Réponses bibliques aux questions spirituelles

 

AfrikaansShqipአማርኛالعربيةՀայերենAzərbaycan diliEuskaraБеларуская моваবাংলাBosanskiБългарскиCatalàCebuanoChichewa简体中文繁體中文CorsuHrvatskiČeština‎DanskNederlandsEnglishEsperantoEestiFilipinoSuomiFrançaisFryskGalegoქართულიDeutschΕλληνικάગુજરાતીKreyol ayisyenHarshen HausaŌlelo Hawaiʻiעִבְרִיתहिन्दीHmongMagyarÍslenskaIgboBahasa IndonesiaGaeligeItaliano日本語Basa Jawaಕನ್ನಡҚазақ тіліភាសាខ្មែរ한국어كوردی‎КыргызчаພາສາລາວLatinLatviešu valodaLietuvių kalbaLëtzebuergeschМакедонски јазикMalagasyBahasa MelayuമലയാളംMalteseTe Reo MāoriमराठीМонголဗမာစာनेपालीNorsk bokmålپښتوفارسیPolskiPortuguêsਪੰਜਾਬੀRomânăРусскийSamoanGàidhligСрпски језикSesothoShonaسنڌيසිංහලSlovenčinaSlovenščinaAfsoomaaliEspañolBasa SundaKiswahiliSvenskaТоҷикӣதமிழ்తెలుగుไทยTürkçeУкраїнськаاردوO‘zbekchaTiếng ViệtCymraegisiXhosaיידישYorùbáZulu

Une perspective de coronavirus - Retour à Dieu

Lorsque des circonstances comme la situation actuelle se produisent, nous, les êtres humains, avons tendance à poser des questions. Cette situation est très difficile, contrairement à tout ce que nous avons connu de notre vivant. C'est un ennemi invisible mondial que nous ne pouvons pas réparer nous-mêmes.

Nous, les humains, aimons avoir le contrôle, prendre soin de nous-mêmes, faire fonctionner les choses, changer et réparer les choses. Nous avons beaucoup entendu cela ces derniers temps - nous allons passer à travers - nous allons battre cela. Malheureusement, je n'ai pas entendu parler de beaucoup de gens qui cherchent Dieu pour nous aider. Beaucoup ne pensent pas avoir besoin de son aide, pensant qu'ils peuvent le faire eux-mêmes. C'est peut-être la raison même pour laquelle Dieu a permis que cela se produise parce que nous avons oublié ou rejeté notre Créateur; certains disent même qu'Il n'existe pas du tout. Néanmoins, Il existe et Il contrôle, pas nous.

Habituellement, dans une telle catastrophe, les gens se tournent vers Dieu pour obtenir de l'aide, mais nous semblons faire confiance aux gens ou aux gouvernements pour résoudre ce problème. Nous devrions demander à Dieu de nous sauver. L'humanité semble l'avoir ignoré et le laisse hors de leur vie.

Dieu permet les circonstances pour une raison et c'est toujours et finalement pour notre bien. Dieu le mettra en œuvre dans le monde entier, au niveau national ou personnellement dans ce but. Nous pouvons savoir pourquoi ou non, mais soyez sûrs de ceci, Il est avec nous et Il a un but. Voici quelques raisons possibles.

  1. Dieu veut que nous le reconnaissions. L'humanité l'a ignoré. C'est lorsque les choses sont désespérées que ceux qui l'ignorent commencent à lui demander de l'aide.

Nos réactions peuvent différer. Nous pouvons prier. Certains se tourneront vers lui pour obtenir de l'aide et du réconfort. D'autres le blâmeront d'avoir apporté cela sur nous. Souvent, nous agissons comme s'il avait été créé pour notre bénéfice, comme s'il était juste ici pour nous servir, et non l'inverse. Nous demandons: «Où est Dieu?» «Pourquoi Dieu a-t-il laissé cela m'arriver?» «Pourquoi ne résout-il pas ça? La réponse est: il est ici. La réponse peut être mondiale, nationale ou personnelle à nous apprendre. C'est peut-être tout ce qui précède, ou cela n'a peut-être rien à voir avec nous personnellement, mais nous pouvons tous apprendre à aimer davantage Dieu, à nous rapprocher de lui, à le laisser entrer dans nos vies, à être plus forts ou peut-être plus concernés. sur les autres.

Souvenez-vous que son but est toujours pour notre bien. Nous ramener à le reconnaître et à avoir une relation avec lui est une bonne chose. Cela pourrait aussi être de discipliner le monde, une nation ou nous personnellement pour nos péchés. Après tout, toute tragédie, qu'elle soit maladie ou autre mal, est le résultat du péché dans le monde. Nous en dirons plus à ce sujet plus tard, mais nous devons d'abord réaliser qu'Il est le Créateur, le Seigneur SOUVERAIN, notre Père, et ne pas agir comme des enfants rebelles comme les enfants d'Israël l'ont fait dans le désert en grommelant et en se plaignant, alors qu'Il veut juste ce que est le meilleur pour nous.

Dieu est notre créateur. Nous avons été créés pour SON plaisir. Nous avons été faits pour le glorifier, le louer et l'adorer. Il nous a créés pour communier avec lui comme Adam et Eve l'ont fait dans le magnifique jardin d'Eden. Parce qu'Il est notre Créateur, Il est digne de notre adoration. Lisez I Chroniques 16: 28 & 29; Romains 16:27 et Psaume 33. Il a droit à notre adoration. Romains 1:21 dit: «Car bien qu'ils connaissaient Dieu, ils ne l'ont ni glorifié comme Dieu ni ne l'ont remercié, mais leurs pensées sont devenues vaines et leurs cœurs insensés ont été obscurcis.» Nous voyons qu'Il a droit à la gloire et aux remerciements, mais au lieu de cela, nous le fuyons. Lisez les Psaumes 95 et 96. Le Psaume 96: 4-8 dit: «Car le Seigneur est grand et le plus digne de louange; Il est à craindre au-dessus de tous les dieux. Car tous les dieux des nations sont des idoles, mais l'Éternel a fait les cieux… Rendez à l'Éternel, familles des nations, attribuez à l'Éternel gloire et force. Rendez à l'Éternel la gloire de son nom; apporte une offrande et entre dans ses parvis.

Nous avons gâché cette marche avec Dieu en péchant par Adam, et nous suivons ses traces. Nous refusons de Le reconnaître et nous refusons de reconnaître nos péchés.

Dieu, parce qu'il nous aime, veut toujours notre fraternité et il nous cherche. Lorsque nous l'ignorons et nous nous rebellons, il veut toujours nous donner de bonnes choses. I Jean 4: 8 dit: "Dieu est amour."

Le psaume 32:10 dit que son amour est sans faille et le psaume 86: 5 dit qu'il est disponible pour tous ceux qui l'invoquent, mais le péché nous sépare de Dieu et de son amour (Esaïe 59: 2). Romains 5: 8 dit que «alors que nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous», et Jean 3:16 dit que Dieu a tant aimé le monde qu'il a envoyé son Fils mourir pour nous - pour payer le péché et permettre de nous restaurer à communier avec Dieu.

Et pourtant, nous nous éloignons toujours de Lui. Jean 3: 19-21 nous dit pourquoi. Les versets 19 et 20 disent: «Voici le verdict: la lumière est venue dans le monde, mais les gens ont aimé les ténèbres au lieu de la lumière parce que leurs actes étaient mauvais. Quiconque fait le mal déteste la lumière et ne viendra pas dans la lumière de peur que ses actes soient révélés. C'est parce que nous voulons pécher et suivre notre propre chemin. Nous fuyons Dieu pour que nos péchés ne soient pas révélés. Romains 1: 18-32 décrit cela et énumère de nombreux péchés spécifiques et explique la colère de Dieu contre le péché. Au verset 32, il est dit: «Non seulement ils continuent à faire ces choses mêmes, mais ils approuvent également ceux qui les pratiquent». Et ainsi parfois Il punira le péché, dans le monde entier, au niveau national ou personnellement. Cela pourrait être l'un de ces moments. Seul Dieu sait s'il s'agit d'une sorte de jugement, mais Dieu a jugé Israël dans l'Ancien Testament.

Puisque nous semblons le chercher seulement quand nous sommes en difficulté, il permettra que des épreuves nous attirent (ou nous poussent) vers lui, mais c'est pour notre bien, afin que nous puissions le connaître. Il veut que nous reconnaissions son droit d'être adoré, mais aussi de partager son amour et sa bénédiction.

  1. Dieu est amour, mais Dieu est aussi saint et juste. En tant que tel, il punira le péché pour ceux qui se rebellent à plusieurs reprises contre lui. Dieu a dû punir Israël quand ils ont continué à se rebeller et à grommeler contre lui. Ils étaient têtus et infidèles. Nous aussi, nous sommes comme eux et nous sommes arrogants et nous ne lui faisons pas confiance et nous continuons à aimer le péché et nous ne reconnaissons même pas que c'est un péché. Dieu connaît chacun de nous, même nos pensées mêmes (Hébreux 4:13). Nous ne pouvons pas nous cacher de lui. Il sait qui Le rejette et Son pardon et Il finira par punir le péché comme Il a puni Israël à plusieurs reprises, avec diverses plaies et finalement avec la captivité à Babylone.

Nous sommes tous coupables de péché. Ne pas respecter Dieu est un péché. Voir Matthieu 4:10, Luc 4: 8 et Deutéronome 6:13. Quand Adam a péché, il a apporté une malédiction sur notre monde qui se traduit par la maladie, des troubles de toutes sortes et la mort. Nous péchons tous, tout comme Adam (Romains 3:23). Lisez le chapitre trois de la Genèse. Mais Dieu est toujours en contrôle et Il a le pouvoir de nous protéger et de nous délivrer, mais aussi le pouvoir juste de nous infliger la justice. Nous pouvons Le blâmer pour notre malheur, mais c'est notre fait.

Quand Dieu juge, c'est dans le but de nous ramener à Lui, ainsi nous reconnaîtrons (confesserons) nos péchés. I Jean 1: 9 dit: "Si nous confessons (reconnaissons) nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité." Si cette situation concerne la discipline du péché, tout ce que nous devons faire est de venir à lui et de confesser nos péchés. Je ne peux pas dire si c'est la raison ou non, mais Dieu est notre juste juge, et c'est une possibilité. Il peut juger le monde, Il l'a fait dans le chapitre trois de la Genèse et aussi dans les chapitres 6 à 8 de la Genèse quand Il a envoyé un déluge mondial. Il peut juger une nation (Il a jugé Israël - Son propre peuple) ou Il peut juger chacun de nous personnellement. Quand Il nous juge, c'est pour nous enseigner et nous changer. Comme David l'a dit, Il connaît chaque cœur, chaque motif, chaque pensée. Une chose sûre, aucun de nous n'est innocent.

Je ne dis pas, je ne peux pas non plus dire que c'est la raison, mais regardez ce qui se passe. Beaucoup de gens (pas tous - beaucoup aiment et aident) profitent des circonstances; ils se rebellent contre l'autorité en n'obéissant pas à un degré ou à un autre. Les gens ont grimpé les prix, ils ont délibérément craché et toussé sur des innocents, ils ont amassé ou délibérément volé des fournitures et du matériel à ceux qui en ont besoin et ils ont utilisé la situation pour imposer des idéologies à notre pays ou les utiliser d'une manière ou d'une autre à des fins financières.

Dieu ne punit pas arbitrairement comme un parent abusif. Il est notre Père aimant - attendant que l'enfant errant revienne à lui, comme dans la parabole du Fils prodigue dans Luc 15: 11-31. Il veut nous ramener à la justice. Dieu ne nous forcera pas à obéir, mais il nous disciplinera pour nous ramener à lui. Il est prêt à pardonner à ceux qui reviennent à lui. Nous devons simplement lui demander. Le péché nous sépare de Dieu, de la communion avec Dieu, mais Dieu pourrait utiliser cela pour nous rappeler.

III. R. Une autre raison à cela pourrait être que Dieu veut que ses enfants changent, apprennent une leçon. Dieu pourrait discipliner les siens, car même ceux qui professent avoir foi en Dieu tombent dans divers péchés. I Jean 1: 9 a été spécifiquement écrit pour les croyants, tout comme Hébreux 12: 5-13 qui nous enseigne: «Celui que le Seigneur aime, il le disciplinera». Dieu a un amour spécial pour ses enfants - ceux qui croient en lui. I Jean 1: 8 dit: «Si nous prétendons être sans péché, nous nous trompons et la vérité n'est pas en nous.» Cela s'applique à nous parce qu'il veut que nous marchions avec lui. David a prié dans Psaume 139: 23 & 24: «Sondez-moi, ô Dieu, et connaissez mon cœur, éprouvez-moi et connaissez mes pensées. Voyez s'il y a une mauvaise voie en moi, et conduisez-moi sur la voie éternelle. Dieu nous disciplinera pour nos péchés et notre désobéissance (Lisez le livre de Jonas).

  1. Aussi, en tant que croyants, nous sommes parfois trop occupés et impliqués dans le monde et nous l'oublions ou l'ignorons aussi. Il veut la louange de son peuple. Matthieu 6:31 dit: "Cherchez d'abord son royaume et sa justice et toutes ces choses vous seront données également." Il veut que nous sachions que nous avons besoin de lui et que nous le mettions en premier.
  2. I Corinthiens 15:58 dit: "Soyez fermes." Les épreuves nous fortifient et nous poussent à nous tourner vers lui et à lui faire plus confiance. Jacques 1: 2 dit: «L'épreuve de votre foi développe la persévérance.» Cela nous apprend à faire confiance au fait qu'Il est toujours avec nous et qu'Il a le contrôle, qu'Il peut nous protéger et fera ce qu'il y a de mieux pour nous lorsque nous lui faisons confiance. Romains 8: 2 dit: «Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu…» Dieu nous donnera la paix et l'espérance. Matthieu 29:20 dit: "Voici, je suis toujours avec vous."
  3. Les gens savent que la Bible nous enseigne à nous aimer les uns les autres, mais parfois nous sommes trop absorbés par nos propres vies, nous oublions les autres. La tribulation est souvent utilisée par Dieu pour nous ramener à faire passer les autres avant nous-mêmes, d'autant plus que le monde nous apprend constamment à nous mettre en premier, plutôt qu'aux autres comme l'enseigne les Écritures. Cette épreuve est l'occasion idéale d'aimer notre prochain, de penser et de servir les autres, même si ce n'est que par un coup de fil d'encouragement. Nous devons également travailler dans l’unité, et non chacun dans son coin.

Il y a des gens qui se suicident par découragement. Pouvez-vous tendre la main avec un mot d'espoir? En tant que croyants, nous espérons partager, espérer en Christ. Nous pouvons prier pour tout le monde: les dirigeants, ceux qui sont impliqués dans l'aide aux malades, ceux qui sont malades. Ne vous enfoncez pas la tête dans le sable, faites quelque chose, ne serait-ce que pour obéir à vos dirigeants et rester à la maison; mais impliquez-vous en quelque sorte.

Quelqu'un dans notre église nous a fait des masques. C'est une très bonne chose que beaucoup font. Il y avait des mots d'espoir et une croix. Maintenant c'était de l'amour, c'est encourageant. Dans l'un des meilleurs sermons que j'aie jamais entendu, le prédicateur a dit: "L'amour est quelque chose que vous faites." Faire quelque chose. Nous devons être comme le Christ. Dieu veut toujours que nous aidions les autres de toutes les manières possibles.

  1. Enfin, Dieu essaie peut-être de nous dire de nous occuper et d'arrêter de négliger notre «mission», c'est-à-dire: «Allez dans le monde entier et prêchez l'Évangile». Il nous dit: «Faites le travail d'un évangéliste» (2 Timothée 4: 5). Notre travail est de conduire les autres au Christ. Les aimer les aidera à voir que nous sommes réels et peut les amener à nous écouter, mais nous devons aussi leur transmettre le message. «Il ne veut pas que quiconque périsse» (2 Pierre 3: 9).

J'ai été surpris du peu de sensibilisation, en particulier à la télévision. Je pense que le monde essaie de nous arrêter. Je sais que Satan est et il est derrière cela. Remerciez le Seigneur pour ceux comme Franklin Graham qui prêche l'Évangile à chaque occasion et se rend à l'épicentre de la pandémie. Peut-être que Dieu essaie de nous rappeler que c'est notre travail. Les gens ont peur, souffrent, pleurent et demandent de l'aide. Nous devons les diriger vers Celui qui peut sauver leur âme et «leur apporter de l'aide en cas de besoin» (Hébreux 4:16). Nous devons prier pour ceux qui travaillent dur pour aider. Nous devons être comme Philippe et dire aux autres comment être sauvés, et prier pour que Dieu suscite des prédicateurs pour proclamer la parole. Nous devons «prier le Seigneur de la moisson d'envoyer des ouvriers dans la moisson» (Matthieu 9:38).

Un journaliste a demandé à notre président ce qu'il aimerait demander à Billy Graham sur ce qu'il faut faire dans cette situation. Je me demandais moi-même ce qu'il ferait. Il aurait probablement une croisade à la télévision. Je suis sûr qu'il proclamerait l'Évangile, que «Jésus est mort pour vous». Il dirait probablement: «Jésus attend de vous recevoir». J'ai vu un spot télévisé avec Billy Graham donnant une invitation, ce qui était très encourageant. Son fils Franklin le fait aussi, mais il n'y en a pas eu assez. Faites votre part pour amener quelqu'un à Jésus.

  1.  La dernière chose que je veux partager, mais la plus importante, c'est que Dieu «ne veut pas qu'aucun périsse» et Il veut que VOUS veniez à Jésus pour être sauvé. Par-dessus tout, il veut que vous le connaissiez, ainsi que son amour et son pardon. Un des meilleurs endroits dans les Écritures pour montrer cela est Jean chapitre trois. Tout d'abord, l'humanité ne veut même pas reconnaître qu'elle est pécheuse. Lisez Psaume 14: 1-4; Psaume 53: 1-3 et Romains 3: 9-12. Romains 3:10 dit: "Il n'y a pas de juste, pas un seul." Romains 3:23 dit: «Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Romains 6:23 dit: «Le salaire (la peine) du péché est la mort». C'est la colère de Dieu contre le péché de l'homme. Nous sommes perdus, mais le verset continue en disant: «Le don de Dieu est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.» La Bible enseigne que Jésus a pris notre place; Il a pris notre punition pour nous.

Ésaïe 53: 6 dit: «Le Seigneur a imposé sur lui l'iniquité de nous tous.» Le verset 8 dit: «Il a été retranché du pays des vivants; pour la transgression de mon peuple, il a été frappé. Le verset 5 dit: «Il a été écrasé pour nos iniquités; le châtiment de notre paix était sur lui. Le verset 10 dit: «Le Seigneur a fait de sa vie une offrande de culpabilité».

Quand Jésus est mort sur la croix, il a dit: «C'est fini», ce qui signifie littéralement «payé en totalité». La signification de ceci est que lorsqu'un détenu avait payé sa punition pour un crime, il recevait un document juridique qui était tamponné, «payé en totalité», de sorte que personne ne pourrait jamais le faire retourner en prison pour payer à nouveau ce crime. Il était libre pour toujours parce que la pénalité était «payée en totalité». C'est ce que Jésus a fait pour nous quand il est mort à notre place sur la croix. Il a dit que notre punition était «payée en totalité» et que nous étions à jamais libres.

Jean chapitre 3: 14 & 15 donne l'image parfaite du salut, il raconte l'événement historique du serpent sur le poteau dans le désert dans Nombres 21: 4-8. Lisez les deux passages. Dieu avait délivré son peuple de l'esclavage en Égypte, mais ils se sont rebellés encore et encore contre lui et Moïse; ils ont grogné et se sont plaints. Alors Dieu a envoyé des serpents pour les punir. Lorsqu'ils ont avoué qu'ils avaient péché, Dieu leur a fourni un moyen de les sauver. Il a dit à Moïse de faire un serpent et de le mettre sur un poteau et que tous ceux qui le «regardaient» vivraient. Jean 3:14 dit: «De même que Moïse a élevé le serpent dans le désert, de même le Fils de l'homme doit être élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.» Jésus a été élevé pour mourir sur une croix pour payer nos péchés, et si nous REGARDONS {croire en} Lui, nous serons sauvés.

Aujourd'hui, si vous ne le connaissez pas, si vous ne croyez pas, l'appel est clair. I Timothée 2: 3 dit: "Il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité." Il veut que vous croyiez et que vous soyez sauvé; d'arrêter de le rejeter et de le recevoir et de croire qu'il est mort pour payer votre péché. Jean 1:12 dit: «Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, même à ceux qui croient en son nom, qui ne sont pas nés de sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. »Jean 3: 16 & 17 dit:« Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais pour sauver le monde par lui. Comme le dit Romains 10:13, "Car quiconque invoquera le nom du seigneur sera sauvé." Tout ce que vous devez faire est de demander. Jean 6:40 dit: «Car la volonté de mon Père est que quiconque regarde vers le Fils et croit en lui ait la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour.»

En ce temps, rappelez-vous que Dieu est ici. Il a le contrôle. Il est notre aide. Il a un but. Il peut avoir plus d'un but, mais cela s'appliquera à chacun de nous différemment. Vous seul pouvez le discerner. nous tous peut le chercher. Nous pouvons tous apprendre quelque chose pour nous changer et nous rendre meilleurs. Nous pouvons et devons tous aimer davantage les autres. Je sais une chose avec certitude, si vous n'êtes pas croyant, Il vous tend la main avec amour, espoir et salut. Il ne veut pas qu'aucun périsse éternellement. Matthieu 11:28 dit: «Venez à moi tous, vous êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos.»

Assurance du salut

Pour avoir l'assurance d'un avenir avec Dieu au ciel, il vous suffit de croire en son Fils. John 14: 6 «Je suis le chemin, la vérité et la vie, aucun homme ne vient au Père que par moi». Vous devez être son enfant et la Parole de Dieu dit dans John 1: 12 «autant qu'il l'a reçu Il leur a donné le droit de devenir fils de Dieu, même pour ceux qui croient en son nom.

1 Corinthiens 15: 3 & 4 nous dit ce que Jésus a fait pour nous. Il est mort pour nos péchés, a été enterré et est ressuscité des morts le troisième jour. D'autres Écritures à lire sont Ésaïe 53: 1-12, 1 Pierre 2:24, Matthieu 26: 28 & 29, Hébreux chapitre 10: 1-25 et Jean 3: 16 & 30.

Dans Jean 3: 14-16 & 30 et Jean 5:24, Dieu dit que si nous croyons que nous avons la vie éternelle et en termes simples, si elle se termine, ce ne sera pas éternel; mais pour souligner sa promesse, Dieu dit aussi que ceux qui croient ne périront pas.

Dieu dit aussi dans Romains 8: 1 qu '«il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus».

La Bible dit que Dieu ne peut pas mentir; c'est dans Son caractère inné (Tite 1: 2, Hébreux 6: 18 & 19).

Il utilise de nombreux mots pour nous faciliter la compréhension de la promesse de la vie éternelle: Romains 10:13 (appel), Jean 1:12 (croire et recevoir), Jean 3: 14 & 15 (voir - Nombres 21: 5-9), Apocalypse 22:17 (prendre) et Apocalypse 3:20 (ouvrir la porte).

Romains 6:23 dit que la vie éternelle est un don par Jésus-Christ. Apocalypse 22:17 dit: "Et quiconque le veut, qu'il prenne librement de l'eau de vie." C'est un cadeau, tout ce que nous devons faire est de le prendre. Cela a coûté tout à Jésus. Cela ne nous coûte rien. Ce n'est pas le résultat de nos travaux. Nous ne pouvons pas l'obtenir ou le garder en faisant de bonnes actions. Dieu est juste. Si c'était par les œuvres, ce ne serait pas juste et nous aurions de quoi nous vanter. Éphésiens 2: 8 & 9 dit: «Car par la grâce vous avez été sauvés par la foi, et non par vous-mêmes; c'est le don de Dieu, non des œuvres, de peur que quiconque ne se vante.

Galates 3: 1-6 nous enseigne que non seulement nous ne pouvons pas le gagner en faisant de bonnes œuvres, mais nous ne pouvons pas non plus le garder ainsi.

Il dit: «Avez-vous reçu l'Esprit par les œuvres de la loi ou en écoutant avec foi… êtes-vous si insensé, ayant commencé dans l'Esprit, êtes-vous maintenant perfectionné par la chair.»

I Corinthiens 1: 29-31 dit: «qu'aucun homme ne devrait se vanter devant Dieu… que Christ nous est fait sanctification et rédemption et… que celui qui se vante, se vante dans le Seigneur.

Si nous pouvions gagner le salut, Jésus n'aurait pas eu à mourir (Galates 2: 21). D'autres passages qui nous donnent l'assurance du salut sont:

1. Jean 6: 25-40 en particulier le verset 37 qui nous dit que «celui qui vient à moi, je ne le chasserai en aucune manière», c'est-à-dire que vous n'avez pas à le mendier ou à le gagner.

Si vous croyez et venez, il ne vous rejetera pas mais vous accueillera, vous recevra et vous fera son enfant. Il suffit de lui demander.

2. 2 Timothée 1:12 dit: «Je sais qui j'ai cru et je suis persuadé qu'il est capable de garder ce que je lui ai promis contre ce jour-là.»

Jude24 et 25 disent: «A celui qui est capable de vous empêcher de tomber et de vous présenter devant sa glorieuse présence sans faute et avec une grande joie - au seul Dieu notre Sauveur soit gloire, majesté, puissance et autorité, par Jésus-Christ notre Seigneur, avant tous les âges, maintenant et pour toujours plus! Amen."

3. Philippiens 1: 6 dit: «Car je suis sûr de cela même, que celui qui a commencé une bonne œuvre en vous la perfectionnera jusqu'au jour de Jésus-Christ.»

4. Rappelez-vous le voleur sur la croix. Tout ce qu'il a dit à Jésus était: "Souviens-toi de moi quand tu viens dans ton royaume."

Jésus a vu son coeur et a honoré sa foi.
Il a dit: «En vérité, je vous le dis, aujourd'hui vous serez avec moi au paradis» (Luc 23: 42 & 43).

5. Quand Jésus est mort, il a terminé le travail que Dieu lui a donné à faire.

Jean 4:34 dit: "Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé et d'achever son œuvre." Sur la croix, juste avant de mourir, Il a dit: «C'est fini» (Jean 19:30).

L'expression «C'est fini» signifie payé en totalité.

C'est un terme juridique qui fait référence à ce qui était inscrit sur la liste des crimes pour lesquels une personne était punie lorsque sa peine était complètement terminée, quand il a été libéré. Cela signifie que sa dette ou sa punition a été «payée en totalité».

Lorsque nous acceptons la mort de Jésus sur la croix pour nous, notre dette de péché est entièrement payée. Personne ne peut changer cela.

6. Deux vers merveilleux, John 3: 16 et John 3: 28-40

les deux disent cela quand vous croyez que vous ne périrez pas.

John 10: 28 dit ne jamais périr.

La Parole de Dieu est vraie. Nous devons simplement faire confiance à ce que Dieu dit. Jamais signifie jamais.

7. Dieu dit à plusieurs reprises dans le Nouveau Testament qu'Il nous impute ou nous crédite la justice de Christ lorsque nous mettons notre foi en Jésus, c'est-à-dire qu'il nous attribue ou nous donne la justice de Jésus.

Éphésiens 1: 6 dit que nous sommes acceptés en Christ. Voir aussi Philippiens 3: 9 et Romains 4: 3 & 22.

8. La Parole de Dieu dit dans le Psaume 103: 12 que «aussi loin que l'orient est de l'occident, tant il nous a enlevé nos transgressions».

Il dit aussi dans Jérémie 31:34 qu '"Il ne se souviendra plus de nos péchés."

9. Hébreux 10: 10-14 nous enseigne que la mort de Jésus sur la croix était suffisante pour payer tous les péchés pour tous les temps - passés, présents et futurs.

Jésus est mort «une fois pour toutes». L'œuvre de Jésus (être complète et parfaite) n'a jamais besoin d'être répétée. Ce passage enseigne qu '«il a rendu parfaits pour toujours ceux qui sont rendus saints». La maturité et la pureté dans nos vies sont un processus mais Il nous a perfectionnés pour toujours. Pour cette raison, nous devons «nous approcher d'un cœur sincère dans la pleine assurance de la foi» (Hébreux 10:22). «Tenons fermement l'espérance que nous professons, car celui qui a promis est fidèle» (Hébreux 10:25).

10. Éphésiens 1: 13 & 14 dit que le Saint-Esprit nous scelle.

Dieu nous scelle avec le Saint-Esprit comme avec une chevalière, nous mettant un sceau irréversible, impossible à briser.

C'est comme un roi scellant une loi irréversible avec sa chevalière. De nombreux chrétiens doutent de leur salut. Ces versets et bien d'autres nous montrent que Dieu est à la fois Sauveur et Gardien. Nous sommes, selon Éphésiens 6, dans une bataille avec Satan.

Il est notre ennemi et «comme un lion rugissant cherche à nous dévorer» (I Pierre 5: 8).

Je crois que nous faire douter de notre salut est l’un de ses plus grands jeux de fléchettes enflammés pour nous vaincre.
Je crois que les différentes parties de l'armure de Dieu mentionnées ici sont les versets des Écritures qui nous enseignent ce que Dieu promet et le pouvoir qu'il nous donne pour remporter la victoire. par exemple, sa justice. Ce n'est pas la nôtre mais la sienne.

Philippiens 3: 9 dit «et peut être trouvé en lui, n'ayant pas ma propre justice dérivée de la loi, mais ce qui est par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu sur la base de la foi».

Lorsque Satan essaie de vous convaincre que vous êtes «trop mauvais pour aller au ciel», répondez que vous êtes juste «en Christ» et revendiquez sa justice. Pour utiliser l'épée de l'Esprit (qui est la Parole de Dieu), vous devez mémoriser ou au moins savoir où trouver ceci et d'autres Écritures. Pour utiliser ces armes, nous devons savoir que Sa Parole est la vérité (Jean 17:17).

Rappelez-vous, vous devez faire confiance à la Parole de Dieu. Etudiez la Parole de Dieu et continuez à l'étudier parce que plus vous en savez, plus vous deviendrez fort. Vous devez faire confiance à ces versets et à d'autres comme eux pour avoir l'assurance.

Sa Parole est la vérité et «la vérité vous libèrera»(Jean 8: 32).

Vous devez en remplir l'esprit jusqu'à ce que cela vous change. La Parole de Dieu dit: «Considérez tout cela comme de la joie, mes frères, lorsque vous rencontrez diverses épreuves», comme douter de Dieu. Éphésiens 6 dit d'utiliser cette épée et ensuite il dit de se tenir debout; ne pas abandonner et courir (retraite). Dieu nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour la vie et la piété «par la vraie connaissance de Celui qui nous a appelés» (2 Pierre 1: 3).

Continuez simplement à croire.

Nos êtres chers au paradis savent-ils ce qui se passe dans ma vie?

Jésus nous a enseigné dans les Écritures (la Bible) dans Jean 14: 6 qu'il est le chemin vers le ciel. Il a dit: "Je suis le chemin, la vérité et la vie, personne ne vient au Père que par moi." La Bible nous enseigne que Jésus est mort pour nos péchés. Il nous enseigne que nous devons croire en lui pour avoir la vie éternelle.

I Pierre 2:24 dit: «Qui a lui-même porté nos péchés dans son propre corps sur l'arbre», et Jean 3: 14-18 (NASB) dit: «Comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, de même le Fils doit de l'homme soit élevé (verset 14), afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle (verset 15).

Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle (verset 16).

Car Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger (condamner) le monde; mais que le monde soit sauvé par lui (verset 17).

Celui qui croit en lui n'est pas jugé; celui qui ne croit pas a déjà été jugé, parce qu'il n'a pas cru au Fils unique de Dieu (verset 18).

Voir aussi le verset 36, «Celui qui croit au Fils a la vie éternelle…»

C'est notre promesse bénie.

Romains 10: 9-13 termine en disant: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé».

Actes 16: 30 & 31 dit: «Il les fit sortir et leur demanda: 'Messieurs, que dois-je faire pour être sauvé?

Ils ont répondu: 'Croyez au Seigneur Jésus, et vous serez sauvés - vous et votre famille.' "

Si votre être cher a cru qu'il ou elle est au paradis.

Il y a très peu de choses dans les Écritures qui parlent de ce qui se passe dans les cieux avant le retour du Seigneur, sauf que nous serons avec Jésus.

Jésus a dit au voleur sur la croix dans Luc 23:43: «Aujourd'hui, vous serez avec moi au paradis.»

L'Écriture dit dans 2 Corinthiens 5: 8 que «si nous sommes absents du corps, nous sommes présents avec le Seigneur».

Les seuls indices que je vois qui indiquent que nos proches au ciel sont capables de nous voir sont en Hébreux et Luc.

Le premier est Hébreux 12: 1 qui dit: «Par conséquent, puisque nous avons une si grande nuée de témoins» (l'auteur parle de ceux qui sont morts avant nous - les anciens croyants) «qui nous entourent, laissons de côté tout encombrement et le péché qui nous emmène si facilement et nous permet de courir avec endurance la course qui nous est proposée. Cela indiquerait qu'ils peuvent nous voir. Ils sont témoins de ce que nous faisons.

La seconde est dans Luke 16: 19-31, le récit du riche et de Lazare.

Ils pouvaient se voir et l'homme riche était au courant de ses parents sur terre. (Lisez l'intégralité du récit.) Ce passage nous montre également la réponse de Dieu à l'envoi «d'un d'entre les morts pour leur parler».

Dieu nous interdit formellement d’essayer de contacter les morts comme pour aller à des médiums ou à des séances.
On devrait rester à l'écart de telles choses et faire confiance à la Parole de Dieu, qui nous est donnée dans les Écritures.

Deutéronome 18: 9-12 dit: «Lorsque vous entrez dans le pays que l'Éternel, votre Dieu, vous donne, n'apprenez pas à imiter les voies détestables des nations là-bas.

Que personne ne trouve parmi vous qui sacrifie son fils ou sa fille dans le feu, qui pratique la divination ou la sorcellerie, interprète les présages, se livre à la sorcellerie ou lance des sorts, qui soit médium ou spirite ou qui consulte les morts.

Quiconque fait ces choses est détestable pour l'Éternel, et à cause de ces pratiques détestables, l'Éternel, votre Dieu, chassera ces nations devant vous.

Toute la Bible parle de Jésus, de sa venue pour mourir pour nous, afin que nous puissions avoir le pardon des péchés et que nous ayons la vie éternelle au ciel en croyant en lui.

Actes 10:48 dit: «De lui, tous les prophètes rendent témoignage que par son nom quiconque croit en lui a reçu le pardon des péchés.»

Actes 13:38 dit: «C'est pourquoi, mes frères, je veux que vous sachiez que par Jésus, le pardon des péchés vous est annoncé.

Colossiens 1:14 dit: «Car il nous a délivrés du domaine des ténèbres et nous a transférés dans le royaume de son Fils bien-aimé, en qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.

Lisez Hébreux chapitre 9. Le verset 22 dit: «Sans effusion de sang, il n'y a pas de pardon».

Dans Romains 4: 5-8, il est dit que celui qui «croit, sa foi est considérée comme justice», et au verset 7 il dit: «Heureux ceux dont les actes illégaux ont été pardonnés et dont les péchés ont été couverts.»

Romains 10: 13 & 14 dit: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur veut être sauvé.

Comment invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? »

Dans Jean 10:28, Jésus dit de ses croyants: «Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront jamais».

J'espère que tu as cru.

Notre esprit et notre âme meurent-ils après la mort?

Bien que le corps de Samuel soit mort, l'esprit et l'âme de celui qui est décédé ne cessent pas d'exister, c'est-à-dire meurent.

Les Écritures (la Bible) le démontrent encore et encore. La meilleure façon d’expliquer la mort dans les Écritures est d’utiliser le mot séparation. L'âme et l'esprit sont séparés du corps lorsque celui-ci meurt et commence à se décomposer.

Un exemple de ceci serait la phrase de la Bible «tu es mort dans tes péchés» qui équivaut à «tes péchés t'ont séparé de ton Dieu». Être séparé de Dieu est une mort spirituelle. L'âme et l'esprit ne meurent pas de la même manière que le corps.

Dans Luke 18, l'homme riche se trouvait dans un lieu de punition et le pauvre était aux côtés d'Abraham après leur mort physique. Il y a une vie après la mort.

Sur la croix, Jésus a dit au voleur qui se repentait: «Aujourd'hui, tu seras avec moi au paradis». Le troisième jour après la mort de Jésus, il a été ressuscité physiquement. Les Ecritures enseignent qu'un jour même nos corps seront ressuscités comme ceux de Jésus.

Dans Jean 14: 1-4, 12 et 28, Jésus a dit aux disciples qu'il allait être avec le Père.
Dans John 14: 19, Jésus a dit: "Parce que je vis, vous vivrez aussi."
2 Corinthians 5: 6-9 dit qu'être absent du corps, c'est être présent avec le Seigneur.

Les Écritures enseignent clairement (voir Deutéronome 18: 9-12; Galates 5: 20 et Revelation 9: 21; 21: 8 et 22: 15) qui consulte les esprits des morts ou de toute autre forme de magie est un péché pénible à Dieu.

Certains pensent que c'est peut-être parce que ceux qui consultent les morts consultent en réalité des démons.
Dans Luke 16, on raconta à l'homme riche: «Et à côté de tout cela, un grand gouffre a été créé entre nous et vous, de sorte que ceux qui veulent aller d'ici à vous ne puissent pas, personne ne peut passer de là à nous. ”

Dans 2 Samuel 12: 23, David a raconté à propos de son fils qui était décédé: «Mais maintenant qu'il est mort, pourquoi devrais-je jeûner?

Puis-je le ramener à nouveau?

J'irai chez lui, mais il ne reviendra pas chez moi.

Isaiah 8: 19 dit: «Quand les hommes vous demandent de consulter des médiums et des médiums, qui murmurent et murmuraient, un peuple ne devrait-il pas s'informer de son Dieu?

Pourquoi consulter les morts au nom des vivants?

Ce verset nous dit que nous devrions chercher Dieu pour la sagesse et la compréhension, pas pour les sorciers, les médiums, les médiums ou les sorcières.

Dans I Corinthiens 15: 1-4, nous voyons que «Christ est mort pour nos péchés… qu'Il a été enseveli… et qu'Il a été ressuscité le troisième jour.

Il dit que c'est l'évangile.

John 6: 40 dit: «C’est la volonté de mon Père que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le relèverai le dernier jour.

Les personnes qui se suicident vont-elles en enfer?

Beaucoup de gens croient que si une personne se suicide, elle va automatiquement en Enfer.

Cette idée est généralement basée sur le fait que le fait de se tuer est un meurtre, un péché extrêmement grave, et que lorsqu'une personne se tue, il ne reste évidemment pas de temps après l'événement pour se repentir et demander à Dieu de le pardonner.

Il y a plusieurs problèmes avec cette idée. La première est qu'il n'y a absolument aucune indication dans la Bible que si une personne se suicide, elle ira en Enfer.

Le deuxième problème est que le salut se fait par la foi et ne fait rien. Une fois que vous aurez commencé sur cette voie, quelles autres conditions allez-vous ajouter à la foi seule?

Romains 4: 5 dit: «Cependant, à l'homme qui ne travaille pas mais qui fait confiance à Dieu qui justifie les méchants, sa foi est crédité comme justice.»

La troisième question est que cela place presque le meurtre dans une catégorie distincte et le rend bien pire que tout autre péché.

Le meurtre est extrêmement grave, mais de nombreux autres péchés le sont aussi. Un dernier problème est qu’il suppose que l’individu n’a pas changé d’avis et n’a pas appelé Dieu après qu’il était trop tard.

Selon des personnes qui ont survécu à une tentative de suicide, au moins certaines d'entre elles ont regretté ce qu'elles ont fait pour se suicider presque aussitôt.

Rien de ce que je viens de dire ne doit être interprété comme signifiant que le suicide n’est pas un péché, et même très grave.

Les personnes qui se suicident sentent souvent que leurs amis et leur famille se porteraient mieux sans eux, mais ce n'est presque jamais le cas. Le suicide est une tragédie, non seulement à cause du décès d'un individu, mais également à cause de la douleur émotionnelle que ressentent tous ceux qui le connaissaient, souvent pendant toute leur vie.

Le suicide est le rejet ultime de toutes les personnes qui se soucient de celui qui s'est suicidé, et entraîne souvent toutes sortes de problèmes émotionnels chez ceux qui en sont affectés, y compris ceux qui se suicident.

En résumé, le suicide est un péché extrêmement grave, mais il n'enverra pas automatiquement quelqu'un en Enfer.

Tout péché est suffisamment grave pour envoyer une personne en Enfer si cette personne ne demande pas au Seigneur Jésus-Christ d’être son Sauveur et de pardonner tous ses péchés.

Est-ce que Dieu empêche les mauvaises choses de nous arriver?

La réponse à cette question est que Dieu est omnipotent et omniscient, ce qui signifie qu'il est tout puissant et tout savoir. Les Ecritures disent qu'il connaît toutes nos pensées et que rien ne lui est caché.

La réponse à cette question est qu’il est notre Père et qu’il s’occupe de nous. Cela dépend aussi de ce que nous sommes, car nous ne devenons pas ses enfants tant que nous ne croyons pas en son Fils et en sa mort pour que nous payions nos péchés.

Jean 1:12 dit: «Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom. À ses enfants, Dieu fait de très nombreuses promesses de sa sollicitude et de sa protection.

Romains 8:28 dit: «toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu.»

C'est parce qu'il nous aime en tant que père. En tant que tel, il permet aux choses d'entrer dans nos vies de nous apprendre à être mûrs ou même à nous discipliner, ou même à nous punir si nous péchons ou désobéissons.

Hébreux 12: 6 dit: «que le Père aime, il châtie».

En tant que Père, il veut nous bénir de nombreuses bénédictions et nous donner de bonnes choses, mais cela ne veut pas dire que rien de «mal» n'arrive jamais, mais tout est pour notre bien.

I Pierre 5: 7 dit: «Mettez tout votre soin sur lui, car il prend soin de vous».

Si vous lisez le livre de Job, vous verrez que rien ne peut entrer dans notre vie si Dieu ne permet pas pour notre propre bien.

Dans le cas de ceux qui désobéissent en ne croyant pas, Dieu ne fait pas ces promesses, mais Dieu dit qu'Il permet à sa «pluie» et ses bénédictions de tomber sur les justes et les injustes. Dieu souhaite qu'ils viennent à lui et fassent partie de sa famille. Il utilisera différents moyens pour ce faire. Dieu peut aussi punir les gens pour leurs péchés, ici et maintenant.

Matthieu 10:30 dit: «les cheveux mêmes de notre tête sont tous comptés» et Matthieu 6:28 dit que nous avons plus de valeur que les «lis des champs».

Nous savons que la Bible dit que Dieu nous aime (Jean 3:16), afin que nous puissions être sûrs de sa sollicitude, de son amour et de sa protection contre les «mauvaises» choses à moins que ce ne soit pour nous rendre meilleurs, plus forts et plus semblables à son Fils.

Le monde des esprits existe-t-il?

            Les Écritures reconnaissent clairement l'existence du monde des esprits. Tout d'abord, Dieu est Esprit. Jean 4:24 dit: «Dieu est Esprit, et ceux qui l'adorent doivent l'adorer en esprit et en vérité.» Dieu est une trinité, il y a trois personnes, mais un seul Dieu. Tous sont mentionnés à maintes reprises dans les Écritures. Dans Genèse chapitre un Elohim, le mot traduit Dieu, est pluriel, une unité, et Dieu a dit: «Faisons l'homme à notre image». Lisez Ésaïe 48. Dieu le Créateur (Jésus) parle et dit au verset 16: «Depuis le moment où cela s'est produit, j'étais là. Et maintenant, l'Éternel Dieu m'a envoyé, moi et Son Esprit. Dans l'Évangile de Jean, chapitre un, Jean dit que la Parole était (une personne) Dieu, qui a créé le monde (verset 3) et est identifié comme Jésus aux versets 29 et 30.

Tout ce qui a été créé a été créé par Lui. Apocalypse 4:11 dit, et il est clairement enseigné dans les Écritures, que Dieu a tout créé. Le verset dit: «Vous êtes digne notre Seigneur et Dieu de recevoir gloire, honneur et puissance. Vous avez créé toutes les choseset par ta volonté, ils ont été créés et ont leur être.

Colossiens 1:16 est encore plus spécifique, disant qu'Il a créé le monde spirituel invisible ainsi que ce que nous pouvons voir. Il dit: «Car par lui toutes choses ont été créées: les choses dans le ciel et sur la terre, visibles et invisibles, que ce soit des trônes ou des pouvoirs ou des dirigeants ou des autorités, toutes choses ont été créées par lui et pour lui.» Le contexte montre que Jésus est le Créateur. Cela implique également

ces êtres invisibles ont été créés pour le servir et l'adorer. Cela inclurait les anges, et même Satan, un chérubin, même ces anges qui se sont rebellés par la suite contre lui et ont suivi Satan dans sa rébellion. (Voir Jude 6 et 2 Pierre 2: 4) Ils étaient bons quand Dieu les créa.

Veuillez noter en particulier le langage et les termes descriptifs utilisés: invisibles, pouvoirs, autorités et dirigeants, qui sont utilisés à maintes reprises dans le «monde des esprits». (Voir Éphésiens 6; I Pierre 3:22; Colossiens 1:16; I Corinthiens 15:24) Les anges rebelles seront amenés sous le règne de Jésus.

Ainsi, le monde des esprits se compose de Dieu, des anges et de Satan (et de ses disciples) et tous ont été créés par Dieu et pour Dieu - pour le servir et l'adorer. Matthieu 4:10 dit: «Jésus lui dit: 'Loin de moi, Satan!' Car il est écrit: «Adorez le Seigneur votre Dieu, et ne le servez que». ""

Les chapitres un et deux d'Hébreux parlent du monde des esprits et confirment également Jésus comme Dieu et Créateur. Il parle des relations de Dieu avec sa création qui comprend un autre groupe - l'humanité - et montre la relation complexe entre Dieu, les anges et l'homme dans son œuvre la plus importante pour l'humanité, notre salut. En bref: Jésus est Dieu et Créateur (Hébreux 1: 1-3). Il est plus grand que les anges et adoré par eux (verset 6) et a été fait (est devenu) inférieur aux anges quand Il s'est fait homme afin de nous sauver (Hébreux 2: 7). Cela implique que les anges ont un rang plus élevé que l'homme, au moins en puissance et en puissance (2 Pierre 2:11).

Quand Jésus a terminé son travail et est ressuscité des morts, il a été ressuscité avant tout pour

régnez pour toujours et à jamais (Hébreux 1:13; 2: 8 & 9). Éphésiens 1: 20-22 dit: «Il l'a ressuscité de

les morts et assis à sa droite dans les royaumes célestes, loin au-dessus de tout règle et

l'autorité et le pouvoir et la domination, et tout titre qui peut être donné… »(Voir aussi Ésaïe 53; Apocalypse 3:14; Hébreux 2: 3 & 4 et une multitude d'autres Écritures.)

Les anges sont vus servant et adorant Dieu à travers les Écritures, en particulier dans le livre de l'Apocalypse. (Ésaïe 6: 1-6; Révélation 5: 11-14). Apocalypse 4:11 déclare que Dieu est digne d'adoration et de louange parce qu'il est notre Créateur. Dans l'Ancien Testament (Deutéronome 5: 7 et Exode 20: 3), il est dit que nous devons l'adorer et n'avoir aucun autre dieux devant lui. Nous ne devons servir que Dieu. Voir aussi Matthieu 4:10; Deutéronome 6: 13 et 14; Exode 34: 1; 23:13 et Deutéronome 11: 27 et 28; 28:14.

Ceci est très important, comme nous le verrons, que les anges et les démons ne doivent être adorés par personne. Seul Dieu mérite d'être adoré (Apocalypse 9:20; 19:10).

 

Anges

Colossiens 1:16 nous dit que Dieu a créé des anges; Il a tout créé au ciel. «Car par lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et qui sont sur terre, visibles et invisibles, que ce soit des trônes, des dominions, des principautés ou des puissances; toutes choses ont été créées par lui et pour lui. Apocalypse 10: 6 dit: «Et il jura par Celui qui vit pour toujours et à jamais, qui a créé les cieux et tout ce qui est en eux, la terre et tout ce qui y est, et la mer et tout ce qui est en elle…» (Voir aussi Néhémie 9: 6.) Hébreux 1: 7 dit: «En parlant des anges, il dit: 'Il fait vents ses anges, ses serviteurs des flammes de feu.' «Ils sont sa possession et ses serviteurs. 2 Thessaloniciens 1: 7 les appelle «ses anges puissants». Lisez le Psaume 103: 20 et 21 qui dit: «Louez le Seigneur, vous ses anges, vous les puissants qui exécutez ses ordres, qui obéissez à sa parole. Louez le Seigneur, toute son armée céleste, vous ses serviteurs, qui faites sa volonté. Ils ont été créés pour faire sa volonté et obéir à ses souhaits.

Ils n'ont pas seulement été créés dans le but de servir Dieu, mais Hébreux 1:14 dit aussi qu'Il les a créés pour servir les enfants de Dieu, Son église. Il dit: «Tous les anges ne sont-ils pas des esprits de ministère envoyés pour servir ceux qui hériteront du salut.» Ce passage dit également que les anges sont des esprits.

La plupart des théologiens croient que les chérubins, vus dans Ézéchiel 1: 4-25 et 10: 1-22, et les séraphins, vus dans Ésaïe 6: 1-6, sont des anges. Ce sont les seuls décrits, à part Lucifer (Satan) qui est appelé un chérubin.

Colossiens 2:18 indique que toute adoration des anges n'est pas autorisée, l'appelant «l'idée gonflée d'un esprit charnel». Nous ne devons adorer aucun être créé. Nous ne devrions pas avoir de dieu en dehors de Lui.

Alors, comment les anges servent-ils Dieu et nous selon sa volonté?

1). Ils sont envoyés pour donner aux gens des messages de Dieu. Lisez Ésaïe 6: 1-13, où Dieu a appelé Ésaïe à servir de prophète. Dieu a envoyé Gabriel pour dire à Marie (Luc 1: 26-38) qu'elle

donnerait naissance au Messie. Dieu a envoyé Gabriel parler à Zacharie avec la promesse de

Naissance de Jean (Luc 1: 8-20). Voir aussi Actes 27:23

2). Ils sont envoyés comme gardiens et protecteurs. Dans Matthieu 18:10, Jésus dit, en parlant des enfants, «leurs anges voient toujours la face de mon Père qui est dans les cieux». Jésus dit que les enfants ont des anges gardiens.

Michael, l'archange, est décrit dans Daniel 12: 1 comme le «grand prince qui protège votre peuple» d'Israël.

Le psaume 91 est tout au sujet de Dieu notre protecteur et est prophétique concernant les anges qui protégeront et serviront le Messie, Jésus, mais se réfère probablement aussi à son peuple. Ils sont les gardiens des enfants, des adultes et des nations. Lisez 2 Rois 6:17; Daniel 10: 10 et 11, 20 et 21.

3). Ils nous sauvent: 2 Rois 8:17; Nombres 22:22; Actes 5:19. Ils ont sauvé Pierre et tous les apôtres de la prison (Actes 12: 6-10; Actes 5:19).

4). Dieu les utilise pour nous avertir du danger (Matthieu 2:13).

5). Ils ont servi Jésus (Matthieu 4:11) et dans le jardin de Gethsémané, ils l'ont fortifié (Luc 22:43).

6). Ils donnent des instructions de Dieu aux enfants de Dieu (Actes 8:26).

sept). Dieu a envoyé des anges pour combattre pour son peuple et pour lui dans le passé. Il continue de le faire maintenant et à l'avenir, Michael et son armée d'anges se battront contre Satan et ses anges et Michael et ses anges gagneront (7 Rois 2: 6-8; Apocalypse 17: 12-7).

8). Les anges viendront avec Jésus à son retour (I Thessaloniciens 4:16; 2 Thessaloniciens 1: 7 et 8).

9). Ils servent les enfants de Dieu, ceux qui croient (Hébreux 1:14).

dix). Ils adorent et louent Dieu (Psaume 10: 148; Ésaïe 2: 6-1; Apocalypse 6: 4-6; 8: 5 et 11). Psaume 12: 103 dit: «Louez le Seigneur, vous ses anges.»

11). Ils se réjouissent des œuvres de Dieu. Par exemple, les anges ont annoncé avec joie la naissance de Jésus aux bergers (Luc 2:14). Dans Job 38: 4 & 7, ils se sont réjouis de la création. Ils chantent dans une joyeuse assemblée (Hébreux 12: 20-23). Ils se réjouissent chaque fois qu'un pécheur devient l'un des enfants de Dieu (Luc 15: 7 et 10).

12). Ils accomplissent les actes de jugement de Dieu (Apocalypse 8: 3-8; Matthieu 13: 39-42).

13). Les anges servent les croyants (Hébreux 1:14) à la direction de Dieu, mais les démons et les anges déchus essaient d'attirer les gens de Dieu comme Satan l'a fait pour Eve dans le jardin d'Eden et aussi d'essayer de nuire aux gens.

 

 

 

 

 

Satan

Satan, également appelé «Lucifer» dans Ésaïe 14:12 (LSG), «Le grand dragon… cet ancien serpent… le diable ou Satan (Apocalypse 12: 9),« le malin »(I Jean 5: 18 & 19),« le prince de la puissance de l'air »(Éphésiens 2: 2),« le prince de ce monde »(Jean 14:30) et« le prince des démons (Matthieu 6: 13: 13: 6) fait partie de l'esprit monde.

Ézéchiel 28: 13-17 décrit la création et la chute de Satan. Il a été créé parfait et était dans le jardin. Il est décrit comme un chérubin, créé par Dieu et beau, avec une position et un pouvoir spéciaux, jusqu'à ce qu'il se rebelle contre Dieu. Ésaïe 14: 12-14 avec Ézéchiel décrit sa chute de grâce. Dans Ésaïe, Satan a dit: «Je me ferai comme le Très-Haut.» C'est pourquoi il fut chassé du ciel et terre à terre. Voir aussi Luc 10:18

Ainsi Satan est devenu l'ennemi de Dieu et le nôtre. Il est notre adversaire (I Pierre 5: 8) qui veut nous détruire et nous dévorer. C'est un ennemi malicieux qui essaie constamment de vaincre les enfants de Dieu, les chrétiens. Il veut nous empêcher de faire confiance à Dieu et nous empêcher de le suivre (Éphésiens 6: 11 et 12). Si vous lisez le Livre de Job, il a le pouvoir de nous nuire et de nous blesser, mais seulement si Dieu le lui permet, afin de nous tester. Il nous trompe en mentant au sujet de Dieu comme il l'a fait à Eve dans le jardin d'Eden (Genèse 3: 1-15). Il nous incite à pécher comme il l'a fait à Jésus (Matthieu 4: 1-11; 6:13; I Thessaloniciens 3: 5). Il peut mettre de mauvaises pensées dans le cœur et l'esprit des hommes comme il l'a fait à Judas (Jean 13: 2). Dans Éphésiens 6, nous voyons que ces ennemis, y compris Satan, ne sont «pas de chair et de sang» mais du monde des esprits.

Il existe de nombreux autres dispositifs qu'il utilise pour nous tenter et nous inciter à le suivre au lieu de Dieu notre Père. Il apparaît comme un ange de lumière (2 Corinthiens 11:14) et il provoque des divisions parmi les croyants (Éphésiens 4: 25-27). Il peut accomplir des signes et des prodiges pour nous tromper (2 Thessaloniciens 2: 9; Apocalypse 13: 13 et 14). Il opprime les gens (Actes 10:38). Il aveugle les incroyants aux vérités concernant Jésus (2 Corinthiens 4: 4), et arrache la vérité à ceux qui l'entendent afin qu'ils l'oublient et ne croient pas (Marc 4:15; Luc 8:12).

Il existe de nombreux autres stratagèmes (Éphésiens 6:11) que Satan utilise pour lutter contre nous. Luc 22:31 dit que Satan «vous tamisera comme du blé» et I Pierre 5: 8 dit qu'il cherche à nous dévorer. Il essaie de nous tourmenter avec confusion et accusation, essayant de nous empêcher de servir notre Dieu. Ceci est un compte rendu extrêmement court et incomplet de ce dont Satan est capable. Sa fin est l'étang de feu pour toujours (Matthieu 25:41; Apocalypse 20:10). Tout ce qui est mal est venu du diable et de ses anges et démons; mais Satan et les démons sont un ennemi vaincu (Colossiens 2:15).

Dans cette vie, on nous dit: «Résistez au diable et il fuira loin de vous» (Jacques 4: 7). On nous dit de prier pour que nous soyons délivrés du malin et de la tentation (Matthieu 6:13), et de «prier pour que vous ne tombiez pas dans la tentation» (Matthieu 26:40). On nous dit d'utiliser toute l'armure de Dieu pour se tenir debout et combattre Satan (Éphésiens 6:18). Nous couvrirons cela en profondeur plus tard. Dieu dit dans I Jean 4: 4: "Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde."

 

Démons

Permettez-moi d'abord de dire que les Écritures parlent à la fois des anges déchus et des démons. Certains diront qu'ils sont différents, mais la plupart des théologiens pensent que ce sont les mêmes êtres. Les deux sont appelés esprits et sont réels. Nous savons qu'ils sont des êtres créés parce que Colossiens 1: 16 & 17a dit: «Car par Lui TOUTES LES CHOSES ont été créés au ciel et en terre, visible et invisible, que ce soit des trônes, des pouvoirs ou des autorités; toutes choses ont été créées par lui et pour lui. Il est avant tout… »Cela parle évidemment de tous êtres spirituels.

La chute d'un groupe important d'anges est décrite dans le verset 6 de Jude et dans 2 Pierre 2: 4 qui dit, «ils n'ont pas gardé leur propre domaine» et «ils ont péché» respectivement. Apocalypse 12: 4 décrit ce que la plupart pensent être que Satan emporte avec lui 1/3 des anges (décrits comme des étoiles) lors de sa chute du ciel. Dans Luc 10:18, Jésus dit: «Je regardais Satan tomber du ciel comme un éclair.» Ils étaient parfaits et bons quand Dieu les a créés. Nous avons vu plus tôt que Satan était parfait quand Dieu l'a créé, mais eux et Satan se sont tous rebellés contre Dieu.

Nous voyons aussi que ces démons / anges déchus sont mauvais. Apocalypse 12: 7-9 décrit la relation entre Satan et ses anges comme le «dragon et ses anges» faisant la guerre avec Michael (appelé l'archange dans Jude 9) et ses anges. Le verset 9 dit "il a été jeté sur terre et ses anges avec lui."

Marc 5: 1-15; Matthieu 17: 14-20 et Marc 9: 14-29 et d'autres Écritures du Nouveau Testament désignent les démons comme des esprits «mauvais» ou «impurs». Cela prouve à la fois qu'ils sont des esprits et qu'ils sont mauvais. Nous savons que les anges sont des esprits d'après Hébreux 1:14 car Dieu dit qu'Il les a créés pour être des «esprits au service».

Maintenant, lisez Éphésiens 6: 11 et 12 qui relie spécifiquement ces esprits aux projets de Satan et les appelle: «les dirigeants, les autorités, pouvoirs de ce monde obscur, et spirituel forces de mal et royaumes célestes."Il dit qu'ils ne sont pas" en chair et en os "et que nous devons" lutter "avec eux en utilisant" une armure ". Cela me semble être un ennemi. Notez que la description est presque identique au monde des esprits créé par Dieu dans Colossiens 1:16. Cela me semble que ce sont des anges déchus. Lisez aussi I Pierre 3: 21 & 22 qui dit: «Qui (Jésus-Christ) est allé au ciel et est à la droite de Dieu - avec des anges, des autorités et des pouvoirs soumis à Lui.»

Depuis que toute la création a été créée bien et il n'y a pas de vers concernant un autre groupe créé qui est devenu mal et parce que Colossians 1: 16 fait référence à tous créatures invisibles et utilise les mêmes termes descriptifs qu'Éphésiens 6: 10 & 11 et parce qu'Éphésiens 6: 10 & 11 se réfère certainement à nos ennemis et groupes plus tard placés sous le règne de Jésus et sous Ses pieds, je conclurais que les anges déchus et les démons sont les mêmes.

Comme indiqué précédemment, le lien entre Satan et les anges / démons déchus est très clair.

Ils sont tous deux décrits comme lui appartenant. Matthieu 25:41 les appelle «ses anges» et en

Matthieu 12: 24-27 les démons sont appelés «son royaume». Le verset 26 dit: «il est divisé

contre lui-même. Les démons et les anges déchus ont le même maître. Matthieu 25:41; Matthieu 8:29 et Luc 4:25 indiquent qu'ils subiront le même jugement - un tourment en enfer à cause de leur rébellion.

J'ai eu une pensée intéressante en réfléchissant à cela. Dans les chapitres un et deux des Hébreux, Dieu parle de la suprématie de Jésus dans ses relations avec l'humanité, à savoir, son œuvre dans l'univers pour accomplir son objectif le plus important, le salut de l'humanité. Il mentionne seulement trois entités importantes dans ses relations avec l'homme à travers son Fils: 1) La Trinité, les trois personnes de la Divinité - le Père, le Fils (Jésus) et le Saint-Esprit; 2) les anges et 3) l'humanité. Il explique en détail leur ordre de rang et leur relation. En termes simples, les «personnages» sont Dieu, les anges et l'homme. Couplé avec le fait qu'il mentionne la création de l'homme et des anges et leur rang respectif, mais encore une fois aucune mention n'est faite de la création de démons en tant que tels et aussi le fait que tous les anges et Satan ont été créés bons et que Satan était un chérubin, m'amène à pense que les démons sont des anges qui «sont tombés de Dieu», même si cela n'est pas spécifiquement indiqué. Encore une fois, la plupart des théologiens adoptent ce point de vue. Parfois, Dieu ne nous dit pas tout. Permettez-moi de résumer: ce que nous savons, c'est que les démons ont été créés, qu'ils sont mauvais, que Satan est leur maître, qu'ils font partie du monde des esprits et qu'ils seront jugés.

Peu importe ce que vous en concluez, nous devons accepter ce que dit l'Écriture: ils sont Dieu et nos ennemis. Nous devons résister à Satan et à ses forces (anges / démons déchus) et éviter ce que Dieu nous met en garde ou nous interdit à cause de la connexion avec Satan. Nous devons croire et nous soumettre à Dieu, sinon nous pouvons tomber sous le pouvoir et le contrôle de Satan (Jacques 4: 7). L'intention des démons est de vaincre Dieu et ses enfants.

Jésus chassa les démons plusieurs fois au cours de son ministère terrestre et ses disciples étaient

donné le pouvoir, en son nom, de faire la même chose (Luc 10: 7).

Dans l'Ancien Testament, Dieu interdit à son peuple d'avoir quoi que ce soit à voir avec le monde des esprits. C'est très précis. Lévitique 19:31 dit: «Ne vous tournez pas vers des médiums ou ne cherchez pas de spirites, car vous serez souillés par eux… Je suis le Seigneur votre Dieu.» Dieu veut notre adoration et Il veut être notre Dieu, celui vers qui nous venons avec nos besoins et nos désirs, pas les esprits et les anges. Ésaïe 8:18 dit: «Quand ils vous disent de consulter des médiums et des spirites, qui chuchotent et marmonnent, un peuple ne devrait pas s'enquérir de son Dieu.»

Deutéronome 18: 9-14 dit: «Que personne ne soit trouvé parmi vous… qui pratique la divination ou la sorcellerie, interprète les présages, se livre à la sorcellerie, ou qui jette des sorts, ou qui est un médium ou un spirite ou qui consulte les morts. Quiconque fait ces choses est détestable pour le Seigneur. Une traduction plus moderne de «spiritiste» serait «psychique». Voir aussi 2 Rois 21: 6; 23:24; I Chroniques 10:13; 33: 6 et I Samuel 29: 3, 7-9.

 

 

Il y a une raison pour laquelle Dieu insiste tellement à ce sujet et il y a un exemple qui illustre cela pour nous. Le monde occulte est le domaine des démons. Actes 16: 16-20 raconte l'histoire d'une esclave qui raconta des fortunes par l'intermédiaire du démon qui la possédait, et lorsque l'esprit fut chassé, elle ne put plus prédire l'avenir. S'essayer à l'occultisme, c'est s'attaquer aux démons.

Aussi, quand Dieu a dit à Son peuple de ne pas adorer d'autres dieux, les dieux du bois et de la pierre, ou toute autre idole, Il le faisait parce que les démons sont derrière les idoles qui sont adorées. Deutéronome 32: 16-18 dit: «Ils l'ont rendu jaloux de leurs dieux étrangers et l'ont mis en colère contre leurs idoles détestables… ils ont sacrifié à des démons qui ne sont pas Dieu…» I Corinthiens 10:20 dit, «les choses que les Gentils sacrifient aux démons. Lisez aussi Psaume 106: 36 & 37 et Apocalypse 9: 20 & 21.

Quand Dieu dit aux gens de Lui obéir, de faire ou de ne pas faire quelque chose, c'est pour une très bonne raison et pour notre bien. Dans ce cas, c'est pour nous protéger de Satan et de ses forces. Ne vous y trompez pas: adorer d'autres dieux, c'est adorer des démons. Les démons, les idoles et le spiritisme sont tous connectés, ils impliquent tous des démons. Ils sont le domaine (royaume) de Satan qui est appelé le chef des ténèbres, le prince de la puissance de l'air. Relisez Éphésiens 6: 10-17. Le royaume de Satan est un monde dangereux appartenant à notre adversaire dont l'intention est de nous éloigner de Dieu. Les gens d'aujourd'hui sont fascinés et même obsédés par les esprits. Certains adorent même Satan. Éloignez-vous de tout cela. Nous ne devrions en aucun cas nous plonger dans le monde occulte.

 

Ce que les démons peuvent nous faire

Voici ce que les démons peuvent faire pour nuire, troubler ou vaincre les enfants de Dieu. Les grandes doctrines de la Bible par le Dr W. Evans à la page 219 le décrivent avec justesse de cette façon: «elles entravent la vie spirituelle du peuple de Dieu». Se référant à Éphésiens 6:12.

1). Ils peuvent nous tenter de pécher comme Satan l’a fait avec Jésus: voir Matthieu 4: 1-11; 6: 13; 26: 41 et Mark 9: 22.

2). Ils essaient d'empêcher les gens de croire en Jésus, par tous les moyens possibles (2 Corinthians 4: 4 et Matthew 13: 19).

3). Les démons infligent la douleur et la misère, la maladie, la cécité et la surdité, la paralysie et le mutisme. Ils peuvent également affecter les gens mentalement. Cela peut être vu à travers les Évangiles.

4). Ils peuvent posséder des personnes causant des maladies, de l'hystérie, une force surhumaine et la terreur pour les autres. Ils peuvent contrôler ces personnes. Voir les Évangiles et le livre des Actes.

5). Ils trompent les gens avec une fausse doctrine (I Timothée 4: 1; Apocalypse 12: 8 et 9).

6). Ils placent de faux enseignants dans les églises pour nous tromper. Ils sont appelés «ivraie» et aussi appelés «fils du mal» dans Matthieu 13: 34-41.

7). Ils peuvent nous tromper avec des signes et des merveilles (Revelation 16: 18).

8). Ils se joindront à Satan pour lutter contre Dieu et ses anges (Apocalypse 12: 8 et 9; 16:18).

9). Ils peuvent entraver notre capacité physique d'aller quelque part (I Thessaloniciens 2: 18).

* Remarquez, ce sont les choses que Satan, leur prince, nous fait.

 

Ce que Jésus a fait

Quand Jésus est mort sur la croix, il a vaincu l'ennemi, Satan. Genèse 3:15 a prédit cela quand Dieu a dit que la semence de la femme écraserait la tête du serpent. Jean 16:11 dit que le chef (prince) de ce monde a été jugé (ou est condamné). Colossiens 2:15 dit: «et après avoir désarmé les pouvoirs et les autorités, il en fit un spectacle public, triomphant d'eux par la croix». Pour nous, cela signifie «Il nous a sauvés de la domination des ténèbres et nous a amenés dans le royaume du Fils qu'il aime» (Colossiens 1:13). Voir aussi Jean 12:31.

Éphésiens 1: 20-22 nous dit que parce que Jésus est mort pour nous, le Père l'a ressuscité et «l'a assis à sa droite dans les royaumes célestes, bien au-dessus de toute règle et autorité, pouvoir et domination, et tout titre qui peut être donné ... et Dieu a placé toutes choses sous Ses pieds. Hébreux 2: 9-14 dit: «Mais nous voyons celui qui a été rendu un peu plus bas que les anges, à savoir Jésus, à cause de la souffrance de la mort, a été couronné de gloire et d'honneur… afin que par la mort il puisse rendre impuissant celui qui avait le pouvoir de la mort, c'est le diable. Le verset 17 dit: «faire la propitiation pour les péchés du peuple». Faire de la propitiation, c'est faire un juste paiement.

Hébreux 4: 8 dit: «(Vous) avez mis toutes choses sous ses pieds. Car en soumettant toutes choses sous ses pieds, il a laissé rien qui est non soumis à lui. Mais maintenant Nous faisons pas encore vu toutes choses lui sont soumises. Vous voyez que Satan est notre ennemi vaincu, mais vous pourriez dire que Dieu «ne l'a pas encore» mis en garde à vue. I Corinthiens 15: 24-25 dit qu'Il abolira «toute règle, toute autorité et toute puissance car Il doit régner jusqu'à ce qu'Il ait mis tous Ses ennemis sous Ses pieds». Une partie de cela est l'avenir, comme le montre le livre de l'Apocalypse.

Alors Satan sera jeté dans l'étang de feu et tourmenté pour toujours et à jamais (Apocalypse 20:10; Matthieu 25:41). Son destin est déjà déterminé et Dieu l'a vaincu et nous a libérés de sa puissance et de sa domination (Hébreux 2:14), et nous a donné le Saint-Esprit et le pouvoir de triompher de lui. Jusque-là, I Pierre 5: 8 dit: «Votre adversaire, le diable, rôde à la recherche de qui il peut dévorer», et dans Luc 22:37, Jésus a dit à Pierre: «Satan a désiré vous avoir pour qu'il vous tamise comme du blé.»

 

I Corinthiens 15:56 dit: "Il nous a donné la victoire par Jésus-Christ notre Seigneur", et Romains 8:37 dit: "Nous sommes plus que vainqueurs par Celui qui nous a aimés." I Jean 4: 4 dit,

"Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde." I Jean 3: 8 dit: «le Fils de Dieu

est apparu dans ce but afin de détruire les œuvres du diable. Nous avons le pouvoir par Jésus (voir Galates 2:20).

Votre question était de savoir ce qui se passe dans le monde des esprits: pour résumer: Satan et les anges déchus se sont rebellés contre Dieu, et Satan a conduit l'homme au péché. Jésus a sauvé l'homme et a vaincu Satan et a scellé son destin et l'a rendu impuissant et a également donné à nous qui croyons Son Saint-Esprit et la puissance et les outils pour vaincre Satan et les démons jusqu'à ce qu'il soit soumis à son jugement. Jusque-là, Satan nous accuse et nous tente de pécher et d'arrêter de suivre Dieu.

 

Outils (manières de résister à Satan)

L'Écriture ne nous laisse pas sans solutions pour nos luttes. Dieu nous donne des armes pour combattre le combat qui existe dans notre vie de chrétien. Nos armes doivent être utilisées dans la foi et par la puissance du Saint-Esprit qui habite en chaque croyant.

1). La soumission à Dieu, au Saint-Esprit, est d’abord et d’une importance primordiale, car ce n’est que par Lui et Sa puissance que la victoire dans la bataille est possible. Jacques 4: 7 dit: «Soumettez-vous donc à Dieu, et I Pierre 5: 6 dit:« Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu ». Nous devons nous soumettre à sa volonté et obéir à sa parole. Nous devons permettre à Dieu par la Parole et le Saint-Esprit de régner et de contrôler nos vies. Lisez Galate 2:20.

2). Demeurez dans la Parole. Pour ce faire, nous devons connaître la Parole de Dieu. Demeurer signifie connaître, comprendre et obéir à la Parole de façon continue. Nous devons l'étudier. 2 Timothée 2:15 dit: «Étudiez pour vous montrer approuvé à Dieu… en divisant correctement la parole de vérité.» 2 Timothée 3: 16 & 17 dit: «Toute Écriture est inspirée de Dieu et est utile pour la doctrine, pour la réprimande, pour la correction, pour l'instruction dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit parfaitement équipé pour toute bonne œuvre. La Parole nous aide à grandir dans notre vie spirituelle, en

force et sagesse et connaissance. I Pierre 2: 2 dit: «Désirez le lait sincère de la Parole afin que vous puissiez ainsi grandir». Lisez aussi Hébreux 5: 11-14. I Jean 2:14 dit: «Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts et que la Parole de Dieu ABIDES en vous, et vous avez vaincu le méchant. (Voir Éphésiens chapitre six.)

3). Continuez avec cela et notez qu'une grande partie de cela nécessite le point précédent, être capable de comprendre correctement et d'être capable d'utiliser correctement la Parole de Dieu. (Nous le reverrons également, en particulier dans notre étude d'Éphésiens chapitre 6.)

4). Vigilance: I Pierre 5: 8 dit: «Soyez sobre, soyez vigilant (alerte), car votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il peut dévorer. Nous devons être prêts. La vigilance et la disponibilité sont comme «l'entraînement des soldats» et je pense que la première étape consiste à connaître la Parole de Dieu comme indiqué précédemment et à «connaître les tactiques de l'ennemi». Ainsi j'ai mentionné

Éphésiens chapitre 6 (lisez-le encore et encore). Il nous apprend sur Satan Schémas. Jésus a compris les plans de Satan qui incluaient des mensonges, sortant les Écritures de leur contexte ou les utilisant à mauvais escient

pour nous faire trébucher et nous faire pécher. Il nous induit en erreur et nous ment, utilisant et déformant les Écritures pour nous accuser, pour provoquer la culpabilité ou un malentendu ou le légalisme. 2 Corinthiens 2:11 dit: "De peur que Satan ne profite de nous, car nous n'ignorons pas les artifices de Satan."

5). Ne donnez pas à Satan une opportunité, une place ou un point d'ancrage, en péchant. Nous faisons cela en continuant dans le péché au lieu de le confesser à Dieu (I Jean 1: 9). Et je veux dire confesser notre péché à Dieu aussi souvent que nous péchons. Le péché donne à Satan un «pied dans la porte». Lisez Éphésiens 4: 20-27, il en parle surtout en ce qui concerne nos relations avec les autres croyants, en ce qui concerne des choses comme mentir au lieu de dire la vérité, la colère et le vol. Nous devrions plutôt nous aimer les uns les autres et partager les uns avec les autres.

6). Apocalypse 12:11 dit: «Ils l'ont vaincu (Satan) par le sang de l'Agneau et la parole de leur témoignage.» Jésus a rendu la victoire possible par sa mort, battant Satan et nous donnant le Saint-Esprit pour habiter en nous et nous donnant sa puissance de résister. Nous devons utiliser ce pouvoir et les armes qu'Il nous a données, en faisant confiance à Son pouvoir pour nous donner la victoire. Et comme le dit Apocalypse 12:11, «par la parole de leur témoignage». Je pense que cela signifie que donner notre témoignage, que ce soit sous la forme de donner l'Évangile à un incroyant ou de donner un témoignage verbal de ce que le Seigneur fait pour nous dans notre vie quotidienne, fortifiera d'autres croyants ou amènera une personne au salut, mais aussi en d'une manière ou d'une autre, cela nous aide et nous fortifie à surmonter et à résister à Satan.

sept). Résistez au diable: Tous ces outils et l'utilisation correcte de la Parole sont des moyens de résister activement au diable, tout en faisant confiance au Saint-Esprit qui demeure. Réprimandez Satan avec la Parole de Dieu comme Jésus l'a fait.

8). Prière: Éphésiens 6 nous donnera un aperçu de plusieurs des plans de Satan et de l'armure que Dieu nous donne, mais permettez-moi d'abord de mentionner qu'Éphésiens 6 se termine par une autre arme, la prière. Le verset 18 dit: «Soyez en alerte avec persévérance et pétition pour tous les saints». Matthieu 6:13 dit de prier pour que Dieu «ne nous conduise pas à la tentation, mais nous délivre du mal (certaines traductions disent le mal)». Lorsque le Christ a prié dans le jardin, il a demandé à ses disciples de «veiller et prier» afin qu'ils «n'entrent pas en tentation», parce que «l'esprit veut mais la chair est faible».

9). Enfin, regardons Ephésiens 6 et voyons les plans et les dispositifs de Satan et l'armure de Dieu; les moyens de lutter contre Satan; méthodes pour le vaincre; moyens de résister ou d'agir avec foi.

 

Plus d'outils pour résister (Ephesians 6)

Éphésiens 6: 11-13 dit de revêtir toute l'armure de Dieu pour «résister» aux plans du diable et à ses forces de méchanceté dans les lieux célestes: dirigeants, pouvoirs et forces des ténèbres. À partir d'Éphésiens 6, nous pouvons comprendre certains des plans du diable. Les pièces d'armure suggèrent

les domaines de notre vie que Satan attaque et ce qu'il faut faire pour le vaincre. Il nous montre les attaques

et les tourments (flèches) que Satan nous lance, les choses avec lesquelles les croyants se débattent pour nous amener à abandonner et à abandonner le conflit (ou nos devoirs de soldats de Dieu). Imaginez l'armure et ce qu'elle représente afin de comprendre les zones d'attaque contre lesquelles elle se défend.

1). Éphésiens 6:14 dit: "avoir les reins ceints de vérité." Dans l'armure, la ceinture maintient tout ensemble et protège les organes vitaux: cœur, foie, rate, reins, ce qui nous maintient en vie et en bonne santé. Dans les Écritures, cela est décrit comme la vérité. Dans Jean 17:17, la Parole de Dieu est appelée vérité, et en fait c'est notre source de tout ce que nous savons de Dieu et de la vérité. Lisez 2 Pierre 1: 3 (NASB) qui dit: «Sa puissance divine nous a accordé une multitude de compléments se rapportant à life et d' sainteté par l'intermédiaire du vraie connaissance de Lui… »La vérité réfute celle de Satan se trouve et d' faux enseignement.

Satan nous amène à douter et à nous méfier de Dieu par des mensonges, tordant les Écritures et la fausse doctrine pour discréditer Dieu et son enseignement, tout comme il l'a fait pour Eve (Genèse 3: 1-6) et Jésus (Matthieu 4: 1-10). Jésus a utilisé les Écritures pour vaincre Satan. Il en avait une bonne compréhension lorsque Satan en avait abusé. Lisez 2 Timothée 3:16 et 2 Timothée 2:15. Le premier dit: «Les Écritures sont utiles pour s'entraîner à la justice» et le second parle de «bien gérer» les Écritures, c'est-à-dire de les comprendre correctement et de les utiliser correctement. David a également utilisé la Parole en disant dans Psaume 119: 11: «J'ai caché ta parole dans mon cœur, afin de ne pas pécher contre toi.»

Il est très important d'étudier et de connaître la Parole de Dieu car elle est la base de tout ce que nous savons sur Dieu et notre vie spirituelle et notre conflit avec l'ennemi. Paul a félicité le peuple béréen qui l'a entendu prêcher, en disant qu'ils étaient nobles parce qu '«ils ont reçu le message avec beaucoup d'empressement et ont examiné les Écritures chaque jour pour voir si paul dit était vrai.

2). Deuxièmement, la cuirasse de la justice, qui couvre le cœur. Satan nous attaque avec culpabilité, ou nous fait sentir que nous ne sommes pas «assez bons» ou que nous sommes une personne trop mauvaise pour que Dieu l'utilise, ou peut-être qu'il nous a tentés et que nous sommes tombés dans un péché. Dieu dit que nous sommes pardonnés si nous confessons notre péché (I Jean 1: 9). IL PEUT DIRE QUE NOUS SOMMES INACCEPTABLES devant Dieu. Lisez les chapitres 3 et 4 de Romains qui nous disent que nous sommes déclarés justes lorsque nous acceptons Jésus par la foi et que nos péchés sont pardonnés. Satan est un maître de l'accusation et de la condamnation. Éphésiens 1: 6 (LSG) dit que nous sommes acceptés dans le Bien-aimé (Christ). Romains 8: 1 dit: "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus." Philippiens 3: 9 (NKJV) dit: «et soyez trouvé en Lui, n'ayant pas ma propre justice qui vient de la loi, mais ce qui est par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi.»

Il peut aussi nous amener à être justes ou orgueilleux, ce qui peut nous faire échouer. Nous devons étudier l'enseignement des Écritures sur la justice, le pardon, la justification, les œuvres et le salut.

3). Éphésiens 6:15 dit: «A vos pieds chaussés de la préparation de l'Évangile. Probablement plus que toute autre chose, Dieu veut que les croyants répandent l'Évangile à tout le monde. Ce

est notre travail (Actes 1: 8). I Pierre 3:15 nous dit: «soyez toujours prêts à donner une raison à l'espérance qui est en vous».

Une façon dont nous aidons à lutter pour Dieu est de gagner ceux qui suivent l'ennemi. Afin de

pour cela, nous devons savoir comment présenter l'Évangile de manière claire et compréhensible. Nous devons également répondre à leurs questions sur Dieu. J'ai souvent cette pensée que je ne devrais jamais être surpris deux fois avec une question dont je ne connais pas la réponse - je devrais étudier pour le découvrir. Être prêt. Soyez prêt.

N'importe qui peut apprendre les bases de l'Evangile et si vous êtes comme moi - oubliez facilement - écrivez-le ou écrivez-nous un tract de l'Evangile, une présentation imprimée; il y en a plusieurs disponibles. Alors priez. Ne soyez pas au dépourvu. Étudiez les Écritures comme l'Évangile de Jean, Romains chapitres 3-5 et 10, I Corinthiens 15: 1-5 et Hébreux 10: 1-14 pour comprendre ce que signifie l'Évangile. Etudiez aussi pour ne pas être trompé par les fausses doctrines de l'Évangile, comme les bonnes œuvres. Les livres de Galates, Colossiens et Jude traitent des mensonges de Satan qui peuvent être corrigés avec les chapitres 3-5 de Romains.

4). Notre bouclier est notre foi. La foi est notre croyance en Dieu et ce qu'Il dit - la vérité - la Parole de Dieu. Avec foi, nous utilisons les Écritures pour nous défendre contre toute flèche ou arme avec laquelle Satan nous attaque, comme Jésus l'a fait, «résistant au diable» (le Malin). Voir Jacques 4: 7. Ainsi encore, nous devons connaître la Parole, de plus en plus chaque jour, et ne jamais être au dépourvu. Nous ne pouvons pas «résister», «utiliser» et agir avec foi si nous ne connaissons pas la Parole de Dieu. La foi en Dieu est basée sur la vraie connaissance de Dieu qui passe par la vérité de Dieu, la Parole. Rappelez-vous que 2 Pierre 1: 1-5 dit que la vérité nous donne tout ce dont nous avons besoin pour connaître Dieu et pour notre relation avec lui. Souvenez-vous: «la vérité nous libère» (Jean 8:32) de beaucoup de fléchettes de l'ennemi et la Parole est utile pour l'enseignement de la justice.

La Parole, je crois, est d'une importance vitale dans toutes les parties de notre armure. La Parole de Dieu est la vérité, mais nous devons l'utiliser, en agissant avec foi et en utilisant la Parole pour réfuter Satan, comme Jésus l'a fait.

5). La prochaine pièce d'armure est le casque du salut. Satan peut remplir votre esprit de doutes quant à savoir si vous êtes sauvé. Ici encore, apprenez bien le chemin du salut - à partir des Écritures et croyez en Dieu, qui ne ment pas, que «vous êtes passé de la mort à la vie» (Jean 5:24). Satan vous accusera de dire: "Avez-vous bien fait?" J'aime le fait que l'Écriture utilise autant de mots pour décrire ce que nous devons faire pour être sauvé: croire (Jean 3:16), appeler (Romains 10:12, recevoir (Jean 1:12), venir (Jean 6:37), prendre (Apocalypse 22:17) et regardez (Jean 3: 13 & 14; Nombres 21: 8 & 9) sont quelques-uns. Le voleur sur la croix a cru mais n'avait que ces paroles pour appeler Jésus: «Souvenez-vous de moi.» Voyez et croyez que Dieu est vrai et «tenez» ferme (Éphésiens 6: 11,13,14).

Hébreux 10:23 dit: «Celui qui a promis est fidèle.» Dieu ne peut pas mentir. Il dit que si nous croyons, nous avons la vie éternelle (Jean 3:16). 2Timothée 1:12 dit: "Il est capable de garder ce que je lui ai confié contre ce jour-là." Jude 25 dit: «Maintenant à celui qui est capable de vous empêcher de tomber et de vous présenter sans faute devant sa présence avec une joie extrême.»

 

Éphésiens 1: 6 (LSG) dit "nous sommes acceptés dans le bien-aimé." I Jean 5:13 dit: «Ces choses vous sont écrites croyez au nom du Fils de Dieu, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle et que vous puissiez continuer à croire au nom du Fils de Dieu. Oh, Dieu nous connaît si bien et Il nous aime et comprend notre lutte.

6). La dernière pièce d'armure est l'épée de l'Esprit. Fait intéressant, cela s'appelle la Parole de Dieu, ce que je répète sans cesse; la chose même que Jésus a utilisée pour vaincre Satan. Mémorisez-le, apprenez et étudiez-le, vérifiez tout ce que vous entendez et utilisez-le correctement. C'est notre arme contre tous les mensonges de Satan. Souvenez-vous de 2 Timothée 3: 15-17 dit, «et comment, depuis votre enfance, vous connaissez les Saintes Écritures, qui peuvent vous rendre sage pour le salut par la foi en Jésus-Christ. Toute Écriture est inspirée de Dieu et est utile pour enseigner, réprimander, corriger et former à la justice, afin que le serviteur de Dieu soit parfaitement équipé pour toute bonne œuvre. Lisez Psaume 1: 1-6 et Josué 1: 8. Les deux parlent de la puissance de l'Écriture. Hébreux 4:12 dit: «Car la Parole de Dieu est vivante, puissante et plus tranchante que toute épée à deux tranchants, perçant même jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit, et des articulations et de la moelle, et discerne les pensées et les intentions. du coeur."

Enfin, dans Éphésiens 6:13, il est dit: «ayant tout fait pour se tenir debout». Quelle que soit la difficulté de la lutte, souvenez-vous que «Celui qui est avec nous est plus grand que celui qui est dans le monde», et après avoir tout fait, «tenez-vous dans votre foi».

 

Conclusion

Dieu ne nous donne pas toujours une réponse à tout ce que nous nous interrogeons, mais il nous donne la réponse à tout ce dont nous avons besoin pour la vie et la piété et une vie chrétienne abondante (2 Pierre 1: 2-4 et Jean 10:10). Ce que Dieu exige de nous, c'est la foi - la foi pour avoir confiance et croire en Dieu,

Foi pour faire confiance à ce que Dieu nous montre dans Éphésiens 6 et dans d'autres Écritures sur la façon de résister à l'ennemi, quoi que Satan nous lance. Ceci est la foi. Hébreux 11: 6 dit: «sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu». Sans la foi, il est impossible d'être sauvé et d'avoir la vie éternelle (Jean 3:16 et Actes 16:31). Abraham a été justifié par la foi (Romains 4: 1-5).

Il est également impossible de vivre une vie chrétienne épanouie sans la foi. Galates 2:20 dit: «La vie que je vis maintenant dans le corps, je la vis par la foi du Fils de Dieu.» 2 Corinthiens 5: 7 dit: «Nous marchons par la foi et non par la vue». Le chapitre 11 d'Hébreux donne de nombreux exemples de ceux qui ont vécu par la foi. La foi nous aide à résister à Satan et à résister à la tentation. La foi nous aide à suivre Dieu comme l'ont fait Josué et Caleb (Nombres 32:12).

Jésus dit que si nous ne sommes pas avec lui, nous sommes contre lui (Matthieu 12: 3). Nous devons choisir de suivre Dieu. Éphésiens 6:13 dit: «ayant tout fait pour rester debout». Nous avons vu que Jésus a vaincu Satan et ses forces sur la croix, et nous a donné son Esprit afin que nous puissions vaincre par sa force (Romains 8:37). Nous pouvons donc choisir de servir Dieu et remporter la victoire comme l'ont fait Joshua et Caleb

(Josué 24: 14 et 15).

Plus nous connaissons la Parole de Dieu et l'utilisons comme Jésus l'a fait, plus nous serons forts. Dieu nous gardera (Jude 24) et rien ne peut nous séparer de Dieu (Jean 10: 28-30; Romains 8:38). Josué 24:15 dit: "Choisis aujourd'hui qui tu serviras." I Jean 5:18 dit: «Nous savons que quiconque est né de Dieu ne continue pas à pécher; Celui qui est né de Dieu les garde en sécurité, et le malin ne peut pas leur nuire.

Je sais que j'ai répété certaines choses encore et encore, mais ces choses sont impliquées dans tous les aspects de cette question. Même Dieu les répète encore et encore. Ils sont si importants.

 

 

 

 

 

 

 

 

Foi et Evidence

Avez-vous réfléchi à la question de savoir s'il existe ou non une puissance supérieure?

Un pouvoir qui a formé l'Univers et tout ce qu'il contient. Une puissance qui n'a rien pris et a créé la terre, le ciel, l'eau et les êtres vivants?

D'où vient la plante la plus simple?

La créature la plus compliquée… l'homme?

J'ai lutté avec la question pendant des années. J'ai cherché la réponse en science. On peut sûrement trouver la réponse en étudiant ces choses tout autour qui nous émerveillent et nous mystifient. La réponse devait être dans la partie la plus minutieuse de chaque créature et de chaque chose.

L'atome!

L'essence de la vie doit y être trouvée. Ce n'était pas. Il n'a pas été trouvé dans la matière nucléaire ou dans les électrons qui tournaient autour. Ce n'était pas dans l'espace vide qui constitue l'essentiel de tout ce que nous pouvons toucher et voir.

Toutes ces milliers d'années de recherche et personne n'a trouvé l'essence de la vie dans les choses communes qui nous entourent. Je savais qu'il devait y avoir une force, un pouvoir qui faisait tout cela autour de moi.

Était-ce Dieu? D'accord, pourquoi ne se révèle-t-il pas simplement à moi? Pourquoi pas?

Si cette force est un Dieu vivant, pourquoi tout ce mystère?

Ne serait-il pas plus logique pour Lui de dire: «D'accord, je suis là. J'ai fait tout ça. Maintenant vaque à tes affaires. »

Ce n'est que lorsque j'ai rencontré une femme spéciale avec qui je suis allée à contrecœur à une étude biblique que j'ai commencé à comprendre tout cela.

Les gens là-bas étudiaient les Écritures et je pensais qu'ils devaient chercher la même chose que moi, mais ils ne l'ont tout simplement pas encore trouvée.

Le chef du groupe a lu un passage de la Bible écrit par un homme qui détestait les chrétiens mais qui a changé.

Changé d'une manière incroyable.

Son nom était Paul et il a écrit: «Car par la grâce vous êtes sauvés par la foi; et cela non de vous-mêmes: c'est le don de Dieu: pas des œuvres, de peur que personne ne se vante. ~ Éphésiens 2: 8-9

Ces mots «grâce» et «foi» m'ont fasciné.

Qu'est-ce qu'ils voulaient vraiment dire? Plus tard dans la soirée, elle m'a demandé d'aller voir un film. Bien sûr, elle m'a incité à aller voir un film chrétien.

À la fin du spectacle, Billy Graham a envoyé un court message.

Il était là, un garçon de ferme de la Caroline du Nord, m'expliquant la chose avec laquelle je luttais depuis le début.

Il a dit: "Vous ne pouvez pas expliquer Dieu scientifiquement, philosophiquement ou de toute autre manière intellectuelle."

Vous devez simplement croire que Dieu est réel. Vous devez avoir la foi que ce qu'Il a dit, Il l'a fait comme cela est écrit dans la Bible. Qu'Il a créé les cieux et la terre, qu'Il a créé les plantes et les animaux, qu'Il a annoncé tout cela à l'existence comme il est écrit dans le livre de la Genèse dans la Bible. Qu'Il a insufflé la vie dans une forme sans vie et qu'elle est devenue homme. Qu'Il voulait avoir une relation plus étroite avec les gens qu'Il a créés, alors Il a pris la forme d'un homme qui était le Fils de Dieu et est venu sur la terre et a vécu parmi nous.

Cet homme, Jésus, a payé la dette du péché pour ceux qui croiront en étant crucifiés sur la croix.

Comment cela pourrait-il être si simple? Crois juste? Croyez-vous que tout cela était la vérité? Je suis rentré chez moi cette nuit-là et j'ai peu dormi. J'ai lutté avec la question de Dieu me donnant la grâce - par la foi pour croire. Qu'Il était cette force, cette essence de vie et de création de tout ce qui a toujours été et est. Puis Il est venu vers moi. Je savais que je devais simplement croire. C'est par la grâce de Dieu qu'il m'a montré son amour.

Qu'il était la réponse et qu'il avait envoyé son Fils unique, Jésus, mourir pour moi afin que je puisse croire. Que je pourrais avoir une relation avec lui. Il s'est révélé à moi en ce moment. Je l'ai appelée pour lui dire que je comprenais maintenant. Que maintenant je crois et veux donner ma vie à Christ. Elle m'a dit qu'elle avait prié pour que je ne dorme pas tant que je n'avais pas fait ce acte de foi et cru en Dieu.

Ma vie a été changée pour toujours.

Oui, pour toujours, parce que maintenant je peux espérer passer l’éternité dans un endroit merveilleux appelé le paradis.
Je ne me préoccupe plus du besoin de preuves pour prouver que Jésus pouvait réellement marcher sur l'eau,
ou que la mer Rouge aurait pu se séparer pour laisser passer les Israélites, ou n'importe laquelle des douze autres événements apparemment impossibles écrits dans la Bible.

Dieu s'est prouvé maintes et maintes fois dans ma vie. Il peut aussi se révéler à vous. Si vous vous trouvez à la recherche de preuves de son existence, demandez-lui de se révéler à vous. Prends ce acte de foi comme un enfant et crois vraiment en lui.

Ouvrez-vous à son amour par la foi et non par des preuves.

Comment puis-je devenir un meilleur leader spirituel?

La première priorité est d'être un bon pasteur ou prédicateur ou un chef spirituel de toute sorte est de ne pas négliger votre propre santé spirituelle. Paul, un chef spirituel d'expérience, a écrit à Timothée, qu'il encadrait dans I Timothée 4:16 (NASB) Faites très attention à vous-même et à votre enseignement. Quiconque exerce un leadership spirituel doit constamment se garder de passer tant de temps à faire le «ministère» que son temps personnel avec le Seigneur en souffre. Jésus a enseigné à ses disciples dans Jean 15: 1-8 que la fructification dépendait totalement de leur «restant en lui», car «sans moi, vous ne pouvez rien faire». Assurez-vous de passer du temps à lire la Parole de Dieu pour votre croissance personnelle chaque jour. (L'étude de la Bible pour se préparer à prêcher ou à enseigner ne compte pas.) Maintenez une vie de prière honnête et ouverte et soyez prompt à confesser quand vous péchez. Vous passerez probablement beaucoup de temps à encourager les autres. Assurez-vous d'avoir des amis chrétiens que vous rencontrez régulièrement et qui vous encourageront. Le leadership spirituel est le travail d'un nombre limité de personnes dans le corps de Christ, mais cela ne vous rend pas plus précieux ou plus important que quiconque servant dans le corps. Protégez-vous contre l'orgueil.

Probablement les trois meilleurs livres jamais écrits sur la façon d'être un chef spirituel sont I & 2 Timothy et Titus. Étudiez-les attentivement. Le meilleur livre jamais écrit sur la façon de comprendre et de traiter les gens est le Livre des Proverbes. Lisez-le fréquemment. Les commentaires et les livres sur la Bible peuvent être utiles, mais passez plus de temps à étudier la Bible elle-même qu'à lire des livres à ce sujet. Il existe d'excellentes aides à l'étude en ligne telles que Bible Hub et Bible Gateway. Apprenez à les utiliser pour vous aider à comprendre ce que signifient réellement les versets individuels. Vous pouvez également trouver des dictionnaires bibliques en ligne qui vous aideront à comprendre la signification des mots grecs et hébreux originaux. Les apôtres dans Actes 6: 4 (NASB) ont dit: "Mais nous nous consacrerons à la prière et au ministère de la parole." Vous remarquerez qu'ils mettent la prière en premier. Vous remarquerez également qu'ils ont délégué d'autres responsabilités pour rester concentrés sur leurs responsabilités principales. Et enfin, lorsqu'il enseigne les qualifications des chefs spirituels dans I Timothée 3: 1-7 et Tite 1: 5-9, Paul met l'accent sur les enfants du chef. Assurez-vous de ne pas négliger votre femme ou vos enfants parce que vous êtes tellement occupé à faire le ministère.

Comment puis-je me rapprocher de Dieu?

            La Parole de Dieu dit: «sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu» (Hébreux 11: 6). Afin d'avoir une relation avec Dieu, une personne doit venir à Dieu par la foi par l'intermédiaire de son Fils, Jésus-Christ. Nous devons croire en Jésus comme notre Sauveur, que Dieu a envoyé pour mourir, pour payer le châtiment de nos péchés. Nous sommes tous pécheurs (Romains 3:23). Les deux I Jean 2: 2 et 4:10 parlent de Jésus étant la propitiation (ce qui signifie juste paiement) pour nos péchés. I Jean 4:10 dit: "Il (Dieu) nous a aimés et a envoyé son Fils pour être la propitiation pour nos péchés." Dans Jean 14: 6, Jésus a dit: «Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul homme ne vient au Père que par moi. I Corinthiens 15: 3 & 4 nous dit la bonne nouvelle… "Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures et qu'Il a été enseveli et qu'Il a été ressuscité le troisième jour selon les Écritures." C'est l'Evangile que nous devons croire et que nous devons recevoir. Jean 1:12 dit: «Tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, même à ceux qui croient en son nom.» Jean 10:28 dit: "Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront jamais."

Ainsi, notre relation à Dieu ne peut commencer que par la foi, en devenant un enfant de Dieu par Jésus-Christ. Non seulement nous devenons son enfant, mais il envoie son Saint-Esprit habiter en nous (Jean 14: 16 & 17). Colossiens 1:27 dit: "Christ en vous, l'espérance de la gloire."

Jésus se réfère également à nous comme ses frères. Il veut certainement que nous sachions que notre relation avec lui est une famille, mais il veut que nous soyons une famille proche, pas seulement une famille de nom, mais une famille proche. Apocalypse 3:20 décrit notre devenir chrétien comme une relation de fraternité. Il dit: «Je me tiens à la porte et je frappe; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai et je dînerai avec lui, et lui avec moi.

Jean chapitre 3: 1-16 dit que lorsque nous devenons un chrétien, nous sommes «nés de nouveau» en tant que nouveau-nés dans sa famille. En tant que son nouvel enfant, et tout comme lorsqu'un humain est né, nous, les bébés chrétiens, devons grandir dans notre relation avec lui. À mesure qu'un bébé grandit, il en apprend de plus en plus sur ses parents et se rapproche de ses parents.

C'est ainsi pour les chrétiens, dans notre relation avec notre Père céleste. Au fur et à mesure que nous apprenons à son sujet et que nous grandissons, notre relation se resserre. Les Écritures parlent beaucoup de la croissance et de la maturité, et elles nous apprennent comment faire cela. C'est un processus, pas un événement ponctuel, donc le terme grandit. Il est également appelé respectueux.

1). Premièrement, je pense que nous devons commencer par une décision. Nous devons décider de nous soumettre à Dieu, de nous engager à le suivre. C'est un acte de notre volonté de nous soumettre à la volonté de Dieu si nous voulons être proches de Lui, mais ce n'est pas seulement une fois, c'est un engagement permanent (continu). Jacques 4: 7 dit: «Soumettez-vous à Dieu». Romains 12: 1 dit: "Je vous supplie donc, par la miséricorde de Dieu, de présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, qui est votre service raisonnable." Cela doit commencer par un choix ponctuel, mais c'est aussi un choix instant par moment, comme dans toute relation.

2). Deuxièmement, et je pense qu'il est de la plus haute importance, c'est que nous devons lire et étudier la Parole de Dieu. I Pierre 2: 2 dit: «Comme les nouveau-nés désirent le lait sincère de la parole pour que vous puissiez grandir ainsi.» Josué 1: 8 dit: «Ne laissez pas ce livre de la loi s'écarter de votre bouche, méditez-le jour et nuit…» (Lire aussi Psaume 1: 2.) Hébreux 5: 11-14 (NIV) nous dit que nous doit aller au-delà de la petite enfance et devenir mature par «l'utilisation constante» de la Parole de Dieu.

Cela ne signifie pas lire un livre sur la Parole, qui est généralement l'opinion de quelqu'un, aussi intelligent soit-il, mais lire et étudier la Bible elle-même. Actes 17:11 parle des Béréens disant: «Ils ont reçu le message avec beaucoup d'empressement et ont examiné les Écritures chaque jour pour voir si paul dit était vrai. Nous devons tester tout ce que quiconque dit par la Parole de Dieu et pas seulement croire sur parole de quelqu'un à cause de ses «références». Nous devons faire confiance au Saint-Esprit en nous pour nous enseigner et rechercher vraiment la Parole. 2 Timothée 2:15 dit: «Étudiez pour vous montrer approuvé à Dieu, un ouvrier qui n'a pas besoin d'avoir honte, divisant correctement (NIV traitant correctement) la parole de vérité.» 2 Timothée 3: 16 & 17 dit: «Toute Écriture est inspirée de Dieu et est utile pour la doctrine, pour la réprimande, pour la correction, pour l'instruction dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit complet (mûr)…»

Cette étude et cette croissance sont quotidiennes et ne finissent jamais tant que nous ne sommes pas avec lui dans le ciel, car notre connaissance de «Lui» conduit à lui ressembler davantage (2 Corinthiens 3:18). Être proche de Dieu nécessite une marche quotidienne de foi. Ce n'est pas un sentiment. Il n'y a pas de «solution miracle» que nous expérimentons qui nous donne une communion étroite avec Dieu. Les Écritures enseignent que nous marchons avec Dieu par la foi et non par la vue. Cependant, je crois que lorsque nous marchons constamment par la foi, Dieu se fait connaître à nous de manière inattendue et précieuse.

Lisez 2 Pierre 1: 1-5. Cela nous dit que nous grandissons en caractère en passant du temps dans la Parole de Dieu. Il dit ici que nous devons ajouter à la foi la bonté, puis la connaissance, la maîtrise de soi, la persévérance, la piété, la gentillesse fraternelle et l'amour. En passant du temps à étudier la Parole et en lui obéissant, nous ajoutons ou construisons du caractère dans nos vies. Ésaïe 28: 10 et 13 nous dit que nous apprenons précepte sur précepte, règle sur règle. Nous ne savons pas tout à la fois. Jean 1:16 dit «grâce sur grâce». En tant que chrétiens, nous n'apprenons pas tout à la fois dans notre vie spirituelle, pas plus que les bébés grandissent d'un seul coup. Rappelez-vous simplement que c'est un processus, une croissance, une marche de foi, pas un événement. Comme je l'ai mentionné, cela s'appelle aussi demeurer dans le chapitre 15 de Jean, demeurer en Lui et dans Sa Parole. Jean 15: 7 dit: «Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voulez, et cela sera fait pour vous.»

3). Le Livre de I Jean parle d'une relation, de notre communion avec Dieu. La communion avec une autre personne peut être rompue ou interrompue en péchant contre elle et cela est également vrai de notre relation avec Dieu. I Jean 1: 3 dit: «Notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.» Le verset 6 dit: «Si nous prétendons avoir communion avec lui, mais que nous marchons dans les ténèbres (péché), nous mentons et ne vivons pas selon la vérité.» Le verset 7 dit: «Si nous marchons dans la lumière… nous sommes en communion les uns avec les autres…» Au verset 9, nous voyons que si le péché perturbe notre communion, nous n'avons qu'à Lui confesser notre péché. Il dit: «Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.» Veuillez lire ce chapitre en entier.

Nous ne perdons pas notre relation en tant que Son enfant, mais nous devons maintenir notre communion avec Dieu en confessant tous nos péchés chaque fois que nous échouons, aussi souvent que nécessaire. Nous devons aussi permettre au Saint-Esprit de nous donner la victoire sur les péchés que nous avons tendance à répéter; tout péché.

4). Nous devons non seulement lire et étudier la Parole de Dieu, mais nous devons lui obéir, ce que j'ai mentionné. Jacques 1: 22-24 (NIV) déclare: «Ne vous contentez pas d'écouter la Parole et de vous tromper vous-mêmes. Faites ce qu'il dit. Quiconque écoute la Parole, mais ne fait pas ce qu'elle dit, est comme un homme qui regarde son visage dans un miroir et après s'être regardé s'en va et oublie immédiatement à quoi il ressemble. Le verset 25 dit: «Mais l'homme qui regarde attentivement la loi parfaite qui donne la liberté et continue de le faire, sans oublier ce qu'il a entendu, mais en le faisant - il sera béni dans ce qu'il fait.» C'est tellement similaire à Josué 1: 7-9 et Psaume 1: 1-3. Lisez aussi Luc 6: 46-49.

5). Une autre partie de ceci est que nous devons faire partie d'une église locale, où nous pouvons entendre et apprendre la Parole de Dieu et avoir une communion avec d'autres croyants. C'est une façon dont nous sommes aidés à grandir. C'est parce que chaque croyant reçoit un don spécial du Saint-Esprit, en tant que membre de l'église, également appelé «le corps du Christ». Ces dons sont énumérés dans divers passages des Écritures tels que Éphésiens 4: 7-12, I Corinthiens 12: 6-11, 28 et Romains 12: 1-8. Le but de ces dons est «d'édifier le corps (l'église) pour l'œuvre du ministère (Éphésiens 4:12). L'église nous aidera à grandir et nous pouvons à notre tour aider d'autres croyants à grandir et à devenir matures et à servir dans le royaume de Dieu et à conduire d'autres personnes à Christ. Hébreux 10:25 dit que nous ne devons pas abandonner notre réunion, comme c'est l'habitude de certains, mais nous encourager les uns les autres.

6). Une autre chose que nous devrions faire est de prier - priez pour nos besoins et les besoins des autres croyants et pour les non-sauvés. Lisez Matthieu 6: 1-10. Philippiens 4: 6 dit: «Que vos demandes soient connues de Dieu».

sept). Ajoutez à cela que nous devons, dans le cadre de l'obéissance, nous aimer les uns les autres (lire I Corinthiens 7 et I Jean) et faire de bonnes œuvres. Les bonnes œuvres ne peuvent pas nous sauver, mais on ne peut pas lire les Écritures sans déterminer que nous devons faire de bonnes œuvres et être gentils avec les autres. Galates 13:5 dit: «par amour, servez-vous les uns les autres». Dieu dit que nous sommes créés pour faire de bonnes œuvres. Éphésiens 13:2 dit: «Car nous sommes son œuvre, créés en Christ Jésus pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées à l'avance pour nous.

