Le four de la souffrance

 

AfrikaansShqipአማርኛالعربيةՀայերենAzərbaycan diliEuskaraБеларуская моваবাংলাBosanskiБългарскиCatalàCebuanoChichewa简体中文繁體中文CorsuHrvatskiČeština‎DanskNederlandsEnglishEsperantoEestiFilipinoSuomiFrançaisFryskGalegoქართულიDeutschΕλληνικάગુજરાતીKreyol ayisyenHarshen HausaŌlelo Hawaiʻiעִבְרִיתहिन्दीHmongMagyarÍslenskaIgboBahasa IndonesiaGaeligeItaliano日本語Basa Jawaಕನ್ನಡҚазақ тіліភាសាខ្មែរ한국어كوردی‎КыргызчаພາສາລາວLatinLatviešu valodaLietuvių kalbaLëtzebuergeschМакедонски јазикMalagasyBahasa MelayuമലയാളംMalteseTe Reo MāoriमराठीМонголဗမာစာनेपालीNorsk bokmålپښتوفارسیPolskiPortuguêsਪੰਜਾਬੀRomânăРусскийSamoanGàidhligСрпски језикSesothoShonaسنڌيසිංහලSlovenčinaSlovenščinaAfsoomaaliEspañolBasa SundaKiswahiliSvenskaТоҷикӣதமிழ்తెలుగుไทยTürkçeУкраїнськаاردوO‘zbekchaTiếng ViệtCymraegisiXhosaיידישYorùbáZulu

«Maintenant, aucun châtiment pour le présent ne semble être joyeux, mais douloureux ... Pour qui le Seigneur aime il châtie,  et fouetter tous les fils qu’il reçoit.  ~ Hébreux 12: 11a, 12: 6

***

La fournaise de la souffrance! Comment ça fait mal et nous apporte la douleur. C'est là que le Seigneur nous prépare au combat.  C'est là que nous apprenons à prier.

C'est là que Dieu se retrouve seul avec nous et nous révèle qui nous sommes vraiment. C'est là où il élague notre confort et brûle le péché dans nos vies.

C'est là, dans la fournaise, que nous trempons notre oreiller de larmes quand nous sommes à l'agonie de l'âme, nous le crions, «Oh Seigneur, si cela est possible, enlève de moi cette coupe: néanmoins pas ma volonté mais la tienne soit faite.

C'est là qu'il utilise nos échecs pour nous préparer à son travail. C'est là, dans la fournaise, que nous n'avons rien à offrir, quand nous n'avons aucune chanson dans la nuit.

C'est là que nous sentons que notre vie est finie quand tout ce que nous apprécions nous est enlevé. C’est alors que nous commençons à réaliser que nous sommes sous les ailes du Seigneur. Il prendra soin de nous.

C’est là que nous échouons souvent à reconnaître l'œuvre cachée de Dieu dans nos temps les plus stériles.  C'est là, dans le four, qu'aucune déchirure n'est gaspillée  mais remplit ses desseins dans nos vies.

C'est là qu'il tisse le fil noir dans la tapisserie de notre vie.  C'est là où il révèle que tout fonctionne ensemble pour le bien à ceux qui l'aiment.

C'est là que nous devenons réels avec Dieu, quand tout est dit et fait. «Bien qu'Il me tue, j'aurai confiance en lui.» C’est quand on tombe en amour avec cette vie, et vivre dans la lumière de l'éternité à venir.

C'est là qu'il révèle les profondeurs de l'amour qu'il a pour nous, »Car j'estime que les souffrances de ce temps présent  ne sont pas dignes d'être comparés à la gloire qui sera révélé en nous.  ~ Romains 8: 18

C'est là, dans le four, que nous réalisons «Pour notre affliction légère, qui n'est que pour un instant, produit pour nous un poids de gloire bien plus extrême et éternel. ~ 2 Corinthians 4: 17

C'est là que nous tombons amoureux de Jésus et apprécions la profondeur de notre foyer éternel,  sachant que les souffrances de notre passé ne nous feront pas souffrir, mais préférerait augmenter sa gloire.

C'est quand nous sortons de la fournaise que le printemps commence à fleurir. Après nous avoir fait pleurer, nous offrons des prières liquéfiées cela touche le coeur de Dieu.

C'est là que nous avons versé des larmes d'intercession cela ne sera pas oublié par Dieu. «Celui qui sort et pleure, portant une semence précieuse, reviendra sans doute avec joie, apportant ses gerbes avec lui. ~ Psaume 126: 6

«… Mais nous nous glorifions aussi des tribulations: sachant que la tribulation travaille la patience; et patience, expérience; et l'expérience, l'espoir. ~ Romains 5: 3-4

Chère âme,

Nous ne sommes pas encore à la maison… Bien que, vous mai pas comprendre la saison de l'affliction soyez assuré que le Seigneur sera avec vous, et quand il vous aura éprouvé, vous sortirez comme de l'or.

