le Seigneur a imposé sur lui l'iniquité de nous tous» et (c) Il est mort: Le verset 8 dit: «Il a été retranché du pays des vivants. Car la transgression de mon peuple a été frappée. Le verset 10 dit: «Le Seigneur fait de sa vie une offrande de culpabilité.» Le verset 12 dit: «Il a versé sa vie jusqu'à la mort… Il a porté les péchés de beaucoup. (d) Et finalement Il est ressuscité: le verset 11 décrit la résurrection quand il dit: «Après la souffrance de Son âme, Il verra la lumière de la vie.» Voir I Corinthiens 15: 1- 4, c'est l'ÉVANGILE.

Esaïe 53 est un passage qui n'est jamais lu dans les synagogues. Une fois que les Juifs l'ont lu, ils

admettez que cela fait référence à Jésus, bien que les juifs en général aient rejeté Jésus comme leur Messie. Esaïe 53: 3 dit: «Il a été méprisé et rejeté par l'humanité». Voir Zacharie 12:10. Un jour, ils le reconnaîtront. Esaïe 60:16 dit: "alors vous saurez que moi, le Seigneur, je suis votre Sauveur, votre Rédempteur, le Puissant de Jacob". Dans Jean 4: 2, Jésus a dit à la femme au puits: "Le salut vient des Juifs."

Comme nous l'avons vu, c'est par Israël qu'Il a apporté les promesses, les prophéties, qui identifient Jésus comme le Sauveur et l'héritage à travers lequel Il apparaîtrait (naîtrait). Voir Matthieu chapitre 1 et Luc chapitre 3.

Dans Jean 4:42, il est dit que la femme au puits, après avoir entendu Jésus, a couru vers ses amis en disant: «Cela pourrait-il être le Christ?» Après cela, ils sont venus vers lui et ils ont dit: «Nous ne croyons plus juste à cause de ce que vous avez dit: maintenant nous avons entendu par nous-mêmes, et nous savons que cet HOMME est vraiment le Sauveur du monde.»

Jésus est l'Élu, le fils d'Abraham, le Fils de David, le Sauveur et le Roi pour toujours, qui nous a réconciliés et rachetés par sa mort, nous donnant le pardon, envoyé par Dieu pour nous sauver de l'enfer et nous donner la vie pour toujours (Jean 3 : 16; I Jean 4:14; Jean 5: 9 & 24 et 2 Thessaloniciens 5: 9). C'est ainsi que cela s'est passé, comment Dieu a tracé une voie pour que nous puissions être libres de jugement et de colère. Voyons maintenant de plus près comment Jésus a accompli cette promesse.

Les personnes qui se suicident vont-elles en enfer?
Beaucoup de gens croient que si une personne se suicide, elle va automatiquement en Enfer.

Cette idée est généralement basée sur le fait que le fait de se tuer est un meurtre, un péché extrêmement grave, et que lorsqu'une personne se tue, il ne reste évidemment pas de temps après l'événement pour se repentir et demander à Dieu de le pardonner.

Il y a plusieurs problèmes avec cette idée. La première est qu'il n'y a absolument aucune indication dans la Bible que si une personne se suicide, elle ira en Enfer.

Le deuxième problème est que le salut se fait par la foi et ne fait rien. Une fois que vous aurez commencé sur cette voie, quelles autres conditions allez-vous ajouter à la foi seule?

Romains 4: 5 dit: «Cependant, à l'homme qui ne travaille pas mais qui fait confiance à Dieu qui justifie les méchants, sa foi est crédité comme justice.»

La troisième question est que cela place presque le meurtre dans une catégorie distincte et le rend bien pire que tout autre péché.

Le meurtre est extrêmement grave, mais de nombreux autres péchés le sont aussi. Un dernier problème est qu’il suppose que l’individu n’a pas changé d’avis et n’a pas appelé Dieu après qu’il était trop tard.

Selon des personnes qui ont survécu à une tentative de suicide, au moins certaines d'entre elles ont regretté ce qu'elles ont fait pour se suicider presque aussitôt.

Rien de ce que je viens de dire ne doit être interprété comme signifiant que le suicide n’est pas un péché, et même très grave.