Toutes ces choses fonctionnent ensemble, pour nous rapprocher de Dieu et nous rendre plus semblables au Christ. Nous devenons plus mûrs nous-mêmes, tout comme les autres croyants. Ils nous aident à grandir. Relisez 2 Pierre 1. La fin d'être plus proche de Dieu est d'être formé, mûrir et s'aimer les uns les autres. En faisant ces choses, nous sommes ses disciples et les disciples mûrs sont comme leur Maître (Luc 6:40).

Comment puis-je vaincre la pornographie?

La pornographie est une dépendance particulièrement difficile à surmonter. La première étape pour vaincre le péché est de connaître Dieu et d’avoir le pouvoir du Saint-Esprit à l’œuvre dans votre vie.

Pour cette raison, laissez-moi passer en revue le plan du salut. Vous devez admettre que vous avez péché contre Dieu.

Romains 3: 23 dit: "Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu."

Vous devez croire à l'Évangile tel qu'il est donné dans I Corinthiens 15: 3 & 4, «que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, qu'il a été enseveli, qu'il a été ressuscité le troisième jour selon les Écritures.»

Et enfin, vous devez demander à Dieu de vous pardonner et demander au Christ d'entrer dans votre vie. Les Écritures utilisent de nombreux versets pour exprimer ce concept. L'une des plus simples est Romains 10:13, «car« Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé ».» Si vous avez honnêtement fait ces trois choses, vous êtes un enfant de Dieu. La prochaine étape pour trouver la victoire est de savoir et de croire ce que Dieu a fait pour vous lorsque vous avez accepté Christ comme votre Sauveur.

Vous étiez esclave du péché. Romains 6: 17b dit: «vous étiez esclaves du péché». Jésus a dit dans Jean 8: 34b: «Quiconque pèche est esclave du péché.» Mais la bonne nouvelle est qu'Il a également dit dans Jean 8: 31 & 32: «Aux Juifs qui l'avaient cru, Jésus a dit: 'Si vous vous en tenez à mon enseignement, vous êtes vraiment mes disciples. Alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. »Il ajoute au verset 36:« Ainsi, si le Fils vous libère, vous serez vraiment libres. »

2 Pierre 1: 3 & 4 dit: «Sa puissance divine nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour la vie et la piété grâce à notre connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et bonté.

À travers eux, il nous a fait part de ses très grandes et précieuses promesses, afin de pouvoir participer à la nature divine et échapper à la corruption dans le monde provoquée par de mauvais désirs. "Dieu nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour être pieux. vient par notre connaissance de lui et notre compréhension de ses très grandes et précieuses promesses.

Nous devons d’abord savoir ce que Dieu a fait. Dans le chapitre de Romains 5, nous apprenons que ce que Adam a fait quand il a délibérément péché contre Dieu a affecté tous ses descendants, chaque être humain. À cause d'Adam, nous sommes tous nés avec une nature pécheresse.

Mais dans Romains 5: 10, nous apprenons: "Si, quand nous étions ennemis de Dieu, nous lui étions réconciliés par la mort de son Fils, combien plus, après avoir été réconciliés, serions-nous sauvés par sa vie!"

Le pardon des péchés passe par ce que Jésus a fait pour nous sur la croix, le pouvoir de vaincre le péché vient du fait que Jésus a vécu sa vie à travers nous, dans la puissance du Saint-Esprit.

Galates 2: 20 dit: «J'ai été crucifié avec Christ et je ne vis plus, mais le Christ vit en moi.

La vie que je vis dans le corps, je vis par la foi en le Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est donné pour moi. ”Paul dit dans Romans 5: 10 que ce que Dieu a fait pour nous, nous sauve du pouvoir du péché encore plus grand que ce qu'il a fait pour nous en nous réconciliant avec lui-même.

Remarquez l'expression «beaucoup plus» dans Romains 5: 9, 10, 15 et 17. Paul l'exprime ainsi dans Romains 6: 6 (j'utilise la traduction dans la marge de la NIV et de la NASB), «Car nous savons que notre ancien moi a été crucifié avec lui afin que le corps du péché devienne impuissant, que nous ne soyons plus esclaves du péché.

I John 1: 8 dit: «Si nous prétendons être sans péché, nous nous leurrons nous-mêmes et la vérité n'est pas en nous.» En mettant les deux versets ensemble, notre nature de péché est toujours là, mais son pouvoir de nous contrôler a été brisé. .

Deuxièmement, nous devons croire ce que Dieu dit à propos du pouvoir du péché brisé dans nos vies. Romains 6: 11 dit: «De la même manière, considérez que vous êtes morts au péché mais vivants à Dieu en Jésus Christ». Un homme qui était esclave et qui a été libéré, s'il ne sait pas qu'il a été libéré, sera toujours obéir à son ancien maître et pour toutes fins pratiques toujours être un esclave.

Troisièmement, nous devons reconnaître que le pouvoir de vivre dans la victoire ne vient pas de la détermination ou de la volonté, mais de la puissance du Saint-Esprit qui vit en nous une fois que nous avons été sauvés. Galates 5: 16 & 17 dit: «Je dis donc: vivez par l'Esprit, et vous ne satisferez pas les désirs de la nature pécheresse.

Car la nature pécheresse désire ce qui est contraire à l'Esprit et l'Esprit ce qui est contraire à la nature pécheresse.

Ils sont en conflit les uns avec les autres, de sorte que vous ne faites pas ce que vous voulez.

Remarquez le verset 17 ne dit pas que l’Esprit ne peut pas faire ce qu’il veut ou que la nature pécheresse ne peut pas faire ce qu’il veut, il dit «que vous ne faites pas ce que vous voulez».

Dieu est infiniment plus puissant que n'importe quelle habitude pécheresse ou dépendance. Mais Dieu ne vous obligera pas à lui obéir. Vous pouvez choisir de soumettre votre volonté à la volonté du Saint-Esprit et de lui donner le contrôle total de votre vie, ou vous pouvez choisir les péchés que vous voulez combattre et finir par les combattre par vous-même et par les perdre. Dieu n'est nullement obligé de vous aider à combattre un péché si vous vous en tenez à d'autres péchés. La phrase «tu ne vas pas satisfaire les désirs de la nature pécheresse» s'applique-t-elle à une dépendance à la pornographie?

Oui. Dans Galates 5: 19-21, Paul énumère les actes de la nature pécheuse. Les trois premiers sont «l'immoralité sexuelle, l'impureté et la débauche». On entend par «immoralité sexuelle» tout acte sexuel entre individus autre qu'un acte sexuel entre un homme et une femme mariés. Cela inclut également la bestialité.

Le terme «impureté» signifie littéralement «impureté».

"Dirty-minded" est une expression des temps modernes qui signifie la même chose.

La «débauche» est un comportement sexuel éhonté, une absence totale de retenue dans la recherche de gratifications sexuelles.

Encore une fois, Galates 5: 16 & 17 dit: «vivez par l'Esprit».

Ce doit être un mode de vie, pas seulement demander à Dieu de vous aider avec ce problème particulier. Romains 6: 12 dit: "Ne laissez donc pas le péché régner dans votre corps mortel afin que vous obéissiez à ses mauvais désirs."

Si vous ne choisissez pas de laisser le Saint-Esprit contrôler votre vie, vous choisissez de laisser le péché vous contrôler.

Romains 6: 13 met le concept de la vie par le Saint-Esprit comme suit: «N'offrez pas les parties de votre corps au péché, en tant qu'instruments de la méchanceté, mais offrez-vous plutôt à Dieu, comme ceux qui ont été ramenés de la mort à la vie. ; et offre-lui les parties de ton corps comme instruments de justice. "

Quatrièmement, nous devons reconnaître la différence entre vivre sous la loi et vivre sous la grâce.

Romains 6: 14 dit: "Car le péché ne sera pas ton maître, car tu n'es pas sous la loi, mais sous la grâce."
Le concept de vivre sous la loi est relativement simple: si je garde toutes les règles de Dieu, alors Dieu sera heureux avec moi et m'acceptera.

Ce n'est pas comme ça qu'une personne est sauvée. Nous sommes sauvés par grâce par la foi.

Colossians 2: 6 dit: «Alors, tout comme vous avez reçu Christ Jésus comme Seigneur, continuez à vivre en lui."

Tout comme nous ne pourrions pas garder les règles de Dieu assez bien pour qu'il nous accepte, nous ne pouvons pas non plus les respecter suffisamment après que nous ayons été sauvés pour le rendre heureux avec nous sur cette base.

Pour être sauvés, nous avons demandé à Dieu de faire quelque chose pour nous que nous ne pouvions pas faire sur la base de ce que Jésus a fait pour nous sur la croix; pour trouver la victoire sur le péché, nous demandons au Saint-Esprit de faire quelque chose que nous ne pouvons pas faire nous-mêmes, de vaincre nos habitudes pécheresses et nos dépendances, sachant que nous sommes acceptés par Dieu malgré nos échecs.

Romains 8: 3 et 4 l'exprime ainsi: «Car ce que la loi était impuissante à faire en ce qu'elle était affaiblie par la nature pécheresse, Dieu l'a fait en envoyant son propre Fils ressemblant à un homme pécheur pour être un sacrifice d'expiation.

Et ainsi, il a condamné le péché chez l'homme pécheur, afin que les exigences justes de la loi soient pleinement satisfaites en nous, qui ne vivons pas selon la nature pécheuse mais selon l'Esprit. ”

Si vous êtes vraiment sérieux au sujet de la victoire, voici quelques suggestions pratiques: Premièrement, prenez le temps de lire et de méditer chaque jour sur la Parole de Dieu.

Psaume 119: 11 dit: «J'ai caché ta parole dans mon cœur pour que je ne pèche pas contre toi."

Deuxièmement, passez du temps à prier tous les jours. La prière, c'est parler à Dieu et écouter Dieu vous parler. Si vous allez vivre dans l'Esprit, vous aurez besoin d'entendre clairement sa voix.

Troisièmement, faites de bons amis chrétiens qui vous encourageront à marcher avec Dieu.

Hébreux 3: 13 dit: "Mais encouragez-vous tous les jours, aussi longtemps qu'il s'appelle aujourd'hui, afin qu'aucun de vous ne soit endurci par la tromperie du péché."

Quatrièmement, trouvez une bonne église et un petit groupe d'étude biblique si vous le pouvez et participez régulièrement.

Hébreux 10: 25 dit: «Ne renonçons pas à se réunir, comme certains l'habitude de le faire, mais encourageons-nous les uns les autres - et à plus forte raison à l'approche du Jour."

Il y a deux autres choses que je suggérerais à quiconque est aux prises avec un problème de péché particulièrement difficile, comme une dépendance à la pornographie.

James 5: 16 dit: «Confessez donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière d'un homme juste est puissante et efficace. "

Ce passage ne signifie pas que vous parliez de vos péchés lors d’une réunion publique de l’église, bien que cela puisse convenir à une réunion de petits hommes pour des personnes aux prises avec le même problème, mais cela semble vouloir dire qu’il faut trouver un homme de confiance et lui donner la permission de le faire. vous demander au moins chaque semaine comment vous vous en sortez dans la lutte contre la pornographie.

Savoir que non seulement vous allez devoir confesser votre péché à Dieu, mais aussi à un homme en qui vous avez confiance et que vous admirez peut être un puissant moyen de dissuasion.

L'autre chose que je suggérerais à quiconque est aux prises avec un problème de péché particulièrement difficile se trouve dans Romans 13: 12b (NASB), «ne prend aucune disposition pour la chair en ce qui concerne ses convoitises».

Un homme qui tente de cesser de fumer serait extrêmement stupide de garder un stock de ses cigarettes préférées à la maison.

Un homme aux prises avec une dépendance à l'alcool doit éviter les bars et les lieux où de l'alcool est servi. Vous ne dites pas où vous regardez de la pornographie, mais vous devez absolument vous en priver.

Si ce sont des magazines, brûlez-les. Si c'est quelque chose que vous regardez à la télévision, débarrassez-vous de la télévision.
Si vous le regardez sur votre ordinateur, débarrassez-vous de votre ordinateur, ou du moins de la pornographie qu'il contient, et de votre accès Internet. Tout comme un homme qui a soif de cigarettes à 3 am ne va probablement pas se lever, s’habiller, et aller en acheter une, ce qui rend extrêmement difficile la visualisation de la pornographie rendra moins probable l’échec.

Si vous n'éliminez pas votre accès, vous n'êtes pas vraiment sérieux au sujet de cesser de fumer.

Que se passe-t-il si vous vous trompez et revoyez la pornographie? Acceptez immédiatement la responsabilité de ce que vous avez fait et confessez-le immédiatement à Dieu.

I John 1: 9 dit: «Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste, il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute injustice."

Lorsque nous confessons le péché, non seulement Dieu nous pardonne, mais il promet de nous purifier. Toujours confesser tout péché immédiatement. La pornographie est une dépendance très puissante. Les mesures sans conviction ne fonctionneront pas.

Mais Dieu est infiniment puissant et si vous savez et croyez ce qu’il a fait pour vous, acceptez la pleine responsabilité de vos actes, comptez sur le Saint-Esprit et non sur votre propre force et suivez les suggestions pratiques que j’ai faites, la victoire est certainement possible.

Comment puis-je vaincre la tentation du péché?

Si la victoire sur le péché est un grand pas dans notre marche avec le Seigneur, nous pourrions dire que la victoire sur la tentation le rapproche encore: celle de la victoire avant que nous péchions.

Permettez-moi d’abord de dire ceci: une pensée qui entre dans votre esprit n’est pas en soi un péché.
Cela devient un péché lorsque vous le considérez, entretenez la pensée et agissez en conséquence.
Comme discuté dans la question sur la victoire sur le péché, en tant que croyants en Christ, nous avons reçu le pouvoir de vaincre le péché.

Nous avons également le pouvoir de résister à la tentation: le pouvoir de fuir le péché. Lire I John 2: 14-17.
La tentation peut venir de plusieurs endroits:
1) Satan ou ses démons peuvent nous tenter,
2) d'autres personnes peuvent nous attirer dans le péché et, comme le dit l'Écriture dans Jacques 1: 14 et 15, nous pouvons être 3) attirés par nos propres convoitises (désirs) et séduits.

Veuillez lire les Écritures suivantes concernant la tentation:
Genesis 3: 1-15; I John 2: 14-17; Matthew 4: 1-11; James 1: 12-15; I Corinthians 10: 13; Matthew 6: 13 et 26: 41.

James 1: 13 nous dit un fait important.
Il dit: «Que personne ne dise quand il est tenté« Je suis tenté par Dieu », car Dieu ne peut être tenté, et Lui-même ne tente personne.» Dieu ne nous tente pas, il nous permet de le faire.

La tentation vient de Satan, des autres ou de nous-mêmes, pas de Dieu.
La fin de James 2: 14 dit que lorsque nous sommes séduits et que nous péchons, le résultat est la mort; la séparation de Dieu et la mort physique éventuelle,

I John 2: 16 nous dit qu'il y a trois zones principales de tentation:

1) les convoitises de la chair: actions fausses ou choses qui satisfont nos désirs physiques;
2) les convoitises des yeux, des choses qui semblent attrayantes, des choses fausses qui nous attirent et nous éloignent de Dieu, qui veulent que les choses qui ne nous appartiennent pas aient et
3) l’orgueil de la vie, les mauvaises façons de nous élever ou notre orgueil arrogant.

Regardons Genesis 3: 1-15 et aussi la tentation de Jésus dans Matthew 4.
Ces deux passages de l'Ecriture nous enseignent ce qu'il faut surveiller lorsque nous sommes tentés et comment surmonter ces tentations.

Lisez Genesis 3: 1-15 C'est Satan qui a tenté Eve afin qu'il puisse l'éloigner de Dieu et le conduire au péché.

Elle était tentée dans tous ces domaines:
Elle voyait le fruit comme un attrait pour ses yeux, de quoi satisfaire sa faim et Satan a dit que cela la ferait ressembler à Dieu, sachant le bien et le mal.
Au lieu d'obéir à Dieu, de lui faire confiance et de demander de l'aide à Dieu, son erreur a été d'écouter les insinuations, les mensonges et les suggestions subtiles de Satan selon lesquelles Dieu lui «préservait quelque chose de bon».

Satan l'a également séduite en remettant en question ce que Dieu avait dit.
"Est-ce que Dieu a bien dit?" Demanda-t-il.
Les tentations de Satan sont trompeuses et il a mal cité les paroles de Dieu.
Les questions de Satan la poussent à se méfier de l'amour de Dieu et de son caractère.
"Tu ne mourras pas", mentit-il; "Dieu sait que vos yeux seront ouverts" et "vous serez comme Dieu", faisant appel à son ego.

Au lieu d'être reconnaissante pour tout ce que Dieu lui avait donné, elle prit la seule chose que Dieu lui avait interdite et la «donna aussi à son mari».
La leçon ici est d'écouter et de faire confiance à Dieu.
Dieu ne nous garde pas des choses qui sont bonnes pour nous.
Le péché résultant a conduit à la mort (ce qui doit être compris comme une séparation de Dieu) et à la mort physique éventuelle. Ce moment, ils ont commencé à mourir physiquement.

Le fait de savoir que céder à la tentation nous conduit dans cette voie, nous faisant perdre la communion avec Dieu et conduisant également à la culpabilité (Lire 1 John 1) devrait certainement nous aider à dire non.
Adam et Ève n'ont pas semblé comprendre la tactique de Satan. Nous avons leur exemple et nous devrions en tirer des leçons. Satan utilise les mêmes astuces sur nous. Il ment à propos de Dieu. Il dépeint Dieu comme trompeur, un menteur et sans amour.
Nous devons faire confiance à l'amour de Dieu et dire non aux mensonges de Satan.
Résister à Satan et à la tentation est en grande partie un acte de foi en Dieu.
Nous devons savoir que cette déception est le piège de Satan et qu'il est le menteur.
John 8: 44 dit que Satan "est un menteur et le père du mensonge".
La parole de Dieu dit: "Il ne refusera rien de bon à ceux qui marchent debout."
Philippiens 2: 9 et 10 dit: «Ne vous inquiétez de rien… car Il prend soin de vous».
Veillez à tout ce qui ajoute, soustrait ou déforme la parole de Dieu.
Tout ce qui remet en question ou modifie les Écritures ou le caractère de Dieu porte la marque de Satan.
Pour savoir ces choses, nous devons connaître et comprendre les Ecritures.
Si vous ne connaissez pas la vérité, il est facile d'être induit en erreur et trompé.
Trompé est le mot clé ici.
Je crois que connaître et utiliser les Ecritures correctement est l'arme la plus précieuse que Dieu nous a donnée à utiliser pour résister à la tentation.

Cela entre dans presque tous les aspects pour éviter les mensonges de Satan.
Le meilleur exemple de ceci est le Seigneur Jésus lui-même. (Lisez Matthieu 4: 1-12.) La tentation du Christ était liée à sa relation avec son Père et à la volonté de son père à son égard.

Satan a utilisé les propres besoins de Jésus pour le tenter.
Jésus était tenté de satisfaire ses propres désirs et fierté au lieu de faire la volonté de Dieu.
Comme nous le lisons dans I Jean, il était également tenté par la convoitise des yeux, la convoitise de la chair et l'orgueil de la vie.

Jésus est tenté après quarante jours de jeûne. Il est fatigué et a faim.
Nous sommes souvent tentés lorsque nous sommes fatigués ou faibles et nos tentations portent souvent sur notre relation avec Dieu.
Regardons l'exemple de Jésus. Jésus a dit qu'il était venu pour faire la volonté du Père, que lui et le Père étaient un. Il savait pourquoi il avait été envoyé sur terre. (Lisez le chapitre Philippiens 2.

Jésus est venu pour être comme nous et pour être notre Sauveur.
Philippiens 2: 5-8 dit: «Votre attitude devrait être la même que celle de Christ Jésus: Qui, étant de nature à Dieu, ne considérait pas l'égalité avec Dieu comme une chose à saisir, mais ne se faisait rien, prenant la nature même de un serviteur, et être à la ressemblance humaine.

Et, retrouvant l'apparence d'un homme, il s'est humilié et est devenu obéissant jusqu'à la mort - même la mort sur une croix. »Satan a incité Jésus à suivre ses suggestions et ses désirs plutôt que ceux de Dieu.

(Il a essayé de faire en sorte que Jésus réponde à un besoin légitime en faisant ce qu'il a dit au lieu d'attendre que Dieu réponde à son besoin, en suivant ainsi Satan plutôt que Dieu.

Ces tentations étaient de faire les choses à la manière de Satan, plutôt que de celles de Dieu.
Si nous suivons les mensonges et les suggestions de Satan, nous cessons de suivre Dieu et suivons Satan.
C'est l'un ou l'autre. Nous tombons ensuite dans une spirale descendante de péché et de mort.
Premièrement, Satan l’a tenté de démontrer (prouver) sa puissance et sa divinité.
Il a dit, puisque tu as faim, utilise ton pouvoir pour assouvir ta faim.
Jésus a été tenté afin qu'il puisse être notre parfait médiateur et intercesseur.
Dieu permet à Satan de nous tester pour nous aider à devenir mûrs.
Les Écritures disent en hébreux 5: 8 que le Christ a appris l'obéissance «de ce qu'il a souffert».
Le nom diable signifie calomniateur et le diable est subtil.
Jésus résiste à la tactique subtile de Satan consistant à suivre ses instructions en utilisant les Ecritures.
Il a dit: "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sortira de la bouche de Dieu."
(Deutéronome 8: 3) Jésus le ramène au sujet, faisant la volonté de Dieu, mettant cela au-dessus de ses propres besoins.

J'ai trouvé le commentaire biblique de Wycliffe très utile à la page 935, commentant le chapitre de Matthieu, 4: «Jésus a refusé d'accomplir un miracle pour éviter les souffrances personnelles, alors que ces souffrances faisaient partie de la volonté de Dieu pour lui.

Le commentaire mettait l'accent sur les Écritures selon lesquelles Jésus était «conduit par l'Esprit» dans le désert dans le seul but de permettre à Jésus d'être testé. »
Jésus a réussi parce qu'il savait, il comprenait et utilisait les Ecritures.
Dieu nous donne les Ecritures comme une arme pour nous défendre contre les fléchettes enflammées de Satan.
Toute Écriture est inspirée de Dieu; mieux nous le savons, mieux nous sommes prêts à combattre les stratagèmes de Satan.

Le diable tente Jésus une seconde fois.
Ici, Satan utilise réellement les Ecritures pour tenter de le duper.
(Oui, Satan connaît les Écritures et les utilise contre nous, mais il les cite mal et les utilise hors contexte, c’est-à-dire non pour leur bon usage ou pour leur but, ni comme prévu). 2 Timothy 2: 15 dit to, "Étudiez pour vous montrer approuvé à Dieu,… divisant à juste titre la parole de la vérité."
La traduction de NASB dit "gérer avec précision la parole de vérité."
Satan prend un vers de son usage prévu (et en laisse une partie) et tente de exalter et d'afficher Sa divinité et le soin de Dieu envers lui.

Je pense qu'il essayait de faire appel à la fierté ici.
Le diable l'emmène au sommet du temple et dit: «Si vous êtes le Fils de Dieu, jetez-vous à terre car il est écrit:« Il donnera à ses anges la charge de vous; et sur leurs mains ils vous porteront. »Jésus, comprenant les Écritures et la supercherie de Satan, a de nouveau utilisé les Écritures pour vaincre Satan en disant:« Tu ne mettras pas le Seigneur ton Dieu à l'épreuve. »

Nous ne devons pas être présomptueux ou tester Dieu, nous attendons de Dieu pour protéger le comportement insensé.
Nous ne pouvons pas simplement citer des Écritures au hasard, mais nous devons les utiliser correctement et correctement.
Dans la troisième tentation, le diable est audacieux. Satan lui offre les royaumes du monde si Jésus veut se prosterner et l'adorer. Beaucoup croient que la signification de cette tentation est que Jésus puisse contourner la souffrance de la croix qui était la volonté du Père.

Jésus savait que les royaumes lui appartiendraient à la fin. Jésus utilise à nouveau les Ecritures et dit: «Vous n'adorerez que Dieu et vous ne servirez que Lui.» Rappelez-vous que le chapitre de Philippians, 2, dit que Jésus «s'est humilié et est devenu obéissant à la croix».

J'aime ce que dit le commentaire de la Bible de Wycliffe à propos de Jésus: «Il est écrit, rappelant à nouveau la totalité des Écritures comme guide de conduite et fondement de la foi» (et puis-je ajouter, pour la victoire sur la tentation), «Jésus repoussé les coups les plus puissants de Satan, non par un coup de foudre venant du ciel, mais par la parole écrite de Dieu, employée dans la sagesse du Saint-Esprit, un moyen à la disposition de chaque chrétien. "La parole de Dieu dit dans James 4: 7" Résistez à la diable et il va vous fuir. "

Rappelez-vous, Jésus connaissait la Parole et l’utilisait correctement, correctement et avec précision.
Nous devons faire la même chose. Nous ne pouvons comprendre les tours, les stratagèmes et les mensonges de Satan à moins de connaître et de comprendre la vérité et Jésus a dit dans Jean 17: 17: «Ta parole est la vérité."

D'autres passages qui nous enseignent l'utilisation des Écritures dans ce domaine de la tentation sont: 1). Hébreux 5: 14 qui dit que nous devons être mûrs et «habitués» à la Parole, afin que nos sens soient entraînés à discerner le bien et le mal. "

2). Jésus a enseigné à ses disciples que lorsqu'il les abandonnerait, l'Esprit leur rappellerait tout ce qu'il leur aurait enseigné. Il leur a appris dans Luke 21: 12-15 qu'ils ne devraient pas s'inquiéter de ce qu'il fallait dire lorsqu'ils sont traduits devant des accusateurs.

De la même manière, je crois, il nous fait rappeler sa Parole lorsque nous en avons besoin dans notre combat contre Satan et ses disciples, mais nous devons d’abord le savoir.

3). Psaume 119: 11 dit: “Je t'ai caché ta parole, afin de ne pas pécher contre toi.”
En conjonction avec la pensée précédente, le travail de l'Esprit et de la Parole, les Écritures mémorisées dont nous nous souvenons peuvent à la fois nous prévenir et nous donner une arme lorsque nous sommes tentés.

Un autre aspect de l'importance des Écritures est qu'elles nous enseignent les actions à entreprendre pour nous aider à résister à la tentation.

Une de ces Écritures est Ephesians 6: 10-15. S'il vous plaît lire ce passage.
Il dit: «Mettez toute l'armure de Dieu pour pouvoir vous opposer aux ruses du diable, car nous ne luttons pas contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les puissances, contre les dirigeants des ténèbres de cet age; contre les hôtes spirituels de la méchanceté dans les lieux célestes. "

La traduction de la NASB dit "tenez ferme contre les stratagèmes du diable".
Le NKJB dit: "mettez toute l'armure de Dieu pour pouvoir résister aux stratagèmes de Satan."

Ephesians 6 décrit les pièces d'armure comme suit: (Et elles sont là pour nous aider à résister fermement à la tentation.)

1. "Ceignez-vous avec la vérité." N'oubliez pas que Jésus a dit: "Ta parole est la vérité."

Il est dit «Gird» - nous devons nous lier à la parole de Dieu, voir la similitude de cacher la parole de Dieu dans nos cœurs.

2. “Mets le pectoral de la justice.
Nous nous protégeons des accusations et des doutes de Satan (semblable à celui qui remet en question la divinité de Jésus).
Nous devons avoir la justice de Christ, pas une forme de nos bonnes actions.
Romains 13: 14 dit «Mets Christ». Philippians 3: 9 dit «Ne pas avoir ma propre justice, mais la justice qui est par la foi en Christ, afin que je puisse le connaître, ainsi que le pouvoir de sa résurrection et de la communion de ses souffrances. , étant conforme à sa mort. "

Selon les Romains 8: 1 "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus."
Galates 3: 27 dit: «Nous sommes vêtus de sa justice."

3. Le verset 15 dit d'avoir "vos pieds chaussés avec la préparation de l'Évangile".
Lorsque nous étudions pour nous préparer à partager l’Évangile avec d’autres, cela nous renforce et nous rappelle tout ce que Christ a fait pour nous et nous encourage à le partager et à voir Dieu l’utiliser dans la vie des autres qui viennent à le connaître comme nous le partageons. .

4. Utilisez la Parole de Dieu comme bouclier pour vous protéger des fléchettes enflammées de Satan, de ses accusations, tout comme Jésus l'a fait.

5. Protégez votre esprit avec le casque du salut.
Connaître la Parole de Dieu nous assure de notre salut et nous donne la paix et la foi en Dieu.
Notre sécurité en lui nous renforce et nous aide à nous appuyer sur lui lorsque nous sommes attaqués et tentés.
Plus nous nous saturons de Écriture, plus nous devenons forts.

6. Le verset 17 dit d'utiliser les Ecritures comme une épée pour combattre les attaques de Satan et ses mensonges.
Je crois que toutes les pièces d'armure ont un rapport avec les Ecritures soit comme un bouclier, soit comme une épée pour se défendre, en résistant à Satan comme le fit Jésus. ou à cause de son enseignement comme justice ou salut nous rendant forts.
Je crois que lorsque nous utilisons les Écritures avec précision, Dieu nous donne également son pouvoir et sa force.
Un dernier commandement en Éphésiens dit: «ajoutez une prière» à notre armure et «soyez vigilants».
Si nous regardons également la «prière du Seigneur» dans Matthieu 6, nous verrons que Jésus nous a enseigné à quel point la prière avec une arme est importante pour résister à la tentation.
Il dit que nous devrions prier pour que Dieu «ne nous induise pas en tentation» et «délivre-nous du mal».
(Certaines traductions disent «délivre-nous du malin».)
Jésus nous a donné cette prière comme exemple de comment prier et pour quoi prier.
Ces deux phrases nous montrent que prier pour être délivré de la tentation et du mal est très important et qu'il devrait faire partie de notre vie de prière et de notre armement contre les stratagèmes de Satan, c'est-à-dire

1) nous tenant à l’écart de la tentation et
2) nous livrant quand Satan nous tente.

Cela nous montre que nous avons besoin de l'aide et du pouvoir de Dieu et qu'il est disposé et capable de leur donner.
Dans Matthew 26: 41, Jésus a dit à ses disciples de veiller et de prier afin qu'ils ne tombent pas dans la tentation.
2 Peter 2: 9 dit: «Le Seigneur sait comment sauver le pieux (juste) de la tentation».
Priez que Dieu sauve avant et quand vous êtes tenté.
Je pense que beaucoup d'entre nous manquent cette partie essentielle de la prière du Seigneur.
I Corinthians 10: 13 dit que les tentations auxquelles nous sommes confrontés sont communes à nous tous et que Dieu fera pour nous un moyen de nous échapper. Nous devons chercher cela.

Hébreux 4: 15 dit que Jésus a été tenté sur tous les points comme nous le sommes (c.-à-d. La convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la vie).

Puisqu'il a affronté tous les domaines de la tentation, il peut être notre avocat, médiateur et notre intercesseur.
Nous pouvons venir à lui comme notre aide dans tous les domaines de la tentation.
Si nous venons à lui, il intercède en notre faveur devant le Père et nous donne son pouvoir et son aide.
Ephesians 4: 27 dit «ne cédez pas de place au diable», autrement dit, ne donnez pas à Satan l'occasion de vous tenter.

Ici encore, les Ecritures sont là pour nous aider en nous enseignant les principes à suivre.
L'un de ces enseignements est de fuir ou d'éviter les péchés et de rester à l'écart des personnes et des situations pouvant conduire à la tentation et au péché. L'Ancien Testament, en particulier les Proverbes et les Psaumes, ainsi que de nombreuses épîtres du Nouveau Testament nous parlent de choses à éviter et à fuir.

Je crois qu’un bon point de départ est un «péché assouvissant», un péché difficile à surmonter.
(Lisez Hébreux 12: 1-4.)
Comme nous l'avons dit dans nos leçons sur la manière de vaincre le péché, la première étape consiste à confesser de tels péchés à Dieu (I John 1: 9) et à les résoudre en résistant lorsque Satan vous tente.
Si vous échouez à nouveau, recommencez, confessez-le à nouveau et demandez à l'Esprit de Dieu de vous donner la victoire.
(Répétez aussi souvent que nécessaire.)
Lorsque vous êtes confronté à un tel péché, il est judicieux d'utiliser une concordance, de regarder et d'étudier autant de versets que possible sur ce que Dieu doit enseigner sur le sujet afin que vous puissiez obéir à ses paroles. Quelques exemples suivent:
I Timothy 4: 11-15 nous dit que les femmes qui sont inactives peuvent devenir des corbeaux, des commérages et des calomniateurs parce qu’elles ont trop de temps.

Paul les encourage à se marier et à travailler dans leur propre maison afin d'éviter un tel péché.
Titus 2: 1-5 dit aux femmes de ne pas calomnier, d'être discret.
Proverbes 20: 19 nous montre que calomnie et commérages vont de pair.

On y lit: «Celui qui va raconter des secrets en tant que porteur de discours, ne vous associez donc pas à celui qui se flatte avec ses lèvres."

Proverbes 16: 28 dit «un murmure sépare les meilleurs amis."
Selon les proverbes, "un porteur de discours révèle des secrets, mais celui qui a un esprit fidèle cache une affaire".
2 Corinthians 12: 20 et Romans 1: 29 nous montrent que les chuchoteurs ne plaisent pas à Dieu.
Autre exemple, prenez l’ivresse. Lire Galates 5: 21 et Romains 13: 13.
I Corinthians 5: 11 nous dit «de ne pas nous associer à un prétendu frère immoral, cupide, idolâtre, revileur, ivrogne ou escroc, même de manger avec un tel.

Proverbes 23: 20 dit «ne vous mêlez pas aux ivrognes».
I Corinthians 15: 33 dit: «Une mauvaise compagnie corrompt les bonnes moeurs."
Êtes-vous tenté d'être paresseux ou de rechercher de l'argent facile en volant ou en volant?
Rappelez-vous Ephesians 4: 27 dit "ne donnez aucune place au diable."
2 Thessaloniciens 3: 10 & 11 (NASB) dit: «nous avions l'habitude de vous donner cet ordre:« si quelqu'un ne veut pas travailler, ne le laissez pas manger… certains d'entre vous mènent une vie indisciplinée, ne faisant aucun travail mais agissant comme des personnes occupées.

Il est dit ensuite au verset 14 «Si quelqu'un n'obéit pas à nos instructions… ne vous associez pas à lui.»
I Thessaloniciens 4: 11 dit: «Laissez-le travailler pour qu'il travaille de ses propres mains."
En termes simples, trouvez un emploi et évitez les personnes inactives.
C'est un excellent exemple pour les sluggards et tous ceux qui essaient de s'enrichir par des moyens illégitimes tels que la fraude, le vol, l'escroquerie, etc.

Lisez aussi I Timothée 6: 6-10; Philippiens 4:11; Hébreux 13: 5; Proverbes 30: 8 et 9; Matthieu 6:11 et de nombreux autres versets. L'oisiveté est une zone de danger.

Apprenez ce que Dieu dit dans les Ecritures, marchez à sa lumière et ne soyez pas tenté par le mal, sur ce sujet ou sur tout autre sujet qui vous tente de pécher.

Jésus est notre exemple, il n'avait rien.
Les Ecritures disent qu'il n'avait pas de place pour reposer sa tête. Il n'a cherché que la volonté de son père.
Il a tout abandonné pour mourir - pour nous.

Timothy 6: 8 déclare: «Si nous avons de la nourriture et des vêtements, nous nous contenterons de cela."
Dans le verset 9, il associe cela à la tentation en disant: "les gens qui veulent s'enrichir tombent dans la tentation, dans un piège et dans de nombreux désirs insensés et nuisibles qui plongent les hommes dans la ruine et la destruction."

Il en dit plus, lisez-le. Quel bon exemple de savoir comment connaître et comprendre les Écritures et s'y conformer nous aide à vaincre la tentation.

L'obéissance à la Parole est la clé pour surmonter toute tentation.
Un autre exemple est la colère. Êtes-vous facilement en colère?
Proverbes 20: 19-25 dit de ne pas s'associer à un homme voué à la colère.
Proverbes 22: 24 dit de ne pas aller avec un homme au tempérament coléreux. Lisez aussi Éphésiens 4: 26.
Les autres avertissements concernant des situations à fuir ou à éviter (en fait) sont les suivants:

1. Désirs de jeunesse - 2 Timothy 2: 22
2. La soif de l'argent - I Timothy 6: 4
3. Immoralité et adultères ou adultères - I Corinthians 6: 18 (Les proverbes répètent cela encore et encore.)
4. Idolâtrie - I Corinthians 10: 14
5. Rituel et sorcellerie - Deutéronome 18: 9-14; Galates 5: 20 2 Timothée 2: 22 nous donne des instructions supplémentaires en nous disant de rechercher la justice, la foi, l'amour et la paix.

Cela nous aidera à résister à la tentation.
Rappelez-vous 2 Peter 3: 18. Il nous dit de "grandir dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ".
Cela nous aidera à discerner le bien et le mal, notamment à discerner les stratagèmes de Satan et à nous empêcher de trébucher.

Ephesians 4 enseigne un autre aspect: 11-15. Le verset 15 dit de grandir en Lui. Le contexte de ceci est que ceci est accompli puisque nous faisons partie du corps de Christ, c'est-à-dire de l'église.

Nous devons nous entraider en enseignant, en nous aimant et en nous encourageant les uns les autres.
Le verset 14 dit qu'un résultat est que nous ne serons pas ballottés par des stratagèmes rusés et trompeurs.
(Maintenant, qui serait le malin qui pourrait, par lui-même et par d'autres, utiliser une telle supercherie?) En tant que partie du corps, l'église, nous sommes également aidés en donnant et en acceptant la correction les uns des autres.

Nous devons être prudents et doux dans notre façon de faire et connaître les faits afin de ne pas juger.
Proverbes et Matthieu donnent des instructions à ce sujet. Cherchez-les et étudiez-les.
À titre d’exemple, Galates 6: 1 déclare: «Frères, si un homme est surpris en faute (ou pris dans une intrusion), vous qui êtes spirituel, restaurez-le dans un esprit de douceur, en vous considérant de peur que vous ne soyez aussi tenté. "

Tenté de quoi, vous demandez. Tenté par l'orgueil, l'arrogance, la majesté ou tout péché, même le même.
Faites attention. Rappelez-vous Ephesians 4: 26. Ne donnez pas à Satan une opportunité, une place. Comme vous pouvez le constater, les Ecritures jouent un rôle crucial dans tout cela.

Nous devrions le lire, le mémoriser, comprendre ses enseignements, ses orientations et son pouvoir, et le citer, l’utiliser comme notre épée, obéissant et suivant son message et ses enseignements. Lisez 2 Peter 1: 1-10. La connaissance de lui, trouvée dans les Ecritures, nous donne tout ce dont nous avons besoin pour vivre et pour être pieux. Cela inclut résister à la tentation. Le contexte ici est la connaissance du Seigneur Jésus-Christ qui provient des Écritures. Le verset 9 dit que nous participons à la nature divine et la NIV conclut: «afin que nous puissions… échapper à la corruption dans le monde causée par de mauvais désirs».

Une fois encore, nous voyons le lien qui existe entre l’Écriture et le fait de vaincre ou d’éviter les tentations des convoitises de la chair, des convoitises des yeux et de l’orgueil de la vie.
Ainsi, dans les Écritures (si nous l'examinons et le comprenons), nous avons la promesse de participer à sa nature (avec toute sa puissance) pour échapper à la tentation. Nous avons le pouvoir du Saint-Esprit pour remporter la victoire.
Je viens de recevoir une carte de Pâques dans laquelle est cité ce verset, «Merci à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ». 2 Corinthians 2: 16.

Comme c'est opportun.

Galates et d'autres Écritures du Nouveau Testament ont des listes de péchés que nous devons éviter. Lire Galates 5: 16-19 Ce sont «l'immoralité, l'impureté, la sensualité, l'idolâtrie, la sorcellerie, les inimitiés, les conflits, la jalousie, les explosions de colère, les dissensions, les factions, l'envie, l'ivresse, l'ivresse, l'ivresse, la drôlerie, etc.

Suivre cela aux versets 22 et 23 est le fruit de l'Esprit «amour, joie, paix, patience, bonté, bonté, fidélité, douceur, maîtrise de soi».

Ce passage des Ecritures est très intéressant car il nous donne une promesse au verset 16.
"Marchez dans l'Esprit, et vous ne réaliserez pas le désir de la chair."
Si nous le faisons à la manière de Dieu, nous ne le ferons pas à notre manière, par son pouvoir, son intervention et son changement.
Rappelez-vous la prière du Seigneur. Nous pouvons lui demander de nous garder de la tentation et de nous délivrer du malin.
Le verset 24 dit "ceux qui appartiennent à Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises".
Notez combien de fois le terme convoitise est répété.
Romains 13: 14 le dit de cette façon. «Mets le Seigneur Jésus-Christ et ne prends aucune disposition pour que la chair satisfasse ses convoitises», résume-t-il.
La clé est de résister à la première (convoitise) et de mettre la dernière (fruit de l'Esprit), ou de mettre la dernière et vous ne pourrez pas accomplir la première.
C'est une promesse. Si nous marchons dans l'amour, la patience et la maîtrise de soi, comment pouvons-nous haïr, assassiner, voler, être en colère ou calomnier?
Tout comme Jésus a mis son Père en premier et a fait sa volonté, nous devrions le faire aussi.
Éphésiens 4: 31 & 32 dit que l'amertume, la colère, la colère et la calomnie soient écartés; et soyez gentil, tendre et indulgent. Correctement traduit, Éphésiens 5:18 dit «soyez remplis de l'Esprit. C'est un effort continu.

Un prédicateur que j'ai entendu une fois a dit: "L'amour est quelque chose que vous faites."
Un bon exemple de mise en amour serait s'il y a une personne que vous n'aimez pas, avec qui vous êtes en colère, faites quelque chose qui aime et qui est gentil avec elle au lieu de décharger votre colère.
Priez pour eux.
En fait, le principe est dans Matthew 5: 44 où il est dit "priez pour ceux qui vous utilisent malgré vous."
Avec le pouvoir et l'aide de Dieu, l'amour remplacera et déplacera votre colère pécheuse.
Essayez-le, Dieu dit que si nous marchons dans la lumière, dans l'amour et dans l'Esprit (inséparables), cela se produira.
Galates 5: 16. Dieu est capable.

2 Peter 5: 8-9 dit: «Soyez sobre, soyez vigilant (soyez sur le qui-vive), votre adversaire le diable rôde autour de vous, cherchant qui il pourra dévorer.
James 4: 7 dit: «Résistez au diable et il vous fuira."
Le verset 10 dit que Dieu lui-même vous perfectionnera, vous fortifiera, vous confirmera, vous établira et vous installera. "
James 1: 2-4 dit de «considérer toute la joie quand on rencontre des épreuves (tentations de plongeurs KJV) en sachant que cela produit de l'endurance (patience) et que l'endurance a son travail parfait, afin que vous puissiez être parfait et complet, sans rien perdre.

Dieu nous permet d'être tentés, essayés et testés pour créer de la patience, de l'endurance et de la complétude en nous, mais nous devons y résister et laisser le travail agir dans les buts de Dieu dans notre vie.

Ephesians 5: 1-3 dit: «Soyez donc des imitateurs de Dieu, enfants aimés, et marchez dans l'amour, tout comme Christ vous a aussi aimés et s'est livré pour nous, en tant qu'offrande et sacrifice à Dieu comme un arôme parfumé.

Mais l'immoralité ou toute impureté ou cupidité ne doit même pas être nommée parmi vous, comme il convient parmi les saints. "
Jacques 1: 12 & 13 «Heureux l'homme qui persévère sous l'épreuve; car une fois approuvé, il recevra la couronne de vie que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment. Que personne ne dise quand il est tenté: «Je suis tenté par Dieu»; car Dieu ne peut être tenté par le mal, et lui-même ne tente personne.

La tentation est-elle un péché?

Quelqu'un a demandé: «La tentation est-elle en soi un péché?». La réponse courte est «non».

Le meilleur exemple est Jésus.

Les Ecritures nous disent que Jésus était l'Agneau parfait de Dieu, le sacrifice parfait, complètement sans péché. Peter 1: 19 parle de lui comme «un agneau sans défaut ni défaut».

Hébreux 4: 15 dit: "Car nous n'avons pas de souverain sacrificateur incapable de sympathiser avec nos faiblesses, mais nous en avons un qui a été tenté de toutes les manières, exactement comme nous le sommes, et pourtant sans péché."

Dans le récit de la Genèse sur le péché d'Adam et Ève, nous voyons qu'Ève a été séduite et tentée de désobéir à Dieu, mais même si elle a écouté et réfléchi à ce sujet, ni elle ni Adam n'ont réellement péché jusqu'à ce qu'ils mangent le fruit de l'Arbre de la Connaissance. du bien et du mal.

I Timothy 2: 14 (NKJB) dit: «Et Adam n’a pas été trompé, mais la femme trompée est tombée dans la transgression.»

Jacques 1: 14 & 15 dit «mais chacun est tenté quand, par son propre mauvais désir, il est entraîné et séduit. Puis, après que le désir a conçu, il donne naissance au péché; et le péché, quand il est devenu adulte, donne naissance à la mort.

Ainsi, non, la tentation n'est pas un péché, le péché se produit lorsque vous agissez sur la tentation.

Comment puis-je étudier la Bible?

Je ne sais pas exactement ce que vous recherchez, alors je vais essayer d’ajouter au sujet, mais si vous pouviez répondre et être plus précis, nous pourrions peut-être vous aider. Mes réponses seront d'un point de vue biblique (biblique) sauf indication contraire.

Des mots dans n'importe quel langage comme «vie» ou «mort» peuvent avoir des significations et des usages différents à la fois dans la langue et dans les Écritures. La compréhension de la signification dépend du contexte et de la manière dont elle est utilisée.

Par exemple, comme je l'ai raconté précédemment, «la mort» dans les Écritures peut signifier la séparation d'avec Dieu, comme le montre le récit de Luc 16: 19-31 de l'homme injuste qui a été séparé du juste par un grand abîme, celui qui la vie éternelle avec Dieu, l'autre dans un lieu de tourment. Jean 10:28 explique en disant: "Je leur donne la vie éternelle, et ils ne périront jamais." Le corps est enterré et se décompose. La vie peut aussi signifier simplement la vie physique.

Dans le chapitre trois de Jean, nous avons la visite de Jésus avec Nicodème, discutant de la vie comme étant né et de la vie éternelle comme étant né de nouveau. Il compare la vie physique comme étant «née de l'eau» ou «née de la chair» avec la vie spirituelle / éternelle comme étant «née de l'Esprit». Ici, au verset 16, il est question de périr par opposition à la vie éternelle. La mort est liée au jugement et à la condamnation par opposition à la vie éternelle. Aux versets 16 et 18, nous voyons que le facteur décisif qui détermine ces conséquences est de savoir si vous croyez ou non au Fils de Dieu, Jésus. Remarquez le présent. Le croyant des vie éternelle. Lisez aussi Jean 5:39; 6:68 et 10:28.

Les exemples modernes d'utilisation d'un mot, dans ce cas "la vie", peuvent être des expressions telles que "c'est la vie", ou "avoir une vie" ou la "belle vie", juste pour illustrer comment les mots peuvent être utilisés . Nous comprenons leur signification par leur utilisation. Ce ne sont là que quelques exemples de l’utilisation du mot «vie».

Jésus a fait cela quand Il a dit dans Jean 10:10: «Je suis venu pour qu'ils aient la vie et l'aient plus abondamment.» Que voulait-il dire? Cela signifie plus que d'être sauvé du péché et de périr en enfer. Ce verset fait référence à la façon dont la vie éternelle «ici et maintenant» devrait être - abondante, étonnante! Cela signifie-t-il une «vie parfaite», avec tout ce que nous voulons? Évidemment pas! Qu'est-ce que ça veut dire? Pour comprendre ceci et d'autres questions déroutantes que nous avons tous sur la «vie» ou la «mort» ou toute autre question, nous devons être prêts à étudier toutes les Écritures, et cela demande des efforts. Je veux dire vraiment travailler de notre part.

C'est ce que le psalmiste (Psaume 1: 2) a recommandé et ce que Dieu a ordonné à Josué de faire (Josué 1: 8). Dieu veut que nous méditions sur la Parole de Dieu. Cela signifie l'étudier et y réfléchir.

Le chapitre trois de Jean nous enseigne que nous sommes «nés de nouveau» de «l'esprit». L'Écriture nous enseigne que l'Esprit de Dieu vient vivre en nous (Jean 14: 16 & 17; Romains 8: 9). Il est intéressant de noter que dans I Pierre 2: 2, il est dit, «comme les bébés sincères désirent le lait sincère de la parole afin que vous puissiez grandir ainsi.» En tant que bébés chrétiens, nous ne savons pas tout et Dieu nous dit que la seule façon de grandir est de connaître la Parole de Dieu.

2 Timothée 2:15 dit: «Étudiez pour vous montrer approuvé à Dieu… en divisant correctement la parole de vérité.»

Je vous avertis que cela ne signifie pas obtenir des réponses sur la parole de Dieu en écoutant les autres ou en lisant des livres «sur» la Bible. Beaucoup de ces opinions sont les opinions des gens et même si elles peuvent être bonnes, que se passe-t-il si leurs opinions sont fausses? Actes 17:11 nous donne une directive très importante, donnée par Dieu: Comparez toutes les opinions avec le livre qui est totalement vrai, la Bible elle-même. EN Actes 17: 10-12 Luc complète les Béréens parce qu'ils ont testé le message de Paul en disant qu'ils «ont sondé les Écritures pour voir si ces choses étaient ainsi». C'est exactement ce que nous devons toujours faire et plus nous cherchons, plus nous saurons ce qui est vrai et plus nous connaîtrons les réponses à nos questions et connaîtrons Dieu lui-même. Les Béréens ont testé même l'apôtre Paul.

Voici quelques versets intéressants relatifs à la vie et à la connaissance de la Parole de Dieu. Jean 17: 3 dit: "Ceci est la vie éternelle afin qu'ils te connaissent, le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ, que tu as envoyé." Quelle est l'importance de le connaître. L'Écriture enseigne que Dieu veut que nous soyons comme lui, alors nous avoir besoin pour savoir à quoi il ressemble. 2 Corinthiens 3:18 dit: «Mais nous tous, le visage dévoilé, regardant comme dans un miroir la gloire du Seigneur, sommes transformés en la même image de gloire en gloire, tout comme celle du Seigneur, l'Esprit.»

Voici une étude en soi puisque plusieurs idées sont également mentionnées dans d'autres Écritures, telles que «miroir» et «gloire à gloire» et l'idée d'être «transformé à son image».

Il existe des outils que nous pouvons utiliser (dont beaucoup sont facilement et gratuitement disponibles en ligne) pour rechercher des mots et des faits bibliques. Il y a aussi des choses que la Parole de Dieu enseigne que nous devons faire pour devenir des chrétiens mûrs et lui ressembler davantage. Voici une liste de choses à faire et à suivre qui sont des aides en ligne qui vous aideront à trouver des réponses aux questions que vous pourriez avoir.

Étapes vers la croissance:

  1. Fraternité avec les croyants de l'église ou d'un petit groupe (Actes 2:42; Hébreux 10: 24 et 25).
  2. Priez: lisez Matthew 6: 5-15 pour une explication et un enseignement de la prière.
  3. Étudiez les Écritures telles que je les ai partagées ici.
  4. Obéissez aux Écritures. «Soyez des pratiquants de la Parole et non seulement des auditeurs» (Jacques 1: 22-25).
  5. Confessez le péché: Lisez 1 Jean 1: 9 (confesser signifie reconnaître ou admettre). J'aime dire «aussi souvent que nécessaire».

J'aime faire des études de mots. Une concordance biblique des mots bibliques est utile, mais vous pouvez trouver la plupart, sinon la totalité, de ce dont vous avez besoin sur Internet. Internet propose des concordances bibliques, des bibles interlinéaires grecques et hébraïques (la Bible dans les langues originales avec une traduction mot à mot en dessous), des dictionnaires bibliques (tels que le dictionnaire Vine's Expository Dictionary of New Testament Greek Words) et des études de mots grecs et hébreux. Deux des meilleurs sites sont www.biblegateway.com et d' www.biblehub.com. J'espère que ça aide. À moins d'apprendre le grec et l'hébreu, ce sont les meilleurs moyens de découvrir ce que la Bible dit vraiment.

Comment puis-je devenir un vrai chrétien?

La première question à laquelle répondre en ce qui concerne votre question est de savoir ce qu'est un vrai chrétien, parce que beaucoup de gens peuvent se dire chrétiens qui n'ont aucune idée de ce que la Bible dit qu'un chrétien est. Les opinions divergent quant à la manière dont on devient chrétien selon les églises, les dénominations ou même le monde. Êtes-vous un chrétien tel que défini par Dieu ou un «soi-disant» chrétien. Nous n'avons qu'une seule autorité, Dieu, et Il nous parle à travers les Écritures, parce que c'est la vérité. Jean 17:17 dit: «Ta parole est vérité!» Qu'est-ce que Jésus a dit que nous devons faire pour devenir chrétien (pour faire partie de la famille de Dieu - pour être sauvé).

Premièrement, devenir un vrai chrétien ne consiste pas à rejoindre une église ou un groupe religieux ou à respecter certaines règles ou sacrements ou d'autres exigences. Il ne s'agit pas de l'endroit où vous êtes né comme dans une nation «chrétienne» ou dans une famille chrétienne, ni en faisant un rituel tel que le fait d'être baptisé soit comme un enfant ou comme un adulte. Il ne s'agit pas de faire de bonnes œuvres pour le gagner. Éphésiens 2: 8 & 9 dit: "Car par la grâce vous êtes sauvés par la foi, et que ce n'est pas de vous-mêmes, c'est le don de Dieu, non à cause des oeuvres ..." Tite 3: 5 dit, "non par des oeuvres de justice qui nous l'avons fait, mais selon sa miséricorde, il nous a sauvés, par le lavage de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit. Jésus a dit dans Jean 6:29: "C'est l'œuvre de Dieu, que vous croyiez en celui qu'Il a envoyé."

Regardons ce que dit la Parole sur le fait de devenir chrétien. La Bible dit qu '«ils» ont d'abord été appelés chrétiens à Antioche. Qui étaient-ils." Lisez Actes 17:26. «Ils» étaient les disciples (les douze) mais aussi tous ceux qui croyaient en Jésus et le suivaient et ce qu'il enseignait. Ils étaient également appelés croyants, enfants de Dieu, église et autres noms descriptifs. Selon les Écritures, l'Église est son «corps», non pas une organisation ou un édifice, mais les gens qui croient en son nom.

Voyons donc ce que Jésus a enseigné pour devenir chrétien; ce qu'il faut pour entrer dans son royaume et dans sa famille. Lisez Jean 3: 1-20 et aussi les versets 33-36. Nicodème est venu à Jésus une nuit. Il est évident que Jésus connaissait ses pensées et ce dont son cœur avait besoin. Il lui a dit: «Vous devez naître de nouveau» pour entrer dans le Royaume de Dieu. Il lui a raconté une histoire de l'Ancien Testament du «serpent sur un poteau»; que si les Enfants pécheurs d'Israël sortaient pour le regarder, ils seraient «guéris». C'était une image de Jésus, qu'il devait être élevé sur la croix pour payer nos péchés, pour notre pardon. Puis Jésus a dit que ceux qui croyaient en lui (en sa punition à notre place pour nos péchés) auraient la vie éternelle. Lisez à nouveau Jean 3: 4-18. Ces croyants sont «nés de nouveau» par l'Esprit de Dieu. Jean 1: 12 & 13 dit: «Tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom», et en utilisant le même langage que Jean 3, «qui ne sont pas nés de sang , ni de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. Ce sont «eux» qui sont des «chrétiens», qui reçoivent ce que Jésus a enseigné. Tout dépend de ce que vous croyez que Jésus a fait. I Corinthiens 15: 3 & 4 dit: «l'Évangile que je vous ai prêché… que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, qu'il a été enseveli et qu'il a été ressuscité le troisième jour…»

C'est le moyen, le seul moyen de devenir et d'être appelé chrétien. Dans Jean 14: 6, Jésus a dit: «Je suis le chemin, la vérité et la vie. Aucun homme ne vient au Père, sinon par Moi. Lisez aussi Actes 4:12 et Romains 10:13. Vous devez naître de nouveau dans la famille de Dieu. Tu dois croire. Beaucoup déforment le sens de la naissance de nouveau. Ils créent leur propre interprétation et «réécrivent» les Écritures pour les forcer à s'inclure eux-mêmes, en disant que cela signifie un réveil spirituel ou une expérience de renouvellement de la vie, mais les Écritures disent clairement que nous sommes nés de nouveau et devenons enfants de Dieu en croyant en ce pour quoi Jésus a fait nous. Nous devons comprendre la voie de Dieu en connaissant et en comparant les Écritures et en abandonnant nos idées pour la vérité. Nous ne pouvons pas substituer nos idées à la parole de Dieu, au plan de Dieu, à la voie de Dieu. Jean 3: 19 & 20 dit que les hommes ne viennent pas à la lumière «de peur que leurs actes ne soient réprouvés».

La deuxième partie de cette discussion doit être de voir les choses comme Dieu le fait. Nous devons accepter ce que Dieu dit dans Sa Parole, les Écritures. Souvenez-vous que nous avons tous péché en faisant ce qui est mal aux yeux de Dieu. Les Écritures sont claires sur votre style de vie, mais l'humanité choisit soit de dire simplement: «Ce n'est pas ce que cela signifie», de l'ignorer ou de dire: «Dieu m'a fait de cette façon, c'est normal.» Vous devez vous rappeler que le monde de Dieu a été corrompu et maudit lorsque le péché est entré dans le monde. Ce n'est plus ce que Dieu voulait. Jacques 2:10 dit: "Car quiconque observe toute la loi et trébuche sur un point, il est coupable de tous." Peu importe ce que notre péché peut être.

J'ai entendu beaucoup de définitions du péché. Le péché dépasse ce qui est détestable ou déplaisant à Dieu; c'est ce qui n'est pas bon pour nous ou pour les autres. Le péché fait basculer notre pensée. Ce qui est péché est considéré comme bon et la justice devient perverse (voir Habakkuk 1: 4). Nous voyons le bien comme le mal et le mal comme le bien. Les mauvaises personnes deviennent des victimes et les bonnes personnes deviennent mauvaises: haineuses, sans amour, sans pardon ou intolérantes.
Voici une liste de versets bibliques sur le sujet que vous posez. Ils nous disent ce que Dieu pense. Si vous choisissez de les expliquer et de continuer à faire ce qui déplaît à Dieu, nous ne pouvons pas vous dire que c'est OK. Vous êtes soumis à Dieu; Lui seul peut juger. Aucun de nos arguments ne vous convaincra. Dieu nous donne le libre arbitre de choisir de le suivre ou non, mais nous en payons les conséquences. Nous croyons que les Écritures sont explicites sur le sujet. Lisez ces versets: Romains 1: 18-32, en particulier les versets 26 et 27. Lisez aussi Lévitique 18:22 et 20:13; I Corinthiens 6: 9 et 10; I Timothée 1: 8-10; Genèse 19: 4-8 (et Juges 19: 22-26 où les hommes de Gibeah ont dit la même chose que les hommes de Sodome); Jude 6 & 7 et Apocalypse 21: 8 et 22:15.

La bonne nouvelle est que lorsque nous avons accepté le Christ Jésus comme notre Sauveur, nous avons été pardonnés pour tous nos péchés. Michée 7:19 dit: "Tu jetteras tous leurs péchés dans les profondeurs de la mer." Nous ne voulons condamner personne, mais les diriger vers Celui qui aime et pardonne, parce que nous péchons tous. Lisez Jean 8: 1-11. Jésus dit: "Quiconque est sans péché, qu'il jette la première pierre." I Corinthiens 6:11 dit: "Tels étaient certains d'entre vous, mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au Nom du Seigneur Jésus-Christ et dans l'Esprit de notre Dieu." Nous sommes «acceptés dans le bien-aimé (Éphésiens 1: 6). Si nous sommes de vrais croyants, nous devons vaincre le péché en marchant dans la lumière et en reconnaissant notre péché, tout péché que nous commettons. Lisez I Jean 1: 4-10. I Jean 1: 9 a été écrit aux croyants. Il dit: «Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.»

Si vous n'êtes pas un vrai croyant, vous pouvez l'être (Revelation 22: 17). Jésus veut que vous veniez à lui et il ne vous chassera pas (John 6: 37).
Comme on le voit dans I Jean 1: 9, si nous sommes enfants de Dieu, il veut que nous marchions avec lui et grandissions dans la grâce et «soyons saints comme il est saint» (I Pierre 1:16). Nous devons surmonter nos échecs.

Dieu n'abandonne ni ne désavoue Ses enfants, contrairement aux pères humains. Jean 10:28 dit: "Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront jamais." Jean 3:15 dit: "Quiconque croit en lui ne périra pas mais aura la vie éternelle." Cette promesse est répétée trois fois dans Jean 3 seul. Voir aussi Jean 6:39 et Hébreux 10:14. Hébreux 13: 5 dit: «Je ne vous quitterai ni ne vous abandonnerai jamais.» Hébreux 10:17 dit: «Je ne me souviendrai plus de leurs péchés et de leurs actes illégaux.» Voir aussi Romains 5: 9 et Jude 24. 2 Timothée 1:12 dit: «Il est capable de garder ce que je lui ai confié contre ce jour-là.» I Thessaloniciens 5: 9-11 dit: «Nous ne sommes pas destinés à la colère mais à recevoir le salut… afin que… nous puissions vivre ensemble avec lui».

Si vous lisez et étudiez les Écritures, vous apprendrez que la grâce, la miséricorde et le pardon de Dieu ne nous donnent pas la permission ou la liberté de continuer à pécher ou de vivre d'une manière qui déplaît à Dieu. Grace n'est pas comme une «carte de sortie de prison gratuite». Romains 6: 1 & 2 dit: «Que dirons-nous donc? Devons-nous continuer à pécher pour que la grâce augmente? Que ça ne soit jamais! Comment nous qui sommes morts au péché y vivrons-nous encore? » Dieu est un Père bon et parfait et, en tant que tel, si nous désobéissons et nous rebellons et faisons ce qu'Il déteste, Il nous corrigera et nous disciplinera. Veuillez lire Hébreux 12: 4-11. Il dit qu'Il châtiera et flagellera ses enfants (verset 6). Hébreux 12:10 dit: «Dieu nous discipline pour notre bien afin que nous puissions partager sa sainteté.» Au verset 11, il est dit à propos de la discipline: «Elle produit une moisson de sainteté et de paix pour ceux qui en ont été entraînés.»
Quand David a péché contre Dieu, il a été pardonné lorsqu'il a reconnu son péché, mais il a subi les conséquences de son péché pour le reste de sa vie. Lorsque Saul a péché, il a perdu son royaume. Dieu a puni Israël en captivité pour son péché. Parfois, Dieu nous permet de payer les conséquences de notre péché pour nous discipliner. Voir aussi Galates 5: 1.

Puisque nous répondons à votre question, nous donnons une opinion basée sur ce que nous croyons que les Écritures enseignent. Ce n'est pas un différend sur les opinions. Galates 6: 1 dit: «Frères et sœurs, si quelqu'un est pris dans un péché, vous qui vivez par l'Esprit devez le restaurer doucement.» Dieu ne hait pas le pécheur. Tout comme le Fils l'a fait avec la femme surprise en adultère dans Jean 8: 1-11, nous voulons qu'ils viennent à lui pour le pardon. Romains 5: 8 dit: «Mais Dieu démontre son amour envers nous, en ce que, pendant que nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous.»

Comment échapper à l'enfer?

Nous avons eu une autre question qui nous semble liée: la question est: «Comment échapper à l'enfer?» La raison pour laquelle les questions sont liées est parce que Dieu nous a dit dans la Bible qu'Il a fourni le moyen d'échapper à la peine de mort de notre péché et c'est à travers un Sauveur - Jésus-Christ notre Seigneur, parce qu'un HOMME PARFAIT devait prendre notre place. . Nous devons d'abord considérer qui mérite l'Enfer et pourquoi nous le méritons. La réponse est, comme l'Écriture l'enseigne clairement, que tous les hommes sont des pécheurs. Romains 3:23 dit: «VOIR TOUT ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Cela signifie vous et moi et tout le monde. Ésaïe 53: 6 dit que «nous tous comme les brebis se sont égarés».

Lisez Romains 1: 18-31, lisez-le attentivement, pour comprendre la chute pécheresse de l'homme et sa dépravation. De nombreux péchés spécifiques sont énumérés ici, mais ce ne sont même pas tous. Cela explique également que le début de notre péché concerne la rébellion contre Dieu, tout comme cela a été le cas avec Satan.

Romains 1:21 dit: "Car bien qu'ils connaissaient Dieu, ils ne l'ont ni glorifié comme Dieu ni ne l'ont remercié, mais leur pensée est devenue vaine et leurs cœurs insensés ont été obscurcis." Le verset 25 dit: «Ils ont échangé la vérité de Dieu en mensonge, et ont adoré et servi les choses créées plutôt que le Créateur» et le verset 26 dit: «Ils n'ont pas pensé qu'il valait la peine de conserver la connaissance de Dieu» et le verset 29 dit: «Ils sont devenus remplis de toutes sortes de méchanceté, de mal, d'avidité et de dépravation.» Le verset 30 dit: «Ils inventent des moyens de faire le mal», et le verset 32 ​​dit: «Bien qu'ils connaissent le décret juste de Dieu selon lequel ceux qui font de telles choses méritent la mort, non seulement ils continuent à faire ces mêmes choses, mais ils approuvent également ceux qui pratiquent. leur." Lisez Romains 3: 10-18, dont je cite des parties ici: «Il n'y a pas de juste, personne, personne… personne ne cherche Dieu… tous se sont détournés… personne qui fait le bien… et il n'y a pas de crainte de Dieu avant leur yeux."

Esaïe 64: 6 dit: «Tous nos actes justes sont comme des chiffons sales.» Même nos bonnes actions sont souillées de mauvais motifs, etc. Ésaïe 59: 2 dit: «Mais vos iniquités vous ont séparé de votre Dieu; vos péchés vous ont caché sa face, afin qu'Il n'entende pas. Romains 6:23 dit: «Le salaire du péché, c'est la mort.» Nous méritons la punition de Dieu.

Apocalypse 20: 13-15 nous enseigne clairement que la mort signifie l'enfer quand il dit: «Chaque personne a été jugée selon ce qu'il avait fait… l'étang de feu est la seconde mort… si le nom de quelqu'un n'a pas été trouvé écrit dans le livre de vie , il a été jeté dans l'étang de feu.

Comment s'échapper? Louez le Seigneur! Dieu nous aime et a fait un moyen de s'échapper. Jean 3:16 nous dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.»

Nous devons d'abord clarifier une chose. Il n'y a qu'un seul Dieu. Il a envoyé un seul Sauveur, Dieu le Fils. Dans les Écritures de l'Ancien Testament, Dieu nous montre à travers ses relations avec Israël que Lui seul est Dieu, et qu'eux (et nous) ne devons adorer aucun autre Dieu. Deutéronome 32:38 dit: «Voyez maintenant, je suis Lui. Il n'y a pas de dieu à côté de moi. Deutéronome 4:35 dit: "Le Seigneur est Dieu, à part lui il n'y en a pas d'autre." Le verset 38 dit: «Le Seigneur est Dieu dans le ciel en haut et sur la terre en bas. Il n'y en a pas d'autre. Jésus citait Deutéronome 6:13 lorsqu'il a dit dans Matthieu 4:10: «Tu adoreras le Seigneur ton Dieu et tu le serviras seul». Ésaïe 43: 10-12 dit: «Vous êtes mes témoins», déclare le Seigneur, et mon serviteur que j'ai choisi, afin que vous puissiez me connaître et me croire et comprendre que je suis lui. Avant moi, aucun dieu ne s'est formé, et il n'y en aura pas après moi. Moi, même moi, je suis le Seigneur, et en dehors de moi il y a aucune Sauveur… Vous êtes mes témoins », déclare le Seigneur,« que je suis Dieu ». "

Dieu existe en trois personnes, un concept que nous ne pouvons ni comprendre ni expliquer pleinement, que nous appelons la Trinité. Ce fait est compris dans toute l'Écriture, mais pas expliqué. La pluralité de Dieu est comprise à partir du tout premier verset de la Genèse où il est dit Dieu (Elohim) a créé les cieux et la terre.  Elohim est un substantif pluriel.  Echad, un mot hébreu utilisé pour décrire Dieu, qui est généralement traduit par «un», peut également signifier une seule unité ou plus d'un agissant ou étant comme un. Ainsi, le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont un seul Dieu. Genèse 1:26 rend cela plus clair que toute autre chose dans les Écritures, et puisque les trois personnes sont désignées dans les Écritures comme Dieu, nous savons que les trois personnes font partie de la Trinité. Dans Genèse 1:26, il est dit: «Que us faire l'homme à notre image, ressemblance », montrant la pluralité. Aussi clair que nous pouvons comprendre qui est Dieu, qui nous devons adorer, Il est une unité plurielle.

Ainsi, Dieu a un Fils qui est également Dieu. Hébreux 1: 1-3 nous dit qu'il est égal au Père, son image exacte. Au verset 8, où Dieu le Père parle, il est dit: Ce sont des Il a dit: 'Ton trône, ô Dieu, durera pour toujours.' «Dieu appelle ici Son Fils Dieu. Hébreux 1: 2 parle de lui comme du «créateur agissant» en disant: «par lui, il a créé l'univers». Ceci est rendu encore plus fort dans Jean chapitre 1: 1-3 lorsque Jean parle de la «Parole» (identifiée plus tard comme l'homme Jésus) en disant: «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Il était avec Dieu au commencement. »Cette personne - le Fils - était le Créateur (verset 3):« Par lui, toutes choses ont été faites; sans Lui, rien de ce qui a été fait n'a été fait. Puis au verset 29-34 (qui décrit le baptême de Jésus), Jean identifie Jésus comme le Fils de Dieu. Au verset 34, il (Jean) dit de Jésus: «J'ai vu et témoigne que celui-ci est le Fils de Dieu.» Les quatre auteurs de l'Évangile témoignent tous que Jésus est le Fils de Dieu. Le récit de Luc (dans Luc 3: 21 & 22) dit: «Maintenant, quand tout le peuple était baptisé et que Jésus aussi avait été baptisé et priait, les cieux se sont ouverts et le Saint-Esprit est descendu sur lui sous forme corporelle, comme une colombe, et une voix vint du ciel disant: 'Tu es mon Fils bien-aimé; avec toi, je suis bien content. «Voir aussi Matthieu 3:13; Marc 1:10 et Jean 1: 31-34.

Joseph et Marie l'ont identifié comme Dieu. Joseph a dit de le nommer Jésus "Car il enregistrer Son peuple de leurs péchés.»(Matthieu 1:21). Le nom Jésus (Yeshua en hébreu) ​​signifie Sauveur ou «le Seigneur sauve». Dans Luc 2: 30-35, on dit à Marie de nommer son Fils Jésus et l'ange lui dit: «Le Saint qui naîtra sera appelé le Fils de Dieu.» Dans Matthieu 1:21, il est dit à Joseph: «Ce qui est conçu en elle vient du Esprit Saint."   Cela met clairement la troisième personne de la Trinité dans l'image. Luke rapporte que cela a également été dit à Mary. Ainsi Dieu a un Fils (qui est également Dieu) et ainsi Dieu a envoyé Son Fils (Jésus) pour être une personne pour nous sauver de l'Enfer, de la colère et du châtiment de Dieu. Jean 3: 16a dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique.

Galates 4: 4 & 5a dit: «Mais lorsque la plénitude des temps fut venue, Dieu envoya son Fils, né d'une femme, né sous la loi, pour racheter ceux qui étaient sous la loi.» I Jean 4:14 dit: «Le Père a envoyé le Fils pour être le Sauveur du monde.» Dieu nous dit que Jésus est le seul moyen d'échapper aux tourments éternels en enfer. I Timothée 2: 5 dit: "Car il y a un seul Dieu et un seul médiateur entre Dieu et l'homme, l'homme, le Christ Jésus, qui s'est donné lui-même une rançon pour nous tous, le témoignage donné en temps voulu." Actes 4:12 dit: «Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a pas d'autre nom sous le ciel, donné parmi les hommes, par lequel nous devons être sauvés.

Si vous lisez l'Évangile de Jean, Jésus a prétendu être un avec le Père, envoyé par le Père, pour faire la volonté de son Père et donner sa vie pour nous. Il a dit: «Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne vient au Père, mais par Moi (Jean 14: 6). Romains 5: 9 (NKJV) dit: «Puisque nous avons maintenant été justifiés par son sang, combien plus serons-nous sauvé de la colère de Dieu à travers Lui… nous avons été réconciliés avec Lui par la mort de Son Fils. Romains 8: 1 dit: "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus." Jean 5:24 dit: «En vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit en celui qui m'a envoyé a la vie éternelle et ne viendra pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.»

Jean 3:16 dit: "Celui qui croit en lui ne périra pas." Jean 3:17 dit: «Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais pour sauver le monde par lui», mais le verset 36 dit: «quiconque rejette le Fils ne verra pas la vie car la colère de Dieu demeure sur lui. . » I Thessaloniciens 5: 9 dit: «Car Dieu ne nous a pas désignés pour souffrir de la colère mais pour recevoir le salut par notre Seigneur Jésus-Christ.»

Dieu a fourni un moyen d'échapper à sa colère en enfer, mais il n'a fourni qu'un seul moyen et nous devons le faire à sa manière. Alors, comment est-ce arrivé? Comment cela marche-t-il? Pour comprendre cela, nous devons retourner au tout début où Dieu a promis de nous envoyer un Sauveur.

Depuis le moment où l'homme a péché, même depuis la création, Dieu a planifié une voie et a promis son salut des conséquences du péché. 2 Timothée 1: 9 et 10 dit: «Cette grâce nous a été donnée en Christ Jésus avant le commencement des temps, mais elle a maintenant été révélée par l'apparition de notre Sauveur, le Christ Jésus. Voir aussi Apocalypse 13: 8. Dans Genèse 3:15, Dieu a promis que «la semence de la femme» «écraserait la tête de Satan». Israël était l'instrument (le véhicule) de Dieu par lequel Dieu a apporté au monde entier Son salut éternel, donné de telle manière que tout le monde puisse Le reconnaître, afin que tous les gens puissent croire et être sauvés. Israël serait le gardien de la promesse de l'alliance de Dieu et l'héritage par lequel le Messie - Jésus - viendrait.

Dieu a d'abord donné cette promesse à Abraham quand il a promis qu'il bénirait le monde par Abraham (Genèse 12:23; 17: 1-8) par qui Il a formé la nation - Israël - les Juifs. Dieu a ensuite transmis cette promesse à Isaac (Genèse 21:12), puis à Jacob (Genèse 28: 13 et 14) qui a été rebaptisé Israël - le père de la nation juive. Paul y a fait allusion et l'a confirmé dans Galates 3: 8 et 9 où il a dit: «Les Écritures prévoyaient que Dieu justifierait les païens par la foi et annonçait l'évangile à Abraham: 'Toutes les nations seront bénies par toi.' Ainsi, ceux qui ont la foi sont bénis avec Abraham. ”Paul a reconnu Jésus comme la personne par qui cela est venu.

Hal Lindsey dans son livre, La promesse, dit-il ainsi, «ce devait être le peuple ethnique par lequel le Messie, le Sauveur du monde, naîtrait.» Lindsey a donné quatre raisons pour lesquelles Dieu a choisi Israël par qui le Messie viendrait. J'en ai une autre: à travers ce peuple sont venues toutes les déclarations prophétiques qui le décrivent, ainsi que sa vie et sa mort, qui nous permettent de reconnaître Jésus comme cette personne, afin que toutes les nations puissent croire en lui, le recevoir - recevoir la bénédiction ultime du salut: le pardon et sauver de la colère de Dieu.

Dieu a ensuite fait une alliance (traité) avec Israël qui leur a enseigné comment ils pouvaient approcher Dieu par le biais de prêtres (médiateurs) et de sacrifices qui couvriraient leurs péchés. Comme nous l'avons vu (Romains 3:23 et Esaïe 64: 6), nous péchons tous et ces péchés nous séparent et nous aliénent de Dieu.

Veuillez lire les chapitres 9 et 10 d'Hébreux qui sont importants pour comprendre ce que Dieu a fait dans le système de sacrifices de l'Ancien Testament et dans l'accomplissement du Nouveau Testament. . Le système de l'Ancien Testament n'était qu'une «couverture» temporaire jusqu'à ce que la vraie rédemption soit accomplie - jusqu'à ce que le Sauveur promis vienne et assure notre salut éternel. C'était aussi une préfiguration (une image ou une image) du vrai Sauveur, Jésus (Matthieu 1: 21, Romains 3: 24-25 et 4:25). Ainsi, dans l'Ancien Testament, tout le monde devait suivre la voie de Dieu - la manière que Dieu avait établie. Nous devons donc aussi venir à Dieu à sa manière, par son Fils.

Il est clair que Dieu a dit que le péché doit être payé par la mort et qu'un substitut, un sacrifice (généralement un agneau) était nécessaire pour que le pécheur puisse échapper au châtiment, parce que «le salaire du péché est la mort». Romains 6:23). Hébreux 9:22 dit: "sans effusion de sang, il n'y a pas de rémission." Lévitique 17:11 dit: "Car la vie de la chair est dans le sang, et je vous l'ai donnée sur l'autel pour faire l'expiation pour vos âmes, car c'est le sang qui fait l'expiation pour l'âme." Dieu, par sa bonté, nous a envoyé l'accomplissement promis, la chose réelle, le Rédempteur. C'est ce dont parle l'Ancien Testament, mais Dieu a promis une Nouvelle Alliance avec Israël - son peuple - dans Jérémie 31:38, une alliance qui serait accomplie par l'Élu, le Sauveur. C'est la Nouvelle Alliance - le Nouveau Testament, les promesses, accomplies en Jésus. Il éliminerait le péché, la mort et Satan une fois pour toutes. (Comme je l'ai dit, vous devez lire les chapitres 9 et 10 d'Hébreux.) Jésus a dit, (voir Matthieu 26:28; Luc 23:20 et Marc 12:24): «Ceci est le Nouveau Testament (Alliance) dans mon sang qui est versé pour vous pour la rémission des péchés.

En continuant à travers l'histoire, le Messie promis viendrait également par le roi David. Il serait le descendant de David. Nathan le prophète a dit cela dans I Chroniques 17: 11-15, déclarant que le Roi Messie viendrait par David, qu'Il serait éternel et que le Roi serait Dieu, le Fils de Dieu. (Lisez Hébreux chapitre 1; Ésaïe 9: 6 & 7 et Jérémie 23: 5 & 6). Dans Matthieu 22: 41 et 42, les pharisiens ont demandé de quelle lignée le Messie viendrait, de quel fils Il serait le Fils, et la réponse était de David.

Le Sauveur est identifié dans le Nouveau Testament par Paul. Dans Actes 13:22, dans un sermon, Paul explique cela quand il parle de David et du Messie en disant: «à partir du descendant de cet homme (David, fils d'Isaï), selon la promesse, Dieu a suscité un Sauveur - Jésus, comme promis . » Encore une fois, Il est identifié dans le Nouveau Testament dans Actes 13: 38 & 39 qui dit: «Je veux que vous sachiez que par Jésus le pardon des péchés vous est proclamé» et «par Lui quiconque croit est justifié.» L'Oint, promis et envoyé par Dieu, est identifié comme Jésus.

Hébreux 12: 23 & 24 nous disent aussi qui est le Messie quand il dit: «Vous êtes venu à Dieu… à Jésus, le médiateur d'une nouvelle alliance et au sang aspergé qui better parole que le sang d'Abel. Par l'intermédiaire des prophètes d'Israël, Dieu nous a donné de nombreuses prophéties, promesses et images décrivant le Messie et ce qu'Il serait et ce qu'Il ferait pour que nous le reconnaissions quand Il est venu. Celles-ci ont été reconnues par les dirigeants juifs comme des images authentiques de l'Oint (ils les appellent des prophéties messianiques}. En voici quelques-unes:

1). Le psaume 2 dit qu'il serait appelé l'Oint, le Fils de Dieu (voir Matthieu 1: 21-23). Il a été conçu par le Saint-Esprit (Ésaïe 7:14 et Ésaïe 9: 6 et 7). Il est le Fils de Dieu (Hébreux 1: 1 & 2).

2). Il serait un vrai homme, né d'une femme (Genèse 3:15; Esaïe 7:14 et Galates 4: 4). Il serait le descendant d'Abraham et de David et serait né d'une Vierge, Marie (I Chroniques 17: 13-15 et Matthieu 1:23, «elle enfantera un fils»). Il naîtra à Bethléem (Michée 5: 2).

3). Deutéronome 18: 18 & 19 dit qu'Il serait un grand prophète et ferait de grands miracles comme l'a fait Moïse (une personne réelle - un prophète). (Veuillez comparer cela à la question de savoir si Jésus était réel - un personnage historique.) Il était réel, envoyé par Dieu. Il est Dieu - Emmanuel. Voir Hébreux chapitre un et l'Évangile de Jean, chapitre un. Comment pourrait-il mourir pour nous comme notre substitut, s'Il n'était pas un vrai homme?

4). Il y a des prophéties de choses très spécifiques qui se sont produites pendant la crucifixion, comme le tirage au sort pour ses vêtements, ses mains et ses pieds percés et aucun de ses os n'a été brisé. Lisez le Psaume 22 et Ésaïe 53 et d'autres Écritures qui décrivent des événements très spécifiques de sa vie.

5). La raison de sa mort est clairement décrite et expliquée dans les Écritures d'Ésaïe 53 et de Psaume 22. (a) Comme substitut: Ésaïe 53: 5 dit: «Il a été transpercé pour nos transgressions… le châtiment de notre paix était sur lui.» Le verset 6 continue, (b) Il a pris notre péché: «Le Seigneur a imposé sur lui l'iniquité de nous tous» et (c) Il est mort: Le verset 8 dit: «Il a été retranché du pays des vivants. Car la transgression de mon peuple a été frappée. Le verset 10 dit: «Le Seigneur fait de sa vie une offrande de culpabilité.» Le verset 12 dit: «Il a versé sa vie jusqu'à la mort… Il a porté les péchés de beaucoup. (d) Et finalement Il est ressuscité: le verset 11 décrit la résurrection quand il dit: «Après la souffrance de Son âme, Il verra la lumière de la vie.» Voir I Corinthiens 15: 1- 4, c'est l'ÉVANGILE.

Esaïe 53 est un passage qui n'est jamais lu dans les synagogues. Une fois que les Juifs l'ont lu, ils

admettez que cela fait référence à Jésus, bien que les juifs en général aient rejeté Jésus comme leur Messie. Esaïe 53: 3 dit: «Il a été méprisé et rejeté par l'humanité». Voir Zacharie 12:10. Un jour, ils le reconnaîtront. Esaïe 60:16 dit: "alors vous saurez que moi, le Seigneur, je suis votre Sauveur, votre Rédempteur, le Puissant de Jacob". Dans Jean 4: 2, Jésus a dit à la femme au puits: "Le salut vient des Juifs."

Comme nous l'avons vu, c'est par Israël qu'Il a apporté les promesses, les prophéties, qui identifient Jésus comme le Sauveur et l'héritage à travers lequel Il apparaîtrait (naîtrait). Voir Matthieu chapitre 1 et Luc chapitre 3.

Dans Jean 4:42, il est dit que la femme au puits, après avoir entendu Jésus, a couru vers ses amis en disant: «Cela pourrait-il être le Christ?» Après cela, ils sont venus vers lui et ils ont dit: «Nous ne croyons plus juste à cause de ce que vous avez dit: maintenant nous avons entendu par nous-mêmes, et nous savons que cet HOMME est vraiment le Sauveur du monde.»

Jésus est l'Élu, le fils d'Abraham, le Fils de David, le Sauveur et le Roi pour toujours, qui nous a réconciliés et rachetés par sa mort, nous donnant le pardon, envoyé par Dieu pour nous sauver de l'enfer et nous donner la vie pour toujours (Jean 3 : 16; I Jean 4:14; Jean 5: 9 & 24 et 2 Thessaloniciens 5: 9). C'est ainsi que cela s'est passé, comment Dieu a tracé une voie pour que nous puissions être libres de jugement et de colère. Voyons maintenant de plus près comment Jésus a accompli cette promesse.

Comment grandir en Christ?

En tant que chrétien, vous êtes né dans la famille de Dieu. Jésus a dit à Nicodème (Jean 3: 3-5) qu'il devait être né de l'Esprit. Jean 1: 12 & 13 montre très clairement, comme le fait Jean 3:16, comment nous sommes nés de nouveau: «Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom. : qui sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. Jean 3:16 dit qu'il nous donne la vie éternelle et Actes 16:31 dit: «Croyez au Seigneur Jésus-Christ et vous serez sauvés.» C'est notre nouvelle naissance miraculeuse, une vérité, une réalité à croire. Tout comme un nouveau bébé a besoin de nourriture pour grandir, les Écritures nous montrent comment grandir spirituellement en tant qu'enfant de Dieu. Il est parfaitement clair car il est dit dans I Pierre 2: 2: «En tant que nouveau-nés, désirez le lait pur de la Parole afin que vous puissiez grandir ainsi.» Ce précepte n'est pas seulement ici mais aussi dans l'Ancien Testament. Ésaïe 28 le dit aux versets 9 et 10: «À qui dois-je enseigner la connaissance et à qui dois-je faire comprendre la doctrine? Ceux qui sont sevrés du lait et tirés des seins; car précepte doit être sur précepte, règle sur règle, règle sur règle, un peu ici et un peu là.

C'est ainsi que les bébés grandissent, par répétition, pas tous à la fois, et il en va de même pour nous. Tout ce qui entre dans la vie d'un enfant affecte sa croissance et tout ce que Dieu apporte dans nos vies affecte également notre croissance spirituelle. Grandir en Christ est un processus, pas un événement, bien que les événements puissent provoquer des «poussées» de croissance dans notre progrès tout comme ils le font dans la vie, mais la nourriture quotidienne est ce qui construit notre vie et notre esprit spirituels. N'oublie jamais ça. Les Écritures indiquent cela quand elles utilisent des expressions comme «grandir dans la grâce»; «Ajoutez à votre foi» (2 Pierre 1); «Gloire à gloire» (2 Corinthiens 3:18); «Grâce sur grâce» (Jean 1) et «règle sur règle et précepte sur précepte» (Ésaïe 28:10). I Peter 2: 2 fait plus que nous montrer que nous est grandir; ça nous montre comment grandir. Il nous montre quelle est la nourriture nutritive qui nous fait grandir - LE LAIT PUR DE LA PAROLE DE DIEU.

Lisez 2 Pierre 1: 1-5 qui nous dit très précisément ce dont nous avons besoin pour grandir. Il dit: «Grâce et paix vous soient par la connaissance de Dieu et de notre Seigneur Jésus-Christ, selon comme sa puissance divine nous a donné tout ce qui concerne la vie et la piété par sa connaissance cela nous a appelés à la gloire et à la vertu… afin que, par celles-ci, vous puissiez participer à la nature divine… en donnant toute diligence, ajoutez à votre foi… »Cela grandit en Christ. Il dit que nous grandissons par la connaissance de Lui et de la uniquement. l'endroit où trouver que la vraie connaissance du Christ est dans la Parole de Dieu, la Bible.

N'est-ce pas ce que nous faisons avec les enfants; Nourrissez-les et apprenez-leur, un jour à la fois, jusqu'à ce qu'ils deviennent des adultes matures. Notre objectif est d'être comme le Christ. 2 Corinthiens 3:18 déclare: «Mais nous tous, avec une face dévoilée, regardant comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, sommes en train d'être transformés en la même image de gloire en gloire, tout comme celle du Seigneur, l'Esprit.» Les enfants copient d'autres personnes. Nous entendons souvent les gens dire: «Il est comme son père» ou «elle est comme sa mère». Je crois que ce principe se joue dans 2 Corinthiens 3:18. Lorsque nous regardons ou «voyons» notre enseignant, Jésus, nous devenons comme lui. L'auteur de l'hymne a saisi ce principe dans l'hymne «Prends le temps d'être saint» lorsqu'il a dit: «En regardant vers Jésus, tu seras comme lui». La seule façon de Le comprendre est de Le connaître à travers la Parole - continuez donc à l'étudier. Nous copions notre Sauveur et devenons comme notre Maître (Luc 6:40; Matthieu 10: 24 et 25). C'est un promesse que si nous le voyons, nous seront devenez comme lui. Grandir signifie que nous deviendrons comme lui.

Dieu a même enseigné l'importance de la Parole de Dieu comme notre nourriture dans l'Ancien Testament. Les Écritures les plus connues qui nous enseignent ce qui est important dans notre vie pour être une personne mûre et efficace dans le corps du Christ sont probablement Psaume 1, Josué 1 et 2 Timothée 2:15 et 2 Timothée 3: 15 & 16. David (Psaume 1) et Josué (Josué 1) doivent faire de la Parole de Dieu leur priorité: désirer, méditer et étudier «quotidiennement». Dans le Nouveau Testament, Paul dit à Timothée de faire de même dans 2 Timothée 3: 15 et 16. Cela nous donne la connaissance pour le salut, la correction, la doctrine et l'instruction dans la justice, pour nous équiper complètement. (Lire 2 Timothée 2:15).

On dit à Josué de méditer sur la Parole jour et nuit et de faire tout ce qu'il contient pour rendre son chemin prospère et réussi. Matthieu 28: 19 et 20 disent que nous devons faire des disciples, enseignant aux gens à obéir à ce qu'on leur enseigne. Grandir peut également être décrit comme étant un disciple. Jacques 1 nous enseigne à faire la Parole. Vous ne pouvez pas lire les Psaumes et ne pas réaliser que David a obéi à ce précepte et qu'il a imprégné toute sa vie. Il parle constamment de la Parole. Lisez Psaume 119. Psaume 1: 2 & 3 (Amplifié) dit: «Mais sa joie est dans la loi de l'Éternel, et sur Sa loi (Ses préceptes et ses enseignements) il médite (habituellement) jour et nuit. Et il sera comme un arbre fermement planté (et nourri) par des ruisseaux d'eau, qui donne du fruit en sa saison; sa feuille ne se flétrit pas; et quoi qu'il fasse, il prospère (et parvient à la maturité).

La Parole est si importante que dans l'Ancien Testament, Dieu a dit aux Israélites de l'enseigner encore et encore à leurs enfants (Deutéronome 6: 7; 11:19 et 32:46). Deutéronome 32:46 (NKJV) dit: «… attachez votre cœur à toutes les paroles que je témoigne parmi vous aujourd'hui, que vous ordonnerez à vos enfants de faire attention à observer toutes les paroles de cette loi.» Cela a fonctionné pour Timothy. Il l'a appris dès l'enfance (2 Timothée 3: 15 et 16). C'est tellement important que nous devons le savoir par nous-mêmes, l'enseigner aux autres et surtout le transmettre à nos enfants.

Donc, la clé pour être comme Christ et grandir est de vraiment Le connaître à travers la Parole de Dieu. Tout ce que nous apprenons dans la Parole nous aidera à le connaître et à atteindre ce but. Les Écritures sont notre nourriture de la petite enfance à la maturité. J'espère que vous grandirez au-delà d'être un bébé, que vous passerez du lait à la viande (Hébreux 5: 12-14). Nous ne dépassons pas notre besoin de la Parole; la croissance ne s'arrête pas tant que nous ne le voyons pas (I Jean 3: 2-5). Les disciples n'ont pas atteint la maturité instantanément. Dieu ne veut pas que nous restions des bébés, que nous soyons nourris au biberon, mais que nous grandissions jusqu'à la maturité. Les disciples ont passé beaucoup de temps avec Jésus, et nous aussi. N'oubliez pas que c'est un processus.

AUTRES CHOSES IMPORTANTES POUR NOUS AIDER À GRANDIR

Quand vous y réfléchissez, tout ce que nous lisons, étudions et obéissons dans les Écritures fait partie de notre croissance spirituelle, tout comme tout ce que nous expérimentons dans la vie influence notre croissance en tant qu'être humain. 2 Timothée 3: 15 & 16 dit que les Écritures sont «utiles pour la doctrine, la réprimande, la correction, pour l'instruction dans la justice afin que l'homme de Dieu soit parfait, entièrement fourni à toute bonne œuvre», de sorte que les deux points suivants travaillent ensemble pour aboutir cette croissance. Ce sont 1) l'obéissance aux Écritures et 2) le traitement des péchés que nous commettons. Je pense que c'est probablement ce dernier qui vient en premier parce que si nous péchons et ne le traitons pas, notre communion avec Dieu est entravée et nous resterons des bébés et agirons comme des bébés et ne grandirons pas. Les Écritures enseignent que les chrétiens charnels (charnels, mondains) (ceux qui continuent à pécher et à vivre pour eux-mêmes) sont immatures. Lisez I Corinthiens 3: 1-3. Paul dit qu'il ne pouvait pas parler aux Corinthiens comme spirituels, mais comme «charnels, comme aux bébés», à cause de leur péché.

  1. Confesser nos péchés à Dieu

Je pense que c'est l'une des étapes les plus importantes pour les croyants, les enfants de Dieu, pour atteindre la maturité. Lisez I Jean 1: 1-10. Il nous dit aux versets 8 et 10 que si nous disons que nous n'avons pas de péché dans notre vie, nous nous trompons nous-mêmes et nous faisons de lui un menteur et sa vérité n'est pas en nous. Le verset 6 dit: «Si nous disons que nous sommes en communion avec lui et que nous marchons dans les ténèbres, nous mentons et ne vivons pas selon la vérité.»

Il est facile de voir le péché dans la vie des autres, mais difficile d'admettre nos propres échecs et nous les excusons en disant des choses comme: «Ce n'est pas si grave», ou «je suis juste un humain» ou «tout le monde le fait , »Ou« Je ne peux pas m'en empêcher »ou« Je suis comme ça à cause de la façon dont j'ai été élevé », ou l'excuse préférée du moment:« C'est à cause de ce que j'ai vécu, j'ai le droit de réagir comme ça." Vous devez aimer celui-ci, "Tout le monde doit avoir un défaut." La liste est longue, mais le péché est un péché et nous péchons tous, plus souvent que nous ne voulons l'admettre. Le péché est un péché aussi trivial que nous le pensons. I Jean 2: 1 dit: «Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez pas.» C'est la volonté de Dieu concernant le péché. I Jean 2: 1 dit aussi: «Si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le Juste.» I Jean 1: 9 nous dit exactement comment traiter le péché dans nos vies: admettez-le (reconnaissez-le) à Dieu. C'est ce que signifie la confession. Il dit: «Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.» Telle est notre obligation: confesser notre péché à Dieu, et telle est la promesse de Dieu: Il nous pardonnera. Nous devons d'abord reconnaître notre péché et ensuite l'admettre à Dieu.

David l'a fait. Dans le Psaume 51: 1-17, il a dit: «Je reconnais ma transgression»… et, «contre toi, toi seul j'ai péché et fait ce mal à tes yeux». Vous ne pouvez pas lire les Psaumes sans voir l'angoisse de David en reconnaissant son péché, mais il a également reconnu l'amour et le pardon de Dieu. Lisez le Psaume 32. Psaume 103: 3, 4, 10-12 & 17 (NASB) disent: «Qui pardonne toutes vos iniquités, Qui guérit toutes vos maladies; Qui rachète votre vie de la fosse, Qui vous couronne de bonté et de compassion… Il ne nous a pas traités selon nos péchés, ni ne nous a récompensés selon nos iniquités. Car aussi haut que les cieux sont au-dessus de la terre, tant est sa bonté envers ceux qui le craignent. Aussi loin que l'orient est de l'occident, jusqu'ici il a enlevé nos transgressions de nous… Mais la bonté de l'Éternel est d'éternité en éternelle pour ceux qui le craignent, et sa justice pour les enfants.

Jésus a illustré cette purification avec Pierre dans Jean 13: 4-10, où Il a lavé les pieds des disciples. Quand Pierre a objecté, Il a dit: «Celui qui est lavé n'a pas besoin de se laver sauf pour se laver les pieds. Au sens figuré, nous devons nous laver les pieds à chaque fois qu'ils sont sales, tous les jours ou plus souvent si nécessaire, aussi souvent que nécessaire. La Parole de Dieu révèle le péché dans nos vies, mais nous devons le reconnaître. Hébreux 4:12 (NASB) dit: «Car la parole de Dieu est vivante et active et plus tranchante que n'importe quelle épée à deux tranchants, et perçante jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit, des articulations et de la moelle, et capable de juger les pensées et les intentions du cœur. Jacques enseigne également cela, en disant que la Parole est comme un miroir, qui, quand nous la lisons, nous montre à quoi nous ressemblons. Quand nous voyons la «saleté», nous avons besoin d'être lavés et purifiés, obéissant à I Jean 1: 1-9, confessant nos péchés à Dieu comme David l'a fait. Lisez Jacques 1: 22-25. Psaume 51: 7 dit: «Lave-moi et je serai plus blanc que la neige».

L'Écriture nous assure que le sacrifice de Jésus rend ceux qui croient «justes» aux yeux de Dieu; que Son sacrifice était «une fois pour toutes», nous rendant parfaits pour toujours, telle est notre position en Christ. Mais Jésus a également dit que nous devons, comme nous le disons, tenir des comptes courts avec Dieu en confessant chaque péché révélé dans le miroir de la Parole de Dieu, afin que notre communion et notre paix ne soient pas entravées. Dieu jugera Son peuple qui continue à pécher comme Il l'a fait pour Israël. Lisez Hébreux 10. Le verset 14 (NASB) dit: «Car par une offrande, Il a perfectionné pour toujours ceux qui sont sanctifiés. » La désobéissance afflige le Saint-Esprit (Éphésiens 4: 29-32). Voir la section sur ce site sur, si nous continuons à pécher, pour des exemples.

C'est la première étape de l'obéissance. Dieu fait preuve de patience, et peu importe combien de fois nous échouons, si nous revenons à lui, il nous pardonnera et nous rétablira dans la communion avec lui-même. 2 Chroniques 7:14 dit: «Si mon peuple, qui est appelé par mon nom, s'humilie, prie, cherche ma face et se détourne de ses mauvaises voies, alors j'entendrai du ciel, et je pardonnerai son péché et guérir leur terre.

  1. Obéir / Faire ce que la Parole enseigne

À partir de là, nous devons demander au Seigneur de nous changer. Tout comme moi Jean nous dit de «nettoyer» ce que nous voyons est faux, cela nous enseigne également de changer ce qui est faux et de faire ce qui est bien et d'obéir aux nombreuses choses que la Parole de Dieu nous montre. DO. Il dit: «Soyez des pratiquants de la Parole et non seulement des auditeurs.» Lorsque nous lisons les Écritures, nous devons poser des questions telles que: «Dieu a-t-il corrigé ou instruit quelqu'un?» "Comment êtes-vous comme la personne ou les gens?" "Que pouvez-vous faire pour corriger quelque chose ou le faire mieux?" Demandez à Dieu de vous aider à faire ce qu'il vous enseigne. C'est ainsi que nous grandissons, en nous voyant dans le miroir de Dieu. Ne cherchez pas quelque chose de compliqué; prenez la Parole de Dieu au pied de la lettre et obéissez-y. Si vous ne comprenez pas quelque chose, priez et continuez à étudier la partie que vous ne comprenez pas, mais obéissez à ce que vous comprenez.

Nous devons demander à Dieu de nous changer parce que cela dit clairement dans la Parole que nous ne pouvons pas nous changer nous-mêmes. Il dit clairement dans Jean 15: 5, «sans moi (Christ) vous ne pouvez rien faire.» Si vous essayez et essayez et ne changez pas et continuez à échouer, devinez quoi, vous n'êtes pas seul. Vous pouvez demander: «Comment puis-je faire changer ma vie?» Bien que cela commence par reconnaître et confesser le péché, comment puis-je changer et grandir? Pourquoi est-ce que je continue à faire le même péché encore et encore et pourquoi ne puis-je pas faire ce que Dieu veut que je fasse? L'apôtre Paul a fait face à cette même lutte exacte et l'explique et ce qu'il faut faire à ce sujet dans les chapitres 5 à 8 de Romains. C'est ainsi que nous grandissons - par la puissance de Dieu, pas par la nôtre.

Le voyage de Paul - Romains chapitres 5-8

Colossiens 1: 27 & 28 dit: «Enseigner à chaque homme en toute sagesse, afin que nous puissions présenter chaque homme parfait en Christ Jésus.» Romains 8:29 dit: «Celui qu'Il a connu d'avance, Il l'a aussi prédestiné pour être conforme à l'image de Son Fils». Ainsi, la maturité et la croissance sont comme le Christ, notre Maître et Sauveur.

Paul a lutté avec les mêmes problèmes que nous. Lisez le chapitre 7 de Romains. Il voulait faire ce qui était juste mais ne pouvait pas. Il voulait arrêter de faire ce qui n'allait pas mais ne le pouvait pas. Romains 6 nous dit de ne pas «laisser le péché régner dans votre vie mortelle», et que nous ne devrions pas laisser le péché être notre «maître», mais Paul ne pouvait pas y arriver. Alors, comment a-t-il remporté la victoire sur cette lutte et comment pouvons-nous. Comment pouvons-nous, comme Paul, changer et grandir? Romains 7: 24 et 25a dit: «Quel misérable je suis! Qui me sauvera de ce corps sujet à la mort? Merci à Dieu, qui me délivre par Jésus-Christ notre Seigneur! » Jean 15: 1-5, en particulier les versets 4 et 5, le dit d'une autre manière. Quand Jésus a parlé à ses disciples, il a dit: «Demeurez en moi et moi en vous. Comme un sarment ne peut porter de fruit par lui-même, s'il ne demeure dans la vigne; vous ne pouvez plus, si vous ne demeurez en Moi. Je suis la vigne, vous êtes les sarments; Celui qui demeure en moi et moi en lui, le même produit beaucoup de fruit; car sans moi vous ne pouvez rien faire. Si vous demeurez, vous grandirez, car Il vous changera. Vous ne pouvez pas vous changer.

Pour demeurer, nous devons comprendre quelques faits: 1) Nous sommes crucifiés avec Christ. Dieu dit que c'est un fait, tout comme c'est un fait que Dieu a mis nos péchés sur Jésus et qu'il est mort pour nous. Aux yeux de Dieu, nous sommes morts avec lui. 2) Dieu dit que nous sommes morts au péché (Romains 6: 6). Nous devons accepter ces faits comme vrais, faire confiance et compter sur eux. 3) Le troisième fait est que le Christ vit en nous. Galates 2:20 dit: «J'ai été crucifié avec Christ; ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ vit en moi; et la vie que je vis maintenant dans la chair, je la vis par la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et s'est donné pour moi.

Quand Dieu dit dans la Parole que nous devons marcher par la foi, cela signifie que lorsque nous confessons le péché et sortons pour obéir à Dieu, nous comptons sur (la confiance) et considérons, ou comme le dit les Romains, nous «estimons» que ces faits sont vrais, en particulier que nous sommes morts au péché et qu'Il vit en nous (Romains 6:11). Dieu veut que nous vivions pour lui, en faisant confiance au fait qu'il vit en nous et veut vivre à travers nous. En raison de ces faits, Dieu peut nous donner le pouvoir de triompher. Pour comprendre notre lutte et celle de Paul, lisez et étudiez les chapitres 5 à 8 de Romains encore et encore: du péché à la victoire. Le chapitre 6 nous montre notre position en Christ, nous sommes en lui et il est en nous. Le chapitre 7 décrit l'incapacité de Paul à faire le bien au lieu du mal; comment il ne pouvait rien faire pour le changer lui-même. Les versets 15, 18 et 19 (NKJV) le résument: «Pour ce que je fais, je ne comprends pas… Car la volonté est présente avec moi, mais comment pour faire ce qui est bon, je ne trouve pas… Pour le bien que je veux faire, je ne fais pas; mais le mal que je ne veux pas faire, que je pratique », et verset 24,« O misérable que je suis! Qui me délivrera de ce corps de mort? » Semble familier? La réponse est en Christ. Le verset 25 dit: «Je remercie Dieu - par Jésus-Christ notre Seigneur!»

Nous devenons croyants en invitant Jésus dans nos vies. Apocalypse 3:20 dit: «Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je dînerai avec lui et lui avec moi. Il vit en nous, mais il veut régner et régner dans nos vies et nous changer. Une autre façon de le dire est Romains 12: 1 & 2 qui dit: «Par conséquent, je vous exhorte, frères et sœurs, en vue de la miséricorde de Dieu, à offrir vos corps en sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu - c'est votre vrai et culte approprié. Ne vous conformez pas au modèle de ce monde, mais soyez transformé par le renouvellement de votre esprit. Vous pourrez alors tester et approuver ce qu'est la volonté de Dieu - sa volonté bonne, agréable et parfaite. Romains 6:11 dit la même chose: «Considérez-vous que vous êtes vraiment morts au péché, mais vivants pour Dieu en Jésus-Christ notre Seigneur», et le verset 13 dit: «ne présentez pas vos membres comme des instruments d'injustice au péché. , mais représentent vous-mêmes à Dieu comme étant vivants d'entre les morts et vos membres comme instruments de justice envers Dieu. Nous devons le faire rendement nous-mêmes à Dieu pour qu'Il vive à travers nous. À un signe de cession, nous cédons ou donnons le droit de passage à un autre. Lorsque nous cédons au Saint-Esprit, le Christ qui vit en nous, nous lui cédons le droit de vivre à travers nous (Romains 6:11). Notez la fréquence à laquelle des termes tels que présent, offre et rendement sont utilisés. Fais le. Romains 8:11 dit: «Mais si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité le Christ d'entre les morts donnera vie à vos corps mortels par l'Esprit qui habite en vous.» Nous devons nous présenter ou nous donner - céder - à Lui - permettez-lui de VIVRE en nous. Dieu ne nous demande pas de faire quelque chose d'impossible, mais il nous demande de céder au Christ, qui le rend possible en vivant en nous et à travers nous. Lorsque nous cédons, lui donnons la permission et lui permettons de vivre à travers nous, il nous donne la capacité de faire sa volonté. Quand nous Lui demandons et Lui donnons le «droit de passage», et que nous sortons avec foi, Il le fait - Il vivant en nous et à travers nous nous changera de l'intérieur. Nous devons nous offrir à Lui, cela nous donnera la puissance du Christ pour la victoire. I Corinthiens 15:57 dit: «Merci à Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ. » Lui seul nous donne le pouvoir de gagner et de faire la volonté de Dieu. Telle est la volonté de Dieu pour nous (I Thessaloniciens 4: 3) «même votre sanctification», de servir dans la nouveauté de l'Esprit (Romains 7: 6), de marcher par la foi et de «porter du fruit à Dieu» (Romains 7: 4) ), qui est le but de demeurer dans Jean 15: 1-5. C'est le processus de changement - de croissance et de notre objectif - devenir mature et ressembler davantage au Christ. Vous pouvez voir comment Dieu explique ce processus en des termes différents et de nombreuses manières afin que nous soyons sûrs de comprendre - quelle que soit la manière dont les Écritures le décrivent. Cela grandit: marcher dans la foi, marcher dans la lumière ou marcher dans l'Esprit, demeurer, vivre une vie abondante, devenir disciple, devenir comme le Christ, la plénitude du Christ. Nous ajoutons à notre foi, devenons comme lui et obéissons à sa Parole. Matthieu 28: 19 & 20 dit: «Allez donc et faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et leur enseignant à obéir à tout ce que je vous ai commandé. Et je suis sûrement toujours avec vous, jusqu'à la toute fin de l'âge. Marcher dans l'Esprit produit du fruit et équivaut à «laisser la Parole de Dieu habiter richement en vous». Comparez Galates 5: 16-22 et Colossiens 3: 10-15. Le fruit est l'amour, la miséricorde, la douceur, la patience, le pardon, la paix et la foi, pour n'en citer que quelques-uns. Ce sont les caractéristiques du Christ. Comparez cela aussi à 2 Pierre 1: 1-8. Cela grandit en Christ - à l'image de Christ. Romains 5:17 dit: «Bien plus encore, ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce régneront dans la vie par Un seul, Jésus-Christ.»