«Voici, je t'ai affiné, mais pas avec de l'argent; Je t'ai choisi dans la fournaise de l'affliction. ~ Isaiah 48: 10

L'Écriture dit: «Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique,  que quiconque croit en lui ne périsse pas,  mais ayez la vie éternelle. ~ John 3: 16

«Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et tu croiras en ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. ~ Romains 10: 9

Ne t'endors pas sans Jésus jusqu'à ce que vous soyez assuré d'avoir une place au paradis.

Ce soir, si vous souhaitez recevoir le don de la vie éternelle, vous devez d’abord croire au Seigneur. Vous devez demander que vos péchés soient pardonnés et placez votre confiance dans le Seigneur. Pour croire au Seigneur, demandez la vie éternelle. Il n'y a qu'un seul moyen d'accéder au ciel: le Seigneur Jésus. C'est le plan merveilleux du salut de Dieu.

Vous pouvez commencer une relation personnelle avec lui en priant du fond du cœur une prière comme celle-ci:

 «Oh mon Dieu, je suis un pécheur. J'ai été pécheur toute ma vie. Pardonne-moi, Seigneur. Je reçois Jésus comme mon sauveur. J'ai confiance en lui comme mon Seigneur. Merci de me sauver. Au nom de Jésus, Amen.

Si vous n'avez jamais reçu le Seigneur Jésus comme votre Sauveur personnel, mais que vous l'avez reçu aujourd'hui après avoir lu cette invitation, veuillez nous en informer. Nous aimerions avoir de vos nouvelles. Votre prénom suffit.

Aujourd'hui, j'ai fait la paix avec Dieu ...

Comment commencer votre nouvelle vie avec Dieu ...

Cliquez sur le "GodLife" ci-dessous

disciple

En souvenir affectueux de notre père, qui a enduré gracieusement beaucoup d'affliction.

«J'ai combattu un bon combat, j'ai terminé mon cours, j'ai gardé la foi.» ~ 2 Timothée 4: 7

Dieu empêche-t-il que de mauvaises choses ne nous arrivent?
La réponse à cette question est que Dieu est omnipotent et omniscient, ce qui signifie qu'il est tout puissant et tout savoir. Les Ecritures disent qu'il connaît toutes nos pensées et que rien ne lui est caché.

La réponse à cette question est qu’il est notre Père et qu’il s’occupe de nous. Cela dépend aussi de ce que nous sommes, car nous ne devenons pas ses enfants tant que nous ne croyons pas en son Fils et en sa mort pour que nous payions nos péchés.

Jean 1:12 dit: «Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom. À ses enfants, Dieu fait de très nombreuses promesses de sa sollicitude et de sa protection.

Romains 8:28 dit: «toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu.»

C'est parce qu'il nous aime en tant que père. En tant que tel, il permet aux choses d'entrer dans nos vies de nous apprendre à être mûrs ou même à nous discipliner, ou même à nous punir si nous péchons ou désobéissons.

Hébreux 12: 6 dit: «que le Père aime, il châtie».

En tant que Père, il veut nous bénir de nombreuses bénédictions et nous donner de bonnes choses, mais cela ne veut pas dire que rien de «mal» n'arrive jamais, mais tout est pour notre bien.

I Pierre 5: 7 dit: «Mettez tout votre soin sur lui, car il prend soin de vous».

Si vous lisez le livre de Job, vous verrez que rien ne peut entrer dans notre vie si Dieu ne permet pas pour notre propre bien.

Dans le cas de ceux qui désobéissent en ne croyant pas, Dieu ne fait pas ces promesses, mais Dieu dit qu'Il permet à sa «pluie» et ses bénédictions de tomber sur les justes et les injustes. Dieu souhaite qu'ils viennent à lui et fassent partie de sa famille. Il utilisera différents moyens pour ce faire. Dieu peut aussi punir les gens pour leurs péchés, ici et maintenant.

Matthieu 10:30 dit: «les cheveux mêmes de notre tête sont tous comptés» et Matthieu 6:28 dit que nous avons plus de valeur que les «lis des champs».

Nous savons que la Bible dit que Dieu nous aime (Jean 3:16), afin que nous puissions être sûrs de sa sollicitude, de son amour et de sa protection contre les «mauvaises» choses à moins que ce ne soit pour nous rendre meilleurs, plus forts et plus semblables à son Fils.

Pourquoi les mauvaises choses arrivent-elles aux bonnes personnes?
C'est l'une des questions les plus fréquemment posées aux théologiens. En fait, tout le monde vit de mauvaises choses à un moment ou à un autre. Les gens se demandent aussi pourquoi de bonnes choses arrivent-elles aux mauvaises personnes? Je pense que toute cette question nous «supplie» de poser d’autres questions très pertinentes telles que «Qui est vraiment bon de toute façon?» ou "Pourquoi de mauvaises choses se produisent-elles?" ou «D'où et quand est-ce que de mauvaises« choses »(souffrances) ont commencé ou ont commencé?»

Du point de vue de Dieu, selon les Écritures, il n'y a pas de gens bons ou justes. Ecclésiaste 7:20 dit: "Il n'y a pas d'homme juste sur la terre, qui fasse toujours du bien et qui ne pèche jamais." Romains 3: 10-12 décrit l'humanité en disant au verset 10: "Il n'y a pas de juste" et au verset 12, "Il n'y a personne qui fasse le bien." (Voir aussi Psaumes 14: 1-3 et Psaumes 53: 1-3.) Personne ne se tient devant Dieu, en et de lui-même, comme «bon».