Les personnes qui se suicident sentent souvent que leurs amis et leur famille se porteraient mieux sans eux, mais ce n'est presque jamais le cas. Le suicide est une tragédie, non seulement à cause du décès d'un individu, mais également à cause de la douleur émotionnelle que ressentent tous ceux qui le connaissaient, souvent pendant toute leur vie.

Le suicide est le rejet ultime de toutes les personnes qui se soucient de celui qui s'est suicidé, et entraîne souvent toutes sortes de problèmes émotionnels chez ceux qui en sont affectés, y compris ceux qui se suicident.

En résumé, le suicide est un péché extrêmement grave, mais il n'enverra pas automatiquement quelqu'un en Enfer.

Tout péché est suffisamment grave pour envoyer une personne en Enfer si cette personne ne demande pas au Seigneur Jésus-Christ d’être son Sauveur et de pardonner tous ses péchés.

La punition en enfer est-elle éternelle?
Il y a certaines choses que la Bible enseigne que j'aime absolument, comme à quel point Dieu nous aime. Il y a d'autres choses que je souhaite réellement ne pas être là, mais mon étude des Écritures m'a convaincu que, si je veux être complètement honnête dans la façon dont je gère les Écritures, je dois croire que cela enseigne que les perdus subiront des tourments éternels en Enfer.

Ceux qui remettraient en question l'idée du tourment éternel en enfer diront souvent que les mots utilisés pour décrire la durée du tourment ne signifient pas exactement éternel. Et bien que cela soit vrai, que le grec de l'époque du Nouveau Testament n'avait pas et n'utilisait pas un mot exactement équivalent à notre mot éternel, les écrivains du Nouveau Testament ont utilisé les mots dont ils disposaient pour décrire à la fois combien de temps nous vivrons avec Dieu et combien de temps les impies souffriront en enfer. Matthieu 25:46 dit: «Alors ils s'en iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.» Les mêmes mots traduits éternellement sont utilisés pour décrire Dieu dans Romains 16:26 et le Saint-Esprit dans Hébreux 9:14. 2 Corinthiens 4: 17 & 18 nous aide à comprendre ce que signifient réellement les mots grecs traduits par «éternel». Il dit: «Car nos troubles légers et momentanés nous procurent une gloire éternelle qui les dépasse tous de loin. Nous fixons donc nos yeux non pas sur ce qui est vu, mais sur ce qui est invisible, car ce qui est vu est temporaire, mais ce qui est invisible est éternel.

Marc 9: 48b «Il vaut mieux entrer dans la vie mutilée qu'avec deux mains pour aller en enfer, où le feu ne s'éteint jamais.» Jude 13c «A qui les ténèbres les plus noires ont été réservées pour toujours.» Apocalypse 14: 10b & 11 «Ils seront tourmentés par le soufre brûlant en présence des saints anges et de l'Agneau. Et la fumée de leur tourment montera pour toujours et à jamais. Il n'y aura ni jour ni nuit de repos pour ceux qui adorent la bête et son image, ou pour quiconque reçoit la marque de son nom. Tous ces passages indiquent quelque chose qui ne se termine pas.

L'indication la plus forte que la punition en enfer est éternelle se trouve dans les chapitres 19 et 20 d'Apocalypse. Dans Apocalypse 19:20, nous lisons que la bête et le faux prophète (les deux êtres humains) «ont été jetés vivants dans l'étang ardent de soufre brûlant». Après cela, il est dit dans Apocalypse 20: 1-6 que Christ règne pendant mille ans. Pendant ces mille ans, Satan est enfermé dans l'abîme mais Apocalypse 20: 7 dit: «Quand les mille ans seront terminés, Satan sera libéré de sa prison.» Après avoir fait une dernière tentative pour vaincre Dieu, nous lisons dans Apocalypse 20:10: «Et le diable, qui les a trompés, a été jeté dans l'étang de soufre brûlant, où la bête et le faux prophète avaient été jetés. Ils seront tourmentés jour et nuit pour toujours et à jamais. Le mot «ils» inclut la bête et le faux prophète qui sont déjà là depuis mille ans.