Souvenez-vous de ce mot - AJOUTER - c'est un processus. Vous pouvez avoir des moments ou des expériences qui vous donnent des poussées de croissance, mais c'est ligne sur ligne, précepte sur précepte, et rappelez-vous que nous ne serons pas parfaitement comme lui (I Jean 3: 2) tant que nous ne le verrons pas tel qu'il est. Quelques bons versets à mémoriser sont Galates 2:20; 2 Corinthiens 3:18 et tous les autres qui vous aident personnellement. C'est un processus qui dure toute la vie - tout comme notre vie physique. Nous pouvons et continuons à grandir en sagesse et en connaissance en tant qu'humains, il en est de même dans notre vie chrétienne (spirituelle).

Le Saint-Esprit est notre enseignant

Nous avons mentionné plusieurs choses au sujet du Saint-Esprit, telles que: abandonnez-vous à lui et marchez selon l'Esprit. Le Saint-Esprit est aussi notre enseignant. I Jean 2:27 dit: «Quant à vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin que personne vous apprenne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et est vraie et n'est pas un mensonge, et comme elle vous l'a enseigné, vous demeurez en lui. C'est parce que le Saint-Esprit a été envoyé pour habiter en nous. Dans Jean 14: 16 et 17, Jésus a dit aux disciples: «Je demanderai au Père, et Il vous donnera un autre Aide, afin qu'il puisse être avec toi pour toujours, c'est l'Esprit de vérité, que le monde ne peut pas recevoir, parce qu'il ne le voit pas ou ne le connaît pas, mais vous le connaissez parce qu'il demeure avec vous et sera en vous. Jean 14:26 dit: «Mais l'aide, le Saint-Esprit, que le Père enverra en mon nom, t'apprend toutes choseset rappelez-vous tout ce que je vous ai dit. Toutes les personnes de la Divinité sont Un.

Ce concept (ou vérité) a été promis dans l'Ancien Testament où le Saint-Esprit n'a pas habité les gens mais est plutôt venu sur eux. Dans Jérémie 31: 33 et 34a, Dieu a dit: «Voici l'alliance que je vais faire avec la maison d'Israël… Je mettrai ma loi en eux et je l'écrirai sur leur cœur. Ils n'enseigneront plus à chaque homme son prochain… ils me connaîtront tous. Lorsque nous devenons croyants, le Seigneur nous donne son Esprit pour habiter en nous. Romains 8: 9 le précise: «Cependant vous n'êtes pas dans la chair mais dans l'Esprit, si en effet l'Esprit de Dieu habite en vous. Mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit du Christ, il ne lui appartient pas. I Corinthiens 6:19 dit: «Ou ne savez-vous pas que votre corps est un temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez de Dieu.» Voir aussi Jean 16: 5-10. Il est en nous et il a écrit sa loi dans nos cœurs, pour toujours. (Voir aussi Hébreux 10:16; 8: 7-13.) Ézéchiel dit aussi ceci dans 11:19: «Je mettrai… un nouvel esprit en eux» et dans 36: 26 et 27, «Je mettrai mon Esprit en vous et vous faire marcher selon Mes statuts. Dieu, le Saint Spirt, est notre aide et enseignant; ne devrions-nous pas chercher Son aide pour comprendre Sa Parole.

Autres moyens de nous aider à grandir

Voici d'autres choses que nous devons faire pour grandir en Christ: 1) Assister régulièrement à l'église. Dans une église, vous pouvez apprendre des autres croyants, entendre la Parole prêchée, poser des questions, vous encourager les uns les autres en utilisant vos dons spirituels que Dieu donne à chaque croyant quand ils sont sauvés. Éphésiens 4: 11 & 12 dit: «Et il en a donné comme apôtres, et certains comme prophètes, et certains comme évangélistes, et certains comme pasteurs et enseignants, pour l'équipement des saints pour l'œuvre de service, pour l'édification du corps. du Christ… »Voir Romains 12: 3-8; I Corinthiens 12: 1-11, 28-31 et Éphésiens 4: 11-16. Vous vous développez en reconnaissant et en utilisant fidèlement vos propres dons spirituels énumérés dans ces passages, qui diffèrent des talents avec lesquels nous sommes nés. Allez dans une église fondamentale qui croit en la Bible (Actes 2:42 et Hébreux 10:25).

2) Nous devons prier (Éphésiens 6: 18-20; Colossiens 4: 2; Éphésiens 1:18 et Philippiens 4: 6). Il est vital de parler à Dieu, de communier avec Dieu dans la prière. La prière nous fait faire partie de l'œuvre de Dieu.

3). Nous devons adorer, louer Dieu et être reconnaissants (Philippiens 4: 6 & 7). Éphésiens 5: 19 & 29 et Colossiens 3:16 disent tous deux: «se parler à vous-mêmes par des psaumes, des hymnes et des chants spirituels». I Thessaloniciens 5:18 dit: «En tout, rendez grâce; car c'est la volonté de Dieu pour vous en Jésus-Christ. » Pensez à la fréquence à laquelle David a loué Dieu dans les Psaumes et l'a adoré. L'adoration pourrait être une étude à part entière.

4). Nous devons partager notre foi et notre témoignage aux autres et aussi édifier d'autres croyants (voir Actes 1: 8; Matthieu 28: 19 & 20; Éphésiens 6:15 et I Pierre 3:15 qui dit que nous devons être «toujours prêts… à donner un raison de l'espoir qui est en vous. "Cela demande beaucoup de temps et d'étude. Je dirais:" Ne vous faites jamais prendre deux fois sans réponse. "

5). Nous devons apprendre à combattre le bon combat de la foi - à réfuter la fausse doctrine (voir Jude 3 et les autres épîtres) et à combattre notre ennemi Satan (voir Matthieu 4: 1-11 et Éphésiens 6: 10-20).

6). Enfin, nous devons nous efforcer «d'aimer notre prochain» et nos frères et sœurs en Christ et même nos ennemis (I Corinthiens 13; I Thessaloniciens 4: 9 & 10; 3: 11-13; Jean 13:34 et Romains 12:10 qui dit , «Soyez dévoués les uns aux autres dans l'amour fraternel»).

7) Et tout ce que vous apprenez d'autre que les Écritures nous disent À faire, FAIRE. Souvenez-vous de Jacques 1: 22-25. Nous devons être des acteurs du MS Word et pas seulement les auditeurs.

Toutes ces choses fonctionnent ensemble (précepte sur précepte), pour nous faire grandir tout comme toutes les expériences de la vie nous changent et nous font mûrir. Vous ne finirez pas de grandir tant que votre vie n'est pas terminée.

 

Comment puis-je entendre parler de Dieu?

L'une des questions les plus déroutantes pour les nouveaux chrétiens et même pour beaucoup de chrétiens depuis longtemps est: «Comment puis-je entendre parler de Dieu?» Pour le dire autrement, comment savoir si les pensées qui entrent dans mon esprit viennent de Dieu, du diable, de moi-même ou simplement quelque chose que j'ai entendu quelque part qui me reste à l'esprit? Il y a de nombreux exemples de Dieu parlant aux gens dans la Bible, mais il y a aussi beaucoup d'avertissements sur le fait de suivre de faux prophètes qui prétendent que Dieu leur a parlé alors que Dieu dit clairement qu'il ne l'a pas fait. Alors, comment devons-nous savoir?

Le premier problème et le plus fondamental est que Dieu est l'auteur ultime des Écritures et qu'il ne se contredit jamais. 2 Timothée 3: 16 & 17 dit: «Toute Écriture est inspirée de Dieu et est utile pour enseigner, réprimander, corriger et former à la justice, afin que le serviteur de Dieu soit parfaitement équipé pour toute bonne œuvre.» Ainsi, toute pensée qui vous vient à l'esprit doit d'abord être examinée sur la base de son accord avec les Écritures. Un soldat qui avait écrit des ordres de son commandant et qui leur avait désobéi parce qu'il pensait avoir entendu quelqu'un lui dire quelque chose de différent aurait de sérieux problèmes. Donc, la première étape pour entendre Dieu est d'étudier les Écritures pour voir ce qu'elles disent sur une question donnée. Il est étonnant de voir combien de questions sont traitées dans la Bible, et lire la Bible quotidiennement et étudier ce qu'elle dit lorsqu'un problème survient est la première étape évidente pour savoir ce que Dieu dit.

La deuxième chose à examiner est probablement: «Que me dit ma conscience?» Romains 2: 14 & 15 dit: «(En effet, quand les Gentils, qui n'ont pas la loi, font par nature les choses exigées par la loi, ils sont une loi pour eux-mêmes, même s'ils n'ont pas la loi. Ils montrent que les exigences de la loi sont inscrites dans leur cœur, leur conscience en témoigne également, et leurs pensées les accusent parfois et parfois même les défendent.) »Cela ne veut pas dire que notre conscience a toujours raison. Paul parle d'une conscience faible dans Romains 14 et d'une conscience brûlée dans I Timothée 4: 2. Mais il dit dans I Timothée 1: 5: "Le but de ce commandement est l'amour, qui vient d'un cœur pur, d'une bonne conscience et d'une foi sincère." Il dit dans Actes 23:16: «Je m'efforce donc toujours de garder ma conscience claire devant Dieu et les hommes.» Il a écrit à Timothée dans I Timothée 1: 18 & 19 «Timothée, mon fils, je te donne ce commandement en accord avec les prophéties une fois faites à ton sujet, afin qu'en les rappelant tu puisses bien mener la bataille, en t'accrochant à la foi et à un bonne conscience, que certains ont rejetée et ont donc subi un naufrage en ce qui concerne la foi. Si votre conscience vous dit que quelque chose ne va pas, alors c'est probablement faux, du moins pour vous. Les sentiments de culpabilité, venant de notre conscience, sont l'une des façons dont Dieu nous parle et ignorer notre conscience, c'est, dans la grande majorité des cas, choisir de ne pas écouter Dieu. (Pour plus d'informations sur ce sujet, lisez tous Romains 14 et I Corinthiens 8 et I Corinthiens 10: 14-33.)

La troisième chose à considérer est: «Qu'est-ce que je demande à Dieu de me dire?» Adolescent, j'ai été fréquemment encouragé à demander à Dieu de me montrer sa volonté pour ma vie. J'ai été plutôt surpris par la suite de découvrir que Dieu ne nous dit jamais de prier pour qu'il nous montre sa volonté. Ce pour quoi nous sommes encouragés à prier, c'est la sagesse. Jacques 1: 5 promet: «Si l'un de vous manque de sagesse, vous devriez demander à Dieu, qui donne généreusement à tous sans trouver de faute, et elle vous sera donnée.» Éphésiens 5: 15-17 dit: «Soyez très prudent, alors, comment vous vivez - pas aussi imprudent mais aussi sage, en tirant le meilleur parti de chaque opportunité, car les jours sont mauvais. Par conséquent, ne soyez pas insensé, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Dieu promet de nous donner la sagesse si nous le demandons, et si nous faisons ce qui est sage, nous faisons la volonté du Seigneur.

Proverbes 1: 1-7 dit: «Les proverbes de Salomon, fils de David, roi d'Israël: pour acquérir la sagesse et l'instruction; pour comprendre les mots de perspicacité; pour recevoir des instructions sur un comportement prudent, faire ce qui est juste et juste et juste; pour donner de la prudence à ceux qui sont simples, de la connaissance et de la discrétion aux jeunes - que les sages écoutent et ajoutent à leur savoir, et que les discernants soient guidés - pour comprendre les proverbes et les paraboles, les paroles et les énigmes des sages. La crainte de l'Éternel est le commencement de la connaissance, mais les insensés méprisent la sagesse et l'instruction. Le but du livre des Proverbes est de nous donner la sagesse. C'est l'un des meilleurs endroits où aller lorsque vous demandez à Dieu ce qu'il est sage de faire dans n'importe quelle situation.

L'autre chose qui m'a le plus aidé à apprendre à entendre ce que Dieu me disait était d'apprendre la différence entre la culpabilité et la condamnation. Lorsque nous péchons, Dieu, parlant généralement à travers notre conscience, nous fait nous sentir coupables. Lorsque nous confessons notre péché à Dieu, Dieu supprime les sentiments de culpabilité, nous aide à changer et rétablit la communion. I Jean 1: 5-10 dit: «C'est le message que nous avons entendu de lui et vous déclarons: Dieu est lumière; en lui il n'y a pas du tout d'obscurité. Si nous prétendons avoir communion avec lui et que nous marchons dans les ténèbres, nous mentons et ne vivons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché. Si nous prétendons être sans péché, nous nous trompons et la vérité n'est pas en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste et nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité. Si nous affirmons que nous n'avons pas péché, nous le faisons passer pour un menteur et sa parole n'est pas en nous. Pour entendre Dieu, nous devons être honnêtes avec Dieu et confesser notre péché quand cela arrive. Si nous avons péché et ne confessons pas notre péché, nous ne sommes pas en communion avec Dieu, et l'entendre sera difficile, voire impossible. Pour reformuler: la culpabilité est spécifique et lorsque nous la confessons à Dieu, Dieu nous pardonne et notre communion avec Dieu est rétablie.

La condamnation est tout autre chose. Paul pose et répond à une question dans Romains 8:34: «Qui donc est celui qui condamne? Personne. Le Christ Jésus qui est mort - plus que cela, qui a été ressuscité - est à la droite de Dieu et intercède aussi pour nous. Il a commencé le chapitre 8, après avoir parlé de son misérable échec quand il a essayé de plaire à Dieu en gardant la loi, en disant: «Par conséquent, il n'y a maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus. La culpabilité est spécifique, la condamnation est vague et générale. Il dit des choses comme: «Vous vous trompez toujours», ou «Vous ne représenterez jamais rien», ou «Vous êtes tellement foiré que Dieu ne pourra jamais vous utiliser.» Lorsque nous confessons le péché qui nous fait nous sentir coupables envers Dieu, la culpabilité disparaît et nous ressentons la joie du pardon. Lorsque nous «confessons» nos sentiments de condamnation à Dieu, ils ne font que devenir plus forts. «Confesser» nos sentiments de condamnation à Dieu est en fait tout simplement d'accord avec ce que le diable nous dit de nous. La culpabilité doit être avouée. La condamnation doit être rejetée si nous voulons discerner ce que Dieu nous dit vraiment.

Bien sûr, la première chose que Dieu nous dit est ce que Jésus a dit à Nicodème: «Vous devez naître de nouveau» (Jean 3: 7). Jusqu'à ce que nous ayons reconnu que nous avons péché contre Dieu, dit à Dieu que nous croyons que Jésus a payé pour nos péchés quand Il est mort sur la croix, et a été enterré puis ressuscité, et avons demandé à Dieu d'entrer dans notre vie en tant que notre Sauveur, Dieu est sous aucune obligation de nous parler d'autre chose que de notre besoin d'être sauvé, et il ne le fera probablement pas. Si nous avons reçu Jésus comme notre Sauveur, alors nous devons examiner tout ce que nous pensons que Dieu nous dit avec les Écritures, écouter notre conscience, demander la sagesse dans toutes les situations et confesser le péché et rejeter la condamnation. Savoir ce que Dieu nous dit peut encore être difficile à certains moments, mais faire ces quatre choses aidera certainement à mieux entendre sa voix.

Comment savoir que Dieu est avec moi?

En réponse à cette question, la Bible enseigne clairement que Dieu est partout présent, donc Il est toujours avec nous. Il est omniprésent. Il voit tout et entend tout. Le psaume 139 dit que nous ne pouvons pas échapper à sa présence. Je suggère de lire tout ce psaume qui dit au verset 7, "où puis-je aller de ta présence?" La réponse n'est nulle part, car Il est partout.

2 Chroniques 6:18 et I Rois 8:27 et Actes 17: 24-28 nous montrent que Salomon, qui a construit le temple pour Dieu qui a promis d'y habiter, s'est rendu compte que Dieu ne pouvait pas être contenu dans un lieu spécifique. Paul l'a exprimé ainsi dans Actes lorsqu'il a dit: «Le Seigneur du ciel et de la terre n'habite pas dans des temples faits de mains. Jérémie 23: 23 & 24 dit: «Il remplit le ciel et la terre.» Éphésiens 1:23 dit qu'Il remplit «tout en tous».

Pourtant, pour le croyant, ceux qui ont choisi de recevoir et de croire en son Fils (voir Jean 3:16 et Jean 1:12), il promet d'être avec nous d'une manière encore plus spéciale en tant que notre Père, notre ami, notre protecteur et fournisseur. Matthieu 28:20 dit: «Voici, je suis toujours avec vous, même jusqu'à la fin des âges.»

C'est une promesse inconditionnelle, nous ne pouvons pas ou ne pouvons pas la faire se produire. C'est un fait parce que Dieu l'a dit.

Il dit aussi que là où deux ou trois (croyants) sont rassemblés, «je suis au milieu d'eux». (Matthieu 18:20 LSG) Nous n'appelons pas, ne demandons pas ou n'invoquons pas Sa Présence. Il dit qu'Il est avec nous, ainsi qu'Il l'est. C'est une promesse, une vérité, un fait. Nous devons juste y croire et compter dessus. Bien que Dieu ne soit pas limité à un bâtiment, Il est avec nous d'une manière très spéciale, que nous le sentions ou non. Quelle merveilleuse promesse.

Pour les croyants, il est avec nous d'une autre manière très spéciale. Le premier chapitre de Jean dit que Dieu nous donnerait le don de son Esprit. Dans les chapitres 1 et 2 des Actes et Jean 14:17, Dieu nous dit que lorsque Jésus mourut, ressuscita des morts et monta vers le Père, Il enverra le Saint-Esprit habiter dans nos cœurs. Dans Jean 14:17, il a dit: «l'Esprit de vérité… qui demeure avec vous et sera en vous». I Corinthiens 6:19 dit: «Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est in toi, que tu as de Dieu… »Ainsi, pour les croyants, Dieu l'Esprit habite en nous.

Nous voyons que Dieu a dit à Josué dans Josué 1: 5, et il est répété dans Hébreux 13: 5: «Je ne vous quitterai ni ne vous abandonnerai jamais. Compte là-dessus. Romains 8: 38 & 39 nous dit que rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu, qui est en Christ.

Bien que Dieu soit toujours avec nous, cela ne signifie pas qu'Il nous écoutera toujours. Ésaïe 59: 2 dit que le péché nous séparera de Dieu dans le sens qu'il ne nous entendra pas (écoutera), mais parce qu'il est toujours auprès de nous, il le fera toujours écoutez-nous si nous reconnaissons (confessons) notre péché et nous pardonnerons ce péché. C'est une promesse. (I Jean 1: 9; 2 Chroniques 7:14)

Aussi, si vous n'êtes pas croyant, la présence de Dieu est importante parce qu'Il voit tout le monde et parce qu'Il «ne veut pas que personne périsse». (2 Pierre 3: 9.) Il entendra toujours le cri de ceux qui croient et l'invoquent pour être leur Sauveur, croyant à l'Évangile. (I Corinthiens 15: 1-3) "Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé." (Romains 10:13) Jean 6:37 dit qu'Il ne détournera personne, et quiconque voudra peut venir. (Révélation 22:17; Jean 1:12)

Comment faire la paix avec Dieu?

La parole de Dieu dit: «Il y a un Dieu et un médiateur entre Dieu et l'homme, l'homme Christ Jésus» (I Timothée 2: 5). La raison pour laquelle nous n'avons pas la paix avec Dieu est que nous sommes tous des pécheurs. Romains 3:23 dit: "Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu." Ésaïe 64: 6 dit: «Nous sommes tous comme une chose impure et toutes nos justifications (bonnes actions) sont comme des chiffons sales… et nos iniquités (péchés), comme le vent, nous ont enlevés. Ésaïe 59: 2 dit: «Vos iniquités se sont séparées entre vous et votre Dieu…»

Mais Dieu a fait un moyen pour nous d'être rachetés (sauvés) de notre péché et d'être réconciliés (ou rétablis) avec Dieu. Le péché devait être puni et la juste sanction (paiement) pour notre péché est la mort. Romains 6:23 dit: «Car le salaire du péché, c'est la mort, mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.» I Jean 4:14 dit: «Et nous avons vu et témoignons que le Père a envoyé le Fils pour être le Sauveur du monde.» Jean 3:17 dit: «Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde; mais afin que le monde par lui soit sauvé. Jean 10:28 dit: «Je leur donne la vie éternelle, et ils ne périront jamais; personne ne les arrachera de ma main. Il n'y a qu'un seul Dieu et un seul médiateur. Jean 14: 6 dit: «Jésus lui dit: 'Je suis le chemin, la vérité et la vie, personne ne vient au Père que par moi.” Lisez le chapitre 53 d'Ésaïe. Notez en particulier les versets 5 et 6. Ils disent: «Il a été blessé pour nos transgressions, Il a été meurtri pour nos iniquités; le châtiment de notre paix était sur lui; et avec ses meurtrissures nous sommes guéris. Tout ce que nous aimons les moutons s'est égaré; nous avons tourné chacun à sa manière; et le Le Seigneur a imposé sur lui l'iniquité de nous tous. Continuez au verset 8b: «Car il a été retranché du pays des vivants; car la transgression de mon peuple a été frappée. Et le verset 10 dit: «Pourtant, il a plu au Seigneur de le meurtrir; Il l'a mis dans la douleur; quand tu feras son âme et son offrande pour le péché… »Et le verset 11 dit:« Par sa connaissance (la connaissance de lui) mon serviteur juste en justifiera plusieurs; car il portera leur iniquité. Le verset 12 dit: "Il a répandu son âme jusqu'à la mort." I Pierre 2:24 dit: «Qui lui-même a porté péchés dans Son propre corps sur l'arbre… »

La punition pour notre péché était la mort, mais Dieu a placé notre péché sur Lui (Jésus) et Il a payé pour notre péché au lieu de nous; Il a pris notre place et a été puni pour nous. Veuillez consulter ce site pour en savoir plus à ce sujet sur la façon d'être enregistré. Colossiens 1: 20 & 21 et Ésaïe 53 indiquent clairement que c'est ainsi que Dieu fait la paix entre l'homme et lui-même. Il dit: «Et ayant fait la paix par le sang de sa croix, par lui pour réconcilier toutes choses avec lui-même… et vous qui étiez parfois aliénés et ennemis dans votre esprit par de mauvaises œuvres, mais maintenant il s'est réconcilié. Le verset 22 dit: «Dans le corps de sa chair par la mort». Lisez aussi Ephésiens 2: 13-17 qui dit que par son sang, il est notre paix qui brise la partition ou l'inimitié entre nous et Dieu, créée par notre péché, nous apportant la paix avec Dieu. Lisez-le s'il vous plaît. Lisez le chapitre 3 de Jean où Jésus a dit à Nicodème comment naître dans la famille de Dieu (né de nouveau); que Jésus doit être élevé sur la croix comme Moïse a élevé le serpent dans le désert et que, pour être pardonnés, nous «regardons Jésus» comme notre Sauveur. Il explique cela en lui disant qu'il doit croire, verset 16, «Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, que quiconque croit en lui ne périra pas, mais ayez la vie éternelle. Jean 1:12 dit: «Pourtant, à tous ceux qui l'ont reçu, à ceux qui ont cru en son nom, il a donné le droit de devenir enfants de Dieu.» I Corinthiens 15: 1 & 2 dit que ceci est l'Évangile, «par lequel vous êtes enregistré." Les versets 3 et 4 disent: «Car je vous ai livré… que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, et qu'Il a été enseveli et qu'Il est ressuscité selon les Écritures.» Dans Matthieu 26:28, Jésus a dit: "Car ceci est le nouveau testament dans mon sang qui est versé pour beaucoup pour la rémission des péchés." Vous devez croire cela pour être sauvé et avoir la paix avec Dieu. Jean 20:31 dit: «Mais ceux-ci sont écrits afin que vous puissiez croire que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous pouvez avoir la vie en son nom.» Actes 16:31 dit: «Ils ont répondu: 'Croyez au Seigneur Jésus, et vous serez sauvés - vous et votre maison."

Voir Romains 3: 22-25 et Romains 4: 22-5: 2. Veuillez lire tous ces versets qui sont un si beau message de notre salut que ces choses ne sont pas écrites pour ces personnes seulement, mais pour nous tous pour nous apporter la paix avec Dieu. Cela montre comment Abraham et nous sommes justifiés par la foi. Les versets 4: 23-5: 1 le disent clairement. «Mais ces mots« cela lui a été compté »n'ont pas été écrits pour lui seul, mais aussi pour le nôtre. Il sera compté pour nous qui croyons en Celui qui est ressuscité d'entre les morts Jésus notre Seigneur, qui a été livré pour nos fautes et ressuscité pour notre justification. Par conséquent, puisque nous avons été justifiés par la foi, nous avons la PAIX avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ. Voir aussi Actes 10:36.

Il y a un autre aspect à cette question. Si vous croyez déjà en Jésus, un membre de la famille de Dieu et que vous péchez, votre communion avec le Père est entravée et vous ne ferez pas l'expérience de la paix de Dieu. Vous ne perdez pas votre relation avec le Père, vous êtes toujours son enfant et la promesse de Dieu est la vôtre - vous avez la paix comme dans un traité ou une alliance avec lui, mais vous pouvez ne pas ressentir l'émotion de la paix avec lui. Le péché afflige le Saint-Esprit (Éphésiens 4: 29-31), mais la Parole de Dieu a une promesse pour vous: «Nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le Juste» (I Jean 2: 1). Il intercède pour nous (Romains 8:34). Sa mort pour nous était «une fois pour toutes» (Hébreux 10:10). I Jean 1: 9 nous donne sa promesse: «Si nous confessons (reconnaissons) nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.» Le passage parle de la restauration de cette fraternité et avec elle de notre paix. Lisez I Jean 1: 1-10.

Nous sommes en train d'écrire des réponses à d'autres questions sur ce sujet, cherchez-les bientôt. La paix avec Dieu est l'une des nombreuses choses que Dieu nous donne lorsque nous acceptons son Fils, Jésus, et que nous sommes sauvés par la foi en lui.

Comment obtenons-nous le pardon pour ne pas être jugés?

La particularité du christianisme est que c'est la seule religion qui permet le pardon du péché une fois pour toutes. Par Jésus, il est promis, pourvu et accompli en Lui.

Aucune autre personne, homme, femme ou enfant, prophète, prêtre ou roi, chef religieux, église ou foi ne peut nous libérer de la condamnation du péché, payer le péché et pardonner nos péchés (Actes 4:12; 2 Timothée 2:15).

Jésus n'est pas une idole comme Baal, qui n'est pas un véritable être vivant. Il n'est pas simplement un prophète comme le prétendait Muhammed. Ce n'est pas un saint qui est une simple personne, mais Il est Dieu - Emmanuel - Dieu avec nous. Il a été promis par Dieu de venir en tant qu'homme. Dieu l'a envoyé pour nous sauver.

Jean a dit de cette personne, Jésus: «Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde» (Jean 1:29). Revenez en arrière et lisez ce que nous avons dit à propos d'Isaïe53. Lisez tout Esaïe 53. C'était la prophétie décrivant ce que Jésus ferait. Maintenant, nous allons regarder les Écritures qui nous disent comment Il les a réellement accomplies. Il a pris la peine de mort dans son intégralité comme notre substitut.

I Jean 4:10 dit: «En ceci est l'amour, non pas que nous l'avons aimé, mais qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils pour être la propitiation pour nos péchés.» Galates 4: 4 dit: «Mais lorsque le temps fut pleinement venu, Dieu envoya son Fils, né d'une femme, né sous la loi, pour racheter ceux qui étaient sous la loi.» Tite 3: 4-6 nous dit: «Quand la bonté et l'amour de Dieu sont apparus, il nous a sauvés, non pas à cause des choses justes que nous avons faites, mais selon sa miséricorde. Il nous a sauvés par le lavage de la renaissance et le renouvellement du Saint-Esprit, qu'il a répandu généreusement par Jésus-Christ notre Sauveur. Romains 5: 6 & 11 dit: «Car pendant que nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous… par lui, nous avons maintenant reçu la réconciliation.» I Jean 2: 2 dit: «et Lui-même est la propitiation pour nos péchés, et non pas seulement pour les nôtres, mais aussi pour le monde entier». I Pierre 2:24 dit: "Qui Lui-même a porté nos péchés dans Son propre corps sur l'arbre afin que nous puissions mourir au péché et vivre pour la justice, car par Ses blessures nous avons été guéris."

Le Messie est venu à emporter péché, pas seulement le couvrir. Hébreux 1: 3 dit: «Après avoir purifié les péchés, il s'assit à la droite de la Majesté dans les cieux.» Éphésiens 1: 7 dit: «en qui nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés». Voir aussi Colossiens 1: 13 & 14. Colossiens 2:13 dit: «Il nous pardonne tous nos péchés. » Lisez aussi Matthieu 9: 2-5, I Jean 2:12; et Actes 5:31; 26:15. Nous avons vu que Actes 13:38 a dit: «Je veux que vous sachiez que par Jésus, le pardon des péchés vous est annoncé. Romains 4: 7 & 8 (des Psaumes 32: 1 & 2) dit: «Heureux ceux dont les transgressions sont pardonnées… dont les péchés le Seigneur ne gardent comptez contre eux. Lisez aussi Psaume 103: 10-13.

Nous avons vu que Jésus a dit que son sang était la «nouvelle alliance» pour nous donner la rémission du péché. Hébreux 9:26 dit: Il «est apparu faire disparaître avec le péché par le sacrifice de lui-même une fois pour toute. » Hébreux 8:12 dit: «Il pardonnera… et ne se souviendra plus de nos péchés». Dans Jérémie 31:34, Dieu avait promis et prophétisé la nouvelle alliance. Relisez les chapitres 9 et 10 en Hébreux.

Cela a été prévu dans Esaïe 53: 5 qui dit: «Il a été transpercé pour nos transgressions… et par ses blessures nous sommes guéris.» Romains 4:25 dit: «Il a été livré à la mort pour nos péchés…» C'était l'accomplissement de Dieu, pour nous envoyer un Sauveur pour payer nos péchés.

Comment s'approprier ce salut? Qu'est-ce qu'on fait? Les Écritures nous montrent clairement que le salut concerne foi, croire en Jésus. Hébreux 11: 6 dit que sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu. Romains 3: 21-24 dit: «Mais maintenant, indépendamment de la loi, la justice de Dieu a été révélée, étant attestée par la loi et les prophètes, même la justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient pour… Dieu l'a présenté comme un sacrifice d'expiation par la foi en son sang.

Les Écritures disent clairement qu'il ne s'agit PAS de ce que nous pouvons faire pour le gagner. Galates 3:10 le montre clairement. Il nous dit, «et tous ceux qui comptent sur l'observation de la loi sont sous la malédiction, car il est écrit: 'maudit est quiconque ne continue pas à faire une multitude de compléments écrit dans le livre de la loi. "Galates 3:11 dit," il est clair que personne n'est justifié devant Dieu par la loi parce que les justes vivront par la foi. " Ce n'est pas par de bonnes œuvres que nous avons faites. Lisez aussi 2 Timothée 1: 9; Éphésiens 2: 8-10; Ésaïe 64: 6 et Tite 3: 5 et 6.

Nous méritons la punition pour le péché. Romains 6:23 dit: «Le salaire du péché, c'est la mort», mais Jésus est mort pour nous. Il a pris la peine de mort dans son intégralité comme notre substitut.

Vous avez demandé comment vous pouvez échapper à l'enfer, à la colère de Dieu, à notre juste punition. C'est par la foi en Jésus-Christ, la foi dans l'œuvre qu'il a accomplie. Jean 3:16 dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.» Jean 6:29 dit: «L'œuvre est celle-ci: CROIRE en Celui qu'Il a envoyé.»

La question est posée dans Actes 16: 30 et 31, «Que dois-je faire pour être sauvé?» et Paul a répondu: «Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé.» Nous devons croire qu'il est mort pour nous (Jean 3: 14-18, 36). Vous pouvez voir combien de fois Dieu dit que nous sommes sauvés par la foi (environ 300 fois dans le Nouveau Testament).

Dieu rend cela très facile à comprendre, en utilisant de nombreux autres mots pour expliquer comment la foi est exprimée, pour nous montrer à quel point il est libre et simple de croire. Même l'Ancien Testament dans Joël 2:32 nous le montre quand il dit: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé». Paul cite cela dans Romains 10:13, qui est l'une des explications les plus claires du salut. C'est le simple acte de foi, demandant Dieu pour vous sauver. N'oubliez pas que le seul à invoquer et à venir pour le salut et le pardon est Jésus.

Une autre façon dont Dieu explique cela est la parole recevoir (accepter) lui. C'est l'opposé de le rejeter, comme expliqué dans le chapitre 1 de Jean. Son propre peuple (Israël) l'a rejeté. Vous dites à Dieu: «Oui, je crois» par opposition à «Je ne crois pas, je ne l’accepte pas et je ne le veux pas». Jean 1:12 dit: «Tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom.»

Apocalypse 22:17 l'explique ainsi: «Quiconque veut, qu'il PRENDRE de l'eau de vie gratuitement.» Nous prenons un cadeau. Romains 6:23 dit: «Le don de Dieu, c'est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.» Lisez aussi Philippiens 2:11. Alors venez à Jésus et demandez, appelez, prenez Son don par la foi. Viens maintenant. Jean 6:37 dit: «Quiconque vient à moi (Jésus), je ne le chasserai pas». Jean 6:40 dit «quiconque« regarde »le Fils de Dieu et croit en lui aura la vie éternelle. "  Jean 15:28 dit: "Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront jamais."

Romains 4: 23-25 ​​dit: «Ce ne sont pas pour eux seuls mais pour US, à qui Dieu attribuera la justice, pour nous qui croyons en Celui qui a ressuscité notre Seigneur d'entre les morts… Il a été livré à la mort pour nos péchés et ressuscité pour notre justification.

La totalité de l'enseignement des Écritures de la Genèse à l'Apocalypse est la suivante: Dieu nous a créés, nous avons péché mais Dieu a préparé, promis et envoyé Dieu le Fils pour être notre Sauveur - une personne réelle, Jésus qui nous a rachetés du péché par son sang de vie et nous réconcilie avec Dieu, nous sauvant des conséquences du péché et nous donnant la vie éternelle avec Dieu au ciel. Romains 5: 9 dit: «Puisque nous avons maintenant été justifiés par son sang, à combien plus forte raison serons-nous sauvés de la colère de Dieu par lui.» Romains 8: 1 dit: "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus." Jean 5:24 dit: «En vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit en celui qui m'a envoyé a la vie éternelle et ne viendra pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.»

Il n'y a pas d'autre Dieu et Dieu ne fournit aucun autre Sauveur. Nous devons accepter sa seule voie - Jésus. Dans Osée 13: 4, Dieu dit: «Je suis l'Éternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir d'Égypte. Vous ne reconnaîtrez aucun Dieu sauf Moi, aucun Sauveur sauf Moi.

C'est le moyen de s'échapper de l'enfer, c'est le seul moyen - celui que Dieu a prévu depuis la fondation du monde - depuis la création (2 Timothée 1: 9 et Apocalypse 13: 8). Dieu a fourni ce salut par son Fils - Jésus - qu'Il a envoyé. C'est un cadeau gratuit et il n'y a qu'une seule façon de l'obtenir. Nous ne pouvons pas le gagner, nous ne pouvons que croire ce que Dieu dit et prendre le don de Lui (Apocalypse 22:17). I Jean 4:14 dit: «Et nous avons vu et rendu témoignage que le Père a envoyé le Fils pour être le Sauveur du monde.» Avec ce don vient le pardon, la liberté du châtiment et la vie éternelle (Jean 3:16, 18, 36; Jean 1:12; Jean 5: 9 & 24 et 2 Thessaloniciens 5: 9).

Si je suis sauvé, pourquoi est-ce que je continue à pécher?

Les Écritures ont une réponse à cette question, soyons clairs, par expérience, si nous sommes honnêtes, et aussi par les Écritures, c'est un fait que le salut ne nous empêche pas automatiquement de pécher.

Quelqu'un que je connais a conduit une personne vers le Seigneur et a reçu un appel téléphonique très intéressant de sa part plusieurs semaines plus tard. La personne nouvellement sauvée a dit: «Je ne peux pas être chrétien. Je pèche plus maintenant que jamais. La personne qui l'a conduite au Seigneur a demandé: «Faites-vous des choses pécheresses maintenant que vous n'avez jamais faites auparavant ou faites-vous des choses que vous avez faites toute votre vie seulement maintenant, quand vous les faites, vous vous sentez horriblement coupable à leur sujet?» La femme a répondu: "C'est la deuxième." Et la personne qui l'a conduite au Seigneur lui a alors dit avec assurance: «Vous êtes chrétienne. Être convaincu de péché est l'un des premiers signes que vous êtes vraiment sauvé.

Les épîtres du Nouveau Testament nous donnent des listes de péchés à arrêter de faire; les péchés à éviter, les péchés que nous commettons. Ils énumèrent également les choses que nous devrions faire et que nous ne devons pas faire, des choses que nous appelons des péchés par omission. Jacques 4:17 dit "à celui qui sait faire le bien et ne le fait pas, pour lui, c'est un péché." Romains 3:23 le dit ainsi: «Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.» À titre d'exemple, Jacques 2: 15 & 16 parle d'un frère (un chrétien) qui voit son frère dans le besoin et ne fait rien pour l'aider. C'est pécher.

Dans I Corinthiens, Paul montre à quel point les chrétiens peuvent être mauvais. Dans I Corinthiens 1: 10 & 11, il dit qu'il y avait des querelles et des divisions entre eux. Dans le chapitre 3, il les aborde comme charnels (charnels) et comme bébés. Nous disons souvent aux enfants et parfois aux adultes d'arrêter d'agir comme des bébés. Vous voyez l'image. Les bébés se chamaillent, se giflent, se piquent, se pincent, se tirent les cheveux et même se mordent. Cela semble comique mais tellement vrai.

Dans Galates 5:15, Paul dit aux chrétiens de ne pas se mordre et se dévorer les uns les autres. Dans I Corinthiens 4:18, il dit que certains d'entre eux sont devenus arrogants. Au chapitre 5, verset 1, cela devient encore pire. «On rapporte qu'il y a une immoralité parmi vous et d'un genre qui ne se produit pas même parmi les païens.» Leurs péchés étaient évidents. Jacques 3: 2 dit que nous trébuchons tous de plusieurs manières.

Galates 5: 19 & 20 énumère les actes de la nature pécheresse: immoralité, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haine, discorde, jalousie, accès de rage, ambition égoïste, dissensions, factions, envie, ivresse et orgies par opposition à ce que Dieu attend: amour, joie, paix, patience, gentillesse, bonté, fidélité, douceur et maîtrise de soi.

Éphésiens 4:19 mentionne l'immoralité, le verset 26 la colère, le verset 28 le vol, le verset 29 un langage malsain, le verset 31 l'amertume, la colère, la calomnie et la méchanceté. Éphésiens 5: 4 mentionne des propos sales et des plaisanteries grossières. Ces mêmes passages nous montrent aussi ce que Dieu attend de nous. Jésus nous a dit d'être parfaits comme notre Père céleste est parfait, «afin que le monde voie vos bonnes œuvres et glorifie votre Père céleste. Dieu veut que nous lui ressemblions (Matthieu 5:48), mais il est évident que nous ne le sommes pas.

Il y a plusieurs aspects de l'expérience chrétienne que nous devons comprendre. Au moment où nous devenons croyant en Christ, Dieu nous donne certaines choses. Il nous pardonne. Il nous justifie, même si nous sommes coupables. Il nous donne la vie éternelle. Il nous place dans le «corps du Christ». Il nous rend parfaits en Christ. Le mot utilisé pour cela est sanctification, mis à part comme parfait devant Dieu. Nous sommes nés de nouveau dans la famille de Dieu, devenant ses enfants. Il vient vivre en nous par le Saint-Esprit. Alors pourquoi péchons-nous encore? Romains chapitre 7 et Galates 5:17 expliquent cela en disant que tant que nous vivons dans notre corps mortel, nous avons encore notre vieille nature qui est pécheresse, même si l'Esprit de Dieu vit maintenant en nous. Galates 5:17 dit: «Car la nature pécheresse désire ce qui est contraire à l'Esprit, et l'Esprit ce qui est contraire à la nature pécheresse. Ils sont en conflit les uns avec les autres, de sorte que vous ne faites pas ce que vous voulez. » Nous ne faisons pas ce que Dieu veut.

Dans les commentaires de Martin Luther et Charles Hodge, ils suggèrent que plus nous approchons de Dieu à travers les Écritures et que nous entrons dans sa parfaite lumière, plus nous voyons à quel point nous sommes imparfaits et à quel point nous manquons de gloire. Romains 3:23

Paul semble avoir vécu ce conflit dans le chapitre 7 de Romains. Les deux commentaires disent aussi que chaque chrétien peut s'identifier à l'exaspération et à la détresse de Paul: alors que Dieu désire que nous soyons parfaits dans notre comportement, que nous soyons conformes à l'image de son Fils, pourtant nous nous trouvons esclaves de notre nature pécheresse.

I Jean 1: 8 dit que «si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous trompons et la vérité n'est pas en nous.» I Jean 1:10 dit: «Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons passer pour un menteur et sa parole n'a pas sa place dans nos vies.»

Lisez le chapitre 7 de Romains. Dans Romains 7:14, Paul se décrit comme «vendu comme esclave du péché». Au verset 15, il dit que je ne comprends pas ce que je fais; car je ne pratique pas ce que je voudrais faire, mais je fais exactement ce que je déteste. Au verset 17, il dit que le problème est le péché qui vit en lui. Paul est tellement frustré qu'il déclare ces choses deux fois de plus avec des mots légèrement différents. Au verset 18, il dit: «Car je sais qu'en moi (qui est dans la chair - parole de Paul pour son ancienne nature) rien de bon n'habite, car la volonté est présente avec moi, mais comment accomplir ce qui est bon que je ne trouve pas.» Le verset 19 dit: «Pour le bien que je veux, je ne fais pas, mais le mal que je ne veux pas faire, que je pratique.» La NIV traduit le verset 19 par «Car j'ai le désir de faire le bien mais je ne peux pas le réaliser.»

Dans Romains 7: 21-23, il décrit à nouveau son conflit comme une loi à l'œuvre dans ses membres (se référant à sa nature charnelle), combattant la loi de son esprit (se référant à la nature spirituelle dans son être intérieur). Avec son être intérieur, il se réjouit de la loi de Dieu mais «le mal est là avec moi», et la nature pécheresse est «de faire la guerre contre la loi de son esprit et de faire de lui un prisonnier de la loi du péché. En tant que croyants, nous faisons tous l'expérience de ce conflit et de l'extrême frustration de Paul alors qu'il crie au verset 24 »Quel misérable je suis. Qui me sauvera de ce corps de mort? Ce que Paul décrit, c'est le conflit auquel nous sommes tous confrontés: le conflit entre l'ancienne nature (la chair) et le Saint-Esprit qui nous habite, ce que nous avons vu dans Galates 5:17 Mais Paul dit aussi dans Romains 6: 1 «allons-nous continuer à péché que la grâce peut abonder. Dieu pardonne. ”Paul dit aussi que Dieu veut que nous soyons sauvés non seulement du châtiment du péché, mais aussi de sa puissance et de son contrôle dans cette vie. Comme Paul le dit dans Romains 5:17 «Car si, par l'intrusion d'un seul homme, la mort a régné par cet homme, combien plus ceux qui reçoivent l'abondante provision de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par le un homme, Jésus-Christ. Dans I Jean 2: 1, Jean dit aux croyants qu'il leur écrit pour qu'ils NE PÉCHENT PAS. Dans Éphésiens 4:14, Paul dit que nous devons grandir pour ne plus être des bébés (comme l'étaient les Corinthiens).

Ainsi, quand Paul a pleuré dans Romains 7:24 «qui m'aidera? (et nous avec lui), il a une réponse jubilatoire au verset 25: «JE REMERCIE DIEU - À TRAVERS JESUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR. Il sait que la réponse est en Christ. La victoire (sanctification) ainsi que le salut viennent par la fourniture du Christ qui vit en nous. J'ai peur que beaucoup de croyants acceptent simplement de vivre dans le péché en disant «Je suis juste humain», mais Romains 6 nous donne notre provision. Nous avons maintenant le choix et nous n'avons aucune excuse pour continuer à pécher.

Si je suis sauvé, pourquoi est-ce que je continue à pécher? (Partie 2) (La part de Dieu)

Maintenant que nous comprenons que nous péchons encore après être devenus enfants de Dieu, comme en témoignent à la fois notre expérience et les Écritures; que devons-nous faire à ce sujet? Tout d'abord, permettez-moi de dire que ce processus, car c'est ce qu'il est, ne s'applique qu'au croyant, à ceux qui ont mis leur espérance de la vie éternelle, non pas dans leurs bonnes actions, mais dans l'œuvre achevée du Christ (sa mort, son enterrement et sa résurrection pour nous pour le pardon des péchés); ceux qui ont été justifiés par Dieu. Voir I Corinthiens 15: 3 & 4 et Ephésiens 1: 7. La raison pour laquelle cela ne s'applique qu'aux croyants est que nous ne pouvons rien faire par nous-mêmes pour nous rendre parfaits ou saints. C'est quelque chose que seul Dieu peut faire, par le Saint-Esprit, et comme nous le verrons, seuls les croyants ont le Saint-Esprit qui habite en eux. Lisez Tite 3: 5 et 6; Éphésiens 2: 8 et 9; Romains 4: 3 & 22 et Galates 3: 6

L'Écriture nous enseigne qu'au moment où nous croyons, il y a deux choses que Dieu fait pour nous. (Il y en a beaucoup, beaucoup d'autres.) Cependant, ceux-ci sont vitaux pour que nous ayons la «victoire» sur le péché dans nos vies. Premièrement: Dieu nous met en Christ (quelque chose qui est difficile à comprendre, mais nous devons accepter et croire), et deuxièmement, Il vient vivre en nous par Son Saint-Esprit.

L'Écriture dit dans I Corinthiens 1:20 que nous sommes en Lui. «Par Son action, vous êtes en Christ qui est devenu pour nous la sagesse de Dieu et la justice, la sanctification et la rédemption.» Romains 6: 3 dit que nous sommes baptisés «en Christ». Il ne s'agit pas de notre baptême dans l'eau, mais d'une œuvre du Saint-Esprit dans laquelle Il nous met en Christ.

L'Écriture nous enseigne également que le Saint-Esprit vient vivre en nous. Dans Jean 14: 16 et 17, Jésus a dit à ses disciples qu'il enverrait le Consolateur (le Saint-Esprit) qui était avec eux et serait en eux, (Il vivrait ou habiterait en eux). Il y a d'autres Écritures qui nous disent que l'Esprit de Dieu est en nous, en chaque croyant. Lisez Jean 14 et 15, Actes 1: 1-8 et I Corinthiens 12:13. Jean 17:23 dit qu'il est dans nos cœurs. En fait, Romains 8: 9 dit que si l'Esprit de Dieu n'est pas en vous, vous n'appartenez pas à Christ. Ainsi, nous disons que puisque ceci (c'est-à-dire nous rendre saints) est une œuvre de l'Esprit intérieur, seuls les croyants, ceux avec l'Esprit intérieur, peuvent devenir libres ou victorieux de leur péché.

Quelqu'un a dit que les Écritures contiennent: 1) des vérités que nous devons croire (même si nous ne les comprenons pas complètement; 2) des commandes d'obéir et 3) des promesses de confiance. Les faits ci-dessus sont des vérités auxquelles il faut croire, c'est-à-dire que nous sommes en lui et qu'il est en nous. Gardez à l'esprit cette idée de faire confiance et d'obéir pendant que nous poursuivons cette étude. Je pense que cela aide à le comprendre. Il y a deux parties que nous devons comprendre pour surmonter le péché dans notre vie quotidienne. Il y a la part de Dieu et la nôtre, qui est l'obéissance. Nous examinerons d'abord la part de Dieu qui concerne notre être en Christ et Christ en nous. Appelez cela si vous voulez: 1) la provision de Dieu, je suis en Christ, et 2) la puissance de Dieu, le Christ est en moi.

C'est ce dont parlait Paul quand il a dit dans Romains 7: 24-25 «Qui me délivrera… Je remercie Dieu… par Jésus-Christ notre Seigneur.» Gardez à l'esprit que ce processus est impossible sans l'aide de Dieu.

 

Il est évident d'après les Écritures que le désir de Dieu pour nous est d'être sanctifié et pour nous de surmonter nos péchés. Romains 8:29 nous dit qu'en tant que croyants, il nous a «prédestinés à nous conformer à la ressemblance de son fils». Romains 6: 4 dit que son désir est que nous «marchons dans une nouvelle vie». Colossiens 1: 8 dit que le but de l'enseignement de Paul était «de présenter chacun parfait et complet en Christ». Dieu nous enseigne qu'il veut que nous devenions mûrs (ne pas rester des bébés comme l'étaient les Corinthiens). Éphésiens 4:13 dit que nous devons «devenir mûrs dans la connaissance et atteindre la pleine mesure de la plénitude de Christ». Le verset 15 dit que nous devons grandir en Lui. Éphésiens 4:24 dit que nous devons «revêtir le nouveau moi; créé pour être comme Dieu dans la vraie justice et la vraie sainteté. »bI Thessaloniciens 4: 3 déclare:« Telle est la volonté de Dieu, même votre sanctification. » Les versets 7 et 8 disent qu'Il ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification. Le verset 8 dit «si nous rejetons cela, nous rejetons Dieu qui nous donne son Saint-Esprit».

(Relier la pensée de l'Esprit en nous et notre capacité à changer.) Définir le mot sanctification peut être un peu compliqué, mais dans l'Ancien Testament, cela signifiait mettre à part ou présenter un objet ou une personne à Dieu pour Son usage, avec un sacrifice étant offert pour le purifier. Donc, pour nos buts ici, nous disons qu'être sanctifié c'est être mis à part à Dieu ou être présenté à Dieu. Nous avons été rendus saints pour lui par le sacrifice de la mort de Christ sur la croix. Il s'agit, comme nous le disons, de la sanctification positionnelle quand nous croyons et que Dieu nous voit comme parfaits en Christ (vêtus et couverts par Lui et comptabilisés et déclarés justes en Lui). Il est progressif lorsque nous devenons parfaits comme Il est parfait, lorsque nous devenons victorieux en surmontant le péché dans notre expérience quotidienne. Tous les versets sur la sanctification décrivent ou expliquent ce processus. Nous voulons être présentés et mis à part à Dieu comme purifiés, nettoyés, saints et irréprochables, etc. Hébreux 10:14 dit «par un seul sacrifice, il a rendu parfaits pour toujours ceux qui sont rendus saints».

D'autres versets sur ce sujet sont: I Jean 2: 1 dit: "Je vous écris ces choses afin que vous ne puissiez pas pécher." I Pierre 2:24 dit: «Christ a porté nos péchés dans son propre corps sur l'arbre… afin que nous vivions selon la justice.» Hébreux 9:14 nous dit: «Le sang du Christ nous purifie des œuvres mortes pour servir le Dieu vivant.»

Ici, nous avons non seulement le désir de Dieu pour notre sainteté, mais Sa provision pour notre victoire: notre être en Lui et notre participation à sa mort, comme décrit dans Romains 6: 1-12. 2 Corinthiens 5:21 déclare: "Il l'a fait péché pour nous qui ne connaissions pas le péché, afin que nous soyons rendus justice de Dieu en lui." Lisez aussi Philippiens 3: 9, Romains 12: 1 & 2 et Romains 5:17.

Lisez Romains 6: 1-12. Nous trouvons ici une explication de l'œuvre de Dieu en notre faveur pour notre victoire sur le péché, c'est-à-dire sa provision. Romains 6: 1 continue la pensée du chapitre cinq que Dieu ne veut pas que nous continuions à pécher. Il dit: Que dirons-nous alors? Devons-nous continuer dans le péché, afin que la grâce abonde? » Le verset 2 dit: «Dieu nous en préserve. Comment allons-nous, qui sommes morts au péché, y vivre plus longtemps? Romains 5:17 parle de «ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront dans la vie par l'unique Jésus-Christ». Il veut la victoire pour nous maintenant, dans cette vie.

Je voudrais souligner l'explication dans Romains 6 de ce que nous avons en Christ. Nous avons parlé de notre baptême en Christ. (Rappelez-vous que ce n'est pas le baptême d'eau mais l'œuvre de l'Esprit.) Le verset 3 nous enseigne que cela signifie que nous «avons été baptisés dans sa mort», ce qui signifie «nous sommes morts avec lui». Les versets 3 à 5 disent que nous sommes «enterrés avec lui». Le verset 5 explique que puisque nous sommes en lui, nous sommes unis à lui dans sa mort, son ensevelissement et sa résurrection. Le verset 6 dit que nous sommes crucifiés avec lui afin que «le corps du péché soit aboli, afin que nous ne soyons plus esclaves du péché». Cela nous montre que le pouvoir du péché a été brisé. Les notes de bas de page de la NIV et de la NASB indiquent que cela pourrait être traduit «le corps du péché pourrait être rendu impuissant». Une autre traduction est que «le péché ne dominera pas sur nous».

Le verset 7 dit: «Celui qui est mort est libéré du péché. Pour cette raison, le péché ne peut plus nous tenir comme esclaves. Le verset 11 dit «nous sommes morts au péché». Le verset 14 dit que «le péché ne dominera pas sur vous». C'est ce que le fait d'être crucifié avec Christ a fait pour nous. Parce que nous sommes morts avec Christ, nous sommes morts pour pécher avec Christ. Soyez clair, ce sont nos péchés pour lesquels il est mort. C'étaient nos péchés qu'il a enterrés. Le péché n'a donc plus à nous dominer. En termes simples, puisque nous sommes en Christ, nous sommes morts avec lui, de sorte que le péché n'a plus à avoir de pouvoir sur nous.

Le verset 11 est notre part: notre acte de foi. Les versets précédents sont des faits auxquels nous devons croire, bien que difficiles à comprendre. Ce sont des vérités auxquelles nous devons croire et agir. Le verset 11 utilise le mot «compter» qui signifie «compter dessus». A partir de maintenant, nous devons agir avec foi. Être «ressuscité» avec lui dans ce passage des Écritures signifie que nous sommes «vivants pour Dieu» et que nous pouvons «marcher dans la nouveauté de la vie». (Versets 4, 8 et 16) Parce que Dieu a mis son Esprit en nous, nous pouvons maintenant vivre une vie victorieuse. Colossiens 2:14 dit "nous sommes morts au monde et le monde est mort pour nous." Une autre façon de dire cela est de dire que Jésus n'est pas mort seulement pour nous libérer du châtiment du péché, mais aussi pour briser son contrôle sur nous, afin qu'il puisse nous rendre purs et saints dans notre vie actuelle.

Dans Actes 26:18, Luc cite Jésus comme disant à Paul que l'Évangile «les détournera des ténèbres vers la lumière et de la puissance de Satan vers Dieu, afin qu'ils reçoivent le pardon des péchés et un héritage parmi ceux qui sont sanctifiés (rendus saints). ) par la foi en moi (Jésus). »

Nous avons déjà vu dans la première partie de cette étude que si Paul comprenait, ou plutôt savait, ces faits, la victoire n'était pas automatique et ne l'est pas non plus pour nous. Il n'a pas été en mesure de faire la victoire soit par effort personnel, soit en essayant de respecter la loi et nous non plus. La victoire sur le péché est impossible pour nous sans Christ.

Voici pourquoi. Lisez Éphésiens 2: 8-10. Cela nous dit que nous ne pouvons pas être sauvés par des œuvres de justice. C'est parce que, comme le dit Romains 6, nous sommes «vendus sous le péché». Nous ne pouvons pas payer pour notre péché ou gagner le pardon. Ésaïe 64: 6 nous dit que «toutes nos justifications sont comme des chiffons sales» aux yeux de Dieu. Romains 8: 8 nous dit que ceux qui sont «dans la chair ne peuvent plaire à Dieu».

Jean 15: 4 nous montre que nous ne pouvons pas porter de fruit par nous-mêmes et le verset 5 dit: «Sans moi (Christ) vous ne pouvez rien faire». Galates 2:16 dit "car par les oeuvres de la loi, aucune chair ne sera justifiée", et le verset 21 dit "si la justice passe par la loi, Christ est mort inutilement." Hébreux 7:18 nous dit que «la loi n'a rien rendu parfait».

Romains 8: 3 et 4 dit: «Pour ce que la loi était impuissante à faire, en ce qu'elle était affaiblie par la nature pécheresse, Dieu l'a fait en envoyant son propre Fils à la ressemblance d'un homme pécheur pour être un sacrifice pour le péché. Et ainsi, il a condamné le péché chez l'homme pécheur, afin que les justes exigences de la loi puissent être pleinement satisfaites en nous, qui ne vivons pas selon la nature pécheresse mais selon l'Esprit.

Lisez Romains 8: 1-15 et Colossiens 3: 1-3. Nous ne pouvons pas être purifiés ou sauvés par nos bonnes œuvres et nous ne pouvons pas non plus être sanctifiés par les œuvres de la loi. Galates 3: 3 dit: «Avez-vous reçu l'Esprit par les œuvres de la loi ou par l'audition de la foi? Êtes-vous si stupide? Ayant commencé dans l'Esprit, êtes-vous maintenant rendu parfait dans la chair? Et ainsi, nous, comme Paul, qui, tout en sachant que nous sommes libérés du péché par la mort du Christ, luttons encore (voir Romains 7 à nouveau) avec l'effort personnel, étant incapables d'observer la loi et confrontés au péché et à l'échec, et criant «O misérable que je suis, qui me délivrera!»

Passons en revue ce qui a conduit à l'échec de Paul: 1) La loi ne pouvait pas le changer. 2) L'auto-effort a échoué. 3) Plus il connaissait Dieu et la Loi, plus il semblait pire. (Le travail de la loi est de nous rendre extrêmement pécheurs, de rendre notre péché évident. Romains 7: 6,13) La loi a rendu évident que nous avons besoin de la grâce et de la puissance de Dieu. Comme le dit Jean 3: 17-19, plus nous nous rapprochons de la lumière, plus il devient évident que nous sommes sales. 4) Il finit par être frustré et dit: "qui me délivrera?" "Il n'y a rien de bon en moi." "Le mal est présent avec moi." "Une guerre est en moi." «Je ne peux pas le réaliser.» 5) La loi n'avait aucun pouvoir pour répondre à ses propres demandes, elle ne faisait que condamner. Il arrive alors à la réponse, Romains 7:25, «Je remercie Dieu, par Jésus-Christ notre Seigneur. Ainsi, Paul nous conduit à la deuxième partie de la provision de Dieu qui rend notre sanctification possible. Romains 8:20 déclare: «L'Esprit de vie nous libère de la loi du péché et de la mort.» Le pouvoir et la force de vaincre le péché sont Christ EN NOUS, LE Saint-Esprit en nous. Relisez Romains 8: 1-15.

La traduction du New King James de Colossiens 1: 27 et 28 dit que c'est le travail de l'Esprit de Dieu de nous présenter parfaits. Il dit: «Dieu a voulu faire connaître quelles sont les richesses de la gloire de ce mystère parmi les gentils qui est, Christ en vous, l'espérance de la gloire.» Il poursuit en disant: «afin que nous puissions présenter chaque homme parfait (ou complet) en Christ Jésus». Est-il possible que la gloire ici soit la gloire dont nous échouons dans Romains 3:23? Lisez 2 Corinthiens 3:18 dans lequel Dieu dit qu'il souhaite nous transformer à l'image de Dieu de «gloire en gloire».

Souvenez-vous que nous avons parlé de la venue de l'Esprit en nous. Dans Jean 14: 16 & 17, Jésus a dit que l'Esprit qui était avec eux viendrait être en eux. Dans Jean 16: 7-11, Jésus a dit qu'il était nécessaire qu'il s'en aille pour que l'Esprit vienne habiter en nous. Dans Jean 14:20, il dit: «En ce jour-là, vous saurez que je suis en mon Père et que vous en moi, et moi en vous», exactement ce dont nous avons parlé. Tout cela était en fait prédit dans l'Ancien Testament. Joël 2: 24-29 parle du fait qu'il a mis le Saint-Esprit dans nos cœurs.

Dans Actes 2 (lisez-le), il nous dit que cela s'est produit le jour de la Pentecôte, après l'ascension de Jésus au ciel. Dans Jérémie 31: 33 & 34 (mentionné dans le Nouveau Testament dans Hébreux 10:10, 14 & 16), Dieu a accompli une autre promesse, celle de mettre sa loi dans nos cœurs. Dans Romains 7: 6, il nous dit que le résultat de ces promesses accomplies est que nous pouvons «servir Dieu d'une manière nouvelle et vivante». Maintenant, au moment où nous devenons croyants en Christ, l'Esprit vient demeurer (vivre) en nous et IL rend possible Romains 8: 1-15 & 24. Lisez aussi Romains 6: 4 & 10 et Hébreux 10: 1, 10, 14.

À ce stade, j'aimerais que vous lisiez et mémorisiez Galates 2:20. Ne l'oublie jamais. Ce verset résume tout ce que Paul nous enseigne sur la sanctification en un seul verset. «Je suis crucifié avec le Christ, néanmoins je vis; pourtant non pas moi, mais Christ vit en moi; et la vie que je vis maintenant dans la chair, je vis par la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et s'est donné pour moi.

Tout ce que nous ferons qui plaît à Dieu dans notre vie chrétienne peut se résumer par la phrase: «pas moi; mais Christ. » C'est Christ qui vit en moi, pas mes œuvres ou mes bonnes actions. Lisez ces versets qui parlent également de la disposition de la mort de Christ (pour rendre le péché impuissant) et de l'œuvre de l'Esprit de Dieu en nous.

I Pierre 1: 2 2 Thessaloniciens 2:13 Hébreux 2:13 Éphésiens 5: 26 et 27 Colossiens 3: 1-3

Dieu, par Son Esprit, nous donne la force de vaincre, mais cela va encore plus loin que cela. Il nous change de l'intérieur, nous transformant, nous transformant à l'image de son Fils, le Christ. Nous devons lui faire confiance pour le faire. C'est un processus; commencé par Dieu, continué par Dieu et complété par Dieu.

Voici une liste de promesses de confiance. Voici Dieu qui fait ce que nous ne pouvons pas faire, nous change et nous rend saints comme le Christ. Philippiens 1: 6 «Avoir confiance en cela même; que celui qui a commencé une bonne œuvre en vous la poursuivra jusqu'à son achèvement jusqu'au jour du Christ Jésus.

Éphésiens 3: 19 et 20 «étant remplis de toute la plénitude de Dieu… selon la puissance qui opère en nous». Quelle est la grandeur que «Dieu est à l'œuvre en nous».

Hébreux 13: 20 & 21 «Maintenant, que le Dieu de paix… vous rende accomplis dans toute bonne œuvre pour faire Sa volonté, en travaillant en vous ce qui est agréable à Ses yeux, par Jésus-Christ.» I Pierre 5:10 "le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés à sa gloire éternelle en Christ, vous perfectionnera, vous confirmera, vous fortifiera et vous affermira."

I Thessaloniciens 5: 23 & 24 «Maintenant, que le Dieu de paix lui-même vous sanctifie entièrement; et que votre esprit, votre âme et votre corps soient préservés sans blâme à la venue de notre Seigneur Jésus-Christ. Fidèle est celui qui vous appelle, qui le fera aussi. La NASB dit: "Il le fera également passer."

Hébreux 12: 2 nous dit de «fixer nos yeux sur Jésus, l'auteur et le finisseur de notre foi (NASB dit perfecteur).» I Corinthiens 1: 8 & 9 «Dieu vous confirmera jusqu'à la fin, irréprochable au jour de notre Seigneur Jésus-Christ. Dieu est fidèle », I Thessaloniciens 3: 12 & 13 dit que Dieu« grandira »et« affermira vos cœurs irréprochables à la venue de notre Seigneur Jésus ».

I Jean 3: 2 nous dit «nous serons comme lui quand nous le verrons tel qu'il est». Dieu achèvera cela quand Jésus reviendra ou nous irons au ciel quand nous mourrons.

Nous avons vu de nombreux versets qui ont indiqué que la sanctification est un processus. Lisez Philippiens 3: 12-14 qui dit: «Je n'ai pas encore atteint, ni je ne suis déjà parfait, mais je me précipite vers le but de la haute vocation de Dieu en Christ Jésus.» Un commentaire utilise le mot «poursuivre». Non seulement c'est un processus, mais une participation active est impliquée.

Éphésiens 4: 11-16 nous dit que l'Église doit travailler ensemble afin que nous puissions «grandir en toutes choses en Celui qui est la Tête - Christ». Les Écritures utilisent également le mot croître dans I Pierre 2: 2, où nous lisons ceci: «Désirez le lait pur de la parole, afin que vous puissiez grandir ainsi.» Grandir prend du temps.

Ce voyage est également décrit comme une marche. La marche est une façon lente d'aller; Un pas après l'autre; un processus. I Jean parle de marcher dans la lumière (c'est-à-dire la Parole de Dieu). Galates dit en 5:16 de marcher selon l'Esprit. Les deux vont de pair. Dans Jean 17:17, Jésus a dit: "Sanctifie-les par la vérité, ta parole est vérité." La Parole de Dieu et l'Esprit travaillent ensemble dans ce processus. Ils sont inséparables.

Nous commençons à voir beaucoup de verbes d'action pendant que nous étudions ce sujet: marcher, poursuivre, désirer, etc. Si vous revenez à Romains 6 et que vous le relisez, vous en verrez beaucoup: comptez, présentez, cédez, ne rendement. Cela n'implique-t-il pas qu'il y a quelque chose que nous devons faire; qu'il y a des commandes à obéir; effort requis de notre part.

Romains 6:12 déclare: «Que le péché ne règne donc pas (c'est-à-dire à cause de notre position en Christ et de la puissance de Christ en nous) dans vos corps mortels». Le verset 13 nous commande de présenter notre corps à Dieu, et non de pécher. Cela nous dit de ne pas être «esclave du péché». Ce sont nos choix, nos commandes d'obéir; notre liste de choses à faire. Souvenez-vous que nous ne pouvons pas le faire par nos propres efforts, mais seulement par Sa puissance en nous, mais nous devons le faire.

Nous devons toujours nous souvenir que ce n'est que par le Christ. I Corinthiens 15:57 (NKJB) nous donne cette promesse remarquable: «Merci à Dieu qui nous donne la victoire par notre SEIGNEUR JESUS ​​CHRIST.» Ainsi, même ce que nous «faisons», c'est par Lui, par la puissance agissante de l'Esprit. Philippiens 4:13 nous dit que «nous pouvons tout faire par Christ qui nous fortifie». Ainsi en est-il: tout comme nous ne pouvons rien faire sans lui, nous pouvons tout faire à travers lui.

Dieu nous donne le pouvoir de «faire» tout ce qu'il nous demande de faire. Certains croyants l'appellent la puissance de «résurrection» comme exprimé dans Romains 6: 5 «nous serons à la ressemblance de sa résurrection». Le verset 11 dit que la puissance de Dieu qui a ressuscité Christ d'entre les morts nous élève à la nouveauté de la vie pour servir Dieu dans cette vie.

Philippiens 3: 9-14 exprime aussi cela comme «ce qui est par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi». Il est évident d'après ce verset que la foi en Christ est vitale. Nous devons croire pour être sauvés. Nous devons également avoir foi dans la disposition de Dieu pour la sanctification, c'est-à-dire. La mort du Christ pour nous; foi en la puissance de Dieu pour travailler en nous par l'Esprit; la foi qu'Il nous donne le pouvoir de changer et la foi en Dieu qui nous change. Rien de tout cela n'est possible sans la foi. Cela nous relie à la provision et à la puissance de Dieu. Dieu nous sanctifiera en faisant confiance et en obéissant. Nous devons croire suffisamment pour agir sur la vérité; assez pour obéir. Souvenez-vous du refrain de l'hymne:

"Ayez confiance et obéissez Car il n'y a pas d'autre moyen d'être heureux en Jésus que de faire confiance et d'obéir."

Autres versets reliant la foi à ce processus (étant changé par la puissance de Dieu): Éphésiens 1: 19 & 20 «quelle est la grandeur extrême de sa puissance envers nous qui croyons, selon l'œuvre de sa puissante puissance qu'il a exercée en Christ quand il l'a ressuscité d'entre les morts.

Éphésiens 3: 19 & 20 dit «afin que vous soyez remplis de toute la plénitude de Christ.n Maintenant à celui qui est capable de faire beaucoup plus au-dessus de tout ce que nous demandons ou pensons selon la puissance qui opère en nous.» Hébreux 11: 6 dit «sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu».

Romains 1:17 dit que «le juste vivra par la foi». Ceci, je crois, ne se réfère pas seulement à la foi initiale au salut, mais à notre foi de jour en jour qui nous relie à tout ce que Dieu fournit pour notre sanctification; notre vie quotidienne et notre obéissance et notre marche dans la foi.

Voir aussi: Philippiens 3: 9; Galates 3:26, 11; Hébreux 10:38; Galates 2:20; Romains 3: 20-25; 2 Corinthiens 5: 7; Éphésiens 3:12 et 17

Il faut de la foi pour obéir. Souvenez-vous de Galates 3: 2 et 3 «Avez-vous reçu l'Esprit par les œuvres de la loi ou par l'écoute de la foi… ayant commencé dans l'Esprit, êtes-vous maintenant rendu parfait dans la chair?» Si vous lisez tout le passage, il fait référence à la vie par la foi. Colossiens 2: 6 dit «comme vous avez donc reçu Christ Jésus (par la foi), marchez en lui». Galates 5:25 dit: «Si nous vivons selon l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit.»

Alors que nous commençons à parler de notre rôle; notre obéissance; pour ainsi dire, notre liste de choses à faire, souvenez-vous de tout ce que nous avons appris. Sans Son Esprit, nous ne pouvons rien faire, mais par Son Esprit, Il nous fortifie lorsque nous obéissons; et que c'est Dieu qui nous change pour nous rendre saints comme Christ est saint. Même en obéissant à cela, tout est toujours de Dieu - Lui travaillant en nous. Tout cela repose sur la foi en Lui. Souvenez-vous de notre verset de mémoire, Galates 2:20. Ce n'est «PAS moi, mais Christ… je vis par la foi au Fils de Dieu». Galates 5:16 dit "marchez selon l'Esprit et vous n'accomplirez pas la convoitise de la chair."

Nous voyons donc qu'il nous reste encore du travail à faire. Alors, quand et comment pouvons-nous nous approprier, profiter ou saisir la puissance de Dieu. Je crois que c'est proportionnel à nos pas d'obéissance pris dans la foi. Si nous nous asseyons et ne faisons rien, rien ne se passera. Lisez Jacques 1: 22-25. Si nous ignorons Sa Parole (Ses instructions) et n'obéissons pas, la croissance ou le changement n'aura pas lieu, c'est-à-dire si nous nous voyons dans le miroir de la Parole comme en Jacques et que nous nous éloignons et ne sommes pas des pratiquants, nous restons pécheurs et impies. . Souvenez-vous que I Thessaloniciens 4: 7 et 8 dit: «Par conséquent, celui qui rejette cela ne rejette pas l'homme, mais le Dieu qui vous donne son Saint-Esprit.»

La troisième partie nous montrera des choses pratiques que nous pouvons «faire» (c'est-à-dire être des pratiquants) avec sa force. Vous devez suivre ces étapes de foi obéissante. Appelez cela une action positive.

Notre part (partie 3)

Nous avons établi que Dieu veut nous conformer à l'image de son Fils. Dieu dit qu'il y a quelque chose que nous devons aussi faire. Cela exige de notre part de l'obéissance.

Il n'y a pas d'expérience «magique» que nous pouvons avoir qui nous transforme instantanément. Comme nous l'avons dit, c'est un processus. Romains 1:17 dit que la justice de Dieu est révélée de foi en foi. 2 Corinthiens 3:18 le décrit comme étant transformé à l'image du Christ, de gloire en gloire. 2 Pierre 1: 3-8 dit que nous devons ajouter une vertu semblable au Christ à une autre. Jean 1:16 le décrit comme «grâce sur grâce».

Nous avons vu que nous ne pouvons pas le faire par effort personnel ou en essayant d'observer la loi, mais que c'est Dieu qui nous change. Nous avons vu que cela commence quand nous sommes nés de nouveau et est complété par Dieu. Dieu donne à la fois la provision et la puissance pour notre progression quotidienne. Nous avons vu dans le chapitre 6 de Romains que nous sommes en Christ, dans sa mort, son ensevelissement et sa résurrection. Le verset 5 dit que la puissance du péché a été rendue impuissante. Nous sommes morts au péché et il ne dominera pas sur nous.

Parce que Dieu est également venu vivre en nous, nous avons sa puissance, afin que nous puissions vivre d'une manière qui lui plaît. Nous avons appris que Dieu lui-même nous change. Il promet d'achever l'œuvre qu'il a commencée en nous lors du salut.

Ce sont tous des faits. Romains 6 dit qu'en considérant ces faits, nous devons commencer à agir sur eux. Il faut de la foi pour faire cela. Ici commence notre voyage de foi ou d'obéissance confiante. Le premier «commandement d'obéir» est exactement cela, la foi. Il dit: «Estimez-vous vraiment morts au péché, mais vivants pour Dieu en Jésus-Christ notre Seigneur». Compter signifie compter sur lui, croyez-le, considérez-le comme vrai. Ceci est un acte de foi et est suivi d'autres commandements tels que «céder, ne pas laisser et présenter». La foi compte sur la puissance de ce que signifie être mort en Christ et sur la promesse de Dieu d'agir en nous.

Je suis heureux que Dieu ne s'attende pas à ce que nous comprenions tout cela complètement, mais seulement à «agir» en conséquence. La foi est le moyen de s'approprier, de se connecter ou de s'emparer de la provision et du pouvoir de Dieu.

Notre victoire n'est pas obtenue par notre pouvoir de nous changer nous-mêmes, mais elle peut être proportionnelle à notre obéissance «fidèle». Quand nous «agissons», Dieu nous change et nous permet de faire ce que nous ne pouvons pas faire; par exemple, changer les désirs et les attitudes; ou changer les habitudes pécheresses; nous donnant le pouvoir de «marcher dans la nouveauté de la vie». (Romains 6: 4) Il nous donne le «pouvoir» d'atteindre le but de la victoire. Lisez ces versets: Philippiens 3: 9-13; Galates 2: 20-3: 3; I Thessaloniciens 4: 3; I Pierre 2:24; I Corinthiens 1:30; I Pierre 1: 2; Colossiens 3: 1-4 & 3: 11 & 12 & 1:17; Romains 13:14 et Éphésiens 4:15.

Les versets suivants relient la foi à nos actions et à notre sanctification. Colossiens 2: 6 dit: «De même que vous avez reçu Christ Jésus, marchez en lui. (Nous sommes sauvés par la foi, nous sommes donc sanctifiés par la foi.) Toutes les étapes ultérieures de ce processus (marche) dépendent de et ne peuvent être accomplies ou atteintes que par la foi. Romains 1:17 dit: «La justice de Dieu est révélée de foi en foi.» (Cela signifie une étape à la fois.) Le mot «marche» est souvent utilisé dans notre expérience. Romains 1:17 dit aussi: "le juste vivra par la foi." Cela parle de notre vie quotidienne autant ou plus que de son commencement au salut.

Galates 2:20 dit: «Je suis crucifié avec Christ, néanmoins je vis, mais ce n'est pas moi, mais Christ vit en moi, et la vie que je vis maintenant dans la chair, je vis par la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et s'est donné. pour moi."

Romains 6 dit au verset 12 «par conséquent» ou parce que nous nous considérons comme «morts en Christ», nous devons maintenant obéir aux prochains commandements. Nous avons maintenant le choix d'obéir quotidiennement et à chaque instant tant que nous vivons ou jusqu'à ce qu'Il revienne.

Cela commence par un choix de céder. Dans Romains 6:12, la version King James utilise ce mot «céder» quand il dit «ne cédez pas vos membres comme instruments d'injustice, mais abandonnez-vous à Dieu.» Je crois que céder est un choix de céder le contrôle de votre vie à Dieu. D'autres traductions utilisent les mots «présenter» ou «offrir». C'est un choix de choisir de donner à Dieu le contrôle de nos vies et de nous offrir à Lui. Nous nous présentons (nous nous consacrons) à Lui. (Romains 12: 1 & 2) Comme à un signe de cession, vous donnez le contrôle de cette intersection à une autre, nous cédons le contrôle à Dieu. Rendre signifie lui permettre de travailler en nous; demander son aide; céder à sa volonté, pas à la nôtre. C'est notre choix de donner au Saint-Esprit le contrôle de notre vie et de Lui céder. Il ne s’agit pas d’une décision ponctuelle, mais continue, quotidienne et à chaque instant.

Ceci est illustré dans Éphésiens 5:18 «Ne vous enivrez pas de vin; où est un excès; mais soyez rempli du Saint-Esprit. C'est un contraste délibéré. Lorsqu'une personne est ivre, on dit qu'elle est contrôlée par l'alcool (sous l'influence de celui-ci). En revanche, on nous dit d'être remplis de l'Esprit.

Nous devons être volontairement sous le contrôle et l'influence de l'Esprit. La manière la plus précise de traduire le temps du verbe grec est «soyez remplis de l'Esprit», ce qui signifie un abandon continu de notre contrôle au contrôle du Saint-Esprit.

Romains 6:11 dit: présentez les membres de votre corps à Dieu, non au péché. Les versets 15 et 16 disent que nous devons nous présenter comme esclaves de Dieu, et non comme esclaves du péché. Il y a une procédure dans l'Ancien Testament par laquelle un esclave pouvait se faire esclave de son maître pour toujours. C'était un acte volontaire. Nous devrions faire cela à Dieu. Romains 12: 1 & 2 dit: «C'est pourquoi je vous exhorte, frères, par la miséricorde de Dieu, à présenter vos corps comme un sacrifice vivant et saint, agréable à Dieu, qui est votre service spirituel d'adoration. Et ne vous conformez pas à ce monde, mais soyez transformés par le renouvellement de votre esprit ». Cela semble également être volontaire.

Dans l'Ancien Testament, les gens et les choses étaient consacrés et mis à part pour Dieu (sanctifié) pour Son service dans le temple par un sacrifice spécial et une cérémonie les présentant à Dieu. Bien que notre cérémonie puisse être personnelle, le sacrifice du Christ sanctifie déjà notre don. (2 Chroniques 29: 5-18) Ne devrions-nous donc pas nous présenter à Dieu une fois pour toutes et aussi quotidiennement. Nous ne devons à aucun moment nous présenter au péché. Nous ne pouvons le faire que par la force du Saint-Esprit. Bancroft dans la théologie élémentaire suggère que lorsque les choses étaient consacrées à Dieu dans l'Ancien Testament, Dieu envoyait souvent le feu pour recevoir l'offrande. Peut-être qu'aujourd'hui, la consécration (se donner comme don à Dieu en tant que sacrifice vivant) amènera l'Esprit à travailler en nous d'une manière spéciale pour nous donner le pouvoir sur le péché et vivre pour Dieu. (Le feu est un mot souvent associé à la puissance du Saint-Esprit.) Voir Actes 1: 1-8 et 2: 1-4.

Nous devons continuer à nous donner à Dieu et à lui obéir au quotidien, en mettant chaque échec révélé en conformité avec la volonté de Dieu. C'est ainsi que nous devenons matures. Pour comprendre ce que Dieu veut dans nos vies et voir nos échecs, nous devons sonder les Écritures. Le mot lumière est souvent utilisé pour décrire la Bible. La Bible peut faire beaucoup de choses et l'une d'entre elles est d'éclairer notre chemin et de révéler le péché. Psaume 119: 105 dit: «Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon chemin.» La lecture de la Parole de Dieu fait partie de notre liste de choses à faire.

La Parole de Dieu est probablement la chose la plus importante que Dieu nous ait donnée dans notre chemin vers la sainteté. 2 Pierre 1: 2 & 3 dit: "Selon que sa puissance nous a donné tout ce qui concerne la vie et la piété par la vraie connaissance de celui qui nous a appelés à la gloire et à la vertu." Il dit que tout ce dont nous avons besoin est à travers la connaissance de Jésus et le seul endroit pour trouver une telle connaissance est dans la Parole de Dieu.

2 Corinthiens 3:18 va encore plus loin en disant: «Nous tous, le visage dévoilé, contemplant, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme celle du Seigneur. , l'esprit." Ici, cela nous donne quelque chose à faire. Dieu par Son Esprit nous changera, nous transformera pas à pas, si nous Le contemplons. James se réfère aux Écritures comme à un miroir. Nous devons donc Le voir dans le seul endroit évident que nous pouvons, la Bible. William Evans dans «Les grandes doctrines de la Bible» dit ceci à la page 66 à propos de ce verset: «Le temps est intéressant ici: nous sommes en train de passer d'un degré de caractère ou de gloire à un autre.»

L'auteur de l'hymne «Prends le temps d'être saint» a dû comprendre cela quand il a écrit: «En regardant à Jésus, tu seras comme lui, les amis dans ta conduite, sa ressemblance verra.»

 

La conclusion à cela, bien sûr, est I Jean 3: 2 quand «nous serons comme lui, quand nous le voyons tel qu'il est». Même si nous ne comprenons pas comment Dieu fait cela, si nous obéissons en lisant et en étudiant la Parole de Dieu, Il fera sa part pour transformer, changer, compléter et terminer son œuvre. 2 Timothée 2:15 (LSG) dit: "Étudiez pour vous montrer approuvé à Dieu, en divisant correctement la parole de vérité." La NIV dit être quelqu'un «qui gère correctement la parole de vérité».

Il est souvent dit en plaisantant que lorsque nous passons du temps avec quelqu'un, nous commençons à lui «ressembler», mais c'est souvent vrai. Nous avons tendance à imiter les gens avec qui nous passons du temps, à agir et à parler comme eux. Par exemple, nous pouvons imiter un accent (comme nous le faisons si nous déménageons dans une nouvelle région du pays), ou nous pouvons imiter des gestes de la main ou d'autres maniérismes. Éphésiens 5: 1 nous dit: «Soyez des imitateurs ou le Christ comme de chers enfants.» Les enfants aiment imiter ou imiter et nous devons donc imiter le Christ. Souvenez-vous que nous faisons cela en passant du temps avec Lui. Ensuite, nous copierons sa vie, son caractère et ses valeurs; Ses attitudes et attributs mêmes.

Jean 15 parle de passer du temps avec le Christ d'une manière différente. Il dit que nous devons demeurer en Lui. Une partie de la fidélité consiste à passer du temps à étudier les Écritures. Lisez Jean 15: 1-7. Ici, il est dit: «Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous». Ces deux choses sont inséparables. Cela signifie plus qu'une lecture superficielle, cela signifie lire, y penser et le mettre en pratique. Le contraire est également vrai, cela ressort du verset «La mauvaise compagnie corrompt la bonne moralité». (I Corinthiens 15:33) Choisissez donc soigneusement où et avec qui vous passez du temps.

Colossiens 3:10 dit que le nouveau soi doit être «renouvelé dans la connaissance à l'image de son Créateur. Jean 17:17 dit: «Sanctifie-les par la vérité; ta parole est la vérité. Ici s'exprime la nécessité absolue de la Parole dans notre sanctification. La Parole nous montre spécifiquement (comme dans un miroir) où sont les défauts et où nous devons changer. Jésus a également dit dans Jean 8:32 "Alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera." Romains 7:13 dit: «Mais pour que le péché puisse être reconnu comme péché, il a produit la mort en moi par ce qui était bon, de sorte que par le commandement le péché puisse devenir totalement pécheur. Nous savons ce que Dieu veut par la Parole. Nous devons donc nous en remplir l'esprit. Romains 12: 2 nous supplie «d'être transformés par le renouvellement de votre esprit». Nous devons passer de la pensée du monde à la manière de penser de Dieu. Éphésiens 4:22 dit d'être «renouvelé dans l'esprit de votre esprit». Philippiens 2: 5 sys "que cet esprit soit en vous qui était aussi en Christ Jésus." Les Écritures révèlent quelle est la pensée de Christ. Il n'y a pas d'autre moyen d'apprendre ces choses que de se saturer de la Parole.

Colossiens 3:16 nous dit de «laisser la Parole du Christ habiter richement en vous». Colossiens 3: 2 nous dit de «penser aux choses d'en haut, pas aux choses de la terre». Il ne s'agit pas seulement de penser à eux, mais aussi de demander à Dieu de mettre Ses désirs dans nos cœurs et nos esprits. 2 Corinthiens 10: 5 nous avertit, en disant: «rejetant les imaginations et tout ce qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et amenant en captivité toute pensée à l'obéissance de Christ».

Les Écritures nous enseignent tout ce que nous devons savoir sur Dieu le Père, Dieu l'Esprit et Dieu le Fils. Souvenez-vous qu'il nous dit «tout ce dont nous avons besoin pour la vie et la piété grâce à notre connaissance de Celui qui nous a appelés». 2 Pierre 1: 3 Dieu nous dit dans I Pierre 2: 2 que nous grandissons en tant que chrétiens en apprenant la Parole. Il dit: «En tant que nouveau-nés, désirez le lait sincère de la parole pour que vous puissiez grandir ainsi.» La NIV le traduit de cette façon, «afin que vous grandissiez dans votre salut». C'est notre nourriture spirituelle. Éphésiens 4:14 indique que Dieu veut que nous soyons mûrs, pas des bébés. I Corinthiens 13: 10-12 parle de mettre de côté les choses enfantines. Dans Éphésiens 4:15, Il veut que nous «grandissions en TOUTES CHOSES EN LUI».

L'Écriture est puissante. Hébreux 4:12 nous dit: «La parole de Dieu est vivante et puissante et plus tranchante que toute épée à deux tranchants, perçant même jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit, et des articulations et de la moelle, et discerne les pensées et les intentions. du coeur." Dieu dit aussi dans Ésaïe 55:11 que lorsque sa parole est prononcée ou écrite ou envoyée de quelque manière que ce soit dans le monde, elle accomplira l'œuvre qu'elle est censée faire; il ne reviendra pas nul. Comme nous l'avons vu, il convaincra du péché et convaincra les gens du Christ; cela les amènera à une connaissance salvifique du Christ.

Romains 1:16 dit que l'Évangile est «la puissance de Dieu pour le salut de tous ceux qui croient». Les Corinthiens disent que «le message de la croix… est pour nous qui sommes sauvés… la puissance de Dieu». De la même manière, il peut condamner et convaincre le croyant.

Nous avons vu que 2 Corinthiens 3:18 et Jacques 1: 22-25 se réfèrent à la Parole de Dieu comme un miroir. Nous nous regardons dans un miroir pour voir à quoi nous ressemblons. Une fois, j'ai enseigné un cours de l'École biblique de vacances intitulé «Se voir dans le miroir de Dieu». Je connais aussi un refrain qui décrit la Parole comme un «miroir de nos vies pour voir». Les deux expriment la même idée. Quand nous regardons dans la Parole, la lisons et l'étudions comme nous le devrions, nous nous voyons. Cela nous montrera souvent le péché dans notre vie ou une manière dont nous échouons. James nous dit ce que nous ne devons pas faire lorsque nous nous voyons. «Si quelqu'un n'est pas un pratiquant, il est comme un homme observant son visage naturel dans un miroir, car il observe son visage, s'en va et oublie immédiatement quel genre d'homme il était. De même, lorsque nous disons que la Parole de Dieu est lumière. (Lire Jean 3: 19-21 et I Jean 1: 1-10.) Jean dit que nous devons marcher dans la lumière, nous voyant comme révélés à la lumière de la Parole de Dieu. Cela nous dit que lorsque la lumière révèle le péché, nous devons confesser notre péché. Cela signifie admettre ou reconnaître ce que nous avons fait et admettre que c'est un péché. Cela ne signifie pas plaider, supplier ou faire une bonne action pour gagner notre pardon de Dieu, mais simplement être d'accord avec Dieu et reconnaître notre péché.

Il y a de très bonnes nouvelles ici. Au verset 9, Dieu dit que si nous confessons notre péché, «Il est fidèle et juste pour nous pardonner notre péché», mais pas seulement pour «nous purifier de toute iniquité». Cela signifie qu'Il nous purifie du péché dont nous ne sommes même pas conscients ou conscients. Si nous échouons et péchons à nouveau, nous devons le confesser à nouveau, aussi souvent que nécessaire, jusqu'à ce que nous soyons victorieux et que nous ne soyons plus tentés.

Cependant, le passage nous dit aussi que si nous ne nous confessons pas, notre communion avec le Père est rompue et nous continuerons à échouer. Si nous obéissons, il nous changera, sinon nous ne changerons pas. À mon avis, c'est l'étape la plus importante de la sanctification. Je pense que c'est ce que nous faisons lorsque l'Écriture dit de rejeter ou de mettre de côté le péché, comme dans Éphésiens 4:22. Bancroft dans la théologie élémentaire dit de 2 Corinthiens 3:18 «nous sommes en train d'être transformés d'un degré de caractère ou de gloire à un autre.» Une partie de ce processus consiste à nous voir dans le miroir de Dieu et nous devons confesser les défauts que nous voyons. Il faut quelques efforts de notre part pour mettre fin à nos mauvaises habitudes. Le pouvoir de changer vient de Jésus-Christ. Nous devons lui faire confiance et lui demander ce que nous ne pouvons pas faire.

Hébreux 12: 1 & 2 dit que nous devrions «mettre de côté… le péché qui nous prend si facilement au piège… regarder vers Jésus l'auteur et le finisseur de notre foi.» Je pense que c'est ce que Paul voulait dire quand il a dit dans Romains 6:12 de ne pas laisser le péché régner en nous et ce qu'il voulait dire dans Romains 8: 1-15 au sujet de permettre à l'Esprit de faire Son œuvre; marcher dans l'Esprit ou marcher dans la lumière; ou l'une des autres façons dont Dieu explique le travail de coopération entre notre obéissance et notre confiance en l'œuvre de Dieu par l'Esprit. Psaume 119: 11 nous dit de mémoriser les Écritures. Il dit: «J'ai caché ta parole dans mon cœur pour ne pas pécher contre toi.» Jean 15: 3 dit: "Vous êtes déjà purs à cause de la parole que je vous ai dite." La Parole de Dieu nous rappellera à la fois de ne pas pécher et nous convaincra lorsque nous péchons.

Il existe de nombreux autres versets pour nous aider. Tite 2: 11-14 dit: 1. Niez l'impiété. 2. Vivez pieusement dans cet âge présent. 3. Il nous rachètera de tout acte illégal. 4. Il purifiera pour lui-même son peuple spécial.

2 Corinthiens 7: 1 dit de nous purifier. Éphésiens 4: 17-32 et Colossiens 3: 5-10 énumèrent certains péchés que nous devons abandonner. Cela devient très précis. La partie positive (notre action) vient dans Galates 5:16 qui nous dit de marcher dans l'Esprit. Éphésiens 4:24 nous dit de revêtir le nouvel homme.

Notre rôle est décrit à la fois comme marcher dans la lumière et comme marcher dans l'Esprit. Les quatre évangiles et les épîtres sont pleins d'actions positives que nous devrions faire. Ce sont des actions qu'on nous commande de faire telles que «aimer», «prier» ou «encourager».

Dans probablement le meilleur sermon que j'aie jamais entendu, l'orateur a dit que l'amour est quelque chose que vous faites; par opposition à quelque chose que vous ressentez. Jésus nous a dit dans Matthieu 5:44 "Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent." Je pense que de telles actions décrivent ce que Dieu veut dire quand Il nous commande de «marcher selon l'Esprit», de faire ce qu'Il nous commande tout en lui faisant confiance pour changer nos attitudes intérieures telles que la colère ou le ressentiment.

Je pense vraiment que si nous nous occupons à faire les actions positives que Dieu commande, nous nous retrouverons avec beaucoup moins de temps pour avoir des ennuis. Cela a également un effet positif sur ce que nous ressentons. Comme le dit Galates 5:16, «marchez par l'Esprit et vous n'accomplirez pas le désir de la chair». Romains 13:14 dit: «Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne prenez aucune disposition pour la chair, pour satisfaire ses convoitises.»

Un autre aspect à considérer: Dieu châtiera et corrigera ses enfants si nous continuons à suivre le chemin du péché. Ce chemin mène à la destruction dans cette vie, si nous ne confessons pas notre péché. Hébreux 12:10 dit qu'il nous châtie «pour notre profit, afin que nous soyons rendus participants de sa sainteté». Le verset 11 dit: «Ensuite, il donne le fruit pacifique de la justice à ceux qui sont formés par elle.» Lisez Hébreux 12: 5-13. Le verset 6 dit: «Pour qui le Seigneur aime, il châtie». Hébreux 10:30 dit que «le Seigneur jugera son peuple». Jean 15: 1-5 dit qu'Il taille les vignes afin qu'elles portent plus de fruits.

Si vous vous trouvez dans cette situation, revenez à I Jean 1: 9, reconnaissez et confessez-lui votre péché aussi souvent que nécessaire et recommencez. I Pierre 5:10 dit: «Que Dieu… après avoir souffert un certain temps, vous perfectionnera, vous affermira, vous fortifiera et vous apaisera.» La discipline nous enseigne la persévérance et la fermeté. N'oubliez pas, cependant, que la confession peut ne pas supprimer les conséquences. Colossiens 3:25 dit: "Celui qui fait le mal sera récompensé pour ce qu'il a fait, et il n'y a pas de partialité." I Corinthiens 11:31 dit: "Mais si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés." Le verset 32 ​​ajoute: «Lorsque nous sommes jugés par le Seigneur, nous sommes disciplinés.»

Ce processus de devenir comme le Christ continuera aussi longtemps que nous vivrons dans notre corps terrestre. Paul dit dans Philippiens 3: 12-15 qu'il n'avait pas déjà atteint, qu'il n'était pas non plus déjà parfait, mais qu'il continuerait à avancer et à poursuivre le but. 2 Pierre 3:14 et 18 disent que nous devrions «être diligents pour être trouvés par lui en paix, sans tache et irréprochable» et «grandir dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ».

I Thessaloniciens 4: 1, 9 et 10 nous dit «d'abonder de plus en plus» et «d'augmenter de plus en plus» l'amour envers les autres. Une autre traduction dit «exceller encore plus». 2 Pierre 1: 1-8 nous dit d'ajouter une vertu à une autre. Hébreux 12: 1 & 2 dit que nous devrions courir la course avec endurance. Hébreux 10: 19-25 nous encourage à continuer et à ne jamais abandonner. Colossiens 3: 1-3 dit de "se concentrer sur les choses ci-dessus." Cela signifie le mettre là et le garder là-bas.

Souvenez-vous que c'est Dieu qui fait cela lorsque nous obéissons. Philippiens 1: 6 dit: «En ayant confiance en cela même, celui qui a commencé une bonne œuvre l'accomplira jusqu'au jour de Jésus-Christ.» Bancroft in Elemental Theology dit à la page 223 «La sanctification commence au commencement du salut du croyant et est co-étendue avec sa vie sur terre et atteindra son apogée et sa perfection lorsque le Christ reviendra.» Éphésiens 4: 11-16 dit que faire partie d'un groupe local de croyants nous aidera également à atteindre cet objectif. «Jusqu'à ce que nous arrivions tous… à un homme parfait… afin que nous puissions grandir en lui», et que le corps «grandisse et se construit dans l'amour, au fur et à mesure que chaque partie fait son travail».

Tite 2: 11 & 12 «Car la grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes, nous enseignant que, reniant l'impiété et les convoitises mondaines, nous devons vivre sobrement, justement et pieusement dans l'âge présent. I Thessaloniciens 5: 22-24 «Maintenant, que le Dieu de paix lui-même vous sanctifie complètement; et que tout votre esprit, âme et corps soient préservés irréprochables à la venue de notre Seigneur Jésus-Christ. Celui qui vous appelle est fidèle, qui le fera aussi.

Est-ce que tout le monde est capable de parler en langues?

C'est une question très commune pour laquelle la Bible a des réponses très définitives. Je vous suggère de lire les chapitres I Corinthians 12 à travers le chapitre 14. Vous devez lire la liste des cadeaux dans Romans 12 et Ephesians 4. I Peter 4: 10 implique que chaque croyant (à qui le livre est écrit) a un don spirituel. ”

Comme chacun a reçu un cadeau spécial, utilisez-le pour vous servir les uns les autres… », NASV. C’est un cadeau, pas un en particulier, ce n’est pas un talent comme la musique, etc., avec lequel nous sommes nés. Mais un cadeau spirituel. Ephesians dit dans 4: 7-8 qu'il nous a donné des cadeaux et des versets 11-16 énumère certains de ces cadeaux. La langue n'est même pas mentionnée ici.

Le but de ces dons est de s’entraider pour grandir. Jusqu'à la fin du chapitre, 5 enseigne que le plus important est de marcher amoureux, tout comme dans I Cor. 13, où il est également question de cadeaux. Romans 12 présente le don dans le contexte du sacrifice, du service et de l'humilité et parle d'un don spirituel comme d'une mesure de la foi qui nous est attribuée ou que Dieu nous a donnée.

Voici un verset clé qui est très important dans la considération de tout cadeau. Le verset 4 -9 nous dit que, comme nous l'avons donné, nous sommes tous membres du Christ, mais que nous sommes différents, nos dons aussi, et je cite: «Et puisque nous avons des dons DIFFÉRANT en fonction de la grâce qui nous est accordée, laissez chacun exercez-les en conséquence. »Il explique ensuite plusieurs dons en particulier et parle de l'importance de l'amour. Continuez à lire dans le contexte pour voir comment nous devons aimer, si pratique et incroyable.

Le don des langues n’est pas mentionné non plus. Pour cela, vous devez vous rendre sur I Cor, 12-14. Le verset 4 dit qu'il existe différentes variétés de cadeaux. Vers 7,

Maintenant à chacun est donnée> la manifestation de l'Esprit pour le bien commun. » Il dit alors que le à UN reçoit ce cadeau et à un autre un cadeau différent, pas tout de même. Le contexte du passage est exactement ce que votre question demande, devrions-nous tous parler en langues. Le verset 11 dit: «Mais un seul et même Esprit opère toutes ces choses, distribuant à chacun individuellement comme IL le veut.»

Il relie cela au corps humain avec de nombreux exemples pour que ce soit clair, le verset 18 dit qu'il nous a placés dans le corps comme il le souhaitait pour le bien commun, en disant que nous ne sommes pas tous des mains, ni des yeux, etc. ne fonctionne pas bien, alors dans le corps, nous devons avoir un don différent pour fonctionner comme nous le devrions et grandir en tant que croyants. Ensuite, il énumère les cadeaux, par ordre d'importance, non pas en fonction de leur valeur personnelle, mais en fonction de leurs besoins, en utilisant les mots premier, deuxième, troisième et la liste des autres, se terminant par des sortes de langues.

À propos, la première utilisation des langues a eu lieu à la Pentecôte, où chacun a entendu sa propre langue. Il finit par poser une question rétaurique, vous connaissez aussi les réponses. "Tous ne parlent pas en langues, FAIS-LE." La réponse est NON! J'adore le verset 31: «Le plus grand des dons (le roi Jacques dit: Covet)». Nous ne pourrions le faire si nous ne savions pas lequel était le plus grand, nous le pourrions. Puis le discours sur l'amour. Puis 14: 1 dit: «LES PERSONNES AIMENT ENCORE DES DONS GÉNÉRALEMENT SPIRITUELS», LE PREMIER INSCRIT. Il explique ensuite pourquoi la prophétie est meilleure parce qu'elle édifie, exhorte et console (verset 3).

Dans les versets 18 et 19, Paul dit qu'il préférerait parler, ils ont prononcé des paroles de prophétie en 5, c'est ce dont il parle, plutôt que dix mille dans une langue. S'il vous plaît lire le chapitre entier. En bref, vous avez au moins un don spirituel, que l'Esprit vous a donné lorsque vous êtes né de nouveau, mais vous pouvez demander ou rechercher d'autres personnes. Vous ne pouvez pas les apprendre. Ce sont des dons donnés par l'Esprit.

Pourquoi commencer en bas pour les autres quand vous devriez convoiter les meilleurs cadeaux. Quelqu'un que j'ai entendu enseigner sur les cadeaux a déclaré que si vous ne savez pas ce que votre don est de servir, commencez à le servir d'une manière confortable, par exemple d'enseigner ou même de donner, et cela deviendra évident. Peut-être êtes-vous et encouragez-vous ou montrez-vous la miséricorde ou êtes-vous un apôtre (signifie missionnaire) ou un évangéliste.

La masturbation est-elle un péché et comment la surmonter?

Le sujet de la masturbation est difficile car il n'est pas mentionné de manière indubitable dans la Parole de Dieu. Il est donc possible de dire qu'il y a des situations dans lesquelles ce n'est pas un péché. Cependant, la plupart des gens qui se masturbent régulièrement sont définitivement impliqués dans un comportement pécheur d'une manière ou d'une autre. Jésus a dit dans Matthieu 5:28: "Mais je vous dis que quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà commis l'adultère avec elle dans son cœur." Regarder la pornographie puis se masturber à cause des désirs sexuels causés par la pornographie est définitivement un péché.

Matthieu 7: 17 & 18 «De même, tout bon arbre porte de bons fruits, mais un mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, et un mauvais arbre ne peut pas porter de bons fruits. Je me rends compte que, dans le contexte, il s'agit de faux prophètes, mais le principe semble s'appliquer. Vous pouvez dire si quelque chose est bon ou mauvais par le fruit, les conséquences, de le faire. Quelles sont les conséquences de la masturbation?

Cela déforme le plan de Dieu pour les relations sexuelles dans le mariage. Le sexe dans le mariage n'est pas seulement pour la procréation, Dieu l'a conçu pour être une expérience extrêmement agréable qui lierait le mari et la femme ensemble. Lorsqu'un homme ou une femme atteint son apogée, un certain nombre de produits chimiques sont libérés dans le cerveau, créant une sensation de plaisir, de détente et de bien-être. L'un d'eux est chimiquement un opioïde, très similaire aux dérivés de l'opium. Non seulement il produit un certain nombre de sensations agréables, mais comme toutes les opioïdes, il produit également un fort désir de répéter l'expérience. En substance, le sexe crée une dépendance. C'est pourquoi il est si difficile pour les prédateurs sexuels d'abandonner le viol ou la molestation, ils deviennent dépendants de la ruée vers l'opio dans leur cerveau chaque fois qu'ils répètent leur comportement pécheur. Finalement, il devient difficile, voire impossible, pour eux de vraiment profiter de tout autre type d'expérience sexuelle.

La masturbation produit la même libération chimique dans le cerveau que le sexe conjugal ou le viol ou la molestation. C'est une expérience purement physique sans la sensibilité aux besoins émotionnels d'une autre qui est si critique dans les relations sexuelles conjugales. La personne qui se masturbe obtient une libération sexuelle sans le dur labeur de la construction d’une relation amoureuse avec son conjoint. S'ils se masturbent après avoir regardé de la pornographie, ils voient l'objet de leur désir sexuel comme une chose pouvant être utilisée à des fins de gratification, et non comme une personne réelle créée à l'image de Dieu qui doit être traitée avec respect. Et bien que cela ne se produise pas dans tous les cas, la masturbation peut devenir une solution rapide aux besoins sexuels qui ne nécessitent pas le travail difficile nécessaire pour établir une relation personnelle avec le sexe opposé et peut devenir plus souhaitable pour celui qui se masturbe que le sexe conjugal. Et tout comme avec le prédateur sexuel, cela peut créer une dépendance telle que les relations sexuelles conjugales ne sont plus désirées. La masturbation peut également aider les hommes ou les femmes à être impliqués dans des relations de même sexe lorsque l'expérience sexuelle consiste à se masturber mutuellement.

Pour résumer, Dieu a créé les hommes et les femmes en tant qu'êtres sexuels dont les besoins sexuels devaient être satisfaits dans le mariage. Toutes les autres relations sexuelles hors mariage sont clairement condamnées dans les Écritures et, bien que la masturbation ne soit pas clairement condamnée, les conséquences négatives sont suffisantes pour que les hommes et les femmes qui veulent plaire à Dieu et qui veulent que Dieu honore leur mariage l’évitent.
La question suivante est de savoir comment une personne qui est devenue accro à la masturbation peut s'en libérer. Il faut dire dès le départ que s'il s'agit d'une habitude de longue date, elle peut être très difficile à rompre. La première étape consiste à obtenir Dieu de votre côté et le Saint-Esprit travaillant en vous pour briser cette habitude. En d'autres termes, vous devez être sauvé. Le salut vient de la croyance à l'Évangile. I Corinthiens 15: 2-4 dit: Par cet évangile, vous êtes sauvés… Pour ce que j'ai reçu, je vous l'ai transmis comme de première importance: que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, qu'il a été enseveli, qu'il a été ressuscité le troisième jour selon les Écritures. Vous devez admettre que vous avez péché, dire à Dieu que vous croyez à l'Évangile et lui demander de vous pardonner en se basant sur le fait que Jésus a payé pour vos péchés quand il est mort sur la croix. Si une personne comprend le message du salut révélé dans la Bible, elle sait que demander à Dieu de le sauver revient essentiellement à demander à Dieu de faire trois choses: le sauver de la conséquence éternelle du péché (l'éternité en enfer), le sauver de l'esclavage. pécher dans cette vie, et l'emmener au ciel quand il mourra où il sera sauvé de la présence même du péché.