Cela ne veut pas dire qu'une mauvaise personne, ou n'importe qui d'ailleurs, ne peut jamais faire une bonne action. Il s'agit d'un comportement continu, pas d'un seul acte.

Alors pourquoi Dieu dit-il que personne n'est «bon» alors que nous voyons les gens comme bons ou mauvais avec «de nombreuses nuances de gris entre les deux». Où devrions-nous alors tracer une ligne entre qui est bon et qui est mauvais, et qu'en est-il de la pauvre âme qui est «en jeu».

Dieu le dit ainsi dans Romains 3:23, «car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu», et dans Ésaïe 64: 6, il est dit: «toutes nos actions justes sont comme un vêtement sale.» Nos bonnes actions sont entachées d'orgueil, de gain personnel, de motifs impurs ou de quelque autre péché. Romains 3:19 dit que tout le monde est devenu «coupable devant Dieu». Jacques 2:10 dit: «Quiconque offense un point est coupable de tous. Au verset 11, il est dit «vous êtes devenu un transgresseur de la loi».

Alors, comment sommes-nous arrivés ici en tant que race humaine et comment cela affecte-t-il ce qui nous arrive. Tout a commencé avec le péché d'Adam et aussi notre péché, parce que chaque personne pèche, tout comme Adam l'a fait. Psaume 51: 5 nous montre que nous sommes nés avec une nature pécheresse. Il dit: «J'étais pécheur à la naissance, pécheur depuis le moment où ma mère m'a conçu. Romains 5:12 nous dit que «le péché est entré dans le monde par un seul homme (Adam)». Ensuite, il dit: «et la mort par le péché». (Romains 6:23 dit, «le salaire du péché, c'est la mort».) La mort est entrée dans le monde parce que Dieu a prononcé une malédiction sur Adam pour son péché qui a fait entrer la mort physique dans le monde (Genèse 3: 14-19). La mort physique réelle ne s'est pas produite tout de suite, mais le processus a commencé. Par conséquent, la maladie, la tragédie et la mort nous arrivent à tous, peu importe où nous nous situons sur notre «échelle de gris». Lorsque la mort est entrée dans le monde, toutes les souffrances sont entrées avec elle, tout cela à la suite du péché. Et ainsi nous souffrons tous, car «tous ont péché». Pour simplifier, Adam a péché et la mort et la souffrance sont venues tous les hommes parce que tous ont péché.

Psaumes 89:48 dit, "ce que l'homme peut vivre et ne pas voir la mort, ou se sauver de la puissance de la tombe." (Lire Romains 8: 18-23.) La mort arrive à tous, pas seulement à ceux we percevoir comme mauvais, mais aussi à ceux we percevoir comme bon. (Lisez les chapitres 3 à 5 de Romains pour comprendre la vérité de Dieu.)

En dépit de ce fait, en d'autres termes, malgré notre mort méritoire, Dieu continue de nous envoyer ses bénédictions. Dieu appelle certaines personnes bonnes, malgré le fait que nous péchons tous. Par exemple, Dieu a dit que Job était droit. Alors, qu'est-ce qui détermine si une personne est mauvaise ou bonne et droite aux yeux de Dieu? Dieu avait un plan pour pardonner nos péchés et nous rendre justes. Romains 5: 8 dit: «Dieu a démontré son amour pour nous en ceci: alors que nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous.»

Jean 3:16 dit: "Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle." (Voir aussi Romains 5: 16-18.) Romains 5: 4 nous dit que «Abraham a cru en Dieu et cela lui a été crédité (compté) comme justice.» Abraham était déclaré juste par la foi. Le verset cinq dit que si quelqu'un a la foi comme Abraham, il est lui aussi déclaré juste. Ce n'est pas gagné, mais donné en cadeau lorsque nous croyons en son Fils qui est mort pour nous. (Romains 3:28)

Romains 4: 22-25 déclare que «les paroles, 'cela lui a été crédité' n'étaient pas pour lui seul mais aussi pour nous qui croyons en celui qui a ressuscité Jésus notre Seigneur d'entre les morts. Romains 3:22 montre clairement ce que nous devons croire en disant: «Cette justice de Dieu vient par la foi en Jésus Christ à tous ceux qui croient », parce que (Galates 3:13),« Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi en devenant une malédiction pour nous car il est écrit 'maudit est quiconque est pendu à un arbre.' »(Lire I Corinthiens 15: 1-4)

Croire est la seule exigence de Dieu pour que nous soyons rendus justes. Quand nous croyons que nous sommes également pardonnés nos péchés. Romains 4: 7 & 8 dit: «Heureux l'homme dont le Seigneur ne comptera jamais le péché contre lui.» Quand nous croyons que nous sommes «nés de nouveau» dans la famille de Dieu; nous devenons ses enfants. (Voir Jean 1:12.) Jean 3 versets 18 et 36 nous montre que si ceux qui croient ont la vie, ceux qui ne croient pas sont déjà condamnés.