Jésus était-il réel? Comment échapper à l'enfer?
Nous avons reçu deux questions qui nous paraissent liées ou très importantes l'une à l'autre, nous allons donc les connecter ou les relier en ligne.

Si Jésus n'était pas une personne réelle, alors tout ce qui est dit ou écrit à son sujet est inutile, simplement une opinion et indigne de confiance. Alors nous n'avons pas de Sauveur du péché. Aucune autre figure religieuse de l'histoire, ou de la foi, ne fait les affirmations qu'Il a faites et promet le pardon du péché et une demeure éternelle au Ciel avec Dieu. Sans lui, nous n'avons aucun espoir du ciel.

En fait, les Écritures ont prédit que les séducteurs remettraient en question son existence et nieraient qu'il soit venu dans la chair en tant que personne réelle. 2 Jean 7 dit: «de nombreux séducteurs sont sortis dans le monde, ceux qui ne reconnaissent pas que Jésus-Christ vient dans la chair… c'est le séducteur et l'antéchrist.» I Jean 4: 2 & 3 dit: «Tout esprit qui reconnaît que Jésus-Christ est venu dans la chair est de Dieu, mais tout esprit qui ne reconnaît pas Jésus n'est pas de Dieu. C'est l'esprit de l'Antéchrist, dont vous avez entendu dire qu'il vient et qui est déjà dans le monde.

Vous voyez, le Divin Fils de Dieu a dû venir en tant que personne réelle, Jésus, pour prendre notre place, pour nous sauver en payant la pénalité du péché, en mourant pour nous; parce que l'Écriture dit: «sans effusion de sang, il n'y a pas de rémission du péché» (Hébreux 9:22). Lévitique 17:11 dit: «Car la vie de la chair est dans le sang.» Hébreux 10: 5 dit: «C'est pourquoi, quand Christ est venu dans le monde, il a dit: 'Vous n'avez pas désiré le sacrifice et l'offrande, mais corps tu t'es préparé pour moi. «I Pierre 3:18 dit:« Car Christ est mort pour les péchés une fois pour toutes, les justes pour les injustes, pour vous amener à Dieu. Il était mis à mort dans le corps mais rendu vivant par l'Esprit. Romains 8: 3 dit: «Car ce que la loi était impuissante à faire en ce qu'elle était affaiblie par la nature pécheresse, Dieu l'a fait en envoyant son propre Fils à l'image de l'homme pécheur d'être une offrande pour le péché. » Voir aussi I Pierre 4: 1 et I Timothée 3:18. Il devait être un substitut en tant que personne.

Si Jésus n'était pas réel, mais un mythe, alors ce qu'Il a enseigné est simplement inventé, il n'y a pas de réalité dans le christianisme, pas d'évangile et pas de salut.

Les premières preuves historiques nous montrent (ou corroborent) qu'Il est réel et que seuls ceux qui veulent discréditer Son enseignement, en particulier l'Évangile, affirment qu'il n'existait pas. Il n'y a aucune preuve qui dit qu'il était une histoire ou un fantasme. Non seulement la Bible prédit que les gens diraient qu'Il n'était pas réel, mais les récits historiques nous donnent la preuve que les récits bibliques sont exacts et constituent un témoignage historique réel de sa vie.

Fait intéressant, le fait qu'il soit exprimé en ces termes: «Il est venu dans la chair», implique qu'il préexistait à sa naissance.

Mes sources pour les preuves présentées proviennent de bethinking.com et Wikipedia. Recherchez ces sites pour lire les preuves dans leur intégralité. Wikipédia sur l'historicité de Jésus dit: «L'historicité se rapporte à la question de savoir si Jésus de Nazareth était ou non une figure historique» et «très peu d'érudits ont plaidé pour la non-historicité et n'ont pas réussi en raison de l'abondance de preuves du contraire. Il dit également: «À de très rares exceptions près, ces critiques soutiennent généralement l'historicité de Jésus et rejettent la théorie du mythe du Christ selon laquelle Jésus n'a jamais existé.» Ces sites donnent cinq sources avec des références historiques concernant Jésus en tant que véritable personnage historique: Tacite, Pline le Jeune, Josèphe, Lucien et le Talmud babylonien.