Etre sauvé du pouvoir du péché est un concept très important à comprendre. Galates 2:20 et Romains 6: 1-14, parmi d'autres Écritures, enseignent que nous sommes placés en Christ lorsque nous l'acceptons comme notre Sauveur, et qu'une partie de cela est que nous sommes crucifiés avec lui et que la puissance du péché pour nous contrôler est cassé. Cela ne signifie pas que nous sommes automatiquement libérés de toutes les habitudes pécheresses, mais que nous avons maintenant le pouvoir de nous libérer grâce à la puissance du Saint-Esprit agissant en nous. Si nous continuons à vivre dans le péché, c'est parce que nous n'avons pas profité de tout ce que Dieu nous a donné pour être libres. 2 Pierre 1: 3 (NIV) dit: «Sa puissance divine nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour une vie pieuse grâce à notre connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et bonté.»

Une partie critique de ce processus est donnée dans Galates 5: 16 & 17. Il dit: «Alors je dis, marchez par l'Esprit, et vous ne satisferez pas les désirs de la chair. Car la chair désire ce qui est contraire à l'Esprit, et l'Esprit ce qui est contraire à la chair. Ils sont en conflit les uns avec les autres, de sorte que vous ne devez pas faire ce que vous voulez. » Remarquez que cela ne dit pas que la chair ne peut pas faire ce qu'elle veut. Il ne dit pas non plus que le Saint-Esprit ne peut pas faire ce qu'il veut. Cela dit que vous n'êtes pas en mesure de faire ce que vous voulez. La plupart des gens qui ont accepté Jésus-Christ comme leur Sauveur ont des péchés dont ils veulent se libérer. La plupart d'entre eux ont également des péchés dont ils ne sont pas conscients ou qu'ils ne sont pas encore prêts à abandonner. Ce que vous ne pouvez pas faire après avoir accepté Jésus-Christ comme votre Sauveur, c'est vous attendre à ce que le Saint-Esprit vous donne le pouvoir de vous libérer des péchés dont vous voulez vous libérer tout en continuant dans les péchés auxquels vous voulez vous accrocher.

Un homme m'a dit une fois qu'il allait abandonner le christianisme parce qu'il avait supplié Dieu pendant des années de l'aider à se libérer de sa dépendance à l'alcool. Je lui ai demandé s'il avait encore des relations sexuelles avec sa petite amie. Quand il a dit: «Oui», j'ai dit: «Vous dites donc au Saint-Esprit de vous laisser tranquille pendant que vous péchez de cette façon, tout en lui demandant de vous donner le pouvoir de vous libérer de votre dépendance à l'alcool. Cela ne fonctionnera pas. Dieu nous laisse parfois rester dans l'esclavage d'un péché parce que nous ne voulons pas abandonner un autre péché. Si vous voulez la puissance du Saint-Esprit, vous devez l'obtenir aux conditions de Dieu.

Donc, si vous vous masturbez habituellement et que vous voulez vous arrêter, et que vous avez demandé à Jésus-Christ d'être votre Sauveur, la prochaine étape serait de dire à Dieu que vous voulez obéir à tout ce que le Saint-Esprit vous dit de faire et que vous voulez surtout que Dieu vous dise les péchés. Il est le plus concerné par votre vie. D'après mon expérience, Dieu est souvent beaucoup plus préoccupé par les péchés dont je suis inconscient, qu'Il est préoccupé par les péchés dont je m'inquiète. En pratique, cela signifie demander sincèrement à Dieu de vous montrer tout péché non confessé dans votre vie, puis dire quotidiennement au Saint-Esprit que vous allez obéir à tout ce qu'il vous demande de faire toute la journée et toute la soirée. La promesse dans Galates 5:16 est vraie, «marchez par l'Esprit et vous ne satisferez pas les désirs de la chair».

La victoire sur quelque chose d'aussi ancré que la masturbation habituelle peut prendre du temps. Vous pouvez glisser et vous masturber à nouveau. I John 1: 9 dit que si vous confessez votre échec à Dieu, il vous pardonnera et vous purifiera de toute injustice. Si vous vous engagez à confesser votre péché immédiatement après votre échec, ce sera un puissant moyen de dissuasion. Plus la confession est proche de l'échec, plus vous êtes proche de la victoire. Finalement, vous vous retrouverez probablement en train de confesser votre désir pécheur à Dieu avant de pécher et de lui demander de l'aide pour obéir à Dieu. Lorsque cela se produit, vous êtes très proche de la victoire.

Si vous avez encore du mal, il y a encore une chose qui est très utile. Jacques 5:16 dit: «Confessez-vous donc vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres afin que vous soyez guéris. La prière d'une personne juste est puissante et efficace. » Un péché très privé comme la masturbation ne devrait généralement pas être confessé à un groupe d'hommes et de femmes, mais trouver une ou plusieurs personnes du même sexe qui vous tiendront responsable peut être très utile. Ce devraient être des chrétiens mûrs qui se soucient profondément de vous et qui sont prêts à vous poser régulièrement des questions difficiles sur la façon dont vous allez. Savoir qu'un ami chrétien va vous regarder dans les yeux et vous demander si vous avez échoué dans ce domaine peut être une incitation très positive à faire la bonne chose de manière cohérente.

La victoire dans ce domaine peut être difficile mais est certainement possible. Que Dieu vous bénisse lorsque vous cherchez à lui obéir.

Est-ce mal de se marier pour obtenir une carte verte?

Si vous êtes vraiment sérieux en trouvant la volonté de Dieu dans cette situation, je pense que la première question à laquelle il faut répondre est, y a-t-il eu fraude délibérée en contractant le mariage afin d'obtenir un visa en premier lieu. Je ne sais pas si vous vous êtes présenté devant un représentant civil du gouvernement ou devant un ministre chrétien. Je ne sais pas si vous avez simplement dit: «Je veux épouser cette personne», sans donner aucune raison, ou si vous avez promis «de ne vous attacher à eux que jusqu'à ce que la mort vous sépare». Si vous étiez devant un magistrat civil qui savait ce que vous faisiez et pourquoi, je suppose qu'il n'y a peut-être aucun péché impliqué. Mais si vous avez publiquement fait des vœux à Dieu, c'est une tout autre affaire.

La question suivante à laquelle il faut répondre est la suivante: êtes-vous tous les deux des disciples de Jésus-Christ? La question suivante est la suivante: les deux parties veulent-elles se retirer du «mariage» ou n'en veulent-elles qu'un? Si vous êtes un croyant et que l'autre personne est un non-croyant, je crois que le conseil de Paul basé sur I Corinthiens chapitre sept serait de les laisser divorcer si c'est ce qu'ils veulent. Si vous êtes tous les deux croyants ou si l'incroyant ne veut pas partir, cela devient un peu plus compliqué. Dieu a dit avant la création d'Ève: «Il n'est pas bon que l'homme soit seul.» Paul dit dans I Corinthiens chapitre sept qu'en raison de l'attrait de l'immoralité sexuelle, il est préférable pour les hommes et les femmes de se marier afin que leurs besoins sexuels soient satisfaits dans la relation sexuelle entre eux. De toute évidence, un mariage qui n'est jamais consommé ne répond aux besoins sexuels d'aucun des partenaires.

Sans en savoir plus sur la situation, je trouve impossible de donner plus de conseils. Si vous voulez me donner plus de détails, je serais heureux d'essayer de donner plus de conseils bibliques.

En réponse à votre deuxième question de savoir si une mère célibataire est obligée d'épouser le père de son enfant, la réponse simple est non. C'est l'union sexuelle, pas la conception et l'accouchement, qui lie un homme et une femme ensemble. La femme du puits avait eu cinq maris et l'homme qu'elle avait actuellement n'était pas son mari, même si le grec et l'anglais impliquent une relation sexuelle. Dans Genèse 38, Tamar conçut et eut des jumeaux par Juda mais rien n'indique qu'il l'épousa ou aurait dû l'épouser. Le verset 26 dit "il ne la connaissait plus". S'il est préférable qu'un enfant soit élevé par ses parents biologiques, si le père biologique n'est pas apte à être mari ou père, il serait insensé de l'épouser simplement parce qu'il est le père biologique d'un enfant.

Est-il faux d'avoir des relations sexuelles en dehors du mariage?

Une des choses sur lesquelles la Bible est très claire est que l'adultère, le sexe avec quelqu'un d'autre que votre conjoint, est un péché.

Hébreux 13: 4 dit: "Le mariage doit être honoré de tous et le lit de mariage doit rester pur, car Dieu jugera l'adultère et tous les immoraux sexuels."

Le terme traduit par «immoral sexuel» signifie toute relation sexuelle autre que celle qui existe entre un homme et une femme mariés. Il est utilisé dans I Thessaloniciens. 4: 3-8 «C'est la volonté de Dieu que vous soyez sanctifiés afin d'éviter l'immoralité sexuelle. que chacun de vous apprenne à contrôler son propre corps de manière sainte et honorable, et non par convoitise passionnée comme le païen qui ne connaît pas Dieu; et que, dans cette affaire, personne ne devrait faire du tort à son frère ni en profiter.

Le Seigneur punira les hommes pour tous ces péchés, comme nous vous l'avons déjà dit et prévenu. Car Dieu ne nous a pas appelés à être impurs, mais à mener une vie sainte. Par conséquent, celui qui rejette cette instruction ne rejette pas l'homme, mais Dieu, qui vous donne son Saint-Esprit. "

La magie et la sorcellerie sont-elles mauvaises?

Le monde des esprits est très réel. Satan et les mauvais esprits sous son contrôle sont constamment en guerre contre les gens. Selon Jean 10:10, c'est un voleur qui «ne vient que pour voler, tuer et détruire». Les personnes qui se sont alliées à Satan (les sorciers, les sorcières, ceux qui pratiquent la magie noire) peuvent influencer les mauvais esprits pour faire du mal aux gens. Être impliqué dans l'une de ces pratiques est strictement interdit. Deutéronome 18: 9-12 dit: «Lorsque vous entrez dans le pays que l'Éternel, votre Dieu, vous donne, n'apprenez pas à imiter les voies détestables des nations là-bas. Que personne parmi vous ne sacrifie son fils ou sa fille dans le feu, qui pratique la divination ou la sorcellerie, interprète des présages, se livre à la sorcellerie, ou jette des sorts, ou qui soit médium ou spirite ou qui consulte les morts. Quiconque fait ces choses est détestable pour l'Éternel, et à cause de ces pratiques détestables, l'Éternel, votre Dieu, chassera ces nations devant vous.

Il est important de se rappeler que Satan est un menteur et le père du mensonge (Jean 8:44) et une grande partie de ce que toute personne associée à lui dit sera faux. Il est également important de se rappeler que Satan est comparé à un lion rugissant dans I Pierre 5: 8. Seuls les vieux lions mâles, en grande partie édentés, rugissent. Les jeunes lions se faufilent sur leur proie aussi silencieusement que possible. Le but d'un lion rugissant est d'effrayer sa proie et de prendre des décisions insensées. Hébreux 2: 14 et 15 parle de Satan ayant un pouvoir sur les gens à cause de la peur, en particulier de leur peur de la mort.

La bonne nouvelle est que l'un des avantages de devenir chrétien est que nous sommes éloignés du royaume de Satan et placés dans le royaume de Dieu sous la protection de Dieu. Colossiens 1: 13 & 14 dit: «Car il nous a sauvés de la domination des ténèbres et nous a amenés dans le royaume du Fils qu'il aime, en qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés. I Jean 5:18 (ESV) dit: "Nous savons que quiconque est né de Dieu ne continue pas à pécher, mais celui qui est né de Dieu le protège, et le malin ne le touche pas."

Ainsi, la première étape pour vous protéger est de devenir chrétien. Admettez que vous avez péché. Romains 3:23 dit: «car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu». Admettez ensuite que votre péché mérite la punition de Dieu. Romains 6:23 dit: «Car le salaire du péché, c'est la mort.» Croyez que Jésus a payé le prix de votre péché quand il est mort sur la croix; crois qu'Il a été enterré puis ressuscité. Lisez I Corinthiens 15: 1-4 et Jean 3: 14-16. Enfin, demandez-lui d'être votre Sauveur. Romains 10:13 dit: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.» Rappelez-vous, vous lui demandez de faire quelque chose pour vous que vous ne pouvez pas faire pour vous-même (Romains 4: 1-8). (Si vous avez encore des questions sur la question de savoir si vous avez été sauvé ou non, il y a un excellent article sur «L'assurance du salut» dans la section Foire aux questions du site Web PhotosforSouls.

Alors, que peut faire Satan à un chrétien? Il peut nous tenter (I Thessaloniciens 3: 5). Il peut essayer de faire peur en faisant des choses qui sont mauvaises (I Pierre 5: 8 & 9; Jacques 4: 7). Il peut provoquer des choses qui nous empêchent de faire ce que nous voulons faire (I Thessaloniciens 2:18). Il ne peut vraiment rien faire d'autre pour nous nuire sans obtenir la permission de Dieu (Job 1: 9-19; 2: 3-8), à moins que nous choisissions de nous rendre vulnérables à ses attaques et à ses projets (Éphésiens 6: 10-18). Il y a plusieurs choses que les gens font pour se rendre vulnérables à Satan qui leur fait du mal: adorer des idoles ou s'engager dans des pratiques occultes (I Corinthiens 10: 14-22; Deutéronome 18: 9-12); vivre dans une rébellion persistante contre la volonté révélée de Dieu (I Samuel 15:23; 18:10); s'accrocher à la colère est également spécifiquement mentionné (Ephésiens 4:27).

Donc, si vous êtes chrétien, que devez-vous faire si vous pensez que quelqu'un utilise la magie noire, la sorcellerie ou la sorcellerie contre vous. Souvenez-vous que vous êtes l'enfant de Dieu et sous sa protection et ne cédez pas à la peur (I Jean 4: 4; 5:18). Priez régulièrement, comme Jésus nous l'a enseigné dans Matthieu 6:13, «délivre-nous du malin». Réprimandez au Nom de Jésus toute pensée de peur ou de condamnation (Romains 8: 1). Obéissez à tout ce que vous savez que Dieu vous dit de faire dans Sa Parole. À moins que vous n'ayez préalablement donné à Satan le droit d'être impliqué dans votre vie, cela devrait suffire.

Si vous avez déjà été personnellement impliqué dans l'idolâtrie, la sorcellerie, la sorcellerie ou la magie noire ou si vous vous êtes rendu vulnérable aux attaques de Satan par une rébellion persistante contre ce que Dieu nous dit de faire dans Sa Parole, vous devrez peut-être faire plus. Dites d'abord à voix haute: «Je renonce à Satan et à toutes ses œuvres.» Dans les premiers jours de l'église, c'était une exigence courante pour les gens qui venaient se faire baptiser. Si vous pouvez le faire librement sans ressentir aucun obstacle spirituel, vous n'êtes probablement pas en esclavage. Si vous ne pouvez pas, trouvez un groupe de disciples bibliques de Jésus, y compris un pasteur si possible, et demandez-leur de prier pour vous, en demandant à Dieu de vous délivrer de la puissance de Satan. Demandez-leur de continuer à prier jusqu'à ce qu'ils sentent dans leur esprit que vous avez été délivré de tout esclavage spirituel. Souvenez-vous que Satan a été vaincu à la croix (Colossiens 2: 13-15). En tant que chrétien, vous appartenez au Créateur de l'univers qui veut que vous soyez totalement libre de tout ce que Satan essaierait de vous faire.

La punition en enfer est-elle éternelle?

            Il y a certaines choses que la Bible enseigne que j'aime absolument, comme à quel point Dieu nous aime. Il y a d'autres choses que je souhaite réellement ne pas être là, mais mon étude des Écritures m'a convaincu que, si je veux être complètement honnête dans la façon dont je gère les Écritures, je dois croire que cela enseigne que les perdus subiront des tourments éternels en Enfer.

Ceux qui remettraient en question l'idée du tourment éternel en enfer diront souvent que les mots utilisés pour décrire la durée du tourment ne signifient pas exactement éternel. Et bien que cela soit vrai, que le Grec de l'époque du Nouveau Testament n'avait pas et n'utilisait pas un mot exactement équivalent à notre mot éternel, les auteurs du Nouveau Testament ont utilisé les mots dont ils disposaient pour décrire à la fois combien de temps nous vivrons avec Dieu et combien de temps les impies souffriront en enfer. Matthieu 25:46 dit: "Alors ils iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle." Les mêmes mots traduits éternellement sont utilisés pour décrire Dieu dans Romains 16:26 et le Saint-Esprit dans Hébreux 9:14. 2 Corinthiens 4: 17 & 18 nous aide à comprendre ce que signifient réellement les mots grecs traduits par «éternel». Il dit: «Car nos troubles légers et momentanés nous procurent une gloire éternelle qui les dépasse tous de loin. Nous fixons donc nos yeux non pas sur ce qui est vu, mais sur ce qui est invisible, car ce qui est vu est temporaire, mais ce qui est invisible est éternel.

Marc 9: 48b «Il vaut mieux entrer dans la vie mutilée qu'avec deux mains pour aller en enfer, où le feu ne s'éteint jamais.» Jude 13c «A qui les ténèbres les plus noires ont été réservées pour toujours.» Apocalypse 14: 10b & 11 «Ils seront tourmentés par le soufre brûlant en présence des saints anges et de l'Agneau. Et la fumée de leur tourment montera pour toujours et à jamais. Il n'y aura ni jour ni nuit de repos pour ceux qui adorent la bête et son image, ou pour quiconque reçoit la marque de son nom. Tous ces passages indiquent quelque chose qui ne se termine pas.

Peut-être l'indication la plus forte que la punition en enfer est éternelle se trouve dans les chapitres 19 et 20 d'Apocalypse. Dans Apocalypse 19:20, nous lisons que la bête et le faux prophète (les deux êtres humains) «ont été jetés vivants dans l'étang ardent de soufre brûlant». Après cela, il est dit dans Apocalypse 20: 1-6 que Christ règne pendant mille ans. Pendant ces mille ans, Satan est enfermé dans l'abîme mais Apocalypse 20: 7 dit: «Quand les mille ans seront terminés, Satan sera libéré de sa prison.» Après avoir fait une dernière tentative pour vaincre Dieu, nous lisons dans Apocalypse 20:10: «Et le diable, qui les a trompés, a été jeté dans l'étang de soufre brûlant, où la bête et le faux prophète avaient été jetés. Ils seront tourmentés jour et nuit pour toujours et à jamais. Le mot «ils» inclut la bête et le faux prophète qui sont déjà là depuis mille ans.

Dois-je être né de nouveau?

Beaucoup de gens ont l'idée erronée que les gens sont nés chrétiens. Il peut être vrai que les gens sont nés dans une famille où un ou plusieurs parents croient en Christ, mais cela ne fait pas d'une personne un chrétien. Vous pouvez être né dans la maison d'une religion particulière, mais finalement chaque personne doit choisir ce qu'il ou elle croit.

Josué 24:15 dit: «Choisissez aujourd'hui qui vous servirez». Une personne n'est pas née chrétienne, il s'agit de choisir la voie du salut du péché, non de choisir une église ou une religion.

Chaque religion a son propre dieu, le créateur de son monde, ou grand leader qui est l'enseignant central qui enseigne le chemin de l'immortalité. Ils peuvent être similaires ou totalement différents du Dieu de la Bible. La plupart des gens se trompent en pensant que toutes les religions mènent à un seul dieu, mais sont adorées de diverses manières. Avec ce genre de pensée, il y a soit plusieurs créateurs, soit de nombreux chemins vers Dieu. Cependant, lorsqu'ils sont inspectés, la plupart des groupes prétendent être le seul moyen. Beaucoup pensent même que Jésus est un grand enseignant, mais il est bien plus que cela. Il est le seul et unique Fils de Dieu (Jean 3:16).

La Bible dit qu'il n'y a qu'un seul Dieu et une seule façon de venir à lui. I Timothée 2: 5 dit: "Il y a un Dieu et un médiateur entre Dieu et l'homme, l'homme Christ Jésus." Jésus a dit dans Jean 14: 6: «Je suis le chemin, la vérité et la vie, aucun homme ne vient au Père que par moi.» La Bible enseigne que le Dieu d'Adam, Abraham et Moïse est notre Créateur, Dieu et Sauveur.

Le livre d'Isaïe a de très nombreuses références au Dieu de la Bible étant le seul Dieu et Créateur. En fait, il est indiqué dans le premier verset de la Bible, Genèse 1: 1, «Au commencement Dieu créé les cieux et la terre. Ésaïe 43: 10 & 11 dit: «afin que vous puissiez me connaître, me croire et comprendre que je suis Lui. Avant moi, aucun dieu ne s'est formé, et il n'y en aura pas après moi. Moi, moi, je suis l'Éternel, et sans moi il n'y a pas de sauveur.

Esaïe 54: 5, où Dieu s'adresse à Israël, dit: «Car ton créateur est ton mari, le Seigneur tout-puissant est son nom - le Saint d'Israël est ton rédempteur, il est appelé le Dieu de toute la terre.» Il est le Dieu Tout-Puissant, le Créateur de tous La terre. Osée 13: 4 dit: "Il n'y a pas de Sauveur en dehors de moi." Éphésiens 4: 6 dit qu'il y a «un seul Dieu et Père de nous tous».

Il y a beaucoup, beaucoup plus de versets:

Psaume 95: 6

Isaiah 17: 7

Ésaïe 40:25 l'appelle le «Dieu éternel, le Seigneur, le créateur des extrémités de la terre».

Ésaïe 43: 3 l'appelle «Dieu le Saint d'Israël»

Ésaïe 5:13 l'appelle, «votre créateur»

Ésaïe 45: 5,21, 22 et XNUMX dit qu'il n'y a «pas d'autre Dieu».

Voir aussi: Ésaïe 44: 8; Marc 12:32; I Corinthiens 8: 6 et Jérémie 33: 1-3

La Bible dit clairement qu'Il est le seul Dieu, le seul Créateur, le seul Sauveur et nous montre clairement qui Il est. Alors, qu'est-ce qui rend le Dieu de la Bible différent et le distingue? Il est Celui qui dit que la foi fournit un moyen de pardonner les péchés en dehors d'essayer de le gagner par notre bonté ou nos bonnes actions.

Les Écritures nous montrent clairement que le Dieu qui a créé le monde aime toute l'humanité, à tel point qu'Il a envoyé son Fils unique pour nous sauver, payer la dette ou le châtiment de nos péchés. Jean 3: 16 et 17 disent: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique… afin que le monde soit sauvé par lui.» I Jean 4: 9 & 14 dit: «C'est par ceci que l'amour de Dieu s'est manifesté en nous, que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous puissions vivre par lui… Le Père a envoyé le Fils pour être le Sauveur du monde. . » I Jean 5:16 dit: "Dieu nous a donné la vie éternelle et cette vie est dans son Fils." Romains 5: 8 dit: «Mais Dieu démontre son amour envers nous, en ce que, alors que nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous.» I Jean 2: 2 dit: «Il est lui-même la propitiation (juste paiement) pour nos péchés; et pas seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. Propitiation signifie faire l'expiation ou le paiement de la dette de notre péché. I Timothée 4:10 dit, Dieu est le «Sauveur de tous Hommes. "

Alors, comment une personne s'approprie-t-elle ce salut? Comment devient-on chrétien? Regardons le chapitre trois de Jean où Jésus lui-même explique cela à un leader juif, Nicodème. Il est venu à Jésus la nuit avec des questions et des malentendus et Jésus lui a donné des réponses, les réponses dont nous avons tous besoin, les réponses aux questions que vous posez. Jésus lui a dit que pour faire partie du Royaume de Dieu, il devait naître de nouveau. Jésus a dit à Nicodème qu'il (Jésus) devait être élevé (en parlant de la croix, où Il mourrait pour payer notre péché), ce qui devait historiquement se produire bientôt.

Jésus lui a alors dit qu'il y avait une chose qu'il devait faire, CROIRE, croire que Dieu l'a envoyé mourir pour nos péchés; et ce n'était pas vrai pour Nicodème seulement, mais aussi pour «le monde entier», y compris vous comme cité dans I Jean 2: 2. Matthieu 26:28 dit: "c'est la nouvelle alliance dans mon sang, qui est versée pour beaucoup pour la rémission des péchés." Voir aussi I Corinthiens 15: 1-3, qui dit que c'est l'évangile qui: «Il est mort pour nos péchés.»

Dans Jean 3:16, il dit à Nicodème, lui disant ce qu'il doit faire, "que quiconque croit en lui aura la vie éternelle." Jean 1:12 nous dit que nous devenons enfants de Dieu et Jean 3: 1-21 (lire tout le passage) nous dit que nous sommes «nés de nouveau». Jean 1:12 le dit ainsi: «Tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom.»

Jean 4:42 dit: "car nous avons entendu par nous-mêmes et savons que celui-ci est vraiment le Sauveur du monde." C'est ce que nous devons tous faire, croyons. Lisez Romains 10: 1-13 qui termine en disant: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé».

C'est ce à quoi Jésus a été envoyé par son Père et en mourant, il a dit: «C'est fini» (Jean 19:30). Non seulement Il avait terminé l'œuvre de Dieu, mais les mots «C'est fini» signifient littéralement en grec «Payé en totalité», les mots qui étaient écrits sur le document de libération d'un prisonnier lorsqu'il a été libéré et cela signifiait que sa punition était légalement «payée dans son intégralité. » Ainsi Jésus disait que notre peine de mort pour le péché (voir Romains 6:23 qui dit que le salaire ou la peine du péché est la mort) avait été payée en totalité par Lui.

La bonne nouvelle est que ce salut est gratuit pour tout le monde (Jean 3:16). Romains 6:23 dit non seulement: «Le salaire du péché, c'est la mort», mais il dit aussi: «mais le don de Dieu est éternel la vie par Jésus-Christ notre Seigneur. » Lisez Apocalypse 22:17. Il dit: "Quiconque le laissera prendre de l'eau de vie gratuitement." Tite 3: 5 & 6 dit: «Non par les oeuvres de justice que nous avons faites, mais selon sa miséricorde, il nous a sauvés…» Quel merveilleux salut Dieu a fourni.

Comme nous l'avons vu, c'est le seul moyen. Cependant, nous devons également lire ce que Dieu dit dans Jean 3: 17 & 18 et au verset 36. Hébreux 2: 3 dit: «Comment échapperons-nous si nous ignorons un si grand salut?» Jean 3: 15 & 16 dit que ceux qui croient ont la vie éternelle, mais le verset 18 dit: «Quiconque ne croit pas est déjà condamné parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu». Le verset 36 dit: «mais quiconque rejette le Fils ne verra pas la vie, car la colère de Dieu demeure sur lui». Dans Jean 8:24, Jésus a dit: «Si vous ne croyez pas que je suis lui, vous mourrez dans votre péché.»

Pourquoi est-ce? Actes 4:12 nous le dit! Il dit: "Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a pas d'autre nom sous le ciel donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés." Il n'y a tout simplement pas d'autre moyen. Nous devons abandonner nos idées et nos notions et accepter la voie de Dieu. Luc 13: 3-5 dit: «Si vous ne vous repentez pas (ce qui signifie littéralement changer d'avis en grec), vous périrez tous également.» La punition pour tous ceux qui ne croient pas et ne le reçoivent pas est qu'ils seront punis éternellement pour leurs actes (leurs péchés).

Apocalypse 20: 11-15 dit: «Alors j'ai vu un grand trône blanc et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel ont fui sa présence et il n'y avait pas de place pour eux. Et j'ai vu les morts, grands et petits, debout devant le trône, et des livres ont été ouverts. Un autre livre a été ouvert, qui est le livre de la vie. Les morts ont été jugés d'après ce qu'ils avaient fait comme indiqué dans les livres. La mer a rendu les morts qui s'y trouvaient, et la mort et le séjour des morts ont rendu les morts qui étaient en eux, et chaque personne a été jugée d'après ce qu'il avait fait. Puis la mort et l'Hadès ont été jetés dans l'étang de feu. L'étang de feu est la seconde mort. Si le nom de quelqu'un n'a pas été trouvé écrit dans le livre de vie, il a été jeté dans l'étang de feu. Apocalypse 21: 8 dit: «Mais les lâches, les incrédules, les vils, les meurtriers, les sexuellement immoraux, ceux qui pratiquent les arts magiques, les idolâtres et tous les menteurs - leur place sera dans le lac ardent de soufre brûlant. C'est le second décès."

Lisez à nouveau Apocalypse 22:17 et aussi Jean chapitre 10. Jean 6:37 dit: «Celui qui vient à moi, je ne le chasserai certainement pas…» Jean 6:40 dit: «C'est la volonté de votre Père que quiconque voit le Fils et croit en lui peut avoir la vie éternelle; et moi-même, je le ressusciterai au dernier jour. Lisez Nombres 21: 4-9 et Jean 3: 14-16. Si vous croyez que vous serez sauvé.

Comme nous l'avons discuté, on n'est pas né chrétien, mais entrer dans le Royaume de Dieu est un acte de foi, un choix pour quiconque veut croire et naître dans la famille de Dieu. I Jean 5: 1 dit: Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu. " Jésus nous sauvera pour toujours et nos péchés seront pardonnés. Lisez Galates 1: 1-8 Ce n'est pas mon opinion, mais la Parole de Dieu. Jésus est le seul Sauveur, le seul chemin vers Dieu, le seul moyen de trouver le pardon.

Jésus était-il réel? Comment échapper à l'enfer?

Nous avons reçu deux questions qui nous paraissent liées ou très importantes l'une à l'autre, nous allons donc les connecter ou les relier en ligne.

Si Jésus n'était pas une personne réelle, alors tout ce qui est dit ou écrit à son sujet est inutile, simplement une opinion et indigne de confiance. Alors nous n'avons pas de Sauveur du péché. Aucune autre figure religieuse de l'histoire, ou de la foi, ne fait les affirmations qu'Il a faites et promet le pardon du péché et une demeure éternelle au Ciel avec Dieu. Sans lui, nous n'avons aucun espoir du ciel.

En fait, les Écritures ont prédit que les séducteurs remettraient en question son existence et nieraient qu'il soit venu dans la chair en tant que personne réelle. 2 Jean 7 dit: «de nombreux séducteurs sont sortis dans le monde, ceux qui ne reconnaissent pas que Jésus-Christ vient dans la chair… c'est le séducteur et l'antéchrist.» I Jean 4: 2 & 3 dit: «Tout esprit qui reconnaît que Jésus-Christ est venu dans la chair est de Dieu, mais tout esprit qui ne reconnaît pas Jésus n'est pas de Dieu. C'est l'esprit de l'Antéchrist, dont vous avez entendu dire qu'il vient et qui est déjà dans le monde.

Vous voyez, le Divin Fils de Dieu a dû venir en tant que personne réelle, Jésus, pour prendre notre place, pour nous sauver en payant la pénalité du péché, en mourant pour nous; parce que l'Écriture dit: «sans effusion de sang, il n'y a pas de rémission du péché» (Hébreux 9:22). Lévitique 17:11 dit: «Car la vie de la chair est dans le sang.» Hébreux 10: 5 dit: «C'est pourquoi, quand Christ est venu dans le monde, il a dit: 'Vous n'avez pas désiré le sacrifice et l'offrande, mais corps tu t'es préparé pour moi. «I Pierre 3:18 dit:« Car Christ est mort pour les péchés une fois pour toutes, les justes pour les injustes, pour vous amener à Dieu. Il était mis à mort dans le corps mais rendu vivant par l'Esprit. Romains 8: 3 dit: «Car ce que la loi était impuissante à faire en ce qu'elle était affaiblie par la nature pécheresse, Dieu l'a fait en envoyant son propre Fils à l'image de l'homme pécheur d'être une offrande pour le péché. » Voir aussi I Pierre 4: 1 et I Timothée 3:18. Il devait être un substitut en tant que personne.

Si Jésus n'était pas réel, mais un mythe, alors ce qu'Il a enseigné est simplement inventé, il n'y a pas de réalité dans le christianisme, pas d'évangile et pas de salut.

Les premières preuves historiques nous montrent (ou corroborent) qu'Il est réel et que seuls ceux qui veulent discréditer Son enseignement, en particulier l'Évangile, affirment qu'il n'existait pas. Il n'y a aucune preuve qui dit qu'il était une histoire ou un fantasme. Non seulement la Bible prédit que les gens diraient qu'Il n'était pas réel, mais les récits historiques nous donnent la preuve que les récits bibliques sont exacts et constituent un témoignage historique réel de sa vie.

Fait intéressant, le fait qu'il soit exprimé en ces termes: «Il est venu dans la chair», implique qu'il préexistait à sa naissance.

Mes sources pour les preuves présentées proviennent de bethinking.com et Wikipedia. Recherchez ces sites pour lire les preuves dans leur intégralité. Wikipédia sur l'historicité de Jésus dit: «L'historicité se rapporte à la question de savoir si Jésus de Nazareth était ou non une figure historique» et «très peu d'érudits ont plaidé pour la non-historicité et n'ont pas réussi en raison de l'abondance de preuves du contraire. Il dit également: «À de très rares exceptions près, ces critiques soutiennent généralement l'historicité de Jésus et rejettent la théorie du mythe du Christ selon laquelle Jésus n'a jamais existé.» Ces sites donnent cinq sources avec des références historiques concernant Jésus en tant que véritable personnage historique: Tacite, Pline le Jeune, Josèphe, Lucien et le Talmud babylonien.

1) Tacite a écrit que Néron a blâmé les chrétiens pour l'incendie de Rome, le décrivant comme "Christus" qui a subi "la peine extrême pendant le règne de Tibère aux mains de Ponce Pilate."

2) Pline le Jeune se réfère aux chrétiens comme «adorant» par «un hymne au Christ comme à un dieu».

3) Josèphe, un historien juif du premier siècle, fait référence à «Jacques, le frère de Jésus le soi-disant Christ». Il a également écrit une autre référence à Jésus en tant que personne réelle, qui «a accompli des exploits surprenants», et «Pilate… l'a condamné à être crucifié».

4) Lucian déclare: «Les chrétiens adorent un homme de ce jour ... qui a introduit leurs nouveaux rites et a été crucifié pour cette raison ... et adore le sage crucifié. "

Ce qui me semble extraordinaire, c'est que ces personnes historiques du premier siècle qui reconnaissent qu'il était réel étaient toutes des personnes qui le haïssaient ou du moins ne croyaient pas en lui, comme les juifs ou les romains, ou les sceptiques. Dites-moi, pourquoi ses ennemis le reconnaîtraient-ils comme une personne réelle si ce n'était pas vrai.

5) Une autre source étonnante est le Talmud babylonien, un écrit rabbinique juif. Il décrit sa vie et sa mort comme le font les Écritures. Cela dit qu'ils le haïssaient et pourquoi ils le haïssaient. Dans ce document, ils disent qu'ils le considéraient comme une personne qui menaçait leurs croyances et leurs aspirations politiques. Ils voulaient que les Juifs le crucifient. Le Talmud dit qu'il a été «pendu», ce qui était couramment utilisé pour décrire la crucifixion, même dans la Bible (Galates 3:13). La raison invoquée était la «sorcellerie» et sa mort est survenue «à la veille de la Pâque». Il dit qu'Il a pratiqué la sorcellerie et a attiré Israël vers l'apostasie. Cela concorde avec l'enseignement biblique et sa description de la vision juive de Jésus. Par exemple, la mention de la sorcellerie coïncide avec l'Écriture qui déclare que les dirigeants juifs ont accusé Jésus de faire des miracles par Béelzébul et ont dit: «Il chasse les démons par le chef des démons» (Marc 3: 22). Ils ont également dit: «Il égare la multitude» (Jean 7:12). Ils ont affirmé qu'Il détruirait Israël (Jean 11: 47 & 48). Tout cela confirme certainement qu'Il était réel.

Il est venu et Il a certainement changé les choses. Il a introduit la Nouvelle Alliance promise (Jérémie 31:38), qui a amené la rédemption. Quand une nouvelle alliance est conclue, l'ancienne meurt. (Lisez les chapitres 9 et 10 en Hébreux.)

Matthieu 26: 27 & 28 dit: «Et après avoir pris une coupe et rendu grâces, il la leur donna, en disant: 'Buvez-en, vous tous; car ceci est mon sang de l'alliance qui est répandu pour plusieurs pour le pardon des péchés. «Selon Jean 1:11, les Juifs l'ont rejeté.

Fait intéressant, Jésus a également prophétisé la destruction du temple et de Jérusalem et la dispersion des Juifs par les Romains. La destruction du temple a eu lieu en 70 après JC. Lorsque cela s'est produit, tout le système de l'Ancien Testament a également été détruit; le temple, les prêtres offrant des sacrifices perpétuels, tout.

Ainsi, la Nouvelle Alliance que Dieu avait promise a littéralement et historiquement remplacé le système de l'Ancien Testament. Comment une religion, si ce n'était qu'un mythe, basé sur une personne mythique, pourrait-elle aboutir à une religion qui change des vies et qui dure maintenant depuis près de 2,000 ans? (Oui, Jésus était réel!)

 

 

Que dit la Bible d'une société sans numéraire et de la marque de la bête?

            La Bible n'utilise pas le terme «société sans numéraire», mais elle l'implique indirectement lorsqu'elle parle de l'Antéchrist qui, avec l'aide du Faux Prophète, profane le temple de Jérusalem pendant la Tribulation. Cet événement est appelé l'Abomination de la Désolation. La marque de la bête n'est mentionnée que dans Apocalypse 13: 16-18; 14: 9-12 et 19:20. Évidemment, si le dirigeant exige sa marque pour acheter ou vendre, cela implique que la société sera sans numéraire. Apocalypse 13: 16-18 dit: «Il fait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, soient marqués sur la main droite ou sur le front, de sorte que personne ne puisse acheter ou vendre sans la marque, c'est-à-dire le nom de la bête ou le numéro de son nom. Cela demande de la sagesse, que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête, car c'est le nombre d'un homme, et son nombre est 666.

La Bête (Anti-Christ) est un dirigeant du monde qui, avec le pouvoir du dragon (Satan - Apocalypse 12: 9 & 13: 2) et l'aide du Faux Prophète, s'installe et demande à être adoré comme Dieu. Cet événement spécifique se produit au milieu de la tribulation quand il arrête les offrandes et les sacrifices dans le temple. (Lisez attentivement Daniel 9: 24-27; 11:31 & 12:11; Matthieu 24:15; Marc 13:14; I Thessaloniciens 4: 13-5: 11 et 2 Thessaloniciens 2: 1-12 et Apocalypse chapitre 13. ) Le Faux Prophète exige qu'une image de la Bête soit construite et adorée. Ces événements se produisent pendant la Tribulation où dans Apocalypse 13 nous voyons l'Antéchrist exiger sa marque sur tout le monde pour qu'ils achètent ou vendent.

Prendre la marque de la Bête sera un choix, mais 2 Thessaloniciens 2 montre que ceux qui refusent d'accepter Jésus comme Dieu et Sauveur du péché seront aveuglés et trompés. La plupart des croyants nés de nouveau sont convaincus que l'enlèvement de l'église se produit avant cela et que nous ne souffrirons pas la colère de Dieu (I Thessaloniciens 5: 9). Je pense que beaucoup de gens craignent que nous prenions accidentellement cette marque. La parole de Dieu dit dans 2 Timothée 1: 7: «Dieu ne nous a pas donné un esprit de peur, mais d'amour et de puissance et d'un esprit sain.» La plupart des passages sur ce sujet disent que nous devons avoir la sagesse et la compréhension. Je pense que nous devrions lire les Écritures et les étudier attentivement afin que nous soyons bien informés sur ce sujet. Nous sommes en train de répondre à d'autres questions sur ce sujet (la Tribulation). Veuillez les lire quand ils sont affichés et lire d'autres sites Web par des sources évangéliques réputées et lire et étudier ces Écritures: Les livres de Daniel et de l'Apocalypse (Dieu promet une bénédiction à ceux qui liront ce dernier livre), Matthieu chapitre 24; Marquez le chapitre 13; Luc chapitre 21; I Thessaloniciens, en particulier les chapitres 4 et 5; 2 Thessaloniciens chapitre 2; Chapitres 33-39 d'Ézéchiel; Esaïe chapitre 26; le Livre d'Amos et toutes les autres Écritures sur ce sujet.

Faites attention aux cultes qui prédisent les dates et prétendent que Jésus est ici; cherchez plutôt les signes bibliques de la venue des derniers jours et du retour de Jésus, en particulier 2 Thessaloniciens 2 et Matthieu 24. Il y a des événements qui ne se sont pas encore produits et qui doivent arriver avant que la Tribulation puisse avoir lieu: 1). L'Évangile doit être prêché à toutes les nations (ethnies).  2). Il y aura un nouveau temple juif à Jérusalem qui n'est pas encore là, mais les juifs sont prêts à le construire. 3). 2 Thessaloniciens 2 indique que la bête (Anti-Christ, homme de péché) sera révélée. Pour l'instant, nous ne savons pas qui il est. 4). Les Écritures révèlent qu'il naîtra d'une confédération de 10 nations composée de nations qui ont des racines dans l'ancien Empire romain (voir Daniel 2, 7, 9, 11, 12). 5). Il conclura un traité avec beaucoup (cela concerne probablement Israël). Aucun de ces événements ne s'est encore produit, mais tous sont possibles dans un proche avenir. Je crois que ces événements se mettent en place de notre vivant. Israël est sur le point de construire un temple; l'Union européenne existe et pourrait facilement être le précurseur de la confédération; une société sans numéraire est possible et fait certainement l'objet de discussions aujourd'hui. Les signes de tremblements de terre, de pestes et de guerres de Matthieu et Luc sont certainement vrais. Il dit également que nous devons être vigilants et prêts pour le retour du Seigneur.

La manière d'être prêt est de suivre Dieu en croyant d'abord à l'Évangile de son Fils et en l'acceptant comme votre Sauveur. Lisez I Corinthiens 15: 1-4 qui dit que nous devons croire qu'Il est mort sur la croix pour payer la dette de nos péchés. Matthieu 26:28 dit: "C'est la nouvelle alliance dans mon sang qui est répandue pour beaucoup pour la rémission des péchés." Nous devons lui faire confiance et le suivre. 2 Timothée 1:12 dit: "Il est capable de garder ce que je lui ai confié contre ce jour-là." Jude 24 et 25 dit: «Maintenant, à celui qui est capable de vous empêcher de trébucher et de vous faire tenir devant sa gloire irréprochable avec une grande joie, au seul Dieu notre Sauveur, par Jésus-Christ notre Seigneur, soit gloire, majesté. , domination et autorité, avant tous les temps et maintenant et pour toujours. Amen." Nous pouvons faire confiance et être vigilants et ne pas avoir peur. Nous sommes avertis par les Écritures d'être prêts. Je crois que notre génération prépare le terrain pour permettre à l'Antéchrist d'acquérir du pouvoir et nous devons comprendre la Parole de Dieu et être prêts en acceptant le vainqueur (Apocalypse 19: 19-21), le Seigneur Jésus-Christ qui peut nous donner la victoire (I Corinthiens 15:58). Hébreux 2: 3 avertit: «Comment échapperons-nous si nous négligeons un si grand salut.»

Lisez le chapitre 2 de 2 Thessaloniciens. Le verset 10 dit: «Ils périssent parce qu'ils ont refusé d'aimer la vérité et d'être ainsi sauvés.» Hébreux 4: 2 dit: «Car nous aussi, nous avons fait prêcher l'Évangile comme eux; mais le message qu'ils ont entendu ne leur était d'aucune valeur, parce que ceux qui l'ont entendu ne l'ont pas combiné avec la foi. Apocalypse 13: 8 dit: «Tous ceux qui habitent sur la terre l'adoreront (la bête), tous ceux dont le nom n'a pas été écrit depuis la fondation du monde dans le livre de vie de l'Agneau qui a été tué.» Apocalypse 14: 9-11 dit: «Puis un autre ange, un troisième, les suivit, disant à haute voix: 'Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira du vin de la colère de Dieu, qui est mélangé en pleine force dans la coupe de sa colère; et il sera tourmenté par le feu et le soufre en présence des saints anges et en présence de l'Agneau. Et la fumée de leur tourment monte pour toujours et à jamais; ils n'ont pas de repos jour et nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. »Comparez cela avec la promesse de Dieu dans Jean 3:36:« Quiconque croit au Fils a la vie éternelle, mais celui qui rejette le Fils ne verra pas la vie, car la colère de Dieu demeure sur lui. » Le verset 18 dit: «Celui qui croit en lui n'est pas jugé; mais celui qui ne croit pas a déjà été jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique et unique de Dieu. Jean 1:12 promet: «Pourtant, à tous ceux qui l'ont reçu, à tous ceux qui ont cru en son nom, il a donné le droit de devenir enfants de Dieu.» Jean 10:28 dit: «Je leur donne la vie éternelle, et ils ne périront jamais; et personne ne les arrachera de ma main.

Que dit la Bible sur le divorce et le remariage?

Le sujet du divorce et / ou du divorce et du remariage est compliqué et controversé et je pense donc que la meilleure approche consiste simplement à parcourir toutes les Écritures qui, je pense, ont une incidence sur le sujet et à les examiner une à la fois. Genèse 2:18 dit: «L'Éternel Dieu a dit: 'Il n'est pas bon que l'homme soit seul.” C'est une Écriture que nous ne devons pas oublier.

Genèse 2:24 dit: «Pour cette raison, l'homme quittera son père et sa mère et s'unira à sa femme, et ils deviendront une seule chair.» Remarquez, cela précède la naissance des premiers enfants. D'après le commentaire de Jésus sur ce passage, il est évident que l'idéal est qu'un homme soit marié à une femme pour la vie. Tout le reste, un homme marié à deux femmes, le divorce, etc. n'est certainement pas la meilleure situation possible.

Exode 21: 10 & 11 traite d'une femme achetée comme esclave. Une fois qu'elle a eu des relations sexuelles avec l'homme qu'elle a acheté car elle n'était plus une esclave, elle était sa femme. Les versets 10 et 11 disent: «S'il épouse une autre femme, il ne doit pas priver la première de sa nourriture, de ses vêtements et de ses droits matrimoniaux. S'il ne lui fournit pas ces trois choses, elle doit être libre, sans aucun paiement d'argent. Au moins dans le cas d'une esclave, cela semble donner à une femme traitée injustement le droit de quitter son mari.

Deutéronome 21: 10-14 traite d'un homme épousant une femme captive à la guerre. Le verset 14 dit: «Si vous n'êtes pas satisfait d'elle, laissez-la aller où elle le souhaite. Vous ne devez pas la vendre ou la traiter comme une esclave, car vous l'avez déshonorée. Exode 21 et Deutéronome 21 semblent tous deux dire qu'une femme qui n'avait pas le choix de devenir la femme d'un homme était libre de le quitter si elle n'était pas traitée équitablement.

Exode 22: 16-17 dit: «Si un homme séduit une vierge qui n'est pas promise à se marier et couche avec elle, il doit payer la dot, et elle sera sa femme. Si son père refuse absolument de la lui donner, il doit tout de même payer la dot des vierges.

Deutéronome 22: 13-21 enseigne que si un homme accusait sa femme de ne pas être vierge quand il l'a épousée et que l'accusation était prouvée, elle devait être lapidée à mort. Si l'accusation est jugée fausse, les versets 18 et 19 disent: «Les anciens prendront l'homme et le puniront. Ils lui infligeront une amende de cent sicles d'argent et les donneront au père de la jeune fille, parce que cet homme a donné une mauvaise réputation à une vierge israélite. Elle restera sa femme; il ne doit pas divorcer d’elle tant qu’il vit.

Selon Deutéronome 22:22, un homme trouvé en train de coucher avec la femme d'un autre homme devait être mis à mort, et la femme devait aussi être mise à mort. Mais un homme qui a violé une vierge avait une punition différente. Deutéronome 22: 28 & 29 dit: «Si un homme rencontre une vierge qui n'est pas promise à se marier et la viole et qu'ils sont découverts, il paiera au père de la fille cinquante sicles d'argent. Il doit épouser la fille, car il l'a violée. Il ne pourra jamais divorcer tant qu'il vivra.

Deutéronome 24: 1-4a dit: «Si un homme épouse une femme qui lui déplaît parce qu'il trouve quelque chose d'indécent à son sujet, et il lui écrit un certificat de divorce, le lui donne et l'envoie de sa maison, et si après avoir quitté sa maison, elle devient la femme d'un autre homme, et le deuxième mari ne l'aime pas et lui écrit un certificat de divorce, le lui donne et l'envoie de sa maison, ou s'il meurt, alors son premier mari, qui a divorcé elle n’a pas le droit de l’épouser après avoir été souillée. Ce serait détestable aux yeux de l'Éternel. Ce passage est probablement la base pour les pharisiens demandant à Jésus s'il était légal pour un homme de divorcer de sa femme pour quelque raison que ce soit.

En prenant les trois passages du Deutéronome ensemble, il semble qu'un homme puisse divorcer de sa femme pour un motif valable, bien que les causes du divorce justifié aient été débattues. La restriction imposée à un homme de divorcer de sa femme s’il a couché avec elle avant leur mariage ou s’il l’a diffamée n’a pas de sens s’il a toujours été jugé mal pour un homme de divorcer de sa femme.

Dans Esdras 9: 1 et 2, Esdras découvre que de nombreux Juifs revenus de Babylone avaient épousé des païennes. Le reste du chapitre 9 raconte son chagrin face à la situation et sa prière à Dieu. Au chapitre 10:11, Esdras dit: «Maintenant, confesse-toi à l'Éternel, le Dieu de tes pères, et fais sa volonté. Séparez-vous des peuples autour et de vos épouses étrangères. Le chapitre se termine par une liste des hommes qui ont épousé des étrangères. Dans Néhémie 13:23 Néhémie rencontre à nouveau la même situation, et il réagit encore plus de force qu'Esdras.

Le chapitre 2: 10-16 de Malachie a beaucoup à dire sur le mariage et le divorce, mais il est extrêmement important de le lire dans son contexte. Malachie a prophétisé pendant ou peu de temps après l'époque d'Esdras et de Néhémie. Cela signifie que ce qu'il a dit à propos du mariage doit être compris à la lumière de ce que Dieu a dit aux gens de faire à travers Esdras et Néhémie, divorcer de leurs épouses païennes. Prenons ce passage un verset à la fois.

Malachie 2:10 «N'avons-nous pas tous un seul Père? Un seul Dieu ne nous a-t-il pas créés? Pourquoi profanons-nous l'alliance de nos pères en rompant la foi les uns avec les autres? » D'après la façon dont les versets 15 et 16 utilisent le terme «briser la foi», il est évident que Malachie parle d'hommes qui divorcent leurs femmes juives.

Malachie 2:11 «Juda a brisé la foi. Une chose détestable a été commise en Israël et à Jérusalem: Juda a profané le sanctuaire que l'Éternel aime, en épousant la fille d'un dieu étranger. Cela signifie apparemment que les hommes juifs divorçaient de leurs femmes juives afin d'épouser des femmes païennes et continuaient à aller au temple de Jérusalem pour adorer. Voir le verset 13.

Malachie 2:12 «Quant à l'homme qui fait cela, quel qu'il soit, que l'Éternel le retire des tentes de Jacob, même s'il apporte des offrandes à l'Éternel Tout-Puissant. Néhémie 13: 28 & 29 dit: «Un des fils de Joida, fils d'Eliashib, le souverain sacrificateur, était le gendre de Sanballat le Horonite. Et je l'ai chassé de moi. Souvenez-vous d'eux, ô mon Dieu, parce qu'ils ont souillé l'office sacerdotal et l'alliance de la prêtrise et des Lévites.

Malachie 2: 13 & 14 «Une autre chose que vous faites: vous inonder l'autel de l'Éternel de larmes. Vous pleurez et gémissez parce qu'il ne fait plus attention à vos offrandes ou les accepte avec plaisir de vos mains. Vous demandez: «Pourquoi? C'est parce que l'Éternel agit comme témoin entre vous et la femme de votre jeunesse, parce que vous avez rompu la foi avec elle, bien qu'elle soit votre partenaire, la femme de votre alliance. I Pierre 3: 7 dit: «Maris, de la même manière, soyez prévenants que vous vivez avec vos femmes, et traitez-les avec respect comme le partenaire le plus faible et comme les héritiers avec vous du don gracieux de la vie, afin que rien ne vous gêne. prières."

La première partie du verset 15 est difficile à traduire et les traductions varient. La traduction de la NIV dit: «L'Eternel ne les a-t-il pas fait un? En chair et en os, ils sont à lui. Et pourquoi un? Parce qu'il cherchait une progéniture pieuse. Alors gardez-vous en esprit et ne rompez pas la foi avec la femme de votre jeunesse. Ce qui est évident dans chaque traduction que j'ai lue, c'est que l'un des buts du mariage est de produire des enfants pieux. C'est ce qui n'allait pas du tout à propos des hommes juifs qui divorçaient de leurs épouses juives et épousaient des païennes. Un tel second mariage ne produirait pas d'enfants pieux. Il est également évident dans chaque traduction que Dieu dit aux hommes juifs de ne pas divorcer de leurs femmes juives afin qu'ils puissent épouser des femmes païennes.

Malachie 2:16 «Je déteste le divorce», dit l'Éternel, le Dieu d'Israël, «et je déteste que l'homme se couvre de violence aussi bien que de son vêtement», dit l'Éternel tout-puissant. Alors garde-toi dans ton esprit et ne brise pas la foi. Encore une fois, nous devons nous rappeler quand nous lisons ce verset que dans le livre d'Esdras, Dieu a ordonné aux hommes juifs qui avaient épousé des païennes de divorcer de leurs épouses païennes.

Nous arrivons maintenant au Nouveau Testament. Je vais faire l'hypothèse que tout ce que Jésus et Paul ont dit au sujet du divorce et du remariage ne contredit pas l'Ancien Testament, bien qu'il puisse l'élargir et rendre les conditions de divorce plus strictes.

Matthieu 5: 31 & 32 «Il a été dit: 'Quiconque divorce de sa femme doit lui donner un certificat de divorce.' Mais je vous dis que quiconque divorce de sa femme, à l'exception de l'infidélité conjugale, la fait devenir adultère et quiconque épouse la femme divorcée commet un adultère.

Luc 16:18 «Quiconque divorce de sa femme et épouse une autre femme commet l'adultère, et l'homme qui épouse une femme divorcée commet l'adultère.»

Matthieu 19: 3-9 Des pharisiens sont venus vers lui pour le tester. Ils ont demandé: «Est-il permis à un homme de divorcer de sa femme pour quelque raison que ce soit?» «N'avez-vous pas lu,» répondit-il, «qu'au début le Créateur 'les a fait hommes et femmes', et a dit: 'Pour cette raison, un homme quittera son père et sa mère et s'unira à sa femme, et le deux deviendront une seule chair »? Ils ne sont donc plus deux, mais un. Par conséquent, ce que Dieu a uni, que l'homme ne se sépare pas. «Pourquoi alors,» ont-ils demandé, «Moïse a-t-il ordonné à un homme de donner à sa femme un certificat de divorce et de la renvoyer?» Jésus a répondu: «Moïse vous a permis de divorcer de vos femmes parce que votre cœur était dur. Mais ce n'était pas ainsi depuis le début. Je vous dis que quiconque divorce de sa femme, sauf pour infidélité conjugale, et épouse une autre femme commet un adultère.

Marc 10: 2-9 Des pharisiens sont venus le tester en lui demandant: «Est-il permis à un homme de divorcer de sa femme?» "Qu'est-ce que Moïse vous a commandé?" il a répondu. Ils ont dit: "Moïse a permis à un homme d'écrire un certificat de divorce et de la renvoyer." «C'est parce que votre cœur était dur que Moïse vous a écrit cette loi», répondit Jésus. «Mais depuis le commencement de la création, Dieu 'les fit hommes et femmes'. «Pour cette raison, un homme quittera son père et sa mère et s'unira à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ils ne sont donc plus deux, mais un. Par conséquent, ce que Dieu a uni, que l'homme ne se sépare pas.

Marc 10: 10-12 Lorsqu'ils furent de nouveau dans la maison, les disciples interrogèrent Jésus à ce sujet. Il a répondu: «Quiconque divorce de sa femme et épouse une autre femme commet un adultère contre elle. Et si elle divorce de son mari et épouse un autre homme, elle commet l'adultère.

Tout d'abord, quelques explications. Le mot grec traduit par «infidélité conjugale» dans la VNI est mieux défini comme tout acte sexuel entre deux personnes autres qu'entre un homme et une femme mariés l'un à l'autre. Cela inclurait également la bestialité. Deuxièmement, puisque le péché spécifiquement mentionné est l'adultère, il semblerait que Jésus parle de quelqu'un qui divorce de son conjoint. POUR QUE ils pourraient épouser quelqu'un d'autre. Certains rabbins juifs ont enseigné que le mot traduit par «indécent» dans la traduction NIV de Deutéronome 24: 1 signifiait péché sexuel. D'autres ont enseigné que cela pouvait signifier presque n'importe quoi. Jésus semble dire que ce à quoi Deutéronome 24: 1 fait référence est le péché sexuel. Jésus n'a jamais dit que le divorce en soi commettait l'adultère.

I Corinthiens 7: 1 & 2 «Maintenant, pour les questions dont vous avez parlé: Il est bon pour un homme de ne pas se marier. Mais comme il y a tant d'immoralité, chaque homme devrait avoir sa propre femme et chaque femme son propre mari. Cela semble aller de pair avec le commentaire original de Dieu: «Il n'est pas bon que l'homme soit seul.»

I Corinthiens 7: 7-9 «Je souhaite que tous les hommes soient comme moi. Mais chaque homme a son propre don de Dieu; l'un a ce don, un autre l'a. Maintenant aux célibataires et aux veuves, je dis: Il est bon pour eux de rester célibataires, comme moi. Mais s'ils ne peuvent pas se contrôler, ils devraient se marier, car il vaut mieux se marier que de brûler de passion. Le célibat est bien si vous avez le don spirituel pour cela, mais si vous ne l'avez pas, il vaut mieux être marié.

I Corinthiens 7: 10 & 11 «Aux mariés, je donne ce commandement (pas moi, mais le Seigneur): Une femme ne doit pas se séparer de son mari. Mais si elle le fait, elle doit rester célibataire ou bien se réconcilier avec son mari. Et un mari ne doit pas divorcer de sa femme. Le mariage devrait être pour la vie, mais puisque Paul dit qu'il cite Jésus, l'exception du péché sexuel s'appliquerait.

I Corinthiens 7: 12-16 «Aux autres, je dis ceci (moi, pas le Seigneur): Si un frère a une femme qui n'est pas croyante et qu'elle est disposée à vivre avec lui, il ne doit pas divorcer. Et si une femme a un mari qui n'est pas croyant et qu'il est prêt à vivre avec elle, elle ne doit pas le divorcer… Mais si l'incroyant part, qu'il le fasse. Un homme ou une femme croyant n'est pas lié dans de telles circonstances: Dieu nous a appelés à vivre en paix. Comment savez-vous, femme, si vous sauverez votre mari? Ou comment savez-vous, mari, si vous sauverez votre femme? La question que les Corinthiens se posaient probablement était: «Si dans l'Ancien Testament un homme qui avait épousé une païenne se voyait ordonner de divorcer, qu'en est-il d'un incroyant qui accepte Christ comme son Sauveur et que son épouse ne l'accepte pas? Le conjoint non croyant doit-il divorcer? » Paul dit non. Mais s'ils partent, laissez-les partir.

I Corinthiens 7:24 "Frères, chaque homme, en tant que responsable devant Dieu, doit rester dans la situation à laquelle Dieu l'a appelé." Être sauvé ne doit pas entraîner un changement immédiat de l'état matrimonial.

I Corinthiens 7: 27 & 28 (NKJV) «Êtes-vous lié à une femme? Ne cherchez pas à vous perdre. Êtes-vous détaché d'une femme? Ne cherchez pas d'épouse. Mais même si vous vous mariez, vous n'avez pas péché; et si une vierge se marie, elle n'a pas péché. Néanmoins, ces personnes auront des problèmes dans la chair, mais je vous épargnerai. La seule façon dont je peux mettre cela ensemble avec l'enseignement de Jésus sur le divorce et le remariage et ce que Paul dit aux versets 10 et 11 de ce chapitre est de croire que Jésus parle de divorcer d'un conjoint pour se marier et que Paul parle de quelqu'un qui trouve eux-mêmes ont divorcé et après un certain temps s'intéresse à quelqu'un qui n'avait rien à voir avec leur divorce en premier lieu.

Existe-t-il d'autres raisons légitimes de divorce autres que le péché sexuel et / ou le départ d'un conjoint non croyant? Dans Marc 2: 23 & 24, les pharisiens sont bouleversés parce que les disciples de Jésus cueillent des têtes de grain et les mangent, à la manière de penser des pharisiens, à la fois en récoltant et en battant le grain le jour du sabbat. La réponse de Jésus est de leur rappeler que David mangeait le pain consacré alors qu'il fuyait pour sa vie Saül. Il n'y a pas d'exceptions répertoriées quant à savoir qui pouvait manger le pain consacré, et pourtant Jésus semble dire que ce que David a fait était juste. Jésus a aussi fréquemment demandé aux pharisiens lorsqu'ils étaient interrogés sur la guérison le jour du sabbat au sujet de l'abreuvement de leur bétail ou du fait de tirer un enfant ou un animal hors d'une fosse le jour du sabbat. Si violer le sabbat ou manger le pain consacré était acceptable parce que la vie était en danger, je penserais que quitter un conjoint parce que la vie était en danger ne serait pas non plus une erreur.

Qu'en est-il de la conduite d'un conjoint qui rendrait impossible d'élever des enfants pieux? C'était un motif de divorce pour Esdras et Néhémie, mais ce n'est pas directement abordé dans le Nouveau Testament.

Qu'en est-il d'un homme accro à la pornographie qui commet régulièrement l'adultère dans son cœur? (Matthieu 5:28.) Le Nouveau Testament ne traite pas de cela.

Qu'en est-il d'un homme qui refuse d'avoir des relations sexuelles normales avec sa femme ou de lui fournir de la nourriture et des vêtements? Cela est abordé dans le cas des esclaves et des captifs dans l'Ancien Testament, mais n'est pas abordé dans le Nouveau.

Voici ce dont je suis sûr:

Un homme marié à une femme pour la vie est l'idéal.

Il n'est pas mal de divorcer d'un conjoint pour un péché sexuel, mais il n'est pas ordonné à une personne de le faire. Si la réconciliation est possible, la poursuivre est une bonne option.

Divorcer un conjoint pour une raison quelconque afin de pouvoir épouser quelqu'un d'autre implique presque certainement le péché.

Si un conjoint non croyant s'en va, vous n'êtes pas obligé d'essayer de sauver le mariage.

Si rester dans un mariage met la vie humaine en danger, que ce soit le conjoint ou les enfants, un conjoint est libre de partir avec les enfants.

Si un conjoint est infidèle, les chances de rester marié sont meilleures si le conjoint qui a commis un péché indique au conjoint en faute qu'ils doivent choisir leur conjoint ou celui avec lequel ils ont une affaire plutôt que de la supporter.

Refuser des relations sexuelles normales avec votre conjoint est un péché. (I Corinthiens 7: 3-5.) Il n'est pas clair si c'est un motif de divorce.

Un homme impliqué dans la pornographie finira généralement par être impliqué dans un péché sexuel réel. Bien que je ne puisse pas le prouver par les Écritures, l'expérience a enseigné à ceux qui ont traité de cela plus que moi que dire au mari qu'il doit choisir entre sa femme ou sa pornographie est plus susceptible de finir par une guérison du mariage que d'ignorer simplement la pornographie et en espérant que le mari s'arrêtera.

Que dit la Bible des prophètes et des prophéties?

Le Nouveau Testament parle de prophétie et décrit la prophétie comme un don spirituel. Quelqu'un a demandé si une personne prophétise aujourd'hui est son expression égale à l'Écriture. Le livre Introduction biblique générale donne cette définition de la prophétie à la page 18: «La prophétie est le message de Dieu donné par un prophète. Cela n'implique pas de prédiction; en fait, aucun des mots hébreux pour «prophétie» ne signifie prédiction. Un prophète était une personne qui parlait pour Dieu… Il était essentiellement un prédicateur et un enseignant… «selon l'enseignement uniforme de la Bible». "

Je voudrais vous donner des Écritures et des observations pour vous aider à comprendre ce sujet. Premièrement, je dirais que si la déclaration prophétique d'une personne était l'Écriture, nous aurions continuellement des volumes de nouvelles Écritures et nous devrions conclure que l'Écriture est incomplète. Regardons et voyons les différences décrites entre la prophétie dans l'Ancien Testament et dans le Nouveau Testament.

Dans l'Ancien Testament, les prophètes étaient souvent les dirigeants du peuple de Dieu et Dieu les a envoyés pour guider son peuple et ouvrir la voie au Sauveur à venir. Dieu a donné à son peuple des instructions spécifiques pour identifier les vrais des faux prophètes. Veuillez lire Deutéronome 18: 17-22 et aussi le chapitre 13: 1-11 pour ces tests. Premièrement, si le prophète avait prédit quelque chose, il devait être précis à 100%. Chaque prophétie devait s'accomplir. Puis le chapitre 13 dit que s'Il dit au peuple d'adorer un dieu autre que l'Éternel (Jéhovah), il était un faux prophète et devait être lapidé à mort. Les prophètes ont également écrit ce qu'ils ont dit et ce qui s'est passé sous le commandement et la direction de Dieu. Hébreux 1: 1 dit: «Dans le passé, Dieu parlait à nos ancêtres par l'intermédiaire des prophètes à plusieurs reprises et de diverses manières.» Ces écrits ont été immédiatement considérés comme des Écritures - la Parole de Dieu. Lorsque les prophètes ont cessé, le peuple juif a considéré que le «canon» (recueil) des Écritures était clos ou était achevé.

De même, le Nouveau Testament a été en grande partie écrit par les disciples originaux ou leurs proches. Ils étaient des témoins oculaires de la vie de Jésus. L'église a accepté leurs écrits comme Écriture, et peu de temps après que Jude et l'Apocalypse aient été écrits, a cessé d'accepter d'autres écrits comme Écriture. En fait, ils ont vu les autres écrits ultérieurs comme contraires aux Écritures et faux en les comparant aux Écritures, les paroles écrites par les prophètes et les apôtres comme Pierre l'a dit dans I Pierre 3: 1-4, où il dit à l'église comment déterminer les moqueurs. et faux enseignement. Il a dit: «Rappelez-vous les paroles des prophètes et les commandements donnés par notre Seigneur et Sauveur par l'intermédiaire de vos apôtres».

Le Nouveau Testament dit dans I Corinthiens 14:31 que maintenant chaque croyant peut prophétiser.

L'idée la plus souvent donnée dans le Nouveau Testament est de TEST tout. Jude 3 dit que la «foi» a été «une fois pour toutes livrée aux saints». Le livre de l'Apocalypse, qui révèle l'avenir de notre monde, nous avertit strictement au chapitre 22 verset 18 de ne rien ajouter ou soustraire aux mots de ce livre. Ceci est un indicateur clair que l'Écriture a été achevée. Mais l'Écriture donne des avertissements répétés concernant l'hérésie et le faux enseignement comme on le voit dans 2 Pierre 3: 1-3; 2 Peter chapitres 2 et 3; I Timothée 1: 3 et 4; Jude 3 & 4 et Éphésiens 4:14. Éphésiens 4: 14 & 15 dit: «Que désormais nous ne soyons plus des enfants, ballottés d'avant en arrière et emportés par tout vent de doctrine, par le mépris des hommes et par la ruse ruse, par laquelle ils attendent de tromper. Au lieu de cela, en disant la vérité avec amour, nous grandirons pour devenir à tous égards le corps mûr de Celui qui est la tête, c'est-à-dire le Christ. Rien n'est égal à l'Écriture, et toute prétendue prophétie doit être testée par elle. I Thessaloniciens 5:21 dit: «Testez tout, retenez ce qui est bon.» I Jean 4: 1 dit: «Bien-aimés, ne croyez pas en tout esprit, mais testez les esprits, s'ils sont de Dieu; parce que de nombreux faux prophètes sont allés dans le monde. Nous devons tout tester, chaque prophète, chaque enseignant et chaque doctrine. Le meilleur exemple de la façon dont nous faisons cela se trouve dans Actes 17:11.

Actes 17:11 nous parle de Paul et Silas. Ils sont allés à Béréa pour prêcher l'Évangile. Actes nous dit que le peuple béréen a reçu le message avec empressement, et il est félicité et appelé noble parce qu '«il a fouillé les Écritures quotidiennement pour voir si ce que Paul a dit était vrai. Ils ont testé ce que l'apôtre Paul a dit par ÉCRITURES.  Voilà la clé. L'Écriture est la vérité. C'est ce que nous utilisons pour tout tester. Jésus a appelé cela la vérité (Jean 17:10). C'est la seule et unique manière de mesurer quoi que ce soit, personne ou doctrine, la vérité par rapport à l'apostasie, par la Vérité - l'Écriture, la Parole de Dieu.

Dans Matthieu 4: 1-10, Jésus a donné l'exemple de la façon de vaincre les tentations de Satan, et nous a également indirectement appris à utiliser les Écritures pour tester et réprimander les faux enseignements. Il a utilisé la Parole de Dieu en disant: «Il est écrit. Cependant, cela nécessite que nous nous armions d'une connaissance approfondie de la Parole de Dieu comme Pierre l'a laissé entendre.

Le Nouveau Testament est différent de l'Ancien Testament parce que dans le Nouveau Testament, Dieu a envoyé le Saint-Esprit pour habiter en nous alors que dans l'Ancien Testament, il est souvent tombé sur des prophètes et des enseignants pour une période de temps seulement. Nous avons le Saint-Esprit qui nous guide dans la vérité. Dans cette nouvelle alliance, Dieu nous a sauvés et nous a donné des dons spirituels. L'un de ces dons est la prophétie. (Voir I Corinthiens 12: 1-11, 28-31; Romains 12: 3-8 et Éphésiens 4: 11-16.) Dieu a donné ces dons pour nous aider à grandir dans la grâce en tant que croyants. Nous devons utiliser ces dons au mieux de nos capacités (I Pierre 4: 10 et 11), non pas comme une Écriture infaillible et faisant autorité, mais pour nous encourager les uns les autres. 2 Pierre 1: 3 dit que Dieu nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour la vie et la piété par notre connaissance de Lui (Jésus). L'écriture de l'Écriture semble être passée des prophètes aux apôtres et autres témoins oculaires. Souvenez-vous que dans cette nouvelle église, nous devons tout tester. I Corinthiens 14:14 & 29-33 dit que "tous peuvent prophétiser, mais que les autres jugent." I Corinthiens 13:19 dit: «nous prophétisons en partie», ce qui, je crois, signifie que nous n'avons qu'une compréhension partielle. Par conséquent, nous jugeons tout par la Parole comme le faisaient les Béréens, étant toujours attentifs aux faux enseignements.

Je pense qu'il est sage de dire que Dieu enseigne, avertit et encourage ses enfants à suivre et à vivre selon les Écritures.

Que dit la Bible sur la fin des temps?

Il existe de nombreuses idées différentes sur ce que la Bible prédit réellement se produira dans les «derniers jours». Ce sera un bref résumé de ce que nous croyons et pourquoi nous le croyons. Pour donner un sens aux différentes positions sur le Millénium, la Tribulation et l'Enlèvement de l'Église, il faut d'abord comprendre quelques présupposés de base. Un segment assez important du christianisme professant croit en ce qu'on appelle souvent la «théologie du remplacement». C'est l'idée que lorsque le peuple juif a rejeté Jésus comme son Messie, Dieu à son tour a rejeté les juifs et le peuple juif a été remplacé par l'Église en tant que peuple de Dieu. Une personne qui croit cela lira les prophéties de l'Ancien Testament sur Israël et dira qu'elles sont spirituellement accomplies dans l'Église. Lorsqu'ils liront le livre de l'Apocalypse et trouveront les mots «Juifs» ou «Israël», ils interpréteront ces mots comme signifiant l'Église.
Cette idée est étroitement liée à une autre idée. Beaucoup de gens pensent que les déclarations sur les choses futures sont toutes symboliques et ne doivent pas être prises à la lettre. Il y a quelques années, j'ai écouté une cassette audio sur le Livre de l'Apocalypse et l'enseignant a répété à plusieurs reprises: «Si le simple sens a du bon sens, ne cherchez pas d'autre sens ou vous vous retrouverez avec un non-sens. C'est l'approche que nous adopterons avec la prophétie biblique. Les mots seront considérés comme signifiant exactement ce qu'ils signifient habituellement à moins qu'il n'y ait quelque chose dans le contexte qui indique le contraire.
La première question à régler est donc celle de la «théologie du remplacement». Paul demande dans Romains 11: 1 & 2a «Dieu a-t-il rejeté son peuple? En aucun cas! Je suis moi-même Israélite, descendant d'Abraham, de la tribu de Benjamin. Dieu n'a pas rejeté son peuple qu'il avait connu d'avance. Romains 11: 5 dit: "De même, à l'heure actuelle, il y a un reste choisi par grâce." Romains 11: 11 et 12 dit: «Encore une fois, je demande: ont-ils trébuché pour tomber au-delà de la guérison? Pas du tout! Au contraire, à cause de leur transgression, le salut est venu aux Gentils pour rendre Israël envieux. Mais si leur transgression signifie richesse pour le monde, et leur perte signifie richesse pour les Gentils, combien plus grande richesse leur pleine inclusion apportera-t-elle!
Romains 11: 26-29 dit: «Je ne veux pas que vous ignoriez ce mystère, frères et sœurs, afin que vous ne soyez pas vaniteux: Israël a connu un endurcissement en partie jusqu'à ce que tout le nombre des Gentils soit entré. , et de cette manière tout Israël sera sauvé. Comme il est écrit: «Le libérateur viendra de Sion; il détournera l'impiété de Jacob. Et ceci est mon alliance avec eux lorsque j'enlève leurs péchés. ' En ce qui concerne l'Évangile, ce sont des ennemis pour vous; mais en ce qui concerne l'élection, ils sont aimés à cause des patriarches, car les dons de Dieu et son appel sont irrévocables. Nous croyons que les promesses à Israël seront littéralement tenues à Israël et lorsque le Nouveau Testament dit Israël ou les Juifs, cela signifie exactement ce qu'il dit.
Alors qu'enseigne la Bible sur le Millénaire. L'Écriture pertinente est Apocalypse 20: 1-7. Le mot «millénaire» vient du latin et signifie mille ans. Les mots «mille ans» apparaissent six fois dans le passage et nous pensons qu'ils signifient exactement cela. Nous croyons aussi que Satan sera enfermé dans l'abîme pour ce temps-là pour l'empêcher de tromper les nations. Puisque le verset quatre dit que les gens règnent avec Christ pendant mille ans, nous croyons que Christ revient avant le millénaire. (La seconde venue du Christ est décrite dans Apocalypse 19: 11-21.) À la fin du millénaire, Satan est libéré et inspire une révolte finale contre Dieu qui est vaincue, puis vient le jugement des incroyants et l'éternité commence. (Révélation 20: 7-21: 1)
Alors, qu'enseigne la Bible sur la Tribulation? Le seul passage qui décrit ce qui le commence, combien de temps il dure, ce qui se passe au milieu et son but est Daniel 9: 24-27. Daniel a prié pour la fin des 70 ans de captivité prédits par le prophète Jérémie. 2 Chroniques 36:20 nous dit: «Le pays jouissait de repos de sabbat; tout le temps de sa désolation, il s'est reposé, jusqu'à ce que les soixante-dix ans aient été accomplis dans l'accomplissement de la parole de l'Éternel prononcée par Jérémie. Des mathématiques simples nous disent que pendant 490 ans, 70 × 7, les Juifs n'ont pas observé l'année du sabbat, et ainsi Dieu les a retirés du pays pendant 70 ans pour donner au pays son repos de sabbat. Les règlements pour l'année du sabbat sont dans Lévitique 25: 1-7. Le châtiment pour ne pas l'observer est dans Lévitique 26: 33-35: «Je vous disperserai parmi les nations, je tirerai mon épée et vous poursuivrai. Votre pays sera dévasté et vos villes seront en ruines. Alors le pays jouira de ses années de sabbat tout le temps qu'il sera désolé et que vous serez dans le pays de vos ennemis; alors la terre se reposera et jouira de ses sabbats. Tout le temps où elle sera désolée, la terre aura le reste qu'elle n'avait pas pendant les sabbats où vous y viviez.
En réponse à sa prière au sujet de soixante-dix sept ans d'infidélité, Daniel est dit dans Daniel 9:24 (NIV), «Soixante-dix 'sept' sont décrétés pour que votre peuple et votre ville sainte achèvent la transgression, mettent fin au péché, expier la méchanceté, apporter la justice éternelle, sceller la vision et la prophétie et oindre le lieu très saint. Remarquez que ceci est décrété pour le peuple de Daniel et la ville sainte de Daniel. Le mot hébreu pour semaine est le mot «sept» et bien qu'il se réfère le plus souvent à une semaine de sept jours, le contexte indique ici soixante-dix «sept» ans. (Quand Daniel veut indiquer une semaine de sept jours dans Daniel 10: 2 et 3, le texte hébreu dit littéralement «sept jours» les deux fois que l'expression se produit.)
Daniel prédit qu'il faudra 69 sept, 483 ans, depuis le commandement de restaurer et de reconstruire Jérusalem (Néhémie chapitre 2) jusqu'à ce que l'Oint (le Messie, le Christ) vienne. (Ceci est accompli soit dans le baptême de Jésus, soit dans l'entrée triomphale.) Après les 483 ans, le Messie sera mis à mort. Après la mise à mort du Messie, «le peuple du souverain qui viendra détruira la ville et le sanctuaire». Cela s'est produit en 70 après JC. Il (le dirigeant qui doit venir) confirmera une alliance avec «plusieurs» pour les sept dernières années. «Au milieu des« sept », il mettra fin aux sacrifices et aux offrandes. Et au temple, il érigera une abomination qui cause la désolation, jusqu'à ce que la fin décrétée soit déversée sur lui. Remarquez comment tout cela concerne le peuple juif, la ville de Jérusalem et le temple de Jérusalem.
Selon Zacharie 12 et 14, l'Éternel revient pour sauver Jérusalem et le peuple juif. Lorsque cela arrivera, Zacharie 12:10 dit: «Et je répandrai sur la maison de David et les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication. Ils me regarderont, celui qu'ils ont transpercé, et ils le pleureront comme on pleure pour un enfant unique, et le pleureront amèrement comme on pleure pour un fils premier-né. Cela semble être le moment où «tout Israël sera sauvé» (Romains 11:26). La Tribulation de sept ans concerne principalement le peuple juif.
Il y a un certain nombre de raisons de croire que l'Enlèvement de l'église décrit dans I Thessaloniciens 4: 13-18 et I Corinthiens 15: 50-54 se produira avant les sept années de Tribulation. 1). L'église est décrite comme la demeure de Dieu dans Éphésiens 2: 19-22. Apocalypse 13: 6 dans la Bible Holman Christian Standard (la traduction la plus littérale que j'ai pu trouver pour ce passage) dit: «Il a commencé à blasphémer contre Dieu: à blasphémer son nom et sa demeure - ceux qui habitent au ciel.» Cela met l'église au ciel pendant que la bête est sur terre.
2). La structure du Livre de l'Apocalypse est donnée au chapitre un, verset dix-neuf, «Ecrivez donc ce que vous avez vu, ce qui est maintenant et ce qui se passera plus tard. Ce que Jean avait vu est enregistré dans le premier chapitre. Vient ensuite les lettres à sept églises qui existaient alors, le «ce qui est maintenant». «Plus tard» dans la NIV est littéralement «après ces choses», «meta tauta» en grec. «Meta tauta» est traduit «après ceci» deux fois dans la traduction NIV d'Apocalypse 4: 1 et semble signifier les choses qui se produisent après les églises. Il n'y a aucune référence à l'Église sur terre en utilisant une terminologie distincte de l'Église par la suite.
3). Après avoir décrit l'Enlèvement de l'Église dans I Thessaloniciens 4: 13-18, Paul parle du prochain «Jour du Seigneur» dans I Thessaloniciens 5: 1-3. Il dit au verset 3: «Pendant que les gens disent: 'Paix et sécurité', la destruction viendra sur eux soudainement, comme les douleurs du travail sur une femme enceinte, et elles n'échapperont pas. Remarquez les pronoms «eux» et «ils». Le verset 9 dit: «Car Dieu ne nous a pas nommés pour souffrir de la colère mais pour recevoir le salut par notre Seigneur Jésus-Christ.
Pour résumer, nous croyons que la Bible enseigne l'Enlèvement de l'Église précède la Tribulation, qui concerne principalement le peuple juif. Nous croyons que la Tribulation dure sept ans et se termine avec la seconde venue du Christ. Quand le Christ revient, Il règne alors pendant 1,000 ans, le Millénaire.

Que dit la Bible à propos du sabbat?

Le sabbat est introduit dans Genèse 2: 2 et 3 «Le septième jour, Dieu avait terminé l'œuvre qu'il faisait; ainsi, le septième jour, il se reposa de tout son travail. Alors Dieu a béni le septième jour et l'a sanctifié, parce que sur lui il s'est reposé de tout le travail de création qu'il avait fait.

Le sabbat n'est plus mentionné jusqu'à ce que les enfants d'Israël soient sortis d'Égypte. Deutéronome 5:15 dit: «Souvenez-vous que vous étiez esclaves en Égypte et que l'Éternel, votre Dieu, vous a fait sortir de là avec une main puissante et un bras étendu. C'est pourquoi l'Éternel, votre Dieu, vous a commandé d'observer le jour du sabbat. Jésus dit dans Marc 2:27: «Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat.» En tant qu'esclaves des Egyptiens, les Israélites n'observaient manifestement pas le sabbat. Dieu leur a ordonné de se reposer un jour par semaine pour leur propre bien.

Si vous regardez attentivement Exode 16: 1-36, le chapitre qui rapporte que Dieu a donné le sabbat aux Israélites, une autre raison devient évidente. Dieu a utilisé le don de la manne et l'introduction du sabbat pour, comme le dit Exode 16: 4c: «De cette façon, je vais les tester et voir s'ils suivront mes instructions.» Les Israélites devaient survivre dans le désert, puis conquérir le pays de Canaan. Pour conquérir Canaan, ils auraient besoin de compter sur Dieu pour faire à leur place ce qu'ils ne pourraient pas faire pour eux-mêmes et suivre attentivement ses instructions. La traversée du Jourdain et la conquête de Jéricho en sont les deux premiers exemples.

C'est ce que Dieu voulait qu'ils apprennent: si vous croyez ce que je dis et faites ce que je vous dis, je vous donnerai tout ce dont vous avez besoin pour conquérir la terre. Si vous ne croyez pas ce que je dis et ne faites pas ce que je vous dis de faire, les choses ne se passeront pas bien pour vous. Dieu leur a donné surnaturellement la manne six jours par semaine. S'ils essayaient de sauver du jour au lendemain les cinq premiers jours, «c'était plein d'asticots et commençait à sentir» (verset 20). Mais le sixième jour, on leur a dit de rassembler deux fois plus et de le garder toute la nuit parce qu'il n'y en aurait pas le matin du septième jour. Quand ils l'ont fait, «cela ne puait pas et ne contenait pas d'asticots» (verset 24). Les vérités sur l'observation du sabbat et l'entrée au pays de Canaan sont liées dans les chapitres 3 et 4 d'Hébreux.

On a également dit aux Juifs d'observer une année de sabbat et ils ont promis que s'ils le faisaient, Dieu leur fournirait si abondamment qu'ils n'auraient pas besoin des récoltes de la septième année. Les détails sont dans Lévitique 25: 1-7. La promesse d'abondance est dans Lévitique 25: 18-22. Le point à nouveau était: croyez en Dieu et faites ce qu'Il dit et vous serez béni. Les récompenses pour obéir à Dieu et les conséquences de la désobéissance à Dieu sont détaillées dans Lévitique 26: 1-46.

L'Ancien Testament enseigne également que le sabbat a été donné exclusivement à Israël. Exode 31: 12-17 dit: «Alors l'Éternel dit à Moïse: Dis aux Israélites:« Vous devez observer mes sabbats. Ce sera un signe entre moi et vous pour les générations à venir, afin que vous sachiez que je suis l'Éternel, qui vous rend saints… Les Israélites doivent observer le sabbat, le célébrant pour les générations à venir comme une alliance durable. Ce sera pour toujours un signe entre moi et les Israélites, car en six jours, l'Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour, il s'est reposé et a été rafraîchi.

L'une des principales sources de discorde entre les chefs religieux juifs et Jésus était qu'il guérissait le jour du sabbat. Jean 5: 16-18 dit: «Ainsi, parce que Jésus faisait ces choses le jour du sabbat, les dirigeants juifs ont commencé à le persécuter. Pour sa défense, Jésus leur a dit: «Mon Père est toujours à son œuvre jusqu'à ce jour, et moi aussi je travaille.» Pour cette raison, ils ont essayé d'autant plus de le tuer; non seulement il enfreignait le sabbat, mais il appelait même Dieu son propre Père, se rendant égal à Dieu.

Hébreux 4: 8-11 dit: «Car si Josué leur avait donné le repos, Dieu n'aurait pas parlé plus tard d'un autre jour. Il reste donc un repos de sabbat pour le peuple de Dieu; car quiconque entre dans le repos de Dieu se repose aussi de ses œuvres, tout comme Dieu l'a fait de la sienne. Faisons donc tous les efforts possibles pour entrer dans ce repos, afin que personne ne périsse en suivant leur exemple de désobéissance. Dieu n'a pas cessé de travailler (Jean 5:17); Il a arrêté de travailler seul. (Hébreux 4:10 dans la version grecque et King James ont le mot propre en lui.) Depuis la création, Dieu travaille avec et à travers les gens, pas seul. Entrer dans le repos de Dieu, c'est permettre à Dieu de travailler en vous et à travers vous, et non de faire votre propre truc. Le peuple juif n'a pas réussi à entrer à Canaan (Nombres chapitres 13 et 14 et Hébreux 3: 7-4: 7) parce qu'ils n'ont pas appris la leçon que Dieu a essayé de leur enseigner avec la manne et le sabbat, que s'ils croient Dieu et font ce qu'Il dit qu'il prendrait soin d'eux dans des situations où ils ne pourraient pas prendre soin d'eux-mêmes.

Chaque réunion des disciples ou réunion d'église après la résurrection où le jour de la semaine est mentionné était un dimanche. Jésus a rencontré les disciples, moins Thomas, «le soir de ce premier jour de la semaine» (Jean 20:19). Il a rencontré les disciples, dont Thomas, «une semaine plus tard» (Jean 20:28). Le Saint-Esprit a été donné pour vivre dans les croyants le jour de la Pentecôte (Actes 2: 1) qui a été célébré le dimanche selon Lévitique 23: 15 & 16. Dans Actes 20: 7, nous lisons: «Le premier jour de la semaine, nous nous sommes réunis pour rompre le pain.» Et dans I Corinthiens 16: 2, Paul dit aux Corinthiens: «Le premier jour de chaque semaine, chacun de vous devrait mettre de côté une somme d'argent en fonction de votre revenu, en l'épargnant, de sorte que lorsque je viendrai, aucune collecte ne pourra doivent être faites. Il n'y a AUCUNE mention d'une réunion d'église le jour du sabbat.

L'épître indique clairement que l'observation du sabbat n'était pas nécessaire. Colossiens 2: 16 & 17 dit: «Par conséquent, ne laissez personne vous juger par ce que vous mangez ou buvez, ou en ce qui concerne une fête religieuse, une célébration de la Nouvelle Lune ou un jour de sabbat. Ce sont une ombre des choses qui devaient venir; la réalité, cependant, se trouve en Christ. Paul écrit dans Galates 4: 10 et 11 «Vous observez des jours et des mois spéciaux, des saisons et des années! J'ai peur pour vous, que d'une manière ou d'une autre, j'ai gaspillé mes efforts sur vous. Même une lecture désinvolte du livre des Galates montre clairement que ce contre quoi Paul écrit est l'idée qu'il faut garder la loi juive pour être sauvé.

Lorsque l'église de Jérusalem s'est réunie pour examiner si les croyants païens devraient ou non être obligés d'être circoncis et d'observer la loi juive, ils ont écrit ceci aux croyants païens: «Cela nous a semblé bon au Saint-Esprit et à nous de ne rien vous charger. au-delà des exigences suivantes: Vous devez vous abstenir de la nourriture sacrifiée aux idoles, du sang, de la viande d'animaux étranglés et de l'immoralité sexuelle. Vous ferez bien d'éviter ces choses. Adieu." Il n'y a aucune mention de l'observance du sabbat.

Il semble évident d'après Actes 21:20 que les croyants juifs ont continué à observer le sabbat, mais des Galates et des Colossiens, il semble également évident que si les croyants païens ont commencé à le faire, cela a soulevé des questions quant à savoir s'ils comprenaient vraiment l'Évangile. Et ainsi dans une église composée de Juifs et de Gentils, les Juifs observaient le Sabbat et les Gentils ne le faisaient pas. Paul aborde cela dans Romains 14: 5 et 6 quand il dit: «Une personne considère un jour plus sacré qu'un autre; un autre considère tous les jours de la même manière. Chacun d'eux doit être pleinement convaincu dans son esprit. Quiconque considère un jour comme spécial le fait au Seigneur. Il suit cela avec l'avertissement du verset 13: «Cessons donc de nous juger les uns les autres.»

Mon conseil personnel à une personne juive qui devient chrétienne serait de continuer à observer le sabbat au moins dans la mesure où le peuple juif de sa communauté le fait. S'il ne le fait pas, il s'expose à l'accusation de rejeter son héritage juif et de devenir un Gentil. D'un autre côté, je conseillerais à un chrétien païen de bien réfléchir avant de commencer à observer le sabbat, de peur de créer l'impression que devenir chrétien dépend à LA FOIS de recevoir Christ et d'obéir à la loi.

Que se passe-t-il après la mort?

En réponse à votre question, les gens qui croient en Jésus-Christ, dans sa provision pour notre salut, vont au ciel pour être avec Dieu et les incroyants sont condamnés au châtiment éternel. Jean 3:36 dit: «Quiconque croit au Fils a la vie éternelle, mais celui qui rejette le Fils ne verra pas la vie, car la colère de Dieu demeure sur lui»,

Lorsque vous mourez, votre âme et votre esprit quittent votre corps. Genèse 35:18 nous montre cela quand elle raconte la mort de Rachel, en disant: «alors que son âme partait (car elle est morte).» Lorsque le corps meurt, l'âme et l'esprit partent mais ils ne cessent pas d'exister. Il est très clair dans Matthieu 25:46 ce qui se passe après la mort, quand, en parlant des injustes, il est dit: «Ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.»

Paul, en enseignant aux croyants, a dit qu'au moment où nous sommes «absents du corps, nous sommes présents avec le Seigneur» (I Corinthiens 5: 8). Lorsque Jésus est ressuscité des morts, il est allé être avec Dieu le Père (Jean 20:17). Lorsqu'Il nous promet la même vie, nous savons que ce sera et que nous serons avec Lui.

Dans Luc 16: 22-31, nous voyons le récit de l'homme riche et de Lazare. Le juste pauvre était au «côté d'Abraham» mais le riche est allé en Hadès et était à l'agonie. Au verset 26, nous voyons qu'il y avait un grand fossé entre eux, de sorte qu'une fois là, l'homme injuste ne pouvait pas passer au ciel. Au verset 28, il fait référence à Hadès comme lieu de tourment.

Dans Romains 3:23, il est dit: «Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu». Ézéchiel 18: 4 et 20 disent: «l'âme (et notez l'utilisation du mot âme pour personne) qui pèche mourra… la méchanceté des méchants sera sur lui-même.» (La mort dans ce sens dans les Écritures, comme dans Apocalypse 20: 10,14 et 15, n'est pas la mort physique mais la séparation de Dieu pour toujours et le châtiment éternel comme on le voit dans Luc 16. Romains 6:23 dit: «le salaire du péché, c'est la mort», et Matthieu 10:28 dit: "Craignez celui qui est capable de détruire l'âme et le corps en enfer."

Alors, qui peut éventuellement entrer au ciel et être avec Dieu pour toujours puisque nous sommes tous des pécheurs injustes. Comment pouvons-nous être sauvés ou rachetés de la peine de mort. Romains 6:23 donne également la réponse. Dieu vient à notre secours, car il dit: «le don de Dieu est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur». Lisez I Pierre 1: 1-9. Ici, nous avons Pierre discutant de la façon dont les croyants ont reçu un héritage «qui ne peut jamais périr, gâter ou disparaître - gardé toujours dans le ciel »(verset 4 NIV). Pierre explique comment croire en Jésus aboutit à «obtenir le résultat de la foi, le salut de votre âme» (verset 9). (Voir aussi Matthieu 26:28.) Philippiens 2: 8 & 9 nous dit que chacun doit confesser que Jésus, qui a revendiqué l'égalité avec Dieu, est «Seigneur» et doit croire qu'il est mort pour eux (Jean 3:16; Matthieu 27:50 ).

Jésus a dit dans Jean 14: 6: «Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul homme ne peut venir au Père que par moi. Psaumes 2:12 dit: «Embrassez le Fils, de peur qu'Il ne se fâche et que vous ne périssiez en chemin.»

De nombreux passages du Nouveau Testament expriment notre foi en Jésus comme «obéir à la vérité» ou «obéir à l'Évangile», ce qui signifie «croire au Seigneur Jésus». I Pierre 1:22 dit, "vous avez purifié vos âmes en obéissant à la vérité par l'Esprit." Éphésiens 1:13 dit: «En lui, vous aussi confiance, après avoir entendu la parole de vérité, l'évangile de votre salut, en qui aussi, ayant cru, vous avez été scellés du Saint-Esprit de promesse. (Lire aussi Romains 10:15 et Hébreux 4: 2.)

L'Évangile (ce qui signifie une bonne nouvelle) est déclaré dans I Corinthiens 15: 1-3. Il dit: «Frères, je vous déclare l'Évangile que je vous ai prêché, que vous avez aussi reçu… que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, et qu'Il a été enseveli et qu'Il est ressuscité le troisième jour…» Jésus dit dans Matthieu 26:28: «Car ceci est mon sang de la nouvelle alliance qui est versé pour beaucoup pour la rémission des péchés.» I Pierre 2:24 (NASB) dit: "Il a lui-même porté nos péchés dans son propre corps sur la croix." I Timothée 2: 6 dit: "Il a donné sa vie en rançon pour tous." Job 33:24 dit: «Épargnez-le de descendre dans la fosse, je lui ai trouvé une rançon.» (Lire Ésaïe 53: 5, 6, 8, 10.)

Jean 1:12 nous dit ce que nous devons faire, "mais à tous ceux qui l'ont reçu, il a donné le droit de devenir enfants de Dieu, même à ceux qui croient en son nom." Romains 10:13 dit: "Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé." Jean 3:16 dit que quiconque croit en lui a «la vie éternelle». Jean 10:28 dit: "Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront jamais." Dans Actes 16:36, la question est posée: «Que dois-je faire pour être sauvé?» et il a répondu: «Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé.» Jean 20:31 dit: "Ceux-ci sont écrits pour que vous puissiez croire que Jésus est le Christ et qu'en croyant vous pouvez avoir la vie en son nom."

Les Écritures montrent que les âmes de ceux qui croient seront au Paradis avec Jésus. Dans Apocalypse 6: 9 et 20: 4, les âmes des martyrs justes ont été vues par Jean dans le ciel. Nous voyons également dans Matthieu 17: 2 et Marc 9: 2 où Jésus prit Pierre, Jacques et Jean et les conduisit sur une haute montagne où Jésus fut transfiguré devant eux et Moïse et Élie leur apparurent et ils parlaient avec Jésus. Ils étaient plus que de simples esprits, car les disciples les reconnaissaient et ils étaient vivants. Dans Philippiens 1: 20-25, Paul écrit: «partir et être avec Christ, car c'est beaucoup mieux. Hébreux 12:22 parle du ciel quand il dit: «vous êtes venus au mont Sion et à la ville du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, aux myriades d'anges, à l'assemblée générale et à l'église (le nom donné à tous les croyants ) des premiers-nés inscrits au ciel.

Éphésiens 1: 7 dit: «En lui, nous avons la rédemption par son sang, le pardon de nos fautes, selon la richesse de sa grâce.»

Qu'est-ce que la foi?

Je pense que les gens associent ou confondent parfois la foi avec les sentiments ou pensent que la foi doit être parfaite, sans aucun doute. La meilleure façon de comprendre la foi est de rechercher l'utilisation du mot dans les Écritures et de l'étudier.

Notre vie chrétienne commence par la foi, donc un bon endroit pour commencer une étude de la foi serait Romains 10: 6-17, qui explique clairement comment notre vie en Christ commence. Dans cette Écriture, nous entendons la Parole de Dieu, la croyons et demandons à Dieu de nous sauver. Je vais vous expliquer plus en détail. Au verset 17, il est dit que la foi vient d'entendre les faits qui nous ont été prêchés au sujet de Jésus dans la Parole de Dieu (lire I Corinthiens 15: 1-4); c'est-à-dire l'Évangile, la mort de Christ Jésus pour nos péchés, son ensevelissement et sa résurrection. La foi est quelque chose que nous faisons en réponse à l'audition. Soit nous le croyons, soit nous le rejetons. Romains 10: 13 & 14 explique quelle foi c'est qui nous sauve, une foi suffisante pour demander ou invoquer Dieu pour nous sauver sur la base de l'œuvre de rédemption de Jésus. Vous avez besoin d'assez de foi pour lui demander de vous sauver et il promet de le faire. Lisez Jean 3: 14-17, 36.

Jésus a également raconté de nombreuses histoires d'événements réels pour décrire la foi, comme celle de Marc 9. Un homme s'approcha de Jésus avec son fils possédé par un démon. Le père demande à Jésus, «si vous pouvez faire quelque chose… aidez-nous», et Jésus répond que s'il croyait que tout était possible. L'homme répond à cela: «Seigneur, je crois, aide mon incrédulité.» L'homme exprimait vraiment sa foi imparfaite, mais Jésus a guéri son fils. Quel exemple parfait de notre foi souvent imparfaite. L'un de nous possède-t-il une foi ou une compréhension parfaite et complète?

Actes 16: 30 & 31 dit que nous sommes sauvés si nous croyons simplement au Seigneur Jésus-Christ. Dieu utilise ailleurs d'autres mots comme nous l'avons vu dans Romains 10:13, des mots comme «appeler» ou «demander» ou «recevoir» (Jean 1:12), «venir à lui» (Jean 6: 28 & 29) qui dit: «Ceci est l'oeuvre de Dieu que vous croyez en celui qu'Il a envoyé »et le verset 37 qui dit:« Celui qui vient à moi, je ne le chasserai certainement pas », ou« prendre »(Apocalypse 22:17) ou« regarder » dans Jean 3: 14 & 15 (voir Nombres 21: 4-9 pour le contexte). Tous ces passages indiquent que si nous avons une foi suffisante pour demander son salut, nous avons une foi suffisante pour naître de nouveau. I Jean 2:25 dit: "Et c'est ce qu'Il nous a promis - même la vie éternelle." Dans I Jean 3:23 et aussi dans Jean 6: 28 et 29, la foi est un commandement. On l'appelle aussi «l'œuvre de Dieu», quelque chose que nous devons ou pouvons faire. Si Dieu nous dit ou nous commande de croire, c'est sûrement un choix de croire ce qu'il nous dit, c'est-à-dire que son Fils est mort pour nos péchés à notre place. C'est le début. Sa promesse est sûre. Il nous donne la vie éternelle et nous sommes nés de nouveau. Lisez Jean 3: 16 & 38 et Jean 1:12

I Jean 5:13 est un verset beau et intéressant qui poursuit en disant: «Ceux-ci ont été écrits pour vous qui croyez au Fils de Dieu, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle et que vous puissiez continuer à croire en le Fils de Dieu. » Romains 1: 16 & 17 dit: «le juste vivra par la foi». Il y a deux aspects ici: nous «vivons» - recevons la vie éternelle, et nous «vivons» notre vie quotidienne ici et maintenant par la foi. Fait intéressant, il dit «de la foi à la foi». Nous ajoutons la foi à la foi, nous croyons à la vie éternelle et nous continuons à croire quotidiennement.

2 Corinthiens 5: 8 dit: «car nous marchons par la foi et non par la vue». Nous vivons par des actes de confiance obéissante. La Bible parle de persévérance ou de fermeté. Lisez le chapitre 11 d'Hébreux. Ici, il est dit qu'il n'est pas possible de plaire à Dieu sans la foi. La foi est la preuve de choses invisibles; Dieu et sa création du monde. On nous donne alors un certain nombre d’exemples d’actes de «foi obéissante». La vie chrétienne est une marche continue par la foi, étape par étape, instant par instant, croyant au Dieu invisible et à ses promesses et enseignements. I Corinthiens 15:58 dit: «Soyez fermes, abondant toujours dans l'œuvre du Seigneur.»

La foi n'est pas un sentiment, mais c'est clairement quelque chose que nous choisissons de faire continuellement.

En fait, la prière est comme ça aussi. Dieu nous dit, nous commande même, de prier. Il nous enseigne même comment prier dans Matthieu chapitre 6. Dans I Jean 5:14, le verset dans lequel Dieu nous assure notre vie éternelle, le verset continue pour nous assurer que nous pouvons avoir confiance que si nous «demandons quelque chose selon à sa volonté, il nous écoute », et il nous répond. Alors continuez à prier; c'est un acte de foi. Priez, même si vous ne le faites pas ressentir comme Il entend ou il ne semble pas y avoir de réponse. Ceci est un exemple de la façon dont la foi est, parfois, le contraire des sentiments. La prière est une étape de notre marche de la foi.

Il existe d'autres exemples de foi non mentionnés dans Hébreux 11. Les enfants d'Israël sont un exemple de «ne pas croire». Les enfants d'Israël, lorsqu'ils étaient dans le désert, ont choisi de ne pas croire ce que Dieu leur avait dit; ils ont choisi de ne pas croire au Dieu invisible et ont donc créé leur «propre dieu» en or et ont cru que ce qu'ils avaient fait était «dieu». Comme c'est idiot. Lisez le premier chapitre de Romains.

Nous faisons la même chose aujourd'hui. Nous inventons notre propre «système de croyance» pour nous convenir, un système que nous trouvons facile ou qui nous est acceptable, ce qui nous procure une gratification immédiate, comme si Dieu était là pour nous servir, et non l'inverse, ou Il est notre serviteur et non pas nous les siens, ou nous sommes «dieu», pas lui le Dieu créateur. Rappelez-vous qu'Hébreux dit que la foi est la preuve du Dieu Créateur invisible.

Ainsi, le monde définit sa propre version de la foi, la plupart du temps impliquant autre chose que Dieu, sa création ou sa parole.

Le monde dit souvent «ayez foi» ou dit simplement «croyez» sans vous le dire quelle avoir confiance en, comme si c'était l'objet en soi, juste une sorte de néant vous décidez de croire en. Vous croyez en quelque chose, rien ou quoi que ce soit, ce qui vous fait vous sentir bien. C'est indéfinissable, car ils ne définissent pas ce qu'ils veulent dire. Il est auto-inventé, une création humaine, incohérente, déroutante et désespérément inaccessible.

Comme nous le voyons dans Hébreux 11, la foi dans les Écritures a un objet: nous devons croire en Dieu et croire en sa Parole.

Un autre exemple, un bon exemple, est l'histoire des espions envoyés par Moïse pour vérifier le pays que Dieu a dit à Son peuple élu qu'il leur donnerait. Il se trouve dans Nombres 13: 1-14: 21. Moïse a envoyé douze hommes dans la «Terre Promise». Dix sont revenus et ont rapporté un rapport mauvais et décourageant qui a amené le peuple à douter de Dieu et de sa promesse et a choisi de retourner en Egypte. Les deux autres, Joshua et Caleb, ont choisi, même s'ils ont vu des géants dans le pays, de faire confiance à Dieu. Ils ont dit: «Nous devrions monter et prendre possession de la terre.» Ils ont choisi, par la foi, d'encourager les gens à croire en Dieu et à aller de l'avant comme Dieu leur avait ordonné.

Quand nous avons cru et commencé notre vie avec Christ, nous sommes devenus l'enfant de Dieu et lui notre Père (Jean 1:12). Toutes ses promesses sont devenues les nôtres, comme Philippiens chapitre 4, Matthieu 6: 25-34 et Romains 8:28.

Comme dans le cas de notre Père humain, que nous connaissons, nous ne nous inquiétons pas des choses dont notre père peut s'occuper parce que nous savons qu'il prend soin de nous et nous aime. Nous faisons confiance à Dieu parce que nous le connaissons. Lisez 2 Pierre 1: 2-7, en particulier le verset 2. C'est la foi. Ces versets disent que la grâce et la paix viennent de notre connaissances de Dieu et de Jésus notre Seigneur.

En apprenant à connaître Dieu et en lui faisant confiance, nous grandissons dans notre foi. Les Écritures enseignent que nous le connaissons en étudiant les Écritures (2 Pierre 1: 5-7), et ainsi notre foi grandit à mesure que nous comprenons notre Père céleste, qui il est et à quoi il ressemble par la Parole. La plupart des gens, cependant, veulent une foi instantanée «magique»; mais la foi est un processus.

2 Pierre 1: 5 dit que nous devons ajouter de la vertu à notre foi et ensuite continuer à ajouter à cela; un processus par lequel nous grandissons. Ce passage de l'Écriture continue en disant: «La grâce et la paix vous soient multipliées, dans la connaissance de Dieu et de Jésus-Christ notre Seigneur». Ainsi, la paix vient aussi de la connaissance de Dieu le Père et de Dieu le Fils. De cette manière, la prière, la connaissance de Dieu et de la Parole et la foi travaillent ensemble. En apprenant de lui, il est le donneur de paix. Psaume 119: 165 dit: "Une grande paix a ceux qui aiment ta loi, et rien ne peut les faire trébucher." Psaume 55:22 dit: «Jetez vos soucis sur l'Éternel et il vous soutiendra; Il ne laissera jamais tomber les justes. En apprenant la Parole de Dieu, nous nous connectons à Celui qui donne la grâce et la paix.

Nous avons déjà vu que pour les croyants, Dieu entend nos prières et les accorde conformément à sa volonté (I Jean 5:14). Un bon père ne nous donnera que ce qui est bon pour nous. Romains 8:25 nous enseigne que c'est aussi ce que Dieu fait pour nous. Lisez Matthieu 7: 7-11.