Dieu a prouvé que nous aurions la vie en ressuscitant Christ. Il est appelé le premier-né d'entre les morts. I Corinthiens 15:20 dit que quand Christ reviendra, même si nous mourons, Il nous ressuscitera aussi. Le verset 42 dit que le nouveau corps sera impérissable.

Alors qu'est-ce que cela signifie pour nous, si nous sommes tous «mauvais» aux yeux de Dieu et méritons le châtiment et la mort, mais que Dieu déclare ces «justes» qui croient en son Fils, quel effet cela a-t-il sur les mauvaises choses qui arrivent au «bien» gens. Dieu envoie de bonnes choses à tous (lire Matthieu 6:45) mais tous les hommes souffrent et meurent. Pourquoi Dieu permet-il à ses enfants de souffrir? Jusqu'à ce que Dieu nous donne notre nouveau corps, nous sommes toujours sujets à la mort physique et ce qui peut la causer. I Corinthiens 15:26 dit, "le dernier ennemi à être détruit est la mort."

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles Dieu permet cela. La meilleure image est celle de Job, que Dieu a qualifié de droit. J'ai numéroté certaines de ces raisons:

# 1.Il y a une guerre entre Dieu et Satan et nous sommes impliqués. Nous avons tous chanté «Onward Christian Soldiers», mais nous oublions si facilement que la guerre est bien réelle.

Dans le livre de Job, Satan est allé vers Dieu et a accusé Job, en disant que la seule raison pour laquelle il a suivi Dieu était parce que Dieu l'a béni avec la richesse et la santé. Ainsi, Dieu a «permis» à Satan de tester la loyauté de Job avec l'affliction; mais Dieu a mis une «haie» autour de Job (une limite à laquelle Satan pourrait causer sa souffrance). Satan ne pouvait faire que ce que Dieu permettait.

Nous voyons par là que Satan ne peut nous affliger ou nous toucher qu'avec la permission de Dieu et dans des limites. Dieu est toujours en contrôle. Nous voyons aussi qu'à la fin, même si Job n'était pas parfait, testant les raisons de Dieu, il n'a jamais nié Dieu. Il l'a béni au-delà de «tout ce qu'il pouvait demander ou penser».

Psalms 97: 10b (NIV) dit: "Il garde la vie de ses fidèles." Romains 8:28 dit: «Nous savons que Dieu cause toutes les choses travailler ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu. C'est la promesse de Dieu à tous les croyants. Il nous protège et nous protégera et Il a toujours un but. Rien n'est aléatoire et Il nous bénira toujours - apportera du bien avec cela.

Nous sommes dans un conflit et certaines souffrances peuvent en résulter. Dans ce conflit, Satan essaie de nous décourager ou même de nous empêcher de servir Dieu. Il veut que nous trébuchions ou que nous quittions.

Jésus a dit une fois à Pierre dans Luc 22:31: «Simon, Simon, Satan a demandé la permission de vous tamiser comme du blé.» I Pierre 5: 8 déclare: «Votre adversaire le diable rôde comme un lion rugissant cherchant quelqu'un à dévorer. Jacques 4: 7b dit: «Résistez au diable et il fuira loin de vous», et dans Éphésiens 6, il nous est dit de «tenir ferme» en revêtant l'armure complète de Dieu.

Dans toutes ces épreuves, Dieu nous apprendra à être forts et à être un soldat loyal; que Dieu est digne de notre confiance. Nous verrons sa puissance, sa délivrance et sa bénédiction.

I Corinthiens 10:11 et 2 Timothée 3:15 nous enseignent que les Écritures de l'Ancien Testament ont été écrites pour notre instruction dans la justice. Dans le cas de Job, il se peut qu'il n'ait pas compris toutes (ou aucune) les raisons de sa souffrance et nous non plus.

# 2. Une autre raison, qui est également révélée dans l'histoire de Job, est d'apporter la gloire à Dieu. Quand Dieu a prouvé que Satan avait tort à propos de Job, Dieu a été glorifié. Dans Jean 11: 4, nous voyons cela lorsque Jésus a dit: «Cette maladie n'est pas jusqu'à la mort, mais pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié.» Dieu choisit souvent de nous guérir pour sa gloire, afin que nous puissions devenir sûrs de sa sollicitude pour nous ou peut-être en tant que témoin de son Fils, afin que d'autres puissent croire en lui.

Psaume 109: 26 & 27 dit: «Sauve-moi et fais-leur savoir que c'est ta main; Toi, Seigneur, tu l'as fait. Lisez aussi Psaume 50:15. Il dit: "Je vous sauverai et vous m'honorerez."

# 3. Une autre raison pour laquelle nous pouvons souffrir est que cela nous enseigne l'obéissance. Hébreux 5: 8 dit: «Le Christ a appris l'obéissance par les choses qu'il a souffertes.» Jean nous dit que Jésus a toujours fait la volonté du Père, mais il en a fait l'expérience en tant qu'homme quand il est allé dans le jardin et a prié: «Père, non ma volonté mais la tienne soit faite. Philippiens 2: 5-8 nous montre que Jésus «est devenu obéissant jusqu'à la mort, même la mort sur la croix». C'était la volonté du Père.