1) Tacite a écrit que Néron a blâmé les chrétiens pour l'incendie de Rome, le décrivant comme "Christus" qui a subi "la peine extrême pendant le règne de Tibère aux mains de Ponce Pilate."

2) Pline le Jeune se réfère aux chrétiens comme «adorant» par «un hymne au Christ comme à un dieu».

3) Josèphe, un historien juif du premier siècle, fait référence à «Jacques, le frère de Jésus le soi-disant Christ». Il a également écrit une autre référence à Jésus en tant que personne réelle, qui «a accompli des exploits surprenants», et «Pilate… l'a condamné à être crucifié».

4) Lucian déclare: «Les chrétiens adorent un homme de ce jour ... qui a introduit leurs nouveaux rites et a été crucifié pour cette raison ... et adore le sage crucifié. "

Ce qui me semble extraordinaire, c'est que ces personnes historiques du premier siècle qui reconnaissent qu'il était réel étaient toutes des personnes qui le haïssaient ou du moins ne croyaient pas en lui, comme les juifs ou les romains, ou les sceptiques. Dites-moi, pourquoi ses ennemis le reconnaîtraient-ils comme une personne réelle si ce n'était pas vrai.

5) Une autre source étonnante est le Talmud babylonien, un écrit rabbinique juif. Il décrit sa vie et sa mort comme le font les Écritures. Cela dit qu'ils le haïssaient et pourquoi ils le haïssaient. Dans ce document, ils disent qu'ils le considéraient comme une personne qui menaçait leurs croyances et leurs aspirations politiques. Ils voulaient que les Juifs le crucifient. Le Talmud dit qu'il a été «pendu», ce qui était couramment utilisé pour décrire la crucifixion, même dans la Bible (Galates 3:13). La raison invoquée était la «sorcellerie» et sa mort est survenue «à la veille de la Pâque». Il dit qu'Il a pratiqué la sorcellerie et a attiré Israël vers l'apostasie. Cela concorde avec l'enseignement biblique et sa description de la vision juive de Jésus. Par exemple, la mention de la sorcellerie coïncide avec l'Écriture qui déclare que les dirigeants juifs ont accusé Jésus de faire des miracles par Béelzébul et ont dit: «Il chasse les démons par le chef des démons» (Marc 3: 22). Ils ont également dit: «Il égare la multitude» (Jean 7:12). Ils ont affirmé qu'Il détruirait Israël (Jean 11: 47 & 48). Tout cela confirme certainement qu'Il était réel.

Il est venu et Il a certainement changé les choses. Il a introduit la Nouvelle Alliance promise (Jérémie 31:38), qui a amené la rédemption. Quand une nouvelle alliance est conclue, l'ancienne meurt. (Lisez les chapitres 9 et 10 en Hébreux.)

Matthieu 26: 27 & 28 dit: «Et après avoir pris une coupe et rendu grâces, il la leur donna, en disant: 'Buvez-en, vous tous; car ceci est mon sang de l'alliance qui est répandu pour plusieurs pour le pardon des péchés. «Selon Jean 1:11, les Juifs l'ont rejeté.

Fait intéressant, Jésus a également prophétisé la destruction du temple et de Jérusalem et la dispersion des Juifs par les Romains. La destruction du temple a eu lieu en 70 après JC. Lorsque cela s'est produit, tout le système de l'Ancien Testament a également été détruit; le temple, les prêtres offrant des sacrifices perpétuels, tout.

Ainsi, la Nouvelle Alliance que Dieu avait promise a littéralement et historiquement remplacé le système de l'Ancien Testament. Comment une religion, si ce n'était qu'un mythe, basé sur une personne mythique, pourrait-elle aboutir à une religion qui change des vies et qui dure maintenant depuis près de 2,000 ans? (Oui, Jésus était réel!)

Besoin de parler? Avoir des questions?

Si vous souhaitez nous contacter pour des conseils spirituels ou des soins de suivi, n'hésitez pas à nous écrire à l'adresse suivante: photosforsouls@yahoo.com.

Nous apprécions vos prières et sommes impatients de vous rencontrer dans l'éternité!

 

Cliquez ici pour "Paix avec Dieu"