Je suis convaincu que cela n'équivaut pas à demander et à obtenir tout ce que nous voulons, tout le temps; autrement nous deviendrions des enfants gâtés au lieu de fils et de filles mûrs du Père. Jacques 4: 3 dit: «Quand vous demandez, vous ne recevez pas, parce que vous demandez avec de mauvais motifs, afin que vous puissiez dépenser ce que vous obtenez pour vos plaisirs.» Les Écritures enseignent aussi dans Jacques 4: 2 que: "Vous n'avez pas, parce que vous ne demandez pas à Dieu." Dieu veut que nous lui parlions, car c'est ce qu'est la prière. Une grande partie de la prière consiste à demander nos besoins et les besoins des autres. De cette façon, nous savons qu'Il a fourni la réponse. Voir aussi I Pierre 5: 7. Donc, si vous avez besoin de paix, demandez-la. Faites confiance à Dieu pour le donner comme vous en avez besoin. Dieu dit aussi dans Psaume 66:18, «si je considère l'iniquité dans mon cœur, le Seigneur ne m'écoutera pas». Si nous péchons, nous devons le lui confesser pour bien faire les choses. Lisez I Jean 1: 9 et 10.

Philippiens 4: 6 & 7 dit: «Ne vous inquiétez de rien, mais en tout par la prière et la supplication, avec action de grâces, faites connaître vos demandes à Dieu, et la paix de Dieu, qui surpasse toute compréhension, gardera vos cœurs et vos esprits à travers le Christ. Jésus." Ici encore, la prière est liée à la foi et à la connaissance pour nous donner la paix.

Philippiens dit alors de penser aux bonnes choses et de «faire» ce que vous apprenez, et «le Dieu de paix sera avec vous». Jacques dit être des pratiquants de la Parole et pas seulement des auditeurs (Jacques 1: 22 & 23). La paix vient du fait de connaître la personne en qui vous avez confiance et d'obéir à sa Parole. Puisque la prière parle à Dieu et que le Nouveau Testament nous dit que les croyants ont un accès complet au «trône de la grâce» (Hébreux 4:16), nous pouvons parler de tout à Dieu, car Il le sait déjà. Dans Matthieu 6: 9-15 dans la prière du Seigneur, il nous enseigne comment et pour quelles choses prier.

La foi simple grandit au fur et à mesure qu'elle est exercée et «élaborée» dans l'obéissance aux commandements de Dieu comme on le voit dans Sa Parole. Rappelez-vous 2 Pierre 1: 2-4 dit que la paix vient de la connaissance de Dieu qui vient de la Parole de Dieu.

Pour résumer:

La paix vient de Dieu et une connaissance de lui.

Nous apprenons de lui dans la Parole.

La foi vient de l'écoute de la Parole de Dieu.

La prière fait partie de ce processus de foi et de paix.

Ce n'est pas une expérience unique, mais une marche à suivre.

Si vous n'avez pas commencé ce voyage de foi, je vous demande de revenir en arrière et de lire 1 Pierre 2:24, Esaïe chapitre 53, I Corinthiens 15: 1-4, Romains 10: 1-14 et Jean 3: 16 & 17 et 36 . Actes 16:31 dit: "Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé."

Quelle est la nature et le caractère de Dieu?

Après avoir lu vos questions et commentaires, il semble que vous ayez une certaine croyance en Dieu et en son Fils, Jésus, mais que vous ayez également de nombreux malentendus. Vous semblez ne voir Dieu qu'à travers des opinions et des expériences humaines et le voir comme quelqu'un qui devrait faire ce que vous voulez, comme s'il était un serviteur ou à la demande, alors vous jugez sa nature et dites qu'elle est «en jeu».

Laissez-moi d'abord dire que mes réponses seront basées sur la Bible car c'est la seule source fiable pour vraiment comprendre qui est Dieu et à quoi il ressemble.

Nous ne pouvons pas «créer» notre propre dieu selon nos propres dictées, selon nos propres désirs. Nous ne pouvons pas nous fier aux livres ou aux groupes religieux ou à toute autre opinion, nous devons accepter le vrai Dieu de la seule source qu'Il nous a donnée, l'Écriture. Si les gens remettent en question tout ou partie des Écritures, il ne nous reste que des opinions humaines, qui ne sont jamais d'accord. Nous avons juste un dieu créé par les humains, un dieu fictif. Il n'est que notre création et n'est pas du tout Dieu. Nous pourrions aussi bien faire un dieu de la parole ou de la pierre ou une image dorée comme Israël l'a fait.

Nous voulons avoir un dieu qui fait ce que nous voulons. Mais nous ne pouvons même pas changer Dieu par nos demandes. Nous agissons simplement comme des enfants, ayant une crise de colère pour suivre notre propre chemin. Rien de ce que nous faisons ou juge ne détermine qui Il est et tous nos arguments n'ont aucun effet sur Sa «nature». Sa «nature» n'est pas «en jeu» parce que nous le disons. Il est qui il est: Dieu tout-puissant, notre créateur.

Alors, qui est le vrai Dieu. Il y a tellement de caractéristiques et d'attributs que je n'en mentionnerai que quelques-uns et je ne les «prouverai» pas tous. Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter une source fiable telle que «Bible Hub» ou «Bible Gateway» en ligne et faire quelques recherches.

Voici quelques-uns de ses attributs. Dieu est créateur, souverain, tout-puissant. Il est saint, Il est juste et juste et un juge juste. Il est notre Père. Il est lumière et vérité. Il est éternel. Il ne peut pas mentir. Tite 1: 2 nous dit: «Dans l'espoir de la vie éternelle, que Dieu, QUI NE PEUT MENTRE, a promis il y a longtemps. Malachie 3: 6 dit qu'Il est immuable: "Je suis l'Éternel, je ne change pas."

RIEN que nous faisons, aucune action, opinion, connaissance, circonstances ou jugement ne peut changer ou affecter sa «nature». Si nous le blâmons ou l'accusons, il ne change pas. Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement. Voici quelques autres attributs: Il est partout présent; Il sait tout (omniscient) du passé, du présent et du futur. Il est parfait et IL EST AMOUR (I Jean 4: 15-16). Dieu est aimant, gentil et miséricordieux envers tous.

Il convient de noter ici que toutes les mauvaises choses, les catastrophes et les tragédies qui se produisent, sont dues au péché qui est entré dans le monde quand Adam a péché (Romains 5: 12). Alors, quelle devrait être notre attitude envers notre Dieu?

Dieu est notre créateur. Il a créé le monde et tout ce qu'il contient. (Voir Genèse 1-3.) Lisez Romains 1: 20 et 21. Cela implique certainement que parce qu'Il est notre Créateur et parce qu'Il est, eh bien, Dieu, qu'Il mérite notre honneur, nos louanges et notre gloire. Il dit: «Depuis la création du monde, les qualités invisibles de Dieu - sa puissance éternelle et sa nature divine - ont été clairement vues, étant comprises de ce qui a été fait, de sorte que les hommes sont sans excuse. Car bien qu'ils connaissaient Dieu, ils ne l'ont ni glorifié comme Dieu, ni rendu grâce à Dieu, mais leur pensée est devenue vaine et leurs cœurs insensés ont été obscurcis.

Nous devons honorer et remercier Dieu parce qu'il est Dieu et parce qu'il est notre créateur. Lisez aussi Romains 1: 28 & 31. J'ai remarqué quelque chose de très intéressant ici: lorsque nous n'honorons pas notre Dieu et Créateur, nous devenons «sans comprendre».

Honorer Dieu est notre responsabilité. Matthieu 6: 9 dit: "Notre Père qui es aux cieux que ton nom soit sanctifié." Deutéronome 6: 5 dit: «Tu aimeras l'Éternel de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.» Dans Matthieu 4:10 où Jésus dit à Satan: «Loin de moi, Satan! Car il est écrit: 'Adorez le Seigneur votre Dieu, et servez-Le seulement.' »

Le psaume 100 nous le rappelle lorsqu'il dit: «servez le Seigneur avec joie», «sachez que le Seigneur lui-même est Dieu» et le verset 3, «c'est lui qui nous a créés et non nous-mêmes». Le verset 3 dit aussi: «Nous sommes son peuple, les brebis de son pâturage.» Le verset 4 dit: «Entrez dans ses portes avec reconnaissance et dans ses parvis avec louange.» Le verset 5 dit: «Car le Seigneur est bon, sa bonté est éternelle et sa fidélité à toutes les générations.»

Comme les Romains, il nous demande de lui rendre grâce, louange, honneur et bénédiction! Psaume 103: 1 dit: «Bénis l'Éternel, ô mon âme, et tout ce qui est en moi bénisse son saint nom.» Le Psaume 148: 5 est clair en disant: «Qu'ils louent le Seigneur car il a commandé et ils ont été créés», et au verset 11, il nous dit qui doit le louer, «Tous les rois de la terre et tous les peuples», et verset 13 ajoute: «Car son nom seul est exalté.»

Pour rendre les choses plus catégoriques, Colossiens 1:16 dit: «toutes choses ont été créées par lui et pour lui» et «il est avant toutes choses» et Apocalypse 4:11 ajoute: «pour ton plaisir, elles sont et ont été créées». Nous avons été créés pour Dieu, Il n'a pas été créé pour nous, pour notre plaisir ou pour que nous obtenions ce que nous voulons. Il n'est pas ici pour nous servir, mais nous pour Le servir. Comme le dit Apocalypse 4:11, «Tu es digne, notre Seigneur et Dieu, de recevoir gloire, honneur et louange, car tu as créé toutes choses, car par ta volonté elles ont été créées et ont leur être. Nous devons l'adorer. Le Psaume 2:11 dit: «Adorez l'Éternel avec révérence et réjouissez-vous avec tremblement.» Voir aussi Deutéronome 6:13 et 2 Chroniques 29: 8.

Vous avez dit que vous étiez comme Job, que «Dieu l'aimait autrefois». Jetons un coup d'œil à la nature de l'amour de Dieu afin que vous puissiez voir qu'Il n'arrête pas de nous aimer, quoi que nous fassions.

L'idée que Dieu cesse de nous aimer pour «quelque» raison que ce soit est courante dans de nombreuses religions. Un livre de doctrine que j'ai, «Les grandes doctrines de la Bible par William Evans», en parlant de l'amour de Dieu, dit: «Le christianisme est vraiment la seule religion qui présente l'Être suprême comme« Amour ». Il présente les dieux des autres religions comme des êtres en colère qui ont besoin de nos bonnes actions pour les apaiser ou gagner leur bénédiction.

Nous n'avons que deux points de référence en ce qui concerne l'amour: 1) l'amour humain et 2) l'amour de Dieu tel qu'il nous est révélé dans l'Écriture. Notre amour est vicié par le péché. Il fluctue ou peut même cesser tant que l'amour de Dieu est éternel. Nous ne pouvons même pas sonder ou comprendre l'amour de Dieu. Dieu est amour (I Jean 4: 8).

Le livre, «Théologie élémentaire» de Bancroft, à la page 61 en parlant de l'amour dit, «le caractère de celui qui aime donne du caractère à l'amour». Cela signifie que l'amour de Dieu est parfait parce que Dieu est parfait. (Voir Matthieu 5:48.) Dieu est saint, donc son amour est pur. Dieu est juste, donc Son amour est juste. Dieu ne change jamais, donc Son amour ne fluctue jamais, n'échoue ou ne cesse jamais. I Corinthiens 13:11 décrit l'amour parfait en disant ceci: «L'amour ne manque jamais». Dieu seul possède ce genre d'amour. Lisez le Psaume 136. Chaque verset parle de la bonté de Dieu en disant que sa bonté dure pour toujours. Lisez Romains 8: 35-39 qui dit: «Qui peut nous séparer de l'amour du Christ? Y aura-t-il des tribulations ou des angoisses ou des persécutions ou la famine ou la nudité ou un péril ou l'épée?

Le verset 38 poursuit: «Car je suis convaincu que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni les pouvoirs, ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre chose créée ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu. » Dieu est amour, donc Il ne peut s'empêcher de nous aimer.

Dieu aime tout le monde. Matthieu 5:45 dit: «Il fait lever et descendre son soleil sur les méchants et les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et les injustes.» Il bénit tout le monde parce qu'il aime tout le monde. Jacques 1:17 dit: «Tout bon cadeau et tout cadeau parfait vient d'en haut et descend du Père des lumières avec qui il n'y a ni variabilité ni ombre de retournement.» Psaume 145: 9 dit: «L'Éternel est bon à tous; Il a compassion de tout ce qu'il a fait. Jean 3:16 dit: "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique."

Et les mauvaises choses. Dieu promet au croyant que «toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu (Romains 8:28)». Dieu peut permettre que des choses viennent dans notre vie, mais soyez assuré que Dieu ne les a permis que pour une très bonne raison, pas parce que Dieu a d'une manière ou pour une raison choisi de changer d'avis et d'arrêter de nous aimer.
Dieu peut choisir de nous permettre de subir les conséquences du péché, mais il peut aussi choisir de nous en empêcher, mais ses raisons viennent toujours de l'amour et le but est pour notre bien.

LA DISPOSITION DU SALUT DE L'AMOUR

Les Écritures disent que Dieu déteste le péché. Pour une liste partielle, voir Proverbes 6: 16-19. Mais Dieu ne hait pas les pécheurs (I Timothée 2: 3 et 4). 2 Pierre 3: 9 dit: «Le Seigneur… est patient envers vous, ne souhaitant pas que vous périssiez, mais que tous arrivent à la repentance.»

Ainsi, Dieu a préparé une voie pour notre rédemption. Lorsque nous péchons ou que nous nous éloignons de Dieu, il ne nous quitte jamais et attend toujours que nous revenions, il ne cesse de nous aimer. Dieu nous donne l'histoire du fils prodigue dans Luc 15: 11-32 pour illustrer son amour pour nous, celui du père aimant se réjouissant du retour de son fils égaré. Tous les pères humains ne sont pas comme ça, mais notre Père céleste nous accueille toujours. Jésus dit dans Jean 6:37: «Tout ce que le Père me donne viendra à moi; et celui qui vient à moi, je ne le chasserai pas. Jean 3:16 dit: «Dieu a tant aimé le monde.» I Timothée 2: 4 dit que Dieu «désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité». Éphésiens 2: 4 et 5 dit: «Mais à cause de son grand amour pour nous, Dieu, qui est riche en miséricorde, nous a rendus vivants avec Christ même lorsque nous étions morts dans les transgressions - c'est par grâce que vous avez été sauvés.

La plus grande démonstration d'amour dans le monde entier est la provision de Dieu pour notre salut et notre pardon. Vous devez lire les chapitres 4 et 5 de Romains où une grande partie du plan de Dieu est expliquée. Romains 5: 8 et 9 dit: «Dieu démontre son amour envers nous, en ce que, pendant que nous étions pécheurs, Christ est mort pour nous. Bien plus encore, étant maintenant justifiés par son sang, nous serons sauvés de la colère de Dieu par lui. I Jean 4: 9 et 10 dit: «C'est ainsi que Dieu a montré son amour parmi nous: il a envoyé son fils unique dans le monde afin que nous puissions vivre à travers lui. Ceci est l'amour: non pas que nous aimions Dieu, mais qu'Il nous a aimés et a envoyé son Fils en sacrifice expiatoire pour nos péchés.

Jean 15:13 dit: «Un plus grand amour n'a personne que celui-ci, qu'il donne sa vie pour ses amis.» I Jean 3:16 dit: «C'est ainsi que nous savons ce qu'est l'amour: Jésus-Christ a donné sa vie pour nous…» C'est ici dans I Jean qu'il est dit «Dieu est Amour (chapitre 4, verset 8). Voilà qui il est. C'est la preuve ultime de son amour.

Nous devons croire ce que Dieu dit - Il nous aime. Peu importe ce qui nous arrive ou comment les choses semblent au moment où Dieu nous demande de croire en lui et en son amour. David, qui est appelé un «homme selon le cœur de Dieu», dit dans Psaume 52: 8, «J'ai confiance en l'amour indéfectible de Dieu pour toujours et à jamais.» I Jean 4:16 devrait être notre objectif. «Et nous avons appris à connaître et avons cru l'amour que Dieu a pour nous. Dieu est amour, et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui. »

Le plan de base de Dieu

Voici le plan de Dieu pour nous sauver. 1) Nous avons tous péché. Romains 3:23 dit: «Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.» Romains 6:23 dit: "Le salaire du péché, c'est la mort." Ésaïe 59: 2 dit: «Nos péchés nous ont séparés de Dieu.»
2) Dieu a fourni un moyen. Jean 3:16 dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique…» Dans Jean 14: 6, Jésus a dit: «Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul homme ne vient au Père que par moi. »

I Corinthiens 15: 1 & 2 "Ceci est le don gratuit de salut de Dieu, l'évangile que j'ai présenté par lequel vous êtes sauvés." Le verset 3 dit: «Que Christ est mort pour nos péchés», et le verset 4 continue, «qu'Il a été enseveli et qu'Il a été ressuscité le troisième jour.» Matthieu 26:28 (LSG) dit: "Ceci est mon sang de la nouvelle alliance qui est versée pour beaucoup pour le pardon du péché." I Pierre 2:24 (NASB) dit: "Il a lui-même porté nos péchés dans son corps sur la croix."

3) Nous ne pouvons pas gagner notre salut en faisant de bonnes œuvres. Éphésiens 2: 8 & 9 dit: «Car par la grâce tu es sauvé par la foi; et que ce n'est pas de vous, c'est le don de Dieu; pas à la suite d’œuvres dont personne ne doit se vanter. Tite 3: 5 dit: «Mais quand la bonté et l'amour de Dieu, notre Sauveur envers l'homme, sont apparus, non par les oeuvres de justice que nous avons faites, mais selon sa miséricorde, il nous a sauvés…» 2 Timothée 2: 9 dit: « qui nous a sauvés et appelés à une vie sainte - non pas à cause de tout ce que nous avons fait, mais à cause de son propre dessein et de sa grâce.

4) Comment le salut et le pardon de Dieu se sont faits vôtres: Jean 3:16 dit: «Quiconque croit en lui ne périra pas mais aura la vie éternelle». Jean utilise le mot croire 50 fois dans le livre de Jean seul pour expliquer comment recevoir le don gratuit de Dieu de la vie éternelle et du pardon. Romains 6:23 dit: «Car le salaire du péché, c'est la mort, mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.» Romains 10:13 dit: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.»

Assurance du pardon

Voici pourquoi nous avons l'assurance que nos péchés sont pardonnés. La vie éternelle est une promesse à «quiconque croit» et «Dieu ne peut pas mentir». Jean 10:28 dit: "Je leur donne la vie éternelle, et ils ne périront jamais." Souvenez-vous que Jean 1:12 dit: «À tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom. C'est une confiance basée sur sa «nature» d'amour, de vérité et de justice.

Si vous êtes venu à lui et que vous avez reçu Christ, vous êtes sauvé. Jean 6:37 dit: "Celui qui vient à moi, je ne le chasserai pas." Si vous ne lui avez pas demandé de vous pardonner et accepté Christ, vous pouvez le faire à ce moment précis.
Si vous croyez en une autre version de Qui est Jésus et en une autre version de ce qu'Il a fait pour vous que celle donnée dans les Écritures, vous devez «changer d'avis» et accepter Jésus, le Fils de Dieu et Sauveur du monde . Rappelez-vous, Il est le seul chemin vers Dieu (Jean 14: 6).

Pardon

Notre pardon est une partie précieuse de notre salut. Le sens du pardon est que nos péchés sont renvoyés et que Dieu ne s'en souvient plus. Ésaïe 38:17 dit: «Vous avez rejeté tous mes péchés derrière votre dos.» Le Psaume 86: 5 dit: «Car toi, Seigneur, tu es bon, prêt à pardonner, et plein de bonté envers tous ceux qui t'invoquent.» Voir Romains 10:13. Psaume 103: 12 dit: «Aussi loin que l'orient est de l'occident, autant Il nous a enlevé nos transgressions.» Jérémie 31:39 dit: "Je pardonnerai leur iniquité et je ne me souviendrai plus de leur péché."

Romains 4: 7 & 8 dit: «Heureux ceux dont les actes illégaux ont été pardonnés et dont les péchés ont été couverts. Heureux l'homme dont le Seigneur ne tiendra pas compte du péché. » C'est le pardon. Si votre pardon n'est pas une promesse de Dieu, alors où le trouvez-vous, car comme nous l'avons déjà vu, vous ne pouvez pas le gagner.

Colossiens 1:14 dit: "En qui nous avons la rédemption, même le pardon des péchés." Voir Actes 5: 30 et 31; 13:38 et 26:18. Tous ces versets parlent du pardon comme faisant partie de notre salut. Actes 10:43 dit: «Quiconque croit en lui reçoit le pardon de ses péchés par son nom.» Éphésiens 1: 7 déclare ceci aussi: «En qui nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés, selon la richesse de sa grâce.»

Il est impossible à Dieu de mentir. Il en est incapable. Ce n'est pas arbitraire. Le pardon est basé sur une promesse. Si nous acceptons Christ, nous sommes pardonnés. Actes 10:34 dit: "Dieu ne fait pas acception de personnes." La traduction de la NIV dit: «Dieu ne montre pas de favoritisme.»

Je veux que vous alliez à 1 John 1 pour montrer comment cela s’applique aux croyants qui échouent et pèchent. Nous sommes ses enfants et, comme nos pères humains ou le père du fils prodigue, pardonnent, notre Père céleste nous pardonne et nous recevra encore, encore et encore.

Nous savons que le péché nous sépare de Dieu, donc le péché nous sépare de Dieu même lorsque nous sommes ses enfants. Cela ne nous sépare pas de son amour, ni ne signifie que nous ne sommes plus ses enfants, mais cela brise notre communion avec lui. Vous ne pouvez pas vous fier aux sentiments ici. Croyez simplement Sa parole que si vous faites la bonne chose, confessez-vous, Il vous a pardonné.

Nous sommes comme des enfants

Prenons un exemple humain. Lorsqu'un petit enfant désobéit et est confronté, il peut le couvrir, mentir ou se cacher de ses parents à cause de sa culpabilité. Il peut refuser d'admettre sa faute. Il s'est ainsi séparé de ses parents parce qu'il a peur qu'ils découvrent ce qu'il a fait, et craint qu'ils ne se fâchent contre lui ou ne le punissent lorsqu'ils le sauront. La proximité et le confort de l'enfant avec ses parents sont brisés. Il ne peut pas ressentir la sécurité, l'acceptation et l'amour qu'ils ont pour lui. L'enfant est devenu comme Adam et Eve se cachant dans le jardin d'Eden.

Nous faisons la même chose avec notre Père céleste. Quand nous péchons, nous nous sentons coupables. Nous avons peur qu'Il nous punisse, ou qu'Il cesse de nous aimer ou nous rejette. Nous ne voulons pas admettre que nous avons tort. Notre communion avec Dieu est rompue.

Dieu ne nous quitte pas, Il a promis de ne jamais nous quitter. Voir Matthieu 28:20, qui dit: «Et je suis certainement avec vous pour toujours, jusqu'à la fin de l'âge.» Nous nous cachons de lui. Nous ne pouvons pas vraiment nous cacher parce qu'Il sait et voit tout. Psaume 139: 7 dit: «Où puis-je aller de votre Esprit? Où puis-je fuir votre présence? » Nous sommes comme Adam lorsque nous nous cachons de Dieu. Il nous cherche, attend que nous venons à lui pour le pardon, tout comme un parent veut juste que l'enfant reconnaisse et admette sa désobéissance. C'est ce que veut notre Père céleste. Il attend de nous pardonner. Il nous ramènera toujours.

Les pères humains peuvent cesser d'aimer un enfant, bien que cela se produise rarement. Avec Dieu, comme nous l'avons vu, son amour pour nous ne manque jamais, ne cesse jamais. Il nous aime d'un amour éternel. Souvenez-vous de Romains 8: 38 et 39. Souvenez-vous que rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu, nous ne cessons d'être ses enfants.

Oui, Dieu hait le péché et comme le dit Ésaïe 59: 2, «vos péchés se sont séparés entre vous et votre Dieu, vos péchés vous ont caché sa face». Il dit au verset 1, «le bras de l'Éternel n'est pas trop court pour sauver, ni son oreille trop sourde pour entendre», mais le Psaume 66:18 dit: «Si je considère l'iniquité dans mon cœur, le Seigneur ne m'entendra pas. . »

I Jean 2: 1 & 2 dit au croyant: «Mes chers enfants, je vous écris ceci afin que vous ne péchiez pas. Mais si quelqu'un pèche, nous en avons un qui parle au Père pour notre défense - Jésus-Christ, le Juste. Les croyants peuvent pécher et le font. En fait, I Jean 1: 8 & 10 dit: «Si nous prétendons être sans péché, nous nous trompons et la vérité n'est pas en nous» et «si nous disons que nous n'avons pas péché, nous faisons de lui un menteur, et sa parole est pas en nous. Quand nous péchons, Dieu nous montre le chemin du retour au verset 9 qui dit: «Si nous confessons (reconnaissons) nos péchés, Il est fidèle et juste pour pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.»

Nous devons choisir de confesser notre péché à Dieu, donc si nous ne faisons pas l'expérience du pardon, c'est notre faute, pas celle de Dieu. C'est notre choix d'obéir à Dieu. Sa promesse est sûre. Il nous pardonnera. Il ne peut pas mentir.

Job contre le caractère de Dieu

Regardons Job depuis que vous l'avez élevé et voyons ce que cela nous enseigne vraiment sur Dieu et notre relation avec Lui. Beaucoup de gens comprennent mal le livre de Job, son récit et ses concepts. C'est peut-être l'un des livres bibliques les plus mal compris.

L'une des premières idées fausses est de supposer que la souffrance est toujours ou principalement un signe de la colère de Dieu face à un ou plusieurs péchés que nous avons commis. De toute évidence, c'est ce dont les trois amis de Job étaient sûrs, ce pour quoi Dieu les a finalement réprimandés. (Nous y reviendrons plus tard.) Une autre consiste à supposer que la prospérité ou les bénédictions sont toujours ou généralement un signe que Dieu est satisfait de nous. Faux. C'est la notion de l'homme, une pensée qui suppose que nous gagnons la bonté de Dieu. J'ai demandé à quelqu'un ce qui ressortait du livre de Job et leur réponse a été: «Nous ne savons rien. Personne ne semble sûr de qui a écrit Job. Nous ne savons pas que Job a jamais compris tout ce qui se passait. Il n'avait pas non plus les Écritures, comme nous le faisons.

On ne peut comprendre ce récit à moins de comprendre ce qui se passe entre Dieu et Satan et la guerre entre les forces ou adeptes de la justice et ceux du mal. Satan est l'ennemi vaincu à cause de la croix de Christ, mais on pourrait dire qu'il n'a pas encore été arrêté. Il y a une bataille qui fait toujours rage dans ce monde sur les âmes des gens. Dieu nous a donné le livre de Job et de nombreuses autres Écritures pour nous aider à comprendre.

Premièrement, comme je l'ai dit précédemment, tout mal, douleur, maladie et désastre résulte de l'entrée du péché dans le monde. Dieu ne fait pas ou ne crée pas le mal, mais Il peut permettre aux catastrophes de nous mettre à l'épreuve. Rien n'entre dans nos vies sans sa permission, même la correction ou nous permettant de subir les conséquences d'un péché que nous avons commis. C'est pour nous rendre plus forts.

Dieu ne décide pas arbitrairement de ne pas nous aimer. L'amour est son être même, mais il est aussi saint et juste. Regardons le réglage. Dans le chapitre 1: 6, les «fils de Dieu» se sont présentés à Dieu et Satan est venu parmi eux. Les «fils de Dieu» sont probablement des anges, peut-être une compagnie mixte de ceux qui ont suivi Dieu et ceux qui ont suivi Satan. Satan était venu d'errer sur la terre. Cela me fait penser à I Pierre 5: 8 qui dit: «Ton adversaire le diable rôde comme un lion rugissant, cherchant quelqu'un à dévorer. Dieu montre son «serviteur Job», et voici un point très important. Il dit que Job est son serviteur juste, et qu'il est irréprochable, droit, craint Dieu et se détourne du mal. Notez que Dieu n'est nulle part ici pour accuser Job de quelque péché que ce soit. Satan dit fondamentalement que la seule raison pour laquelle Job suit Dieu est parce que Dieu l'a béni et que si Dieu enlevait ces bénédictions, Job maudirait Dieu. C'est là que réside le conflit. Ainsi, Dieu permet alors à Satan d'affliger Job pour tester son amour et sa fidélité envers lui-même. Lisez les chapitres 1:21 et 22. Job a réussi ce test. Il dit: «Dans tout cela, Job n'a pas péché, ni blâmé Dieu.» Au chapitre 2, Satan défie à nouveau Dieu de tester Job. Encore une fois, Dieu permet à Satan d'affliger Job. Job répond en 2:10, «accepterons-nous le bien de Dieu et non l'adversité». Il est dit en 2:10: «Dans tout cela, Job n'a pas péché avec ses lèvres.»

Notez que Satan ne pouvait rien faire sans la permission de Dieu, et Il fixe les limites. Le Nouveau Testament l'indique dans Luc 22:31 qui dit: «Simon, Satan a désiré vous avoir». La NASB l'exprime ainsi en disant que Satan "a demandé la permission de vous tamiser comme du blé." Lisez Éphésiens 6: 11 et 12. Il nous dit: «Revêtez l'armure entière ou Dieu» et «nous opposons aux stratagèmes du diable. Car notre lutte n'est pas contre la chair et le sang, mais contre les dirigeants, contre les autorités, contre les puissances de ce monde sombre et contre les forces spirituelles du mal dans les royaumes célestes. Être clair. Dans tout cela, Job n'avait pas péché. Nous sommes dans une bataille.

Revenez maintenant à I Pierre 5: 8 et poursuivez votre lecture. Cela explique essentiellement le livre de Job. Il dit: «mais résistez-lui (le diable), fermez votre foi, sachant que les mêmes expériences de souffrance sont accomplies par vos frères qui sont dans le monde. Après avoir souffert un peu, le Dieu de toute grâce, qui vous a appelé à sa gloire éternelle en Christ, vous perfectionnera, vous confirmera, vous fortifiera et vous affermira lui-même. C'est une raison importante de souffrance, en plus du fait que la souffrance fait partie de toute bataille. Si nous n'étions jamais essayés, nous serions simplement nourris à la cuillère et ne deviendrions jamais matures. En testant, nous devenons plus forts et nous voyons notre connaissance de Dieu augmenter, nous voyons qui est Dieu de nouvelles manières et notre relation avec lui devient plus forte.

Dans Romains 1:17, il est dit: «le juste vivra par la foi». Hébreux 11: 6 dit: «sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu». 2 Corinthiens 5: 7 dit: «Nous marchons par la foi, non par la vue.» Nous pouvons ne pas comprendre cela, mais c'est un fait. Nous devons faire confiance à Dieu dans tout cela, dans toute souffrance qu'Il permet.

Depuis la chute de Satan (lire Ézéchiel 28: 11-19; Ésaïe 14: 12-14; Révélation 12:10), ce conflit existe et Satan désire détourner chacun de nous de Dieu. Satan a même essayé de tenter Jésus de se méfier de son Père (Matthieu 4: 1-11). Tout a commencé avec Eve dans le jardin. Remarquez que Satan l'a tentée en l'amenant à remettre en question le caractère de Dieu, son amour et ses soins pour elle. Satan a laissé entendre que Dieu lui cachait quelque chose de bon et qu'Il n'était ni aimant ni juste. Satan essaie toujours de prendre le contrôle du royaume de Dieu et de tourner son peuple contre lui.

Nous devons voir la souffrance de Job et la nôtre à la lumière de cette «guerre» dans laquelle Satan essaie constamment de nous inciter à changer de camp et à nous séparer de Dieu. Souvenez-vous que Dieu a déclaré que Job était juste et irréprochable. Il n'y a aucun signe d'accusation de péché contre Job jusqu'à présent dans le récit. Dieu n'a pas permis cette souffrance à cause de tout ce que Job avait fait. Il ne le jugeait pas, en colère contre lui et il n'avait pas non plus cessé de l'aimer.

Maintenant, les amis de Job, qui croient manifestement que la souffrance est due au péché, entrent en scène. Je ne peux que me référer à ce que Dieu dit d'eux, et dire attention à ne pas juger les autres, comme ils ont jugé Job. Dieu les a réprimandés. Job 42: 7 & 8 dit: «Après que l'Éternel eut dit ces choses à Job, il dit à Éliphaz le Témanite: 'Je suis en colère contre vous et vos deux amis, parce que vous n'avez pas dit de moi ce qui est juste comme mon serviteur Job. . Alors maintenant, prenez sept taureaux et sept béliers, allez vers mon serviteur Job et offrez-vous l'holocauste. Mon serviteur Job priera pour vous, et j'accepterai sa prière et je ne traiterai pas avec vous selon votre folie. Vous n'avez pas dit de moi ce qui est juste, comme mon serviteur Job l'a fait. »Dieu était en colère contre eux pour ce qu'ils avaient fait, leur disant d'offrir un sacrifice à Dieu. Notez que Dieu les a fait aller à Job et demander à Job de prier pour eux, parce qu'ils n'avaient pas dit la vérité à son sujet comme Job l'avait fait.

Dans tout leur dialogue (3: 1-31: 40), Dieu se tut. Vous avez demandé que Dieu vous taise. Cela ne dit vraiment pas pourquoi Dieu était si silencieux. Parfois, il attend simplement que nous lui fassions confiance, que nous marchions par la foi, ou que nous cherchions vraiment une réponse, peut-être dans les Écritures, ou que nous soyons simplement silencieux et que nous réfléchissions aux choses.

Regardons en arrière pour voir ce que Job est devenu. Job a été aux prises avec les critiques de ses «soi-disant» amis qui sont déterminés à prouver que l'adversité résulte du péché (Job 4: 7 & 8). Nous savons que dans les derniers chapitres, Dieu réprimande Job. Pourquoi? Qu'est-ce que Job fait de mal? Pourquoi Dieu fait-il cela? Il semble que la foi de Job n'avait pas été testée. Maintenant, il est sévèrement testé, probablement plus que la plupart d'entre nous ne le seront jamais. Je crois qu'une partie de ces tests est la condamnation de ses «amis». D'après mon expérience et mon observation, je pense que le jugement et la condamnation d'autres croyants sont une grande épreuve et un grand découragement. Souvenez-vous que la parole de Dieu dit de ne pas juger (Romains 14:10). Il nous apprend plutôt à «nous encourager les uns les autres» (Hébreux 3:13).

Bien que Dieu jugera notre péché et que ce soit une raison possible de souffrir, ce n'est pas toujours la raison, comme les «amis» l'ont laissé entendre. Voir un péché évident est une chose, en supposant qu'il en est une autre. Le but est la restauration, non la destruction et la condamnation. Job se met en colère contre Dieu et son silence et commence à interroger Dieu et à exiger des réponses. Il commence à justifier sa colère.

Au chapitre 27: 6 Job dit: «Je maintiendrai ma justice.» Plus tard, Dieu dit que Job a fait cela en accusant Dieu (Job 40: 8). Au chapitre 29, Job doute, se référant à la bénédiction de Dieu au passé et disant que Dieu n'est plus avec lui. C'est presque comme s'il disait que Dieu l'aimait autrefois. Souvenez-vous que Matthieu 28:20 dit que ce n'est pas vrai car Dieu donne cette promesse: «Et je suis toujours avec vous, même jusqu'à la fin des temps. Hébreux 13: 5 dit: «Je ne vous quitterai ni ne vous abandonnerai jamais.» Dieu n'a jamais quitté Job et lui a finalement parlé comme Il l'a fait avec Adam et Eve.

Nous devons apprendre à continuer à marcher par la foi - non par la vue (ou les sentiments) et à faire confiance à ses promesses, même lorsque nous ne pouvons pas «sentir» sa présence et que nous n'avons pas encore reçu de réponse à nos prières. Dans Job 30:20, Job dit: «Ô Dieu, tu ne me réponds pas.» Maintenant, il commence à se plaindre. Au chapitre 31, Job accuse Dieu de ne pas l'écouter et dit qu'il argumenterait et défendrait sa justice devant Dieu si seulement Dieu écoutait (Job 31:35). Lisez Job 31: 6. Dans le chapitre 23: 1-5, Job se plaint également à Dieu, car il ne répond pas. Dieu se tait - il dit que Dieu ne lui donne pas une raison pour ce qu'il a fait. Dieu n'a pas à répondre à Job ou à nous. Nous ne pouvons vraiment rien exiger de Dieu. Voyez ce que Dieu dit à Job quand Dieu parle. Job 38: 1 dit: "Qui est celui qui parle sans savoir?" Job 40: 2 (NASB) dit: «La Wii, la chercheuse de fautes, lutte avec le Tout-Puissant?» Dans Job 40: 1 & 2 (NIV), Dieu dit que Job «conteste», «corrige» et «l'accuse». Dieu renverse ce que dit Job, en exigeant que Job réponde à ses questions. Le verset 3 dit: "Je vous interrogerai et vous me répondrez." Au chapitre 40: 8, Dieu dit: «Voulez-vous discréditer ma justice? Voulez-vous me condamner à vous justifier? Qui demande quoi et à qui?

Puis Dieu défie à nouveau Job avec sa puissance en tant que son créateur, pour laquelle il n'y a pas de réponse. Dieu dit essentiellement: «Je suis Dieu, je suis Créateur, ne discréditez pas qui je suis. Ne remettez pas en question Mon amour, Ma justice, car JE SUIS DIEU, le Créateur.
Dieu ne dit pas que Job a été puni pour un péché passé, mais Il dit: "Ne m'interrogez pas, car moi seul suis Dieu." Nous ne sommes pas en mesure d'exiger de Dieu. Lui seul est Souverain. Souvenez-vous que Dieu veut que nous le croyions. C'est la foi qui lui plaît. Quand Dieu nous dit qu'il est juste et aimant, il veut que nous le croyions. La réponse de Dieu a laissé Job sans réponse ni recours que pour se repentir et adorer.

Dans Job 42: 3, Job est cité comme disant: «J'ai certainement parlé de choses que je ne comprenais pas, de choses trop merveilleuses pour moi. Dans Job 40: 4 (NIV) Job dit: "Je ne suis pas digne." La NASB dit: «Je suis insignifiant.» Dans Job 40: 5 Job dit: «Je n'ai pas de réponse», et dans Job 42: 5 il dit: «Mes oreilles avaient entendu parler de vous, mais maintenant mes yeux vous ont vu. Il dit alors: «Je me méprise et me repens dans la poussière et les cendres.» Il a maintenant une bien meilleure compréhension de Dieu, la bonne.

Dieu est toujours prêt à pardonner nos transgressions. Nous échouons tous et ne faisons pas confiance à Dieu parfois. Pensez à certaines personnes dans l'Écriture qui ont échoué à un moment donné dans leur marche avec Dieu, comme Moïse, Abraham, Élie ou Jonas ou qui ont mal compris ce que Dieu faisait comme Naomi qui est devenue amère et que diriez-vous de Pierre, qui a renié Christ. Dieu a-t-il cessé de les aimer? Non! Il était patient, patient, miséricordieux et indulgent.

Discipline

Il est vrai que Dieu déteste le péché, et tout comme nos pères humains, il nous disciplinera et nous corrigera si nous continuons à pécher. Il peut utiliser les circonstances pour nous juger, mais son but est, en tant que parent et par amour pour nous, de nous restaurer à la communion avec lui-même. Il est patient et patient, miséricordieux et prêt à pardonner. Comme un père humain, il veut que nous «grandissions» et que nous soyons justes et mûrs. S'Il ne nous disciplinait pas, nous serions des enfants gâtés et immatures.

Il peut aussi nous laisser subir les conséquences de notre péché, mais il ne nous renie pas et ne cesse pas de nous aimer. Si nous répondons correctement, confessons notre péché et lui demandons de nous aider à changer, nous deviendrons davantage comme notre Père. Hébreux 12: 5 dit: «Mon fils, ne te moque pas (méprise) de la discipline du Seigneur et ne te décourage pas quand il te réprimande, car le Seigneur discipline ceux qu'il aime et punit tous ceux qu'il accepte comme fils.» Au verset 7, il est dit: «pour qui le Seigneur aime, il discipline. Car quel fils n'est pas discipliné »et le verset 9 dit:« De plus, nous avons tous eu des pères humains qui nous ont disciplinés et nous les avons respectés pour cela. Combien plus devons-nous nous soumettre au Père de notre esprit et vivre. Le verset 10 dit: «Dieu nous discipline pour notre bien afin que nous puissions partager sa sainteté.»

«Aucune discipline ne semble agréable à l'époque, mais douloureuse, mais elle produit une moisson de justice et de paix pour ceux qui ont été formés par elle.

Dieu nous discipline pour nous rendre plus forts. Bien que Job n'ait jamais nié Dieu, il s'est méfié de lui et l'a discrédité en disant que Dieu était injuste, mais lorsque Dieu l'a réprimandé, il s'est repenti et a reconnu sa faute et Dieu l'a restauré. Job a répondu correctement. D'autres, comme David et Peter, ont également échoué, mais Dieu les a également restaurés.

Ésaïe 55: 7 dit: «Que le méchant abandonne son chemin et l'homme injuste ses pensées, et qu'il retourne au Seigneur, car Il aura pitié de lui et Il pardonnera abondamment (NIV dit librement).»

Si jamais vous tombez ou échouez, appliquez simplement 1 John 1: 9 et reconnaissez votre péché comme David et Peter l'ont fait et comme Job l'a fait. Il pardonnera, il promet. Les pères humains corrigent leurs enfants mais ils peuvent faire des erreurs. Dieu ne le fait pas. Il sait tout. Il est parfait. Il est juste et équitable et il vous aime.

Pourquoi Dieu est silencieux

Vous avez soulevé la question de savoir pourquoi Dieu était silencieux lorsque vous priez. Dieu était aussi silencieux lors du test de Job. Il n'y a aucune raison donnée, mais nous ne pouvons donner que des conjectures. Peut-être qu'Il avait juste besoin que tout cela se joue pour montrer la vérité à Satan ou peut-être que Son œuvre dans le cœur de Job n'était pas encore terminée. Peut-être que nous ne sommes pas encore prêts pour la réponse non plus. Dieu est le seul qui sait, nous devons simplement lui faire confiance.

Psaume 66:18 donne une autre réponse, dans un passage sur la prière, il dit: «Si je considère l'iniquité dans mon cœur, le Seigneur ne m'entendra pas.» Job faisait ça. Il a cessé de faire confiance et a commencé à s'interroger. Cela peut être vrai pour nous aussi.
Il peut y avoir d'autres raisons également. Il essaie peut-être simplement de vous faire confiance, de marcher par la foi, pas par la vue, les expériences ou les sentiments. Son silence nous oblige à lui faire confiance et à le chercher. Cela nous oblige également à être persévérants dans la prière. Ensuite, nous apprenons que c'est vraiment Dieu qui nous donne nos réponses et nous apprend à être reconnaissants et à apprécier tout ce qu'il fait pour nous. Cela nous enseigne qu'il est la source de toutes les bénédictions. Rappelez-vous Jacques 1:17: «Tout cadeau bon et parfait vient d'en haut, descendant du Père des lumières célestes, qui ne change pas comme des ombres changeantes. «Comme avec Job, nous ne saurons peut-être jamais pourquoi. Nous pouvons, comme avec Job, reconnaître simplement qui est Dieu, qu'Il est notre Créateur, pas nous. Il n'est pas notre serviteur auquel nous pouvons venir et exiger que nos besoins et nos désirs soient satisfaits. Il n'a même pas à nous donner les raisons de ses actions, bien qu'il le fasse souvent. Nous devons l'honorer et l'adorer, car il est Dieu.

Dieu veut que nous venions à lui, librement et hardiment, mais avec respect et humilité. Il voit et entend tous les besoins et toutes les demandes avant que nous ne demandions, alors les gens demandent: «Pourquoi demander, pourquoi prier?» Je pense que nous demandons et prions afin que nous réalisions qu'Il est là et qu'Il est réel et qu'Il nous entend et nous répond parce qu'Il nous aime. Il est si bon. Comme le dit Romains 8:28, Il fait toujours ce qu'il y a de mieux pour nous.

Une autre raison pour laquelle nous n'obtenons pas notre demande est que nous ne demandons pas que Sa volonté soit faite, ou que nous ne demandons pas selon Sa volonté écrite telle que révélée dans la Parole de Dieu. I Jean 5:14 dit: «Et si nous demandons quelque chose selon sa volonté, nous savons qu'Il nous entend… nous savons que nous avons la demande que nous lui avons demandée.» Souvenez-vous que Jésus a prié, "non pas ma volonté mais la tienne soit faite." Voir aussi Matthieu 6:10, la prière du Seigneur. Il nous apprend à prier: «Que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel».
Regardez Jacques 4: 2 pour plus de raisons de prière sans réponse. Il dit: "Vous n'avez pas parce que vous ne demandez pas." Nous n'avons tout simplement pas la peine de prier et de demander. Il continue au verset trois, "Vous demandez et ne recevez pas parce que vous demandez avec de mauvais motifs (KJV dit demander mal) afin que vous puissiez le consommer par vos propres convoitises." Cela signifie que nous sommes égoïstes. Quelqu'un a dit que nous utilisons Dieu comme distributeur automatique personnel.

Peut-être devriez-vous étudier le sujet de la prière à partir des Écritures uniquement, et non pas un livre ou une série d'idées humaines sur la prière. Nous ne pouvons rien gagner ni exiger de Dieu. Nous vivons dans un monde qui accorde la priorité à soi-même et nous considérons Dieu comme les autres, nous exigeons qu'ils nous mettent en premier et nous donnent ce que nous voulons. Nous voulons que Dieu nous serve. Dieu veut que nous venions à lui avec des demandes, pas des demandes.

Philippiens 4: 6 dit: «Ne vous inquiétez de rien, mais en tout par la prière et la supplication, avec action de grâces, faites connaître vos demandes à Dieu.» I Pierre 5: 6 dit: «Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable.» Michée 6: 8 dit: «Il vous a montré, ô homme, ce qui est bon. Et qu'est-ce que l'Éternel exige de vous? Agir avec justice et aimer la miséricorde et marcher humblement avec votre Dieu.

Conclusion

Il y a beaucoup à apprendre de Job. La première réponse de Job aux tests a été celle de la foi (Job 1:21). L'Écriture dit que nous devons «marcher par la foi et non par la vue» (2 Corinthiens 5: 7). Faites confiance à la justice, à l'équité et à l'amour de Dieu. Si nous questionnons Dieu, nous nous mettons au-dessus de Dieu, nous faisant Dieu. Nous nous faisons le juge du juge de toute la terre. Nous avons tous des questions, mais nous devons honorer Dieu comme Dieu et lorsque nous échouons comme Job plus tard, nous devons nous repentir, ce qui signifie «changer d'avis» comme Job l'a fait, avoir une nouvelle perspective de qui est Dieu - le Créateur Tout-Puissant, et adorez-le comme Job l'a fait. Nous devons reconnaître qu'il est faux de juger Dieu. La «nature» de Dieu n'est jamais en jeu. Vous ne pouvez pas décider qui est Dieu ou ce qu'il doit faire. Vous ne pouvez en aucun cas changer Dieu.

Jacques 1: 23 & 24 dit que la Parole de Dieu est comme un miroir. Il dit: «Quiconque écoute le mot mais ne fait pas ce qu'il dit est comme un homme qui regarde son visage dans un miroir et, après s'être regardé, s'en va et oublie immédiatement à quoi il ressemble.» Vous avez dit que Dieu a cessé d'aimer Job et vous. Il est évident qu'il ne l'a pas fait et la Parole de Dieu dit que son amour est éternel et n'échoue pas. Cependant, vous avez été exactement comme Job en ce que vous avez «assombri son conseil». Je pense que cela signifie que vous l'avez «discrédité», sa sagesse, son dessein, sa justice, ses jugements et son amour. Vous, comme Job, vous «trouvez des fautes» avec Dieu.

Regardez-vous clairement dans le miroir de «Job». Êtes-vous le seul «fautif» comme Job l'était? Comme avec Job, Dieu est toujours prêt à pardonner si nous confessons notre faute (I Jean 1: 9). Il sait que nous sommes humains. Plaire à Dieu est une question de foi. Un dieu que vous inventez dans votre esprit n'est pas réel, seul le Dieu dans les Écritures est réel.

Souvenez-vous qu'au début de l'histoire, Satan est apparu avec un grand groupe d'anges. La Bible enseigne que les anges apprennent Dieu de nous (Éphésiens 3: 10 et 11). Souvenez-vous aussi qu'il y a un grand conflit en cours.
Lorsque nous «discréditons Dieu», lorsque nous appelons Dieu injuste, injuste et non aimant, nous le discréditons devant tous les anges. Nous appelons Dieu un menteur. Souvenez-vous que Satan, dans le jardin d'Eden, a discrédité Dieu à Ève, laissant entendre qu'Il était injuste et injuste et sans amour. Job a finalement fait la même chose et nous aussi. Nous déshonorons Dieu devant le monde et devant les anges. Au lieu de cela, nous devons l'honorer. De quel côté sommes-nous? Le choix n'appartient qu'à nous.

Job a fait son choix, il s'est repenti, c'est-à-dire qu'il a changé d'avis sur qui était Dieu, il a développé une plus grande compréhension de Dieu et de qui il était par rapport à Dieu. Il a dit au chapitre 42, versets 3 et 5: «J'ai sûrement parlé de choses que je ne comprenais pas, de choses trop merveilleuses pour que je sache… mais maintenant mes yeux vous ont vu. C'est pourquoi je me méprise et me repens dans la poussière et la cendre. Job a reconnu qu'il avait «combattu» avec le Tout-Puissant et que ce n'était pas sa place.

Regardez la fin de l'histoire. Dieu a accepté sa confession, l'a restauré et l'a doublement béni. Job 42: 10 et 12 dit: «Le Seigneur l'a rétabli et lui a donné deux fois plus qu'avant… Le Seigneur a béni la dernière partie de la vie de Job plus que la première.

Si nous demandons à Dieu et combattons et «pensons sans savoir», nous devons nous aussi demander à Dieu de nous pardonner et «marcher humblement devant Dieu» (Michée 6: 8). Cela commence par la reconnaissance de qui Il est par rapport à nous-mêmes et par la croyance en la vérité comme Job l'a fait. Un refrain populaire basé sur Romains 8:28 dit: "Il fait tout pour notre bien." Les Écritures disent que la souffrance a un but divin et si elle est de nous discipliner, c'est pour notre bien. I Jean 1: 7 dit de «marcher dans la lumière», qui est Sa Parole révélée, la Parole de Dieu.

Quelle est la différence entre un juif et un gentil?

Dans la Bible, un juif est un descendant d'Abraham à travers Isaac et Jacob. Ils ont reçu de nombreuses promesses spéciales et ont été jugés sévèrement lorsqu'ils ont péché. Jésus, dans son humanité, était juif, comme tous les douze apôtres. Tous les livres de la Bible, à l'exception de Luc et des Actes et peut-être des Hébreux, ont été écrits par un juif.

Genèse 12: 1-3 L'Eternel avait dit à Abram: «Va de ton pays, de ton peuple et de la maison de ton père vers le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; Je rendrai ton nom grand et tu seras une bénédiction. Je bénirai ceux qui vous bénissent, et quiconque vous maudira je maudirai; et tous les peuples de la terre seront bénis en vous. »

Genèse 13: 14-17 L'Éternel dit à Abram, après que Lot se soit séparé de lui: «Regardez autour de vous, au nord et au sud, à l'est et à l'ouest. Tout le pays que vous voyez, je vous le donnerai à vous et à votre progéniture pour toujours. Je ferai de ta progéniture comme la poussière de la terre, de sorte que si quelqu'un pouvait compter la poussière, alors ta progéniture pourrait être comptée. Allez, parcourez la longueur et la largeur du pays, car je vous le donne. »
Genèse 17: 5 «Vous ne serez plus appelé Abram; ton nom sera Abraham, car je t'ai fait père de plusieurs nations. »

S'adressant à Jacob, Isaac a dit dans Genèse 27: 29b: "Que ceux qui vous maudissent soient maudits et ceux qui vous bénissent soient bénis."

Genèse 35:10 Dieu lui dit: «Ton nom est Jacob, mais tu ne seras plus appelé Jacob; ton nom sera Israël. Il l'a donc nommé Israël. Et Dieu lui dit: «Je suis Dieu Tout-Puissant; être fructueux et augmenter en nombre. Une nation et une communauté de nations viendront de vous, et des rois seront parmi vos descendants. La terre que j'ai donnée à Abraham et à Isaac, je vous la donne aussi, et je donnerai cette terre à vos descendants après vous. »

Le nom Juif vient de la tribu de Juda, qui était la plus importante des tribus juives lorsque les Juifs sont retournés en Terre Sainte après la captivité babylonienne.

Il existe aujourd'hui un désaccord entre les Juifs quant à savoir qui est vraiment juif, mais si trois des grands-parents d'une personne étaient juifs ou si une personne s'est officiellement convertie au judaïsme, presque tous les juifs reconnaîtraient cette personne comme étant juive.

Un Gentil est simplement toute personne qui n'est pas juive, y compris les descendants d'Abraham autres que ceux d'Isaac et Jacob.

Bien que Dieu ait fait de nombreuses promesses aux Juifs, le salut (pardon des péchés et passer l'éternité avec Dieu) n'en fait pas partie. Chaque Juif ainsi que chaque Gentil a besoin d'être sauvé, en reconnaissant qu'il a péché, en croyant à l'Évangile et en acceptant Jésus comme son Sauveur. I Corinthiens 15: 2-4 dit: «Par cet évangile vous êtes sauvés… Pour ce que j'ai reçu, je vous l'ai transmis comme de première importance: que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, qu'il a été enseveli, qu'il était ressuscité le troisième jour selon les Écritures »,

Pierre parlait à un groupe de dirigeants juifs quand il a dit dans Actes 4:12 "Le salut ne se trouve en personne d'autre, car il n'y a aucun autre nom sous le ciel donné à l'humanité par lequel nous devons être sauvés."

Qu'est-ce que le jugement du grand trône blanc?

Pour vraiment comprendre ce qu'est le Jugement du Grand Trône Blanc et quand il se produit, il faut connaître un peu d'histoire. J'aime la Bible et l'histoire parce que la Bible est histoire. La Bible parle aussi de l'avenir, Dieu nous dit l'avenir du monde par la prophétie. C'est réel. C'est vrai. Il suffit de voir les prophéties déjà accomplies pour voir que c'est vrai. Il y avait des prophéties concernant ce qui était alors le futur futur d'Israël, leur avenir lointain, et des prophéties sur Jésus le Messie qui étaient très spécifiques. Il y avait des prophéties sur des événements qui se sont déjà produits, et des événements qui se sont produits depuis que Jésus est monté au ciel, et même des événements qui se sont produits au cours de notre vie.

Les Écritures, dans de nombreux endroits, prédit également des événements qui se produiront dans le futur, dont certains sont développés dans le livre de l'Apocalypse, ou conduisent aux événements prophétisés par Jean dans l'Apocalypse, dont certains se sont déjà produits. Voici quelques Écritures à lire qui concernent à la fois des prophéties déjà accomplies et des événements à venir: Chapitres 38 d'Ezéchiel '39; Daniel chapitres 2, 7 et 9; Zacharie chapitres 12 et 14 et Romains 11: 26-32, pour n'en citer que quelques-uns. Voici quelques événements historiques prophétisés dans l'Ancien ou le Nouveau Testament qui se sont déjà produits. Par exemple, il y a des prophéties sur la dispersion d'Israël à Babylone, et la dispersion mondiale ultérieure. Israël étant de nouveau rassemblé en Terre Sainte et Israël redevenant une nation sont également annoncés. La destruction du Second Temple est prédite dans le chapitre 9 de Daniel. Daniel décrit également le néo-babylonien, le médo-persan, le grec (sous Alexandre le Grand) et les empires romains et parle d'une confédération composée de nations qui viendront de l'ancien Empire romain. De cela sortira l'Antéchrist (la Bête de l'Apocalypse), qui par le pouvoir de Satan (le dragon) dirigera cette confédération et se lèvera contre Dieu Lui-même et Son Fils et Israël et ceux qui suivent Jésus. Cela nous conduit au livre de l'Apocalypse qui décrit et développe ces événements et dit que Dieu détruira finalement ses ennemis et créera «les nouveaux cieux et la nouvelle terre» où Jésus régnera pour toujours avec ceux qui l'aiment.

Commençons par un tableau: Un bref aperçu chronologique du livre de l'Apocalypse:

1). La Tribulation

2). La seconde venue du Christ qui mène à la bataille d'Armageddon

3). Millenium (le règne de 1,000 ans du Christ)

4). Satan s'est libéré de l'abîme et de la dernière bataille où Satan est vaincu et jeté dans l'étang de feu.

5). Injuste soulevé.

6). Jugement du grand trône blanc

sept). Nouveaux cieux et nouvelle terre

Lisez le chapitre 2 de 2 Thessaloniciens qui décrit l'Antéchrist qui se lèvera et prendra le contrôle du monde jusqu'à ce que le Seigneur «(lui) mette fin par l'apparition de sa venue» (verset 8). Le verset 4 dit que l'Antéchrist prétendra être Dieu. Les chapitres 13 et 17 d'Apocalypse nous en disent plus sur l'Antéchrist (la Bête). 2 Thessaloniciens dit que Dieu livre les gens à une grande illusion «afin qu'ils soient jugés qui n'ont pas cru à la vérité, mais ont pris plaisir à la méchanceté». L'Antéchrist signe un traité avec Israël qui marque le début des sept années de la Tribulation (Daniel 9:27).

Voici les événements majeurs du Livre de l'Apocalypse avec quelques explications:

1). La Tribulation de sept ans: (Apocalypse 6: 1-19: 10). Dieu répand sa colère sur les méchants qui se sont rebellés contre lui. Les armées de la terre se rassemblent pour détruire la ville de Dieu et son peuple.

2). La seconde venue du Christ:

  1. Jésus vient du ciel avec ses armées pour vaincre la bête (habilitée par Satan) lors de la bataille d'Armageddon (Apocalypse 19: 11-21).
  2. Les pieds de Jésus se tiennent sur le mont des Oliviers (Zacharie 14: 4).
  3. La Bête (Anti-Christ) et le faux prophète sont jetés dans l'étang de feu (Apocalypse 19:20).
  4. Puis Satan est jeté dans les Abysses pendant 1,000 ans (Apocalypse 20: 1-3).

3). Millénaire:

  1. Jésus ressuscite les morts qui ont été martyrisés pendant la Tribulation (Apocalypse 20: 4). Cela fait partie de la première résurrection dont Apocalypse 20: 4 et 5 dit: «la seconde mort n'a aucun pouvoir sur eux».
  2. Ils règnent avec Christ dans Son royaume sur la terre pendant 1,000 ans.

4). Satan est libéré des abysses pendant une courte période pour une bataille finale.

  1. Il trompe les gens et les rassemble de toute la terre dans une rébellion finale et une bataille contre Christ (Apocalypse 20: 7 & 8) mais
  2. «Le feu descendra du ciel et les détruira» (Apocalypse 20: 9).
  3. Satan sera jeté dans l'étang de feu pour être tourmenté à tout jamais (Apocalypse 20:10).

5). Les morts impies sont ressuscités

6). Le jugement du grand trône blanc (Apocalypse 20: 11-15)

  1. Après que Satan a été jeté dans l'étang de feu, les autres morts sont ressuscités (les injustes qui ne croient pas en Jésus) (voir à nouveau 2 Thessaloniciens chapitre 2 et Apocalypse 20: 5).
  2. Ils se tiennent devant Dieu au Jugement du Grand Trône Blanc.
  3. Ils sont jugés pour ce qu'ils ont fait dans leur vie.
  4. Tous ceux qui ne sont pas trouvés écrits dans le livre de vie sont jetés pour toujours dans l'étang de feu (Apocalypse 20:15).
  5. Hadès est jeté dans l'étang de feu (Apocalypse 20:14).

sept). Éternité: Le nouveau ciel et la nouvelle terre: Ceux qui croient en Jésus seront avec le Seigneur pour toujours.

Beaucoup débattent exactement du moment où l'enlèvement de l'Église (également appelé l'Épouse du Christ) se produit, mais si les chapitres 19 et 20 d'Apocalypse sont chronologiques, le repas de noces de l'Agneau et de son épouse a lieu au moins avant Armageddon où ses disciples semblent être avec lui. Ceux qui ont été ressuscités lors de cette «première résurrection» sont appelés «bienheureux» parce qu'ils ont aucune participer à la colère du jugement de Dieu qui suit (l'étang de feu - qui est aussi appelé la seconde mort). Voir Apocalypse 20: 11-15, en particulier le verset 14.

Pour comprendre ces événements, nous devons relier quelques points, pour ainsi dire, et examiner quelques Écritures apparentées. Rendez-vous à Luc 16: 19-31. C'est l'histoire de «l'homme riche» et de Lazare. Après leur mort, ils sont allés au Sheol (Hadès). Ces deux mots, Sheol et Hadès, signifient la même chose, Sheol en hébreu et Hadès en grec. Le sens de ces mots est littéralement «le lieu des morts» qui se compose de deux parties. L'un, également et toujours appelé Hadès, est un lieu de punition. L'autre, appelé côté d'Abraham (sein) est aussi appelé Paradis. Ils ne sont que le lieu temporaire des morts. Hadès ne dure que jusqu'à ce que le Jugement du Grand Trône Blanc et le Paradis ou le côté d'Abraham ne durent que jusqu'à la résurrection du Christ, quand apparemment ceux au Paradis sont allés au Paradis pour être avec Jésus. Dans Luc 23:43, Jésus a dit au voleur sur la croix, qui croyait en lui, qu'il serait avec lui au paradis. Le lien avec Apocalypse 20 est qu'au moment du jugement, Hadès est jeté dans «l'étang de feu».

Les Écritures enseignent que tous les croyants qui meurent depuis la résurrection du Christ seront avec le Seigneur. 2 Corinthiens 5: 6 dit que lorsque nous sommes «absents du corps»… nous serons «présents auprès du Seigneur».

Selon l'histoire de Luc 16, il y a une séparation entre les parties d'Hadès et il y a deux groupes distincts de personnes. 1) L'homme riche est avec les injustes, ceux qui endureront la colère de Dieu et 2) Lazare est avec les justes, ceux qui seront avec Jésus pour toujours. Cette histoire réelle de deux personnes réelles nous enseigne qu'après notre mort, il n'y a aucun moyen de changer notre destination éternelle; pas de retour en arrière; et deux destinations éternelles. Nous serons soit destinés au paradis, soit à l'enfer. Nous serons soit avec Jésus comme le voleur sur la croix l'était, soit séparés de Dieu pour toujours (Luc 16:26). I Thessaloniciens 4: 16 & 17 nous assure que les croyants seront avec le Seigneur pour toujours. Il dit: «Car le Seigneur lui-même descendra du ciel, avec un commandement fort, avec la voix de l'archange et avec l'appel de la trompette de Dieu, et les morts en Christ ressusciteront les premiers. Après cela, nous qui sommes encore vivants et restés, nous serons pris avec eux dans les nuées pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Et ainsi nous serons avec le Seigneur pour toujours. Les injustes (injustes) affronteront le jugement. Hébreux 9:27 dit: «les gens sont destinés à mourir une fois et après cela, ils seront jugés». Cela nous ramène donc au chapitre 20 d'Apocalypse où les injustes sont ressuscités des morts et il décrit ce jugement comme le «jugement du grand trône blanc».

is bonne nouvelle cependant, car Hébreux 9:28 dit que Jésus «viendra apporter le salut à ceux qui l'attendent». La mauvaise nouvelle est qu'Apocalypse 20:15 déclare également qu'après ce jugement, ceux qui ne sont pas écrits dans le «livre de vie» seront jetés dans «l'étang de feu» tandis qu'Apocalypse 21:27 dit que ceux qui sont écrits dans le «livre de vie »sont les seuls à pouvoir entrer dans la« Nouvelle Jérusalem ». Ces personnes auront la vie éternelle et ne périront jamais (Jean 3:16).

Ainsi, la question importante est de savoir dans quel groupe êtes-vous et comment échapper au jugement et faire partie des justes dont les noms sont écrits dans le livre de vie. L'Écriture enseigne clairement que «tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu» (Romains 3:23). Apocalypse 20 dit clairement que ceux à ce jugement seront jugés par les actions accomplies dans cette vie. Les Écritures disent clairement que même nos soi-disant «bonnes actions» sont ruinées par de mauvais motifs et de mauvais désirs. Esaïe 64: 6 dit: «toutes nos justifications (bonnes actions ou actions justes) sont comme des chiffons sales» (à ses yeux). Alors, comment pouvons-nous être sauvés du jugement de Dieu?

Apocalypse 21: 8, avec d'autres versets qui énumèrent des péchés particuliers, montre combien il est impossible de gagner salut par nos actes. Apocalypse 21:22 dit: "Rien d'impur n'y entrera jamais (la Nouvelle Jérusalem), ni ce qui est honteux ou trompeur, mais seulement ceux dont les noms sont écrits dans le livre de vie de l'Agneau."

Alors regardons ce que l'Écriture révèle sur ceux dont les noms sont écrits dans le «livre de vie» (ceux qui seront au ciel) et voyons ce que Dieu dit que nous devons faire pour que notre nom soit écrit dans le «livre de vie» et avoir la vie éternelle. L'existence du «livre de vie» était comprise par ceux qui croyaient en Dieu dans chaque dispensation (âge ou période) des Écritures. Dans l'Ancien Testament, Moïse en a parlé comme indiqué dans Exode 32:32, tout comme David (Psaume 69:28), Ésaïe (Ésaïe 4: 3) et Daniel (Daniel 12: 1). Dans le Nouveau Testament, Jésus a dit à ses disciples dans Luc 10:20: «Réjouissez-vous que vos noms soient écrits dans les cieux.»

Paul parle du livre dans Philippiens 4: 3 quand il parle des croyants, il sait qui sont ses compagnons de travail «dont les noms sont écrits dans le livre de vie». Hébreux se réfère également aux «croyants dont les noms sont écrits dans les cieux» (Hébreux 12: 22 et 23). Nous voyons donc que les Écritures parlent de croyants étant dans le livre de vie, et dans l'Ancien Testament, ceux qui ont suivi Dieu savaient qu'ils étaient dans le livre de vie. Le Nouveau Testament parle des disciples et de ceux qui croyaient en Jésus comme étant dans le livre de vie. La conclusion à laquelle nous devons arriver est que ceux qui croient en le seul vrai Dieu et en son Fils, Jésus, sont dans le «livre de vie». Voici une liste de versets sur le «livre de vie»: Exode 32:32; Philippiens 4: 3; Apocalypse 3: 5; Apocalypse 13: 8; 17: 8; 20: 15 et 20; 21:27 et Apocalypse 22:19.

Alors, qui peut nous aider? Qui peut nous sauver du jugement? Les Écritures nous posent la même question dans Matthieu 23: 33, «Comment échapperez-vous à la condamnation à l'enfer?» Romains 2: 2 & 3 dit: «Maintenant, nous savons que le jugement contre ceux qui font de telles choses est basé sur la vérité. Alors, quand vous, un simple être humain, vous jugez sur eux et que vous faites les mêmes choses, pensez-vous que vous échapperez au jugement de Dieu?

Jésus a dit dans Jean 14: 6 "Je suis le chemin." Il s'agit de croire. Jean 3:16 dit que nous devons croire en Jésus. Jean 6:29 dit: «C'est l'œuvre de Dieu, que vous croyiez en celui qu'Il a envoyé.» Tite 3: 4 et 5 dit: «Mais quand la bonté et l'amour de Dieu notre Sauveur sont apparus, il nous a sauvés, non à cause des choses justes que nous avions faites, mais à cause de sa miséricorde.

Alors, comment Dieu, par son Fils Jésus, a-t-il accompli notre rédemption? Jean 3: 16 & 17 dit: «Car Dieu a tant aimé le monde, Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Voir aussi Jean 3:14.

Romains 5: 8 & 9 déclare: «Dieu démontre son amour pour nous en ce que, alors que nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous», puis continue en disant: «puisque nous avons maintenant été justifiés par son sang, combien plus soyez sauvé de la colère de Dieu par Lui. Hébreux 9: 26 & 27 (lire tout le passage) dit: «Il est apparu à l'apogée des âges pour éliminer le péché par le sacrifice de lui-même… ainsi Christ a été sacrifié une fois pour ôter les péchés de beaucoup…»

2 Corinthiens 5:21 dit: «Il l'a fait péché pour nous qui ne connaissions pas le péché, afin que nous soyons rendus justice de Dieu en lui.» Lisez Hébreux 10: 1-14 pour voir comment Dieu nous déclare justes, parce qu'Il a payé pour nos péchés.

Jésus a pris notre péché sur lui et a payé notre pénalité. Lisez le chapitre 53 d'Ésaïe. Le verset 3 dit: «Le Seigneur a imposé sur lui l'iniquité de nous tous» et le verset 8 dit: «car la transgression de mon peuple a été punie. Le verset 10 dit: «Le Seigneur fait de sa vie une offrande pour le péché.» Le verset 11 dit: "Il portera leurs iniquités." Le verset 12 dit: «Il a répandu sa vie jusqu'à la mort.» C'était le plan de Dieu pour le verset 10 qui dit: «C'était la volonté du Seigneur de l'écraser.»

Quand Jésus était sur la croix, il a dit: "C'est fini." Les mots signifient littéralement «payé en totalité». C'était un terme juridique qui signifiait la peine, la punition requise pour un crime ou une transgression était entièrement payée, la peine était complète et le criminel était libéré. C'est ce que Jésus a fait pour nous quand il est mort. Notre peine est la peine de mort et Il l'a payée intégralement; Il a pris notre place. Il a pris notre péché et Il a payé la sanction du péché en entier. Colossiens 2: 13 & 14 dit: «Quand vous étiez mort dans vos péchés et dans l'incirconcision de votre chair, Dieu vous a fait vivre avec Christ.  Il a pardonné nous tous nos péchés, ayant annulé l'accusation de l'endettement légal, qui s'est opposé à nous et nous a condamnés. Il l'a emporté et l'a cloué sur la croix. I Pierre 1: 1-11 dit que la fin de ceci est le «salut de nos âmes». Jean 3:16 nous dit que pour être sauvés, nous devons croire qu'Il a fait cela. Lisez à nouveau Jean 3: 14-17. Tout est question de croire. Souvenez-vous que Jean 6:29 dit: «L'œuvre de Dieu est la suivante: croire en celui qu'Il a envoyé.»

Romains 4: 1-8 dit: «Que dirons-nous donc qu'Abraham, notre ancêtre selon la chair, a découvert dans cette affaire? Si, en fait, Abraham a été justifié par les œuvres, il a quelque chose à se vanter - mais pas devant Dieu. Que dit l'Écriture? 'Abraham a cru en Dieu, et cela lui a été crédité comme justice.' Or, pour celui qui travaille, le salaire n'est pas crédité comme un cadeau mais comme une obligation. Cependant, à celui qui ne travaille pas mais fait confiance à Dieu qui justifie les impies, leur foi est créditée comme justice. David dit la même chose quand il parle de la béatitude de celui à qui Dieu attribue la justice en dehors des œuvres: `` Heureux ceux dont transgressions sont couvert. Béni soit celui dont le Seigneur fera le péché ne compte jamais contre eux.""

I Corinthiens 6: 9-11 dit: «… ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas du royaume de Dieu.» Il continue en disant: «… et tels étaient certains d'entre vous; mais tu as été lavé, tu as été sanctifié, mais tu as été justifié au nom du Seigneur Jésus-Christ et de l'Esprit de notre Dieu. Cela se produit lorsque nous croyons. Les Écritures disent dans divers versets que notre péché est couvert. Nous sommes lavés et purifiés, nous sommes vus en Christ et sa justice et nous sommes acceptés dans le bien-aimé (Jésus). Nous sommes blanchis comme la neige. Nos péchés sont ôtés, pardonnés et jetés à la mer (Michée 7:19) et Il «ne s'en souvient plus» (Hébreux 10:17). Tout cela parce que nous croyons qu'il a pris notre place dans sa mort pour nous sur la croix.

I Pierre 2:24 dit: "Qui Lui-même a porté nos péchés dans Son propre corps sur l'arbre, afin que nous, morts au péché, vivions pour la justice, par les meurtrissures de laquelle nous sommes guéris." Jean 3:36 dit: «Quiconque croit au Fils a la vie éternelle, mais quiconque rejette le Fils ne verra pas la vie, car la colère de Dieu demeure sur lui. I Thessaloniciens 5: 9-11 dit: «Nous ne sommes pas destinés à la colère mais à recevoir le salut par notre Seigneur Jésus-Christ… afin que nous puissions vivre ensemble avec lui.» I Thessaloniciens 1:10 dit aussi que «Jésus… nous sauve de la colère à venir». Remarquez le contraste des résultats pour le croyant. Jean 5:24 dit: «En vérité, je vous le dis, quiconque entend ma parole et croit celui qui m'a envoyé a la vie éternelle et ne sera pas jugé mais est passé de la mort à la vie.»

Donc, pour éviter ce jugement (la colère éternelle de Dieu), tout ce qu'Il demande, c'est que nous croyions et recevions Son Fils Jésus. Jean 1:12 dit: «À tous ceux qui l'ont reçu, il donne le droit d'être enfants de Dieu; à ceux qui croient en Son Nom. Nous vivrons éternellement avec lui. Jean 10:28 dit: «Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront jamais»; Lisez Jean 14: 2-6 qui dit que Jésus prépare une maison pour nous dans le ciel et que nous serons avec lui pour toujours au ciel. Vous devez donc venir à lui et croire en lui comme Apocalypse 22:17 dit: «Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne. Et quiconque le veut, qu’il prenne l’eau de la vie gratuitement. »

Nous avons la promesse du Dieu immuable (immuable) qui ne peut pas mentir (Hébreux 6:18) que si nous croyons en son Fils, nous échapperons à sa colère, aurons la vie éternelle et ne périrons jamais, et vivrons avec lui pour toujours. Non seulement cela, mais nous avons la promesse dans la Parole de Dieu qu'Il est notre gardien. 2 Timothée 1:12 dit: «Je suis persuadé qu'il est capable de garder ce que je lui ai promis contre ce jour-là.» Jude 24 dit qu'il est capable de «vous empêcher de tomber et de vous présenter sans faute devant sa présence avec une joie extrême». Philippiens 1: 6 dit: «ayant confiance en cela, celui qui a commencé une bonne œuvre en vous la poursuivra jusqu'à son achèvement jusqu'au jour du Christ Jésus».

 

Qu'est-ce que le siège du jugement de Christ?

La Parole de Dieu a des listes inépuisables d'instructions et d'exhortations sur la façon dont ceux qui suivent le Sauveur, Jésus, devraient vivre: des Écritures qui nous disent quoi faire, telles que, comment nous devons nous comporter, comment aimer notre prochain et nos ennemis, aider les autres ou comment parler et même comment penser.

Lorsque notre vie sur terre sera terminée, nous (ceux d'entre nous qui croyons en lui) nous tiendrons devant Celui qui est mort pour nous et toutes les choses que nous avons faites seront jugées. Seul le standard de Dieu décidera de la valeur de chaque pensée, parole et action que nous faisons. Jésus dit dans Matthieu 5:48: «Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.»

Nos œuvres ont-elles été faites pour nous-mêmes: pour la gloire, le plaisir, la reconnaissance ou le gain; ou ont-ils été faits pour Dieu et pour les autres? Ce que nous avons fait était-il égoïste ou altruiste? Ce jugement aura lieu au siège du jugement de Christ. 2 Corinthiens 5: 8-10 a été écrit aux croyants de l'église de Corinthe. Ce jugement est seulement pour ceux qui croient et seront avec le Seigneur pour toujours. Dans 2 Corinthiens 5: 9 et 10, il est dit: «Nous nous efforçons donc de Lui plaire. Car nous devons tous comparaître devant le siège du jugement de Christ, afin que chacun de nous puisse recevoir ce qui nous est dû pour les choses accomplies dans le corps, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Ceci est un jugement de vos contrats et leurs motifs.

Le siège du jugement du Christ n' savoir si nous allons au paradis. Il ne s'agit pas de savoir si nous sommes sauvés ou si nos péchés sont pardonnés. Nous sommes pardonnés et avons la vie éternelle lorsque nous croyons en Jésus. Jean 3:16 dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle.» Nous sommes acceptés en Christ (Éphésiens 1: 6).

Dans l'Ancien Testament, nous trouvons les descriptions des sacrifices, dont chacun est un type, une préfiguration, une image de ce que le Christ ferait pour nous sur la croix pour accomplir notre réconciliation. L’un d’eux concerne un «bouc émissaire». Le transgresseur apporte une chèvre sacrificielle et il place ses mains sur la tête de la chèvre en confessant ses péchés, transférant ainsi ses péchés à la chèvre pour que la chèvre porte. Ensuite, la chèvre est conduite dans le désert pour ne jamais revenir. C'est pour illustrer que Jésus a pris nos péchés sur lui quand il est mort pour nous. Il renvoie nos péchés loin de nous pour toujours. Hébreux 9:28 dit: «Christ a été sacrifié une fois pour ôter les péchés de plusieurs». Jérémie 31:34 dit: "Je pardonnerai leur méchanceté et je ne me souviendrai plus de leurs péchés."

Romains 5: 9 a ceci à dire: «Puisque nous avons maintenant été justifiés par son sang, combien plus serons-nous sauvés de la colère de Dieu par lui.» Lisez les chapitres 4 et 5 de Romains. Jean 5:24 dit qu'à cause de notre foi, Dieu nous a donné «la vie éternelle et nous n' être jugé mais être passé (passé) de la mort à la vie. Voir aussi Romains 2: 5; Romains 4: 6 et 7; Psaumes 32: 1 & 2; Luc 24:42 et Actes 13:38.

Romains 4: 6 & 7 cite le Psaume 12: 1 & 2 de l'Ancien Testament qui dit: «Heureux ceux dont les transgressions sont pardonnées, dont les péchés sont couverts. Béni soit celui dont le péché le Seigneur ne comptera pas contre eux. Apocalypse 1: 5 dit qu'il «nous a libérés de nos péchés par sa mort». Voir aussi I Corinthiens 6:11; Colossiens 1:14 et Éphésiens 1: 7.

Donc, ce jugement ne concerne pas le péché, mais nos œuvres - l'œuvre que nous faisons pour Christ. Dieu récompensera les œuvres que nous faisons pour lui. Ce jugement porte sur la question de savoir si nos actes (œuvres) résisteront à l'épreuve pour gagner les récompenses de Dieu.

Tout ce que Dieu nous enseigne à «faire», nous sommes responsables. Obéissons-nous à ce que nous avons appris était la volonté de Dieu ou négligeons-nous et ignorons-nous ce que nous savons. Vivons-nous pour le Christ et son royaume ou pour nous-mêmes? Sommes-nous des serviteurs fidèles ou paresseux?

Les actes que Dieu jugera se trouvent dans les Écritures partout où nous sommes commandés ou encouragés à faire quoi que ce soit. L'espace et le temps ne nous permettront pas de discuter de tout ce que l'Écriture nous enseigne à faire. Presque chaque épître contient une liste quelque part des choses que Dieu nous encourage à faire pour lui.

Chaque croyant a reçu au moins un don spirituel lorsqu'il est sauvé, tel que l'enseignement, le don, l'exhortation, l'aide, l'évangélisation, etc., qu'il est invité à utiliser pour aider l'église et les autres croyants et pour son royaume.

Nous avons aussi des capacités naturelles, des choses dans lesquelles nous sommes bons, avec lesquelles nous sommes nés. La Bible dit que ceux-ci nous sont aussi donnés par Dieu, car il est dit dans I Corinthiens 4: 7 que nous n'avons rien qui soit n' qui nous a été donné par Dieu. Nous sommes responsables d'utiliser toutes ces choses pour servir Dieu et son royaume et pour amener les autres à lui. Jacques 1:22 nous dit d'être «des exécutants de la Parole et non seulement des auditeurs». Le fin lin (robes blanches) dont les saints de l'Apocalypse sont revêtus représente les «actes justes du saint peuple de Dieu» (Apocalypse 19: 8). Cela illustre à quel point cela est important pour Dieu.

Les Écritures indiquent clairement que Dieu veut nous récompenser pour ce que nous avons fait. Actes 10: 4 dit: «L'ange répondit: 'Vos prières et vos dons aux pauvres sont venus comme offrande commémorative devant Dieu.' «Cela nous amène au point qu'il y a des choses qui peuvent nous empêcher de gagner des récompenses, voire disqualifier une bonne action que nous avons faite et nous faire perdre la récompense que nous aurions gagnée.

I Corinthiens 3: 10-15 nous parle du jugement de nos œuvres. Il est décrit comme un bâtiment. Le verset 10 dit: "Chacun doit construire avec soin." Les versets 11 à 15 disent: «Si quelqu'un construit sur cette fondation en utilisant de l'or, de l'argent, des pierres coûteuses, du bois, du foin ou de la paille, leur actuellement sera montré pour ce qu'il est, parce que le jour le mettra en lumière. Elle sera révélée par le feu, et le feu testera la qualité du travail de chacun. Si ce qu'il a construit survit, le constructeur recevra une récompense. S'il est brûlé, le constructeur subira des pertes, mais il sera pourtant sauvé - même s'il s'échappe à travers les flammes.

Romains 14: 10-12 dit: «Chacun de nous rendra compte de lui-même à Dieu». Dieu ne veut pas que nos «bonnes» actions brûlent comme «du bois, du foin et du chaume». 2 Jean 8 dit: «Veillez à ne pas perdre ce pour quoi nous avons travaillé, mais afin que vous soyez pleinement récompensés.» Les Écritures nous donnent des exemples de la façon dont nous gagnons ou perdons nos récompenses. Matthieu 6: 1-18 nous montre plusieurs domaines où nous pouvons gagner des récompenses, mais parle directement de ce qu'il ne faut PAS faire pour ne pas les perdre. Je le lisais plusieurs fois. Il couvre trois «bonnes actions» spécifiques - les actes de justice - le don aux pauvres, la prière et le jeûne. Lisez le premier verset. La fierté est ici un mot clé: vouloir être vu par les autres, obtenir honneur et gloire. Si nous faisons des œuvres pour être «vus des hommes», cela dit que nous «n'aurons aucune récompense» de notre «Père», et nous avons reçu notre «récompense en entier». Nous devons faire nos œuvres en «secret», puis Il nous «récompensera ouvertement» (verset 4). Si nous faisons nos «bonnes œuvres» pour être vus, nous avons déjà notre récompense. Cette Écriture est très claire, si nous faisons quelque chose pour notre propre gain, pour des motifs égoïstes ou pire, pour blesser les autres ou nous mettre au-dessus des autres, alors notre récompense sera perdue.

Un autre problème est que si nous permettons au péché dans nos vies, cela nous gênera. Si nous ne parvenons pas à faire la volonté de Dieu, comme être gentils, ou si nous négligeons d'utiliser les dons et les capacités que Dieu nous donne, nous lui faisons défaut. Le livre de Jacques nous enseigne ces principes, comme Jacques 1:22 en disant: «nous devons être des pratiquants de la Parole». Jacques dit aussi que la Parole de Dieu est comme un miroir. Quand nous le lisons, nous voyons à quel point nous échouons et ne sommes pas à la hauteur de la norme parfaite de Dieu. Nous voyons nos péchés et nos échecs. Nous sommes coupables et nous devons demander à Dieu de nous pardonner et de nous changer. James parle de domaines spécifiques d'échec tels que l'échec à aider les nécessiteux, notre discours, la partialité et l'amour de nos frères.

Lisez Matthieu 25: 14-27 pour en savoir plus négliger ce que Dieu nous a confié d'utiliser dans Son Royaume, que ce soit des dons, des capacités, de l'argent ou des opportunités. Nous sommes responsables de les utiliser pour Dieu. Dans Matthieu 25, un autre obstacle est la peur. La peur de l'échec peut nous faire «enterrer» notre don et ne pas l'utiliser. Aussi, si nous nous comparons à d'autres qui ont de plus grands dons, le ressentiment ou ne pas se sentir digne peut nous gêner; ou peut-être que nous sommes tout simplement paresseux. I Corinthiens 4: 3 dit: «Maintenant, il est nécessaire que ceux qui ont reçu une confiance soient trouvés fidèles. Matthieu 25:25 dit que ceux qui n'utilisent pas leurs dons sont «des serviteurs infidèles et méchants».

Satan, qui nous accuse continuellement devant Dieu, peut aussi nous gêner. Il essaie constamment de nous empêcher de servir Dieu. I Pierre 5: 8 (LSG) dit: «Soyez sobre, soyez vigilant, car votre adversaire, le Diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il peut dévorer. Le verset 9 dit: "Résistez-lui, restez ferme dans la foi." Luc 22:31 dit: «Simon, Simon, Satan a désiré vous avoir afin qu'il vous tamise comme du blé.» Il nous tente et nous décourage de nous faire arrêter.

Éphésiens 6:12 dit: «Nous ne luttons pas contre la chair et le sang, mais contre les principautés et les puissances, contre les dirigeants des ténèbres de ce monde.» Cette Écriture nous donne également des outils pour lutter contre notre ennemi Satan. Lisez Matthieu 4: 1-6 pour voir comment Jésus a utilisé les Écritures pour vaincre Satan quand il a été tenté par les mensonges de Satan. Nous pouvons également utiliser les Écritures lorsque Satan nous accuse afin que nous puissions rester forts et ne pas abandonner. C'est parce que les Écritures sont la vérité et que la vérité nous libérera. Voir aussi Luc 22: 31 & 32 qui dit que Jésus a prié pour Pierre afin que sa foi n'échoue pas.

N'importe lequel de ces obstacles peut nous empêcher de servir fidèlement Dieu et nous faire perdre des récompenses. Je pense qu'une grande partie d'Éphésiens 6 a à voir avec la connaissance de ce que dit la Parole de Dieu, en particulier sur la façon d'appliquer les promesses de Dieu pour nous et comment utiliser la vérité pour contrer les mensonges de Satan. Jacques 4: 7 dit: «résistez au diable et il fuira loin de vous», mais nous devons lui résister avec la vérité. Jean 17:17 dit, «La Parole de Dieu est vérité». Nous avons besoin de connaître la vérité pour pouvoir l'utiliser. La Parole de Dieu est cruciale dans notre guerre contre l'ennemi.

Alors, que faisons-nous si nous péchons et Lui échouons en tant que croyants. Nous savons tous que nous péchons et échouons. Allez à I Jean 1: 6, 8 & 10 et 2: 1 & 2. Cela nous dit que si nous disons que nous ne péchons pas, nous nous trompons nous-mêmes et nous ne sommes pas en communion avec Dieu. I Jean 1: 9 dit: «Si nous confessons (reconnaissons) nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et purifie-nous de toute injustice.»Mais, que se passe-t-il si nous ne confessons pas notre péché, si nous ne traitons pas notre péché, en le confessant à Dieu, Il nous disciplinera. I Corinthiens 11:32 dit: «Lorsque nous sommes jugés de cette manière, nous sommes disciplinés afin de ne pas être finalement condamnés par le monde.» Lisez Hébreux 12: 1-11 (LSG) qui dit qu'Il flagelle «chaque fils qu'Il reçoit». Souvenez-vous que nous avons vu dans les Écritures que nous ne serons pas jugés, condamnés et ne tomberons pas sous la colère finale de Dieu (Jean 5:24; 3:14, 16 et 36), mais notre Père parfait nous disciplinera.

Alors, que devons-nous faire et faire pour éviter d'être disqualifié de nos récompenses. Hébreux 12: 1 & 2 a la réponse. Il dit: «Par conséquent… rejetons tout ce qui nous empêche et le péché qui nous enchevêtrent si facilement et courons avec persévérance la course qui nous est tracée. Matthieu 6:33 dit: "Cherchez d'abord le royaume de Dieu." Nous devons résolument faire le bien, vivre le plan de Dieu pour nous.

Nous avons mentionné que lorsque nous naissons de nouveau, Dieu donne à chacun de nous un ou des dons spirituels avec lesquels nous pouvons le servir et édifier l'église, des choses que Dieu aime récompenser. Éphésiens 4: 7-16 explique comment nos dons doivent être utilisés. Le verset 11 dit que le Christ «a fait des dons à son peuple: certains apôtres, certains prophètes, certains évangélistes, certains pasteurs et d' enseignants. Les versets 12-16 (NIV) dit, «pour équiper Son peuple (KJV les saints) pour travaux de service, afin que le corps du Christ puisse se construire… et devenir mature… au fur et à mesure que chaque partie accomplit son œuvre. Lisez tout le passage. Lisez également ces autres passages sur les dons: I Corinthiens 12: 4-11 et Romains 12: 1-31. En termes simples, utilisez le don que Dieu vous a donné. Relisez Romains 12: 6-8.

Regardons certains domaines spécifiques de notre vie, quelques exemples de choses qu'Il veut que nous fassions. Nous avons vu dans Matthieu 6: 1-12 que la prière, le don et le jeûne font partie de ces choses qui méritent des récompenses, lorsqu'elles sont faites «fidèlement comme au Seigneur». I Corinthiens 15:58 dit: «Soyez fermes, inébranlables, abondant toujours dans l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n'est pas vain dans le Seigneur.» 2 Timothée 3: 14-16 est une Ecriture qui lie une grande partie de tout cela puisqu'elle parle de Timothée utilisant ses dons spirituels. Il dit: «Mais quant à vous, continuez dans ce que vous avez appris et dont vous êtes convaincu, car vous connaissez ceux dont vous avez appris cela, et comment depuis votre enfance vous avez connu les Saintes Écritures, qui peuvent vous rendre sage pour salut, par la foi au Christ Jésus. Toutes les Écritures sont inspirées de Dieu et sont utiles (KJV profitable) pour l'enseignement, réprimander, corriger et former à la justice, afin que le serviteur de Dieu soit parfaitement équipé pour un travail toujours bon. » Sensationnel!! Timothy devait utiliser son don pour apprendre aux autres à faire de bonnes œuvres. Ensuite, ils devaient apprendre aux autres à faire de même. (2 Timothée 2: 2).

I Pierre 4:11 dit: «Si quelqu'un parle, qu'il parle comme les oracles de Dieu. Si quelqu'un exerce un ministère, qu'il le fasse avec la capacité que Dieu fournit, afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus-Christ.

Un sujet connexe que nous sommes exhortés à continuer à faire, qui est étroitement lié à l'enseignement, est celui de continuer à grandir dans notre connaissance de la Parole de Dieu. Timothée ne pouvait pas enseigner et prêcher ce qu'il ne savait pas. Lorsque nous sommes «nés» pour la première fois dans la famille de Dieu, nous sommes exhortés à «désirer le lait sincère de la parole afin que nous puissions grandir» (I Pierre 2: 2). Dans Jean 8:31, Jésus a dit de «continuer dans ma parole». Nous ne dépassons jamais notre besoin d'apprendre de la Parole de Dieu.

I Timothée 4:16 dit: «surveillez votre vie et votre doctrine, persévérez en elles…» Voir aussi: 2 Pierre chapitre 1; 2 Timothée 2:15 et I Jean 2:21. Jean 8:31 dit: "Si vous continuez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples." Voir Philippiens 2: 15 et 16. Comme l'a fait Timothée, nous devons continuer dans ce que nous avons appris (2 Timothée 3:14). Nous revenons également au chapitre 6 d'Éphésiens qui se réfère à ce que nous savons de la Parole sur la foi et à l'utilisation de la Bible comme bouclier et casque, etc., qui sont les promesses de Dieu de la MS Word et sont utilisés pour se défendre contre les attaques de Satan.

Dans 2 Timothée 4: 5, Timothée est exhorté à utiliser un autre don et à «faire le travail d'un évangéliste», ce qui signifie prêcher et partager l'Évangile, et «décharger tout le fonctions de son ministère. Matthieu et Marc terminent tous deux en nous ordonnant d'aller dans le monde entier et de prêcher l'Évangile. Actes 1: 8 dit que nous sommes ses témoins. C'est notre premier devoir. 2 Corinthiens 5: 18-19 nous dit qu'il «nous a donné le ministère de la réconciliation». Actes 20:29 dit: «Mon seul but est d'achever la course et d'achever la tâche que le Seigneur Jésus m'a confiée - la tâche de témoigner de la Bonne Nouvelle de la grâce de Dieu.» Voir aussi Romains 3: 2.

Encore une fois, nous revenons à Ephésiens 6. Ici le mot Utilisation d'un est utilisé: l'idée est «ne jamais abandonner», «ne jamais reculer» ou «ne jamais abandonner». Le mot est utilisé trois fois. Les Écritures utilisent également les mots continuer, persévérer et courir la course. Nous devons continuer à croire et à suivre notre Sauveur, jusqu'à ce que la course est terminée (Hébreux 12: 1 et 2). Lorsque nous échouons, nous devons confesser notre incrédulité et notre échec, nous lever et demander à Dieu de nous soutenir. I Corinthiens 15:58 dit d'être ferme. Actes 14:22 nous dit que les apôtres sont allés dans les églises «fortifiant les disciples, en les encourageant à continuer dans la foi» (NKJV). Dans la NIV, il est dit d'être «fidèle à la foi».

Nous avons vu comment Timothée devait continuer à apprendre mais aussi à continuer dans ce qu'il avait appris (2 Timothée 3:14). Nous savons que nous sommes sauvés par la foi, mais nous marchons aussi par la foi. Galates 2:20 dit que nous «vivons quotidiennement par la foi du Fils de Dieu». Je pense qu'il y a deux aspects de la vie par la foi. 1) La vie (la vie éternelle) nous est donnée par la foi en Jésus (Jean 3:16). Dans Jean 5:24, nous avons vu que lorsque nous croyons que nous passons de la mort à la vie. Voir Romains 1:17 et Éphésiens 2: 8-10. Maintenant, nous voyons que tant que nous sommes encore en vie physiquement, nous devons vivre notre vie continuellement par la foi en Lui et tout ce qu'Il nous enseigne, en Lui faisant confiance et en Lui croyant et en Lui obéissant chaque jour: avoir confiance en Sa grâce, son amour, sa puissance et sa fidélité. Nous devons rester fidèles; continuer.

Cela en soi comporte deux parties: 1) rester véritable à la doctrine comme Timothée a été exhorté, c'est-à-dire à ne pas se laisser entraîner dans un faux enseignement. Actes 14:22 dit qu'ils ont encouragé «les disciples à être véritable à LES Foi." 2) Actes 13:42 nous dit que les apôtres «les ont persuadés de CONTINUER dans la grâce de Dieu». Voir aussi Éphésiens 4: 1 et I Timothée 1: 5 et 4:13. L'Écriture décrit cela comme «marcher», comme «marcher dans l'Esprit» ou «marcher dans la lumière», souvent face aux épreuves et aux tribulations. Comme indiqué, cela signifie ne pas arrêter.

Dans l'Évangile de Jean 6: 65-70, de nombreux disciples sont partis et ont arrêté de le suivre et Jésus a dit aux Douze: «Voulez-vous aussi partir? Pierre a dit à Jésus: "Vers qui irions-nous, Tu as les paroles de la vie éternelle." Telle est l'attitude que nous devrions avoir à l'égard de la suite de Jésus. Ceci est illustré dans les Écritures dans le récit des espions envoyés pour vérifier la Terre Promise de Dieu. Au lieu de croire aux promesses de Dieu, ils ont rapporté un rapport décourageant et seuls Joshua et Caleb ont encouragé les gens à aller de l'avant et à faire confiance à Dieu. Parce que les gens n'avaient pas confiance en Dieu, ceux qui ne croyaient pas moururent dans le désert. Hébreux dit que c'est une leçon pour nous de faire confiance à Dieu et de ne pas abandonner. Voir Hébreux 3:12 qui dit: «Faites en sorte, frères et sœurs, qu'aucun de vous n'ait un cœur pécheur et incrédule qui se détourne du Dieu vivant.

Lorsque nous sommes testés et éprouvés, Dieu essaie de nous rendre forts, patients et fidèles. Nous apprenons à surmonter nos épreuves et les flèches de Satan. Ne soyez pas comme les Hébreux qui n'ont pas fait confiance et n'ont pas suivi Dieu. I Corinthiens 4: 1 & 2 dit: "Maintenant, il est nécessaire que ceux qui ont reçu une confiance restent fidèles."

Un autre domaine à considérer est la prière. Selon Matthieu 6, il est évident que Dieu nous récompense pour nos prières. Apocalypse 5: 8 dit que nos prières sont une douce saveur, elles sont une offrande à Dieu comme les offrandes d'encens dans l'Ancien Testament. Le verset dit: "Ils tenaient des bols d'or remplis d'encens qui sont les prières du peuple de Dieu." Matthieu 6: 6 dit: «priez votre Père… alors votre Père, qui voit ce qui se fait en secret, vous récompensera.»

Jésus raconte l'histoire d'un juge injuste pour nous enseigner l'importance de la prière - prière persistante - ne jamais abandonner la prière (Luc 18: 1-8). Lis le. Une veuve a harcelé un juge de la justice jusqu'à ce qu'il accepte finalement sa demande parce qu'elle dérangé lui avec persistance. Dieu nous aime. Combien plus répondra-t-il à nos prières. Le premier verset dit: «Jésus a dit cette parabole pour leur montrer qu'ils devraient toujours prier et ne pas abandonner.«Non seulement Dieu veut répondre à nos prières, mais il nous récompense pour la prière. Remarquable!

Éphésiens 6: 18 & 19, sur lesquels nous sommes revenus plusieurs fois dans cette discussion, se réfère également à la prière. Paul conclut la lettre et encourage les croyants à prier pour «tout le peuple du Seigneur». Il était également très précis sur la façon de prier pour ses efforts d'évangélisation.

I Timothée 2: 1 dit: «J'exhorte donc, tout d'abord, que des pétitions, des prières, des intercessions et des actions de grâces soient faites pour tous. Le verset trois dit: "C'est bon et agréable à notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés." Nous ne devons jamais cesser de prier pour nos proches et amis perdus. Dans Colossiens 4: 2 et 3, Paul parle également de la façon de prier spécifiquement pour l'évangélisation. Il dit: «Consacrez-vous à la prière, soyez vigilant et reconnaissant.»

Nous avons vu comment les Israélites se décourageaient. On nous dit de s'encourager et non de se décourager. En fait, l'encouragement est un don spirituel. Non seulement devons-nous faire ces choses et continuer à les faire, mais nous devons enseigner et encourager les autres à les faire aussi. I Thessaloniciens 5:11 nous commande de le faire, de «nous édifier les uns les autres». Timothée a également été invité à prêcher, corriger et encourager d'autres à cause du jugement de Dieu. 2 Timothée 4: 1 & 2 dit: «En présence de Dieu et de Christ Jésus, qui jugera les vivants et les morts, et en vue de son apparition et de son royaume, je vous donne cette consigne: prêchez la parole; être préparé en saison et hors saison; corriger, réprimander et encourager - avec une grande patience et des instructions soignées. Voir aussi I Pierre 5: 8 & 9.

Enfin, mais en réalité cela devrait être le premier, il nous est commandé dans toute l'Écriture de nous aimer les uns les autres, même nos ennemis. I Thessaloniciens 4:10 dit: «Vous aimez la famille de Dieu… mais nous vous exhortons à le faire de plus en plus.» Philippiens 1: 8 dit: «afin que votre amour abonde de plus en plus». Voir aussi Hébreux 13: 1 et Jean 15: 9 Il est intéressant qu'il dise «plus». Il ne peut jamais y avoir trop d'amour.

Les versets nous encourageant à persévérer sont partout dans les Écritures. En bref, nous devrions toujours faire quelque chose et continuer à faire quelque chose. Colossiens 3:23 (LSG) dit: «Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le de bon cœur (ou de tout ton cœur dans la NIV) comme pour le Seigneur.» Colossiens 3:24 continue: «Puisque vous savez que vous recevrez un héritage du Seigneur en récompense. C'est le Seigneur que vous servez. » 2 Timothée 4: 7 dit: «J'ai combattu un bon combat, j'ai terminé le cours, j'ai gardé la foi.» Serez-vous capable de dire cela? I Corinthiens 9:24 dit: "Courez donc pour gagner le prix." Galates 5: 7 dit: «Vous faisiez une bonne course. Qui vous a interrompu pour vous empêcher d’obéir à la vérité? »

Quel est le sens de la vie?

Quel est le sens de la vie?

La Concordance de Cruden définit la vie comme «l'existence animée par opposition à la matière morte». Nous savons tous quand quelque chose est vivant grâce aux preuves présentées. Nous savons qu'une personne ou un animal cesse d'être en vie lorsqu'il cesse de respirer, de communiquer et de fonctionner. De même, lorsqu'une plante meurt, elle se fane et sèche.

La vie fait partie de la création de Dieu. Colossiens 1: 15 & 16 nous dit que nous avons été créés par le Seigneur Jésus-Christ. Genèse 1: 1 dit: «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre», et dans Genèse 1:26 il est dit: «Que us faire l'homme dans image." Ce mot hébreu pour Dieu, "Elohim, » est pluriel et parle des trois personnes de la Trinité, ce qui signifie que la Divinité ou Dieu Trinité a créé la première vie humaine et le monde entier.

Jésus est spécifiquement mentionné dans Hébreux 1: 1-3. Il dit que Dieu «nous a parlé par son Fils… par qui il a aussi créé l'univers». Voir aussi Jean 1: 1-3 et Colossiens 1: 15 & 16 où il parle spécifiquement de Jésus-Christ et il dit: «Toutes choses ont été créées par Lui». Jean 1: 1-3 dit: "Il a fait tout ce qui a été fait, et sans lui rien de ce qui a été fait n'a été fait." Dans Job 33: 4, Job dit: «L'Esprit de Dieu m'a fait, le souffle du Tout-Puissant me donne la vie.» Nous savons par ces versets que le Père, le Fils et le Saint-Esprit, travaillant ensemble, nous ont créés.

Cette vie vient directement de Dieu. Genèse 2: 7 dit: «Dieu a formé l'homme de la poussière du sol et a insufflé dans ses narines le souffle de vie et l'homme est devenu une âme vivante.» C'était unique de tout ce qu'Il a créé. Nous sommes des êtres vivants par le souffle même de Dieu en nous. Il n'y a de vie que de Dieu.

Même dans notre connaissance vaste, mais limitée, nous ne pouvons pas comprendre comment Dieu pourrait le faire, et peut-être que nous ne le ferons jamais, mais il est encore plus difficile de croire que notre création complexe et parfaite était juste le résultat d'une série d'accidents anormaux.

Cela ne pose-t-il pas alors la question: «Quel est le sens de la vie?» J'aime aussi faire référence à cela comme notre raison ou notre but pour la vie! Pourquoi Dieu a-t-il créé la vie humaine? Colossiens 1: 15 & 16, précédemment partiellement cités, nous donne la raison de notre vie. Il poursuit en disant que nous avons été «créés pour lui». Romains 11:36 dit: «Car de lui, par lui et pour lui sont toutes choses, à lui la gloire à jamais! Amen." Nous sommes créés pour lui, pour son plaisir.

En parlant de Dieu, Apocalypse 4:11 dit: «Tu es digne, ô Seigneur, de recevoir gloire, honneur et puissance, car tu as créé toutes choses et pour ton plaisir elles sont et ont été créées.» Le Père dit aussi qu'il a donné à son Fils, Jésus, la domination et la suprématie sur toutes choses. Apocalypse 5: 12-14 dit qu'Il a «la domination». Hébreux 2: 5-8 (citant Psaume 8: 4-6) dit que Dieu a «mis toutes choses sous ses pieds». Le verset 9 dit: «En mettant toutes choses sous ses pieds, Dieu n'a rien laissé qui ne lui soit soumis.» Non seulement Jésus est notre Créateur et donc digne de régner, et digne d'honneur et de puissance, mais parce qu'il est mort pour nous, Dieu l'a exalté pour s'asseoir sur son trône et régner sur toute la création (y compris son monde).

Zacharie 6:13 dit: "Il sera revêtu de majesté, et s'assiéra et régnera sur son trône." Lisez aussi Ésaïe 53. Jean 17: 2 dit: «Tu lui as donné autorité sur toute l'humanité.» En tant que Dieu et Créateur, il mérite honneur, louange et reconnaissance. Lisez Apocalypse 4:11 et 5: 12 et 13. Matthieu 6: 9 dit: "Notre Père qui es aux cieux, sanctifié par ton nom." Il mérite notre service et notre respect. Dieu a réprimandé Job parce qu'il ne l'a pas respecté. Il l'a fait en montrant la grandeur de sa création, et Job a répondu en disant: «Maintenant, mes yeux t'ont vu et je me repens dans la poussière et la cendre.

Romains 1:21 nous montre la mauvaise voie, par la manière dont les injustes se sont comportés, révélant ainsi ce que l'on attend de nous. Il dit: «bien qu'ils connaissaient Dieu, ils ne l'ont pas honoré comme Dieu, ni ne l'ont remercié». Ecclésiaste 12:14 dit: «La conclusion, quand tout a été entendu, c'est: craignez Dieu et gardez ses commandements, car cela s'applique à chaque personne.» Deutéronome 6: 5 dit (et cela est répété dans les Écritures à maintes reprises): «Et vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur, de toute votre âme et de toute votre force.»

Je définirais le sens de la vie (et notre but dans la vie), comme accomplissant ces versets. Ceci accomplit sa volonté pour nous. Michée 6: 8 le résume ainsi: «Il vous a montré, ô homme, ce qui est bon. Et qu'est-ce que le Seigneur exige de vous? Agir avec justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec votre Dieu.

D'autres versets le disent de manière légèrement différente comme dans Matthieu 6:33: «Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice et toutes ces choses vous seront données par-dessus», ou Matthieu 11: 28-30, «Prenez mon joug sur et apprenez de Moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes. Le verset 30 (NASB) dit: «Car mon joug est facile et mon fardeau est léger.» Deutéronome 10: 12 & 13 dit: «Et maintenant, Israël, que te demande l'Éternel, ton Dieu, sinon de craindre l'Éternel, ton Dieu, de marcher en obéissance à lui, de l'aimer, de servir l'Éternel, ton Dieu de tout ton cœur? et de toute votre âme, et d'observer les commandements et les décrets de l'Éternel que je vous donne aujourd'hui pour votre bien.

Ce qui me rappelle que Dieu n'est ni capricieux ni arbitraire ni subjectif; car bien qu'il mérite d'être et soit le chef suprême, il ne fait pas ce qu'il fait pour lui seul. Il est amour et tout ce qu'il fait est par amour et pour notre bien, c'est-à-dire que bien que ce soit son droit de gouverner, Dieu n'est pas égoïste. Il ne gouverne pas simplement parce qu'il le peut. Tout ce que Dieu fait a l'amour en son cœur.