Nous pouvons dire que nous suivrons et obéirons - Pierre a fait cela et ensuite trébuché en reniant Jésus - mais nous n'obéissons pas vraiment tant que nous ne sommes pas confrontés à un test (un choix) et que nous faisons la bonne chose.

Job a appris à obéir lorsqu'il a été mis à l'épreuve par la souffrance et a refusé de «maudire Dieu» et est resté fidèle. Continuons-nous à suivre le Christ quand il permet un test ou allons-nous abandonner et abandonner?

Lorsque l'enseignement de Jésus est devenu difficile à comprendre, de nombreux disciples sont partis - ont cessé de le suivre. À ce moment-là, Il a dit à Pierre: «Voulez-vous vous aussi vous en aller?» Pierre répondit: «Où irais-je; tu as les paroles de la vie éternelle. » Puis Pierre a déclaré que Jésus était le Messie de Dieu. Il a fait un choix. Cela devrait être notre réponse lors du test.

# 4. La souffrance du Christ lui a également permis d'être notre parfait Souverain Sacrificateur et Intercesseur, comprenant toutes nos épreuves et les difficultés de la vie par une expérience réelle en tant qu'être humain. (Hébreux 7:25) Cela est vrai pour nous aussi. La souffrance peut nous rendre mûrs et complets et nous permettre de réconforter et d'intercéder (prier) pour les autres qui souffrent comme nous. Cela fait partie de notre maturité (2 Timothée 3:15). 2 Corinthiens 1: 3-11 nous enseigne cet aspect de la souffrance. Il dit: «le Dieu de tout confort qui nous réconforte en tous nos troubles, de sorte que nous pouvons réconforter ceux de toutes problème avec le réconfort que nous avons nous-mêmes reçu de Dieu. Si vous lisez tout ce passage, vous en apprenez beaucoup sur la souffrance, comme vous pouvez également le faire avec Job. 1). Que Dieu montrera son réconfort et ses soins. 2). Dieu vous montrera qu'il est capable de vous délivrer. et 3). Nous apprenons à prier pour les autres. Prierions-nous pour les autres ou pour nous-mêmes s'il n'y avait pas BESOIN? Il veut que nous l'invoquions, que nous venions à lui. Cela nous amène également à nous entraider. Cela nous fait prendre soin des autres et nous rend compte que les autres dans le corps du Christ prennent soin de nous. Cela nous apprend à nous aimer les uns les autres, la fonction de l'Église, le corps des croyants du Christ.

# 5. Comme on le voit dans le premier chapitre de Jacques, la souffrance nous aide à persévérer, à nous perfectionner et à nous rendre plus forts. C'était vrai pour Abraham et Job qui ont appris qu'ils pouvaient être forts parce que Dieu était avec eux pour les soutenir. Deutéronome 33:27 dit: «Le Dieu éternel est votre refuge, et en dessous se trouvent les bras éternels.» Combien de fois les psaumes disent-ils que Dieu est notre bouclier ou forteresse ou rocher ou refuge? Une fois que vous expérimentez personnellement Son réconfort, sa paix ou sa délivrance ou son sauvetage dans une épreuve, vous ne l'oubliez jamais et lorsque vous avez une autre épreuve, vous êtes plus fort ou vous pouvez la partager et aider une autre.

Il nous enseigne à dépendre de Dieu et non de nous-mêmes, de nous tourner vers lui, pas sur nous-mêmes ou sur d'autres personnes pour notre aide (2 Corinthiens 1: 9-11). Nous voyons notre fragilité et nous nous tournons vers Dieu pour tous nos besoins.

# 6. Il est communément admis que la plupart des souffrances des croyants sont le jugement ou la discipline (punition) de Dieu pour certains péchés que nous avons commis. Ce était vrai de l'église de Corinthe où l'église était pleine de gens qui ont continué dans beaucoup de leurs anciens péchés. I Corinthiens 11:30 déclare que Dieu les jugeait, disant: «Beaucoup sont faibles et malades parmi vous et beaucoup dorment (sont morts). Dans les cas extrêmes, Dieu peut prendre une personne rebelle «hors de propos» comme nous disons. Je pense que c'est rare et extrême, mais cela se produit. Les Hébreux de l'Ancien Testament en sont un exemple. À maintes reprises, ils se sont rebellés contre Dieu en ne lui faisant pas confiance et en ne lui obéissant pas, mais il était patient et patient. Il les a punis, mais a accepté leur retour et leur a pardonné. Ce n'est qu'après une désobéissance répétée qu'il les a sévèrement punis en permettant à leurs ennemis de les asservir en captivité.

Nous devrions en tirer des leçons. Parfois, la souffrance est la discipline de Dieu, mais nous avons vu de nombreuses autres raisons de souffrir. Si nous souffrons à cause du péché, Dieu nous pardonnera si nous le lui demandons. C'est à nous, comme il est dit dans I Corinthiens 11: 28 & 31, de nous examiner. Si nous sondons notre cœur et découvrons que nous avons péché, I Jean 1: 9 dit que nous devons «reconnaître notre péché». La promesse est qu'il «nous pardonnera nos péchés et nous purifiera».