Plus important encore, bien qu'Il soit notre dirigeant, cela ne dit pas qu'Il nous a créés pour nous gouverner, mais ce que cela dit, c'est que Dieu nous a aimés, qu'Il était satisfait de Sa création et s'en réjouit. Psaume 149: 4 et 5 dit: «Le Seigneur prend plaisir à son peuple… que les saints se réjouissent de cet honneur et chantent de joie.» Jérémie 31: 3 dit: "Je t'ai aimé d'un amour éternel." Sophonie 3:17 dit: «Le Seigneur votre Dieu est avec vous, Il est puissant pour sauver, Il prendra plaisir en vous, Il vous calmera par Son amour; Il se réjouira de vous en chantant.

Proverbes 8: 30 & 31 dit: «J'étais quotidiennement Son plaisir… Je me réjouis dans le monde, sa terre et ayant mon plaisir dans les fils de l'homme.» Dans Jean 17:13, Jésus, dans sa prière pour nous, dit: «Je suis toujours dans le monde afin qu’ils aient en eux la pleine mesure de ma joie». Jean 3:16 dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils unique» pour nous. Dieu aimait Adam, sa création, tant il l'a fait régner sur tout son monde, sur toute sa création et l'a placé dans son beau jardin.

Je crois que le Père marchait souvent avec Adam dans le jardin. Nous voyons qu'Il est venu le chercher dans le jardin après qu'Adam ait péché, mais qu'il n'a pas trouvé Adam parce qu'il s'était caché. Je crois que Dieu a créé l'homme pour la fraternité. Dans I Jean 1: 1-3, il est dit: «Notre communion est avec le Père et avec son Fils».

Dans les chapitres 1 et 2 d'Hébreux, Jésus est appelé notre frère. Il dit: «Je n'ai pas honte de les appeler frères.» Au verset 13, il les appelle «les enfants que Dieu m'a donnés». Dans Jean 15:15, il nous appelle amis. Tous ces éléments sont des termes de camaraderie et de relation. Dans Éphésiens 1: 5, Dieu parle de nous adopter «comme ses fils par Jésus-Christ».

Ainsi, même si Jésus a la prééminence et la suprématie sur tout (Colossiens 1:18), Son but pour nous donner la «vie» était pour la fraternité et une relation familiale. Je crois que c'est le but ou le sens de la vie présenté dans les Écritures.

Rappelez-vous Michée 6: 8 dit que nous devons marcher humblement avec notre Dieu; humblement parce qu'Il est Dieu et Créateur; mais en marchant avec lui parce qu'il nous aime. Josué 24:15 dit: "Choisis aujourd'hui qui tu serviras." À la lumière de ce verset, permettez-moi de dire qu'une fois que Satan, l'ange de Dieu l'a servi, mais que Satan voulait être Dieu, prendre la place de Dieu au lieu de «marcher humblement avec lui». Il a essayé de s'élever au-dessus de Dieu et a été expulsé du ciel. Depuis lors, il a essayé de nous entraîner avec lui comme il l'a fait avec Adam et Eve. Ils l'ont suivi et ont péché; puis ils se sont cachés dans le jardin et finalement Dieu les a chassés du jardin. (Lire Genèse 3.)

Nous, comme Adam, avons tous péché (Romains 3:23) et nous sommes rebellés contre Dieu et nos péchés nous ont séparés de Dieu et notre relation et notre communion avec Dieu sont rompues. Lisez Ésaïe 59: 2, qui dit: «Vos iniquités se sont séparées entre vous et votre Dieu et vos péchés vous ont caché sa face…» Nous sommes morts spirituellement.

Quelqu'un que je connais a défini le sens de la vie de cette façon: «Dieu veut que nous vivions avec lui pour toujours et que nous maintenions une relation (ou marchons) avec lui ici et maintenant (Michée 6: 8). Les chrétiens se réfèrent souvent à notre relation ici et maintenant avec Dieu comme une «marche» parce que les Écritures utilisent le mot «marcher» pour décrire comment nous devons vivre. (J'expliquerai cela plus tard.) Parce que nous avons péché et que nous sommes séparés de cette «vie», nous DEVONS commencer ou commencer par recevoir Son Fils comme notre Sauveur personnel et la restauration qu'Il a fournie en mourant pour nous sur la croix. Psaume 80: 3 dit: «Dieu, restaure-nous et fais briller ta face sur nous et nous serons sauvés.»

Romains 6:23 dit: «Le salaire (la peine) du péché est la mort, mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.» Heureusement, Dieu a tant aimé le monde qu'il a envoyé son propre Fils mourir pour nous et payer le prix de notre péché afin que quiconque «croit en lui ait la vie éternelle (Jean 3:16). La mort de Jésus rétablit notre relation avec le Père. Jésus a payé cette peine de mort, mais nous devons la recevoir (l'accepter) et croire en lui comme nous l'avons vu dans Jean 3:16 et Jean 1:12. Dans Matthieu 26:28, Jésus a dit: "C'est la nouvelle alliance dans mon sang, qui est versée pour beaucoup pour la rémission des péchés." Lisez aussi I Pierre 2:24; I Corinthiens 15: 1-4 et Esaïe chapitre 53. Jean 6:29 nous dit: «C'est l'œuvre de Dieu que vous croyiez en celui qu'Il a envoyé.»

C'est alors que nous devenons ses enfants (Jean 1:12), et son Esprit vient vivre en nous (Jean 3: 3 et Jean 14: 15 & 16) et alors que nous avons la communion avec Dieu dont il est question dans I Jean chapitre 1 Jean 1:12 nous dit que lorsque nous recevons et croyons en Jésus, nous devenons ses enfants. Jean 3: 3-8 dit que nous sommes «nés de nouveau» dans la famille de Dieu. C'est alors que nous pouvons marcher avec Dieu comme Micah dit que nous devrions. Jésus a dit dans Jean 10:10 (NIV), "Je suis venu pour qu'ils aient la vie et l'aient pleinement." La NASB dit: «Je suis venu pour qu'ils aient la vie et l'aient en abondance.» C'est la vie avec toute la joie que Dieu promet. Romains 8:28 va encore plus loin en disant que Dieu nous aime tellement qu'il «fait que toutes choses concourent à notre bien».

Alors, comment marchons-nous avec Dieu? Les Écritures parlent d'être un avec le Père comme Jésus était un avec le Père (Jean 17: 20-23). Je pense que Jésus voulait dire cela aussi dans Jean 15 lorsqu'il a parlé de demeurer en lui. Il y a aussi Jean 10 qui parle de nous comme des brebis qui le suivent, le berger.

Comme je l'ai dit, cette vie est décrite comme «marcher» encore et encore, mais pour la comprendre et la faire, nous devons étudier la Parole de Dieu. Les Écritures nous enseignent ce que nous devons faire pour marcher avec Dieu. Cela commence par la lecture et l'étude de la Parole de Dieu. Josué 1: 8 dit: «Gardez toujours ce livre de la loi sur vos lèvres; méditez-le jour et nuit, afin que vous soyez prudent de faire tout ce qui y est écrit. Alors vous serez prospère et prospère. » Le Psaume 1: 1-3 dit: «Béni soit celui qui ne marche pas au pas avec les méchants ou ne se tient pas dans la voie que les pécheurs prennent ou s'assoient en compagnie de moqueurs, mais dont le plaisir est dans la loi de l'Éternel, et qui médite sa loi jour et nuit. Cette personne est comme un arbre planté par des ruisseaux d'eau, qui donne ses fruits en saison et dont la feuille ne se flétrit pas - quoi qu'il fasse, prospère. Quand nous faisons ces choses nous marchons avec Dieu et obéissons à Sa Parole.

Je vais mettre cela dans une sorte de plan avec beaucoup de versets que j'espère que vous lirez:

1). Jean 15: 1-17: Je pense que Jésus veut dire marcher avec lui continuellement, jour après jour dans cette vie, quand il dit «demeure» ou «demeure» en moi. «Demeurez en moi et moi en vous.» Être ses disciples implique qu'il est notre enseignant. Selon 15:10, cela comprend l'obéissance à Ses commandements. Selon le verset 7, cela comprend le fait que sa parole demeure en nous. Dans Jean 14:23 il est dit: «Jésus répondit et lui dit: 'Si quelqu'un m'aime, il gardera ma Parole et mon Père l'aimera, et nous viendrons et ferons notre demeure avec lui'» tome.

2). Jean 17: 3 dit: "Maintenant, c'est la vie éternelle: afin qu'ils vous connaissent, le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ, que vous avez envoyé." Jésus parle plus tard de l'unité avec nous comme il l'a avec le Père. Dans Jean 10:30, Jésus dit: «Mon Père et moi sommes un».

3). Jean 10: 1-18 nous enseigne que nous, ses brebis, le suivons, le berger, et il prend soin de nous comme «nous entrons et sortons et trouvons du pâturage». Au verset 14, Jésus dit: «Je suis le bon berger; Je sais que mes moutons et mes moutons me connaissent… »

MARCHER AVEC DIEU

Comment pouvons-nous, en tant qu'humains, marcher avec Dieu, qui est l'Esprit?

  1. Nous pouvons marcher dans la vérité. Les Écritures disent que la Parole de Dieu est vérité (Jean 17:17), c'est-à-dire la Bible et ce qu'elle commande et la manière dont elle enseigne, etc. La vérité nous rend libres (Jean 8:32). Marcher dans Ses voies signifie, comme le dit Jacques 1:22: «Soyez des pratiquants de la Parole et non seulement des auditeurs.» D'autres versets à lire seraient: Psaume 1: 1-3, Josué 1: 8; Psaume 143: 8; Exode 16: 4; Lévitique 5:33; Deutéronome 5:33; Ézéchiel 37:24; 2 Jean 6; Psaume 119: 11, 3; Jean 17: 6 et 17; 3 Jean 3 et 4; I Rois 2: 4 et 3: 6; Psaume 86: 1, Ésaïe 38: 3 et Malachie 2: 6.
  2. Nous pouvons marcher dans la Lumière. Marcher dans la lumière signifie marcher dans l'enseignement de la Parole de Dieu (la lumière se réfère également à la Parole elle-même); vous voir dans la Parole de Dieu, c'est-à-dire reconnaître ce que vous faites ou ce que vous faites, et reconnaître si c'est bon ou mauvais comme vous voyez des exemples, des récits historiques ou des commandes et des enseignements présentés dans la Parole. La Parole est la lumière de Dieu et en tant que telle, nous devons y répondre (marcher). Si nous faisons ce que nous devrions, nous devons remercier Dieu pour sa force et demander à Dieu de nous permettre de continuer; mais si nous avons échoué ou si nous avons péché, nous devons le confesser à Dieu et Il nous pardonnera. C'est ainsi que nous marchons dans la lumière (révélation) de la Parole de Dieu, car les Écritures sont respirées par Dieu, les paroles mêmes de notre Père céleste (2 Timothée 3:16). Lisez aussi I Jean 1: 1-10; Psaume 56:13; Psaume 84:11; Ésaïe 2: 5; Jean 8:12; Psaume 89:15; Romains 6: 4.
  3. Nous pouvons marcher selon l'Esprit. Le Saint-Esprit ne contredit jamais la Parole de Dieu mais agit plutôt à travers elle. Il en est l'auteur (2 Pierre 1:21). Pour en savoir plus sur la marche dans l'Esprit, voir Romains 8: 4; Galates 5:16 et Romains 8: 9. Les résultats de la marche dans la lumière et de la marche dans l'Esprit sont très similaires dans les Écritures.
  4. Nous pouvons marcher comme Jésus a marché. Nous devons suivre son exemple, obéir à son enseignement et être comme lui (2 Corinthiens 3:18; Luc 6:40). I Jean 2: 6 dit: "Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher de la même manière qu'il a marché." Voici quelques façons importantes d'être comme le Christ:
  5. Aimer l'un l'autre. Jean 15:17: "Voici mon commandement: aimez-vous les uns les autres." Philippiens 2: 1 & 2 dit: «Par conséquent, si vous avez le moindre encouragement à vous unir à Christ, le moindre réconfort de son amour, le moindre partage commun dans l'Esprit, s'il y a de la tendresse et de la compassion, alors rendez ma joie complète en étant du même avis. , ayant le même amour, étant un en esprit et d'un seul esprit. Cela concerne la marche dans l'Esprit parce que le premier aspect du fruit de l'Esprit est l'amour (Galates 5:22).
  6. Obéissez à Christ comme il a obéi et soumis au Père (John 14: 15).
  7. John 17: 4: Il a terminé le travail que Dieu lui a confié, lorsqu'il est mort sur la croix (John 19: 30).
  8. Lorsqu'il a prié dans le jardin, il a dit: «Que ta volonté soit faite (Matthieu 26:42).
  9. Jean 15:10 dit: «Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, tout comme j'ai gardé les commandements de mes pères et demeurez dans son amour.»
  10. Cela m'amène à un autre aspect de la marche, à savoir vivre la vie chrétienne - qui est la PRIÈRE. La prière relève à la fois de l'obéissance, puisque Dieu le commande à plusieurs reprises, et de suivre l'exemple de Jésus dans la prière. Nous pensons que la prière consiste à demander des choses. Il is, mais c'est plus. J'aime le définir comme simplement parler à ou avec Dieu n'importe quand, n'importe où. Jésus a fait cela parce que dans Jean 17, nous voyons que Jésus en marchant et en parlant avec ses disciples «leva les yeux» et «pria» pour eux. Ceci est un exemple parfait de «priez sans cesse» (I Thessaloniciens 5:17), demandant des demandes à Dieu et parlant à Dieu À TOUT MOMENT ET N'IMPORTE QUEL O.
  11. L'exemple de Jésus et d'autres Écritures nous apprennent à passer aussi du temps séparément des autres, seuls avec Dieu dans la prière (Matthieu 6: 5 et 6). Ici, Jésus est aussi notre exemple, car Jésus a passé beaucoup de temps seul dans la prière. Lisez Marc 1:35; Matthieu 14:23; Marc 6:46; Luc 11: 1; 5:16; 6:12 et 9: 18 et 28.
  12. Dieu nous commande de prier. Demeurer comprend la prière. Colossiens 4: 2 dit: «Consacrez-vous à la prière.» Dans Matthieu 6: 9-13, Jésus nous a enseigné comment prier en nous donnant la «prière du Seigneur». Philippiens 4: 6 dit: «Ne vous inquiétez de rien, mais dans chaque situation, par la prière et la pétition, avec action de grâces, présentez vos demandes à Dieu.» Paul a demandé à plusieurs reprises aux églises qu'il avait commencé à prier pour lui. Luc 18: 1 dit: «Les hommes doivent toujours prier.» Dans la traduction de la Bible vivante, 2 Samuel 21: 1 et I Timothée 5: 5 parlent tous deux de «passer beaucoup de temps à prier». La prière est donc une exigence importante pour notre marche avec Dieu. Passez du temps avec lui dans la prière comme le fait David dans les psaumes et comme Jésus l'a fait.

L’ensemble des Écritures est notre guide pour vivre et marcher avec Dieu, mais il est résumé comme suit:

  1. Connaissez la Parole: 2 Timothée 2:15 «Étudiez pour vous montrer approuvé à Dieu, un ouvrier qui n'a pas besoin d'avoir honte, partageant correctement la parole de vérité.»
  2. Obéissez à la parole: James 1: 22
  3. Connaissez-le à travers les Écritures (John 17: 17; 2 Peter 1: 3).
  4. Prier
  5. Confesser le péché
  6. Suivez l'exemple de Jésus
  7. Être comme Jésus

Je crois que ces choses constituent ce que Jésus voulait dire quand Jésus a dit de demeurer en lui et c'est le vrai sens de la vie.

Conclusion

La vie sans Dieu est futile et la rébellion conduit à vivre sans Lui. Cela conduit à vivre sans but, avec confusion et frustration, et comme le dit Romains 1, vivre «sans savoir». C'est dénué de sens et totalement égocentrique. Si nous marchons avec Dieu, nous avons la vie et cela plus abondamment, avec un but et l'amour éternel de Dieu. Avec cela vient une relation d'amour avec un Père aimant qui nous donne TOUJOURS ce qui est bon et le meilleur pour nous et qui se réjouit et se réjouit de déverser ses bénédictions sur nous, pour toujours.

Quelle est la tribulation et y sommes-nous?

La tribulation est une période de sept ans prédite dans Daniel 9: 24-27. Il dit: «Soixante-dix-sept sont décrétés pour votre peuple et votre ville (c'est-à-dire Israël et Jérusalem) pour achever la transgression, pour mettre fin au péché, pour expier la méchanceté, pour amener la justice éternelle, pour sceller la vision et la prophétie et pour oindre le Lieu Très Saint. Il continue en disant aux versets 26b et 27, «le peuple du chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire. La fin viendra comme une inondation: la guerre continuera jusqu'à la fin, et des désolations ont été décrétées. Il confirmera une alliance avec plusieurs pour un «sept» (7 ans); au milieu des sept, il mettra fin aux sacrifices et aux offrandes. Et au temple, il érigera une abomination qui cause la désolation, jusqu'à ce que la fin décrétée soit déversée sur lui. Daniel 11:31 et 12:11 expliquent l'interprétation de cette soixante-dixième semaine comme sept ans, dont la dernière moitié en jours réels est de trois ans et demi. Jérémie 30: 7 décrit ceci comme le jour de la détresse de Jacob en disant: «Hélas, car ce jour-là est grand, de sorte que personne ne lui ressemble; c'est même le temps du trouble de Jacob; mais il en sera sauvé. Il est décrit en détail dans les chapitres 6-18 d'Apocalypse et est une période de sept ans au cours de laquelle Dieu «répandra» sa colère contre les nations, contre le péché et contre ceux qui se rebellent contre Dieu, refusant de croire en Lui et de l'adorer. Oint. I Thessaloniciens 1: 6-10 dit: «Vous êtes également devenus des imitateurs de nous et du Seigneur, ayant reçu la parole dans beaucoup de tribulations avec la joie du Saint-Esprit, de sorte que vous êtes devenu un exemple pour tous les croyants de Macédoine et d'Achaïe. . Car la parole du Seigneur a retenti de votre part, non seulement en Macédoine et en Achaïe, mais aussi en tout lieu où votre foi en Dieu s'est manifestée, de sorte que nous n'avons pas besoin de dire quoi que ce soit. Car ils rapportent eux-mêmes à notre sujet quel genre de réception nous avons eu avec vous, et comment vous vous êtes tourné vers Dieu des idoles pour servir un Dieu vivant et vrai, et pour attendre son Fils du ciel, qu'Il a ressuscité des morts, c'est-à-dire Jésus, qui nous sauve de la colère à venir.

La Tribulation est centrée sur Israël et la ville sainte de Dieu, Jérusalem. Cela commence par un dirigeant issu d'une confédération de dix nations qui vient des racines de l'empire romain historique en Europe. Au début, il apparaîtra comme un faiseur de paix, puis se lèvera pour être le mal. Après trois ans et demi au cours desquels il acquiert le pouvoir, il profanera le temple de Jérusalem et s'érigea en «dieu» et exigea d'être adoré. (Lire les chapitres 24 et 25 de Matthieu; I Thessaloniciens 4: 13-18; 2 Thessaloniciens 2: 3-12 et Apocalypse chapitre 13.) Dieu juge les nations qui ont été hostiles et ont essayé de détruire son peuple (Israël). Il juge également le dirigeant (l'Antéchrist) qui s'érige en dieu. Lorsque les nations du monde se rassembleront toutes pour détruire son peuple et sa ville dans la vallée d'Armaguédon, pour se battre contre Dieu, Jésus reviendra pour détruire ses ennemis et sauver son peuple et la ville. Jésus reviendra visiblement et sera vu par le monde entier (Actes 1: 9-11; Apocalypse 1: 7) et son peuple Israël (Zacharie 12: 1-14 et 14: 1-9).

Quand Jésus reviendra, les saints de l'Ancien Testament, l'Église et les armées d'anges viendront avec lui pour vaincre. Quand le reste d'Israël le verra, ils le reconnaîtront comme Celui qu'ils ont percé et pleuré et ils seront tous sauvés (Romains 11:26). Ensuite, Jésus établira son royaume millénaire et régnera avec son peuple pendant 1,000 ans.

SOMMES-NOUS DANS LA TRIBULATION?

Non, pas encore, mais nous sommes probablement dans le temps juste avant cela. Comme nous l'avons dit précédemment, la tribulation commence lorsque l'Antéchrist sera révélé et formera un traité avec Israël (voir Daniel 9:27 et 2 Thessaloniciens 2). Daniel 7 et 9 disent qu'il sortira d'une union de dix nations et prendra ensuite plus de contrôle. Pour l'instant, le groupe des 10 nations n'est pas formé.

Une autre raison pour laquelle nous ne sommes pas encore dans la tribulation est que pendant la tribulation, à 3 et 1/2 ans, l'Antéchrist souillera le temple de Jérusalem et s'érigera en dieu et à l'heure actuelle il n'y a pas de temple sur la montagne à Israël, bien que les Juifs soient préparés et prêts à le construire.

Ce que nous voyons est un temps de guerre et de troubles accrus qui, selon Jésus, se produiraient (voir Matthieu 24: 7 et 8; Marc 13: 8; Luc 21:11). C'est le signe de la colère imminente de Dieu. Ces versets disent qu'il y aura une augmentation des guerres entre les pays et les groupes ethniques, la peste, les tremblements de terre et d'autres signes du ciel.

Une autre chose qui doit arriver est que l'Évangile doit être prêché à toutes les nations, langues et peuples, car certains de ces gens croiront et seront au ciel, louant Dieu et l'Agneau (Matthieu 24:14; Apocalypse 5: 9 & 10) .

Nous savons que nous sommes proches parce que Dieu rassemble Son peuple dispersé, Israël, du monde et le ramène en Israël, la Terre Sainte, pour ne plus jamais repartir. Amos 9: 11-15 dit: "Je les planterai sur le pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que je leur ai donné."

La plupart des chrétiens fondamentaux croient que l'enlèvement de l'Église viendra aussi en premier (voir I Corinthiens 15: 50-56; I Thessaloniciens 4: 13-18 et 2 Thessaloniciens 2: 1-12) parce que l'Église «n'est pas destinée à la colère». , mais ce point n'est pas aussi clair et peut être controversé. Cependant la Parole de Dieu dit-il que les anges rassembleront ses saints «d'un bout du ciel à l'autre» (Matthieu 24:31), non d'un bout à l'autre de la terre, et qu'ils se joindront aux armées de Dieu, y compris les anges (I Thessaloniciens 3:13; 2 Thessaloniciens 1: 7; Apocalypse 19:14) pour venir sur terre pour vaincre les ennemis d'Israël au retour du Seigneur. Colossiens 3: 4 dit: «Quand Christ, qui est notre vie, sera révélé, alors vous aussi vous serez révélé avec lui dans la gloire.»

Puisque le nom grec traduit l'apostasie dans 2 Thessaloniciens 2: 3 provient d'un verbe qui est généralement traduit par départ, ce verset peut faire référence à l'enlèvement et cela serait cohérent avec le contexte du chapitre. Lisez aussi Ésaïe 26: 19-21 qui semble représenter une résurrection et un événement dans lequel ces gens sont cachés pour échapper à la colère et au jugement de Dieu. L'enlèvement n'a pas encore eu lieu.

COMMENT ÉCHAPPER À LA TRIBULATION?

La plupart des évangéliques acceptent le concept de l'enlèvement de l'église, mais il y a une controverse quant au moment où cela se produit. Si cela se produit avant le début de la tribulation, seuls les incroyants qui restent sur terre après l'enlèvement entreront dans la tribulation, le temps de la colère de Dieu, car seuls ceux qui croient que Jésus est mort pour nous sauver de nos péchés seront enlevés. Si nous nous trompons sur le moment de l'Enlèvement et que cela se produit plus tard, pendant ou à la fin de la tribulation de sept ans, nous serons laissés avec tout le monde et traverserons la tribulation, bien que la plupart des gens qui croient cela croient que nous le ferons. être en quelque sorte protégé de la colère de Dieu pendant ce temps.

Vous ne voulez pas être contre Dieu, vous voulez être du côté de Dieu, sinon, non seulement vous traverserez la tribulation, mais vous ferez également face au jugement de Dieu et à la colère éternelle et serez jeté dans l'étang de feu avec le diable et ses anges. . Apocalypse 20: 10-15 dit: «Et le diable qui les séduisait fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où se trouvent aussi la bête et le faux prophète; et ils seront tourmentés jour et nuit pour toujours et à jamais. Alors j'ai vu un grand trône blanc et celui qui était assis dessus, de la présence de qui la terre et le ciel se sont enfuis et aucune place n'a été trouvée pour eux. Et j'ai vu les morts, les grands et les petits, debout devant le trône, et des livres ont été ouverts, et un autre livre a été ouvert, qui est le livre de vie; et les morts furent jugés d'après les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs actes. Et la mer rendit les morts qui y étaient, et la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et ils furent jugés, chacun selon ses actes. Puis la mort et l'Hadès ont été jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu. Et si le nom de quelqu'un n'a pas été trouvé écrit dans le livre de vie, il a été jeté dans l'étang de feu. (Voir aussi Matthieu 25:41.)

Comme je l'ai dit, la plupart des chrétiens sont convaincus que les croyants seront enlevés et n'entreront pas dans la tribulation. I Corinthiens 15: 51 & 52 dit: «Voici, je vous dis un mystère; nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous changés, dans un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette; car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront impérissables; et nous serons changés. Je pense qu'il est très intéressant que les Écritures sur l'Enlèvement (I Thessaloniciens 4: 13-18; 5: 8-10; I Corinthiens 15:52) disent: «nous serons à jamais avec le Seigneur», et que «nous devraient se réconforter avec ces mots.

Les croyants juifs utilisent l'illustration de la cérémonie du mariage juif telle qu'elle était à l'époque du Christ pour illustrer ce point de vue. Certains soutiennent que Jésus ne l'a jamais utilisé et pourtant il l'a fait. Il a utilisé les coutumes du mariage à plusieurs reprises pour décrire ou expliquer les événements entourant sa seconde venue. Les personnages sont: La mariée est l'église; le marié est le Christ; le Père du marié est Dieu le Père.

Les événements de base sont:

1). Les Fiançailles: Les mariés boivent ensemble une coupe de vin et promettent de ne plus boire du fruit de la vigne jusqu'à ce que le mariage ait lieu. Jésus a utilisé les mots que le marié utiliserait lorsqu'il a dit dans Matthieu 26:29 «Mais je vous le dis, je ne boirai plus du fruit de la vigne à partir de maintenant, jusqu'au jour où je le boirai nouveau avec vous dans le Royaume de mon Père. . » Lorsque la mariée boit dans la coupe de vin et que le prix de la mariée est payé par le marié, c'est une image du paiement effectué pour nous pour nos péchés et notre acceptation de Jésus comme notre Sauveur. Nous sommes la mariée.

2). Le marié s'en va pour construire une maison pour son épouse. Dans Jean 14, Jésus va au ciel pour nous préparer une maison. Jean 14: 1-3 dit: «Ne laissez pas votre cœur se troubler; croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a plusieurs habitations; s'il n'en était pas ainsi, je vous l'aurais dit; car je vais te préparer une place. Si je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous recevrai à moi-même, afin que là où je suis, vous soyez là aussi »(l'enlèvement).

3). Le Père décide quand le marié reviendra pour la mariée. Matthieu 24:36 dit: «Mais de ce jour et cette heure, personne ne le sait, pas même les anges du ciel, ni le Fils, mais le Père seul.» Le Père seul sait quand Jésus reviendra.

4). Le marié vient de façon inattendue pour Son épouse qui attend, souvent aussi longtemps qu'un an, qu'Il revienne. Jésus enlève l'église (I Thessaloniciens 4: 13-18).

5). La mariée est cloîtrée pendant une semaine dans la pièce préparée pour elle dans la maison du Père. L'église est au paradis pendant sept ans pendant la Tribulation. Lisez Ésaïe 26: 19-21.

6). Le souper de mariage a lieu dans la maison des pères à la fin de la célébration du mariage (Apocalypse 19: 7-9). Après le souper de mariage, la mariée sort et est présentée à tout le monde. Jésus revient sur terre avec son épouse (l'église) et les saints et les anges de l'Ancien Testament pour soumettre ses ennemis (Apocalypse 19: 11-21).

Oui, Jésus a utilisé les coutumes de mariage de Son époque pour illustrer les événements des derniers jours. Les Écritures font référence à l'église comme l'épouse de Christ et Jésus dit qu'il va nous préparer une maison. Jésus parle également de revenir pour son église et que nous devrions être prêts pour son retour (Matthieu 25: 1-13). Comme nous l'avons dit, il dit aussi que seul le Père sait quand il reviendra.

Il n'y a pas de référence dans le Nouveau Testament à l'isolement de sept jours de l'épouse, mais il y a une référence dans l'Ancien Testament - une prophétie qui met en parallèle la résurrection de ceux qui meurent et ensuite ils doivent «aller dans leurs chambres ou chambres jusqu'à ce que la colère de Dieu soit complète. . » Lisez Ésaïe 26: 19-26, qui semble parler de l'enlèvement de l'église avant la tribulation. Après cela, vous avez le souper de mariage, puis les saints, les rachetés et les myriades d'anges venant «du ciel» pour vaincre les ennemis de Jésus (Apocalypse 19: 11-22) et pour régner et régner sur la terre (Apocalypse 20: 1-6) ).

Quoi qu'il en soit, la seule façon d'éviter la colère de Dieu est de croire en Jésus. (Voir Jean 3: 14-18 et 36. Le verset 36 dit: «Celui qui croit au Fils a la vie éternelle et celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.») Nous devons Croyez que Jésus a payé la peine, la dette et le châtiment de notre péché en mourant sur la croix. I Corinthiens 15: 1-4 dit: «Je déclare l'Évangile… par lequel vous aussi vous êtes sauvés… Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, et qu'Il a été enseveli, et qu'Il a été ressuscité le troisième jour selon la Écritures. » Matthieu 26:28 dit: "Ceci est mon sang… qui est versé pour beaucoup pour la rémission des péchés." I Pierre 2:24 dit: "Qui Lui-même a porté nos péchés dans Son propre corps sur la croix." (Lire Ésaïe 53: 1-12.) Jean 20:31 dit: «Mais ceux-ci sont écrits, afin que vous puissiez croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu; et qu'en croyant vous pourriez avoir la vie par Son nom.

Si vous venez à Jésus, il ne vous détournera pas. Jean 6:37 dit: «Tout ce que le Père me donne viendra à moi et celui qui vient à moi, je ne le chasserai certainement pas.» Les versets 39 et 40 disent: «C'est la volonté de celui qui m'a envoyé, que de tout ce qu'il m'a donné, je ne perds rien, mais ressuscite-le au dernier jour. Car telle est la volonté du Père, que quiconque contemple le Fils et croit en lui ait la vie éternelle, et moi-même je le ressusciterai au dernier jour. Lisez aussi Jean 10: 28 & 29 qui dit: «Je leur donne la vie éternelle et ils ne périront JAMAIS et personne ne les ravira de ma main…» Lisez aussi Romains 8:35 qui dit: «Qui nous séparera de la l'amour de Dieu, la tribulation ou la détresse… »Et les versets 38 et 39 disent:« que ni la mort, ni la vie, ni les anges… ni les choses à venir… ne pourront nous séparer de l'amour de Dieu. » (Voir aussi I Jean 5:13)

Mais Dieu dit dans Hébreux 2: 3: «Comment pouvons-nous échapper si nous négligeons un si grand salut.» 2 Timothée 1:12 dit: «Je suis persuadé qu'il est capable de garder ce que je lui ai promis contre ce jour-là.»

 

Quel est le péché impardonnable?

Lorsque vous essayez de comprendre une partie des Écritures, vous devez suivre certaines directives. Etudiez-le dans son contexte, autrement dit, examinez attentivement les versets qui l’entourent. Vous devriez l'examiner à la lumière de son histoire et de son passé bibliques. La Bible est cohérente. C'est une histoire, l'incroyable histoire du plan de rédemption de Dieu. Aucune partie ne peut être comprise seule. C'est une bonne idée de poser des questions sur un passage ou un sujet, comme: qui, quoi, où, quand, pourquoi et comment.

Lorsqu'il s'agit de savoir si une personne a commis ou non le péché impardonnable, le contexte est important pour sa compréhension. Jésus a commencé son ministère de prédication et de guérison six mois après que Jean-Baptiste a commencé le sien. Jean a été envoyé par Dieu pour préparer les gens à recevoir Jésus et comme témoin de qui il était. Jean 1: 7 «pour témoigner de la lumière». Jean 1: 14 & 15, 19-36 Dieu a dit à Jean qu'il verrait l'Esprit descendre et demeurer sur lui. Jean 1: 32-34 Jean a dit: «Il a rendu témoignage que celui-ci était le Fils de Dieu». Il a aussi dit de lui: «Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le fils du monde. Jean 1:29 Voir aussi Jean 5:33

Les prêtres et les lévites (chefs religieux des Juifs) connaissaient Jean et Jésus. Les pharisiens (un autre groupe de dirigeants juifs) ont commencé à leur demander qui ils étaient et par quelle autorité ils prêchaient et enseignaient. Il semble qu'ils ont commencé à les voir comme une menace. Ils ont demandé à John s'il était le Christ (il a dit qu'il ne l'était pas) ou «ce prophète». John 1: 21 Ceci est très important pour la question à l'étude. La phrase «ce prophète» provient de la prophétie donnée à Moïse dans Deutéronome 18: 15 et est expliquée dans Deutéronome 34: 10-12 où Dieu dit à Moïse qu'un autre prophète viendrait qui serait comme lui-même et prêcherait et ferait de grands miracles. prophétie sur le Christ). Ceci et d'autres prophéties de l'Ancien Testament ont été donnés pour que les gens reconnaissent le Christ (le Messie) quand il viendra.

Alors Jésus a commencé à prêcher et à montrer aux gens qu'Il était le Messie promis et à le prouver par de puissantes merveilles. Il a affirmé qu'Il avait prononcé les paroles de Dieu et qu'Il venait de Dieu. (Jean chapitre 1, Hébreux chapitre 1, Jean 3:16, Jean 7:16) Dans Jean 12: 49 et 50, Jésus a dit: «Je ne parle pas de mon propre chef, mais le Père qui m'a envoyé m'a ordonné quoi dire et comment le dire. En enseignant et en faisant des miracles, Jésus a accompli les deux aspects de la prophétie de Moïse. Jean 7:40 Les pharisiens connaissaient bien les Écritures de l'Ancien Testament; familier avec toutes ces prophéties messianiques. Lisez Jean 5: 36-47 pour voir ce que Jésus a dit à ce sujet. Au verset 46 de ce passage, Jésus prétend être «ce prophète» en disant «il a parlé de moi». Lisez aussi Actes 3:22 Beaucoup de gens se demandaient s'il était le Christ ou «le Fils de David». Matthieu 12:23

Ce contexte et les Écritures à ce sujet sont tous liés à la question du péché impardonnable. Tous ces faits ressortent dans les passages sur cette question. Ils se trouvent dans Matthieu 12: 22-37; Marc 3: 20-30 et Luc 11: 14-54, en particulier le verset 52. Veuillez les lire attentivement si vous voulez comprendre le problème. La situation concerne qui est Jésus et qui lui a donné le pouvoir de faire des miracles. À ce moment-là, les pharisiens sont jaloux de lui, le testant, essayant de le trébucher avec des questions et refusant de reconnaître qui il est et refusant de venir à lui pour avoir la vie. Jean 5: 36-47 Selon Matthieu 12: 14 et 15, ils essayaient même de le tuer. Voir aussi Jean 10:31. Il semble que les pharisiens l'ont suivi (peut-être se mêlant aux foules qui se sont rassemblées pour l'entendre prêcher et faire des miracles) afin de le surveiller.

En cette occasion particulière concernant le péché impardonnable Mark 3: 22 déclare qu'ils sont descendus de Jérusalem. Ils l'ont apparemment suivi lorsqu'il a quitté la foule pour se rendre ailleurs parce qu'ils voulaient trouver une raison de le tuer. Là, Jésus chassa un démon d'un homme et le guérit. C'est ici que le péché en question se produit. Matthew 12: 24 «Quand les pharisiens entendirent cela, ils dirent: 'Baalzebub, prince des démons, le dit seulement. Cet homme chasse les démons.' (Baalzebub est un autre nom de Satan.) C'est à la fin de ce passage où Jésus conclut en disant "quiconque parle contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pas pardonné, ni dans ce monde ni dans le monde à venir". C'est le péché impardonnable: "ils ont dit qu'il avait un esprit impur". Mark 3 : 30 Tout le discours, qui inclut les remarques sur le péché impardonnable, s’adresse aux pharisiens. Jésus connaissait leurs pensées et leur a parlé directement de ce qu'ils disaient. Tout le discours de Jésus et son jugement sur eux sont basés sur leurs pensées et leurs paroles; Il a commencé avec ça et a fini avec ça.

En termes simples, le péché impardonnable est de créditer ou d'attribuer les merveilles et les miracles de Jésus, en particulier chasser les démons, à un esprit impur. La Bible de référence de Scofield dit dans les notes de la page 1013 à propos de Marc 3: 29 et 30 que le péché impardonnable est «d'attribuer à Satan les œuvres de l'Esprit». Le Saint-Esprit est impliqué - Il a donné le pouvoir à Jésus. Jésus a dit dans Matthieu 12:28: «Si je chasse les démons par l'Esprit de Dieu, alors le royaume de Dieu est venu vers vous.» Il conclut en disant pourquoi (c'est parce que vous dites ces choses) «le blasphème contre le Saint-Esprit ne vous sera pas pardonné». Matthieu 12:31 Il n'y a pas d'autre explication dans les Écritures pour dire ce qu'est le blasphème contre le Saint-Esprit. Souvenez-vous de l'arrière-plan. Jésus a eu le témoignage de Jean-Baptiste (Jean 1: 32-34) que l'Esprit était sur lui. Les mots utilisés dans le dictionnaire pour décrire le blasphème doivent profaner, insulter, insulter et montrer du mépris.

Le discrédit des œuvres de Jésus correspond certainement à cela. Nous n'aimons pas que quelqu'un d'autre soit reconnu pour ce que nous faisons. Imaginez prendre le travail de l'Esprit et le créditer à Satan. La plupart des savants disent que ce péché s'est produit seulement pendant que Jésus était sur la terre. Le raisonnement derrière cela est que les pharisiens ont été des témoins oculaires de ses miracles et ont entendu des récits de première main à leur sujet. Ils ont également été appris dans les prophéties bibliques et étaient des dirigeants qui étaient donc plus responsables en raison de leur position. Sachant que Jean-Baptiste a dit qu'Il était le Messie et que Jésus a dit que Ses œuvres prouvaient qui Il était, ils ont toujours refusé de croire. Pire encore, dans les Écritures mêmes qui traitent de ce péché, Jésus ne parle pas seulement de leur blasphème, mais les accuse aussi d'une autre faute - celle de disperser ceux qui ont été témoins de leur blasphème. Matthieu 12: 30 & 31 «celui qui n'assemble pas avec moi disperse. Et donc je vous dis ... quiconque parle contre le Saint-Esprit ne sera pas pardonné.

Toutes ces choses sont liées ensemble, ce qui entraîne la dure condamnation de Jésus. Discréditer l'Esprit, c'est discréditer le Christ, annulant ainsi son œuvre pour quiconque écoutait ce que les pharisiens disaient. Cela éradique tout l'enseignement du Christ et le salut avec lui. Jésus a dit des pharisiens dans Luc 11:23, 51 et 52 que non seulement les pharisiens ne sont pas entrés, mais ils ont gêné ou empêché ceux qui entraient. Matthieu 23:13 «vous fermez le royaume des cieux aux visages des hommes.» Ils auraient dû montrer le chemin aux gens et au lieu de cela, ils les détournaient. Lisez aussi Jean 5:33, 36, 40; 10: 37 & 38 (en fait le chapitre entier); 14: 10 et 11; 15: 22-24.

Pour résumer, ils étaient coupables parce que: ils savaient; ils ont vu; ils avaient des connaissances; ils ne croyaient pas; ils ont empêché les autres de croire et ils ont blasphémé le Saint-Esprit. Les études de mots grecs de Vincent ajoutent une autre partie de l'explication de la grammaire grecque en soulignant que dans Marc 3:30 le temps du verbe indique qu'ils ont continué à dire ou ont persisté à dire «Il a un esprit impur». Les preuves indiquent qu'ils ont continué à dire cela même après la résurrection. Toutes les preuves indiquent que le péché impardonnable n'est pas un acte isolé, mais un modèle de comportement persistant. Dire le contraire reviendrait à nier la vérité claire et souvent répétée de l'Écriture selon laquelle «quiconque voudra peut venir». Apocalypse 22:17 Jean 3: 14-16 «Tout comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, ainsi le Fils de l'homme doit être élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son seul et unique Fils, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Romains 10:13 «car, 'Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.'»

Dieu nous appelle à croire au Christ et à l'Évangile. I Corinthiens 15: 3 & 4 «Car ce que j'ai reçu, je vous l'ai transmis comme de première importance: que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures, qu'il a été enseveli, qu'il a été ressuscité le troisième jour selon les Écritures,» Si vous croyez en Christ, vous n'attribuez certainement pas ses œuvres au pouvoir de Satan et ne commettez pas le péché impardonnable. «Jésus a fait beaucoup d'autres signes miraculeux en présence de ses disciples, qui ne sont pas consignés dans ce livre. Mais ceux-ci sont écrits pour que vous puissiez croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous pouvez avoir la vie en son nom. Jean 20: 30 et 31

Où va le Saint-Esprit après ma mort?

Le Saint-Esprit est à la fois partout présent et surtout présent chez les croyants. Psaume 139: 7 & 8 dit: «Où puis-je aller de votre Esprit? Où puis-je fuir votre présence? Si je monte au ciel, tu y es: si je fais mon lit dans les profondeurs, tu y es. Le Saint-Esprit étant partout présent ne changera pas, même lorsque tous les croyants sont au Ciel.

Le Saint-Esprit vit aussi dans les croyants à partir du moment où ils sont «nés de nouveau» ou «nés de l'Esprit» (Jean 3: 3-8). Je suis d'avis que lorsque le Saint-Esprit vient vivre dans un croyant, il se joint à l'esprit de cette personne dans une relation qui ressemble beaucoup à un mariage. I Corinthiens 6: 16b & 17 «Car il est dit: 'Les deux deviendront une seule chair.' Mais quiconque est uni au Seigneur est un avec lui en esprit. Je pense que le Saint-Esprit restera uni à mon esprit même après ma mort.

Quelle doctrine est la vérité?

Je crois que la réponse à votre question se trouve dans les Écritures. En ce qui concerne toute doctrine ou enseignement, la seule façon de savoir si ce qui est enseigné est la «vérité» est de le comparer à la «vérité» - les Écritures - la Bible.

Dans le livre des Actes (17: 10-12) de la Bible, nous voyons un récit de la façon dont Luc a encouragé l'église primitive à traiter la doctrine. Dieu dit que toutes les Écritures nous sont données pour notre instruction ou comme exemple.

Paul et Silas avaient été envoyés à Béréa où ils ont commencé à enseigner. Luc a complimenté les Béréens qui ont entendu Paul enseigner, les qualifiant de nobles parce qu'en plus de recevoir la Parole, ils examinent l'enseignement de Paul, le testant pour voir s'il était vrai. Actes 17:11 dit qu'ils l'ont fait en «sondant les Écritures quotidiennement pour voir si ces choses (on leur enseignait) nous le permettaient». C'est exactement ce que nous devrions faire avec toutes les choses que quiconque nous enseigne.

Toute doctrine que vous entendez ou lisez doit être testée. Vous devriez rechercher et étudier la Bible pour tester toute doctrine. Cette histoire est donnée pour notre exemple. I Corinthiens 10: 6 dit que les récits bibliques nous sont donnés à titre «d'exemples pour nous», et 2 Timothée 3:16 dit que toutes les Écritures sont destinées à notre «instruction». Les «prophètes» du Nouveau Testament ont reçu pour instruction de se tester les uns les autres pour voir si ce qu'ils disaient était exact. I Corinthiens 14:29 dit "que deux ou trois prophètes parlent et que les autres jugent."

L'Écriture elle-même est le seul véritable récit des paroles de Dieu et est donc la seule vérité avec laquelle nous devons juger. Nous devons donc faire ce que Dieu nous instruit et tout juger par la Parole de Dieu. Alors, occupez-vous et commencez à étudier et à rechercher la Parole de Dieu. Faites-en votre étendard et votre joie comme David l'a fait dans les Psaumes.

I Thessaloniciens 5:21 dit, dans la nouvelle version du roi Jacques, «testez toutes choses: retenez ce qui est bon». Le 21st Century King James Version traduit la première partie du verset, «Prouvez toutes choses». Profitez de la recherche.

Il existe plusieurs sites Web en ligne qui peuvent être très utiles pendant vos études. Sur biblegateway.com, vous pouvez lire n'importe quel verset dans plus de 50 traductions en anglais et dans de nombreuses langues étrangères et rechercher n'importe quel mot chaque fois qu'il apparaît dans la Bible dans ces traductions. Biblehub.com est une autre ressource précieuse. Les dictionnaires grecs du Nouveau Testament et les Bibles interlinéaires (qui ont la traduction anglaise sous le grec ou l'hébreu) ​​sont également disponibles en ligne et peuvent également être très utiles.

Qui est dieu?

Après avoir lu vos questions et commentaires, il semble que vous ayez une certaine croyance en Dieu et en son Fils, Jésus, mais que vous ayez également de nombreux malentendus. Vous semblez ne voir Dieu qu'à travers des opinions et des expériences humaines et le voir comme quelqu'un qui devrait faire ce que vous voulez, comme s'il était un serviteur ou à la demande, alors vous jugez sa nature et dites qu'elle est «en jeu».

Laissez-moi d'abord dire que mes réponses seront basées sur la Bible car c'est la seule source fiable pour vraiment comprendre qui est Dieu et à quoi il ressemble.

Nous ne pouvons pas «créer» notre propre dieu selon nos propres dictées, selon nos propres désirs. Nous ne pouvons pas nous fier aux livres ou aux groupes religieux ou à toute autre opinion, nous devons accepter le vrai Dieu de la seule source qu'Il nous a donnée, l'Écriture. Si les gens remettent en question tout ou partie des Écritures, il ne nous reste que des opinions humaines, qui ne sont jamais d'accord. Nous avons juste un dieu créé par les humains, un dieu fictif. Il n'est que notre création et n'est pas du tout Dieu. Nous pourrions aussi bien faire un dieu de parole ou de pierre ou une image dorée comme Israël l'a fait.

Nous voulons avoir un dieu qui fait ce que nous voulons. Mais nous ne pouvons même pas changer Dieu par nos demandes. Nous agissons simplement comme des enfants, ayant une crise de colère pour suivre notre propre chemin. Rien de ce que nous faisons ou juge ne détermine qui Il est et tous nos arguments n'ont aucun effet sur Sa «nature». Sa «nature» n'est pas «en jeu» parce que nous le disons. Il est qui il est: Dieu tout-puissant, notre créateur.

Alors, qui est le vrai Dieu. Il y a tellement de caractéristiques et d'attributs que je n'en mentionnerai que quelques-uns et je ne les «prouverai» pas tous. Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter une source fiable telle que «Bible Hub» ou «Bible Gateway» en ligne et faire quelques recherches.

Voici quelques-uns de ses attributs. Dieu est créateur, souverain, tout-puissant. Il est saint, Il est juste et juste et un juge juste. Il est notre Père. Il est lumière et vérité. Il est éternel. Il ne peut pas mentir. Tite 1: 2 nous dit: «Dans l'espoir de la vie éternelle, que Dieu, QUI NE PEUT MENTRE, a promis il y a longtemps. Malachie 3: 6 dit qu'Il est immuable: "Je suis l'Éternel, je ne change pas."

RIEN que nous faisons, aucune action, opinion, connaissance, circonstances ou jugement ne peut changer ou affecter sa «nature». Si nous le blâmons ou l'accusons, il ne change pas. Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement. Voici quelques autres attributs: Il est partout présent; Il sait tout (omniscient) passé, présent et futur. Il est parfait et IL EST AMOUR (I Jean 4: 15-16). Dieu est aimant, gentil et miséricordieux envers tous.

Nous devons noter ici que toutes les mauvaises choses, désastres et tragédies qui se produisent, se produisent à cause du péché qui est entré dans le monde quand Adam a péché (Romains 5:12). Alors, quelle devrait être notre attitude envers notre Dieu?

Dieu est notre créateur. Il a créé le monde et tout ce qu'il contient. (Voir Genèse 1-3.) Lisez Romains 1: 20 et 21. Cela implique certainement que parce qu'Il est notre Créateur et parce qu'Il est, eh bien, Dieu, qu'Il mérite notre honneur et d' louange et la gloire. Il dit: «Depuis la création du monde, les qualités invisibles de Dieu - Sa puissance éternelle et divine nature - ont été clairement vus, étant compris de ce qui a été fait, de sorte que les hommes sont sans excuse. Car bien qu'ils connaissaient Dieu, ils ne l'ont ni glorifié comme Dieu, ni rendu grâce à Dieu, mais leur pensée est devenue vaine et leur cœur insensé s'est obscurci.

Nous devons honorer et remercier Dieu parce qu'il est Dieu et parce qu'il est notre créateur. Lisez aussi Romains 1: 28 & 31. J'ai remarqué quelque chose de très intéressant ici: lorsque nous n'honorons pas notre Dieu et Créateur, nous devenons «sans comprendre».

Honorer Dieu est notre responsabilité. Matthieu 6: 9 dit: "Notre Père qui es aux cieux que ton nom soit sanctifié." Deutéronome 6: 5 dit: «Tu aimeras l'Éternel de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.» Dans Matthieu 4:10 où Jésus dit à Satan: «Loin de moi, Satan! Car il est écrit: 'Adorez le Seigneur votre Dieu, et servez-Le seulement.' »

Le psaume 100 nous le rappelle lorsqu'il dit: «servez le Seigneur avec joie», «sachez que le Seigneur lui-même est Dieu» et le verset 3, «c'est lui qui nous a créés et non nous-mêmes». Le verset 3 dit également: «Nous sommes Son les gens, les mouton of Son pâturage. » Le verset 4 dit: «Entrez dans ses portes avec reconnaissance et dans ses parvis avec louange.» Le verset 5 dit: «Car le Seigneur est bon, sa bonté est éternelle et sa fidélité à toutes les générations.»

Comme les Romains, il nous demande de lui rendre grâce, louange, honneur et bénédiction! Psaume 103: 1 dit: «Bénis l'Éternel, ô mon âme, et tout ce qui est en moi bénisse son saint nom.» Psaume 148: 5 est clair en disant: «Qu'ils louent le Seigneur pour Il a commandé et ils ont été créés », et au verset 11, il nous dit qui devrait Le louer,« Tous les rois de la terre et tous les peuples », et le verset 13 ajoute:« Car son nom seul est exalté. »

Pour rendre les choses plus catégoriques, Colossiens 1:16 dit: «Toutes choses ont été créées par Lui et pour lui»Et« Il est avant toutes choses »et Apocalypse 4:11 ajoute:« Pour ton plaisir, ils sont et ont été créés. » Nous avons été créés pour Dieu, Il n'a pas été créé pour nous, pour notre plaisir ou pour que nous obtenions ce que nous voulons. Il n'est pas ici pour nous servir, mais nous pour Le servir. Comme le dit Apocalypse 4:11, «Tu es digne, notre Seigneur et Dieu, de recevoir gloire, honneur et louange, car tu as créé toutes choses, car par ta volonté elles ont été créées et ont leur être. Nous devons l'adorer. Le Psaume 2:11 dit: «Adorez l'Éternel avec révérence et réjouissez-vous avec tremblement.» Voir aussi Deutéronome 6:13 et 2 Chroniques 29: 8.

Vous avez dit que vous étiez comme Job, que «Dieu l'aimait autrefois». Jetons un coup d'œil à la nature de l'amour de Dieu afin que vous puissiez voir qu'Il ne cesse de nous aimer, quoi que nous fassions.

L'idée que Dieu cesse de nous aimer pour «quelque» raison que ce soit est courante dans de nombreuses religions. Un livre de doctrine que j'ai, «Les grandes doctrines de la Bible par William Evans», en parlant de l'amour de Dieu, dit: «Le christianisme est vraiment la seule religion qui présente l'Être suprême comme« Amour ». Il présente les dieux des autres religions comme des êtres en colère qui ont besoin de nos bonnes actions pour les apaiser ou gagner leur bénédiction.

Nous n'avons que deux points de référence en ce qui concerne l'amour: 1) l'amour humain et 2) l'amour de Dieu tel qu'il nous est révélé dans l'Écriture. Notre amour est vicié par le péché. Il fluctue ou peut même cesser tant que l'amour de Dieu est éternel. Nous ne pouvons même pas sonder ou comprendre l'amour de Dieu. Dieu est amour (I Jean 4: 8).

Le livre «Théologie élémentaire» de Bancroft, à la page 61 en parlant de l'amour dit, «le caractère de celui qui aime donne du caractère à l'amour». Cela signifie que l'amour de Dieu est parfait parce que Dieu est parfait. (Voir Matthieu 5:48.) Dieu est saint, donc son amour est pur. Dieu est juste, donc Son amour est juste. Dieu ne change jamais, donc Son amour ne fluctue jamais, n'échoue ou ne cesse jamais. I Corinthiens 13:11 décrit l'amour parfait en disant ceci: «L'amour ne manque jamais». Dieu seul possède ce genre d'amour. Lisez le Psaume 136. Chaque verset parle de la bonté de Dieu en disant que sa bonté dure pour toujours. Lisez Romains 8: 35-39 qui dit: «Qui peut nous séparer de l'amour du Christ? Y aura-t-il des tribulations ou des angoisses ou des persécutions ou la famine ou la nudité ou le péril ou l'épée?

Le verset 38 poursuit: «Car je suis convaincu que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni les pouvoirs, ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre chose créée ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu. » Dieu est amour, donc Il ne peut s'empêcher de nous aimer.

Dieu aime tout le monde. Matthieu 5:45 dit: «Il fait lever et descendre son soleil sur les méchants et les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et les injustes.» Il bénit tout le monde parce qu'il aime tout le monde. Jacques 1:17 dit: "Tout bon cadeau et tout cadeau parfait vient d'en haut et descend du Père des lumières avec qui il n'y a ni variabilité ni ombre de retournement." Psaume 145: 9 dit: «L'Éternel est bon à tous; Il a compassion de tout ce qu'il a fait. Jean 3:16 dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique.

Et les mauvaises choses. Dieu promet au croyant que «toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu (Romains 8:28)». Dieu peut permettre que des choses viennent dans notre vie, mais soyez assuré que Dieu ne les a permis que pour une très bonne raison, pas parce que Dieu a d'une manière ou pour une raison choisi de changer d'avis et d'arrêter de nous aimer.

Dieu peut choisir de nous permettre de subir les conséquences du péché, mais il peut aussi choisir de nous en empêcher, mais ses raisons viennent toujours de l'amour et le but est pour notre bien.

LA DISPOSITION DU SALUT DE L'AMOUR

Les Écritures disent que Dieu déteste le péché. Pour une liste partielle, voir Proverbes 6: 16-19. Mais Dieu ne hait pas les pécheurs (I Timothée 2: 3 et 4). 2 Pierre 3: 9 dit: «Le Seigneur… est patient envers vous, ne souhaitant pas que vous périssiez, mais que tous arrivent à la repentance.»

Ainsi, Dieu a préparé une voie pour notre rédemption. Lorsque nous péchons ou que nous nous éloignons de Dieu, il ne nous quitte jamais et attend toujours que nous revenions, il ne cesse de nous aimer. Dieu nous donne l'histoire du fils prodigue dans Luc 15: 11-32 pour illustrer son amour pour nous, celui du père aimant se réjouissant du retour de son fils égaré. Tous les pères humains ne sont pas comme ça, mais notre Père céleste nous accueille toujours. Jésus dit dans Jean 6:37: «Tout ce que le Père me donne viendra à moi; et celui qui vient à moi, je ne le chasserai pas. Jean 3:16 dit: «Dieu a tant aimé le monde.» I Timothée 2: 4 dit que Dieu «désire tout les hommes d'être sauvé et d'acquérir la connaissance de la vérité. Éphésiens 2: 4 et 5 dit: «Mais à cause de son grand amour pour nous, Dieu, qui est riche en miséricorde, nous a rendus vivants avec Christ même lorsque nous étions morts dans les transgressions - c'est par grâce que vous avez été sauvés.

La plus grande démonstration d'amour dans le monde entier est la provision de Dieu pour notre salut et notre pardon. Vous devez lire les chapitres 4 et 5 de Romains où une grande partie du plan de Dieu est expliquée. Romains 5: 8 & 9 dit: «Dieu démontre Son amour envers nous, en ce que, pendant que nous étions pécheurs, Christ est mort pour nous. Bien plus encore, étant maintenant justifiés par son sang, nous serons sauvés de la colère de Dieu par lui. I Jean 4: 9 et 10 dit: «C'est ainsi que Dieu a montré son amour parmi nous: il a envoyé son fils unique dans le monde afin que nous puissions vivre à travers lui. C'est l'amour: non pas que nous aimions Dieu, mais qu'Il nous a aimés et a envoyé son Fils en sacrifice expiatoire pour nos péchés.

Jean 15:13 dit: «Un plus grand amour n'a personne que celui-ci, qu'il donne sa vie pour ses amis.» I Jean 3:16 dit: «C'est ainsi que nous savons ce qu'est l'amour: Jésus-Christ a donné sa vie pour nous…» C'est ici dans I Jean qu'il est dit «Dieu est Amour (chapitre 4, verset 8). Voilà qui il est. C'est la preuve ultime de son amour.

Nous devons croire ce que Dieu dit - Il nous aime. Peu importe ce qui nous arrive ou comment les choses semblent au moment où Dieu nous demande de croire en lui et en son amour. David, qui est appelé un «homme selon le cœur de Dieu», dit dans le Psaume 52: 8, «J'ai confiance en l'amour indéfectible de Dieu pour toujours et à jamais.» I Jean 4:16 devrait être notre objectif. «Et nous avons appris à connaître et avons cru l'amour que Dieu a pour nous. Dieu est amour, et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui. »

Le plan de base de Dieu

Voici le plan de Dieu pour nous sauver. 1) Nous avons tous péché. Romains 3:23 dit: «Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.» Romains 6:23 dit: "Le salaire du péché, c'est la mort." Ésaïe 59: 2 dit: «Nos péchés nous ont séparés de Dieu.»

2) Dieu a fourni un moyen. Jean 3:16 dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique…» Dans Jean 14: 6, Jésus a dit: «Je suis le chemin, la vérité et la vie; nul homme ne vient au Père que par moi. »

I Corinthiens 15: 1 & 2 "Ceci est le don gratuit de salut de Dieu, l'évangile que j'ai présenté par lequel vous êtes sauvés." Le verset 3 dit: «Que Christ est mort pour nos péchés», et le verset 4 continue, «qu'Il a été enseveli et qu'Il a été ressuscité le troisième jour.» Matthieu 26:28 (LSG) dit: "Ceci est mon sang de la nouvelle alliance qui est versée pour beaucoup pour le pardon du péché." I Pierre 2:24 (NASB) dit: "Il a lui-même porté nos péchés dans son corps sur la croix."

3) Nous ne pouvons pas gagner notre salut en faisant de bonnes œuvres. Éphésiens 2: 8 & 9 dit: «Car par la grâce tu es sauvé par la foi; et que ce n'est pas de vous, c'est le don de Dieu; pas à la suite d’œuvres dont personne ne doit se vanter. Tite 3: 5 dit: «Mais quand la bonté et l'amour de Dieu, notre Sauveur envers l'homme, sont apparus, non par les oeuvres de justice que nous avons faites, mais selon sa miséricorde, il nous a sauvés…» 2 Timothée 2: 9 dit: « qui nous a sauvés et appelés à une vie sainte - non pas à cause de tout ce que nous avons fait, mais à cause de son propre dessein et de sa grâce.

4) Comment le salut et le pardon de Dieu se sont faits vôtres: Jean 3:16 dit: «Quiconque croit en lui ne périra pas mais aura la vie éternelle». Jean utilise le mot croire 50 fois dans le livre de Jean seul pour expliquer comment recevoir le don gratuit de Dieu de la vie éternelle et du pardon. Romains 6:23 dit: «Car le salaire du péché, c'est la mort, mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.» Romains 10:13 dit: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.»

Assurance du pardon

Voici pourquoi nous avons l'assurance que nos péchés sont pardonnés. La vie éternelle est une promesse à «quiconque croit» et «Dieu ne peut pas mentir». Jean 10:28 dit: "Je leur donne la vie éternelle, et ils ne périront jamais." Souvenez-vous que Jean 1:12 dit: «À tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom. C'est une confiance basée sur sa «nature» d'amour, de vérité et de justice.

Si vous êtes venu à lui et que vous avez reçu Christ, vous êtes sauvé. Jean 6:37 dit: "Celui qui vient à moi, je ne le chasserai pas." Si vous ne lui avez pas demandé de vous pardonner et accepté Christ, vous pouvez le faire à ce moment précis.

Si vous croyez en une autre version de Qui est Jésus et en une autre version de ce qu'Il a fait pour vous que celle donnée dans les Écritures, vous devez «changer d'avis» et accepter Jésus, le Fils de Dieu et Sauveur du monde . Rappelez-vous, Il est le seul chemin vers Dieu (Jean 14: 6).

Pardon

Notre pardon est une partie précieuse de notre salut. Le sens du pardon est que nos péchés sont renvoyés et que Dieu ne s'en souvient plus. Ésaïe 38:17 dit: «Vous avez rejeté tous mes péchés derrière votre dos.» Le Psaume 86: 5 dit: «Car toi, Seigneur, tu es bon, prêt à pardonner, et plein de bonté envers tous ceux qui t'invoquent.» Voir Romains 10:13. Psaume 103: 12 dit: «Aussi loin que l'orient est de l'occident, autant Il nous a enlevé nos transgressions.» Jérémie 31:39 dit: «Je pardonnerai leur iniquité et je ne me souviendrai plus de leur péché.»

Romains 4: 7 & 8 dit: «Heureux ceux dont les actes illégaux ont été pardonnés et dont les péchés ont été couverts. Heureux l'homme dont le Seigneur ne tiendra pas compte du péché. » C'est le pardon. Si votre pardon n'est pas une promesse de Dieu, alors où le trouvez-vous, car comme nous l'avons déjà vu, vous ne pouvez pas le gagner.

Colossiens 1:14 dit: "En qui nous avons la rédemption, même le pardon des péchés." Voir Actes 5: 30 et 31; 13:38 et 26:18. Tous ces versets parlent du pardon comme faisant partie de notre salut. Actes 10:43 dit: «Quiconque croit en lui reçoit le pardon de ses péchés par son nom.» Éphésiens 1: 7 déclare ceci aussi: «En qui nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés, selon la richesse de sa grâce.»

Il est impossible à Dieu de mentir. Il en est incapable. Ce n'est pas arbitraire. Le pardon est basé sur une promesse. Si nous acceptons le Christ, nous sommes pardonnés. Actes 10:34 dit: "Dieu ne fait pas acception de personnes." La traduction de la NIV dit: «Dieu ne montre pas de favoritisme.»

Je veux que vous alliez à 1 Jean 1 pour montrer comment cela s'applique aux croyants qui échouent et pèchent. Nous sommes ses enfants et comme nos pères humains, ou le père du fils prodigue, pardonne, ainsi notre Père céleste nous pardonne et nous recevra encore et encore.

Nous savons que le péché nous sépare de Dieu, donc le péché nous sépare de Dieu même lorsque nous sommes ses enfants. Cela ne nous sépare pas de son amour, ni ne signifie que nous ne sommes plus ses enfants, mais cela brise notre communion avec lui. Vous ne pouvez pas vous fier aux sentiments ici. Croyez simplement Sa parole que si vous faites la bonne chose, confessez-vous, Il vous a pardonné.

Nous sommes comme des enfants

Prenons un exemple humain. Lorsqu'un petit enfant désobéit et est confronté, il peut le couvrir, mentir ou se cacher de ses parents à cause de sa culpabilité. Il peut refuser d'admettre son acte répréhensible. Il s'est ainsi séparé de ses parents parce qu'il a peur qu'ils découvrent ce qu'il a fait, et craint qu'ils ne se fâchent contre lui ou ne le punissent lorsqu'ils le sauront. La proximité et le confort de l'enfant avec ses parents sont brisés. Il ne peut pas ressentir la sécurité, l'acceptation et l'amour qu'ils ont pour lui. L'enfant est devenu comme Adam et Eve se cachant dans le jardin d'Eden.

Nous faisons la même chose avec notre Père céleste. Quand nous péchons, nous nous sentons coupables. Nous avons peur qu'Il nous punisse, ou qu'Il cesse de nous aimer ou nous rejette. Nous ne voulons pas admettre que nous avons tort. Notre communion avec Dieu est rompue.

Dieu ne nous quitte pas, Il a promis de ne jamais nous quitter. Voir Matthieu 28:20, qui dit: «Et je suis sûrement avec vous pour toujours, jusqu'à la fin de l'âge.» Nous nous cachons de lui. Nous ne pouvons pas vraiment nous cacher parce qu'Il sait et voit tout. Psaume 139: 7 dit: «Où puis-je aller de votre Esprit? Où puis-je fuir votre présence? » Nous sommes comme Adam lorsque nous nous cachons de Dieu. Il nous cherche, attend que nous venons à lui pour le pardon, tout comme un parent veut juste que l'enfant reconnaisse et admette sa désobéissance. C'est ce que veut notre Père céleste. Il attend de nous pardonner. Il nous ramènera toujours.

Les pères humains peuvent cesser d'aimer un enfant, bien que cela se produise rarement. Avec Dieu, comme nous l'avons vu, son amour pour nous ne manque jamais, ne cesse jamais. Il nous aime d'un amour éternel. Souvenez-vous de Romains 8: 38 et 39. Souvenez-vous que rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu, nous ne cessons d'être ses enfants.

Oui, Dieu hait le péché et comme le dit Ésaïe 59: 2, «vos péchés se sont séparés entre vous et votre Dieu, vos péchés vous ont caché sa face». Il dit au verset 1, «le bras de l'Éternel n'est pas trop court pour sauver, ni son oreille trop sourde pour entendre», mais Psaume 66:18 dit: «Si je regarde l'iniquité dans mon cœur, le Seigneur ne m'entendra . »

I Jean 2: 1 & 2 dit au croyant: «Mes chers enfants, je vous écris ceci afin que vous ne péchiez pas. Mais si quelqu'un pèche, nous en avons un qui parle au Père pour notre défense - Jésus-Christ, le Juste. Les croyants peuvent pécher et le font. En fait, I Jean 1: 8 & 10 dit: «Si nous prétendons être sans péché, nous nous trompons et la vérité n'est pas en nous» et «si nous disons que nous n'avons pas péché, nous faisons de lui un menteur, et sa parole est pas en nous. Quand nous péchons, Dieu nous montre le chemin du retour au verset 9 qui dit: «Si nous confessons (reconnaissons) notre péchés, Il est fidèle et juste pour pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.

We doivent choisir de confesser notre péché à Dieu, donc si nous ne faisons pas l'expérience du pardon, c'est de notre faute, pas de Dieu. C'est notre choix d'obéir à Dieu. Sa promesse est sûre. Il nous pardonnera. Il ne peut pas mentir.

Job contre le caractère de Dieu

Regardons Job depuis que vous l'avez élevé et voyons ce que cela nous enseigne vraiment sur Dieu et notre relation avec Lui. Beaucoup de gens comprennent mal le livre de Job, son récit et ses concepts. C'est peut-être l'un des livres bibliques les plus mal compris.

Une des premières idées fausses est de assumer que la souffrance est toujours ou surtout un signe de la colère de Dieu face à un ou plusieurs péchés que nous avons commis. De toute évidence, c'est ce dont les trois amis de Job étaient sûrs, ce pour quoi Dieu les a finalement réprimandés. (Nous y reviendrons plus tard.) Une autre consiste à supposer que la prospérité ou les bénédictions sont toujours ou généralement un signe que Dieu est satisfait de nous. Faux. C'est la notion de l'homme, une pensée qui suppose que nous gagnons la bonté de Dieu. J'ai demandé à quelqu'un ce qui ressortait du livre de Job et leur réponse a été: «Nous ne savons rien. Personne ne semble sûr de qui a écrit Job. Nous ne savons pas que Job a jamais compris tout ce qui se passait. Il n'avait pas non plus les Écritures, comme nous.

On ne peut comprendre ce récit à moins de comprendre ce qui se passe entre Dieu et Satan et la guerre entre les forces ou adeptes de la justice et ceux du mal. Satan est l'ennemi vaincu à cause de la croix de Christ, mais on pourrait dire qu'il n'a pas encore été arrêté. Il y a encore une bataille qui fait rage dans ce monde sur les âmes des gens. Dieu nous a donné le livre de Job et de nombreuses autres Écritures pour nous aider à comprendre.

Premièrement, comme je l'ai dit précédemment, tout mal, douleur, maladie et désastre résulte de l'entrée du péché dans le monde. Dieu ne fait pas ou ne crée pas le mal, mais il peut permettre aux désastres de nous mettre à l'épreuve. Rien n'entre dans nos vies sans sa permission, même la correction ou nous permettant de subir les conséquences d'un péché que nous avons commis. C'est pour nous rendre plus forts.

Dieu ne décide pas arbitrairement de ne pas nous aimer. L'amour est son être même, mais il est aussi saint et juste. Regardons le réglage. Dans le chapitre 1: 6, les «fils de Dieu» se sont présentés à Dieu et Satan est venu parmi eux. Les «fils de Dieu» sont probablement des anges, peut-être une compagnie mixte de ceux qui ont suivi Dieu et ceux qui ont suivi Satan. Satan était venu d'errer sur terre. Cela me fait penser à I Pierre 5: 8 qui dit: «Ton adversaire le diable rôde comme un lion rugissant, cherchant quelqu'un à dévorer. Dieu indique son «serviteur Job», et voici un point très important. Il dit que Job est son serviteur juste, et qu'il est irréprochable, droit, craint Dieu et se détourne du mal. Notez que Dieu n'est nulle part ici pour accuser Job de quelque péché que ce soit. Satan dit fondamentalement que la seule raison pour laquelle Job suit Dieu est parce que Dieu l'a béni et que si Dieu enlevait ces bénédictions, Job maudirait Dieu. C'est là que réside le conflit. Alors Dieu alors permet à Satan affliger Job de tester son amour et sa fidélité envers lui-même. Lisez les chapitres 1:21 et 22. Job a réussi ce test. Il dit: «Dans tout cela, Job n'a pas péché, ni blâmé Dieu.» Au chapitre 2, Satan défie à nouveau Dieu de tester Job. Encore une fois, Dieu permet à Satan d'affliger Job. Job répond en 2:10, «accepterons-nous le bien de Dieu et non l'adversité». Il est dit en 2:10: «Dans tout cela, Job n'a pas péché avec ses lèvres.»

Notez que Satan ne pouvait rien faire sans la permission de Dieu, et Il fixe les limites. Le Nouveau Testament l'indique dans Luc 22:31 qui dit: «Simon, Satan a désiré vous avoir». La NASB l'exprime ainsi en disant que Satan "a demandé la permission de vous tamiser comme du blé." Lisez Éphésiens 6: 11 et 12. Il nous dit de «mettre toute l'armure ou Dieu» et de «se tenir contre les stratagèmes du diable. Car notre lutte n'est pas contre la chair et le sang, mais contre les dirigeants, contre les autorités, contre les puissances de ce monde sombre et contre les forces spirituelles du mal dans les royaumes célestes. Être clair. Dans tout cela, Job n'avait pas péché. Nous sommes dans une bataille.

Revenez maintenant à I Pierre 5: 8 et poursuivez votre lecture. Cela explique essentiellement le livre de Job. Il dit: «mais résistez-lui (le diable), fermez votre foi, sachant que les mêmes expériences de souffrance sont accomplies par vos frères qui sont dans le monde. Après avoir souffert un peu, le Dieu de toute grâce, qui vous a appelé à sa gloire éternelle en Christ, vous perfectionnera, vous confirmera, vous fortifiera et vous affermira lui-même. C'est une raison importante de souffrance, en plus du fait que la souffrance fait partie de toute bataille. Si nous n'étions jamais essayés, nous serions simplement nourris à la cuillère et ne deviendrions jamais matures. En testant, nous devenons plus forts et nous voyons notre connaissance de Dieu augmenter, nous voyons qui est Dieu de nouvelles manières et notre relation avec lui devient plus forte.

Dans Romains 1:17, il est dit: «le juste vivra par la foi». Hébreux 11: 6 dit: «sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu». 2 Corinthiens 5: 7 dit: «Nous marchons par la foi, non par la vue.» Nous pouvons ne pas comprendre cela, mais c'est un fait. Nous devons faire confiance à Dieu dans tout cela, dans toute souffrance qu'Il permet.

Depuis la chute de Satan (lire Ézéchiel 28: 11-19; Ésaïe 14: 12-14; Révélation 12:10), ce conflit existe et Satan désire détourner chacun de nous de Dieu. Satan a même essayé de tenter Jésus de se méfier de son Père (Matthieu 4: 1-11). Tout a commencé avec Eve dans le jardin. Remarquez que Satan l'a tentée en l'amenant à remettre en question le caractère de Dieu, son amour et ses soins pour elle. Satan a laissé entendre que Dieu lui cachait quelque chose de bon et qu'Il n'était ni aimant ni juste. Satan essaie toujours de prendre le contrôle du royaume de Dieu et de tourner son peuple contre lui.

Nous devons voir la souffrance de Job et la nôtre à la lumière de cette «guerre» dans laquelle Satan essaie constamment de nous inciter à changer de camp et à nous séparer de Dieu. Rappelez-vous que Dieu a déclaré que Job était juste et irréprochable. Il n'y a aucun signe d'accusation de péché contre Job jusqu'à présent dans le récit. Dieu n'a pas permis cette souffrance à cause de tout ce que Job avait fait. Il ne le jugeait pas, en colère contre lui et il n'avait pas non plus cessé de l'aimer.

Maintenant, les amis de Job, qui croient manifestement que la souffrance est due au péché, entrent en scène. Je ne peux que me référer à ce que Dieu dit d'eux, et dire attention à ne pas juger les autres, comme ils ont jugé Job. Dieu les a réprimandés. Job 42: 7 & 8 dit: «Après que l'Eternel eut dit ces choses à Job, il dit à Eliphaz le Témanite: 'Je suis en colère avec vous et vos deux amis, parce que vous n'avez pas dit de moi ce qui est juste comme mon serviteur Job. Alors maintenant, prenez sept taureaux et sept béliers, allez vers mon serviteur Job et offrez-vous l'holocauste. Mon serviteur Job priera pour vous, et j'accepterai sa prière et je ne traiterai pas avec vous selon votre folie. Vous n'avez pas dit de moi ce qui est juste, comme mon serviteur Job l'a fait. »Dieu était en colère contre eux pour ce qu'ils avaient fait, leur disant d'offrir un sacrifice à Dieu. Notez que Dieu les a fait aller à Job et demander à Job de prier pour eux, parce qu'ils n'avaient pas dit la vérité à son sujet comme Job l'avait fait.

Dans tout leur dialogue (3: 1-31: 40), Dieu se tut. Vous avez demandé que Dieu vous taise. Cela ne dit vraiment pas pourquoi Dieu était si silencieux. Parfois, il attend simplement que nous lui fassions confiance, que nous marchions par la foi, ou que nous cherchions vraiment une réponse, peut-être dans les Écritures, ou que nous soyons simplement silencieux et que nous réfléchissions aux choses.

Regardons en arrière pour voir ce que Job est devenu. Job a été aux prises avec les critiques de ses «soi-disant» amis qui sont déterminés à prouver que l'adversité résulte du péché (Job 4: 7 & 8). Nous savons que dans les derniers chapitres, Dieu réprimande Job. Pourquoi? Qu'est-ce que Job fait de mal? Pourquoi Dieu fait-il cela? Il semble que la foi de Job n'avait pas été testée. Maintenant, il est sévèrement testé, probablement plus que la plupart d'entre nous ne le seront jamais. Je crois qu'une partie de ces tests est la condamnation de ses «amis». D'après mon expérience et mon observation, je pense que le jugement et la condamnation d'autres croyants sont une grande épreuve et un grand découragement. Souvenez-vous que la parole de Dieu dit de ne pas juger (Romains 14:10). Il nous apprend plutôt à «nous encourager les uns les autres» (Hébreux 3:13).

Bien que Dieu jugera notre péché et que ce soit une raison possible de souffrir, ce n'est pas toujours la raison, comme les «amis» l'ont laissé entendre. Voir un péché évident est une chose, supposer qu'il en est une autre. Le but est la restauration, non la destruction et la condamnation. Job se met en colère contre Dieu et son silence et commence à interroger Dieu et à exiger des réponses. Il commence à justifier sa colère.

Au chapitre 27: 6 Job dit: «Je maintiendrai ma justice.» Plus tard, Dieu dit que Job a fait cela en accusant Dieu (Job 40: 8). Au chapitre 29, Job doute, se référant à la bénédiction de Dieu au passé et disant que Dieu n'est plus avec lui. C'est presque comme si he dit que Dieu l'aimait autrefois. Souvenez-vous que Matthieu 28:20 dit que ce n'est pas vrai car Dieu donne cette promesse: "Et je suis toujours avec vous, même jusqu'à la fin des temps." Hébreux 13: 5 dit: «Je ne vous quitterai ni ne vous abandonnerai jamais.» Dieu n'a jamais quitté Job et lui a finalement parlé comme Il l'a fait avec Adam et Eve.

Nous devons apprendre à continuer à marcher par la foi - non par la vue (ou les sentiments) et à faire confiance à ses promesses, même lorsque nous ne pouvons pas «sentir» sa présence et que nous n'avons pas encore reçu de réponse à nos prières. Dans Job 30:20, Job dit: «Ô Dieu, tu ne me réponds pas.» Maintenant, il commence à se plaindre. Au chapitre 31, Job accuse Dieu de ne pas l'écouter et dit qu'il argumenterait et défendrait sa justice devant Dieu si seulement Dieu écoutait (Job 31:35). Lisez Job 31: 6. Dans le chapitre 23: 1-5, Job se plaint également à Dieu, car il ne répond pas. Dieu se tait - il dit que Dieu ne lui donne pas une raison pour ce qu'il a fait. Dieu n'a pas à répondre à Job ou à nous. Nous ne pouvons vraiment rien exiger de Dieu. Voyez ce que Dieu dit à Job quand Dieu parle. Job 38: 1 dit: "Qui est celui qui parle sans savoir?" Job 40: 2 (NASB) dit: «La Wii, le chercheur de fautes, lutte avec le Tout-Puissant?» Dans Job 40: 1 & 2 (NIV), Dieu dit que Job «conteste», «corrige» et «l'accuse». Dieu renverse ce que Job dit, en exigeant que Job réponde Son des questions. Le verset 3 dit: «Je poserai des questions vous et vous allez répondre me. » Au chapitre 40: 8, Dieu dit: «Voulez-vous discréditer ma justice? Voulez-vous me condamner à vous justifier? Qui demande quoi et à qui?

Puis Dieu défie à nouveau Job avec sa puissance en tant que son créateur, pour laquelle il n'y a pas de réponse. Dieu dit essentiellement: «Je suis Dieu, je suis Créateur, ne discréditez pas qui je suis. Ne remettez pas en question Mon amour, Ma justice, car JE SUIS DIEU, le Créateur.

Dieu ne dit pas que Job a été puni pour un péché passé, mais Il dit: «Ne m'interrogez pas, car moi seul suis Dieu.» Nous ne sommes pas en mesure d'exiger de Dieu. Lui seul est Souverain. Souvenez-vous que Dieu veut que nous le croyions. C'est la foi qui lui plaît. Quand Dieu nous dit qu'il est juste et aimant, il veut que nous le croyions. La réponse de Dieu a laissé Job sans réponse ni recours que pour se repentir et adorer.

Dans Job 42: 3, Job est cité comme disant: «J'ai certainement parlé de choses que je ne comprenais pas, de choses trop merveilleuses pour moi. Dans Job 40: 4 (NIV) Job dit: «Je ne suis pas digne». La NASB dit: «Je suis insignifiant.» Dans Job 40: 5 Job dit: «Je n'ai pas de réponse», et dans Job 42: 5 il dit: «Mes oreilles avaient entendu parler de vous, mais maintenant mes yeux vous ont vu. Il dit alors: «Je me méprise et me repens dans la poussière et les cendres.» Il a maintenant une bien meilleure compréhension de Dieu, la bonne.

Dieu est toujours prêt à pardonner nos transgressions. Nous échouons tous et ne faisons pas confiance à Dieu parfois. Pensez à certaines personnes dans les Écritures qui ont échoué à un moment donné dans leur marche avec Dieu, comme Moïse, Abraham, Élie ou Jonas ou qui ont mal compris ce que Dieu faisait comme Naomi qui est devenue amère et que diriez-vous de Pierre, qui a renié Christ. Dieu a-t-il cessé de les aimer? Non! Il était patient, patient, miséricordieux et indulgent.

Discipline

Il est vrai que Dieu déteste le péché, et tout comme nos pères humains, il nous disciplinera et nous corrigera si nous continuons à pécher. Il peut utiliser les circonstances pour nous juger, mais son but est, en tant que parent et par amour pour nous, de nous restaurer à la communion avec lui-même. Il est patient et patient, miséricordieux et prêt à pardonner. Comme un père humain, il veut que nous «grandissions» et que nous soyons justes et mûrs. S'Il ne nous disciplinait pas, nous serions des enfants gâtés et immatures.

Il peut aussi nous laisser subir les conséquences de notre péché, mais il ne nous renie pas et ne cesse pas de nous aimer. Si nous répondons correctement, confessons notre péché et lui demandons de nous aider à changer, nous deviendrons davantage comme notre Père. Hébreux 12: 5 dit: «Mon fils, ne te moque pas (méprise) de la discipline du Seigneur et ne te décourage pas quand il te réprimande, parce que le Seigneur discipline ceux qu'il aime et punit tous ceux qu'il accepte comme fils. Au verset 7, il est dit: «pour qui le Seigneur aime, il discipline. Car quel fils n'est pas discipliné »et le verset 9 dit:« De plus, nous avons tous eu des pères humains qui nous ont disciplinés et nous les avons respectés pour cela. Combien plus devrions-nous nous soumettre au Père de notre esprit et vivre. Le verset 10 dit: «Dieu nous discipline pour notre bien afin que nous puissions partager sa sainteté.»

«Aucune discipline ne semble agréable à l'époque, mais douloureuse, mais elle produit une moisson de justice et de paix pour ceux qui ont été formés par elle.

Dieu nous discipline pour nous rendre plus forts. Bien que Job n'ait jamais nié Dieu, il s'est méfié et a discrédité Dieu et a dit que Dieu était injuste, mais quand Dieu l'a réprimandé, il s'est repenti et a reconnu sa faute et Dieu l'a restauré. Job a répondu correctement. D'autres comme David et Pierre ont échoué aussi mais Dieu les a également restaurés.

Ésaïe 55: 7 dit: «Que le méchant abandonne son chemin et l'homme injuste ses pensées, et qu'il retourne au Seigneur, car Il aura pitié de lui et Il pardonnera abondamment (NIV dit librement).»

Si jamais vous tombez ou échouez, appliquez simplement 1 Jean 1: 9 et reconnaissez votre péché comme David et Pierre l'ont fait et comme Job l'ont fait. Il pardonnera, promet-il. Les pères humains corrigent leurs enfants mais ils peuvent faire des erreurs. Dieu ne le fait pas. Il sait tout. Il est parfait. Il est juste et juste et il vous aime.

Pourquoi Dieu est silencieux

Vous avez soulevé la question de savoir pourquoi Dieu était silencieux lorsque vous priez. Dieu était aussi silencieux lors du test de Job. Il n'y a aucune raison donnée, mais nous ne pouvons donner que des conjectures. Peut-être qu'Il avait juste besoin que tout cela se joue pour montrer la vérité à Satan ou peut-être que Son œuvre dans le cœur de Job n'était pas encore terminée. Peut-être que nous ne sommes pas encore prêts pour la réponse non plus. Dieu est le seul qui sait, nous devons simplement lui faire confiance.

Psaume 66:18 donne une autre réponse, dans un passage sur la prière, il dit: «Si je considère l'iniquité dans mon cœur, le Seigneur ne m'entendra pas.» Job faisait ça. Il a cessé de faire confiance et a commencé à s'interroger. Cela peut être vrai pour nous aussi.

Il peut y avoir d'autres raisons également. Il essaie peut-être simplement de vous faire confiance, de marcher par la foi, pas par la vue, les expériences ou les sentiments. Son silence nous oblige à lui faire confiance et à le chercher. Cela nous oblige également à être persévérants dans la prière. Ensuite, nous apprenons que c'est vraiment Dieu qui nous donne nos réponses et nous apprend à être reconnaissants et à apprécier tout ce qu'il fait pour nous. Cela nous enseigne qu'il est la source de toutes les bénédictions. Rappelez-vous Jacques 1:17: «Tout cadeau bon et parfait vient d'en haut, descendant du Père des lumières célestes, qui ne change pas comme des ombres changeantes. «Comme avec Job, nous ne saurons peut-être jamais pourquoi. Nous pouvons, comme avec Job, reconnaître simplement qui est Dieu, qu'Il est notre Créateur, pas nous. Il n'est pas notre serviteur auquel nous pouvons venir et exiger que nos besoins et nos désirs soient satisfaits. Il n'a même pas à nous donner les raisons de ses actions, bien qu'il le fasse souvent. Nous devons l'honorer et l'adorer, car il est Dieu.

Dieu veut que nous venions à lui, librement et hardiment, mais avec respect et humilité. Il voit et entend tous les besoins et toutes les demandes avant de demander, alors les gens demandent: «Pourquoi demander, pourquoi prier?» Je pense que nous demandons et prions pour que nous réalisions qu'Il est là et qu'Il est réel et qu'Il écoutez-nous et répondez-nous parce qu'il nous aime. Il est tellement bon. Comme le dit Romains 8:28, il fait toujours ce qu'il y a de mieux pour nous.

Une autre raison pour laquelle nous ne recevons pas notre demande est que nous ne demandons pas Son volonté d'être faite, ou nous ne demandons pas selon Sa volonté écrite telle que révélée dans la Parole de Dieu. I Jean 5:14 dit: «Et si nous demandons quelque chose selon sa volonté, nous savons qu'Il nous entend… nous savons que nous avons la demande que nous lui avons demandée. Souvenez-vous que Jésus a prié, "non pas ma volonté mais la tienne soit faite." Voir aussi Matthieu 6:10, la prière du Seigneur. Il nous apprend à prier: «Que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel».

Regardez Jacques 4: 2 pour plus de raisons de prière sans réponse. Il dit: "Vous n'avez pas parce que vous ne demandez pas." Nous n'avons tout simplement pas la peine de prier et de demander. Il continue dans le verset trois, "Vous demandez et ne recevez pas parce que vous demandez avec de mauvais motifs (KJV dit demander mal) afin que vous puissiez le consommer par vos propres convoitises." Cela signifie que nous sommes égoïstes. Quelqu'un a dit que nous utilisons Dieu comme distributeur automatique personnel.

Peut-être devriez-vous étudier le sujet de la prière uniquement à partir des Écritures, pas un livre ou une série d'idées humaines sur la prière. Nous ne pouvons rien gagner ni exiger de Dieu. Nous vivons dans un monde qui accorde la priorité à soi et nous considérons Dieu comme les autres, nous exigeons qu'ils nous mettent en premier et nous donnent ce que nous voulons. Nous voulons que Dieu nous serve. Dieu veut que nous venions à lui avec des demandes, pas des demandes.

Philippiens 4: 6 dit: «Ne vous inquiétez de rien, mais en tout par la prière et la supplication, avec action de grâces, faites connaître vos demandes à Dieu.» I Pierre 5: 6 dit: «Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable.» Michée 6: 8 dit: «Il vous a montré, ô homme, ce qui est bon. Et qu'est-ce que l'Éternel exige de vous? Agir avec justice et aimer la miséricorde et marcher humblement avec votre Dieu.

Conclusion

Il y a beaucoup à apprendre de Job. La première réponse de Job aux tests a été celle de la foi (Job 1:21). L'Écriture dit que nous devons «marcher par la foi et non par la vue» (2 Corinthiens 5: 7). Faites confiance à la justice, à l'équité et à l'amour de Dieu. Si nous questionnons Dieu, nous nous mettons au-dessus de Dieu, nous faisant Dieu. Nous nous faisons le juge du juge de toute la terre. Nous avons tous des questions, mais nous devons honorer Dieu comme Dieu et lorsque nous échouons comme Job plus tard, nous devons nous repentir, ce qui signifie «changer d'avis» comme Job l'a fait, avoir une nouvelle perspective de qui est Dieu - le Créateur Tout-Puissant, et adorez-le comme Job l'a fait. Nous devons reconnaître qu'il est faux de juger Dieu. La «nature» de Dieu n'est jamais en jeu. Vous ne pouvez pas décider qui est Dieu ou ce qu'il doit faire. Vous ne pouvez en aucun cas changer Dieu.

Jacques 1: 23 & 24 dit que la Parole de Dieu est comme un miroir. Il dit: «Quiconque écoute le mot mais ne fait pas ce qu'il dit est comme un homme qui regarde son visage dans un miroir et, après s'être regardé, s'en va et oublie immédiatement à quoi il ressemble.» Vous avez dit que Dieu a cessé d'aimer Job et vous. Il est évident qu'il ne l'a pas fait et la Parole de Dieu dit que son amour est éternel et ne faillit pas. Cependant, vous avez été exactement comme Job en ce que vous avez «assombri son conseil». Je pense que cela signifie que vous l'avez «discrédité», sa sagesse, son dessein, sa justice, ses jugements et son amour. Vous, comme Job, vous «trouvez des fautes» avec Dieu.

Regardez-vous clairement dans le miroir de «Job». Êtes-vous le seul «fautif» comme Job l'était? Comme avec Job, Dieu est toujours prêt à pardonner si nous confessons notre faute (I Jean 1: 9). Il sait que nous sommes humains. Plaire à Dieu est une question de foi. Un dieu que vous inventez dans votre esprit n'est pas réel, seul le Dieu dans les Écritures est réel.

Souvenez-vous qu'au début de l'histoire, Satan est apparu avec un grand groupe d'anges. La Bible enseigne que les anges apprennent Dieu de nous (Éphésiens 3: 10 et 11). Souvenez-vous aussi qu'il y a un grand conflit en cours.

Lorsque nous «discréditons Dieu», lorsque nous appelons Dieu injuste, injuste et sans amour, nous le discréditons devant tous les anges. Nous appelons Dieu un menteur. Souvenez-vous que Satan, dans le jardin d'Eden, a discrédité Dieu à Ève, laissant entendre qu'Il était injuste et injuste et sans amour. Job a finalement fait la même chose et nous aussi. Nous déshonorons Dieu devant le monde et devant les anges. Au lieu de cela, nous devons l'honorer. De quel côté sommes-nous? Le choix n'appartient qu'à nous.

Job a fait son choix, il s'est repenti, c'est-à-dire qu'il a changé d'avis sur qui était Dieu, il a développé une plus grande compréhension de Dieu et de qui il était par rapport à Dieu. Il a dit au chapitre 42, versets 3 et 5: «J'ai sûrement parlé de choses que je ne comprenais pas, de choses trop merveilleuses pour que je sache… mais maintenant mes yeux vous ont vu. C'est pourquoi je me méprise et me repens dans la poussière et la cendre. Job a reconnu qu'il avait «combattu» avec le Tout-Puissant et que ce n'était pas sa place.

Regardez la fin de l'histoire. Dieu a accepté sa confession, l'a restauré et l'a doublement béni. Job 42: 10 et 12 dit: «Le Seigneur l'a rétabli et lui a donné deux fois plus qu'avant… Le Seigneur a béni la dernière partie de la vie de Job plus que la première.

Si nous demandons à Dieu et combattons et «pensons sans savoir», nous devons nous aussi demander à Dieu de nous pardonner et «marcher humblement devant Dieu» (Michée 6: 8). Cela commence par la reconnaissance de qui Il est par rapport à nous-mêmes et par la croyance en la vérité comme Job l'a fait. Un refrain populaire basé sur Romains 8:28 dit: "Il fait tout pour notre bien." Les Écritures disent que la souffrance a un but divin et si c'est pour nous discipliner, c'est pour notre bien. I Jean 1: 7 dit de «marcher dans la lumière», qui est Sa Parole révélée, la Parole de Dieu.

Pourquoi ne puis-je pas comprendre la Parole de Dieu?

Vous demandez: «Pourquoi ne puis-je pas comprendre la Parole de Dieu? Quelle excellente et honnête question. Tout d'abord, vous devez être chrétien, l'un des enfants de Dieu pour vraiment comprendre les Écritures. Cela signifie que vous devez croire que Jésus est le Sauveur, qui est mort sur la croix pour payer la pénalité de nos péchés. Romains 3:23 dit clairement que nous avons tous péché et Romains 6:23 dit que la peine pour notre péché est la mort - la mort spirituelle qui signifie que nous sommes séparés de Dieu. Lisez I Pierre 2:24; Esaïe 53 et Jean 3:16 qui dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique (pour mourir sur la croix à notre place) afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.» Un incroyant ne peut pas vraiment comprendre la Parole de Dieu, parce qu'il n'a pas encore l'Esprit de Dieu. Vous voyez, lorsque nous acceptons ou recevons Christ, Son Esprit vient habiter dans nos cœurs et une chose qu'Il fait est de nous instruire et de nous aider à comprendre la Parole de Dieu. I Corinthiens 2:14 dit: "L'homme sans l'Esprit n'accepte pas les choses qui viennent de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut pas les comprendre, parce qu'elles sont spirituellement discernées."

Lorsque nous acceptons le Christ, Dieu dit que nous sommes nés de nouveau (Jean 3: 3-8). Nous devenons ses enfants et, comme tous les enfants, nous entrons dans cette nouvelle vie en tant que bébés et nous avons besoin de grandir. Nous n'y arrivons pas mûrs, comprenant toute la Parole de Dieu. Merveilleusement, dans I Pierre 2: 2 (NKJB), Dieu dit, «comme les nouveau-nés désirent le lait pur de la parole afin que vous puissiez grandir ainsi.» Les bébés commencent avec du lait et grandissent progressivement pour manger de la viande et ainsi, nous, croyants, commençons comme bébés, ne comprenant pas tout, et apprenons progressivement. Les enfants ne commencent pas à connaître le calcul, mais avec un simple ajout. Veuillez lire I Pierre 1: 1-8. Il dit que nous ajoutons à notre foi. Nous grandissons en caractère et en maturité grâce à notre connaissance de Jésus à travers la Parole. La plupart des dirigeants chrétiens suggèrent de commencer par un évangile, en particulier Marc ou Jean. Ou vous pouvez commencer par la Genèse, les histoires de grands personnages de foi comme Moïse ou Joseph ou Abraham et Sarah.

Je vais partager mon expérience. J'espère que je vous aide. N'essayez pas de trouver une signification profonde ou mystique dans les Écritures, mais prenez-la plutôt de manière littérale, comme des récits de la vie réelle ou comme des directions, comme quand il dit aimer votre prochain ou même votre ennemi, ou nous apprend à prier. . La Parole de Dieu est décrite comme une lumière pour nous guider. Dans Jacques 1:22, il est dit d'être des pratiquants de la Parole. Lisez le reste du chapitre pour avoir l'idée. Si la Bible dit priez - priez. S'il est dit de donner aux nécessiteux, faites-le. James et les autres épîtres sont très pratiques. Ils nous donnent beaucoup de choses à obéir. Je John le dit de cette façon: «marchez dans la lumière». Je pense que tous les croyants trouvent que la compréhension est difficile au début, je sais que je l'ai fait.

Josué 1: 8 et Palms 1: 1-6 nous disent de passer du temps dans la Parole de Dieu et de méditer dessus. Cela signifie simplement y penser - ne pas croiser les mains et marmonner une prière ou quelque chose du genre, mais y penser. Cela m'amène à une autre suggestion que je trouve très utile, étudier un sujet - obtenir une bonne concordance ou aller en ligne sur BibleHub ou BibleGateway et étudier un sujet comme la prière ou un autre mot ou sujet comme le salut, ou poser une question et chercher une réponse par ici.

Voici quelque chose qui a changé ma façon de penser et qui m'a ouvert les Écritures d'une toute nouvelle manière. Jacques 1 enseigne également que la Parole de Dieu est comme un miroir. Les versets 23 à 25 disent: «Quiconque écoute le mot mais ne fait pas ce qu'il dit est comme un homme qui regarde son visage dans un miroir et, après s'être regardé, s'en va et oublie immédiatement à quoi il ressemble. Mais l'homme qui regarde attentivement la loi parfaite qui donne la liberté, et continue de le faire, sans oublier ce qu'il a entendu, mais le faisant - il sera béni dans ce qu'il fera. Lorsque vous lisez la Bible, regardez-la comme un miroir dans votre cœur et votre âme. Voyez-vous, en bien ou en mal, et faites quelque chose à ce sujet. Une fois, j'ai enseigné à une classe d'école biblique de vacances appelée Voyez-vous dans la Parole de Dieu. C'était une révélation. Alors, cherchez-vous dans la Parole.

Lorsque vous lisez un personnage ou lisez un passage, posez-vous des questions et soyez honnête. Posez des questions telles que: Que fait ce personnage? Est-ce bien ou mal? Comment suis-je comme lui? Est-ce que je fais ce qu'il ou elle fait? Que dois-je changer? Ou demandez: Que dit Dieu dans ce passage? Que puis-je faire mieux? Il y a plus de directions dans les Écritures que nous ne pourrons jamais en remplir. Ce passage dit être des faiseurs. Soyez occupé à faire ça. Vous devez demander à Dieu de vous changer. 2 Corinthiens 3:18 est une promesse. En regardant Jésus, vous deviendrez plus comme lui. Quoi que vous voyiez dans les Écritures, faites quelque chose à ce sujet. Si vous échouez, confessez-le à Dieu et demandez-lui de vous changer. Voir I Jean 1: 9. C'est ainsi que vous grandissez.

En grandissant, vous commencerez à comprendre de plus en plus. Appréciez et réjouissez-vous de la lumière que vous avez et marchez-y (obéissez) et Dieu révélera les prochaines étapes comme une lampe de poche dans l'obscurité. Souvenez-vous que l'Esprit de Dieu est votre enseignant, alors demandez-lui de vous aider à comprendre les Écritures et de vous donner la sagesse.

Si nous obéissons, étudions et lisons la Parole, nous verrons Jésus parce qu'Il est dans toute la Parole, depuis le commencement à la création, jusqu'aux promesses de Sa venue, à l'accomplissement de ces promesses dans le Nouveau Testament, à Ses instructions à l'église. Je vous promets, ou je devrais dire que Dieu vous promet, Il transformera votre compréhension et Il vous transformera pour être à Son image - pour être comme Lui. N'est-ce pas notre objectif? Aussi, allez à l'église et écoutez le mot là-bas.

Voici un avertissement: ne lisez pas beaucoup de livres sur les opinions de l'homme sur la Bible ou les idées de l'homme sur la Parole, mais lisez la Parole elle-même. Permettez à Dieu de vous enseigner. Une autre chose importante est de tester tout ce que vous entendez ou lisez. Dans Actes 17:11, les Béréens sont félicités pour cela. Il dit: «Maintenant, les Béréens avaient un caractère plus noble que les Thessaloniciens, car ils recevaient le message avec beaucoup d'empressement et examinaient les Écritures chaque jour pour voir si ce que Paul disait était vrai. Ils ont même testé ce que Paul a dit, et leur seule mesure était la Parole de Dieu, la Bible. Nous devrions toujours tester tout ce que nous lisons ou entendons sur Dieu, en le vérifiant avec les Écritures. N'oubliez pas que c'est un processus. Il faut des années à un bébé pour devenir adulte.

Pourquoi Dieu n'a-t-il pas répondu à ma prière, même lorsque j'avais la foi?

Vous avez posé une question très complexe à laquelle il n'est pas facile de répondre. Seul Dieu connaît votre cœur et votre foi. Personne ne peut juger votre foi, personne d'autre que Dieu.

Ce que je sais, c'est qu'il y a beaucoup d'autres Écritures concernant la prière et je pense que le meilleur moyen de vous aider est de dire que vous devez les rechercher, les étudier le plus possible et demander à Dieu de vous aider à les comprendre.

Si vous lisez ce que les autres disent à propos de ce sujet ou de tout autre sujet biblique, il y a un bon verset que vous devriez apprendre et vous rappeler: Actes 17:10, qui dit: «Maintenant, les Béréens avaient un caractère plus noble que les Thessaloniciens, car ils message avec un grand empressement et a examiné les Écritures chaque jour pour voir si ce que Paul a dit était vrai.

C'est un excellent principe à vivre. Personne n'est infaillible, seul Dieu l'est. Nous ne devrions jamais simplement accepter ou croire ce que nous entendons ou lisons parce que quelqu'un est un chef d'église «célèbre» ou une personne reconnue. Nous devrions toujours vérifier et comparer tout ce que nous entendons avec la Parole de Dieu; toujours. Si cela contredit la Parole de Dieu, rejetez-la.

Pour trouver des versets sur la prière, utilisez une concordance ou consultez des sites en ligne comme Bible Hub ou Bible Gateway. Permettez-moi d'abord de partager quelques principes d'étude biblique que d'autres m'ont enseignés et m'ont aidés au fil des ans.

Ne vous contentez pas d'isoler un seul verset, comme ceux sur la «foi» et la «prière», mais comparez-les avec d'autres versets sur le sujet et toutes les Écritures en général. Etudiez également chaque verset dans son contexte, c'est-à-dire l'histoire autour du verset; la situation et les circonstances réelles dans lesquelles il a été prononcé et l'événement s'est produit. Posez des questions telles que: Qui l'a dit? Ou à qui parlaient-ils et pourquoi? Continuez à poser des questions comme: Y a-t-il une leçon à tirer ou quelque chose à éviter? Je l'ai appris de cette façon: Demandez: Qui? Quelle? Où? Quand? Pourquoi? Comment?

Chaque fois que vous avez une question ou un problème, recherchez votre réponse dans la Bible. Jean 17:17 dit: «Ta parole est vérité.» 2 Pierre 1: 3 dit: «Sa puissance divine nous a donné une multitude de compléments nous avons besoin de vie et de piété grâce à notre connaissance de Celui qui nous a appelés par sa propre gloire et sa propre bonté. Nous sommes ceux qui sont imparfaits, pas Dieu. Il n'échoue jamais, nous pouvons échouer. Si nous n'avons pas répondu à nos prières, c'est nous qui avons échoué ou mal compris. Pensez à Abraham qui avait 100 ans lorsque Dieu a répondu à sa prière pour un fils et que certaines des promesses de Dieu envers lui ne se sont accomplies que longtemps après sa mort. Mais Dieu a répondu, juste au bon moment.

Je suis convaincu que personne n'a une foi parfaite sans douter tout le temps, dans toutes les situations. Même les personnes à qui Dieu a donné le don spirituel de la foi ne sont ni parfaites ni infaillibles. Seul Dieu est parfait. Nous ne savons pas ou ne comprenons pas toujours sa volonté, ce qu'il fait ou même ce qui est le mieux pour nous. Il fait. AIE confiance en lui.

Pour commencer votre étude de la prière, je vous indiquerai quelques versets auxquels vous devrez réfléchir. Puis commencez à vous poser des questions, telles que: Ai-je le genre de foi que Dieu exige? (Ah, plus de questions, mais je pense qu'elles sont très utiles.) Est-ce que je doute? Une foi parfaite est-elle nécessaire pour recevoir une réponse à ma prière? Y a-t-il d'autres conditions pour répondre à la prière? Y a-t-il des obstacles à la réponse à la prière?

Mettez-vous dans l'image. J'ai travaillé une fois pour quelqu'un qui enseignait des histoires de la Bible intitulées: «Voyez-vous dans le miroir de Dieu». La Parole de Dieu est considérée comme un miroir dans Jacques 1: 22 et 23. L'idée est de vous voir dans tout ce que vous lisez dans la Parole. Demandez-vous: comment puis-je adapter ce personnage, en bien ou en mal? Est-ce que je fais les choses à la manière de Dieu ou dois-je demander pardon et changer?

Regardons maintenant un passage qui m'est venu à l'esprit lorsque vous avez posé votre question: Marc 9: 14-29. (Veuillez le lire.) Jésus, avec Pierre, Jacques et Jean, revenait de la transfiguration pour rejoindre les autres disciples qui étaient avec une grande foule qui comprenait des dirigeants juifs appelés scribes. Quand la foule a vu Jésus, elle s'est précipitée vers lui. Parmi eux, il y en avait un qui avait un fils possédé par un démon. Les disciples n'avaient pas pu chasser le démon. Le père du garçon a dit à Jésus: «Si vous peut faire quoi que ce soit, avoir pitié de nous et nous aider? Cela ne ressemble pas à une grande foi, mais juste assez pour demander de l'aide. Jésus a répondu: «Tout est possible si vous croyez.» Le père a dit: "Je crois, ayez pitié de moi dans mon incrédulité." Jésus, sachant que la foule les regardait et les aimait tous, chassa le démon et ressuscita le garçon. Plus tard, les disciples lui ont demandé pourquoi ils ne pouvaient pas chasser le démon. Il a dit: «Ce genre de choses ne peut sortir que par la prière» (ce qui signifie probablement une prière fervente et persistante, pas une seule demande brève). Dans le récit parallèle de Matthieu 17:20, Jésus a dit aux disciples que c'était aussi dû à leur incrédulité. C'était un cas spécial (Jésus l'appelait «ce genre»).

Jésus répondait aux besoins de nombreuses personnes ici. Le garçon avait besoin d'un remède, le père voulait de l'espoir et la foule avait besoin de voir qui il était et de croire. Il enseignait également à ses disciples la foi, la foi en lui et la prière. Ils étaient enseignés par lui, préparés par lui pour une tâche spéciale, un travail spécial. Ils étaient préparés à aller «dans le monde entier et à prêcher l'Évangile» (Marc 16:15), pour proclamer au monde qui Il était, Dieu le Sauveur qui est mort pour leurs péchés, démontré par les mêmes signes et prodiges Il a joué, une responsabilité monumentale pour laquelle ils ont été spécialement choisis. (Lire Matthieu 17: 2; Actes 1: 8; Actes 17: 3 et Actes 18:28.) Hébreux 2: 3b & 4 dit: «Ce salut, qui a été annoncé pour la première fois par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu. . Dieu en a également témoigné par des signes, des prodiges et divers miracles, et par des dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté. Ils avaient besoin d'une grande foi pour accomplir de grandes choses. Lisez le livre des Actes. Cela montre à quel point ils ont réussi.

Ils ont trébuché à cause d'un manque de foi pendant le processus d'apprentissage. Parfois, comme dans Marc 9, ils ont échoué en raison d'un manque de foi, mais Jésus a été patient avec eux, tout comme il est avec nous. Nous, pas plus que les disciples, ne pouvons blâmer Dieu lorsque nos prières restent sans réponse. Nous devons être comme eux et demander à Dieu «d'augmenter notre foi».

Dans cette situation, Jésus répondait aux besoins de nombreuses personnes. Cela est souvent vrai lorsque nous prions et lui demandons nos besoins. Il s'agit rarement uniquement de notre demande. Mettons ensemble certaines de ces choses. Jésus répond à la prière, pour une raison ou pour plusieurs raisons. Par exemple, je suis sûr que le père de Marc 9 n'avait aucune idée de ce que Jésus faisait dans la vie des disciples ou de la foule. Ici, dans ce passage, et en regardant toutes les Écritures, nous pouvons en apprendre beaucoup sur les raisons pour lesquelles nos prières ne sont pas exaucées comme nous le voulons ou quand nous voulons qu'elles le soient. Marc 9 nous en apprend beaucoup sur la compréhension des Écritures, de la prière et des voies de Dieu. Jésus leur montrait à tous qui il était: leur Dieu et Sauveur aimant, tout puissant.

Regardons à nouveau les apôtres. Comment savaient-ils qui il était, qu'il était «Le Christ, le Fils de Dieu», comme le professait Pierre. Ils savaient en comprenant les Écritures, toutes les Écritures. Comment savons-nous qui est Jésus, afin que nous ayons foi pour croire en lui? Comment savons-nous qu'Il est le Promis - le Messie. Comment le reconnaissons-nous ou comment quelqu'un le reconnaît-il? Comment les disciples l'ont-ils reconnu pour qu'ils se consacrent à répandre l'évangile à son sujet? Vous voyez, tout s'emboîte - une partie du plan de Dieu.

Une façon dont ils l'ont reconnu était que Dieu a annoncé d'une voix du ciel (Matthieu 3:17) en disant: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je suis bien content.» Une autre façon était l'accomplissement de la prophétie (ici étant conscient de tous Écriture - en ce qui concerne les signes et les merveilles).

Dieu dans l'Ancien Testament a envoyé de nombreux prophètes pour nous dire quand et comment Il viendrait, ce qu'Il ferait et à quoi Il ressemblerait. Les dirigeants juifs, les scribes et les pharisiens, ont reconnu ces versets prophétiques comme beaucoup de gens. L'une de ces prophéties était par Moïse, comme on le trouve dans Deutéronome 18: 18 et 19; 34: 10-12 et Nombres 12: 6-8, qui nous montrent tous que le Messie serait un prophète comme Moïse qui parlerait au nom de Dieu (donnerait Son message) et ferait de grands signes et prodiges.

Dans Jean 5: 45 et 46, Jésus a prétendu être ce prophète et il a soutenu sa revendication par les signes et les prodiges qu'Il a accomplis. Non seulement il a prononcé la parole de Dieu, mais plus que cela, il est appelé la Parole (voir Jean 1 et Hébreux 1). Rappelez-vous, les disciples ont été choisis pour faire de même, proclamer qui était Jésus par des signes et des prodiges en son nom, et ainsi Jésus était, dans les évangiles, les entraînant à faire exactement cela, à avoir la foi pour demander en son nom, sachant qu'il le ferait.

Le Seigneur veut que notre foi grandisse aussi, comme la leur a fait, afin que nous puissions parler aux gens de Jésus afin qu'ils croient en lui. Une façon de le faire est de nous donner des occasions de sortir avec foi afin qu'il puisse démontrer Son volonté de nous montrer qui il est et de glorifier le Père en répondant à nos prières. Il a également enseigné à ses disciples qu'il faut parfois une prière persistante. Alors, que devrions-nous apprendre de cela? Une foi parfaite sans douter est-elle toujours nécessaire pour une prière exaucée? Ce n'était pas pour le père du garçon possédé par un démon.

Qu'est-ce que l'Écriture nous dit d'autre sur la prière? Regardons d'autres versets sur la prière. Quelles sont les autres exigences pour une prière exaucée? Qu'est-ce qui peut empêcher la réponse à la prière?

1). Regardez Psaume 66:18. Il dit: «Si je considère le péché dans mon cœur, le Seigneur n'entendra pas.» Dans Ésaïe 58, il dit qu'il n'écoutera ni ne répondra aux prières de son peuple à cause de ses péchés. Ils négligeaient les pauvres et ne prenaient pas soin les uns des autres. Le verset 9 dit qu'ils doivent se détourner de leur péché (voir I Jean 1: 9), "alors vous appellerez et je répondrai." Dans Esaïe 1: 15-16, Dieu dit: «Lorsque vous étendez vos mains dans la prière, je vous cacherai mes yeux. Oui, même si vous multipliez les prières, je n'écouterai pas. Lavez-vous, nettoyez-vous, ôtez de ma vue le mal de vos actions. Cessez de faire le mal. Un péché particulier qui empêche la prière se trouve dans I Pierre 3: 7. Il explique aux hommes comment ils doivent traiter leur femme pour que leurs prières ne soient pas entravées. I Jean 1: 1-9 nous dit que les croyants pèchent mais dit: «Si nous confessons notre péché, il est fidèle et juste pour pardonner notre péché et nous purifier de toute iniquité.» Ensuite, nous pouvons continuer à prier et Dieu entendra nos demandes.

2). Une autre raison pour laquelle les prières sont sans réponse se trouve dans Jacques 4: 2 et 3 qui déclare: «Vous n'avez pas parce que vous ne demandez pas. Vous demandez et ne recevez pas, parce que vous demandez avec de mauvais motifs, afin de pouvoir le dépenser pour vos propres plaisirs. La version King James dit des convoitises au lieu de plaisirs. Dans ce contexte, les croyants se disputaient le pouvoir et le gain. La prière ne doit pas être simplement pour obtenir des choses pour nous-mêmes, pour le pouvoir ou comme un moyen d'obtenir nos désirs égoïstes. Dieu dit ici qu'il n'accorde pas ces demandes.

Alors, quel est le but de la prière, ou comment devrions-nous prier? Les disciples ont posé cette question à Jésus. La prière du Seigneur dans Matthieu 6 et Luc 11 répond à cette question. C'est un modèle ou une leçon pour la prière. Nous devons prier le Père. Nous devons demander qu'il soit glorifié et prier pour que son royaume vienne. Nous devons prier pour que sa volonté s'accomplisse. Nous devons prier pour être préservés de la tentation et délivrés du Malin. Nous devrions demander pardon (et pardonner aux autres) et que Dieu pourvoira à notre BESOINS.  Cela ne dit rien de demander nos besoins, mais Dieu dit que si nous le cherchons en premier, il nous apportera de nombreuses bénédictions.

3). Un autre obstacle à la prière est le doute. Cela nous ramène directement à votre question. Bien que Dieu réponde à la prière pour ceux qui apprennent à faire confiance, il veut que notre foi augmente. Nous réalisons souvent que notre foi fait défaut, mais il y a beaucoup de versets qui relient la prière exaucée à la foi sans douter, tels que: Marc 9: 23-25; 11:24; Matthieu 2:22; 17: 19-21; 21:27; Jacques 1: 6-8; 5: 13-16 et Luc 17: 6. Rappelez-vous que Jésus a dit aux disciples qu'ils ne pouvaient pas chasser un démon en raison de leur manque de foi. Ils avaient besoin de ce genre de foi pour leur tâche après l'ascension.

Il peut y avoir des moments où la foi sans douter est nécessaire pour une réponse. Beaucoup de choses peuvent nous faire douter. Doutons-nous sa capacité ou sa volonté de répondre? Nous pouvons douter à cause du péché, cela nous enlève notre confiance en notre position en Lui. Pensons-nous qu'Il ne répond plus aujourd'hui en 2019?

Dans Matthieu 9:28, Jésus a demandé à l'aveugle: «Croyez-vous que je suis capable pour faire ça?" Il y a des degrés de maturité et de foi, mais Dieu nous aime tous. Dans Matthieu 8: 1-3, un lépreux a dit: «Si tu le veux, tu peux me purifier.»

Cette foi forte vient en le connaissant (demeurant) et Sa Parole (Nous regarderons Jean 15 plus tard.). La foi, en elle-même, n'est pas l'objet, mais nous ne pouvons pas lui plaire sans elle. La foi a un objet, une personne - Jésus. Cela ne tient pas de lui-même. I Corinthiens 13: 2 nous montre que la foi n'est pas la fin en soi - Jésus l'est.

Parfois, Dieu donne un don spécial de foi à certains de ses enfants, dans un but ou un ministère spécial. Les Écritures enseignent que Dieu donne un don spirituel à chaque croyant lorsqu'il est né de nouveau, un don pour s'édifier mutuellement pour l'œuvre du ministère en atteignant le monde pour Christ. Un de ces dons est la foi; foi pour croire que Dieu répondra aux demandes (tout comme les apôtres l'ont fait).

Le but de ce don est similaire au but de la prière comme nous l'avons vu dans Matthieu 6. C'est pour la gloire de Dieu. Ce n'est pas pour un gain égoïste (pour obtenir quelque chose que nous désirons), mais pour profiter à l'Église, le corps du Christ, pour amener la maturité; faire grandir la foi et démontrer que Jésus est le Fils de Dieu. Ce n'est pas pour le plaisir, la fierté ou le profit. C'est surtout pour les autres et pour répondre aux besoins des autres ou d'un ministère particulier.

Tous les dons spirituels sont donnés par Dieu à sa discrétion et non selon notre choix. Les dons ne nous rendent pas infaillibles, ni ne nous rendent spirituels. Personne ne possède tous les cadeaux, et chaque personne ne possède pas un cadeau particulier et tout cadeau peut être abusé. (Lisez I Corinthiens 12; Éphésiens 4: 11-16 et Romains 12: 3-11 pour comprendre les dons.)

Nous devons être très prudents si nous avons reçu des dons miraculeux, tels que des miracles, des guérisons ou la foi, car nous pouvons devenir gonflés et fiers. Certains ont utilisé ces dons pour le pouvoir et le profit. Si nous pouvions faire cela, obtenir ce que nous voulions simplement en demandant, le monde courrait après nous et nous paierait pour prier pour qu'ils obtiennent leurs souhaits.

Par exemple, les apôtres avaient probablement un ou plusieurs de ces dons. (Voir Stephen dans Actes 7 ou le ministère de Pierre ou de Paul.) Dans Actes, on nous montre un exemple de ce qu'il ne faut pas faire, le récit de Simon le Sorcier. Il a cherché à acheter la puissance du Saint-Esprit pour faire des miracles à son propre profit (Actes 8: 4-24). Il a été sévèrement réprimandé par les apôtres et a demandé pardon à Dieu. Simon a essayé d'abuser d'un don spirituel. Romains 12: 3 dit: «Car par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun d’entre vous de ne pas penser plus à lui-même qu’il ne devrait le penser; mais de penser de manière à avoir un bon jugement, comme Dieu a attribué à chacun une mesure de foi.

La foi ne se limite pas à ceux qui ont ce don spécial. Nous pouvons tous croire en Dieu pour une prière exaucée, mais ce genre de foi vient, comme on l'a dit, d'une relation étroite avec Christ, car à Lui est la Personne en qui nous avons foi.

3). Cela nous amène à une autre exigence de prière exaucée. Les chapitres 14 et 15 de Jean nous disent que nous devons demeurer en Christ. (Lire Jean 14: 11-14 et Jean 15: 1-15.) Jésus a dit aux disciples qu'ils feraient de plus grandes œuvres que lui, que s'ils demandaient quelque chose en son nom Il le ferait. (Notez le lien entre la foi et la personne Jésus-Christ.)

Dans Jean 15: 1-7, Jésus dit aux disciples qu'ils doivent demeurer en lui (versets 7 et 8): «Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voulez et cela sera fait pour vous. Mon Père est glorifié par ceci, que vous portez beaucoup de fruit et que vous vous montrez ainsi mes disciples. Si nous demeurons en lui, nous voudrons que sa volonté soit faite et désirons sa gloire et celle du Père. Jean 14:20 dit: «Vous saurez que je suis dans le Père et que vous en moi et moi en vous.» Nous serons d'un même avis, alors nous demanderons ce que Dieu veut que nous demandions et Il répondra.

Selon Jean 14:21 et 15:10, demeurer en lui, c'est en partie garder ses commandements (obéissance) et faire sa volonté, et comme il est dit, demeurer dans sa parole et avoir sa parole (la parole de Dieu) demeurant en nous. . Cela signifie passer du temps dans la Parole (voir Psaume 1 et Josué 1) et le faire. Demeurer, c'est rester constamment en communion avec Dieu (I Jean 1: 4-10), prier, apprendre à connaître Jésus et être des pratiquants obéissants de la Parole (Jacques 1:22). Ainsi, pour que la prière soit exaucée, nous devons demander en Son Nom, faire Sa volonté et demeurer en Lui, comme le dit Jean 15: 7 et 8. N'isolez pas les versets sur la prière, ils doivent aller ensemble.

Tournez-vous vers I Jean 3: 21-24. Il couvre les mêmes principes. «Bien-aimés si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons cette confiance devant Dieu; et tout ce que nous lui demandons, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et faisons les choses qui lui plaisent. Et voici le commandement: que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ et que nous nous aimions les uns les autres, tout comme il nous le commande. Et celui qui garde ses commandements demeure en Lui et Lui en lui. Et nous savons par cela qu'Il demeure en nous, par l'Esprit qu'il nous a donné. Nous devons respecter pour recevoir. Dans les prières de foi, je pense que vous avez confiance en la capacité de la Personne Jésus et qu'Il répondra parce que vous connaissez et voulez Sa volonté.

I Jean 5: 14 & 15 dit, «et c'est la confiance que nous avons devant lui, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu'Il nous écoute, dans tout ce que nous demandons, nous savons que nous avons la demande que nous lui avons demandée. Nous devons d'abord comprendre sa volonté connue telle que révélée dans la Parole de Dieu. Plus nous connaîtrons la Parole de Dieu, plus nous connaîtrons Dieu et sa volonté et plus nos prières seront efficaces. Nous devons aussi marcher dans l'Esprit et avoir un cœur pur (I Jean 1: 4-10).

Si tout cela semble difficile et décourageant, souvenez-vous que Dieu commande et nous encourage à prier. Il nous encourage également à continuer et à être persévérants dans la prière. Il ne répond pas toujours immédiatement. Rappelez-vous que dans Marc 9, les disciples ont appris qu'ils ne pouvaient pas chasser le démon à cause de leur manque de prière. Dieu ne veut pas que nous abandonnions nos prières parce que nous n'obtenons pas de réponse immédiate. Il veut que nous soyons persistants dans la prière. Dans Luc 18: 1 (NKJV), il est dit: «Puis il leur a dit une parabole, que les hommes doivent toujours prier et ne pas perdre courage.» Lisez aussi I Timothée 2: 8 (LSG) qui dit: «Je veux donc que les hommes prient partout, en levant des mains saintes, sans crainte ni doute. Dans Luc, il leur parle d'un juge injuste et impatient qui a donné sa demande à une veuve parce qu'elle était persistante et «le dérangeait». Dieu veut que nous continuions à le «déranger». Le juge a accordé sa demande parce qu'elle l'ennuyait, mais Dieu nous répond parce qu'il nous aime. Dieu veut que nous sachions qu'il répond à nos prières. Matthieu 10:30 dit: «Les cheveux mêmes de votre tête sont tous comptés. N'ayez donc pas peur, vous avez plus de valeur que de nombreux moineaux. Faites-lui confiance parce qu'il prend soin de vous. Il sait ce dont nous avons besoin et ce qui est bon pour nous et quand le moment est venu (Romains 8:29; Matthieu 6: 8, 32 & 33 et Luc 12:30). Nous ne savons ni ne comprenons, mais Il le sait.

Dieu nous dit également que nous ne devons pas être anxieux ou inquiets, car il nous aime. Philippiens 4: 6 dit: «Ne vous inquiétez de rien, mais en tout par la prière et la supplication, avec action de grâces, faites connaître vos demandes à Dieu.» Nous devons prier avec reconnaissance.

Une autre leçon à apprendre sur la prière est de suivre l'exemple de Jésus. Jésus est souvent «parti seul» pour prier. (Voir Luc 5:16 et Marc 1:35.) Quand Jésus était dans le jardin, il a prié le Père. Nous devons faire de même. Nous devrions passer du temps seuls dans la prière. Le roi David a aussi beaucoup prié, comme nous pouvons le voir dans ses nombreuses prières dans les psaumes.

Nous devons comprendre la prière à la manière de Dieu, faire confiance à l'amour de Dieu et grandir dans la foi comme l'ont fait les disciples et Abraham (Romains 4: 20 et 21). Éphésiens 6:18 nous dit de prier pour tous les saints (croyants). Il existe de nombreux autres versets et passages sur la prière, sur la façon de prier et pour quoi prier. Je vous encourage à continuer à utiliser les outils Internet pour les trouver et les étudier.

Souvenez-vous que «tout est possible pour ceux qui croient». Rappelez-vous, la foi plaît à Dieu mais ce n'est pas la fin ou le but. Jésus est le centre.

Psaume 16: 19-20 dit: «Dieu a certainement entendu. Il a prêté attention à la voix de ma prière. Béni soit Dieu qui n'a pas détourné de moi ma prière ni sa bonté.

Jacques 5:17 dit: «Élie était un homme comme nous. Il a prié sérieusement qu'il ne pleuvrait pas et qu'il ne pleuvait pas sur la terre pendant trois ans et demi.

Jacques 5:16 dit: «La prière d'un homme juste est puissante et efficace.» Continue de prier.

Quelques points à prendre en compte en ce qui concerne la prière:

1). Dieu seul peut répondre à la prière.

2). Dieu veut que nous lui parlions.

3). Dieu veut que nous communions avec lui et que nous soyons glorifiés.

4). Dieu aime nous donner de bonnes choses mais Lui seul sait ce qui est bon pour nous.

Jésus a fait de nombreux miracles pour différentes personnes. Certains n'ont même pas demandé, certains avaient une grande foi et d'autres très peu (Matthieu 14: 35 & 36). La foi est ce qui nous relie à Dieu qui peut nous donner tout ce dont nous avons besoin. Quand nous demandons au Nom de Jésus, nous invoquons tout ce qu'il est. Nous demandons au Nom de Dieu, le Fils de Dieu, le Créateur Tout Puissant de tout ce qui existe, Qui nous aime et veut nous bénir.

Pourquoi les mauvaises choses arrivent-elles aux bonnes personnes?

C'est l'une des questions les plus fréquemment posées aux théologiens. En fait, tout le monde vit de mauvaises choses à un moment ou à un autre. Les gens se demandent aussi pourquoi de bonnes choses arrivent-elles aux mauvaises personnes? Je pense que toute cette question nous «supplie» de poser d’autres questions très pertinentes telles que «Qui est vraiment bon de toute façon?» ou "Pourquoi de mauvaises choses se produisent-elles?" ou «D'où et quand est-ce que de mauvaises« choses »(souffrances) ont commencé ou ont commencé?»

Du point de vue de Dieu, selon les Écritures, il n'y a pas de gens bons ou justes. Ecclésiaste 7:20 dit: "Il n'y a pas d'homme juste sur la terre, qui fasse toujours du bien et qui ne pèche jamais." Romains 3: 10-12 décrit l'humanité en disant au verset 10: "Il n'y a pas de juste" et au verset 12, "Il n'y a personne qui fasse le bien." (Voir aussi Psaumes 14: 1-3 et Psaumes 53: 1-3.) Personne ne se tient devant Dieu, en et de lui-même, comme «bon».

Cela ne veut pas dire qu'une mauvaise personne, ou n'importe qui d'ailleurs, ne peut jamais faire une bonne action. Il s'agit d'un comportement continu, pas d'un seul acte.

Alors pourquoi Dieu dit-il que personne n'est «bon» alors que nous voyons les gens comme bons ou mauvais avec «de nombreuses nuances de gris entre les deux». Où devrions-nous alors tracer une ligne entre qui est bon et qui est mauvais, et qu'en est-il de la pauvre âme qui est «en jeu».

Dieu le dit ainsi dans Romains 3:23, «car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu», et dans Ésaïe 64: 6, il est dit: «toutes nos actions justes sont comme un vêtement sale.» Nos bonnes actions sont entachées d'orgueil, de gain personnel, de motifs impurs ou de quelque autre péché. Romains 3:19 dit que tout le monde est devenu «coupable devant Dieu». Jacques 2:10 dit: «Quiconque offense un point est coupable de tous. Au verset 11, il est dit «vous êtes devenu un transgresseur de la loi».

Alors, comment sommes-nous arrivés ici en tant que race humaine et comment cela affecte-t-il ce qui nous arrive. Tout a commencé avec le péché d'Adam et aussi notre péché, parce que chaque personne pèche, tout comme Adam l'a fait. Psaume 51: 5 nous montre que nous sommes nés avec une nature pécheresse. Il dit: «J'étais pécheur à la naissance, pécheur depuis le moment où ma mère m'a conçu. Romains 5:12 nous dit que «le péché est entré dans le monde par un seul homme (Adam)». Ensuite, il dit: «et la mort par le péché». (Romains 6:23 dit, «le salaire du péché, c'est la mort».) La mort est entrée dans le monde parce que Dieu a prononcé une malédiction sur Adam pour son péché qui a fait entrer la mort physique dans le monde (Genèse 3: 14-19). La mort physique réelle ne s'est pas produite tout de suite, mais le processus a commencé. Par conséquent, la maladie, la tragédie et la mort nous arrivent à tous, peu importe où nous nous situons sur notre «échelle de gris». Lorsque la mort est entrée dans le monde, toutes les souffrances sont entrées avec elle, tout cela à la suite du péché. Et ainsi nous souffrons tous, car «tous ont péché». Pour simplifier, Adam a péché et la mort et la souffrance sont venues tous les hommes parce que tous ont péché.

Psaumes 89:48 dit, "ce que l'homme peut vivre et ne pas voir la mort, ou se sauver de la puissance de la tombe." (Lire Romains 8: 18-23.) La mort arrive à tous, pas seulement à ceux we percevoir comme mauvais, mais aussi à ceux we percevoir comme bon. (Lisez les chapitres 3 à 5 de Romains pour comprendre la vérité de Dieu.)

En dépit de ce fait, en d'autres termes, malgré notre mort méritoire, Dieu continue de nous envoyer ses bénédictions. Dieu appelle certaines personnes bonnes, malgré le fait que nous péchons tous. Par exemple, Dieu a dit que Job était droit. Alors, qu'est-ce qui détermine si une personne est mauvaise ou bonne et droite aux yeux de Dieu? Dieu avait un plan pour pardonner nos péchés et nous rendre justes. Romains 5: 8 dit: «Dieu a démontré son amour pour nous en ceci: alors que nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous.»

Jean 3:16 dit: "Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle." (Voir aussi Romains 5: 16-18.) Romains 5: 4 nous dit que «Abraham a cru en Dieu et cela lui a été crédité (compté) comme justice.» Abraham était déclaré juste par la foi. Le verset cinq dit que si quelqu'un a la foi comme Abraham, il est lui aussi déclaré juste. Ce n'est pas gagné, mais donné en cadeau lorsque nous croyons en son Fils qui est mort pour nous. (Romains 3:28)

Romains 4: 22-25 déclare que «les paroles, 'cela lui a été crédité' n'étaient pas pour lui seul mais aussi pour nous qui croyons en celui qui a ressuscité Jésus notre Seigneur d'entre les morts. Romains 3:22 montre clairement ce que nous devons croire en disant: «Cette justice de Dieu vient par la foi en Jésus Christ à tous ceux qui croient », parce que (Galates 3:13),« Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi en devenant une malédiction pour nous car il est écrit 'maudit est quiconque est pendu à un arbre.' »(Lire I Corinthiens 15: 1-4)

Croire est la seule exigence de Dieu pour que nous soyons rendus justes. Quand nous croyons que nous sommes également pardonnés nos péchés. Romains 4: 7 & 8 dit: «Heureux l'homme dont le Seigneur ne comptera jamais le péché contre lui.» Quand nous croyons que nous sommes «nés de nouveau» dans la famille de Dieu; nous devenons ses enfants. (Voir Jean 1:12.) Jean 3 versets 18 et 36 nous montre que si ceux qui croient ont la vie, ceux qui ne croient pas sont déjà condamnés.

Dieu a prouvé que nous aurions la vie en ressuscitant Christ. Il est appelé le premier-né d'entre les morts. I Corinthiens 15:20 dit que quand Christ reviendra, même si nous mourons, Il nous ressuscitera aussi. Le verset 42 dit que le nouveau corps sera impérissable.

Alors qu'est-ce que cela signifie pour nous, si nous sommes tous «mauvais» aux yeux de Dieu et méritons le châtiment et la mort, mais que Dieu déclare ces «justes» qui croient en son Fils, quel effet cela a-t-il sur les mauvaises choses qui arrivent au «bien» gens. Dieu envoie de bonnes choses à tous (lire Matthieu 6:45) mais tous les hommes souffrent et meurent. Pourquoi Dieu permet-il à ses enfants de souffrir? Jusqu'à ce que Dieu nous donne notre nouveau corps, nous sommes toujours sujets à la mort physique et ce qui peut la causer. I Corinthiens 15:26 dit, "le dernier ennemi à être détruit est la mort."

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles Dieu permet cela. La meilleure image est celle de Job, que Dieu a qualifié de droit. J'ai numéroté certaines de ces raisons:

# 1.Il y a une guerre entre Dieu et Satan et nous sommes impliqués. Nous avons tous chanté «Onward Christian Soldiers», mais nous oublions si facilement que la guerre est bien réelle.

Dans le livre de Job, Satan est allé vers Dieu et a accusé Job, en disant que la seule raison pour laquelle il a suivi Dieu était parce que Dieu l'a béni avec la richesse et la santé. Ainsi, Dieu a «permis» à Satan de tester la loyauté de Job avec l'affliction; mais Dieu a mis une «haie» autour de Job (une limite à laquelle Satan pourrait causer sa souffrance). Satan ne pouvait faire que ce que Dieu permettait.

Nous voyons par là que Satan ne peut nous affliger ou nous toucher qu'avec la permission de Dieu et dans des limites. Dieu est toujours en contrôle. Nous voyons aussi qu'à la fin, même si Job n'était pas parfait, testant les raisons de Dieu, il n'a jamais nié Dieu. Il l'a béni au-delà de «tout ce qu'il pouvait demander ou penser».

Psalms 97: 10b (NIV) dit: "Il garde la vie de ses fidèles." Romains 8:28 dit: «Nous savons que Dieu cause toutes les choses travailler ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu. C'est la promesse de Dieu à tous les croyants. Il nous protège et nous protégera et Il a toujours un but. Rien n'est aléatoire et Il nous bénira toujours - apportera du bien avec cela.

Nous sommes dans un conflit et certaines souffrances peuvent en résulter. Dans ce conflit, Satan essaie de nous décourager ou même de nous empêcher de servir Dieu. Il veut que nous trébuchions ou que nous quittions.

Jésus a dit une fois à Pierre dans Luc 22:31: «Simon, Simon, Satan a demandé la permission de vous tamiser comme du blé.» I Pierre 5: 8 déclare: «Votre adversaire le diable rôde comme un lion rugissant cherchant quelqu'un à dévorer. Jacques 4: 7b dit: «Résistez au diable et il fuira loin de vous», et dans Éphésiens 6, il nous est dit de «tenir ferme» en revêtant l'armure complète de Dieu.

Dans toutes ces épreuves, Dieu nous apprendra à être forts et à être un soldat loyal; que Dieu est digne de notre confiance. Nous verrons sa puissance, sa délivrance et sa bénédiction.

I Corinthiens 10:11 et 2 Timothée 3:15 nous enseignent que les Écritures de l'Ancien Testament ont été écrites pour notre instruction dans la justice. Dans le cas de Job, il se peut qu'il n'ait pas compris toutes (ou aucune) les raisons de sa souffrance et nous non plus.

# 2. Une autre raison, qui est également révélée dans l'histoire de Job, est d'apporter la gloire à Dieu. Quand Dieu a prouvé que Satan avait tort à propos de Job, Dieu a été glorifié. Dans Jean 11: 4, nous voyons cela lorsque Jésus a dit: «Cette maladie n'est pas jusqu'à la mort, mais pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié.» Dieu choisit souvent de nous guérir pour sa gloire, afin que nous puissions devenir sûrs de sa sollicitude pour nous ou peut-être en tant que témoin de son Fils, afin que d'autres puissent croire en lui.

Psaume 109: 26 & 27 dit: «Sauve-moi et fais-leur savoir que c'est ta main; Toi, Seigneur, tu l'as fait. Lisez aussi Psaume 50:15. Il dit: "Je vous sauverai et vous m'honorerez."

# 3. Une autre raison pour laquelle nous pouvons souffrir est que cela nous enseigne l'obéissance. Hébreux 5: 8 dit: «Le Christ a appris l'obéissance par les choses qu'il a souffertes.» Jean nous dit que Jésus a toujours fait la volonté du Père, mais il en a fait l'expérience en tant qu'homme quand il est allé dans le jardin et a prié: «Père, non ma volonté mais la tienne soit faite. Philippiens 2: 5-8 nous montre que Jésus «est devenu obéissant jusqu'à la mort, même la mort sur la croix». C'était la volonté du Père.

Nous pouvons dire que nous suivrons et obéirons - Pierre a fait cela et ensuite trébuché en reniant Jésus - mais nous n'obéissons pas vraiment tant que nous ne sommes pas confrontés à un test (un choix) et que nous faisons la bonne chose.

Job a appris à obéir lorsqu'il a été mis à l'épreuve par la souffrance et a refusé de «maudire Dieu» et est resté fidèle. Continuons-nous à suivre le Christ quand il permet un test ou allons-nous abandonner et abandonner?

Lorsque l'enseignement de Jésus est devenu difficile à comprendre, de nombreux disciples sont partis - ont cessé de le suivre. À ce moment-là, Il a dit à Pierre: «Voulez-vous vous aussi vous en aller?» Pierre répondit: «Où irais-je; tu as les paroles de la vie éternelle. » Puis Pierre a déclaré que Jésus était le Messie de Dieu. Il a fait un choix. Cela devrait être notre réponse lors du test.

# 4. La souffrance du Christ lui a également permis d'être notre parfait Souverain Sacrificateur et Intercesseur, comprenant toutes nos épreuves et les difficultés de la vie par une expérience réelle en tant qu'être humain. (Hébreux 7:25) Cela est vrai pour nous aussi. La souffrance peut nous rendre mûrs et complets et nous permettre de réconforter et d'intercéder (prier) pour les autres qui souffrent comme nous. Cela fait partie de notre maturité (2 Timothée 3:15). 2 Corinthiens 1: 3-11 nous enseigne cet aspect de la souffrance. Il dit: «le Dieu de tout confort qui nous réconforte en tous nos troubles, de sorte que nous pouvons réconforter ceux de toutes problème avec le réconfort que nous avons nous-mêmes reçu de Dieu. Si vous lisez tout ce passage, vous en apprenez beaucoup sur la souffrance, comme vous pouvez également le faire avec Job. 1). Que Dieu montrera son réconfort et ses soins. 2). Dieu vous montrera qu'il est capable de vous délivrer. et 3). Nous apprenons à prier pour les autres. Prierions-nous pour les autres ou pour nous-mêmes s'il n'y avait pas BESOIN? Il veut que nous l'invoquions, que nous venions à lui. Cela nous amène également à nous entraider. Cela nous fait prendre soin des autres et nous rend compte que les autres dans le corps du Christ prennent soin de nous. Cela nous apprend à nous aimer les uns les autres, la fonction de l'Église, le corps des croyants du Christ.

# 5. Comme on le voit dans le premier chapitre de Jacques, la souffrance nous aide à persévérer, à nous perfectionner et à nous rendre plus forts. C'était vrai pour Abraham et Job qui ont appris qu'ils pouvaient être forts parce que Dieu était avec eux pour les soutenir. Deutéronome 33:27 dit: «Le Dieu éternel est votre refuge, et en dessous se trouvent les bras éternels.» Combien de fois les psaumes disent-ils que Dieu est notre bouclier ou forteresse ou rocher ou refuge? Une fois que vous expérimentez personnellement Son réconfort, sa paix ou sa délivrance ou son sauvetage dans une épreuve, vous ne l'oubliez jamais et lorsque vous avez une autre épreuve, vous êtes plus fort ou vous pouvez la partager et aider une autre.

Il nous enseigne à dépendre de Dieu et non de nous-mêmes, de nous tourner vers lui, pas sur nous-mêmes ou sur d'autres personnes pour notre aide (2 Corinthiens 1: 9-11). Nous voyons notre fragilité et nous nous tournons vers Dieu pour tous nos besoins.

# 6. Il est communément admis que la plupart des souffrances des croyants sont le jugement ou la discipline (punition) de Dieu pour certains péchés que nous avons commis. Ce était vrai de l'église de Corinthe où l'église était pleine de gens qui ont continué dans beaucoup de leurs anciens péchés. I Corinthiens 11:30 déclare que Dieu les jugeait, disant: «Beaucoup sont faibles et malades parmi vous et beaucoup dorment (sont morts). Dans les cas extrêmes, Dieu peut prendre une personne rebelle «hors de propos» comme nous disons. Je pense que c'est rare et extrême, mais cela se produit. Les Hébreux de l'Ancien Testament en sont un exemple. À maintes reprises, ils se sont rebellés contre Dieu en ne lui faisant pas confiance et en ne lui obéissant pas, mais il était patient et patient. Il les a punis, mais a accepté leur retour et leur a pardonné. Ce n'est qu'après une désobéissance répétée qu'il les a sévèrement punis en permettant à leurs ennemis de les asservir en captivité.

Nous devrions en tirer des leçons. Parfois, la souffrance est la discipline de Dieu, mais nous avons vu de nombreuses autres raisons de souffrir. Si nous souffrons à cause du péché, Dieu nous pardonnera si nous le lui demandons. C'est à nous, comme il est dit dans I Corinthiens 11: 28 & 31, de nous examiner. Si nous sondons notre cœur et découvrons que nous avons péché, I Jean 1: 9 dit que nous devons «reconnaître notre péché». La promesse est qu'il «nous pardonnera nos péchés et nous purifiera».

Souvenez-vous que Satan est «l'accusateur des frères» (Apocalypse 12:10) et, comme Job, il veut nous accuser afin qu'il puisse nous faire trébucher et renier Dieu. (Lire Romains 8: 1.) Si nous avons confessé notre péché, il nous a pardonné, à moins que nous n'ayons répété notre péché. Si nous avons répété notre péché, nous devons le confesser à nouveau aussi souvent que nécessaire.

Malheureusement, c'est souvent la première chose que disent les autres croyants si une personne souffre. Revenez à Job. Ses trois «amis» ont dit sans relâche à Job qu'il devait pécher sinon il ne souffrirait pas. Ils avaient tord. I Corinthiens dit au chapitre 11, de vous examiner. Nous ne devons pas juger les autres, à moins que nous ne soyons témoins d'un péché spécifique, alors nous pouvons les corriger par amour; nous ne devons pas non plus accepter cela comme la première raison de «problèmes», pour nous-mêmes ou pour les autres. Nous pouvons être trop rapides pour juger.

Il dit aussi que si nous sommes malades, nous pouvons demander aux anciens de prier pour nous et si nous avons péché, cela sera pardonné (Jacques 5: 13-15). Le Psaume 39:11 dit: «Vous réprimandez et disciplinez les hommes pour leur péché», et le Psaume 94:12 dit: «Heureux l'homme que vous disciplinez O Seigneur, l'homme que vous enseignez d'après votre loi.»

Lisez Hébreux 12: 6-17. Il nous discipline parce que nous sommes ses enfants et qu'il nous aime. Dans I Pierre 4: 1, 12 & 13 et I Pierre 2: 19-21, nous voyons que la discipline nous purifie par ce processus.

#sept. Certaines catastrophes naturelles peuvent être des jugements sur des personnes, des groupes ou même des nations, comme on le voit avec les Égyptiens dans l'Ancien Testament. Souvent, nous entendons des histoires sur la protection de Dieu qui lui est propre pendant ces événements, comme il l'a fait avec les Israélites.

# 8. Paul présente une autre raison possible de problèmes ou d'infirmité. Dans I Corinthiens 12: 7-10, nous voyons que Dieu a permis à Satan d'affliger Paul, «de le secouer», pour l'empêcher de «s'exalter». Dieu peut envoyer l'affliction pour nous garder humbles.

# 9. Plusieurs fois, la souffrance, comme pour Job ou Paul, peut servir plus d'un but. Si vous lisez plus loin dans 2 Corinthiens 12, cela a également servi à enseigner ou à amener Paul à expérimenter la grâce de Dieu. Le verset 9 dit: "Ma grâce te suffit, ma force s'accomplit dans la faiblesse." Le verset 10 dit: "Pour l'amour du Christ, je prends plaisir aux faiblesses, aux insultes, aux épreuves, aux persécutions, aux difficultés, car quand je suis faible, alors je suis fort."

#dix. Les Écritures nous montrent aussi que lorsque nous souffrons, nous partageons la souffrance du Christ (lire Philippiens 10:3). Romains 10: 8 & 17 enseigne que les croyants «souffriront», partageant sa souffrance, mais que ceux qui le feront régneront aussi avec lui. Lisez I Pierre 18: 2-19

Le grand amour de Dieu

Nous savons que lorsque Dieu nous permet de souffrir, c'est pour notre bien parce qu'il nous aime (Romains 5: 8). Nous savons qu'Il est aussi toujours avec nous, donc Il sait tout ce qui se passe dans notre vie. Il n'y a pas de surprises. Lisez Matthieu 28:20; Psaume 23 et 2 Corinthiens 13: 11-14. Hébreux 13: 5 dit: «Il ne nous abandonnera jamais ni ne nous abandonnera.» Les psaumes disent qu'Il campe autour de nous. Voir aussi Psaume 32:10; 125: 2; 46:11 et 34: 7. Dieu ne fait pas que discipliner, Il nous bénit.

Dans les Psaumes, il est évident que David et les autres psalmistes savaient que Dieu les aimait et les entourait de sa protection et de ses soins. Le Psaume 136 (NIV) déclare dans chaque verset que Son amour dure pour toujours. J'ai trouvé que ce mot est traduit par amour dans la NIV, miséricorde dans la KJV et bonté dans la NASV. Les spécialistes disent qu'il n'y a pas un mot anglais qui décrit ou traduit le mot hébreu utilisé ici, ou devrais-je dire aucun mot adéquat.

J'en suis venu à la conclusion qu'aucun mot ne pouvait décrire l'amour divin, le genre d'amour que Dieu a pour nous. Il semble que ce soit un amour non mérité (d'où la miséricorde de la traduction) qui dépasse la compréhension humaine, qui est inébranlable, durable, incassable, éternel et éternel. Jean 3:16 dit que c'est si grand qu'il a abandonné son Fils pour mourir pour notre péché (Relisez Romains 5: 8). C'est avec ce grand amour qu'il nous corrige comme un enfant est corrigé par un père, mais par quelle discipline il désire nous bénir. Psaume 145: 9 dit: «Le Seigneur est bon pour tous.» Voir aussi Psaume 37: 13 & 14; 55:28 et 33:18 et 19.

Nous avons tendance à associer les bénédictions de Dieu à l'obtention de choses que nous voulons, comme une nouvelle voiture ou une nouvelle maison - les désirs de notre cœur, souvent des désirs égoïstes. Matthieu 6:33 dit qu'il nous les ajoute si nous cherchons d'abord son royaume. (Voir aussi Psaume 36: 5.) La plupart du temps, nous demandons des choses qui ne sont pas bonnes pour nous - tout comme les petits enfants. Psaume 84:11 dit: «Non Bien Il refusera quelque chose à ceux qui marchent dans la droiture.

Dans ma recherche rapide à travers les psaumes, j'ai trouvé de nombreuses façons dont Dieu prend soin de nous et nous bénit. Il y a beaucoup trop de versets pour tous les écrire. Cherchez-en - vous serez béni. Il est notre:

1). Fournisseur: Psaume 104: 14-30 - Il assure toute la création.

Psaume 36: 5-10

Matthieu 6:28 nous dit qu'il prend soin des oiseaux et des lis et dit que nous sommes plus importants pour lui que ceux-ci. Luc 12 parle des moineaux et dit que tous les cheveux de notre tête sont numérotés. Comment pouvons-nous douter de son amour. Psaume 95: 7 dit: «Nous… sommes le troupeau sous sa garde.» Jacques 1:17 nous dit: «Chaque bon cadeau et chaque cadeau parfait vient d'en haut.»

Philippiens 4: 6 et I Pierre 5: 7 disent que nous ne devons pas nous inquiéter de quoi que ce soit, mais que nous devrions lui demander de répondre à nos besoins parce qu'il prend soin de nous. David a fait cela à plusieurs reprises comme cela est enregistré dans les Psaumes.

2). Il est notre: livreur, protecteur, défenseur. Psaume 40:17 Il nous sauve; nous aide lorsque nous sommes persécutés. Psaume 91: 5-7, 9 et 10; Psaume 41: 1 & 2

3). Il est notre refuge, rocher et forteresse. Psaume 94:22; 62: 8

4). Il nous soutient. Psaume 41: 1

5). Il est notre guérisseur. Psaumes 41: 3

6). Il nous pardonne. I Jean 1: 9

sept). Il est notre aide et notre gardien. Psaume 7 (Qui parmi nous ne s'est pas plaint à Dieu ou ne lui a pas demandé de nous aider à localiser quelque chose que nous avons égaré - une très petite chose - ou l'a supplié de nous guérir d'une terrible maladie ou qu'il nous a sauvés d'une tragédie ou d'un accident - un très grande chose. Il se soucie de tout.)

8). Il nous donne la paix. Psaume 84:11; Psaumes 85: 8

9). Il nous donne de la force. Psaumes 86:16

dix). Il sauve des catastrophes naturelles. Psaumes 10: 46-1

11). Il a envoyé Jésus pour nous sauver. Psaume 106: 1; 136: 1; Jérémie 33:11 Nous avons mentionné son plus grand acte d'amour. Romains 5: 8 nous dit que c'est ainsi qu'il démontre son amour pour nous, car il l'a fait alors que nous étions encore des pécheurs. (Jean 3:16; I Jean 3: 1, 16) Il nous aime tellement qu'il fait de nous ses enfants. Jean 1:12

Il y a tellement de descriptions de l'amour de Dieu dans les Écritures:

Son amour est plus haut que les cieux. Psaumes 103

Rien ne peut nous en séparer. Romains 8:35

C'est éternel. Psaume 136; Jérémie 31: 3

Dans John 15: 9 et 13: 1, Jésus nous dit comment il aime ses disciples.

Dans 2 Corinthiens 13: 11 et 14, il est appelé le «Dieu d'amour».

Dans I Jean 4: 7, il est dit: «L'amour vient de Dieu».

Dans I Jean 4: 8, il est dit «DIEU EST AMOUR».

En tant que ses enfants bien-aimés, il nous corrigera et nous bénira. Dans le Psaume 97:11 (NIV), il est dit «Il nous donne la JOIE», et le Psaume 92: 12 & 13 dit que «les justes s'épanouiront». Le psaume 34: 8 dit: «Goûtez et voyez que l'Éternel est bon… combien est béni l'homme qui se réfugie en lui.»

Dieu envoie parfois des bénédictions et des promesses spéciales pour des actes particuliers d'obéissance. Le psaume 128 décrit les bénédictions pour marcher dans ses voies. Dans les béatitudes (Matthieu 5: 3-12) Il récompense certains comportements. Dans Psaume 41: 1-3, il bénit ceux qui aident les pauvres. Alors parfois, Ses bénédictions sont conditionnelles (Psaume 112: 4 et 5).

Dans la souffrance, Dieu veut que nous criions, demandant son aide comme David l'a fait. Il existe une corrélation scripturaire distincte entre «demander» et «recevoir». David a crié à Dieu et a reçu son aide, et il en est de même pour nous. Il veut que nous demandions afin que nous comprenions que c'est Lui qui donne la réponse et ensuite Lui rendre grâce. Philippiens 4: 6 dit: «Ne vous inquiétez de rien, mais de tout, par la prière et la pétition, avec action de grâces, présentez vos demandes à Dieu.»

Psaume 35: 6 dit: «Ce pauvre homme a pleuré et le Seigneur l'a entendu», et le verset 15 dit: «Ses oreilles sont ouvertes à leur cri», et «le cri des justes et le Seigneur les entend et les délivre de tous leurs troubles." Psaume 34: 7 dit: «J'ai cherché le Seigneur et il m'a répondu.» Voir Psaume 103: 1 & 2; Psaume 116: 1-7; Psaume 34:10; Psaume 35:10; Psaume 34: 5; Psaume 103: 17 et Psaume 37:28, 39 & 40. Le plus grand désir de Dieu est d'entendre et de répondre au cri des non-sauvés qui croient et reçoivent son Fils comme leur Sauveur et de leur donner la vie éternelle (Psaume 86: 5).

Conclusion

Pour conclure, tout le monde souffrira d'une manière ou d'une autre à un moment donné et parce que nous avons tous péché, nous tombons sous la malédiction qui finit par entraîner la mort physique. Le psaume 90:10 dit: «La durée de nos jours est de soixante-dix ans ou quatre-vingts ans si nous avons de la force, mais leur durée n'est que trouble et douleur.» C'est la réalité. Lisez Psaume 49: 10-15.

Mais Dieu nous aime et souhaite nous bénir tous. Dieu montre ses bénédictions, sa faveur, ses promesses et sa protection spéciales aux justes, à ceux qui croient et qui l'aiment et le servent, mais Dieu fait tomber ses bénédictions (comme la pluie) sur tous, «les justes et les injustes» (Matthieu 4:45). Voir Psaume 30: 3 & 4; Proverbes 11:35 et Psaume 106: 4. Comme nous avons vu le plus grand acte d'amour de Dieu, son meilleur don et sa meilleure bénédiction ont été le don de son fils, qu'il a envoyé mourir pour nos péchés (I Corinthiens 15: 1-3). Lisez à nouveau Jean 3: 15-18 & 36 et I Jean 3:16 et Romains 5: 8.)

Dieu promet d'entendre l'appel (cri) des justes et Il entendra et répondra à tous ceux qui croient et l'invoquent pour les sauver. Romains 10:13 dit: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.» I Timothée 2: 3 & 4 dit qu'Il «désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité». Apocalypse 22:17 dit: «Quiconque veut venir», et Jean 6:48 dit qu'il «ne les rejettera pas». Il en fait ses enfants (Jean 1:12) et ils sont sous sa faveur spéciale (Psaume 36: 5).

En termes simples, si Dieu nous sauvait de toute maladie ou danger, nous ne mourrions jamais et nous resterions dans le monde tel que nous le connaissons pour toujours, mais Dieu nous promet une nouvelle vie et un nouveau corps. Je ne pense pas que nous souhaiterions rester dans le monde tel qu'il est pour toujours. En tant que croyants, lorsque nous mourrons, nous serons instantanément avec le Seigneur pour toujours. Tout sera nouveau et Il créera un ciel et une terre nouveaux et parfaits (Apocalypse 21: 1, 5). Apocalypse 22: 3 dit: "il n'y aura plus de malédiction", et Apocalypse 21: 4 dit que "les premières choses sont passées." Apocalypse 21: 4 dit aussi: "Il n'y aura plus de mort, de deuil, de pleurs ou de douleur." Romains 8: 18-25 nous dit que toute la création gémit et souffre en attendant ce jour.

Pour l'instant, Dieu ne permet rien de nous arriver qui ne soit pas pour notre bien (Romains 8:28). Dieu a une raison pour tout ce qu'il permet, comme notre expérience de sa force et de sa puissance de soutien, ou de sa délivrance. La souffrance nous amènera à venir à lui, nous amenant à pleurer (prier) vers lui, à regarder vers lui et à lui faire confiance.

Il s'agit de reconnaître Dieu et qui il est. Tout dépend de sa souveraineté et de sa gloire. Ceux qui refusent d'adorer Dieu comme Dieu tomberont dans le péché (lire Romains 1: 16-32.). Ils se font dieu. Job devait reconnaître son Dieu comme Créateur et Souverain. Le Psaume 95: 6 & 7 dit: «prosternons-nous dans l'adoration, agenouillons-nous devant le Seigneur notre Créateur, car il est notre Dieu.» Le Psaume 96: 8 dit: «Rendez à l'Éternel la gloire due à SON NOM.» Psaume 55:22 dit: «Jetez vos soucis sur l'Éternel et il vous soutiendra; Il ne laissera jamais tomber les justes.

Pourquoi nous croyons en la création et en une terre jeune plutôt que de l'évolution

            Nous croyons en la création parce que les Écritures, et pas seulement dans les chapitres un et deux de la Genèse, l'enseignent clairement. Certains diront que l'Écriture fait autorité lorsqu'elle parle de foi et de morale, mais pas lorsqu'elle parle de science et d'histoire. Pour dire cela, ils doivent ignorer l'un des passages les plus évidents sur la morale, les dix commandements. Exode 20:11 dit: «Car en six jours, l'Éternel fit les cieux et la terre, la mer et tout ce qui est en eux, mais il se reposa le septième jour. C'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du sabbat et l'a sanctifié.

Ils doivent également ignorer les paroles de Jésus dans Matthieu 19: 4-6. Il dit: «N'avez-vous pas lu», a-t-il répondu, «qu'au début le Créateur a« fait d'eux des hommes et des femmes »et a dit:« Pour cette raison, un homme quittera son père et sa mère et s'unira à sa femme. , et les deux deviendront une seule chair »? Ils ne sont donc plus deux, mais une seule chair. Par conséquent, ce que Dieu a uni, que personne ne le sépare. Jésus cite directement la Genèse.

Ou considérez les paroles de Paul dans Actes 17: 24-26. Il a dit: «Le Dieu qui a créé le monde et tout ce qu'il contient est le Seigneur du ciel et de la terre et ne vit pas dans des temples construits par des mains humaines… D'un seul homme, il a créé toutes les nations, afin qu'elles habitent toute la terre.» Paul dit aussi dans Romains 5:12: «Par conséquent, tout comme le péché est entré dans le monde par un seul homme, et la mort par le péché, et de cette manière la mort est venue à tous les hommes, parce que tous ont péché -»

L'évolution détruit les fondements sur lesquels le plan de salut est construit. Elle fait de la mort le moyen par lequel le progrès évolutif est fait, non la conséquence du péché. Et si la mort n'est pas le châtiment du péché, alors comment la mort de Jésus pourrait-elle payer le péché?

 

Nous croyons en la création aussi parce que nous croyons que les faits de la science la soutiennent clairement. Les citations suivantes sont tirées de ON THE ORIGIN OF SPECIES, Charles Darwin, réimprimé par Harvard University Press, 1964.

«La sélection naturelle ne peut agir que par la préservation et l’accumulation de modifications héréditaires infiniment petites, chacune profitant à l’être préservé.»

«S'il pouvait être démontré que n'importe quel organe complexe existait, qui n'aurait pas pu être formé par de nombreuses légères modifications successives, ma théorie s'effondrerait absolument.

«Car la sélection naturelle ne peut agir qu'en profitant de légères variations successives; elle ne peut jamais faire un saut, mais doit avancer par les pas les plus courts et les plus lents.

Page 282 «le nombre de liens intermédiaires et de transition, entre toutes les espèces vivantes et éteintes, a dû être inconcevablement grand.

«Si de nombreuses espèces, appartenant aux mêmes genres, ou familles, ont vraiment commencé à vivre d'un seul coup, le fait serait fatal à la théorie de la descendance avec une lente modification par sélection naturelle.

Pages 463 & 464 «sur cette doctrine de l'extermination d'une infinité de liens de liaison, entre les habitants vivants et éteints du monde, et à chaque période successive entre les espèces éteintes et encore plus anciennes, pourquoi toute formation géologique n'est-elle pas chargée de tels liens? Pourquoi chaque collection de restes fossiles ne fournit-elle pas une preuve évidente de la gradation et de la mutation des formes de vie? Nous ne rencontrons aucune preuve de ce type, et c'est la plus évidente et la plus forte des nombreuses objections qui peuvent être soulevées contre ma théorie ... Je ne peux répondre à ces questions et à ces graves objections qu'en supposant que les données géologiques sont bien plus imparfaites que la plupart des géologues croyez."

 

La citation suivante est extraite de GG Simpson, Tempo et Mode in Evolution, Columbia University Press, New York, 1944.

«Les membres les plus anciens et les plus primitifs de chaque ordre ont déjà les caractères ordinaux de base, et en aucun cas une séquence approximativement continue d'un ordre à un autre n'est connue. Dans la plupart des cas, la rupture est si nette et l'écart si grand que l'origine de l'ordre est spéculative et très controversée. »

 

Les citations suivantes sont extraites de GG Simpson, Le sens de l'évolution, Yale University Press, New Haven, 1949

Cette absence régulière de formes transitionnelles ne se limite pas aux mammifères, mais est un phénomène presque universel, comme l'ont longtemps noté les paléontologues. C'est vrai pour presque tous les ordres de toutes les classes d'animaux.

«Il y a à cet égard une tendance à une carence systématique dans le récit de l'histoire de la vie. Il est ainsi possible de prétendre que de telles transitions ne sont pas enregistrées parce qu'elles n'existaient pas, que les changements ne se sont pas fait par transition mais par sauts soudains d'évolution.

 

Je réalise que ces citations sont plutôt anciennes. La citation suivante est tirée de Evolution: A Theory in Crisis de Michael Denton, Bethesda, Maryland, Adler et Adler, 1986 qui fait référence à Hoyle, F. et Wickramasinghe, C, 1981, Evolution from Space, London, Dent and Sons page 24. «Hoyle et Wickamansinghe… estiment la probabilité qu'une simple cellule vivante apparaisse spontanément à 1 essai sur 10/40,000 XNUMX - une probabilité scandaleusement faible… même si l'univers entier était constitué de soupe organique… Est-il vraiment crédible que des processus aléatoires aient pu se construire une réalité dont le plus petit élément - une protéine ou un gène fonctionnel - est complexe au-delà de tout ce qui est produit par l'intelligence de l'homme?

 

Ou considérez cette citation de Colin Patterson, un paléontologue qui a travaillé au British Museum of National History de 1962 à 1993, dans une lettre personnelle à Luther Sunderland. «Gould et les gens du Musée américain sont difficiles à contredire lorsqu'ils disent qu'il n'y a pas de fossiles de transition ... Je vais le mettre en jeu - il n'y a pas un seul de ces fossiles pour lequel on pourrait faire un argument irréfutable. Patterson est cité par Sunderland dans Darwin's Enigma: Fossils and Other Problems. Luther D Sunderland, San Diego, Master Books, 1988, page 89. Gould est Stephen J Gould, qui avec Niles Eldridge, a développé la «Théorie de l'Équilibre Ponctué de l'Évolution» pour expliquer comment l'évolution s'est produite sans laisser aucune forme transitionnelle dans les archives fossiles.

 

Encore plus récemment, Anthony Flew en coopération avec Roy Varghesem est sorti en 2007 avec le livre: Il y a un Dieu: Comment l'athée le plus notoire du monde a changé d'avis. Flew a été pendant de nombreuses années probablement l'évolutionniste la plus citée au monde. Dans le livre, Flew dit que c'est l'incroyable complexité de la cellule humaine et en particulier de l'ADN qui l'a forcé à conclure qu'il y avait un Créateur.

 

Les preuves de la création et de milliers, et non de milliards d'années, sont très fortes. Mais plutôt que d'essayer de présenter plus de preuves, permettez-moi de vous référer à deux sites Web sur lesquels vous pouvez trouver des articles de scientifiques titulaires d'un doctorat ou d'un diplôme équivalent, qui croient fermement en la création et peuvent donner les raisons scientifiques de cette croyance de manière convaincante. Le site Web de l'Institut de recherche sur la création est www.icr.org. Le site Web de Creation Ministries International est www.creation.com.

Dieu pardonnera-t-il les grands péchés?

Nous avons notre propre vision humaine de ce que sont les «grands» péchés, mais je pense que notre vision peut parfois différer de celle de Dieu. La seule façon d'obtenir le pardon de tout péché est la mort du Seigneur Jésus, qui a payé pour notre péché. Colossiens 2: 13 & 14 dit: «Et vous, étant mort dans vos péchés et dans l'incirconcision de votre chair, Il a vivifié avec Lui, vous ayant pardonné TOUTES les transgressions; effaçant l'écriture des ordonnances qui étaient contre nous, et l'a enlevée du chemin, en la clouant sur la croix. Il n'y a pas de pardon du péché sans la mort de Christ. Voir Matthieu 1:21. Colossiens 1:14 dit: «En qui nous avons la rédemption par son sang, même le pardon des péchés. Voir aussi Hébreux 9:22.

Le seul «péché» qui nous condamnera et nous gardera du pardon de Dieu est celui de l'incrédulité, du rejet et de ne pas croire en Jésus comme notre Sauveur. Jean 3: 18 et 36: «Celui qui croit en lui n'est pas condamné; mais celui qui ne croit pas est déjà condamné, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu… »et verset 36« Celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie; mais la colère de Dieu demeure sur lui. Hébreux 4: 2 dit: «Car l'Évangile nous a été prêché, ainsi qu'à eux; mais la Parole prêchée ne leur a pas profité, n'étant pas mêlée de foi en ceux qui l'ont entendu.

Si vous êtes croyant, Jésus est notre avocat, toujours debout devant le Père qui intercède pour nous et nous devons venir à Dieu et lui confesser nos péchés. Si nous péchons, même de grands péchés, I Jean I: 9 nous dit ceci: "Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité." Il nous pardonnera, mais Dieu peut nous permettre de subir les conséquences de notre péché. Voici quelques exemples de personnes qui ont péché «gravement»:

#1. DAVID. Selon nos normes, David était probablement le plus grand contrevenant. Nous considérons certainement les péchés de David comme grands. David a commis l'adultère puis a assassiné prémédité Urie pour dissimuler son péché. Pourtant, Dieu lui a pardonné. Lisez Psaume 51: 1-15, en particulier le verset 7 où il dit: «Lave-moi et je serai plus blanc que la neige». Voir aussi Psaume 32. En parlant de lui-même, il dit dans Psaume 103: 3: «Qui pardonne toutes tes iniquités». Psaume 103: 12 dit: «Aussi loin que l'orient est de l'occident, aussi loin il nous a enlevé nos transgressions.

Lisez le chapitre 2 de 12 Samuel où le prophète Nathan affronte David et David dit: «J'ai péché contre le Seigneur.» Nathan lui dit alors au verset 14: «Le Seigneur a aussi effacé votre péché…» Souvenez-vous, cependant, que Dieu a puni David pour ces péchés de son vivant:

  1. Son enfant est mort.
  2. Il a souffert de l'épée dans les guerres.
  3. Le mal lui est venu de sa propre maison. Lisez les chapitres 2 à 12 de 18 Samuel.

# 2. MOÏSE: Pour beaucoup, les péchés de Moïse peuvent sembler insignifiants comparés aux péchés de David, mais pour Dieu, ils étaient grands. Sa vie est clairement mentionnée dans les Écritures, tout comme son péché. Premièrement, nous devons comprendre la «Terre Promise» - Canaan. Dieu était tellement en colère contre le péché de désobéissance de Moïse, la colère de Moïse contre le peuple de Dieu et sa fausse représentation du caractère de Dieu et le manque de foi de Moïse qu'il ne le laisserait pas entrer dans la «terre promise» de Canaan.

Un grand nombre de croyants comprennent et se réfèrent à la «Terre Promise» comme une image du ciel, ou la vie éternelle avec Christ. Ce n'est pas le cas. Vous devez lire les chapitres 3 et 4 d'Hébreux pour comprendre cela. Il enseigne que c'est une image du repos de Dieu pour son peuple - la vie de foi et de victoire et la vie abondante dont il se réfère dans les Écritures, dans notre vie physique. Dans Jean 10:10, Jésus a dit: "Je suis venu pour qu'ils aient la vie et qu'ils l'aient plus abondamment." Si c'était une image du ciel, pourquoi Moïse serait-il apparu avec Élie du ciel pour se tenir avec Jésus sur la montagne de la Transfiguration (Matthieu 17: 1-9)? Moïse n'a pas perdu son salut.

Dans les chapitres 3 et 4 d'Hébreux, l'auteur se réfère à la rébellion et à l'incrédulité d'Israël dans le désert et Dieu a dit que toute la génération n'entrerait pas dans son repos, la «terre promise» (Hébreux 3:11). Il a puni ceux qui ont suivi les dix espions qui ont rapporté un mauvais rapport de la terre et ont découragé les gens de faire confiance à Dieu. Hébreux 3: 18 & 19 dit qu'ils ne pouvaient pas entrer dans son repos à cause de l'incrédulité. Les versets 12 et 13 disent que nous devons encourager, et non décourager, les autres à faire confiance à Dieu.

Canaan était la terre promise à Abraham (Genèse 12:17). La «Terre Promise» était la terre du «lait et du miel» (abondance), qui leur fournirait une vie remplie de tout ce dont ils avaient besoin pour une vie épanouie: paix et prospérité dans cette vie physique. C'est une image de la vie abondante que Jésus donne à ceux qui lui font confiance pendant leur vie ici sur terre, c'est-à-dire le reste de Dieu dont parle Hébreux ou 2 Pierre 1: 3, tout ce dont nous avons besoin (dans cette vie) pour « la vie et la piété. C'est le repos et la paix de tous nos efforts et luttes et le repos dans tout l'amour et la provision de Dieu pour nous.

Voici comment Moïse n'a pas réussi à plaire à Dieu. Il a cessé de croire et s'est mis à faire les choses à sa manière. Lisez Deutéronome 32: 48-52. Le verset 51 dit: "C'est parce que vous avez tous les deux rompu la foi avec moi en présence des Israélites aux eaux de Meriba Kadès dans le désert de Zin et parce que vous n'avez pas soutenu ma sainteté parmi les Israélites." Alors, quel était le péché qui lui a valu d'être puni en perdant la chose pour laquelle il a passé sa vie terrestre à «travailler» - entrer dans la belle et fructueuse terre de Canaan ici sur terre? Pour comprendre cela, lisez Exode 17: 1-6. Nombres 20: 2-13; Deutéronome 32: 48-52 et chapitre 33 et Nombres 33:14, 36 & 37.

Moïse était le chef des enfants d'Israël après leur sauvetage d'Egypte et ils ont voyagé à travers le désert. Il y avait peu et à certains endroits pas d'eau. Moïse devait suivre les instructions de Dieu; Dieu voulait apprendre à son peuple à lui faire confiance. Selon Nombres chapitre 33, il y a deux événements où Dieu opère un miracle pour leur donner de l'eau du Rocher. Gardez cela à l'esprit, il s'agit du "Rock". Dans Deutéronome 32: 3 & 4 (mais lisez tout le chapitre), une partie du Cantique de Moïse, cette proclamation est faite non seulement à Israël mais à la «terre» (à tous), au sujet de la grandeur et de la gloire de Dieu. C'était le travail de Moïse alors qu'il dirigeait Israël. Moïse dit: «Je proclamerai le Prénom et Nom du Seigneur. Oh, louez la grandeur de notre Dieu! IL EST LES ROCK, Ses oeuvres sont parfaitainsi que tous Ses voies sont justes, un Dieu fidèle qui ne fait aucun mal, droit et juste. » C'était son travail de représenter Dieu: grand, juste, fidèle, bon et saint, à son peuple.

Voici ce qui s'est passé. Le premier événement concernant «le Rocher» s'est produit comme on le voit dans Nombres chapitre 33:14 et Exode 17: 1-6 à Rephidim. Israël a grogné contre Moïse parce qu'il n'y avait pas d'eau. Dieu a dit à Moïse de prendre sa verge et d'aller au rocher où Dieu se tiendrait devant lui. Il a dit à Moïse de frapper le rocher. Moïse a fait cela et de l'eau est sortie du Rocher pour le peuple.

Le deuxième événement (rappelez-vous maintenant, on s'attendait à ce que Moïse suive les instructions de Dieu), plus tard à Kadès (Nombres 33: 36 et 37). Ici, les instructions de Dieu sont différentes. Voir Nombres 20: 2-13. De nouveau, les enfants d'Israël ont grogné contre Moïse parce qu'il n'y avait pas d'eau; de nouveau, Moïse va vers Dieu pour obtenir des directives. Dieu lui a dit de prendre la verge, mais a dit: "rassemblez l'assemblée" et "parler au rocher sous leurs yeux. Au lieu de cela, Moïse devient dur avec le peuple. Il dit: "Alors Moïse leva le bras et frappa le rocher deux fois avec son bâton." Ainsi, il a désobéi à un ordre direct de Dieu de «parler au Rocher. " Maintenant, nous savons que dans une armée, si vous êtes sous la direction d'un chef, vous ne désobéissez pas à un ordre direct même si vous ne comprenez pas parfaitement. Vous lui obéissez. Dieu dit alors à Moïse sa transgression et ses conséquences au verset 12: «Mais le Seigneur dit à Moïse et Aaron: 'Parce que vous n'avez pas confiance en moi assez pour honneur Moi comme saint aux yeux des Israélites, vous n'amèneriez PAS ce peuple terre Je leur donne.' ”Deux péchés sont mentionnés: l'incrédulité (en Dieu et Son ordre) et le mépris de Lui, et le déshonneur de Dieu devant le peuple de Dieu, ceux qu'il commandait. Dieu dit dans Hébreux 11: 6 que sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu. Dieu voulait que Moïse illustre cette foi en Israël. Cet échec serait grave en tant que chef de toute sorte, comme dans une armée. Le leadership a une grande responsabilité. Si nous souhaitons que le leadership soit reconnu et positionné, soit placé sur un piédestal, soit au pouvoir, nous le recherchons pour toutes les mauvaises raisons. Marc 10: 41-45 nous donne la «règle» du leadership: personne ne devrait être un patron. Jésus parle des dirigeants terrestres, disant à leurs dirigeants: «Seigneur sur eux» (verset 42), puis dit: «Pourtant il n'en sera pas ainsi parmi vous; mais quiconque désire devenir grand parmi vous sera votre serviteur ... car même le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir ... »Luc 12:48 dit:« De quiconque a été chargé de beaucoup, beaucoup plus être demandé." On nous dit dans I Pierre 5: 3 que les dirigeants ne devraient pas «dominer ceux qui vous sont confiés, mais être des exemples pour le troupeau».

Si le rôle de leadership de Moïse, celui de les diriger pour comprendre Dieu, sa gloire et sa sainteté ne suffisait pas, et que la désobéissance à un si grand Dieu ne suffisait pas à justifier sa punition, alors voir aussi Psaume 106: 32 & 33 qui parle de sa colère quand il dit qu'Israël l'a amené à «prononcer des paroles irréfléchies», lui faisant perdre son sang-froid.

De plus, regardons simplement le rocher. Nous avons vu que Moïse a reconnu Dieu comme «le Rocher». Tout au long de l'Ancien Testament et du Nouveau Testament, Dieu est appelé le Rocher. Voir 2 Samuel 22:47; Psaume 89:26; Psaume 18:46 et Psaume 62: 7. Le Rocher est un sujet clé dans le Cantique de Moïse (Deutéronome chapitre 32). Au verset 4, Dieu est le rocher. Au verset 15, ils ont rejeté le Rocher, leur Sauveur. Au verset 18, ils ont déserté le Rocher. Au verset 30, Dieu est appelé leur Rocher. Au verset 31, il est dit: «leur rocher n'est pas comme notre rocher» - et les ennemis d'Israël le savent. Aux versets 37 et 38, nous lisons: «Où sont leurs dieux, le rocher dans lequel ils se sont réfugiés?» The Rock est supérieur à tous les autres dieux.

Regardez I Corinthiens 10: 4. Il parle du récit de l'Ancien Testament d'Israël et du rocher. Il dit clairement: «Ils ont tous bu la même boisson spirituelle car ils buvaient d'un rocher spirituel; et le rocher était Christ. Dans l'Ancien Testament, Dieu est appelé le Rocher du Salut (Christ). Il n'est pas clair dans quelle mesure Moïse comprit que le futur Sauveur était LE Rocher qui we sachez comme un fait, néanmoins il est clair qu'il a reconnu Dieu comme le Rocher parce qu'il dit à plusieurs reprises dans le Cantique de Moïse dans Deutéronome 32: 4, "Il est LE ROCHER" et a compris qu'Il est allé avec eux et Il était le Rocher du Salut . Il n'est pas clair s'il comprenait toute la signification, mais même s'il ne le faisait pas, s'il était impératif pour lui et pour nous tous, en tant que peuple de Dieu, d'obéir même lorsque nous ne comprenons pas tout; «faire confiance et obéir».

Certains pensent même que cela va plus loin que cela en ce que le Rocher a été conçu comme un type de Christ, et Son être frappé et meurtri pour nos iniquités, Ésaïe 53: 5 & 8, «Car la transgression de Mon peuple a été frappé» et «Tu fera de son âme une offrande pour le péché. L'offense vient du fait qu'il a détruit et déformé le type en frappant deux fois le Rocher. Hébreux nous enseigne clairement que le Christ a souffert "une fois pour toujours »pour notre péché. Lisez Hébreux 7: 22-10: 18. Notez les versets 10:10 et 10:12. Ils disent: «Nous avons été sanctifiés par le corps de Christ une fois pour toutes» et «Lui ayant offert un sacrifice pour les péchés pour toujours, s'est assis à la droite de Dieu.» Si Moïse frappant le Rocher devait être une image de sa mort, il est clair que sa frappe sur le rocher a déformé deux fois l'image que Christ n'avait besoin de mourir qu'une seule fois pour payer notre péché, pour toujours. Ce que Moïse a compris n'est peut-être pas clair, mais voici ce qui est clair:

1). Moïse a péché en désobéissant aux ordres de Dieu, il a pris les choses en main.

2). Dieu était mécontent et affligé.

3). Nombres 20:12 dit qu'il n'a pas fait confiance à Dieu et a publiquement discrédité sa sainteté

avant Israël.

4). Dieu a dit que Moïse ne serait pas autorisé à entrer à Canaan.

5). Il est apparu avec Jésus sur le Mont de la Transfiguration et Dieu a dit qu'il était fidèle en Hébreux 3: 2.

Le fait de déformer et de déshonorer Dieu est un péché grave et grave, mais Dieu lui a pardonné.

Laissons Moïse et regardons quelques exemples du Nouveau Testament de «grands» péchés. Regardons Paul. Il s'est appelé le plus grand pécheur. I Timothée 1: 12-15 dit: «Ceci est une parole fidèle et digne de toute acceptation, que Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le chef.» 2 Pierre 3: 9 dit que Dieu ne veut pas que quiconque périsse. Paul est un excellent exemple. En tant que dirigeant d'Israël et connaissant les Écritures, il aurait dû comprendre qui était Jésus, mais il l'a rejeté et a grandement persécuté ceux qui croyaient en Jésus et était un complice de la lapidation d'Étienne. Néanmoins, Jésus est apparu à Paul personnellement, pour se révéler à Paul pour le sauver. Lisez Actes 8: 1-4 et Actes chapitre 9. Il dit qu'il «a fait des ravages dans l'église», a incarcéré des hommes et des femmes en prison, et a approuvé le massacre de plusieurs; pourtant Dieu l'a sauvé et il est devenu un grand enseignant, écrivant plus de livres du Nouveau Testament que tout autre écrivain. Il est l'histoire d'un incroyant qui a commis de grands péchés, mais Dieu l'a amené à la foi. Pourtant, le chapitre 7 de Romains nous dit aussi qu'il a lutté contre le péché en tant que croyant, mais Dieu lui a donné la victoire (Romains 7: 24-28). Je veux mentionner également Peter. Jésus l'a appelé à se suivre et à être un disciple et il a confessé qui était Jésus (voir Marc 8:29; Matthieu 16: 15-17.) Et pourtant, avec enthousiasme, Pierre a renié Jésus trois fois (Matthieu 26: 31-36 et 69-75. ). Peter, réalisant son échec, sortit et pleura. Plus tard, après la résurrection, Jésus le chercha et lui dit trois fois: «Pais mes brebis (agneaux)» (Jean 21: 15-17). C'est exactement ce que Pierre a fait, enseignant et prêchant (voir le livre des Actes), écrivant I & 2 Pierre et donnant sa vie pour Christ.

Nous voyons à partir de ces exemples que Dieu sauvera n'importe qui (Apocalypse 22:17), mais Il pardonne aussi les péchés de Son peuple, même les plus grands (I Jean 1: 9). Hébreux 9:12 dit: «… par son propre sang, il est entré une fois dans le lieu saint, ayant obtenu pour nous la rédemption éternelle». Hébreux 7: 24 et 25 dit: «parce qu'Il continue à jamais… C'est pourquoi il est capable de sauver au maximum ceux qui viennent à Dieu par lui, voyant qu'Il vit toujours pour intercéder pour eux.»

Mais, nous apprenons aussi que c'est «une chose effrayante de tomber entre les mains du Dieu vivant» (Hébreux 10:31). Dans I Jean 2: 1, Dieu dit: "Je vous écris ceci afin que vous ne péchiez pas." Dieu veut que nous soyons saints. Nous ne devrions pas nous amuser et penser que nous pouvons simplement continuer à pécher parce que nous pouvons être pardonnés, parce que Dieu peut et exigera souvent que nous affrontions sa punition ou ses conséquences dans cette vie. Vous pouvez lire sur Saul et ses nombreux péchés dans I Samuel. Dieu lui a enlevé son royaume et sa vie. Lisez les chapitres 28-31 et Psaume 103: 9-12 de I Samuel.

Ne prenez jamais le péché pour acquis. Même si Dieu vous pardonne, Il peut et souvent imposera des punitions ou des conséquences dans cette vie, pour notre propre bien. Il l'a certainement fait avec Moïse, David et Saül. Nous apprenons par la correction. Tout comme les parents humains le font pour leurs enfants, Dieu nous réprouve et nous corrige pour notre bien. Lisez Hébreu 12: 4-11, en particulier le verset six qui dit: «POUR CEUX QUE LE SEIGNEUR AIME, IL DISCIPLINE, ET IL FRAISE CHAQUE FILS QU'IL REÇOIT. Lisez tout le chapitre 10 d'Hébreux. Lisez aussi la réponse à la question: «Dieu me pardonnera-t-il si je continue à pécher?»

Dieu me pardonnera-t-il si je continue à pécher?

Dieu a prévu le pardon pour nous tous. Dieu a envoyé son Fils, Jésus, pour payer le prix de nos péchés par sa mort sur la croix. Romains 6:23 dit: «Car le salaire du péché, c'est la mort, mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.» Lorsque les non-croyants acceptent Christ et croient qu'Il a payé pour leurs péchés, ils sont pardonnés pour tous leurs péchés. Colossiens 2:13 dit: "Il nous a pardonné tous nos péchés." Psaume 103: 3 dit que Dieu «pardonne toutes vos iniquités». (Voir Éphésiens 1: 7; Matthieu 1:21; Actes 13:38; 26:18 et Hébreux 9: 2.) I Jean 2:12 dit: «Vos péchés ont été pardonnés à cause de son nom.» Psaume 103: 12 dit: «Aussi loin que l'orient est de l'occident, aussi loin il nous a enlevé nos transgressions.» La mort de Christ nous donne non seulement le pardon du péché, mais aussi la promesse de la VIE ÉTERNELLE. Jean 10:28 dit: «Je leur donne la vie éternelle, et ils ne périront JAMAIS.» Jean 3:16 (NASB) dit: «Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, que quiconque croit en lui ne périra pas, mais ayez la vie éternelle.

La vie éternelle commence lorsque vous acceptez Jésus. C'est éternel, ça ne finit pas. Jean 20:31 dit: «Ceux-ci vous sont écrits afin que vous puissiez croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant que vous pourriez avoir la vie par son nom. Encore une fois dans I Jean 5:13, Dieu nous dit: «Je vous ai écrit ces choses, qui croyez au Nom du Fils de Dieu afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle.» Nous avons cela comme une promesse du Dieu fidèle, qui ne peut pas mentir, promise avant que le monde ne commence (voir Tite 1: 2.). Notez aussi ces versets: Romains 8: 25-39 qui dit, «rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu», et Romains 8: 1 qui déclare: «Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.» Cette pénalité a été payée en totalité par Christ, une fois pour toutes. Hébreux 9:26 dit: "Mais il est apparu une fois pour toutes au point culminant des âges pour éliminer le péché par le sacrifice de lui-même." Hébreux 10:10 dit: «Et par cette volonté, nous avons été rendus saints par le sacrifice du corps de Jésus-Christ une fois pour toutes.» I Thessaloniciens 5:10 nous dit que nous vivrons ensemble avec lui et I Thessaloniciens 4:17 dit: «Ainsi nous serons toujours avec le Seigneur». Nous savons aussi que 2 Timothée 1:12 dit: «Je sais qui j'ai cru, et je suis persuadé qu'il est capable de garder ce que je lui ai promis contre ce jour-là.»

Alors que se passe-t-il quand nous péchons à nouveau, car si nous sommes véridiques, nous savons que les croyants, ceux qui sont sauvés, peuvent et continuent de pécher. Dans les Écritures, dans I Jean 1: 8-10, c'est très clair. Il dit: «Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes», et «si nous disons que nous n'avons pas péché, nous faisons de lui un menteur et sa parole n'est pas en nous». Les versets 1: 3 et 2: 1 indiquent clairement qu'Il parle à ses enfants (Jean 1: 12 & 13), aux croyants, pas aux non-sauvés, et qu'il parle de communion avec lui, pas de salut. Lisez 1 Jean 1: 1-2: 1.

Sa mort pardonne en ce que nous sommes sauvés pour toujours, mais, quand nous péchons, et nous le faisons tous, nous voyons par ces versets que notre communion avec le Père est rompue. Alors que faisons-nous? Louez le Seigneur, Dieu a prévu cela aussi, un moyen de restaurer notre communion. Nous savons qu'après la mort de Jésus pour nous, il est aussi ressuscité des morts et est vivant. Il est notre façon de communier. I Jean 2: 1b dit: «… si quelqu'un pèche, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste.» Lisez aussi le verset 2 qui dit que c'est à cause de sa mort; qu'Il est notre propitiation, notre juste paiement pour le péché. Hébreux 7:25 dit: «C'est pourquoi il peut aussi les sauver au maximum, ceux qui viennent à Dieu par lui, car il vit toujours pour intercéder pour nous.» Il intercède en notre faveur devant le Père (Esaïe 53:12).

La bonne nouvelle nous vient dans I Jean 1: 9 où il est dit: «Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.» Rappelez-vous - c'est la promesse de Dieu qui ne peut pas mentir (Tite 1: 2). (Voir aussi Psaume 32: 1 & 2, qui dit que David a reconnu son péché à Dieu, ce que l'on entend par confession.) Ainsi, la réponse à votre question est que, oui, Dieu nous pardonnera si nous confessons notre péché à Dieu, comme David l'a fait.

Cette étape de reconnaissance de notre péché à Dieu doit être faite aussi souvent que nécessaire, dès que nous sommes conscients de nos fautes, aussi souvent que nous péchons. Cela inclut les mauvaises pensées sur lesquelles nous nous attardons, les péchés de ne pas faire la bonne chose, ainsi que les actions. Nous ne devons pas fuir Dieu et nous cacher comme Adam et Eve l'ont fait dans le jardin (Genèse 3:15). Nous avons vu que cette promesse de nous purifier du péché quotidien vient uniquement à cause du sacrifice de notre Seigneur Jésus-Christ et pour ceux qui sont nés de nouveau dans la famille de Dieu (Jean 1: 12 & 13).

Il existe de nombreux exemples de personnes qui ont péché et ont échoué. Souvenez-vous que Romains 3:23 dit: «car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu». Dieu a également démontré son amour, sa miséricorde et son pardon pour toutes ces personnes. Lisez à propos d'Élie dans Jacques 5: 17-20. La Parole de Dieu nous enseigne que Dieu ne nous écoute pas lorsque nous prions si nous considérons l'iniquité dans nos cœurs et nos vies. Esaïe 59: 2 dit: «Vos péchés vous ont caché sa face, afin qu'il n'entende pas.» Pourtant, nous avons ici Élie, qui est décrit comme «un homme aux passions semblables à nous» (avec des péchés et des échecs). Quelque part sur le chemin, Dieu a dû lui pardonner, car Dieu a certainement répondu à ses prières.

Regardez les ancêtres de notre foi - Abraham, Isaac et Jacob. Aucun d'eux n'était parfait, tous ont péché, mais Dieu leur a pardonné. Ils ont formé la nation de Dieu, le peuple de Dieu et Dieu a dit à Abraham que sa progéniture bénirait le monde entier. Tous étaient des gens qui ont péché et ont échoué tout comme nous, mais qui sont venus à Dieu pour le pardon et Dieu les a bénis.

La nation d'Israël, en tant que groupe, était têtue et pécheuse, se rebellant continuellement contre Dieu, mais Il ne les a jamais rejetées. Oui, ils ont souvent été punis, mais Dieu était toujours prêt à leur pardonner lorsqu'ils lui demandaient pardon. Il était et il tarde à pardonner encore et encore. Voir Ésaïe 33:24; 40: 2; Jérémie 36: 3; Psaume 85: 2 et Nombres 14:19 qui dit: «Pardon, je te supplie, les iniquités de ce peuple, selon la grandeur de ta miséricorde, et comme tu as pardonné à ce peuple, depuis l'Égypte jusqu'à maintenant.» Voir également Psaume 106: 7 & 8.

Nous avons parlé de David qui a commis l'adultère et le meurtre, mais il a reconnu son péché à Dieu et a été pardonné. Il a été sévèrement puni par la mort de son enfant, mais savait qu'il verrait cet enfant au Ciel (Psaume 51; 2 Samuel 12: 15-23). Même Moïse a désobéi à Dieu et Dieu l'a puni en lui interdisant l'entrée à Canaan, la terre promise à Israël, mais il a été pardonné. Il est apparu avec Elijah du paradis sur la montagne de la transfiguration, et était avec Jésus. Moïse et David sont mentionnés avec les fidèles dans Hébreux 11:32.

Nous avons une image intéressante du pardon dans Matthieu 18. Les disciples ont demandé à Jésus à quelle fréquence ils devaient pardonner et Jésus a dit «70 fois 7.» C'est-à-dire «d'innombrables fois». Si Dieu dit que nous devons pardonner 70 fois 7, nous ne pouvons certainement pas surpasser son amour et son pardon. Il pardonnera plus de 70 fois 7 si nous le demandons. Nous avons sa promesse inaltérable de nous pardonner. Nous avons seulement besoin de Lui confesser notre péché. David l'a fait. Il a dit à Dieu: «Contre toi, toi seul j'ai péché et fait ce mal sur ton site» (Psaume 51: 4).

Esaïe 55: 7 dit: «Que le méchant abandonne sa voie et le méchant ses pensées. Qu'il se tourne vers le Seigneur, et il aura pitié de lui et de notre Dieu car il pardonnera librement. 2 Chroniques 7:14 dit ceci: «Si mon peuple, qui est appelé par mon nom, s'humilie, prie, cherche ma face et se détourne de ses mauvaises voies, alors j'entendrai du ciel et je pardonnerai son péché et guérirai son pays. . »

Le désir de Dieu est de vivre à travers nous pour rendre possible la victoire sur le péché et la piété. 2 Corinthiens 5:21 dit: «Il l'a fait péché pour nous, qui n'avons connu aucun péché; afin que nous soyons rendus justice de Dieu EN Lui. Lisez aussi: I Pierre 2:25; I Corinthiens 1: 30 et 31; Éphésiens 2: 8-10; Philippiens 3: 9; I Timothée 6: 11 & 12 et 2 Timothée 2:22. Rappelez-vous, lorsque vous continuez à pécher, votre communion avec le Père est rompue et vous devez reconnaître votre faute et revenir vers le Père et lui demander de vous changer. Souvenez-vous que vous ne pouvez pas vous changer vous-même (Jean 15: 5). Voir aussi Romains 4: 7 et Psaume 32: 1. Lorsque vous faites cela, votre communion est rétablie (lire I Jean 1: 6-10 et Hébreux 10).

Regardons Paul qui s'est appelé le plus grand des pécheurs (I Timothée 1:15). Il a souffert du problème du péché de la même manière que nous; il a continué à pécher et nous en parle dans Romains chapitre 7. Peut-être s'est-il posé la même question. Paul décrit la situation de vivre avec une nature pécheresse dans Romains 7: 14 et 15. Il dit que c'est «le péché qui habite en moi» (verset 17), et le verset 19 dit: «le bien que je voudrais, je ne le fais pas et je pratique le mal même que je ne souhaite pas». À la fin, il dit: «qui me délivrera?», Puis il apprit la réponse: «Merci à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur» (versets 24 et 25).

Dieu ne veut pas que nous vivions de telle manière que nous confessions et recevions le pardon pour les mêmes péchés particuliers encore et encore. Dieu veut que nous surmontions notre péché, que nous soyons comme Christ, que nous fassions du bien. Dieu veut que nous soyons parfaits comme Il est parfait (Matthieu 5:48). I Jean 2: 1 dit: «Mes petits enfants, je vous écris ces choses afin que vous ne péchiez pas…» Il veut que nous arrêtions de pécher et Il veut nous changer. Dieu veut que nous vivions pour lui, que nous soyons saints (I Pierre 1:15).

Bien que la victoire commence par la reconnaissance de notre péché (I Jean 1: 9), nous comme Paul ne pouvons pas nous changer. Jean 15: 5 dit: «Sans moi, vous ne pouvez rien faire.» Nous devons connaître et comprendre les Écritures pour comprendre comment changer nos vies. Lorsque nous devenons croyants, le Christ vient vivre en nous par le Saint-Esprit. Galates 2:20 dit: «J'ai été crucifié avec Christ, et ce n'est plus moi qui vis, mais Christ vit en moi; et la vie que je vis maintenant dans la chair, je la vis par la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et s'est donné pour moi.

Tout comme le dit Romains 7:18, la victoire sur le péché et le véritable changement dans nos vies viennent «par Jésus-Christ». I Corinthiens 15:58 dit ceci dans les mêmes mots, Dieu nous donne la victoire «par Jésus-Christ notre Seigneur». Galates 2:20 dit: «Ce n'est pas moi, mais Christ.» Nous avions cette phrase pour la victoire à l'école biblique que j'ai fréquentée, «Pas moi mais Christ», ce qui signifie qu'il accomplit la victoire, pas moi dans mon effort personnel. Nous apprenons comment cela est fait par d'autres Écritures, en particulier dans Romains 6 et 7. Romains 6:13 nous montre comment faire cela. Nous devons céder au Saint-Esprit et lui demander de nous changer. Un signe de cession signifie autoriser (laisser) une autre personne avoir la priorité. Nous devons laisser (permettre) au Saint-Esprit d'avoir le «droit de passage» dans notre vie, le droit de vivre en nous et à travers nous. Nous devons «laisser» Jésus nous changer. Romains 12: 1 l'exprime ainsi: «Offrez-lui votre corps en sacrifice vivant». Ensuite, Il vivra à travers nous. ensuite HE va nous changer.

Ne soyez pas dupe, si vous continuez à pécher, cela affectera votre vie, en ratant la bénédiction de Dieu et cela pourrait également entraîner une punition ou même la mort dans cette vie parce que, même si Dieu vous pardonne (ce qu'Il fera), Il peut vous punir comme il l'a fait Moïse et David. Il peut vous permettre de subir les conséquences de votre péché, pour votre propre bien. Rappelez-vous, Il est juste et juste. Il a puni le roi Saul. Il a pris son royaume et ses life. Dieu ne vous permettra pas de vous en sortir avec le péché. Hébreux 10: 26-39 est un passage difficile de l'Écriture, mais un point est très clair: si nous continuons à pécher volontairement après avoir été sauvés, nous piétinons le sang du Christ par lequel nous avons été pardonnés une fois pour toutes et nous peut s'attendre à une punition parce que nous ne respectons pas le sacrifice du Christ pour nous. Dieu a puni Son peuple dans l'Ancien Testament quand il a péché et Il punira ceux qui ont accepté Christ qui continuent délibérément à pécher. Le chapitre 10 d'Hébreux dit que cette punition pourrait être sévère. Hébreux 10: 29-31 dit: «À votre avis, combien plus sévèrement quelqu'un mérite d'être puni qui a foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui a traité comme une chose impie le sang de l'alliance qui les a sanctifiés et qui a Esprit de grâce? Car nous connaissons celui qui a dit: «C'est à moi de me venger; Je rembourserai »et encore une fois:« Le Seigneur jugera son peuple ». C'est une chose terrible de tomber entre les mains du Dieu vivant. Lisez I Jean 3: 2-10 qui nous montre que ceux qui sont à Dieu ne pèchent pas continuellement. Si une personne continue de pécher délibérément et de suivre son propre chemin, elle doit «se tester» pour voir si sa foi est vraiment authentique. 2 Corinthiens 13: 5 dit: «Testez-vous pour voir si vous êtes dans la foi; examinez-vous! Ou ne reconnaissez-vous pas cela de vous-même, que Jésus-Christ est en vous - à moins que vous n'échouiez vraiment au test?

2 Corinthiens 11: 4 indique qu'il existe de nombreux «faux évangiles» qui ne sont pas du tout l'évangile. Il n'y a qu'un seul vrai évangile, celui de Jésus-Christ, et qui est totalement en dehors de nos bonnes œuvres. Lisez Romains 3: 21-4: 8; 11: 6; 2 Timothée 1: 9; Tite 3: 4-6; Philippiens 3: 9 et Galates 2:16, qui dit: «(Nous) savons qu'une personne n'est pas justifiée par les œuvres de la loi, mais par la foi en Jésus-Christ. Ainsi, nous aussi, nous avons mis notre foi en Christ Jésus afin que nous puissions être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que par les œuvres de la loi personne ne sera justifié. Jésus a dit dans Jean 14: 6: «Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père que par moi. » I Timothée 2: 5 dit: «Car il y a un seul Dieu et un seul médiateur entre Dieu et l'homme, l'homme Christ Jésus.» Si vous essayez de vous en sortir avec le péché, en continuant délibérément à pécher, vous avez probablement cru à un faux évangile (un autre évangile, 2 Corinthiens 11: 4) basé sur une forme de comportement humain ou de bonnes actions, au lieu du véritable évangile (I Corinthiens 15: 1-4) qui est par Jésus-Christ notre Seigneur. Lisez Ésaïe 64: 6 qui dit que nos bonnes actions ne sont que des «chiffons sales» aux yeux de Dieu. Romains 6:23 dit: «Car le salaire du péché, c'est la mort, mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.» 2 Corinthiens 11: 4 dit: «Car si quelqu'un vient et proclame un autre Jésus que celui que nous avons proclamé, ou si vous recevez un esprit différent de celui que vous avez reçu, ou si vous acceptez un évangile différent de celui que vous avez accepté, vous mettez avec assez facilement. Lisez I Jean 4: 1-3; I Pierre 5:12; Éphésiens 1:13 et Marc 13:22. Relisez le chapitre 10 d'Hébreux ainsi que le chapitre 12. Si vous ÊTES un croyant, Hébreux 12 nous dit que Dieu réprimandera et disciplinera Ses enfants et Hébreux 10: 26-31 est un avertissement que «Le Seigneur jugera son peuple».

Avez-vous vraiment cru au vrai Evangile? Dieu changera ceux qui sont ses enfants. Lisez 1 Jean 5: 11-13. Si votre foi est en lui et non en vos propres bonnes actions, vous êtes à lui pour toujours et vous êtes pardonné. Lisez I Jean 5: 18-20 et Jean 15: 1-8

Toutes ces choses travaillent ensemble pour faire face à notre péché et nous amener à la victoire par Lui. Jude 24 dit: «Maintenant à celui qui est capable de vous empêcher de tomber et de vous présenter sans faute devant la présence de sa gloire avec une joie extrême.» 2 Corinthiens 15: 57 & 58 dit: «Mais grâce à Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ. Par conséquent, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, toujours abondants dans l'œuvre du Seigneur, sachant que dans le Seigneur votre travail n'est pas vain. Lisez le Psaume 51 et le Psaume 32, en particulier le verset 5 qui dit: «Alors je t'ai reconnu mon péché et je n'ai pas caché mon iniquité. J'ai dit: 'Je confesserai mes transgressions à l'Éternel.' Et tu as pardonné la culpabilité de mon péché.

Les gens seront-ils sauvés pendant la tribulation?

Vous devez lire attentivement et comprendre plusieurs Écritures pour obtenir la réponse à cette question. Ce sont: I Thessaloniciens 5: 1-11; 2 Thessaloniciens chapitre 2 et Apocalypse chapitre 7. Dans la première et la deuxième Thessaloniciens, Paul écrit aux croyants (ceux qui ont reçu Jésus comme leur Sauveur) pour les réconforter et les assurer qu'ils ne sont pas dans la Tribulation et qu'ils n'ont pas été laissés pour compte après l'Enlèvement, parce que I Thessaloniciens 5: 9 & 10 nous dit que nous sommes destinés à être sauvés et à vivre avec Lui et que nous n'avons PAS été destinés à la colère de Dieu. Dans 2 Thessaloniciens 2: 1-17, il leur dit qu'ils ne seront pas «laissés pour compte» et que l'Antéchrist, qui se rendra maître du monde et conclura un traité avec Israël, n'a pas encore été révélé. Son traité avec Israël marque le début de la Tribulation («le jour du Seigneur»). Ce passage donne un avertissement qui nous dit que Jésus viendra soudainement et de façon inattendue et ravira ses enfants - les croyants. Ceux qui ont entendu l'Évangile et «ont refusé d'aimer la vérité», ceux qui rejettent Jésus, «pour être sauvés», seront trompés par Satan pendant la Tribulation (versets 10 et 11) et «Dieu leur enverra une forte illusion, afin qu'ils croient ce qui est faux, afin que tous soient condamnés qui n'a pas cru la vérité mais avait du plaisir à l'iniquité »(continuait à jouir des plaisirs du péché). Alors ne pensez pas que vous pouvez reporter l'acceptation de Jésus et le faire pendant la Tribulation.

L'Apocalypse nous donne quelques versets qui semblent indiquer qu'une multitude de gens seront sauvés pendant la Tribulation parce qu'ils seront au ciel se réjouissant devant le trône de Dieu, certains de chaque tribu, langue, peuple et nation. Il ne dit pas exactement qui ils sont; ce sont peut-être des gens qui n'avaient jamais entendu l'Évangile auparavant. Nous avons une vision plus claire de qui ils ne sont pas: ceux qui l'ont rejeté et ceux qui prennent la marque de la bête. Beaucoup, sinon la plupart des saints de la tribulation seront martyrisés.

Voici une liste de versets de l'Apocalypse qui indiquent que les gens seront sauvés pendant ce temps:

Apocalypse 7: 14

"Ce sont eux qui sont sortis de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau.

Apocalypse 20: 4

Et j'ai vu les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause de leur témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ou son image; et n'avaient pas reçu la marque sur le front et sur leur main et ils sont venus à la vie et ont régné avec Christ mille ans.

Apocalypse 14: 13

Puis j'ai entendu une voix du ciel dire: «Écris ceci: Heureux les morts qui meurent dans le Seigneur à partir de maintenant.»

"Oui, dit l'Esprit, ils se reposeront de leur travail, car leurs actes les suivront.

La raison en est qu'ils ont refusé de suivre l'Antéchrist et ont refusé de prendre sa marque. L'Apocalypse indique très clairement que QUELQU'UN qui reçoit la marque ou le numéro de la bête sur son front ou sa main sera jeté dans l'étang de feu au jugement final, avec la bête et le faux prophète et finalement Satan lui-même. Apocalypse 14: 9-11 dit: «Puis un autre ange, un troisième, les suivit, disant à haute voix: 'Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira du vin de la colère de Dieu, qui est mélangé en pleine force dans la coupe de sa colère; et il sera tourmenté de feu et de soufre en présence des saints anges et en présence de l'Agneau. Et la fumée de leur tourment monte pour toujours et à jamais; ils n'ont pas de repos jour et nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. »(Voir aussi Apocalypse 15: 2; 16: 2; 18:20 et 20: 11-15.) Ils ne peuvent jamais être sauvés. C'est la seule chose, c'est-à-dire prendre la marque de la bête pendant la tribulation, qui vous gardera de la rédemption et du salut.

Il y a deux fois où Dieu utilise l'expression «de toute langue, tribu, peuple et nation» pour désigner les personnes sauvées: Apocalypse 5: 8 & 9 et Apocalypse chapitre 7. Apocalypse 5: 8 & 9 parle de notre époque actuelle et de la prédication de l'Evangile et la promesse que certains de chacun de ces groupes ethniques seront sauvés et adoreront Dieu au ciel. Ce sont les saints sauvés avant la Tribulation. (Voir Matthieu 24:14; Marc 13:10; Luc 24:47 et Apocalypse 1: 4-6.) Dans Apocalypse chapitre 7, Dieu parle de saints de toute «langue, tribu, peuple et nation» qui sont sauvés «de », C'est-à-dire pendant la Tribulation. Apocalypse 14: 6 parle d'un ange qui prêche l'Évangile. L'image des martyrs présentée dans Apocalypse 20: 4 montre clairement qu'une multitude est sauvée pendant la Tribulation.

Si vous êtes un croyant, I Thessaloniciens 5: 8-11 dit d'être réconforté, d'espérer dans le salut promis par Dieu et de ne pas être ébranlé. Maintenant, le mot «espoir» dans les Écritures ne signifie pas ce qu'il fait en anglais comme dans «J'espère que quelque chose va se passer». Notre ESPÉRER dans l'Écriture est un «chose sûre, quelque chose que Dieu dit et promet se produira. Ces promesses sont prononcées par le Dieu fidèle qui ne peut pas mentir. Tite 1: 2 dit: «Dans l'espérance de la vie éternelle, que Dieu, qui ne peut mentir, promis avant que les âges ne commencent. Le verset 9 de I Thessaloniciens 5 promet que les croyants «vivront éternellement avec lui» et, comme nous l'avons vu, le verset 9 dit que nous ne sommes «pas destinés à la colère mais à obtenir le salut par notre Seigneur Jésus-Christ». Nous croyons, comme la majorité des chrétiens évangéliques, que l'enlèvement précède la tribulation basée sur 2 Thessaloniciens 2: 1 & 2 qui dit que nous serons recueillies à Lui et à moi Thessaloniciens 5: 9 qui dit: "Nous ne sommes pas destinés à la colère."

Si vous n'êtes pas un croyant et que vous rejetez Jésus pour continuer à pécher, soyez averti, vous n'aurez pas une seconde chance dans la Tribulation. Vous serez trompé par Satan. Vous serez perdu pour toujours. Notre «espérance sûre» est dans l'Évangile. Lisez Jean 3: 14-36; 5:24; 20:31; 2 Pierre 2:24 et I Corinthiens 15: 1-4, qui donnent l'Évangile du Christ et croient. Recevez-le. Jean 1: 12 & 13 dit: «Pourtant, à tous ceux qui l'ont reçu, à ceux qui ont cru en son nom, il a donné le droit de devenir enfants de Dieu - enfants nés non de descendance naturelle, ni de décision humaine ou de volonté d'un mari, mais né de Dieu. » Vous pouvez en savoir plus sur ce site sur «Comment être enregistré» ou poser plus de questions. Le plus important est de croire. N'attendez pas; ne tardez pas - car Jésus reviendra soudainement et de façon inattendue et vous serez à jamais perdu.

Si vous croyez, soyez «réconfortés» et «tenez bon» (I Thessaloniciens 4:18 et 5:23 et 2 Thessaloniciens chapitre 2) et n'ayez pas peur. I Corinthiens 15:58 dit: «Par conséquent, mes frères bien-aimés, soyez fermes, immuables, abondant toujours dans l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n'est pas vain dans le Seigneur.

Serons-nous jugés immédiatement après notre mort?

Le meilleur passage pour répondre à votre question vient de Luc 16: 18-31. Le jugement est immédiat, mais il n'est ni définitif ni complet immédiatement après notre mort. Si nous croyons en Jésus, notre esprit et notre âme seront au ciel avec Jésus. (2 Corinthiens 5: 8-10 dit: «être absent du corps, c'est être présent avec le Seigneur.) Les incroyants seront dans l'Hadès jusqu'au jugement final, puis iront au lac de feu. (Apocalypse 20: 11-15) Les croyants seront jugés pour leurs œuvres qu'ils ont faites pour Dieu, mais pas pour le péché. (I Corinthiens 3: 10-15) Nous ne serons pas jugés pour nos péchés parce que nous sommes pardonnés en Christ. Les incroyants seront jugés pour leurs péchés. (Révélation 20:15; 22:14; 21:27)

Dans John 3: 5,15.16.17.18 et 36, Jésus dit que ceux qui croient qu'il est mort pour eux ont la vie éternelle et ceux qui ne croient pas sont déjà condamnés. I Corinthiens 15: 1-4 dit: «Jésus est mort pour nos péchés… qu'il a été enterré et ressuscité le troisième jour.» Actes 16: 31 dit: «Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé. "2 Timothy 1: 12 dit:" Je suis persuadé qu'il est capable de garder ce que je lui ai promis ce jour-là. "

Nous souviendrons-nous de notre vie après notre mort?

En réponse à la question de se souvenir de la vie «passée», cela dépend de ce que vous entendez par la question.

1). Si vous faites référence à la réincarnation, la Bible ne l'enseigne pas. Il n'y a aucune mention du retour sous une autre forme ou comme une autre personne dans les Écritures. Hébreux 9:27 dit: «Il est réservé à l'homme une fois mourir et après cela le jugement.

2). Si vous demandez si nous nous souviendrons de nos vies après notre mort, toutes nos actions nous seront rappelées lorsque nous serons jugés pour ce que nous avons fait au cours de nos vies.

Dieu sait tout - passé, présent et futur et Dieu jugera les incroyants pour leurs actes de péché et ils recevront un châtiment éternel et les croyants seront récompensés pour leurs œuvres accomplies pour le royaume de Dieu. (Lisez Jean chapitre 3 et Matthieu 12: 36 et 37.) Dieu se souvient de tout.

Considérant que chaque onde sonore est quelque part là-bas et considérant que nous avons maintenant des «nuages» pour stocker nos souvenirs, la science commence à peine à rattraper ce que Dieu peut faire. Aucune parole ou acte n'est indétectable pour Dieu.

Questions connexes:

Les bébés vont-ils au paradis?

"... j'irai chez lui, mais il ne reviendra pas à moi." ~ 2 Samuel 12: 23b

Mon précieux bébé… Mon cœur endolori a hâte de te retenir, tu es le trésor de mon cœur! Vous agrippez fermement vos doigts autour des miens, ne voulant pas partir. J'ai caressé ta joue si doucement. Vos yeux ont regardé chaudement dans les miens. Votre souffle de vie s'est échappé, il semblait avant l'heure.

Votre douceur a touché les cœurs de beaucoup. Votre présence persiste encore. Je te tiendrai encore une fois au paradis mais maintenant tu es dans les bras de Jésus.

Mes yeux jettent un coup d'œil vers le ciel avec les larmes qui coulent sur mon visage. "Prends soin de mon précieux bébé jusqu'à ce que je voie son visage."

L'amour de Dieu a semblé m'envelopper tandis que la paix remplissait mon coeur. Je pouvais presque entendre la chorale d'anges gratter leurs harpes angéliques!

Dis à maman pour moi Jésus, je suis à l'abri de nombreuses tempêtes. C'était la grâce de Dieu sur l'innocent qu'il m'ait reçu dans ses bras.

Car je suis sous les ailes de sa protection. J'ai atteint la Terre Promise! Jésus aime les petits enfants car le royaume des cieux est de ceux-là.

Car Dieu est souverain dans son salut, il choisit qui il veut. Il reçoit ceux qui meurent comme des bébés qui n'ont aucun mérite.

Il n'y a ni tristesse ni chagrin… un rire chaleureux emplit l'air! Il y a une multitude d'anges, maman, il y a des bébés partout!

Les enfants de Dieu l'entourent tous, il les met à genoux. Chacun d'entre eux sont précieux car le royaume des cieux leur appartient.

La mort d'un enfant est déchirante, le chagrin le plus douloureux que nous puissions supporter. Tu es sous les ailes du Seigneur, chère maman, tu es dans ses soins aimants.

Son amour descendit des hauteurs du ciel pour descendre sa main pour tenir la mienne. "Je te retiendrai au paradis, mon précieux bébé lorsque Dieu m'appellera à la maison de temps en temps!"

Tes lèvres m'appelleront maman, ça va être de la musique à mes oreilles! Je vais réaliser mes rêves… quand je vous tiendrai si près.

Jésus a dit: “… que les petits enfants viennent à moi et ne leur interdisent pas; car tel est le royaume de Dieu.” ~ Mark 10: 14b

«Aujourd'hui est le jour du souvenir de la perte de la grossesse et de l'enfant. Aujourd'hui, j'ai eu le cœur serré à de nombreuses reprises non seulement à la pensée de notre bébé ange Ryley, mais également à celle de mes neveux et nièces d'ange et des bébés anges de mes amis.

Mon cœur se brise et j'aimerais pouvoir comprendre pourquoi Dieu prend nos bébés si tôt.

Mais je me souviens également d'un verset que j'ai lu il y a quelque temps et qui m'a aidé: Ecclesiastes 4: 3 «Mais mieux que tous les deux, c'est celui qui n'est jamais né, qui n'a pas vu le mal qui se fait sous le soleil. ”(NIV) Bien que nous ne puissions pas tenir Ryley, Dieu tient notre bébé dans ses bras et prend soin de Ryley, tandis que nous, sur Terre, prenons soin de notre bébé en chemin. Qui pourrait éventuellement être un meilleur gardien pour notre Ryley que celui qui prend soin de nous?

«Il y a un an, le 6th d'avril, 2017, nous avons perdu l'un de nos bébés. Nous savions que nous étions enceintes depuis quelques semaines à l'époque et j'avais des crises de panique presque quotidiennes. Mais ce matin-là, c'était pire que jamais. Je ne pouvais pas du tout fonctionner. Je ne pouvais pas me préparer pour le travail. Je me suis réveillé et je savais que quelque chose n'allait pas. Je savais que quelque chose n'allait pas avec la grossesse. J'ai pris rendez-vous avec mon médecin et ils ont ordonné des analyses de sang et une échographie. L'échographie ne serait pas avant quelques semaines, mais ils m'ont assuré que tout irait bien. Mes analyses de sang sont revenues avec tout ce qui se passait bien, à part un très faible taux de vitamine D.

J'avais huit semaines lorsque nous avons eu l'échographie. Ils nous ont d'abord montré que nous avions un bébé en bonne santé. Et ensuite, ils nous ont dit que nous avions perdu un bébé aux environs de la semaine 6, le même jour où je me suis réveillé et que je ne pouvais plus fonctionner. J'ai su instantanément que nous avions perdu notre bébé ce jour-là.