Souvenez-vous que Satan est «l'accusateur des frères» (Apocalypse 12:10) et, comme Job, il veut nous accuser afin qu'il puisse nous faire trébucher et renier Dieu. (Lire Romains 8: 1.) Si nous avons confessé notre péché, il nous a pardonné, à moins que nous n'ayons répété notre péché. Si nous avons répété notre péché, nous devons le confesser à nouveau aussi souvent que nécessaire.

Malheureusement, c'est souvent la première chose que disent les autres croyants si une personne souffre. Revenez à Job. Ses trois «amis» ont dit sans relâche à Job qu'il devait pécher sinon il ne souffrirait pas. Ils avaient tord. I Corinthiens dit au chapitre 11, de vous examiner. Nous ne devons pas juger les autres, à moins que nous ne soyons témoins d'un péché spécifique, alors nous pouvons les corriger par amour; nous ne devons pas non plus accepter cela comme la première raison de «problèmes», pour nous-mêmes ou pour les autres. Nous pouvons être trop rapides pour juger.

Il dit aussi que si nous sommes malades, nous pouvons demander aux anciens de prier pour nous et si nous avons péché, cela sera pardonné (Jacques 5: 13-15). Le Psaume 39:11 dit: «Vous réprimandez et disciplinez les hommes pour leur péché», et le Psaume 94:12 dit: «Heureux l'homme que vous disciplinez O Seigneur, l'homme que vous enseignez d'après votre loi.»

Lisez Hébreux 12: 6-17. Il nous discipline parce que nous sommes ses enfants et qu'il nous aime. Dans I Pierre 4: 1, 12 & 13 et I Pierre 2: 19-21, nous voyons que la discipline nous purifie par ce processus.

#sept. Certaines catastrophes naturelles peuvent être des jugements sur des personnes, des groupes ou même des nations, comme on le voit avec les Égyptiens dans l'Ancien Testament. Souvent, nous entendons des histoires sur la protection de Dieu qui lui est propre pendant ces événements, comme il l'a fait avec les Israélites.

# 8. Paul présente une autre raison possible de problèmes ou d'infirmité. Dans I Corinthiens 12: 7-10, nous voyons que Dieu a permis à Satan d'affliger Paul, «de le secouer», pour l'empêcher de «s'exalter». Dieu peut envoyer l'affliction pour nous garder humbles.

# 9. Plusieurs fois, la souffrance, comme pour Job ou Paul, peut servir plus d'un but. Si vous lisez plus loin dans 2 Corinthiens 12, cela a également servi à enseigner ou à amener Paul à expérimenter la grâce de Dieu. Le verset 9 dit: "Ma grâce te suffit, ma force s'accomplit dans la faiblesse." Le verset 10 dit: "Pour l'amour du Christ, je prends plaisir aux faiblesses, aux insultes, aux épreuves, aux persécutions, aux difficultés, car quand je suis faible, alors je suis fort."

#dix. Les Écritures nous montrent aussi que lorsque nous souffrons, nous partageons la souffrance du Christ (lire Philippiens 10:3). Romains 10: 8 & 17 enseigne que les croyants «souffriront», partageant sa souffrance, mais que ceux qui le feront régneront aussi avec lui. Lisez I Pierre 18: 2-19

Le grand amour de Dieu

Nous savons que lorsque Dieu nous permet de souffrir, c'est pour notre bien parce qu'il nous aime (Romains 5: 8). Nous savons qu'Il est aussi toujours avec nous, donc Il sait tout ce qui se passe dans notre vie. Il n'y a pas de surprises. Lisez Matthieu 28:20; Psaume 23 et 2 Corinthiens 13: 11-14. Hébreux 13: 5 dit: «Il ne nous abandonnera jamais ni ne nous abandonnera.» Les psaumes disent qu'Il campe autour de nous. Voir aussi Psaume 32:10; 125: 2; 46:11 et 34: 7. Dieu ne fait pas que discipliner, Il nous bénit.

Dans les Psaumes, il est évident que David et les autres psalmistes savaient que Dieu les aimait et les entourait de sa protection et de ses soins. Le Psaume 136 (NIV) déclare dans chaque verset que Son amour dure pour toujours. J'ai trouvé que ce mot est traduit par amour dans la NIV, miséricorde dans la KJV et bonté dans la NASV. Les spécialistes disent qu'il n'y a pas un mot anglais qui décrit ou traduit le mot hébreu utilisé ici, ou devrais-je dire aucun mot adéquat.

J'en suis venu à la conclusion qu'aucun mot ne pouvait décrire l'amour divin, le genre d'amour que Dieu a pour nous. Il semble que ce soit un amour non mérité (d'où la miséricorde de la traduction) qui dépasse la compréhension humaine, qui est inébranlable, durable, incassable, éternel et éternel. Jean 3:16 dit que c'est si grand qu'il a abandonné son Fils pour mourir pour notre péché (Relisez Romains 5: 8). C'est avec ce grand amour qu'il nous corrige comme un enfant est corrigé par un père, mais par quelle discipline il désire nous bénir. Psaume 145: 9 dit: «Le Seigneur est bon pour tous.» Voir aussi Psaume 37: 13 & 14; 55:28 et 33:18 et 19.

Nous avons tendance à associer les bénédictions de Dieu à l'obtention de choses que nous voulons, comme une nouvelle voiture ou une nouvelle maison - les désirs de notre cœur, souvent des désirs égoïstes. Matthieu 6:33 dit qu'il nous les ajoute si nous cherchons d'abord son royaume. (Voir aussi Psaume 36: 5.) La plupart du temps, nous demandons des choses qui ne sont pas bonnes pour nous - tout comme les petits enfants. Psaume 84:11 dit: «Non Bien Il refusera quelque chose à ceux qui marchent dans la droiture.

Dans ma recherche rapide à travers les psaumes, j'ai trouvé de nombreuses façons dont Dieu prend soin de nous et nous bénit. Il y a beaucoup trop de versets pour tous les écrire. Cherchez-en - vous serez béni. Il est notre:

1). Fournisseur: Psaume 104: 14-30 - Il assure toute la création.

Psaume 36: 5-10

Matthieu 6:28 nous dit qu'il prend soin des oiseaux et des lis et dit que nous sommes plus importants pour lui que ceux-ci. Luc 12 parle des moineaux et dit que tous les cheveux de notre tête sont numérotés. Comment pouvons-nous douter de son amour. Psaume 95: 7 dit: «Nous… sommes le troupeau sous sa garde.» Jacques 1:17 nous dit: «Chaque bon cadeau et chaque cadeau parfait vient d'en haut.»

Philippiens 4: 6 et I Pierre 5: 7 disent que nous ne devons pas nous inquiéter de quoi que ce soit, mais que nous devrions lui demander de répondre à nos besoins parce qu'il prend soin de nous. David a fait cela à plusieurs reprises comme cela est enregistré dans les Psaumes.

2). Il est notre: livreur, protecteur, défenseur. Psaume 40:17 Il nous sauve; nous aide lorsque nous sommes persécutés. Psaume 91: 5-7, 9 et 10; Psaume 41: 1 & 2

3). Il est notre refuge, rocher et forteresse. Psaume 94:22; 62: 8

4). Il nous soutient. Psaume 41: 1

5). Il est notre guérisseur. Psaumes 41: 3

6). Il nous pardonne. I Jean 1: 9

sept). Il est notre aide et notre gardien. Psaume 7 (Qui parmi nous ne s'est pas plaint à Dieu ou ne lui a pas demandé de nous aider à localiser quelque chose que nous avons égaré - une très petite chose - ou l'a supplié de nous guérir d'une terrible maladie ou qu'il nous a sauvés d'une tragédie ou d'un accident - un très grande chose. Il se soucie de tout.)

8). Il nous donne la paix. Psaume 84:11; Psaumes 85: 8

9). Il nous donne de la force. Psaumes 86:16

dix). Il sauve des catastrophes naturelles. Psaumes 10: 46-1

11). Il a envoyé Jésus pour nous sauver. Psaume 106: 1; 136: 1; Jérémie 33:11 Nous avons mentionné son plus grand acte d'amour. Romains 5: 8 nous dit que c'est ainsi qu'il démontre son amour pour nous, car il l'a fait alors que nous étions encore des pécheurs. (Jean 3:16; I Jean 3: 1, 16) Il nous aime tellement qu'il fait de nous ses enfants. Jean 1:12

Il y a tellement de descriptions de l'amour de Dieu dans les Écritures:

Son amour est plus haut que les cieux. Psaumes 103

Rien ne peut nous en séparer. Romains 8:35

C'est éternel. Psaume 136; Jérémie 31: 3

Dans John 15: 9 et 13: 1, Jésus nous dit comment il aime ses disciples.

Dans 2 Corinthiens 13: 11 et 14, il est appelé le «Dieu d'amour».

Dans I Jean 4: 7, il est dit: «L'amour vient de Dieu».

Dans I Jean 4: 8, il est dit «DIEU EST AMOUR».

En tant que ses enfants bien-aimés, il nous corrigera et nous bénira. Dans le Psaume 97:11 (NIV), il est dit «Il nous donne la JOIE», et le Psaume 92: 12 & 13 dit que «les justes s'épanouiront». Le psaume 34: 8 dit: «Goûtez et voyez que l'Éternel est bon… combien est béni l'homme qui se réfugie en lui.»

Dieu envoie parfois des bénédictions et des promesses spéciales pour des actes particuliers d'obéissance. Le psaume 128 décrit les bénédictions pour marcher dans ses voies. Dans les béatitudes (Matthieu 5: 3-12) Il récompense certains comportements. Dans Psaume 41: 1-3, il bénit ceux qui aident les pauvres. Alors parfois, Ses bénédictions sont conditionnelles (Psaume 112: 4 et 5).

Dans la souffrance, Dieu veut que nous criions, demandant son aide comme David l'a fait. Il existe une corrélation scripturaire distincte entre «demander» et «recevoir». David a crié à Dieu et a reçu son aide, et il en est de même pour nous. Il veut que nous demandions afin que nous comprenions que c'est Lui qui donne la réponse et ensuite Lui rendre grâce. Philippiens 4: 6 dit: «Ne vous inquiétez de rien, mais de tout, par la prière et la pétition, avec action de grâces, présentez vos demandes à Dieu.»