Je ne pouvais pas m'empêcher de me demander immédiatement pourquoi Dieu avait pris notre bébé. Mais ensuite, l'année suivante, j'ai compris pourquoi. Au cours de la dernière année, j'ai entendu parler de nombreuses autres femmes qui ont perdu leur bébé. Et cette souffrance que Dieu m'a fait subir m'a aidée à marcher avec ces femmes et à les aider dans leur souffrance. Chaque fois que j'en ai entendu parler, j'ai de nouveau ressenti leur douleur et la mienne.

Et maintenant, notre bébé en bonne santé a 4 mois. Je me blottis tous les soirs contre mon précieux garçon. Il y a des moments où je ne peux pas m'empêcher de me demander comment ce serait si j'avais pu avoir des jumeaux. Mais pour le moment, je suis juste reconnaissant pour mon petit garçon.

Parfois, lorsque nous avons mal, nous ne comprenons pas pourquoi Dieu fait les choses qu'il fait. Nous ne voyons pas sa photo complète. Mais parfois, parfois un an, parfois quelques années, nous commençons à comprendre pourquoi Dieu nous a fait subir cette douleur. La plupart du temps, c'est pour que nous puissions communiquer avec les gens. C'est pour que nous puissions marcher aux côtés des personnes qui ont vécu la même douleur que nous avons et les aider à traverser leur douleur.

Cela fait un an et, bien que parfois mon chagrin soit fort, mon Dieu est plus fort et je comprends maintenant pourquoi il a pris notre ange. J'ai trouvé un verset qui m'a aidé à traverser certains des jours les plus difficiles. Ecclésiaste 4: 3: «Mais le plus chanceux de tous est ceux qui ne sont pas encore nés. Car ils n'ont pas vu tout le mal qui se fait sous le soleil. ”(NLT). Notre bébé ange est tenu par notre grand et puissant Dieu. Ryley ne saura pas la douleur de chagrin d'amour, ni le sentiment de tristesse. Ryley connaîtra le bonheur et connaîtra le sentiment d'être tenu par notre Sauveur. C'est ce qui m'aide en cet anniversaire. Notre Ryley est au paradis et joue avec tous les autres bébés anges. Un jour, je vais pouvoir tenir Ryley. Mais pour le moment, je sais que Ryley est en sécurité dans les bras de notre Sauveur et ne peut être blessé. »

Est-ce que Dieu m'aime?

J'ai demandé à Jésus: «A quel point m'aimes-tu?» Il a répondu: «Cela», a étendu ses mains et est mort. Mort pour moi, un pécheur déchu! Il est mort pour toi aussi.

***

La nuit avant ma mort, tu étais dans ma tête. Comme je désirais avoir une relation avec vous, passer l'éternité avec vous au paradis. Pourtant, le péché vous a séparés de moi et de mon père. Un sacrifice de sang innocent était nécessaire pour payer vos péchés.

L'heure était venue où je devais donner ma vie pour vous. Le cœur lourd, je suis allé au jardin pour prier. En agonie d'âme, je transpire, pour ainsi dire, de gouttes de sang lorsque j'ai crié à Dieu… «… O mon Père, si cela est possible, laisse cette coupe me passer: néanmoins pas comme je veux, mais comme tu voudras. ”~ Matthew 26: 39

Pendant que j'étais dans le jardin, les soldats sont venus pour m'arrêter, même si j'étais innocent de tout crime. Ils m'ont amené devant la salle de Pilate. Je me tenais devant mes accusateurs. Alors Pilate m'a pris et m'a flagellé. Les lacérations me creusaient profondément dans le dos alors que je prenais la raclée pour vous. Puis les soldats m'ont déshabillé et m'ont mis une robe écarlate. Ils ont plaqué une couronne d'épines sur ma tête. Le sang coulait sur mon visage… il n'y avait aucune beauté pour que tu me désires.

Puis les soldats se moquèrent de moi en disant: «Salut, roi des Juifs! Ils m'ont amené devant la foule, en criant: «Crucifie-le. Crucifie-le. Je restai silencieux, couvert de sang, meurtri et battu. Blessé pour tes fautes, meurtri pour tes iniquités. Méprisé et rejeté des hommes.

Pilate a cherché à me libérer mais a cédé à la pression de la foule. "Prenez-le et crucifiez-le, car je ne trouve aucune faute en lui", leur dit-il. Puis il m'a livré pour être crucifié.

Tu étais dans ma tête quand j'ai porté Ma croix sur la colline isolée jusqu'au Golgotha. Je suis tombé sous son poids. C’est mon amour pour vous et le fait de faire la volonté de mon Père qui m’a donné la force de supporter sa lourde charge. Là, j'ai porté vos chagrins et j'ai porté vos chagrins donnant ma vie pour le péché de l'humanité.

Les soldats ricanèrent en donnant des coups lourds du marteau enfonçant profondément les ongles dans Mes mains et mes pieds. L'amour a cloué vos péchés sur la croix, pour qu'ils ne soient plus jamais traités. Ils m'ont hissé et m'ont laissé mourir. Pourtant, ils n'ont pas pris ma vie. Je l'ai volontairement donné.

Le ciel est devenu noir. Même le soleil a cessé de briller. Mon corps déchiré par une douleur atroce a pris le poids de votre péché et l'a puni pour que la colère de Dieu puisse être satisfaite.

Quand tout a été accompli. J'ai confié Mon esprit aux mains de mon Père et expiré Mes derniers mots: «C'est fini.» Je baissai la tête et rendis le fantôme.

Je t'aime Jésus.

"Un plus grand amour que nul autre que celui-ci, c'est qu'un homme donne sa vie pour ses amis." ~ John 15: 13

Comment puis-je échapper à l'enfer?

Chère âme,

Aujourd'hui, la route peut sembler raide et vous vous sentirez seul. Quelqu'un en qui tu as confiance t'a déçu. Dieu voit tes larmes. Il ressent ta douleur. Il a hâte de vous réconforter, car c'est un ami qui reste plus proche qu'un frère.

Dieu t'aime tellement qu'il a envoyé son Fils unique, Jésus, mourir à ta place. Il vous pardonnera pour chaque péché que vous avez commis, si vous êtes prêt à laisser vos péchés et à vous en détourner.

Peut-être que vous sentez: «Il ne pardonnera pas mes péchés car ils sont trop grands. Tu ne connais pas les péchés que j'ai commis, je me suis trop éloigné de son amour.

Je comprends tes pensées, chère âme. Moi aussi je me sentais indigne et ne méritait pas son amour. Je me tenais au pied de la croix pour réclamer la miséricorde, mais telle est la grâce de notre Dieu.

Les Écritures disent: «… Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs à se repentir.» ~ Mark 2: 17b

Âme, cela inclut toi et moi.

Peu importe la profondeur de votre fosse, la grâce de Dieu est encore plus grande. Les âmes sales et abattues, il est venu pour sauver. Il descendra sa main pour tenir la tienne.

Avec votre coeur incliné, dites au Seigneur:

"Je suis un pécheur. J'ai été pécheur toute ma vie. Pardonne-moi, Seigneur.

Peut-être que vous êtes comme ce pécheur déchu. Elle est venue à Jésus, sachant qu'il était celui qui pouvait la sauver. Les larmes coulant sur son visage, elle commença à laver ses pieds avec des larmes et les essuya avec ses cheveux. Il a dit: "Ses péchés, qui sont nombreux, sont pardonnés ..." Mon âme, peut-il dire cela de toi ce soir?

Vous pouvez avoir des larmes qui coulent sur votre visage lorsque vous la racontez. Peut-être que vous avez regardé la pornographie et que vous avez honte ou que vous avez commis un adultère et que vous voulez être pardonné. «Ne me rejette pas loin de ta présence. Pardonne-moi le mal que j'ai fait. »Tu es aussi coupable qu'elle était, mais le même Jésus qui lui a pardonné te pardonnera aussi ce soir.

Un jour, tu te tiendras devant le Seigneur, transparent en sa présence. Les livres de votre vie seront ouverts pour être jugés. Chaque pensée… chaque mot… chaque motif de votre cœur sera révélé dans sa lumière éclairante. Que diras-tu en sa présence? Dites au Seigneur: «J'ai mis ma vie en désordre, je veux être pardonné.» Dieu voit votre cœur, chère âme. Bien sûr, vous avez fait de mauvais choix, mais il vous aime toujours!

Peut-être avez-vous pensé donner votre vie à Christ, mais en le laissant de côté pour une raison ou une autre. «Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs.» ~ Hebrews 4: 7b

Comment puis-je faire face à la dépression?

Oh, la nuit noire de l'âme, quand nous suspendons nos harpes aux saules et ne trouvons du réconfort que dans le Seigneur!

La séparation est douloureuse. Qui de nous n'a pas regretté la perte d'un être cher, ni ressenti son chagrin d'avoir pleuré dans les bras de l'autre pour ne plus jouir éternellement de ses chers amis et compagnons, ni pour nous aider à traverser les épreuves de la vie?

Beaucoup de gens traversent la vallée pendant que vous lisez ceci. Vous pouvez vous raconter, après avoir perdu vous-même un compagnon et vivez maintenant le chagrin de la séparation, en vous demandant comment vous allez faire face aux heures solitaires à venir.

Nous sentons l'inutilité de la perte dans notre cœur lorsqu'un être cher nous est enlevé.

Nous avons été retirés de vous pendant une courte période en présence, pas de cœur… Nous avons le mal du pays et nous anticipons la réunion de nos êtres chers alors que nous aspirons à un meilleur endroit.

Le familier était tellement réconfortant. Ce n'est jamais facile de se laisser aller. Car ce sont les béquilles qui nous ont tenu debout, les endroits qui nous ont réconfortés, les visites qui nous ont procuré de la joie. Nous conservons ce qui est précieux jusqu'à ce qu'il nous soit enlevé souvent avec une profonde angoisse d'âme.

Parfois, sa tristesse nous submerge comme des vagues qui s’abattent sur notre âme. Nous nous protégeons de sa douleur et trouvons un abri sous les ailes du Seigneur.

Nous nous perdrions dans la vallée du chagrin si ce n'était la main de notre berger pour nous guider à travers les longues et solitaires nuits. Dans la nuit noire de l'âme, il est notre consolateur, une présence aimante qui partage notre douleur et nos souffrances.

À chaque larme qui tombe, le chagrin nous pousse du côté du ciel, où aucune mort, aucun chagrin ni aucune larme ne tombera. Pleurer peut durer une nuit, mais la joie vient le matin. Il nous porte dans nos moments de douleur la plus profonde.

À travers des yeux larmoyants, nous anticipons notre joyeuse réunion lorsque nous serons avec nos êtres chers dans le Seigneur.

Parfois, l'angoisse de votre âme vous émeut aux larmes, mais ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas encore à la maison. L'aspiration de votre cœur ne fera qu'approfondir votre relation avec le Seigneur. Cela n'aurait pas été possible si vous n'aviez pas traversé la vallée du chagrin.

"Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés." ~ Matthew 5: 4

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde tous les jours de votre vie jusqu'à ce que vous soyez en présence du Seigneur dans les cieux.

Comment puis-je récupérer de la dépendance au porno?

Chère âme,

Permettez-moi de parler un instant à votre cœur. Je ne suis pas ici pour vous condamner, ni pour juger de votre parcours. Je comprends à quel point il est facile de se laisser prendre au réseau de la pornographie.

La tentation est partout. C'est un problème auquel nous sommes tous confrontés. Chaque jour, nous sommes séduits par ce que nous voyons à la télévision, au cinéma ou sur Internet.

Cela peut sembler une petite chose de regarder ce qui est agréable à l'oeil. Le problème, c’est que regarder devient convoitise, et la convoitise est un désir qui n’est jamais satisfait.

«Mais chaque homme est tenté quand il est attiré par sa convoitise. Alors, quand la convoitise a conçu, elle produit le péché, et le péché, une fois qu'elle est terminée, engendre la mort. "~ James 1: 14-15

C'est souvent ce qui attire une âme dans la toile de la pornographie.

Les Écritures traitent de ce problème commun…

"Mais je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur."

"Et si ton œil droit t'offense, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un de tes membres périsse et non que tout ton corps soit jeté en enfer." ~ Matthew 5: 28-29

Satan connaît nos tentations. Il utilise de belles images et des pensées séduisantes pour nous attirer dans sa toile. Nous sommes intrigués. Notre intérêt nous mène sur un chemin apparemment inoffensif, jusqu'à ce qu'il devienne une forteresse dans notre vie.

Satan voit notre lutte. Il se moque de nous avec délire! «Es-tu aussi devenu aussi faible que nous? Dieu ne peut pas vous atteindre maintenant, votre âme est au-delà de sa portée. "

Beaucoup meurent dans son enchevêtrement, d'autres remettent en question leur foi en Dieu. «Ai-je trop erré de sa grâce? Sa main va-t-elle me descendre maintenant?

Nos moments les plus faibles sont lorsque nous sommes seuls, nous sommes séduits par nos propres pensées lubriques. Nous flirtons avec la tentation quand nous devrions fuir. «Quel mal cela fera-t-il?», Nous disons-nous de manière convaincante.

Ses moments de plaisir sont faiblement éclairés, à mesure que la solitude s'installe après avoir été trompée. Peu importe la profondeur de votre fosse, la grâce de Dieu est encore plus grande. Le pécheur déchu qu'il aspire à sauver, il descendra sa main pour tenir la vôtre.

Comment puis-je arrêter de regarder du porno?

Chère âme,

Permettez-moi de parler un instant à votre cœur. Je ne suis pas ici pour vous condamner, ni pour juger de votre parcours. Je comprends à quel point il est facile de se laisser prendre au réseau de la pornographie.

La tentation est partout. C'est un problème auquel nous sommes tous confrontés. Chaque jour, nous sommes séduits par ce que nous voyons à la télévision, au cinéma ou sur Internet.

Cela peut sembler une petite chose de regarder ce qui est agréable à l'oeil. Le problème, c’est que regarder devient convoitise, et la convoitise est un désir qui n’est jamais satisfait.

«Mais chaque homme est tenté quand il est attiré par sa convoitise. Alors, quand la convoitise a conçu, elle produit le péché, et le péché, une fois qu'elle est terminée, engendre la mort. "~ James 1: 14-15

C'est souvent ce qui attire une âme dans la toile de la pornographie.

Les Écritures traitent de ce problème commun…

"Mais je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur."

"Et si ton œil droit t'offense, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un de tes membres périsse et non que tout ton corps soit jeté en enfer." ~ Matthew 5: 28-29

Satan connaît nos tentations. Il utilise de belles images et des pensées séduisantes pour nous attirer dans sa toile. Nous sommes intrigués. Notre intérêt nous mène sur un chemin apparemment inoffensif, jusqu'à ce qu'il devienne une forteresse dans notre vie.

Satan voit notre lutte. Il se moque de nous avec délire! «Es-tu aussi devenu aussi faible que nous? Dieu ne peut pas vous atteindre maintenant, votre âme est au-delà de sa portée. "

Beaucoup meurent dans son enchevêtrement, d'autres remettent en question leur foi en Dieu. «Ai-je trop erré de sa grâce? Sa main va-t-elle me descendre maintenant?

Nos moments les plus faibles sont lorsque nous sommes seuls, nous sommes séduits par nos propres pensées lubriques. Nous flirtons avec la tentation quand nous devrions fuir. «Quel mal cela fera-t-il?», Nous disons-nous de manière convaincante.

Ses moments de plaisir sont faiblement éclairés, à mesure que la solitude s'installe après avoir été trompée. Peu importe la profondeur de votre fosse, la grâce de Dieu est encore plus grande. Le pécheur déchu qu'il aspire à sauver, il descendra sa main pour tenir la vôtre.

Comment Dieu est-il révélé dans la nature?

(Une lettre à un beau-frère en deuil suite au décès de sa femme)

Bonjour,

Cette lettre est trop tardive. Je voulais t'écrire depuis le décès de Dawn pour te faire savoir ce que je pense de Dieu et du Ciel. J'ai du mal à expliquer les choses en personne, alors il est parfois plus facile de mettre mes pensées sur papier.

Je crois vraiment en Dieu. Il est Dieu le Père, le Fils (Jésus) et le Saint-Esprit. Il ne fait qu'un, tout comme un œuf a des parties 3, la coquille, les blancs et le jaune (pièces 3 mais toujours œuf 1). Une personne a un corps, une âme (la personnalité) et un esprit (la partie qui peut répondre à Dieu). Nous ne pouvons pas voir l'âme ou l'esprit, mais cela fait toujours partie de nous.

J'ai toujours été tellement enthousiasmé par la nature. La Bible nous dit beaucoup de choses fascinantes sur la nature pour nous aider à mieux comprendre la Bible. J'espère que vous avez une Bible King James. Si vous ne le faites pas, vous pouvez en obtenir un presque n'importe où. Cela ressemble presque à Shakespeare quand vous le lisez, mais plus vous en faites, plus vous vous y habituerez.

Un de mes versets préférés dans la Bible est Romans 1: 20 ”Les choses invisibles qui le composent depuis la création du monde sont clairement visibles, elles sont comprises par les choses qui sont faites, même son pouvoir éternel et sa divinité; afin qu'ils soient sans excuse »car le verset nous dit qu'en observant la Création, nous ne pouvons nous empêcher de savoir qu'il y a un Dieu.

Je ne pourrai jamais oublier la beauté de la toile d'araignée. Ils sont tellement parfaits sur le plan artistique. Les toiles sont différentes selon les espèces et tout aussi belles. Le fait que l'araignée en sache assez pour faire tourner ses fils autour d'un autre insecte ou le paralyser avec son propre venin pour se nourrir est tellement incroyable. Personne n'a jamais eu à leur apprendre comment. Dieu vient de mettre cet instinct en eux.

Il suffit de penser aux belles fleurs que Dieu a créées et aux parfums qu’elles donnent. Il y a une telle variété! Je sais que les gens ont créé de nouveaux types au fil des ans, mais ils sont issus de la graine qui a été mise ici pour la première fois ici.

Pensez aux arbres et aux différentes étapes qu'ils traversent. Ils représentent les étapes de la vie d'une personne. La graine (quand nous étions bébés), Les feuilles vertes (la croissance que nous apprenons). Les changements de couleur (quand nous sommes arrivés à maturité) et les feuilles mortes (quand nous mourons). Cela ne doit cependant pas être la fin. Révélations 22: 14 nous dit que Dieu est l'arbre de vie et que si nous l'acceptons et croyons en lui, nous vivrons avec lui pour toujours. "Heureux ceux qui font ses commandements, afin qu'ils aient droit à l'arbre de vie et qu'ils puissent entrer par les portes de la ville."

J'aime l'exemple d'un gland. Le gland est enterré dans le sol. Il perd sa coquille et devient un bel arbre. Le gland est parti et il y a un nouvel arbre à sa place. Lorsque nous mourons, nos corps sont également immergés dans le sol, mais Dieu nous donnera nos nouveaux corps, beaucoup plus grands que les anciens, car le chêne est plus grand que le gland.

Le soleil dans le ciel est une grande image de Dieu parce que tous savent que le soleil a toujours été ici depuis le début et nous avons la conviction qu'il le sera jusqu'à la fin des temps. Même s'il n'y a qu'un seul soleil, nous savons qu'il atteint toutes les régions du monde et donne à la Terre ce dont elle a besoin pour survivre, même dans sa partie la plus reculée. De même, il n'y a qu'un seul Dieu. Peu importe qui nous sommes ou où nous vivons ou à quel point nous pensons être insignifiants, il se soucie de nous Peter 5: 7 dit: «Jette tous tes soins sur lui; car il prend soin de vous. "

J'adore Matthieu 6: 25 et 26. Dieu nous dit que tout comme les oiseaux du sont sont pris en charge par lui, nous ne devrions pas nous inquiéter car il prendra également soin de nous.

Une de mes choses préférées à voir est l'arc-en-ciel. Lorsque nous voyons la voûte plantaire complète, sa forme est parfaite et les couleurs si vives. Aucun homme n'aurait pu faire une si belle chose. Cela ne pouvait être fait que par Dieu.

Genesis 1, tout le chapitre parle de sa création. Nous devons également regarder une partie de la création de Dieu pour nous apprendre à être. Proverbes 6: 6 nous dit d'observer la fourmi pour nous montrer que nous devons être occupés. «Va à la fourmi, tu es paresseux; réfléchissez à ses voies et soyez sage. »Ils n'ont personne pour leur apprendre à travailler, mais ils savent comment recueillir leur nourriture et prendre soin de eux-mêmes, comme presque tous les animaux sont capables de le faire.

Un exemple de vie après la mort qui me vient à l'esprit est celui des semences de jardin. Si vous mettez une graine dans la paume de votre main ou la posez sur une table, elle restera toujours une graine. Une fois que vous avez mis cette graine dans le sol et que vous l'avez arrosée, la vieille coquille sera laissée et jaillira d'une nouvelle plante vivante. Lorsque nous plantons la graine, nous avons la foi qu'elle prendra vie. Nous avons l'espoir qu'il se développera. » Or, la foi est la substance des choses espérées, la preuve de choses non vues. Hébreux 11: 1 & 3 - Ces 2 versets ont une bonne définition de la foi en utilisant la création de Dieu.

La graine de carotte m'étonne. Il a presque la taille d'un grain de poivre. En regardant, il semble presque impossible que cela devienne une carotte. Et puis il y a la jolie couleur aussi. "Car avec Dieu rien ne sera impossible". Luke 1: 37

Le papillon est une autre créature fascinante dans la nature. Les couleurs et les dessins ainsi que les étapes qui en ont résulté sont remarquables. Je sais que nous allons revoir Dawn et qu'elle sera en bonne santé et ne vieillira pas. Nous verrons beaucoup de nos proches qui se sont endormis en Jésus devant nous et nous ne serons plus jamais séparés d'eux. Si nous n'étions nés que pour mourir, cela n'aurait aucun sens. Romains 8: 18 dit: "Car j'estime que les souffrances du présent ne sont pas dignes d'être comparées à la gloire qui sera révélée en nous." La Bible est un livre qui existe depuis des générations et qui est toujours lu par des gens partout dans le monde, même aujourd'hui. Hébreux 13: 8 dit: «Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et à jamais».

John 3: 16 est un verset très populaire pour expliquer le chemin du salut. "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle". Dieu a envoyé son Fils (Jésus) sur la terre pour qu'il naisse bébé et devienne un homme comme nous, mais sans péché, et meurt sur la croix en sacrifice pour nos péchés. Nous sommes tous des pécheurs et méritons de mourir. Mais Dieu a eu pitié de nous et a envoyé son Fils prendre la punition pour nous. Il est mort et est ressuscité, tout comme une graine meurt et qu'une nouvelle vie se présente. Nous mourrons un jour, mais si nous croyons en Dieu et lui demandons de pardonner nos péchés, il nous apportera une nouvelle vie un jour avec un corps qui ne mourra pas et ne tombera pas malade. Ce ne sera pas merveilleux!

J'ai la paix dans mon cœur de la perspective de mourir parce que je sais qu'il me ressuscitera avec une nouvelle vie éternelle.

Je vous envoie ce livre du vrai Dieu. Les preuves et les promesses et le papier sur le papillon espérant qu'il vous éclaircira les choses. Je suis sûr que vous connaissez les étapes du papillon, mais cela vous aidera également à en voir l'aspect spirituel.

Je pourrais continuer encore et encore avec différentes choses sur la nature et ses liens spirituels.

Si vous lisez la Bible, ne vous découragez pas d'essayer de tout comprendre. Ce n'est pas une longue histoire continue - Il y a des livres 66 dans la Bible, écrits par plusieurs personnes différentes qui ont été inspirées par Dieu. Chaque fois que vous voyez l'écriture en caractères rouges, ce sont des mots écrits par Jésus lui-même.

J'espère que ceci vous aide. Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé. Actes 16: 31. S'il vous plaît, croyez aujourd’hui et ne repoussez pas cette journée, car aucun d’entre nous ne sait s’il ya un lendemain comme Dawn. Heureusement elle a cru.

C'est toujours bien de vous parler. Amour, ta soeur, Robin

Étude biblique connexe: Job 38-41

Est-ce que Dieu est fou de moi?

J'ai demandé à Jésus: «A quel point m'aimes-tu?» Il a répondu: «Cela», a étendu ses mains et est mort. Mort pour moi, un pécheur déchu! Il est mort pour toi aussi.

***

La nuit avant ma mort, tu étais dans ma tête. Comme je désirais avoir une relation avec vous, passer l'éternité avec vous au paradis. Pourtant, le péché vous a séparés de moi et de mon père. Un sacrifice de sang innocent était nécessaire pour payer vos péchés.

L'heure était venue où je devais donner ma vie pour vous. Le cœur lourd, je suis allé au jardin pour prier. En agonie d'âme, je transpire, pour ainsi dire, de gouttes de sang lorsque j'ai crié à Dieu… «… O mon Père, si cela est possible, laisse cette coupe me passer: néanmoins pas comme je veux, mais comme tu voudras. ”~ Matthew 26: 39

Pendant que j'étais dans le jardin, les soldats sont venus pour m'arrêter, même si j'étais innocent de tout crime. Ils m'ont amené devant la salle de Pilate. Je me tenais devant mes accusateurs. Alors Pilate m'a pris et m'a flagellé. Les lacérations me creusaient profondément dans le dos alors que je prenais la raclée pour vous. Puis les soldats m'ont déshabillé et m'ont mis une robe écarlate. Ils ont plaqué une couronne d'épines sur ma tête. Le sang coulait sur mon visage… il n'y avait aucune beauté pour que tu me désires.

Puis les soldats se moquèrent de moi en disant: «Salut, roi des Juifs! Ils m'ont amené devant la foule, en criant: «Crucifie-le. Crucifie-le. Je restai silencieux, couvert de sang, meurtri et battu. Blessé pour tes fautes, meurtri pour tes iniquités. Méprisé et rejeté des hommes.

Pilate a cherché à me libérer mais a cédé à la pression de la foule. "Prenez-le et crucifiez-le, car je ne trouve aucune faute en lui", leur dit-il. Puis il m'a livré pour être crucifié.

Tu étais dans ma tête quand j'ai porté Ma croix sur la colline isolée jusqu'au Golgotha. Je suis tombé sous son poids. C’est mon amour pour vous et le fait de faire la volonté de mon Père qui m’a donné la force de supporter sa lourde charge. Là, j'ai porté vos chagrins et j'ai porté vos chagrins donnant ma vie pour le péché de l'humanité.

Les soldats ricanèrent en donnant des coups lourds du marteau enfonçant profondément les ongles dans Mes mains et mes pieds. L'amour a cloué vos péchés sur la croix, pour qu'ils ne soient plus jamais traités. Ils m'ont hissé et m'ont laissé mourir. Pourtant, ils n'ont pas pris ma vie. Je l'ai volontairement donné.

Le ciel est devenu noir. Même le soleil a cessé de briller. Mon corps déchiré par une douleur atroce a pris le poids de votre péché et l'a puni pour que la colère de Dieu puisse être satisfaite.

Quand tout a été accompli. J'ai confié Mon esprit aux mains de mon Père et expiré Mes derniers mots: «C'est fini.» Je baissai la tête et rendis le fantôme.

Je t'aime Jésus.

"Un plus grand amour que nul autre que celui-ci, c'est qu'un homme donne sa vie pour ses amis." ~ John 15: 13

L'enfer est-il un lieu littéral?

«Et en enfer, il lève les yeux, étant tourmenté, et voit Abraham de loin, et Lazare dans son sein. Et il cria et dit: Père Abraham, aie pitié de moi et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me refroidisse la langue; car je suis tourmenté dans cette flamme. ~ Luke 16: 23-24

Puis il dit: Je te prie donc, père, de l'envoyer dans la maison de mon père. Car j'ai cinq frères; afin qu'il leur témoigne, de peur qu'ils ne viennent aussi dans ce lieu de tourments. ”~ Luke 16: 27-28

Ce soir, en lisant cette lettre, la mère, le père, la soeur, le frère ou le plus cher des amis de quelqu'un chuteront dans l'éternité pour prendre leur décision en enfer.

Imaginez recevoir une lettre comme celle-ci de l'un de vos proches. Écrit par un jeune homme à sa mère qui craint Dieu. Il est mort et est allé en enfer… Ne le dis pas de toi!

Une lettre de l'enfer

Chère maman,

Je vous écris de l'endroit le plus horrible que j'ai jamais vu et plus horrible que vous ne pouvez l'imaginer. C’est NOIR ici, si sombre que je ne peux même pas voir toutes les âmes dans lesquelles je me heurte constamment. Je sais seulement que ce sont des gens comme moi issus de SCREAMS. Ma voix est partie de mes propres cris alors que je me tordais de douleur et de souffrance. Je ne peux même plus demander de l'aide, et ce n'est de toute façon pas utile, il n'y a personne ici qui ait de la compassion pour ma situation difficile.

La douleur et la souffrance à cet endroit sont absolument insupportables. Cela me dévorait tellement que je ne pouvais pas savoir s'il y avait une autre sensation sur moi. La douleur est si intense qu'elle ne cesse jamais le jour ou la nuit. Le tournant des jours n'apparaît pas à cause des ténèbres. Ce qui n’est rien d’autre que des minutes, voire des secondes, ressemble à de nombreuses années. La pensée de cette souffrance qui continue sans fin est plus que je ne peux supporter. Mon esprit tourne de plus en plus avec chaque moment qui passe. Je me sens comme un fou, je ne peux même pas penser clairement sous cette charge de confusion. Je crains de perdre la tête.

La peur est aussi grave que la douleur, peut-être même pire. Je ne vois pas comment ma situation pourrait être pire que celle-là, mais je crains constamment que cela puisse arriver à tout moment.

Ma bouche est sèche et ne le deviendra que davantage. Il est si sec que ma langue se fend du toit de ma bouche. Je me souviens de ce vieux prédicateur disant que c’était ce que Jésus-Christ a enduré en s’accrochant à cette vieille croix accidentée. Il n'y a pas de soulagement, pas même une seule goutte d'eau pour refroidir ma langue enflée.

Pour ajouter encore plus de misère à ce lieu de tourments, je sais que je mérite d'être ici. Je suis puni justement pour mes actes. La punition, la douleur, la souffrance ne sont pas pires que ce que je mérite à juste titre, mais en admettant que cela ne soulagera jamais l'angoisse qui brûle éternellement dans mon âme misérable. Je me hais d'avoir commis les péchés pour gagner un destin aussi horrible, je déteste le diable qui m'a trompé pour que je finisse dans cet endroit. Et bien que je sache que penser cela est une méchanceté indescriptible, je déteste le Dieu même qui a envoyé son Fils unique pour m'épargner ce supplice. Je ne peux jamais blâmer le Christ qui a souffert et saigné et qui est mort pour moi, mais je le déteste quand même. Je ne peux même pas contrôler mes sentiments que je sais être méchants, misérables et vils. Je suis plus méchant et vil maintenant que je ne l'ai jamais été dans mon existence terrestre. Oh, si seulement j'avais écouté.

Tout tourment terrestre serait bien meilleur que cela. Mourir d'une mort lente et douloureuse du cancer; Mourir dans un immeuble en flammes, victime des attaques terroristes 9-11. Même être cloué sur une croix après avoir été battu sans merci comme le Fils de Dieu; Mais pour choisir ceux-ci sur mon état actuel, je n'ai aucun pouvoir. Je n'ai pas ce choix

Je comprends maintenant que ces tourments et ces souffrances sont ce que Jésus a ennuyé pour moi. Je crois qu'il a souffert, a saigné et est mort pour payer mes péchés, mais sa souffrance n'était pas éternelle. Au bout de trois jours, il est sorti vainqueur de la tombe. Oh, je crois, mais hélas, il est trop tard. Comme le dit la vieille chanson sur les invitations dont je me souviens avoir entendu tant de fois, je suis un jour trop tard.

Nous sommes TOUS croyants dans cet endroit terrible, mais notre foi ne vaut rien. C'est trop tard. La porte est fermée L'arbre est tombé et il gisera ici. En enfer. Perdu pour toujours. Pas d'espoir, pas de confort, pas de paix, pas de joie.

Il n'y aura jamais de fin à mes souffrances. Je me souviens de ce vieux prédicateur comme il le lirait «Et la fumée de leur tourment monte à tout jamais: et ils n'ont pas de repos ni jour ni nuit»

Et c'est peut-être la pire chose à propos de cet endroit terrible. JE ME RAPPELLE. Je me souviens des services religieux. Je me souviens des invitations. J'ai toujours pensé qu'ils étaient si ringards, si stupides, si inutiles. Il semblait que j'étais trop «difficile» pour de telles choses. Je vois tout différemment maintenant, maman, mais mon changement de cœur n’a aucune importance pour le moment.

J'ai vécu comme un fou, je faisais semblant comme un fou, je suis mort comme un fou, et maintenant je dois subir les tourments et l'angoisse d'un fou.

Oh, maman, le confort de la maison me manque tellement. Je ne saurai plus jamais ta tendre caresse sur mon front enfiévré. Finis les petits déjeuners chauds ou les repas maison. Je ne sentirai plus jamais la chaleur de la cheminée par une nuit d'hiver glacée. Maintenant, le feu engloutit non seulement ce corps en péril déchiré par une douleur sans égale, mais le feu de la colère d'un Dieu Tout-Puissant dévore mon être intérieur d'une angoisse qui ne peut être décrite correctement dans un langage mortel.

Il me tarde de flâner dans un pré verdoyant au printemps et de regarder les belles fleurs, en m'arrêtant pour respirer le parfum de leur doux parfum. Au lieu de cela, je suis résigné à l'odeur brûlante de soufre, de soufre et d'une chaleur si intense que tous les autres sens me manquent tout simplement.

Oh, maman, adolescente, j'ai toujours détesté devoir écouter les plaintes et les gémissements des petits bébés à l'église et même à la maison. Je pensais qu'ils étaient un inconvénient pour moi, une telle irritation. Combien de temps je veux juste voir pour un bref moment un de ces petits visages innocents. Mais il n'y a pas de bébés en enfer, maman.

Il n'y a pas de bibles en enfer, chère mère. Les seules écritures à l'intérieur des murs calcinés des damnés sont celles qui résonnent dans mes oreilles heure après heure, minute après minute. Ils n'offrent aucun réconfort, cependant, et ne servent qu'à me rappeler à quel point je suis fou.

Sans la futilité de leur mère, vous pourriez autrement vous réjouir de savoir qu’il ya une réunion de prière sans fin ici en enfer. Peu importe, il n'y a pas de Saint-Esprit à intercéder en notre nom. Les prières sont si vides, si mortes. Ils ne sont rien de plus que des appels à la miséricorde dont nous savons tous qu’il ne sera jamais répondu.

S'il vous plaît avertir mes frères maman. J'étais l'aîné et je pensais que je devais être «cool». S'il vous plaît, dites-leur que personne en enfer n'est cool. Merci d'avertir tous mes amis, même mes ennemis, de peur qu'ils ne viennent aussi dans ce lieu de tourments.

Aussi terrible que soit cet endroit, maman, je vois que ce n'est pas ma destination finale. Alors que Satan se moque de nous tous ici et que des multitudes nous rejoignent continuellement en ce festin de misère, il nous est constamment rappelé qu'un jour de l'avenir, nous serons tous convoqués individuellement pour comparaître devant le Trône du Jugement de Dieu tout-puissant.

Dieu nous montrera notre destin éternel écrit dans les livres à côté de toutes nos mauvaises œuvres. Nous n'aurons aucune défense, aucune excuse, et rien à dire à part confesser la justice de notre damnation devant le juge suprême de toute la terre. Juste avant d'être jetés dans notre destination finale de tourments, l'étang de feu, nous devrons regarder le visage de celui qui a volontairement subi les tourments de l'enfer pour que nous puissions être délivrés d'eux. Alors que nous nous tenons là dans sa sainte présence pour entendre le prononcé de notre damnation, vous serez là maman pour tout voir.

S'il vous plaît, pardonnez-moi de m'avoir pendu la tête de honte, car je sais que je ne pourrai pas supporter de vous regarder le visage. Vous serez déjà conforme à l'image du Sauveur et je sais que ce sera plus que ce que je peux supporter.

J'aimerais quitter cet endroit et me joindre à vous et à tant d'autres que je connais depuis quelques années sur la Terre. Mais je sais que cela ne sera jamais possible. Puisque je sais que je ne pourrai jamais échapper aux tourments des damnés, je dis avec larmes, avec une douleur et un désespoir profond qu’on ne peut jamais décrire complètement, je ne veux plus jamais vous revoir. S'il vous plaît, ne me rejoignez jamais ici.

Est-ce que Hell Real?

«Et en enfer, il lève les yeux, étant tourmenté, et voit Abraham de loin, et Lazare dans son sein. Et il cria et dit: Père Abraham, aie pitié de moi et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me refroidisse la langue; car je suis tourmenté dans cette flamme. ~ Luke 16: 23-24

Puis il dit: Je te prie donc, père, de l'envoyer dans la maison de mon père. Car j'ai cinq frères; afin qu'il leur témoigne, de peur qu'ils ne viennent aussi dans ce lieu de tourments. ”~ Luke 16: 27-28

Ce soir, en lisant cette lettre, la mère, le père, la soeur, le frère ou le plus cher des amis de quelqu'un chuteront dans l'éternité pour prendre leur décision en enfer.

Imaginez recevoir une lettre comme celle-ci de l'un de vos proches. Écrit par un jeune homme à sa mère qui craint Dieu. Il est mort et est allé en enfer… Ne le dis pas de toi!

Une lettre de l'enfer

Chère maman,

Je vous écris de l'endroit le plus horrible que j'ai jamais vu et plus horrible que vous ne pouvez l'imaginer. C’est NOIR ici, si sombre que je ne peux même pas voir toutes les âmes dans lesquelles je me heurte constamment. Je sais seulement que ce sont des gens comme moi issus de SCREAMS. Ma voix est partie de mes propres cris alors que je me tordais de douleur et de souffrance. Je ne peux même plus demander de l'aide, et ce n'est de toute façon pas utile, il n'y a personne ici qui ait de la compassion pour ma situation difficile.

La douleur et la souffrance à cet endroit sont absolument insupportables. Cela me dévorait tellement que je ne pouvais pas savoir s'il y avait une autre sensation sur moi. La douleur est si intense qu'elle ne cesse jamais le jour ou la nuit. Le tournant des jours n'apparaît pas à cause des ténèbres. Ce qui n’est rien d’autre que des minutes, voire des secondes, ressemble à de nombreuses années. La pensée de cette souffrance qui continue sans fin est plus que je ne peux supporter. Mon esprit tourne de plus en plus avec chaque moment qui passe. Je me sens comme un fou, je ne peux même pas penser clairement sous cette charge de confusion. Je crains de perdre la tête.

La peur est aussi grave que la douleur, peut-être même pire. Je ne vois pas comment ma situation pourrait être pire que celle-là, mais je crains constamment que cela puisse arriver à tout moment.

Ma bouche est sèche et ne le deviendra que davantage. Il est si sec que ma langue se fend du toit de ma bouche. Je me souviens de ce vieux prédicateur disant que c’était ce que Jésus-Christ a enduré en s’accrochant à cette vieille croix accidentée. Il n'y a pas de soulagement, pas même une seule goutte d'eau pour refroidir ma langue enflée.

Pour ajouter encore plus de misère à ce lieu de tourments, je sais que je mérite d'être ici. Je suis puni justement pour mes actes. La punition, la douleur, la souffrance ne sont pas pires que ce que je mérite à juste titre, mais en admettant que cela ne soulagera jamais l'angoisse qui brûle éternellement dans mon âme misérable. Je me hais d'avoir commis les péchés pour gagner un destin aussi horrible, je déteste le diable qui m'a trompé pour que je finisse dans cet endroit. Et bien que je sache que penser cela est une méchanceté indescriptible, je déteste le Dieu même qui a envoyé son Fils unique pour m'épargner ce supplice. Je ne peux jamais blâmer le Christ qui a souffert et saigné et qui est mort pour moi, mais je le déteste quand même. Je ne peux même pas contrôler mes sentiments que je sais être méchants, misérables et vils. Je suis plus méchant et vil maintenant que je ne l'ai jamais été dans mon existence terrestre. Oh, si seulement j'avais écouté.

Tout tourment terrestre serait bien meilleur que cela. Mourir d'une mort lente et douloureuse du cancer; Mourir dans un immeuble en flammes, victime des attaques terroristes 9-11. Même être cloué sur une croix après avoir été battu sans merci comme le Fils de Dieu; Mais pour choisir ceux-ci sur mon état actuel, je n'ai aucun pouvoir. Je n'ai pas ce choix

Je comprends maintenant que ces tourments et ces souffrances sont ce que Jésus a ennuyé pour moi. Je crois qu'il a souffert, a saigné et est mort pour payer mes péchés, mais sa souffrance n'était pas éternelle. Au bout de trois jours, il est sorti vainqueur de la tombe. Oh, je crois, mais hélas, il est trop tard. Comme le dit la vieille chanson sur les invitations dont je me souviens avoir entendu tant de fois, je suis un jour trop tard.

Nous sommes TOUS croyants dans cet endroit terrible, mais notre foi ne vaut rien. C'est trop tard. La porte est fermée L'arbre est tombé et il gisera ici. En enfer. Perdu pour toujours. Pas d'espoir, pas de confort, pas de paix, pas de joie.

Il n'y aura jamais de fin à mes souffrances. Je me souviens de ce vieux prédicateur comme il le lirait «Et la fumée de leur tourment monte à tout jamais: et ils n'ont pas de repos ni jour ni nuit»

Et c'est peut-être la pire chose à propos de cet endroit terrible. JE ME RAPPELLE. Je me souviens des services religieux. Je me souviens des invitations. J'ai toujours pensé qu'ils étaient si ringards, si stupides, si inutiles. Il semblait que j'étais trop «difficile» pour de telles choses. Je vois tout différemment maintenant, maman, mais mon changement de cœur n’a aucune importance pour le moment.

J'ai vécu comme un fou, je faisais semblant comme un fou, je suis mort comme un fou, et maintenant je dois subir les tourments et l'angoisse d'un fou.

Oh, maman, le confort de la maison me manque tellement. Je ne saurai plus jamais ta tendre caresse sur mon front enfiévré. Finis les petits déjeuners chauds ou les repas maison. Je ne sentirai plus jamais la chaleur de la cheminée par une nuit d'hiver glacée. Maintenant, le feu engloutit non seulement ce corps en péril déchiré par une douleur sans égale, mais le feu de la colère d'un Dieu Tout-Puissant dévore mon être intérieur d'une angoisse qui ne peut être décrite correctement dans un langage mortel.

Il me tarde de flâner dans un pré verdoyant au printemps et de regarder les belles fleurs, en m'arrêtant pour respirer le parfum de leur doux parfum. Au lieu de cela, je suis résigné à l'odeur brûlante de soufre, de soufre et d'une chaleur si intense que tous les autres sens me manquent tout simplement.

Oh, maman, adolescente, j'ai toujours détesté devoir écouter les plaintes et les gémissements des petits bébés à l'église et même à la maison. Je pensais qu'ils étaient un inconvénient pour moi, une telle irritation. Combien de temps je veux juste voir pour un bref moment un de ces petits visages innocents. Mais il n'y a pas de bébés en enfer, maman.

Il n'y a pas de bibles en enfer, chère mère. Les seules écritures à l'intérieur des murs calcinés des damnés sont celles qui résonnent dans mes oreilles heure après heure, minute après minute. Ils n'offrent aucun réconfort, cependant, et ne servent qu'à me rappeler à quel point je suis fou.

Sans la futilité de leur mère, vous pourriez autrement vous réjouir de savoir qu’il ya une réunion de prière sans fin ici en enfer. Peu importe, il n'y a pas de Saint-Esprit à intercéder en notre nom. Les prières sont si vides, si mortes. Ils ne sont rien de plus que des appels à la miséricorde dont nous savons tous qu’il ne sera jamais répondu.

S'il vous plaît avertir mes frères maman. J'étais l'aîné et je pensais que je devais être «cool». S'il vous plaît, dites-leur que personne en enfer n'est cool. Merci d'avertir tous mes amis, même mes ennemis, de peur qu'ils ne viennent aussi dans ce lieu de tourments.

Aussi terrible que soit cet endroit, maman, je vois que ce n'est pas ma destination finale. Alors que Satan se moque de nous tous ici et que des multitudes nous rejoignent continuellement en ce festin de misère, il nous est constamment rappelé qu'un jour de l'avenir, nous serons tous convoqués individuellement pour comparaître devant le Trône du Jugement de Dieu tout-puissant.

Dieu nous montrera notre destin éternel écrit dans les livres à côté de toutes nos mauvaises œuvres. Nous n'aurons aucune défense, aucune excuse, et rien à dire à part confesser la justice de notre damnation devant le juge suprême de toute la terre. Juste avant d'être jetés dans notre destination finale de tourments, l'étang de feu, nous devrons regarder le visage de celui qui a volontairement subi les tourments de l'enfer pour que nous puissions être délivrés d'eux. Alors que nous nous tenons là dans sa sainte présence pour entendre le prononcé de notre damnation, vous serez là maman pour tout voir.

S'il vous plaît, pardonnez-moi de m'avoir pendu la tête de honte, car je sais que je ne pourrai pas supporter de vous regarder le visage. Vous serez déjà conforme à l'image du Sauveur et je sais que ce sera plus que ce que je peux supporter.

J'aimerais quitter cet endroit et me joindre à vous et à tant d'autres que je connais depuis quelques années sur la Terre. Mais je sais que cela ne sera jamais possible. Puisque je sais que je ne pourrai jamais échapper aux tourments des damnés, je dis avec larmes, avec une douleur et un désespoir profond qu’on ne peut jamais décrire complètement, je ne veux plus jamais vous revoir. S'il vous plaît, ne me rejoignez jamais ici.

Faut-il que les chrétiens se sentent déprimés?

Oh, la nuit noire de l'âme, quand nous suspendons nos harpes aux saules et ne trouvons du réconfort que dans le Seigneur!

La séparation est douloureuse. Qui de nous n'a pas regretté la perte d'un être cher, ni ressenti son chagrin d'avoir pleuré dans les bras de l'autre pour ne plus jouir éternellement de ses chers amis et compagnons, ni pour nous aider à traverser les épreuves de la vie?

Beaucoup de gens traversent la vallée pendant que vous lisez ceci. Vous pouvez vous raconter, après avoir perdu vous-même un compagnon et vivez maintenant le chagrin de la séparation, en vous demandant comment vous allez faire face aux heures solitaires à venir.

Nous sentons l'inutilité de la perte dans notre cœur lorsqu'un être cher nous est enlevé.

Nous avons été retirés de vous pendant une courte période en présence, pas de cœur… Nous avons le mal du pays et nous anticipons la réunion de nos êtres chers alors que nous aspirons à un meilleur endroit.

Le familier était tellement réconfortant. Ce n'est jamais facile de se laisser aller. Car ce sont les béquilles qui nous ont tenu debout, les endroits qui nous ont réconfortés, les visites qui nous ont procuré de la joie. Nous conservons ce qui est précieux jusqu'à ce qu'il nous soit enlevé souvent avec une profonde angoisse d'âme.

Parfois, sa tristesse nous submerge comme des vagues qui s’abattent sur notre âme. Nous nous protégeons de sa douleur et trouvons un abri sous les ailes du Seigneur.

Nous nous perdrions dans la vallée du chagrin si ce n'était la main de notre berger pour nous guider à travers les longues et solitaires nuits. Dans la nuit noire de l'âme, il est notre consolateur, une présence aimante qui partage notre douleur et nos souffrances.

À chaque larme qui tombe, le chagrin nous pousse du côté du ciel, où aucune mort, aucun chagrin ni aucune larme ne tombera. Pleurer peut durer une nuit, mais la joie vient le matin. Il nous porte dans nos moments de douleur la plus profonde.

À travers des yeux larmoyants, nous anticipons notre joyeuse réunion lorsque nous serons avec nos êtres chers dans le Seigneur.

Parfois, l'angoisse de votre âme vous émeut aux larmes, mais ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas encore à la maison. L'aspiration de votre cœur ne fera qu'approfondir votre relation avec le Seigneur. Cela n'aurait pas été possible si vous n'aviez pas traversé la vallée du chagrin.

"Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés." ~ Matthew 5: 4

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde tous les jours de votre vie jusqu'à ce que vous soyez en présence du Seigneur dans les cieux.

Est-il une vie après la mort?

Chaque jour, des milliers de personnes vont prendre leur dernier souffle et se glisser dans l'éternité, soit au paradis, soit dans l'enfer. Bien que nous ne connaissions peut-être jamais leurs noms, la réalité de la mort se produit tous les jours.

Qu'est-ce qui se passe le moment après votre mort?

Le moment après votre mort, votre âme quitte temporairement votre corps pour attendre la résurrection.

Ceux qui placent leur foi en Christ seront portés par les anges dans la présence du Seigneur. Ils sont maintenant réconfortés. Absent du corps et présent avec le Seigneur.

Pendant ce temps, des incroyants attendent dans le Hadès pour le jugement final.

"Et en enfer, il leva les yeux, étant dans les tourments ... Et il cria et dit: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et refroidisse ma langue; car je suis tourmenté dans cette flamme. ”~ Luke 16: 23a-24

"Alors la poussière reviendra sur la terre telle qu'elle était: et l'esprit retournera à Dieu qui l'a donnée." ~ Ecclesiastes 12: 7

Bien que nous regrettons la perte de nos proches, nous sommes peinés mais pas comme ceux qui n’ont plus d’espoir. «Car si nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, de même avec ceux qui dorment en Jésus. Alors nous qui sommes vivants et qui restons, nous serons ensemble avec eux dans les nuages, pour rencontrer le Seigneur dans les airs: ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. C'est pourquoi réconfortez-vous les uns les autres avec ces mots. ”~ 1 Thessaloniciens 4: 14, 17-18

Pendant que le corps de l'incroyant reste au repos, qui peut comprendre les tourments qu'il subit?! Son esprit crie! "L'enfer d'en bas est ému pour que tu puisses te rencontrer à ton arrivée ..." ~ Isaiah 14: 9a

Prépare-t-il à rencontrer Dieu!

Bien qu'il pleure dans ses tourments, sa prière n'offre aucun réconfort, car un grand gouffre est fixé où personne ne peut passer de l'autre côté. Seul, il reste dans sa misère. Seul dans ses souvenirs. La flamme de l'espoir s'éteignit à jamais de revoir ses proches.

Au contraire, la mort de ses saints est précieuse aux yeux du Seigneur. Escortés par les anges en présence du Seigneur, ils sont maintenant réconfortés. Leurs épreuves et leurs souffrances sont passées. Bien que leur présence nous manque énormément, ils ont l’espoir de revoir leurs proches.

Y a-t-il un mariage au paradis?

«Mais je ne voudrais pas que vous soyez ignorants, frères, à propos de ceux qui sont endormis, afin que vous ne soyez pas chagrins, pas plus que ceux qui sont sans espoir. Car si nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, de même Dieu amènera avec lui ceux qui dorment en Jésus.

Car le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri, avec la voix de l'archange et avec la trompette de Dieu; et les morts en Christ ressusciteront les premiers:

Alors nous qui sommes en vie et qui restons, nous serons ensemble avec eux dans les nuages ​​pour rencontrer le Seigneur dans les airs: et nous serons toujours avec le Seigneur. C'est pourquoi réconfortez-vous les uns les autres avec ces mots. »~ 1 Thessaloniciens 4: 13-14, 16-18

Beaucoup de gens se demandent, alors qu'ils se détournent de la tombe de leurs proches, «connaîtreons-nous nos proches au paradis»? "Verrons-nous leur visage à nouveau"?

Le Seigneur comprend votre chagrin. Il a porté nos chagrins… Car il a pleuré sur la tombe de son cher ami Lazare, même s'il savait qu'il le ressusciterait dans quelques instants.

Là, il a réconforté ses amis bien-aimés.

"Je suis la résurrection et la vie: celui qui croit en moi, bien qu'il soit mort, vivra néanmoins." ~ John 11: 25

Maintenant, nous sommes tristes pour ceux qui s’endormissent en Jésus, mais pas pour ceux qui n’ont plus d’espoir. Car lors de la résurrection, Dieu amènera avec lui ceux qui dorment en Jésus. Notre amitié est durable. Cela continue pour toujours.

"Car, dans la résurrection, ils ne se marient ni ne sont donnés en mariage, mais sont comme les anges de Dieu au ciel." ~ Matthew 22: 30

Bien que notre mariage terrestre ne soit pas soutenu au ciel, nos relations seront pures et saines. Car ce n’est qu’un portrait qui a atteint son objectif jusqu’à ce que les croyants en Christ soient mariés au Seigneur.

«Et moi, Jean, je vis la ville sainte, la Nouvelle Jérusalem, descendre du ciel du ciel de Dieu, préparée comme une épouse parée pour son mari.

Et j'entendis du ciel une grande voix qui disait: Voici, le tabernacle de Dieu est avec les hommes, et il habitera avec eux; ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux et sera leur Dieu.

Et Dieu essuiera toutes les larmes de leurs yeux; et il n'y aura plus de mort, ni de chagrin ni de pleurs, ni de douleur: les choses anciennes seront passées. ”~ Apocalypse 21: 2

Maintenant que je suis sauvé, quelle est la suite?

Maintenant que vous avez cru en l'Évangile, le Christ est mort pour vos péchés selon les Écritures, a été enterré et ressuscité le troisième jour selon les Écritures (1 Corinthians 15: 3-4) et a demandé à Jésus-Christ de vous pardonner péchés, que devriez-vous faire ensuite?

La première chose à faire est d'obtenir une Bible si vous n'en avez pas déjà une. Il existe un certain nombre de traductions modernes précises et faciles à comprendre.

Ensuite, développez un plan systématique pour la lecture de la Bible. Vous ne voudriez pas commencer un autre livre au milieu et ensuite sauter d'un endroit à l'autre, alors ne le faites pas avec la Bible.

La Bible est une collection de livres 66. Quatre d'entre eux, appelés évangiles, parlent de la vie de Jésus. Je vous encourage à les lire tous les quatre dans cet ordre, Marc, Luc, Matthieu et Jean, puis à lire le reste du Nouveau Testament.

La deuxième chose que vous devez faire est de commencer à prier régulièrement. Prier, c'est juste parler à Dieu, et même si vous devez être respectueux, vous n'avez pas besoin d'utiliser un langage spécial.

La prière du Seigneur dans Matthieu 6: 9-13 est un excellent modèle pour prier. Remercie Dieu pour ce qu'il a fait pour toi. Admettez-le lorsque vous péchez et demandez-lui de vous pardonner. (Il promet qu'il le fera.) Et demandez à Dieu ce dont vous avez besoin.

La troisième chose que vous devez faire est de trouver une bonne église. Les bonnes églises enseignent que toute la Bible est la Parole de Dieu, expliquent pourquoi Jésus est mort sur la croix et regorgent de personnes de qualité dont la vie est transformée par leur relation avec Dieu.

La preuve la plus évidente qu'une personne est dans une relation de changement de vie avec Jésus-Christ est la façon dont elle traite les gens. Jésus a dit: “A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous vous aimez les uns les autres.” - John 13: 35

Si l'église a des études bibliques ou des classes d'école du dimanche pour les nouveaux chrétiens, essayez d'y assister. Il y a beaucoup de choses passionnantes à apprendre pour mieux connaître Dieu. Dieu a des projets pour vous.

Jésus a dit: «Je suis venu pour qu'ils aient la vie et la possèdent pleinement.» Dieu «nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour la vie et la sainteté grâce à notre connaissance de lui. qui nous a appelés par sa gloire et sa bonté. »2 Peter 1: 3

En lisant votre Bible, en priant et en vous engageant dans une bonne église, Dieu commencera à changer votre vie de manière que vous n'auriez jamais imaginée possible et à vous remplir d'amour, de joie, de paix et d'un but réel.

Que Dieu vous bénisse quand vous le suivez.

La preuve de la résurrection à travers la nature

(Une lettre à un beau-frère en deuil suite au décès de sa femme)

Bonjour,

Cette lettre est trop tardive. Je voulais t'écrire depuis le décès de Dawn pour te faire savoir ce que je pense de Dieu et du Ciel. J'ai du mal à expliquer les choses en personne, alors il est parfois plus facile de mettre mes pensées sur papier.

Je crois vraiment en Dieu. Il est Dieu le Père, le Fils (Jésus) et le Saint-Esprit. Il ne fait qu'un, tout comme un œuf a des parties 3, la coquille, les blancs et le jaune (pièces 3 mais toujours œuf 1). Une personne a un corps, une âme (la personnalité) et un esprit (la partie qui peut répondre à Dieu). Nous ne pouvons pas voir l'âme ou l'esprit, mais cela fait toujours partie de nous.

J'ai toujours été tellement enthousiasmé par la nature. La Bible nous dit beaucoup de choses fascinantes sur la nature pour nous aider à mieux comprendre la Bible. J'espère que vous avez une Bible King James. Si vous ne le faites pas, vous pouvez en obtenir un presque n'importe où. Cela ressemble presque à Shakespeare quand vous le lisez, mais plus vous en faites, plus vous vous y habituerez.

Un de mes versets préférés dans la Bible est Romans 1: 20 ”Les choses invisibles qui le composent depuis la création du monde sont clairement visibles, elles sont comprises par les choses qui sont faites, même son pouvoir éternel et sa divinité; afin qu'ils soient sans excuse »car le verset nous dit qu'en observant la Création, nous ne pouvons nous empêcher de savoir qu'il y a un Dieu.

Je ne pourrai jamais oublier la beauté de la toile d'araignée. Ils sont tellement parfaits sur le plan artistique. Les toiles sont différentes selon les espèces et tout aussi belles. Le fait que l'araignée en sache assez pour faire tourner ses fils autour d'un autre insecte ou le paralyser avec son propre venin pour se nourrir est tellement incroyable. Personne n'a jamais eu à leur apprendre comment. Dieu vient de mettre cet instinct en eux.

Il suffit de penser aux belles fleurs que Dieu a créées et aux parfums qu’elles donnent. Il y a une telle variété! Je sais que les gens ont créé de nouveaux types au fil des ans, mais ils sont issus de la graine qui a été mise ici pour la première fois ici.

Pensez aux arbres et aux différentes étapes qu'ils traversent. Ils représentent les étapes de la vie d'une personne. La graine (quand nous étions bébés), Les feuilles vertes (la croissance que nous apprenons). Les changements de couleur (quand nous sommes arrivés à maturité) et les feuilles mortes (quand nous mourons). Cela ne doit cependant pas être la fin. Révélations 22: 14 nous dit que Dieu est l'arbre de vie et que si nous l'acceptons et croyons en lui, nous vivrons avec lui pour toujours. "Heureux ceux qui font ses commandements, afin qu'ils aient droit à l'arbre de vie et qu'ils puissent entrer par les portes de la ville."

J'aime l'exemple d'un gland. Le gland est enterré dans le sol. Il perd sa coquille et devient un bel arbre. Le gland est parti et il y a un nouvel arbre à sa place. Lorsque nous mourons, nos corps sont également immergés dans le sol, mais Dieu nous donnera nos nouveaux corps, beaucoup plus grands que les anciens, car le chêne est plus grand que le gland.

Le soleil dans le ciel est une grande image de Dieu parce que tous savent que le soleil a toujours été ici depuis le début et nous avons la conviction qu'il le sera jusqu'à la fin des temps. Même s'il n'y a qu'un seul soleil, nous savons qu'il atteint toutes les régions du monde et donne à la Terre ce dont elle a besoin pour survivre, même dans sa partie la plus reculée. De même, il n'y a qu'un seul Dieu. Peu importe qui nous sommes ou où nous vivons ou à quel point nous pensons être insignifiants, il se soucie de nous Peter 5: 7 dit: «Jette tous tes soins sur lui; car il prend soin de vous. "

J'adore Matthieu 6: 25 et 26. Dieu nous dit que tout comme les oiseaux du sont sont pris en charge par lui, nous ne devrions pas nous inquiéter car il prendra également soin de nous.

Une de mes choses préférées à voir est l'arc-en-ciel. Lorsque nous voyons la voûte plantaire complète, sa forme est parfaite et les couleurs si vives. Aucun homme n'aurait pu faire une si belle chose. Cela ne pouvait être fait que par Dieu.

Genesis 1, tout le chapitre parle de sa création. Nous devons également regarder une partie de la création de Dieu pour nous apprendre à être. Proverbes 6: 6 nous dit d'observer la fourmi pour nous montrer que nous devons être occupés. «Va à la fourmi, tu es paresseux; réfléchissez à ses voies et soyez sage. »Ils n'ont personne pour leur apprendre à travailler, mais ils savent comment recueillir leur nourriture et prendre soin de eux-mêmes, comme presque tous les animaux sont capables de le faire.

Un exemple de vie après la mort qui me vient à l'esprit est celui des semences de jardin. Si vous mettez une graine dans la paume de votre main ou la posez sur une table, elle restera toujours une graine. Une fois que vous avez mis cette graine dans le sol et que vous l'avez arrosée, la vieille coquille sera laissée et jaillira d'une nouvelle plante vivante. Lorsque nous plantons la graine, nous avons la foi qu'elle prendra vie. Nous avons l'espoir qu'il se développera. » Or, la foi est la substance des choses espérées, la preuve de choses non vues. Hébreux 11: 1 & 3 - Ces 2 versets ont une bonne définition de la foi en utilisant la création de Dieu.

La graine de carotte m'étonne. Il a presque la taille d'un grain de poivre. En regardant, il semble presque impossible que cela devienne une carotte. Et puis il y a la jolie couleur aussi. "Car avec Dieu rien ne sera impossible". Luke 1: 37

Le papillon est une autre créature fascinante dans la nature. Les couleurs et les dessins ainsi que les étapes qui en ont résulté sont remarquables. Je sais que nous allons revoir Dawn et qu'elle sera en bonne santé et ne vieillira pas. Nous verrons beaucoup de nos proches qui se sont endormis en Jésus devant nous et nous ne serons plus jamais séparés d'eux. Si nous n'étions nés que pour mourir, cela n'aurait aucun sens. Romains 8: 18 dit: "Car j'estime que les souffrances du présent ne sont pas dignes d'être comparées à la gloire qui sera révélée en nous." La Bible est un livre qui existe depuis des générations et qui est toujours lu par des gens partout dans le monde, même aujourd'hui. Hébreux 13: 8 dit: «Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et à jamais».

John 3: 16 est un verset très populaire pour expliquer le chemin du salut. "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle". Dieu a envoyé son Fils (Jésus) sur la terre pour qu'il naisse bébé et devienne un homme comme nous, mais sans péché, et meurt sur la croix en sacrifice pour nos péchés. Nous sommes tous des pécheurs et méritons de mourir. Mais Dieu a eu pitié de nous et a envoyé son Fils prendre la punition pour nous. Il est mort et est ressuscité, tout comme une graine meurt et qu'une nouvelle vie se présente. Nous mourrons un jour, mais si nous croyons en Dieu et lui demandons de pardonner nos péchés, il nous apportera une nouvelle vie un jour avec un corps qui ne mourra pas et ne tombera pas malade. Ce ne sera pas merveilleux!

J'ai la paix dans mon cœur de la perspective de mourir parce que je sais qu'il me ressuscitera avec une nouvelle vie éternelle.

Je vous envoie ce livre du vrai Dieu. Les preuves et les promesses et le papier sur le papillon espérant qu'il vous éclaircira les choses. Je suis sûr que vous connaissez les étapes du papillon, mais cela vous aidera également à en voir l'aspect spirituel.

Je pourrais continuer encore et encore avec différentes choses sur la nature et ses liens spirituels.

Si vous lisez la Bible, ne vous découragez pas d'essayer de tout comprendre. Ce n'est pas une longue histoire continue - Il y a des livres 66 dans la Bible, écrits par plusieurs personnes différentes qui ont été inspirées par Dieu. Chaque fois que vous voyez l'écriture en caractères rouges, ce sont des mots écrits par Jésus lui-même.

J'espère que ceci vous aide. Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé. Actes 16: 31. S'il vous plaît, croyez aujourd’hui et ne repoussez pas cette journée, car aucun d’entre nous ne sait s’il ya un lendemain comme Dawn. Heureusement elle a cru.

C'est toujours bien de vous parler. Amour, ta soeur, Robin

Étude biblique connexe: Job 38-41

Comment sont nos relations au paradis?

«Mais je ne voudrais pas que vous soyez ignorants, frères, à propos de ceux qui sont endormis, afin que vous ne soyez pas chagrins, pas plus que ceux qui sont sans espoir. Car si nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, de même Dieu amènera avec lui ceux qui dorment en Jésus.

Car le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri, avec la voix de l'archange et avec la trompette de Dieu; et les morts en Christ ressusciteront les premiers:

Alors nous qui sommes en vie et qui restons, nous serons ensemble avec eux dans les nuages ​​pour rencontrer le Seigneur dans les airs: et nous serons toujours avec le Seigneur. C'est pourquoi réconfortez-vous les uns les autres avec ces mots. »~ 1 Thessaloniciens 4: 13-14, 16-18

Beaucoup de gens se demandent, alors qu'ils se détournent de la tombe de leurs proches, «connaîtreons-nous nos proches au paradis»? "Verrons-nous leur visage à nouveau"?

Le Seigneur comprend votre chagrin. Il a porté nos chagrins… Car il a pleuré sur la tombe de son cher ami Lazare, même s'il savait qu'il le ressusciterait dans quelques instants.

Là, il a réconforté ses amis bien-aimés.

"Je suis la résurrection et la vie: celui qui croit en moi, bien qu'il soit mort, vivra néanmoins." ~ John 11: 25

Maintenant, nous sommes tristes pour ceux qui s’endormissent en Jésus, mais pas pour ceux qui n’ont plus d’espoir. Car lors de la résurrection, Dieu amènera avec lui ceux qui dorment en Jésus. Notre amitié est durable. Cela continue pour toujours.

"Car, dans la résurrection, ils ne se marient ni ne sont donnés en mariage, mais sont comme les anges de Dieu au ciel." ~ Matthew 22: 30

Bien que notre mariage terrestre ne soit pas soutenu au ciel, nos relations seront pures et saines. Car ce n’est qu’un portrait qui a atteint son objectif jusqu’à ce que les croyants en Christ soient mariés au Seigneur.

«Et moi, Jean, je vis la ville sainte, la Nouvelle Jérusalem, descendre du ciel du ciel de Dieu, préparée comme une épouse parée pour son mari.

Et j'entendis du ciel une grande voix qui disait: Voici, le tabernacle de Dieu est avec les hommes, et il habitera avec eux; ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux et sera leur Dieu.

Et Dieu essuiera toutes les larmes de leurs yeux; et il n'y aura plus de mort, ni de chagrin ni de pleurs, ni de douleur: les choses anciennes seront passées. ”~ Apocalypse 21: 2

Quels sont les effets de regarder de la pornographie?

Chère âme,

Permettez-moi de parler un instant à votre cœur. Je ne suis pas ici pour vous condamner, ni pour juger de votre parcours. Je comprends à quel point il est facile de se laisser prendre au réseau de la pornographie.

La tentation est partout. C'est un problème auquel nous sommes tous confrontés. Chaque jour, nous sommes séduits par ce que nous voyons à la télévision, au cinéma ou sur Internet.

Cela peut sembler une petite chose de regarder ce qui est agréable à l'oeil. Le problème, c’est que regarder devient convoitise, et la convoitise est un désir qui n’est jamais satisfait.

«Mais chaque homme est tenté quand il est attiré par sa convoitise. Alors, quand la convoitise a conçu, elle produit le péché, et le péché, une fois qu'elle est terminée, engendre la mort. "~ James 1: 14-15

C'est souvent ce qui attire une âme dans la toile de la pornographie.

Les Écritures traitent de ce problème commun…

"Mais je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur."

"Et si ton œil droit t'offense, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un de tes membres périsse et non que tout ton corps soit jeté en enfer." ~ Matthew 5: 28-29

Satan connaît nos tentations. Il utilise de belles images et des pensées séduisantes pour nous attirer dans sa toile. Nous sommes intrigués. Notre intérêt nous mène sur un chemin apparemment inoffensif, jusqu'à ce qu'il devienne une forteresse dans notre vie.

Satan voit notre lutte. Il se moque de nous avec délire! «Es-tu aussi devenu aussi faible que nous? Dieu ne peut pas vous atteindre maintenant, votre âme est au-delà de sa portée. "

Beaucoup meurent dans son enchevêtrement, d'autres remettent en question leur foi en Dieu. «Ai-je trop erré de sa grâce? Sa main va-t-elle me descendre maintenant?

Nos moments les plus faibles sont lorsque nous sommes seuls, nous sommes séduits par nos propres pensées lubriques. Nous flirtons avec la tentation quand nous devrions fuir. «Quel mal cela fera-t-il?», Nous disons-nous de manière convaincante.

Ses moments de plaisir sont faiblement éclairés, à mesure que la solitude s'installe après avoir été trompée. Peu importe la profondeur de votre fosse, la grâce de Dieu est encore plus grande. Le pécheur déchu qu'il aspire à sauver, il descendra sa main pour tenir la vôtre.

Que se passe-t-il après la mort?

Chaque jour, des milliers de personnes vont prendre leur dernier souffle et se glisser dans l'éternité, soit au paradis, soit dans l'enfer. Bien que nous ne connaissions peut-être jamais leurs noms, la réalité de la mort se produit tous les jours.

Qu'est-ce qui se passe le moment après votre mort?

Le moment après votre mort, votre âme quitte temporairement votre corps pour attendre la résurrection.

Ceux qui placent leur foi en Christ seront portés par les anges dans la présence du Seigneur. Ils sont maintenant réconfortés. Absent du corps et présent avec le Seigneur.

Pendant ce temps, des incroyants attendent dans le Hadès pour le jugement final.

"Et en enfer, il leva les yeux, étant dans les tourments ... Et il cria et dit: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et refroidisse ma langue; car je suis tourmenté dans cette flamme. ”~ Luke 16: 23a-24

"Alors la poussière reviendra sur la terre telle qu'elle était: et l'esprit retournera à Dieu qui l'a donnée." ~ Ecclesiastes 12: 7

Bien que nous regrettons la perte de nos proches, nous sommes peinés mais pas comme ceux qui n’ont plus d’espoir. «Car si nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, de même avec ceux qui dorment en Jésus. Alors nous qui sommes vivants et qui restons, nous serons ensemble avec eux dans les nuages, pour rencontrer le Seigneur dans les airs: ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. C'est pourquoi réconfortez-vous les uns les autres avec ces mots. ”~ 1 Thessaloniciens 4: 14, 17-18

Pendant que le corps de l'incroyant reste au repos, qui peut comprendre les tourments qu'il subit?! Son esprit crie! "L'enfer d'en bas est ému pour que tu puisses te rencontrer à ton arrivée ..." ~ Isaiah 14: 9a

Prépare-t-il à rencontrer Dieu!

Bien qu'il pleure dans ses tourments, sa prière n'offre aucun réconfort, car un grand gouffre est fixé où personne ne peut passer de l'autre côté. Seul, il reste dans sa misère. Seul dans ses souvenirs. La flamme de l'espoir s'éteignit à jamais de revoir ses proches.

Au contraire, la mort de ses saints est précieuse aux yeux du Seigneur. Escortés par les anges en présence du Seigneur, ils sont maintenant réconfortés. Leurs épreuves et leurs souffrances sont passées. Bien que leur présence nous manque énormément, ils ont l’espoir de revoir leurs proches.

Qu'arrive-t-il à mon bébé égaré?

"... j'irai chez lui, mais il ne reviendra pas à moi." ~ 2 Samuel 12: 23b

Mon précieux bébé… Mon cœur endolori a hâte de te retenir, tu es le trésor de mon cœur! Vous agrippez fermement vos doigts autour des miens, ne voulant pas partir. J'ai caressé ta joue si doucement. Vos yeux ont regardé chaudement dans les miens. Votre souffle de vie s'est échappé, il semblait avant l'heure.

Votre douceur a touché les cœurs de beaucoup. Votre présence persiste encore. Je te tiendrai encore une fois au paradis mais maintenant tu es dans les bras de Jésus.

Mes yeux jettent un coup d'œil vers le ciel avec les larmes qui coulent sur mon visage. "Prends soin de mon précieux bébé jusqu'à ce que je voie son visage."

L'amour de Dieu a semblé m'envelopper tandis que la paix remplissait mon coeur. Je pouvais presque entendre la chorale d'anges gratter leurs harpes angéliques!

Dis à maman pour moi Jésus, je suis à l'abri de nombreuses tempêtes. C'était la grâce de Dieu sur l'innocent qu'il m'ait reçu dans ses bras.

Car je suis sous les ailes de sa protection. J'ai atteint la Terre Promise! Jésus aime les petits enfants car le royaume des cieux est de ceux-là.

Car Dieu est souverain dans son salut, il choisit qui il veut. Il reçoit ceux qui meurent comme des bébés qui n'ont aucun mérite.

Il n'y a ni tristesse ni chagrin… un rire chaleureux emplit l'air! Il y a une multitude d'anges, maman, il y a des bébés partout!

Les enfants de Dieu l'entourent tous, il les met à genoux. Chacun d'entre eux sont précieux car le royaume des cieux leur appartient.

La mort d'un enfant est déchirante, le chagrin le plus douloureux que nous puissions supporter. Tu es sous les ailes du Seigneur, chère maman, tu es dans ses soins aimants.

Son amour descendit des hauteurs du ciel pour descendre sa main pour tenir la mienne. "Je te retiendrai au paradis, mon précieux bébé lorsque Dieu m'appellera à la maison de temps en temps!"

Tes lèvres m'appelleront maman, ça va être de la musique à mes oreilles! Je vais réaliser mes rêves… quand je vous tiendrai si près.

Jésus a dit: “… que les petits enfants viennent à moi et ne leur interdisent pas; car tel est le royaume de Dieu.” ~ Mark 10: 14b

«Aujourd'hui est le jour du souvenir de la perte de la grossesse et de l'enfant. Aujourd'hui, j'ai eu le cœur serré à de nombreuses reprises non seulement à la pensée de notre bébé ange Ryley, mais également à celle de mes neveux et nièces d'ange et des bébés anges de mes amis.

Mon cœur se brise et j'aimerais pouvoir comprendre pourquoi Dieu prend nos bébés si tôt.

Mais je me souviens également d'un verset que j'ai lu il y a quelque temps et qui m'a aidé: Ecclesiastes 4: 3 «Mais mieux que tous les deux, c'est celui qui n'est jamais né, qui n'a pas vu le mal qui se fait sous le soleil. ”(NIV) Bien que nous ne puissions pas tenir Ryley, Dieu tient notre bébé dans ses bras et prend soin de Ryley, tandis que nous, sur Terre, prenons soin de notre bébé en chemin. Qui pourrait éventuellement être un meilleur gardien pour notre Ryley que celui qui prend soin de nous?

«Il y a un an, le 6th d'avril, 2017, nous avons perdu l'un de nos bébés. Nous savions que nous étions enceintes depuis quelques semaines à l'époque et j'avais des crises de panique presque quotidiennes. Mais ce matin-là, c'était pire que jamais. Je ne pouvais pas du tout fonctionner. Je ne pouvais pas me préparer pour le travail. Je me suis réveillé et je savais que quelque chose n'allait pas. Je savais que quelque chose n'allait pas avec la grossesse. J'ai pris rendez-vous avec mon médecin et ils ont ordonné des analyses de sang et une échographie. L'échographie ne serait pas avant quelques semaines, mais ils m'ont assuré que tout irait bien. Mes analyses de sang sont revenues avec tout ce qui se passait bien, à part un très faible taux de vitamine D.

J'avais huit semaines lorsque nous avons eu l'échographie. Ils nous ont d'abord montré que nous avions un bébé en bonne santé. Et ensuite, ils nous ont dit que nous avions perdu un bébé aux environs de la semaine 6, le même jour où je me suis réveillé et que je ne pouvais plus fonctionner. J'ai su instantanément que nous avions perdu notre bébé ce jour-là.

Je ne pouvais pas m'empêcher de me demander immédiatement pourquoi Dieu avait pris notre bébé. Mais ensuite, l'année suivante, j'ai compris pourquoi. Au cours de la dernière année, j'ai entendu parler de nombreuses autres femmes qui ont perdu leur bébé. Et cette souffrance que Dieu m'a fait subir m'a aidée à marcher avec ces femmes et à les aider dans leur souffrance. Chaque fois que j'en ai entendu parler, j'ai de nouveau ressenti leur douleur et la mienne.

Et maintenant, notre bébé en bonne santé a 4 mois. Je me blottis tous les soirs contre mon précieux garçon. Il y a des moments où je ne peux pas m'empêcher de me demander comment ce serait si j'avais pu avoir des jumeaux. Mais pour le moment, je suis juste reconnaissant pour mon petit garçon.

Parfois, lorsque nous avons mal, nous ne comprenons pas pourquoi Dieu fait les choses qu'il fait. Nous ne voyons pas sa photo complète. Mais parfois, parfois un an, parfois quelques années, nous commençons à comprendre pourquoi Dieu nous a fait subir cette douleur. La plupart du temps, c'est pour que nous puissions communiquer avec les gens. C'est pour que nous puissions marcher aux côtés des personnes qui ont vécu la même douleur que nous avons et les aider à traverser leur douleur.

Cela fait un an et, bien que parfois mon chagrin soit fort, mon Dieu est plus fort et je comprends maintenant pourquoi il a pris notre ange. J'ai trouvé un verset qui m'a aidé à traverser certains des jours les plus difficiles. Ecclésiaste 4: 3: «Mais le plus chanceux de tous est ceux qui ne sont pas encore nés. Car ils n'ont pas vu tout le mal qui se fait sous le soleil. ”(NLT). Notre bébé ange est tenu par notre grand et puissant Dieu. Ryley ne saura pas la douleur de chagrin d'amour, ni le sentiment de tristesse. Ryley connaîtra le bonheur et connaîtra le sentiment d'être tenu par notre Sauveur. C'est ce qui m'aide en cet anniversaire. Notre Ryley est au paradis et joue avec tous les autres bébés anges. Un jour, je vais pouvoir tenir Ryley. Mais pour le moment, je sais que Ryley est en sécurité dans les bras de notre Sauveur et ne peut être blessé. »

Comment est le paradis?

Les anges sont venus et m'ont introduit dans la présence de Dieu, chère maman. Ils m'ont porté comme vous quand je m'endormais. Je me suis réveillé dans les bras de Jésus, Celui qui a donné sa vie pour moi!

C'est tellement beau ici, maman; si belle comme tu l'as toujours dit! Un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, sortant du trône de Dieu.

Mon amour était tellement submergé par son amour, chère maman! Imaginez ma joie de voir Jésus face à face! Son sourire - si chaleureux… Son visage - si radieux… «Bienvenue à la maison mon enfant!» Dit-il tendrement.

Oh, ne sois pas triste pour moi, maman. Je peux courir et sauter danser et chanter! Je me sens si léger sur mes pieds que je rêve, maman! Parfois, je ris en dansant devant les anges. La malédiction de la mort a perdu sa piqûre.

Oh, ne pleure pas pour moi, maman. Vos larmes tombent comme la pluie d'été. La mort est triste avec sa séparation. Pleurez pendant un moment, mais pas comme ceux qui pleurent en vain.

Bien que Dieu m'ait appelé à la maison si tôt, avec tant de rêves, tant de chansons méconnues, je serai dans votre cœur, dans vos souvenirs les plus chers. Les moments que nous avons passés vous mèneront à travers.

Oh, tu te souviens, maman, quand au lit je me glissais dans ton lit? Tu me raconterais des histoires de Jésus et de l'amour qu'il avait pour nous.

J'ai regardé dans ton visage et j'ai dit, alors que tu me lisais à la lueur des bougies. "Est-ce que les anges vont venir me chercher à la maison aussi, maman?" Tu rigolais, taquinant les cheveux. «Oui, mon petit ange, mais tu dois attendre. Fais-lui confiance en ton Sauveur et en son sang versé pour toi.

À genoux, vous avez prié pour moi, une larme a éclaboussé votre joue. «Était-ce une maman aux larmes?» Je vous ai demandé doucement. Vous avez regardé loin de moi. Un tendre soupir s'échappa de vos lèvres… rassemblant vos pensées… «Oui, mon petit ange, des larmes dans mon cœur arrosent mes prières.» Dis-tu doucement en m'embrassant bonsoir.

Je me souviens de ces nuits, maman ~ tes histoires précieuses. Les berceuses de maman que j'ai glissées dans mon cœur. Dans l'obscurité, le claquement de la porte de papa faisait écho à son ivrognerie de la nuit. Je pouvais vous entendre pleurer à travers les murs minces. Un ange pleure, ma maman. «Prends soin de maman…» ai-je demandé à Dieu doucement, en arrosant mes prières de larmes.

Cette nuit-là, quand tu as prié pour moi, je me suis agenouillé. Le clair de lune a dansé sur les planchers en bois quand j'ai demandé à Dieu de me sauver. Bien que je ne savais pas quoi dire au début, je me souviens de ce que vous avez dit. Prie de tout ton cœur, cher enfant, dis-tu tendrement en se tournant vers la porte pour partir.

«Cher Jésus, je suis un pécheur. Je suis désolé pour mes péchés. Je suis désolé, ils ont été si méchants avec vous quand ils vous ont cloué à l'arbre. Viens dans mon cœur, Seigneur Jésus, et si les anges venaient, emmène-moi au ciel avec toi. Et Jésus, j'entends maman pleurer. La regarder pendant qu'elle dort. Pardonne à papa d'être si méchant que tu m'as pardonné. Au nom de Jesus. Amen."

Jésus est entré dans ma vie cette nuit-là, chère maman! Dans l'obscurité, je pouvais te sentir sourire. Les cloches ont sonné pour moi au paradis! Mon nom écrit dans le livre de vie.

Alors ne pleure pas pour moi, chère maman. Je suis au paradis à cause de toi. Jésus a besoin de toi maintenant, car il y a mes frères. Il y a plus de travail sur terre à faire pour vous.

Un jour où ton travail sera terminé, les anges viendront pour te porter. En toute sécurité dans les bras de Jésus, Celui qui a aimé et qui est mort pour vous.

À quoi ressemble l'enfer?

«Et en enfer, il lève les yeux, étant tourmenté, et voit Abraham de loin, et Lazare dans son sein. Et il cria et dit: Père Abraham, aie pitié de moi et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me refroidisse la langue; car je suis tourmenté dans cette flamme. ~ Luke 16: 23-24

Puis il dit: Je te prie donc, père, de l'envoyer dans la maison de mon père. Car j'ai cinq frères; afin qu'il leur témoigne, de peur qu'ils ne viennent aussi dans ce lieu de tourments. ”~ Luke 16: 27-28

Ce soir, en lisant cette lettre, la mère, le père, la soeur, le frère ou le plus cher des amis de quelqu'un chuteront dans l'éternité pour prendre leur décision en enfer.

Imaginez recevoir une lettre comme celle-ci de l'un de vos proches. Écrit par un jeune homme à sa mère qui craint Dieu. Il est mort et est allé en enfer… Ne le dis pas de toi!

Une lettre de l'enfer

Chère maman,

Je vous écris de l'endroit le plus horrible que j'ai jamais vu et plus horrible que vous ne pouvez l'imaginer. C’est NOIR ici, si sombre que je ne peux même pas voir toutes les âmes dans lesquelles je me heurte constamment. Je sais seulement que ce sont des gens comme moi issus de SCREAMS. Ma voix est partie de mes propres cris alors que je me tordais de douleur et de souffrance. Je ne peux même plus demander de l'aide, et ce n'est de toute façon pas utile, il n'y a personne ici qui ait de la compassion pour ma situation difficile.

La douleur et la souffrance à cet endroit sont absolument insupportables. Cela me dévorait tellement que je ne pouvais pas savoir s'il y avait une autre sensation sur moi. La douleur est si intense qu'elle ne cesse jamais le jour ou la nuit. Le tournant des jours n'apparaît pas à cause des ténèbres. Ce qui n’est rien d’autre que des minutes, voire des secondes, ressemble à de nombreuses années. La pensée de cette souffrance qui continue sans fin est plus que je ne peux supporter. Mon esprit tourne de plus en plus avec chaque moment qui passe. Je me sens comme un fou, je ne peux même pas penser clairement sous cette charge de confusion. Je crains de perdre la tête.

La peur est aussi grave que la douleur, peut-être même pire. Je ne vois pas comment ma situation pourrait être pire que celle-là, mais je crains constamment que cela puisse arriver à tout moment.

Ma bouche est sèche et ne le deviendra que davantage. Il est si sec que ma langue se fend du toit de ma bouche. Je me souviens de ce vieux prédicateur disant que c’était ce que Jésus-Christ a enduré en s’accrochant à cette vieille croix accidentée. Il n'y a pas de soulagement, pas même une seule goutte d'eau pour refroidir ma langue enflée.

Pour ajouter encore plus de misère à ce lieu de tourments, je sais que je mérite d'être ici. Je suis puni justement pour mes actes. La punition, la douleur, la souffrance ne sont pas pires que ce que je mérite à juste titre, mais en admettant que cela ne soulagera jamais l'angoisse qui brûle éternellement dans mon âme misérable. Je me hais d'avoir commis les péchés pour gagner un destin aussi horrible, je déteste le diable qui m'a trompé pour que je finisse dans cet endroit. Et bien que je sache que penser cela est une méchanceté indescriptible, je déteste le Dieu même qui a envoyé son Fils unique pour m'épargner ce supplice. Je ne peux jamais blâmer le Christ qui a souffert et saigné et qui est mort pour moi, mais je le déteste quand même. Je ne peux même pas contrôler mes sentiments que je sais être méchants, misérables et vils. Je suis plus méchant et vil maintenant que je ne l'ai jamais été dans mon existence terrestre. Oh, si seulement j'avais écouté.

Tout tourment terrestre serait bien meilleur que cela. Mourir d'une mort lente et douloureuse du cancer; Mourir dans un immeuble en flammes, victime des attaques terroristes 9-11. Même être cloué sur une croix après avoir été battu sans merci comme le Fils de Dieu; Mais pour choisir ceux-ci sur mon état actuel, je n'ai aucun pouvoir. Je n'ai pas ce choix

Je comprends maintenant que ces tourments et ces souffrances sont ce que Jésus a ennuyé pour moi. Je crois qu'il a souffert, a saigné et est mort pour payer mes péchés, mais sa souffrance n'était pas éternelle. Au bout de trois jours, il est sorti vainqueur de la tombe. Oh, je crois, mais hélas, il est trop tard. Comme le dit la vieille chanson sur les invitations dont je me souviens avoir entendu tant de fois, je suis un jour trop tard.

Nous sommes TOUS croyants dans cet endroit terrible, mais notre foi ne vaut rien. C'est trop tard. La porte est fermée L'arbre est tombé et il gisera ici. En enfer. Perdu pour toujours. Pas d'espoir, pas de confort, pas de paix, pas de joie.

Il n'y aura jamais de fin à mes souffrances. Je me souviens de ce vieux prédicateur comme il le lirait «Et la fumée de leur tourment monte à tout jamais: et ils n'ont pas de repos ni jour ni nuit»

Et c'est peut-être la pire chose à propos de cet endroit terrible. JE ME RAPPELLE. Je me souviens des services religieux. Je me souviens des invitations. J'ai toujours pensé qu'ils étaient si ringards, si stupides, si inutiles. Il semblait que j'étais trop «difficile» pour de telles choses. Je vois tout différemment maintenant, maman, mais mon changement de cœur n’a aucune importance pour le moment.

J'ai vécu comme un fou, je faisais semblant comme un fou, je suis mort comme un fou, et maintenant je dois subir les tourments et l'angoisse d'un fou.

Oh, maman, le confort de la maison me manque tellement. Je ne saurai plus jamais ta tendre caresse sur mon front enfiévré. Finis les petits déjeuners chauds ou les repas maison. Je ne sentirai plus jamais la chaleur de la cheminée par une nuit d'hiver glacée. Maintenant, le feu engloutit non seulement ce corps en péril déchiré par une douleur sans égale, mais le feu de la colère d'un Dieu Tout-Puissant dévore mon être intérieur d'une angoisse qui ne peut être décrite correctement dans un langage mortel.

Il me tarde de flâner dans un pré verdoyant au printemps et de regarder les belles fleurs, en m'arrêtant pour respirer le parfum de leur doux parfum. Au lieu de cela, je suis résigné à l'odeur brûlante de soufre, de soufre et d'une chaleur si intense que tous les autres sens me manquent tout simplement.

Oh, maman, adolescente, j'ai toujours détesté devoir écouter les plaintes et les gémissements des petits bébés à l'église et même à la maison. Je pensais qu'ils étaient un inconvénient pour moi, une telle irritation. Combien de temps je veux juste voir pour un bref moment un de ces petits visages innocents. Mais il n'y a pas de bébés en enfer, maman.

Il n'y a pas de bibles en enfer, chère mère. Les seules écritures à l'intérieur des murs calcinés des damnés sont celles qui résonnent dans mes oreilles heure après heure, minute après minute. Ils n'offrent aucun réconfort, cependant, et ne servent qu'à me rappeler à quel point je suis fou.

Sans la futilité de leur mère, vous pourriez autrement vous réjouir de savoir qu’il ya une réunion de prière sans fin ici en enfer. Peu importe, il n'y a pas de Saint-Esprit à intercéder en notre nom. Les prières sont si vides, si mortes. Ils ne sont rien de plus que des appels à la miséricorde dont nous savons tous qu’il ne sera jamais répondu.

S'il vous plaît avertir mes frères maman. J'étais l'aîné et je pensais que je devais être «cool». S'il vous plaît, dites-leur que personne en enfer n'est cool. Merci d'avertir tous mes amis, même mes ennemis, de peur qu'ils ne viennent aussi dans ce lieu de tourments.

Aussi terrible que soit cet endroit, maman, je vois que ce n'est pas ma destination finale. Alors que Satan se moque de nous tous ici et que des multitudes nous rejoignent continuellement en ce festin de misère, il nous est constamment rappelé qu'un jour de l'avenir, nous serons tous convoqués individuellement pour comparaître devant le Trône du Jugement de Dieu tout-puissant.

Dieu nous montrera notre destin éternel écrit dans les livres à côté de toutes nos mauvaises œuvres. Nous n'aurons aucune défense, aucune excuse, et rien à dire à part confesser la justice de notre damnation devant le juge suprême de toute la terre. Juste avant d'être jetés dans notre destination finale de tourments, l'étang de feu, nous devrons regarder le visage de celui qui a volontairement subi les tourments de l'enfer pour que nous puissions être délivrés d'eux. Alors que nous nous tenons là dans sa sainte présence pour entendre le prononcé de notre damnation, vous serez là maman pour tout voir.

S'il vous plaît, pardonnez-moi de m'avoir pendu la tête de honte, car je sais que je ne pourrai pas supporter de vous regarder le visage. Vous serez déjà conforme à l'image du Sauveur et je sais que ce sera plus que ce que je peux supporter.

J'aimerais quitter cet endroit et me joindre à vous et à tant d'autres que je connais depuis quelques années sur la Terre. Mais je sais que cela ne sera jamais possible. Puisque je sais que je ne pourrai jamais échapper aux tourments des damnés, je dis avec larmes, avec une douleur et un désespoir profond qu’on ne peut jamais décrire complètement, je ne veux plus jamais vous revoir. S'il vous plaît, ne me rejoignez jamais ici.

Où vont les gens quand ils meurent?

Chaque jour, des milliers de personnes vont prendre leur dernier souffle et se glisser dans l'éternité, soit au paradis, soit dans l'enfer. Bien que nous ne connaissions peut-être jamais leurs noms, la réalité de la mort se produit tous les jours.

Qu'est-ce qui se passe le moment après votre mort?

Le moment après votre mort, votre âme quitte temporairement votre corps pour attendre la résurrection.

Ceux qui placent leur foi en Christ seront portés par les anges dans la présence du Seigneur. Ils sont maintenant réconfortés. Absent du corps et présent avec le Seigneur.

Pendant ce temps, des incroyants attendent dans le Hadès pour le jugement final.

"Et en enfer, il leva les yeux, étant dans les tourments ... Et il cria et dit: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et refroidisse ma langue; car je suis tourmenté dans cette flamme. ”~ Luke 16: 23a-24

"Alors la poussière reviendra sur la terre telle qu'elle était: et l'esprit retournera à Dieu qui l'a donnée." ~ Ecclesiastes 12: 7

Bien que nous regrettons la perte de nos proches, nous sommes peinés mais pas comme ceux qui n’ont plus d’espoir. «Car si nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, de même avec ceux qui dorment en Jésus. Alors nous qui sommes vivants et qui restons, nous serons ensemble avec eux dans les nuages, pour rencontrer le Seigneur dans les airs: ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. C'est pourquoi réconfortez-vous les uns les autres avec ces mots. ”~ 1 Thessaloniciens 4: 14, 17-18

Pendant que le corps de l'incroyant reste au repos, qui peut comprendre les tourments qu'il subit?! Son esprit crie! "L'enfer d'en bas est ému pour que tu puisses te rencontrer à ton arrivée ..." ~ Isaiah 14: 9a

Prépare-t-il à rencontrer Dieu!

Bien qu'il pleure dans ses tourments, sa prière n'offre aucun réconfort, car un grand gouffre est fixé où personne ne peut passer de l'autre côté. Seul, il reste dans sa misère. Seul dans ses souvenirs. La flamme de l'espoir s'éteignit à jamais de revoir ses proches.

Au contraire, la mort de ses saints est précieuse aux yeux du Seigneur. Escortés par les anges en présence du Seigneur, ils sont maintenant réconfortés. Leurs épreuves et leurs souffrances sont passées. Bien que leur présence nous manque énormément, ils ont l’espoir de revoir leurs proches.

Pourquoi Dieu permet-il aux gens de souffrir?

"Maintenant, aucun châtiment pour le présent ne semble être joyeux, mais douloureux ... Pour qui le Seigneur aime qu'il châtie, et fouette tous les fils qu'il reçoit." ~ Hébreux 12: 11a, 12: 6

***

La fournaise de la souffrance! Comment ça fait mal et nous apporte la douleur. C'est là que le Seigneur nous prépare au combat. C'est là que nous apprenons à prier.

C'est là que Dieu se retrouve seul avec nous et nous révèle qui nous sommes vraiment. C'est là où il élague notre confort et brûle le péché dans nos vies.

C'est là, dans la fournaise, que nous trempons notre oreiller de larmes lorsque, dans une agonie d'âme, nous lui crions: «Seigneur, si cela est possible, éloigne de moi cette coupe; néanmoins, que ma volonté soit faite. ”

C'est là qu'il utilise nos échecs pour nous préparer à son travail. C'est là, dans la fournaise, que nous n'avons rien à offrir, que nous n'avons pas de chanson dans la nuit.

C’est là que nous sentons que notre vie est finie lorsque tout ce qui nous fait plaisir nous est enlevé. C'est alors que nous commençons à réaliser que nous sommes sous les ailes du Seigneur. Il prendra soin de nous.

C’est là que nous ne parvenons souvent pas à reconnaître le travail caché de Dieu en nos temps les plus stériles. C'est là, dans la fournaise, qu'aucune larme n'est gaspillée mais qu'elle remplit ses desseins dans nos vies.

C'est là qu'il tisse le fil noir dans la tapisserie de notre vie. C'est là qu'il révèle que tout concourt au bien de ceux qui l'aiment.

C'est là que nous devenons réels avec Dieu, quand tout est dit et fait. "Bien qu'il me tue, je vais néanmoins avoir confiance en lui." C'est lorsque nous perdons notre amour avec cette vie et vivons dans la lumière de l'éternité à venir.

C'est là qu'il révèle les profondeurs de l'amour qu'il a pour nous », car j'estime que les souffrances du temps présent ne méritent pas d'être comparées à la gloire qui sera révélée en nous.» ~ Romains 8: 18

C’est là, dans la fournaise, que nous réalisons que «notre affliction légère, qui n’est que pour un instant, produit pour nous un poids de gloire bien plus grand et éternel." ~ 2 Corinthians 4: 17

C'est là que nous tombons amoureux de Jésus et que nous apprécions la profondeur de notre foyer éternel, sachant que les souffrances de notre passé ne nous causeront pas de la souffrance, mais renforceront plutôt sa gloire.

C'est quand nous sortons de la fournaise que le printemps commence à fleurir. Après qu'il nous a réduits aux larmes, nous offrons des prières liquéfiées qui touchent le cœur de Dieu.

C'est là que nous avons versé des larmes d'intercession qui ne seront pas oubliées de Dieu. "Celui qui s'en va et qui pleure, portant une précieuse semence, reviendra sans doute avec joie, emportant ses gerbes avec lui." ~ Psaume 126: 6

«… Mais nous nous glorifions aussi dans les tribulations: savoir que la tribulation engendre la patience; et patience, expérience; et l'expérience, l'espoir. ”~ Romains 5: 3-4

Pourquoi Jésus est-il mort?

J'ai demandé à Jésus: «A quel point m'aimes-tu?» Il a répondu: «Cela», a étendu ses mains et est mort. Mort pour moi, un pécheur déchu! Il est mort pour toi aussi.

***

La nuit avant ma mort, tu étais dans ma tête. Comme je désirais avoir une relation avec vous, passer l'éternité avec vous au paradis. Pourtant, le péché vous a séparés de moi et de mon père. Un sacrifice de sang innocent était nécessaire pour payer vos péchés.

L'heure était venue où je devais donner ma vie pour vous. Le cœur lourd, je suis allé au jardin pour prier. En agonie d'âme, je transpire, pour ainsi dire, de gouttes de sang lorsque j'ai crié à Dieu… «… O mon Père, si cela est possible, laisse cette coupe me passer: néanmoins pas comme je veux, mais comme tu voudras. ”~ Matthew 26: 39

Pendant que j'étais dans le jardin, les soldats sont venus pour m'arrêter, même si j'étais innocent de tout crime. Ils m'ont amené devant la salle de Pilate. Je me tenais devant mes accusateurs. Alors Pilate m'a pris et m'a flagellé. Les lacérations me creusaient profondément dans le dos alors que je prenais la raclée pour vous. Puis les soldats m'ont déshabillé et m'ont mis une robe écarlate. Ils ont plaqué une couronne d'épines sur ma tête. Le sang coulait sur mon visage… il n'y avait aucune beauté pour que tu me désires.

Puis les soldats se moquèrent de moi en disant: «Salut, roi des Juifs! Ils m'ont amené devant la foule, en criant: «Crucifie-le. Crucifie-le. Je restai silencieux, couvert de sang, meurtri et battu. Blessé pour tes fautes, meurtri pour tes iniquités. Méprisé et rejeté des hommes.

Pilate a cherché à me libérer mais a cédé à la pression de la foule. "Prenez-le et crucifiez-le, car je ne trouve aucune faute en lui", leur dit-il. Puis il m'a livré pour être crucifié.

Tu étais dans ma tête quand j'ai porté Ma croix sur la colline isolée jusqu'au Golgotha. Je suis tombé sous son poids. C’est mon amour pour vous et le fait de faire la volonté de mon Père qui m’a donné la force de supporter sa lourde charge. Là, j'ai porté vos chagrins et j'ai porté vos chagrins donnant ma vie pour le péché de l'humanité.

Les soldats ricanèrent en donnant des coups lourds du marteau enfonçant profondément les ongles dans Mes mains et mes pieds. L'amour a cloué vos péchés sur la croix, pour qu'ils ne soient plus jamais traités. Ils m'ont hissé et m'ont laissé mourir. Pourtant, ils n'ont pas pris ma vie. Je l'ai volontairement donné.

Le ciel est devenu noir. Même le soleil a cessé de briller. Mon corps déchiré par une douleur atroce a pris le poids de votre péché et l'a puni pour que la colère de Dieu puisse être satisfaite.

Quand tout a été accompli. J'ai confié Mon esprit aux mains de mon Père et expiré Mes derniers mots: «C'est fini.» Je baissai la tête et rendis le fantôme.

Je t'aime Jésus.

"Un plus grand amour que nul autre que celui-ci, c'est qu'un homme donne sa vie pour ses amis." ~ John 15: 13

Est-ce que Dieu me pardonnera de l'adultère?

Chère âme,

Aujourd'hui, la route peut sembler raide et vous vous sentirez seul. Quelqu'un en qui tu as confiance t'a déçu. Dieu voit tes larmes. Il ressent ta douleur. Il a hâte de vous réconforter, car c'est un ami qui reste plus proche qu'un frère.

Dieu t'aime tellement qu'il a envoyé son Fils unique, Jésus, mourir à ta place. Il vous pardonnera pour chaque péché que vous avez commis, si vous êtes prêt à laisser vos péchés et à vous en détourner.

Peut-être que vous sentez: «Il ne pardonnera pas mes péchés car ils sont trop grands. Tu ne connais pas les péchés que j'ai commis, je me suis trop éloigné de son amour.

Je comprends tes pensées, chère âme. Moi aussi je me sentais indigne et ne méritait pas son amour. Je me tenais au pied de la croix pour réclamer la miséricorde, mais telle est la grâce de notre Dieu.

Les Écritures disent: «… Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs à se repentir.» ~ Mark 2: 17b

Âme, cela inclut toi et moi.

Peu importe la profondeur de votre fosse, la grâce de Dieu est encore plus grande. Les âmes sales et abattues, il est venu pour sauver. Il descendra sa main pour tenir la tienne.

Avec votre coeur incliné, dites au Seigneur:

"Je suis un pécheur. J'ai été pécheur toute ma vie. Pardonne-moi, Seigneur.

Peut-être que vous êtes comme ce pécheur déchu. Elle est venue à Jésus, sachant qu'il était celui qui pouvait la sauver. Les larmes coulant sur son visage, elle commença à laver ses pieds avec des larmes et les essuya avec ses cheveux. Il a dit: "Ses péchés, qui sont nombreux, sont pardonnés ..." Mon âme, peut-il dire cela de toi ce soir?

Vous pouvez avoir des larmes qui coulent sur votre visage lorsque vous la racontez. Peut-être que vous avez regardé la pornographie et que vous avez honte ou que vous avez commis un adultère et que vous voulez être pardonné. «Ne me rejette pas loin de ta présence. Pardonne-moi le mal que j'ai fait. »Tu es aussi coupable qu'elle était, mais le même Jésus qui lui a pardonné te pardonnera aussi ce soir.

Un jour, tu te tiendras devant le Seigneur, transparent en sa présence. Les livres de votre vie seront ouverts pour être jugés. Chaque pensée… chaque mot… chaque motif de votre cœur sera révélé dans sa lumière éclairante. Que diras-tu en sa présence? Dites au Seigneur: «J'ai mis ma vie en désordre, je veux être pardonné.» Dieu voit votre cœur, chère âme. Bien sûr, vous avez fait de mauvais choix, mais il vous aime toujours!

Peut-être avez-vous pensé donner votre vie à Christ, mais en le laissant de côté pour une raison ou une autre. «Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs.» ~ Hebrews 4: 7b

Est-ce que nous nous connaîtrons au paradis?

Qui de nous n'a pas pleuré sur la tombe d'un être cher, ni pleuré sa perte avec tant de questions sans réponse? Verrons-nous nos êtres chers au paradis? Verrons-nous leur visage à nouveau?

La mort est triste avec sa séparation, c'est difficile pour ceux que nous laissons derrière nous. Ceux qui aiment beaucoup souffrent souvent profondément, en ressentant le chagrin d'amour de leur chaise vide.

Pourtant, nous sommes tristes pour ceux qui s’endormissent en Jésus, mais pas pour ceux qui n’ont plus d’espoir. Les Écritures sont tissées avec le réconfort que nous ne connaîtrons pas seulement nos êtres chers au ciel, mais que nous serons également avec eux.

Même si nous pleurons la perte de nos êtres chers, nous aurons l’éternité d’être avec ceux du Seigneur. Le son familier de leur voix appellera votre nom. Ainsi serons-nous toujours avec le Seigneur.

Qu'en est-il de nos proches qui sont peut-être morts sans Jésus? Allez-vous revoir leur visage? Qui sait qu'ils n'ont pas fait confiance à Jésus dans leurs derniers moments? Nous pouvons ne jamais savoir ce côté du ciel.

«Car j'estime que les souffrances du temps présent ne méritent pas d'être comparées à la gloire qui sera révélée en nous. ~ Romains 8: 18

“Car le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri, avec la voix de l'archange et avec la trompette de Dieu; et les morts en Christ ressusciteront les premiers:

Alors nous qui sommes en vie et qui restons, nous serons ensemble avec eux dans les nuages ​​pour rencontrer le Seigneur dans les airs: et nous serons toujours avec le Seigneur. C'est pourquoi réconfortez-vous les uns les autres avec ces mots. ”~ 1 Thessaloniciens 4: 16-18

Chère âme,  

Avez-vous l'assurance que si vous deviez mourir aujourd'hui tu seras en présence du Seigneur au ciel? La mort pour un croyant n'est qu'une porte qui s'ouvre sur la vie éternelle.

Ceux qui s'endorment en Jésus seront réunis avec leurs proches dans le ciel. Ceux que vous avez déposés dans la tombe en larmes, vous les retrouverez avec joie! Oh, voir leur sourire et sentir leur contact… ne plus jamais se séparer!

Pourtant, si vous ne croyez pas au Seigneur, vous allez en enfer. Il n'y a pas de moyen agréable de le dire.

Les Écritures disent: «Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.» ~ Romains 3: 23

 "Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé." ~ Romans 10: 9

 Ne vous endormez pas sans Jésus tant que vous n'êtes pas assuré d'avoir une place au ciel.

 Ce soir, si vous souhaitez recevoir le don de la vie éternelle, vous devez d’abord croire au Seigneur. Vous devez demander que vos péchés soient pardonnés et placez votre confiance dans le Seigneur. Pour croire au Seigneur, demandez la vie éternelle. Il n'y a qu'un seul moyen d'accéder au ciel: le Seigneur Jésus. C'est le plan merveilleux du salut de Dieu.

 Vous pouvez commencer une relation personnelle avec lui en priant du fond du cœur une prière comme celle-ci:

 «Oh mon Dieu, je suis un pécheur. J'ai été pécheur toute ma vie. Pardonne-moi, Seigneur. Je reçois Jésus comme mon sauveur. J'ai confiance en lui comme mon Seigneur. Merci de me sauver. Au nom de Jésus, Amen.

 Si vous n'avez jamais reçu le Seigneur Jésus comme votre Sauveur personnel, mais que vous l'avez reçu aujourd'hui après avoir lu cette invitation, veuillez nous en informer. Nous aimerions avoir de vos nouvelles. Votre prénom suffit.

Aujourd'hui, j'ai fait la paix avec Dieu ...

Comment commencer votre nouvelle vie avec Dieu ...

Cliquez sur le "GodLife" ci-dessous

disciple

Besoin de parler? Avoir des questions?

Si vous souhaitez nous contacter pour des conseils spirituels ou des soins de suivi, n'hésitez pas à nous écrire à l'adresse suivante: photosforsouls@yahoo.com.

Nous apprécions vos prières et sommes impatients de vous rencontrer dans l'éternité!

 

Cliquez ici pour "Paix avec Dieu"