Psaume 35: 6 dit: «Ce pauvre homme a pleuré et le Seigneur l'a entendu», et le verset 15 dit: «Ses oreilles sont ouvertes à leur cri», et «le cri des justes et le Seigneur les entend et les délivre de tous leurs troubles." Psaume 34: 7 dit: «J'ai cherché le Seigneur et il m'a répondu.» Voir Psaume 103: 1 & 2; Psaume 116: 1-7; Psaume 34:10; Psaume 35:10; Psaume 34: 5; Psaume 103: 17 et Psaume 37:28, 39 & 40. Le plus grand désir de Dieu est d'entendre et de répondre au cri des non-sauvés qui croient et reçoivent son Fils comme leur Sauveur et de leur donner la vie éternelle (Psaume 86: 5).

Conclusion

Pour conclure, tout le monde souffrira d'une manière ou d'une autre à un moment donné et parce que nous avons tous péché, nous tombons sous la malédiction qui finit par entraîner la mort physique. Le psaume 90:10 dit: «La durée de nos jours est de soixante-dix ans ou quatre-vingts ans si nous avons de la force, mais leur durée n'est que trouble et douleur.» C'est la réalité. Lisez Psaume 49: 10-15.

Mais Dieu nous aime et souhaite nous bénir tous. Dieu montre ses bénédictions, sa faveur, ses promesses et sa protection spéciales aux justes, à ceux qui croient et qui l'aiment et le servent, mais Dieu fait tomber ses bénédictions (comme la pluie) sur tous, «les justes et les injustes» (Matthieu 4:45). Voir Psaume 30: 3 & 4; Proverbes 11:35 et Psaume 106: 4. Comme nous avons vu le plus grand acte d'amour de Dieu, son meilleur don et sa meilleure bénédiction ont été le don de son fils, qu'il a envoyé mourir pour nos péchés (I Corinthiens 15: 1-3). Lisez à nouveau Jean 3: 15-18 & 36 et I Jean 3:16 et Romains 5: 8.)

Dieu promet d'entendre l'appel (cri) des justes et Il entendra et répondra à tous ceux qui croient et l'invoquent pour les sauver. Romains 10:13 dit: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.» I Timothée 2: 3 & 4 dit qu'Il «désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité». Apocalypse 22:17 dit: «Quiconque veut venir», et Jean 6:48 dit qu'il «ne les rejettera pas». Il en fait ses enfants (Jean 1:12) et ils sont sous sa faveur spéciale (Psaume 36: 5).

En termes simples, si Dieu nous sauvait de toute maladie ou danger, nous ne mourrions jamais et nous resterions dans le monde tel que nous le connaissons pour toujours, mais Dieu nous promet une nouvelle vie et un nouveau corps. Je ne pense pas que nous souhaiterions rester dans le monde tel qu'il est pour toujours. En tant que croyants, lorsque nous mourrons, nous serons instantanément avec le Seigneur pour toujours. Tout sera nouveau et Il créera un ciel et une terre nouveaux et parfaits (Apocalypse 21: 1, 5). Apocalypse 22: 3 dit: "il n'y aura plus de malédiction", et Apocalypse 21: 4 dit que "les premières choses sont passées." Apocalypse 21: 4 dit aussi: "Il n'y aura plus de mort, de deuil, de pleurs ou de douleur." Romains 8: 18-25 nous dit que toute la création gémit et souffre en attendant ce jour.

Pour l'instant, Dieu ne permet rien de nous arriver qui ne soit pas pour notre bien (Romains 8:28). Dieu a une raison pour tout ce qu'il permet, comme notre expérience de sa force et de sa puissance de soutien, ou de sa délivrance. La souffrance nous amènera à venir à lui, nous amenant à pleurer (prier) vers lui, à regarder vers lui et à lui faire confiance.

Il s'agit de reconnaître Dieu et qui il est. Tout dépend de sa souveraineté et de sa gloire. Ceux qui refusent d'adorer Dieu comme Dieu tomberont dans le péché (lire Romains 1: 16-32.). Ils se font dieu. Job devait reconnaître son Dieu comme Créateur et Souverain. Le Psaume 95: 6 & 7 dit: «prosternons-nous dans l'adoration, agenouillons-nous devant le Seigneur notre Créateur, car il est notre Dieu.» Le Psaume 96: 8 dit: «Rendez à l'Éternel la gloire due à SON NOM.» Psaume 55:22 dit: «Jetez vos soucis sur l'Éternel et il vous soutiendra; Il ne laissera jamais tomber les justes.

Besoin de parler? Avoir des questions?

Si vous souhaitez nous contacter pour des conseils spirituels ou des soins de suivi, n'hésitez pas à nous écrire à l'adresse suivante: photosforsouls@yahoo.com.

Nous apprécions vos prières et sommes impatients de vous rencontrer dans l'éternité!

 

Cliquez ici pour "Paix avec Dieu"